Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
Npyu_System

FPS Cannes by Pokerstars.fr - Main Event [Coverage]

Recommended Posts

Tite pause

 

gallery_53534_1500_35009.jpg

 

Et les joueurs viennent de quitter les tables pour la première pause de la journée.

 

L'occasion d'ajouter trois images à la galerie du jour !

 

Galerie, suite

 

gallery_53534_1500_158935.jpg

Julien Brécard

 

gallery_53534_1500_90504.jpg

Jeremy Nock

Edited by Npyu_System

Share this post


Link to post
Share on other sites

lol tapis

 

gallery_53534_1500_52181.jpg

Ugo Farris face à Jeremy Nock

 

Fidèle à sa réputation, Jeremy Nock vient de nous gratifier d'un petit move qui n'a pas manqué de donner un certain mal de crâne à Ugo Farris.

 

C'est ce dernier qui ouvrira l'action preflop au high-jack en un minraise sur le niveau 1 500 / 3 000 ante 400.

Il sera payé par son voisin au cut-off et par Jeremy en grosse blind.

 

Le flop s'ouvrira :9c:7s:5d et Yougoz va Cbet 10 100 après un instant.

Son voisin call et Jeremy check call.

 

La turn sera la :Qd et Ugo va 2barrel assez rapidement pour 16k. Le cut-off va fold après un instant et Jeremy Nock décidera d'aller trouver la river :8s.

 

Et là, après un assez long moment, DNSerror2 va opter pour un plutôt surprenant donk shove pour 120k !

 

Après la première surprise, Ugo Farris va tank plusieurs minutes, comptant son stack de 180k qu'il avait à ce stade du coup.

Mais finira par fold.

 

Jeremy montrera alors le :3h.

Ugo montrera l'autre carte face-down et dira "It's a 6 right ?"

 

Le franco-britannique affirmera qu'il s'agissait d'un As ce qui ne convaincra pas du tout Yougoz qui murmurera pour finir "It was probably a split"

Ce qui laissera Jeremy perplexe mais qui nous laissera deviner la main de Yougoz.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des moves et des busts

 

gallery_53534_1500_125309.jpg

Quentin Crutel

 

C'est sur la fin du niveau 1 500 / 3 000 ante 400 que Quentin Crutel vient de rendre les armes.

Je l'ai trouvé dans un 3-way pot sur un flop affichant :Qh:7c:8d.

Le bouton venait de miser 10k, payé par la grosse blind.

La parole revenant à Quentin, il optera pour check raise all-in pour environ 60k.

 

Le joueur au bouton va tank longuement avant de faire le call avec :Kc:Qc. La petite blind snap fold en montrant une :Qs et Quentin révélera alors :Tc:9s.

Mais son open-ended ne rentrera pas avec les turn :Td et :5c, sonnant la fin de son parcours dans ce FPS Sunfest.

 

 

 

gallery_53534_1500_165720.jpg

Pisingos

 

Immédiatement avant l'élimination de Quentin Crutel, j'assistais à une main impliquant le CPiste Pisingos qui va 3bet pour 15k de petite blind une ouverture à 6 500 du cut-off.

Ce dernier va payer, et il paiera également après un temps les Cbet et 2barrel de notre ami sur un board affichant :Qs:5s:2h - :Kh pour 12k flop et 20k turn.

 

Et sur la river :7c, Pisingos avec 50k left va tank avant de check. Son adversaire à qui il restait environ 80k à ce stade va tank très longuement avant de check back.

 

Il va muck rapidement face à notre CPiste qui montrera :Qd:Tc.

 

 

En bref

 

Je viens d'apprendre le bust de Steven "Gloub" Moreau en table télé.

Il paiera avec son tapis de 45k et muni de Ax :Qx un open shove à 60k de Vanessa Brie qui avait reçu :Qx :Qx.

Et malgré un flop A-high, la :Qx turn privera Gloub du double-up qu'il avait entraperçu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Let's talk business

 

gallery_53534_1500_15017.jpg

"Eh mais il est génial ce payout !"

 

Et voilà la structure de paiement de l'édition de cette année.

Je vous laisse aller la comparer avec celle de l'an dernier, mais personnellement, je trouve cette nouvelle répartition assez nutsée, payant 13% des joueurs, doublant le buy-in à la première ITM et sensiblement moins top-heavy concernant les prix des demi et de la table finale :

 

  • Vainqueur : 91 000 €
  • Runner-up : 63 400 €
  • 3ème : 46 500 €
  • 4ème : 36 700 €
  • 5ème : 28 200 €
  • 6ème : 21 100 €
  • 7ème : 16 200 €
  • 8ème : 13 230 €
  • 9ème : 11 400 €
  • 10ème et 11ème : 10 050 €
  • 12ème et 13ème : 8 800 €
  • 14ème et 15ème : 7 600 €
  • 16ème et 17ème : 6 500 €
  • 18ème à 20ème : 5 680 €
  • 21ème à 23ème : 4 910 €
  • 24ème à 27ème : 4 260 €
  • 28ème à 31ème : 3 690 €
  • 32ème à 39ème : 3 190 €
  • 40ème à 47ème : 2 780 €
  • 48ème à 55ème : 2 470 €
  • 56ème à 63ème : 2 230 €
  • 64ème à 71ème : 2 020 €

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Time to spew ?

 

gallery_53534_1500_61536.jpg

Fabrice Soulier

 

Je viens d'assister à une très bonne opération réalisée par Fabrice Soulier qui profite d'un move d'un de ses adversaires dont le timing va s'avérer malheureux.

 

C'est Fabrice qui ouvre l'action en MP et il verra le high-jack 3bet à 19k sur le niveau 2 000 / 4 000 ante 500.

Le cut-off va opter pour le cold call mais Fabrice répondra à cette action par un 4bet à 55k.

 

Le high-jack va tank un moment avant de 5bet shove 121 600 jetons.

Le cut-off va tank un moment lui aussi mais dans l'instant où il foldera ce qu'il dira plus tard être :Jx :Jx, Fabrice snap avec les nuts :As:Ah.

 

Son adversaire au move malheureux avec son :Ac:9s ne trouvera rien pour lui donner le moindre espoir sur un board :2d:4h:Ts:Qh:3c.

 

Fabrice passe à plus de 300k suite à cette livraison.

 

 

Infos

 

Nous arrivons à la seconde pause de la journée alors que le niveau 2 000 / 4 000 ante 500 touche à sa fin.

Les 99 joueurs restants reprendront avec un average de 147k sur le niveau 2 500 / 5 000 ante 500 après 15 minutes de break.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deux oubliés

 

gallery_53534_1500_150784.jpg

Jean-Philippe Rohr

 

Alors que les joueurs viennent d'être envoyés en pause, je prends le temps de vous signaler que deux joueurs sont parvenus à montrer quelques pions sans que pour autant je n'aie eu l'occasion de vous raconter leurs exploits.

 

Qui plus est, ils viennent d'être réunis à la même table.

 

Le premier, avec environ 300k est Jean-Philippe Rohr et le second avec 210k est notre ami CPiste Jean-Baptiste "Obvimo" Llol.

 

Je vais tâcher de garder un oeil sur leur table.

 

gallery_53534_1500_39524.jpg

Jean-Baptiste "Obvimo" Llol

Share this post


Link to post
Share on other sites

A s’arracher les cheveux

 

gallery_53534_1500_233210.jpg

Jean-Marie Peyron

 

Un autre CPiste qui fait son petit bonhomme de chemin c'est Jean-Marie Peyron que j'ai trouvé à la table de Fabrice Soulier et Ugo Farris.

 

Et à l'instant, il vient d'éliminer la plus belle chevelure de ce FPS.

Monsieur, avec un peu moins de 80k va open à 15k sur le niveau 2 500 /  5 000 ante 500 depuis le cut-off.

Jean-Marie suite aux folds de Ugo et Fabrice va tank un instant depuis sa grosse blind, comptant le stack de son adversaire.

 

Après avoir compté, il va 3bet shove et se faire snap call par le cut-off qui montrera :6c:6h.

Jean-Marie retourne :As:8d et va gagner le flip au terme d'un board :Qd:Jd:7h:9c:8h.

 

 

gallery_53534_1500_199783.jpg

 

Monsieur, partant calmement dans les allées de la grande salle, ne saura jamais qu'il a été le vainqueur d'un concours on ne peut plus important que ce main event : le Hair Contest de notre day 1A.

 

Jean-Marie Peyron suite à ce coup dépasse la barre des 400k.

 

gallery_53534_1500_136251.jpg

Ugo Farris, Fabrice Soulier et Jean-Marie Peyron

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pre-bubble action

 

gallery_53534_1500_164509.jpg

Jean-Philippe Rohr et Jean-Baptiste Llol

 

Alors qu'il ne sont plus que 76 et que la bulle est virtuellement là, je viens d'assister à deux mains impliquant Jean-Baptiste "Obvimo" Llol dont une contre son voisin Jean-Philippe Rohr.

 

Dans la première, c'est Jean-Philippe qui minraise 10k au cut-off et Obvimo va prendre l'option 3bet pour 25k.

Jean-Philippe call et ils verront un flop :Ts:5s:Qd en heads-up.

Le Cbet de 30 500 sera payé et la turn viendra :Ad.

 

Et là, notre CPiste va 2barrel pour 45k avec 130k derrière après un long tank.

Prenant également un long moment Jean-Philippe va check raise all-in mettant son voisin devant une décision pour sa survie dans le tournoi alors qu'à ce moment, le tableau affichait 79 joueurs restants.

 

Jean-Baptiste va tank longuement et finalement fold ce qu'il me dira plus tard être :Qx:Tx.

 

 

Et c'est sur la main immédiatement suivante qu'un joueur très short va open shove 40k UTG.

Jean-Baptiste trouve :Kd:Kh et reshove ses 131k mais il découvrira :Ac:As chez son adversaire qui va doubler à ses dépends juste avant la bulle au terme d'un board :6d:6s:8c:7s:Qd.

 

 

Infos

 

Il reste 74 joueurs alors que je finis ce post et je vais aller surveiller la bulle et la pré-bulle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Diner break et bulle en synchro

 

gallery_53534_1500_75759.jpg

 

La bulle vient de se dénouer à 45 secondes du diner break sur la 10ème main du main par main qui aura duré 55 minutes.

 

Les joueurs se sont donc retirés de la salle et sont allés manger avec l'assurance d'empocher au moins 2 020 € à leur retour du break.

 

Je vous prépare le récit de la bulle.

A suivre !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ? On joue aux cartes ?

 

gallery_53534_1500_201637.jpg

La salle du FPS au Royal Pullman Casino

 

Nous y voilà !

La salle vient d'être ouverte aux joueurs et les premiers sont en train de s'installer aux tables pour le day 1A du France Poker Series Cannes-Mandelieu de cette année.

 

Ils avaient été 207 à prendre le départ l'an dernier sur cette première journée.

Et cette année comme l'an passé, les joueurs recevront les 25 000 jetons de la structure FPS et débuteront dans quelques instants sur le niveau 50 / 100.

 

Les niveaux seront de 45 minutes sur les deux day 1 puis de 60 minutes pour les days 2 et 3.

 

Je vais aller guetter les entrées et vous préparer le désormais traditionnel premier tour de salle en images.

 

 

Un P'tit Son !

 

 

En attendant, pourquoi pas patienter avec une petite découverte ?

Mi-septembre, l'allemand Nils Frahm donnait la primeur à Resident Advisor de deux de ses nouveaux titres qu'il a interprété en live lors d'une RA Session.

Une petite friandise à se mettre sous la dent pour patienter avant la découverte du projet qui devrait l'associer bientôt à Jon Hopkins pour son prochain album.

 

Enjoy et shuffle-up and deal !

tres bon son, merci pour le partage (et la decouverte pour moi )

bon courage pour le coverage aussi ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les charognards

 

gallery_53534_1500_179901.jpg

Angie

 

Ceux d'entre vous qui ont déjà fait des tournois couverts par la presse savent à quoi je fais référence par ce titre. A la bulle, pendant le main par main, la ronde des journalistes et des caméras oscille d'une table à l'autre au rythme des "all-in and call" et à chaque fois, tout est fait comme si le joueur couvert était déjà éliminé : photographies en anticipation, prise de l'ID, prise de note des positions, du board éventuel et des tapis.

 

Et si le joueur couvert double, la marée de presse coule vers une autre table, vers une autre main, vers un autre all-in and call où ils iront reproduire ce rituel d'oiseaux de malheur, de charognards.

 

Mais revenons à la bulle qui nous intéresse.

Elle a commencé à 18h50 peu après le bust du CPiste Juda Nanas d'ailleurs qui a pris la 77ème position avec un resteal all-in de 12 blinds contre un joueur LAG qui avait open en early.

Il avait l'air de s'en vouloir d'avoir fait ce shove sans fold equity avec :Ax:8x, tombant contre le haut de la range de vilain : :Ax:Kx.

 

A 18h50 donc, alors que le niveau 3 000 / 6 000 ante 500 était commencé depuis 12 minutes le main par main débutait.

 

gallery_53534_1500_141844.jpg

 

Et c'est dès la première main que je serai en train d'observer Pierre Merlin en train de shove ses 260k en petite blind sur le shortstack en grosse blind (ci-dessus) qui détenait environ 70k.

 

Ce dernier va tank longuement et fera une proposition à Pierre : "Si je call, que je suis devant et que tu gagnes, tu me donne 500 € ok ?"

Pierre aura l'air amusé, commençant à se douter que monsieur devait détenir une main dans le top 5%.

Il ne donnera pas son accord au marché, refusant poliment.

 

Son voisin va alors fold :Ah:Qh face-up à l'étonnement général de la table.

Pierre lui confirmera tout sourire que la main qu'il détenait était en effet derrière.

 

gallery_53534_1500_84050.jpg

Pierre Merlin

 

 

La prochaine main digne d'être racontée aura lieu vers 19h10 sur la 3ème main du hand for hand.

Et c'est à la table de Jean-Philippe Rohr et Jean-Baptiste Llol qu'elle se déroule.

 

Un joueur étranger détenant 190k va open shove son bouton sur les deux shortstack en blinds qui détenaient tout deux un tapis d'environ 75k.

 

Et c'est la grosse blind qui va faire le call.

Les charognards se présenteront et attendront que l'action aux autres tables se termine.

 

gallery_53534_1500_16023.jpg

 

La grosse blind révélera alors :Ad:Qc dominant le bouton qui avait fait son shove standard avec :As:4s.

 

gallery_53534_1500_171159.jpg

 

Le board :Ac:2h:9d:3s:2s offrira le double-up à la bulle à ce jeune homme dont nous avions déjà parlé à l'occasion d'une main qu'il avait disputé contre Ronan Monfort.

 

 

gallery_53534_1500_126574.jpg

Jean-Philippe Rohr

 

Par la suite, j'observerai Fabrice Soulier et Jean-Philippe Rohr ouvrir pas mal de pots et call en position des joueurs qu'ils couvraient et souvent obtenir le pot par diverse moyen de pression.

 

Mais c'est sur les mains 6 et 7 qu'en résident les meilleurs exemples concernant le second nommé.

 

Dans une première main, UTG+1 avec 150k au début du coup va open à 16k et verra le high-jack (le joueur qui avait récemment doublé avec :Ad:Qc) payer.

Jean-Philippe Rohr au bouton va alors prendre l'option squeeze pour 45k.

 

Le joueur UTG+1 va tank un très long moment mais rendra finalement sa main. Ce sera aussi le cas du high-jack qui se fera moins attendre.

Les deux joueurs verront alors Jean-Philippe montrer une :Qd avec un sourire facétieux.

 

Sur la main immédiatement suivante, alors que je revenais d'une table où je surveillais un all-in qui n'a finalement pas été payé, j'ai trouvé Jean-Philippe Rohr en train de bet 50k contre le même joueur qui était alors UTG sur la river d'un board qui affichait :Kh:8d:Th - :3c - :7d.

A nouveau, son adversaire va tank un long moment mais finira par fold.

 

Il se fera montrer :Qh:8h par Jean-Philippe Rohr.

 

 

gallery_53534_1500_267772.jpg

 

J'avais déjà repéré le joueur le plus short du tournoi (ci-dessus) et sur la 9ème main du hand for hand, la grosse blind le forçait à mettre presque la moitié de son stack.

Il avait en effet 15k au début du coup et avec grosse blind et ante, il serait réduit à 8k avant de prendre la petite blind et l'ante de la main suivante.

 

Dans la main en question, le high-jack va open à 12k et sera payé par le bouton.

Le super-short à crête va alors trouver le fold.

 

Sur la main suivante, une fois l'ante et la petite blind payée, il se retrouvera avec 4k restants.

Mais juste après que je l'aie vu fold sa petite blind également, la marée des charognards fut attirée par une autre table.

 

gallery_53534_1500_71488.jpg

 

En effet, ce joueur, après avoir minraise en MP et s'être fait payer par le joueur au cut-off, va Cbet shove 70 500 sur un flop :Td:6d:7c.

Son adversaire va snap call et le croupier retiendra les joueurs de montrer leur jeu, conformément au règlement du main par main.

 

Les deux joueurs discuteront alors en anglais, le joueur en MP voulant s'informer sur la main avec laquelle son adversaire l'avait payé si rapidement.

Et les nouvelles qu'il reçu furent fort peu engageante pour l'avenir de son tournoi puisqu'il se vit répondre "I have nuts, redraw nuts"...

 

Il était 19h45 alors que j'inscrivais déjà que le cut-off détenait :9d:8d.

Les floors finirent par autoriser le showdown après un long moment et en effet, le cut-off avec la quinte floppée redraw quinte flush, mettant le futur bubble boy dans une très mauvaise posture avec ses :Kd:Kh.

 

Et dès la turn :2c, monsieur se retrouvera drawing dead et bubble boy de ce FPS Sunfest Cannes.

 

La river :4s n'intéressera pas grand monde puisque tous les joueurs étaient en train soit de se congratuler soit de partir à leur diner break plus riches de 2 000 € et que tous les journalistes étaient en train de repartir au banc de presse pour raconter tout ça.

Edited by Npyu_System

Share this post


Link to post
Share on other sites

Out 65e, AQ<87 préflop contre Sebastien "Fake" qui touche tout!

Aucun regret j'etais très short et c'est déjà bien d'être arrivé là.

Grand merci à Calou et Florent pour le soutien pendant le weekend, sans oublier l'équipe du CP, en particulier Clément "Npyu" pour ce reportage bien sympa.

Bonne chance à tous et à la prochaine!

Edited by Jack Eight

Share this post


Link to post
Share on other sites

Road to the million

 

gallery_53534_1500_93074.jpg

Fabrice Soulier

 

C'est 50 joueurs que j'ai trouvé aux tables à mon retour alors que le niveau 4 000 / 8 000 ante 1 000 avait début depuis 20 minutes.

 

Le temps de faire un tour des tables pour relever les chip counts des joueurs que nous suivions et qui sont encore en course et de noter un coup joué par Fabrice Soulier, nous voilà déjà sur le niveau 5 000 / 10 000 ante 1 000.

 

Mais passons à la main en question : Fabrice va flat au cut-off une open à 18k (sur le niveau 4k / 8k) d'un joueur en MP.

Jean-Marie Peyron va call également au bouton mais les trois joueurs verront la petite blind prendre le spot de squeeze pour 68k.

 

Seul Fabrice paiera et il trouvera un flop :8d:6d:4d pour faire face au Cbet que son adversaire mettra un très long moment à effectuer.

Son montant sera de 63k et le teampro Everest va assez rapidement annoncer all-in demandant les 235k restants à son opposant.

Ce dernier va à nouveau tank longuement mais finira par rendre ses cartes face down.

 

Après la main, j'entendrai Jean-Marie Peyron dire à Fabrice qu'il avait reçu :Qd:Jd et que la rencontre au flop sans le squeeze aurait pu faire des étincelles.

Fabrice, malgré les suppositions que Jean-Marie formulera ne révélera rien de sa main mais suite à ce coup, le team pro Everest semble être bien partit pour aller taquiner le million de jetons.

 

 

Survivants et chip count post bulle

 

  • Fabrice Soulier : 750k
  • Iurii Nesterenko : 505k
  • Jean-Marie Peyron : 480k
  • Jean-Philippe Rohr : 435k
  • Sébastien Lapeyre : 410k
  • Jean-Baptiste "Obvimo" Llol : 160k
  • Quentin "2balla2lose" Lecomte : 145k

Share this post


Link to post
Share on other sites

"On a chatté"

 

gallery_53534_1500_73671.jpg

Quentin "2balla2lose" Lecomte

 

A l'occasion de son récent changement de table, Quentin s'est exprimé en ces termes pour me raconter son double-up.

 

Sur une ouverture à 21k UTG+1 en 7-handed, il va resteal :Ac:Jc depuis sa petite blind pour 150k.

Il sera snap par son adversaire qui avait reçu :As:Ks mais, alors qu'un autre joueur à table dira avoir fold un :Jx, ce sont non pas un mais deux valets qui viendront épauler 2balla2lose pour lui assurer le double-up à 300k et des brouettes.

Et il aura eu besoin des deux en effet car suite à l'apparition du :Jd sur le flop, la turn sera un :Kc dont le :Jh river viendra rompre la domination.

 

Le board sera en effet : :Jd:9d:4d:Kc:Jh

 

 

En bref

 

J'ai également assisté à l'élimination de Jean-Baptiste "Obvimo" Llol qui, vu son stack a du open shove et trouver les :Jx :Jx dans les joueurs à parler derrière lui pour l'éliminer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×