Jump to content
This Topic
Milk Mocha

Religion et Société

Recommended Posts

il y a 19 minutes, tiresias a écrit :

ça a pourtant le mérite d'être clair. Le reste de son article est intéressant, mais aux yeux de ce type je suis le Diable. Et qu'il ne vienne pas me dire qu'il aime le Diable.

C'est pas le seul mais osef tant qu'il sort pas un couteau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Goodcharly a écrit :

C'est pas le seul mais osef tant qu'il sort pas un couteau.

oui s'il est indifférent ok (encore qu'il faudrait qu'il nous explique en quoi être indifférent au Diable entre dans la logique de sa pratique religieuse)

Mais après je comprend qu'il y en ait qui prennent ça plus à coeur si j'ose dire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois pas qu'il soit indifférent, c'est juste que si tu l'invites chez toi il va te gentiment te saouler pour te dire que la religion c'est très important, que tu dois lire le Coran etc.

Après le mec s'inscruste pas non plus comme les témoins de Jéhovah donc bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, laptit99 a écrit :

        Ce thread c'est l'illustration de la réussite des stratégies de communication du pouvoir et de ceux qui bénéficient de la radicalisation des politiques de l'offre mises en place depuis en gros la réforme des retraites de 2003 (le néolibéralisme en caricaturant très légèrement). Il suffit de quelques reportages tv et trois articles de journaux sur un vêtement de bain pour lever une armée de croisés.

Quand ils arriveront plus à garantir la paix sociale en envoyant des sal*peries comme la loi travail la guerre civile arrivera vite avec son cortège de volontaires dignes des époques les plus puantes de ce pays.

Parce qu'en attendant, pendant que vous ergotez sur les dangers fantasmagoriques de "l'islamisation" de la France (par ailleurs à en lire certains on comprend qu'ils connaissent la réalité des "quartiers" uniquement à travers le jt de pernaut), c'est pas des troupes de barbus qui font la police des moeurs et appliquent la charia, mais des patrons de restau qui refusent de servir des femmes voilées, des racistes qui sont prêts à lyncher des familles musulmanes qu'on doit exfiltrer d'une île et la police française qui déshabille des femmes sur les plages sous couvert de la loi.

Je ne suis pas forcement en desacord avec ce que tu dis, mais tu ponds 500 mots sqns repondre aux interrogations autrement que par "fantasmagorique". 

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quant aux salafis ben dans tous les cas il s agit d une doctrine hautement politise qui ason propre code civile qui date du moyen age incompatible avec nos lois.

Tant que leur dit chef religieux qui n est pas dzfini clairement ne dit rien, il ne se passe rien. S ils estiment que l islam en france est menace ou si il y a plus de 50% de musulmans ils prendront les armes contre la republique. 

C est une secte dites millenariste au sens ou ils croient que la fin des temps est proche. 

 

Ca se sont les dits gentils salafistes.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est certain c est que les salafis ont plus de conversations de culture que toi m.

J ai mange avec ces gens suite a leur invitation a de nombreuses reprises. Ce que je sais de l islam c est eux qui me l ont appris.eux repondent a toutes les questions.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi dans l'article le random Salafis de l'interview nous cite AbdelWahhab comme "grand penseur Musulman" ? C'est standard de la part des salafistes ? 

Je suis désolé quand tu cite AbdelWahhab, et que tu l'élève au rang de maître à penser, bah t'es Wahhabite, mais l'autre se dit Salafiste. 

Wiki nous éclare un peu sur la question : 
 

Citation

Le pacte de ben Abdelwahhab avec Mohammed ibn Saoud a permis d'établir l'Émirat de Dariya, le premier État saoudien2, et d'initier une alliance et un arrangement dynastique entre leurs familles pour le partage du pouvoir qui se poursuit jusqu'à nos jours dans le Royaume d'Arabie saoudite3. Les Al ash-Sheikh, famille de leaders religieux saoudiens, sont les descendants de Mohammed ben Abdelwahhab, et ont historiquement dirigé les oulémas dans l'État saoudien4, dominant ainsi les institutions religieuses de l'État5

Selon Ahmad Moussalli, professeur de sciences politiques à l'Université américaine de Beyrouth, « En règle générale, tous les wahhabites sont salafistes, mais tous les salafistes ne sont pas wahhabites »10. D'autres encore disent que si le wahhabisme et le salafisme authentique étaient à l'origine de deux choses différentes, ils sont devenus pratiquement impossibles à distinguer dans les années 7011,12

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohammed_ben_Abdelwahhab

Wahhab c'est quand même une sorte d'homme politique puisque c'est lui qui s'est allié a la dynastie des Saouds pour former l'arabie Saoudite, c'est quand même bizarre qu'il cite ce gonz en particulier tu ne crois pas ?

J'y vois une influence certaine de la part des Saoudiens sur les populations Musulmanes que ce soit en France ou ailleurs. C'est pas comme si ça faisait des années qu'on en parle.  

Si de nombreux chercheurs en viennent a dire que le wahhabisme et le salafisme sont quasiment impossible à distinguer aujourd'hui ( et bientôt, ce sera l'islam et le wahhabisme qui seront impossible à dinstinguer ;) ) alors on a un gros problème. 

Edited by hassou

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'y connais pas grand chose au fond mais effectivement la confusion salafisme/wahhabisme interroge.

Après le salafisme n'est pas dénué de portée politique puisqu'au départ l'islam a vocation à fournir le corpus juridique, tout comme les autres religions monothéistes. Cela dit l'ultra majorité des salafistes en France respectent leur condition de minorité. Les mecs qui espèrent l'instauration d'un califat en Europe doivent pas être nombreux.

Edited by Goodcharly

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne crois pas que le salafisme devienne à terme dominant dans l'islam. Même si on peut facilement voir une progression, t'as quand même partout dans les pays musulmans beaucoup de gens qui relativisent la religion, qui sont tournés vers le monde, les libertés. Quand tu vois l'Arabie saoudite qu'est le pays le plus rétro de tous, même là t'as une jeunesse qui étouffe et qui essaie de s'amuser, des progrès pour les droits des femmes et plein d'indices que c'est par forcément un modèle pérenne.

Aussi je crois beaucoup que le salafisme progresse avec le sentiment que les élites sont corrumpues et que l'ouma est attaquée par l'occident, Israël etc. Il me semble évident qu'un contexte plus démocratique et plus pacifique dans les pays musulmans serait de nature à favoriser le retour sur le devant de la scène des tendances évoluées de l'islam.

Edited by Goodcharly

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, charles 64 a écrit :

 

C'est là où ton discours atteint toutes ses limites goodcharly. Osef d'être considéré comme le diable tant que monsieur ne sort pas un couteau ? Tu vois pas le problème ? Je ne connais pas l'islam mais m'expliquer que les salafistes n'ont aucun rapport avec les terroristes qui écrasent femmes et enfants là honnêtement je ne comprends pas. La différence est que les salafiste sont pacifique certes mais la frontière me paraît ténu et j'ai quand même l'impression que le salafisme légitime le terrorisme... Qui n'aurait pas envie de lutter contre le diable ?

Edited by MarcelusWallace

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, jou0eur a écrit :

La démagogie n'est pas toujours là où l'on croit. Je préfère arrêter là.

 

Je crois que c'est la meilleure chose que j'ai lue de tes 20K posts. Dommage que tu ne t'y soies pas tenu plus de 2 minutes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, laptit99 a écrit :

        Ce thread c'est l'illustration de la réussite des stratégies de communication du pouvoir et de ceux qui bénéficient de la radicalisation des politiques de l'offre mises en place depuis en gros la réforme des retraites de 2003 (le néolibéralisme en caricaturant très légèrement). Il suffit de quelques reportages tv et trois articles de journaux sur un vêtement de bain pour lever une armée de croisés.

Quand ils arriveront plus à garantir la paix sociale en envoyant des sal*peries comme la loi travail la guerre civile arrivera vite avec son cortège de volontaires dignes des époques les plus puantes de ce pays.

Parce qu'en attendant, pendant que vous ergotez sur les dangers fantasmagoriques de "l'islamisation" de la France (par ailleurs à en lire certains on comprend qu'ils connaissent la réalité des "quartiers" uniquement à travers le jt de pernaut), c'est pas des troupes de barbus qui font la police des moeurs et appliquent la charia, mais des patrons de restau qui refusent de servir des femmes voilées, des racistes qui sont prêts à lyncher des familles musulmanes qu'on doit exfiltrer d'une île et la police française qui déshabille des femmes sur les plages sous couvert de la loi.

Tu réussis la gageure de parler de la réforme des retraites de 2003, des accidents regrettables comme l'attitude du restaurateur ( qui au passage s'est excusé ) mais pas une fois des attentats qui ont fait des centaines de morts sur nos territoires.

 

Et puis tu parles de "croisés" dans un pays pays largement déchristianisé qui tente juste de se défendre face à des fanatiques religieux ( qui existent bel et bien ne t'en déplaise);

 

Ton post est aussi caricatural que l'extrême opposé que tu veux dénoncer

Edited by lofuwa

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, lofuwa said:

Et puis tu parles de "croisés" dans un pays pays largement déchristianisé qui tente juste de se défendre face à des fanatiques religieux ( qui existent bel et bien ne t'en déplaise);

OK donc pas s'exciter sur les millions de français plus ou moins arabes ou musulmans c'est nier l'existence des fanatiques ? De quoi on parle quand on parle publiquement de ces gens là ? De pas manger de porc et de choix vestimentaires avec un symbolisme religieux. Génial, trop important pour l'avenir du pays.

A l'opposé taper systématiquement sur des millions de gens qui bossent dur et élèvent leurs enfants comme tout le monde c'est pas radicaliser la vie publique ?

On peut parler des moyens de la police et de la justice, mais on a ces institutions pour répondre. La loi existe, elle est souvent appliquée. Embarquer les gens déchristianisés dans un débat aux frontières religieuses ethniques et raciales c'est juste pas la voie à suivre. C'est pas question d'être réaliste ou de nier une réalité, ceux qui entretiennent ce débat jouent avec le feu tout en niant enflammer le pays.

Lever un pays entier comme un seul homme à cause d'attentats (et pas comme "une seule femme" d'ailleurs) c'est la recette du désastre. Un pays c'est pas un seul homme qui pense "comme il faut".

Edited by FabD

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, MarcelusWallace a écrit :

C'est là où ton discours atteint toutes ses limites goodcharly. Osef d'être considéré comme le diable tant que monsieur ne sort pas un couteau ? Tu vois pas le problème ? Je ne connais pas l'islam mais m'expliquer que les salafistes n'ont aucun rapport avec les terroristes qui écrasent femmes et enfants là honnêtement je ne comprends pas. La différence est que les salafiste sont pacifique certes mais la frontière me paraît ténu et j'ai quand même l'impression que le salafisme légitime le terrorisme... Qui n'aurait pas envie de lutter contre le diable ?

Tu dois relativiser pour beaucoup de raisons.

Le Diable ce n'est rien de plus que le Mal, c'est une notion partagée bien au-delà des religions.

Il n'y a pas que les salafistes qui voient le diable partout; les cathos intégristes ou d'autres te diront que l'homosexualité ou le communisme c'est le diable, ça les empêchent pas de coexister gentiment avec lesdits démons. Moi par exemple je trouve que le fascisme est le mal absolu, c'est pas pour ça que je track l'adresse IP des skins du forum pour leur faire la peau.

Ensuite il y a la liberté de penser et celle-ci est absolue. Je veux pas la ramener encore avec le droit, mais l'idée c'est qu'on ne peut interdire que ce qui porte atteinte à la liberté des autres, et penser ne le peut pas. En revanche on trace la limite avec les discours qui peuvent heurter suffisamment gravement les sensibilités ou provoquer des actes violents.

Mais justement les salafistes se veulent quiétistes, pacifiques comme tu le disais, et respectueux de la vie que toutes les religions monothéistes protègent en premier lieu. Si tu les écoutes, ils condamnent de façon très virulente les actes terroristes et en cela c'est une grave erreur de les stigmatiser pour une soit-disant proximité avec le terrorisme parce qu'ils sont souvent un très bon rempart à la radicalisation pour des jeunes susceptibles de basculer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Goodcharly a écrit :

Moi par exemple je trouve que le fascisme est le mal absolu, c'est pas pour ça que je track l'adresse IP des skins du forum pour leur faire la peau.

 

t 'es sérieux ? j'aime pas les facho mais y en a dans chaque communauté.Tu fais ton taf pour tout le monde ? t'en es où dans ton projet de traque  ça marche bien ? WTF

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, lofuwa a écrit :

Et puis tu parles de "croisés" dans un pays pays largement déchristianisé 

Je crois pas du tout que la France serait largement déchristianisée.

Elle a admis la liberté de conscience et de religion certes mais la culture catho reste très prégnante. On l'a constaté de façon surprenante avec l'opposition au mariage homo qui a réunit quasiment toute la droite.

Par ailleurs et c'est le plus intéressant quoique le plus difficile à entrevoir, il y a ce "catholicisme zombie" théorisé par Emmanuel Todd. Sa démonstration ne tenait pas la route mais je partage l'idée pour plein de raisons. C'est que même les blancs qui se disent non croyant conservent des réflexes cathos.

Pour moi la démonstration la plus éloquente c'est justement notre débat où certains croient pouvoir opposer la laïcité à l'émergence de l'islam dans la société alors que précisément la laïcité est censée garantir la liberté de culte. Au fond ce que défendent les mecs, qui se croient athées ou pas, c'est quand même une hiérarchie des cultes où le catholicisme serait plus légitime que tout autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Goodcharly a écrit :

Je n'ai rien compris.

quand tu dis :

"Moi par exemple je trouve que le fascisme est le mal absolu, c'est pas pour ça que je track l'adresse IP des skins du forum pour leur faire la peau."

traques tu les facho de chaque communauté ? 

Où en est cette traque ? 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Goodcharly a écrit :

Je crois pas du tout que la France serait largement déchristianisée.

Elle a admis la liberté de conscience et de religion certes mais la culture catho reste très prégnante. On l'a constaté de façon surprenante avec l'opposition au mariage homo qui a réunit quasiment toute la droite.

Par ailleurs et c'est le plus intéressant quoique le plus difficile à entrevoir, il y a ce "catholicisme zombie" théorisé par Emmanuel Todd. Sa démonstration ne tenait pas la route mais je partage l'idée pour plein de raisons. C'est que même les blancs qui se disent non croyant conservent des réflexes cathos.

Pour moi la démonstration la plus éloquente c'est justement notre débat où certains croient pouvoir opposer la laïcité à l'émergence de l'islam dans la société alors que précisément la laïcité est censée garantir la liberté de culte. Au fond ce que défendent les mecs, qui se croient athées ou pas, c'est quand même une hiérarchie des cultes où le catholicisme serait plus légitime que tout autre.

Littéralement, le principe de laïcité ne doit pas garantir la liberté de culte. Il doit simplement traiter équitablement toutes les religions, c'est bien différent. En gros il ne doit pas donner de préférence à une religion par rapport à l'autre, mais en tirant le raisonnement à l'extrême, interdire toutes les religions rentrerait dans le cadre de la laïcité. 

 

Comme on en a déjà parlé, le principe de liberté de culte est très dangereux car trop généralisable, l'état doit fixer des limites, ce n'est absolument pas en contradiction avec la laïcité, tant que les limites sont les mêmes pour toutes les religions. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×