Jump to content
This Topic
checky

Fin

Recommended Posts

Le 06/02/2021 à 01:59, petit_agité a écrit :

Pour ceux qui ont testé, ça a un effet relaxant ?

Ou c'est juste pour avoir un vague gout de foin coupé?

testé huile et bonbon.

Effet très relaxant et plaisant mais il me faut une concentration =>10%, j'en prenais avant d'aller au taf les soirs où je dealais pendant 9h. Par contre faut mettre le prix, la concentration et la qualité de fabrication joue beaucoup. Un bon flacon de 10ml c'est 50/60€. Au Lux, le paquet de clopes au cbd coûte 50€.^_^

Attention, ça fait baisser la tension artérielle, il faut le prendre en compte si on en prend régulièrement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo les bro alcoolos ça se passe comment de votre côté ?

- Ici j'ai pris 2 grosses cuites en 20 mois: sentiment de dégout de ma personne le lendemain durant 2/3 jours impression d'être une sale m**de + état dépressif sévère etc. Ceux qui est positif paradoxalement puisque ça me marquent et m'horripilent et les années passent et j'ai l'envie d'être moins con, plus solide mentalement plus mature.

- Une petite dizaine d'alcoolisation légère avec le même genre de symptômes mais largement moins pesant mentalement.

- Sinon je tourne à 4/5 bières et une bonne teille de vin rouge par semaine en moyenne.

 

Globalement je suis très satisfait de moi, l'incarcération m'a beaucoup aidé évidemment, mais j'arrive à trouver un rythme de croisière. Le but c'est vraiment de boire et déguster par plaisir, un bon repas de temps en temps avec ceux qui va avec quoi. L'envie de boire pour fuir et trouver un refuge est devenu quasiment inexistante.:yahoo:

 

Gros courage à ceux qui ont encore de réels problèmes avec la tise à haute dose ça va l'faire et dîtes vous qu'après le naufrage on se sent tellement mieux et fier de soi.

GL

 

Edited by DonTilt

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, DonTilt a écrit :

Yo les bro alcoolos ça se passe comment de votre côté ?

- Ici j'ai pris 2 grosses cuites en 20 mois: sentiment de dégout de ma personne le lendemain durant 2/3 jours impression d'être une sale m**de + état dépressif sévère etc. Ceux qui est positif paradoxalement puisque ça me marquent et m'horripilent et les années passent et j'ai l'envie d'être moins con, plus solide mentalement plus mature.

- Une petite dizaine d'alcoolisation légère avec le même genre de symptômes mais largement moins pesant mentalement.

- Sinon je tourne à 4/5 bières et une bonne teille de vin rouge par semaine en moyenne.

 

Globalement je suis très satisfait de moi, l'incarcération m'a beaucoup aidé évidemment, mais j'arrive à trouver un rythme de croisière. Le but c'est vraiment de boire et déguster par plaisir, un bon repas de temps en temps avec ceux qui va avec quoi. L'envie de boire pour fuir et trouver un refuge est devenu quasiment inexistante.:yahoo:

 

Gros courage à ceux qui ont encore de réels problèmes avec la tise à haute dose ça va l'faire et dîtes vous qu'après le naufrage on se sent tellement mieux et fier de soi.

GL

 

Gg mec. Par contre 4/5 binouses et une bouteille de vin par semaine, techniquement tu es encore dans l alcoolisme non ?

2 grosses cuites en 20 mois c est très solide sinon 👍

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, AmIlya a écrit :

Gg mec. Par contre 4/5 binouses et une bouteille de vin par semaine, techniquement tu es encore dans l alcoolisme non ?

2 grosses cuites en 20 mois c est très solide sinon 👍

J'bois genre 2 fois par semaine 2/3 bières et de temps en temps une bouteille de rouge en mangeant, mais rarement. Desfois ça m'arrive de pas consommer pendant 10/15 jours aussi. J'ai plus l'envie de la grosse ivresse en fait. Et puis moins tu consommes, moins il t'en faut pour te sentir un peu " joyeux ".

Ty bro

Share this post


Link to post
Share on other sites

D après un consultant qui citait l OMS, on est alcoolique quand on ne peut s empêcher de boire pendant 4 jours. 

 

Perso je suis convaincu que mon salut passera par une abstinence totale. 

Gros GG à toi DonTilt du coup, ce que tu consommes me paraît irréalisable. 

Edited by Auryn

Share this post


Link to post
Share on other sites

Edit : Apparemment, mon message a pu être mal interprété Je voulais simplement partager mon expérience.

Courage à ceux qui veulent se sevrer et qui ont du mal !

 

Edited by Dicomaniaque 💉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Dicomaniaque 💉 a écrit :

3857-78531.png.fb151038ca1ab219ec8e35e4e3ec3711.png

Environ 1 an et demi sans une goutte d'alcool

Absence totale de manque

(Je n'ai jamais eu de dépendance à l'alcool, ni de souci de boisson)

 

Courage à ceux qui veulent se sevrer et qui ont du mal !

42 ans sans fumer, faut dire j'ai jamais été fumeur. GG moi

:sais-pas:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Dicomaniaque 💉 a écrit :

3857-78531.png.fb151038ca1ab219ec8e35e4e3ec3711.png

Environ 1 an et demi sans une goutte d'alcool

Absence totale de manque

(Je n'ai jamais eu de dépendance à l'alcool, ni de souci de boisson)

 

Courage à ceux qui veulent se sevrer et qui ont du mal !

He regardez moi, moi aussi je fais des trucs, venez on parle de moi !!

Vous avez l'air d'en chi** avec vos addictions, mais moi rien du tout c'est trop simple, jamais eu de problème en fait lol

Allez courage à tous quand même ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 45 minutes, Amicalité Confinée a écrit :

He regardez moi, moi aussi je fais des trucs, venez on parle de moi !!

Aucune envie qu'on parle de moi particulièrement, j'ai écrit à peu près le même message dans le thread sur l'arrêt de la cigarette, qui y a été très bien accueilli

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Dicomaniaque 💉 a écrit :

 

Aucune envie qu'on parle de moi particulièrement, j'ai écrit à peu près le même message dans le thread sur l'arrêt de la cigarette, qui y a été très bien accueilli

A la différence que 1/ tu as été vrai fumeur 2/ la clope n'a pas du tout le même impact que l'alcool sur le quotidien des gens.
Venir annoncer en grand pompe ton année et demi de sevrage par choix sans aucune addiction antérieure sur un thread où des gens viennent partager leur combat c'est au mieux assez déplacé, au pire une belle chiasse liquide égocentrique.


Mais hésite pas à ouvrir un thread "tentative d'arrestation d'être une énorme attention whore", on pourra essayer de t'aider ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Amicalité Confinée a écrit :

Mais hésite pas à ouvrir un thread "tentative d'arrestation d'être une énorme attention whore", on pourra essayer de t'aider ;)

Tu resteras notre maître à tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !!

Sec depuis le 7 oct 2019 ! Bientôt 2 ans putin ..

Et ben ça va beaucoup mieux , même si y'a encore des moments durs.. qui sont très angoissant !!

surtout à l'odeur du Ricard lors d'une grillade ¬¬ par exemple..

Mais c'est passé !

Je sais que je suis encore très fragile pendant ces moments , je pense alors au Poker qui m'a beaucoup aidé paradoxalement !

Je suis assez fier d'avoir tenu jusqu'ici !

Voilà ! c'est pour donner suite et montrer / aider ceux qui lutte contre leurs démons ;)

Courage, force et honneur bande de primate ! :P

 

Le 13/03/2020 à 11:26, Pokicool a écrit :

Slt les gens !

 

Je viens de vous lire.. Jvais partager mon expérience

Je suis sobre depuis 6 mois et 6 jours aujourd’hui .. après + de 2 grosses décennies de d'exagération .. ( mais vraiment.)

Fêtard de base depuis l'adolescence, je buvais en mode no limite

Bien sur, très vite on ne boit plus que pour faire la fête, ça devient comme un besoin psy, ces dernières années je buvais seul bien sur, je m en suis jamais caché et jamais nié, c pas une fierté non plus..

J'ai décidé d’arrêter pour une raison un jour, genre 3 mois..( besoin de repasser test sanguin... bien sur le permis est parti depuis longtemps..)

J en suis a + de 6 mois maintenant et c'est encore difficile.. j en ai fait des rêves , les pulsions, angoisses.. c raide parfois.. 

J avais très souvent jouer au poker bien allumé ces 10 dernières années.. ça fait pas bon ménage 

Mais aujourd’hui sombre , je me régale au poker.

Il me reste d'autre vice bien sur.. mais une chose a la fois

C'est un combat contre soi et ses démons. Faut être fort et c pas facile tout les jours.

J ai pas de leçon a donner, chacun est ce qu il est !

Un conseil néanmoins qui m'a aider

1. pas d 'alcool chez soi

2. Ne pas se mentir, Ne pas se couper socialement 

Je joue encore au pok ds les bars, les potes me chambrais allègrement .. Très vite, ils m ont félicité avec bcp de respect aujourd’hui 

Voila, bon chance ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Dicomaniaque 💉 a écrit :

 

Aucune envie qu'on parle de moi particulièrement, j'ai écrit à peu près le même message dans le thread sur l'arrêt de la cigarette, qui y a été très bien accueilli

Pas de trace de post sur ce thread :ph34r:

 

Edited by xmoussx

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Amicalité Confinée a écrit :

Vous avez l'air d'en chi** avec vos addictions, mais moi rien du tout c'est trop simple, jamais eu de problème en fait lol

Ah oui, j'oubliais : je n'ai pas prétendu que c'était facile, même pour moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Dicomaniaque 💉 a écrit :

Ah oui, j'oubliais : je n'ai pas prétendu que c'était facile, même pour moi.

Je pense que ça serait bien pour certains de redéfinir ce que c'est que l'alcoolisme, d'ailleurs c'est un vrai débat et un e question qui n'a pas vraiment de réponse simple. Personnellement je pense que le rapport problématique à l'alcool vient d'abord de son côté malsain, ce qui définit une ligne rouge entre la consommation festive, même abusive, et la dérive réelle.

Never have I ever:

  • mentir sur sa consommation à ses proches
  • s'être rendu ivre jusqu'à l'évanouissement seul
  • acheté des malabars menthe pour cacher son haleine
  • continué une journée sociale normale (travail ou dej/diner de famille) après avoir bu en grande quantité
  • retrouvé des flash d'alcool fort dans sa veste/son manteau quelques jours après
  • "assurer" après une bouteille entière d'alcool fort
  • penser que dormir de 22h à 2h du mat puis plus rien est une nuit normale et réparatrice
  • avoir vu vos potes essayer de vous suivre à. l'apéro et partir en couille "bagarre + vomis" à 15h

Voilà bon si vous dépassez le score de 1 vous êtes alcoolique. @Dicomaniaque 💉ça te concerne toujours?

bref, courage à tous, on sen sort, je l'ai vu de mes yeux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je connais pas mal de gens qui refusent de boire seuls pour éviter d'avoir ce titre d'alcoolique mais qui font tout pour pousser à la conso et/ou se retrouver en permanence dans des lieux de consommation.

C'est la que je me rends compte que l'addiction passe énormément par l'environnement dans lequel on évolue, et qu'il peut être un facteur déterminant positif comme négatif dans le chemin qui mène au sevrage.

Courage, assez curieux de continuer de lire vos histoires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas sûr que la résistance à l'alcool soit particulièrement déterminante. Il y a des alcooliques qui tiennent très mal l'alcool ou en tous cas sont très vite impactés par la consommation, c'est même un marqueur dans certains cas, dès la première gorgée le comportement est modifié, les barrières tombent et les bonnes résolutions aussi. Puis t'as des malabars qui tiennent de ouf sans forcément boire souvent. Pour le reste c'est assez juste et universel.

J'ai aussi toujours trouvé que de s'interdire de boire seul était globalement une très bonne idée mais aussi, parfois, une arme à double tranchant. J'ai des potes qui, pour contourner la règle, se retrouvaient pratiquement tous les soirs pour picoler. Ce qui était au départ un "apéro de milieu de semaine" s'est transformé binge drinking quotidien, certaines semaines ils ne voyaient pas leurs gosses avant le samedi matin midi. Je parle au passé parce qu'ils sont évidemment tous séparés aujourd'hui. Difficile de dire ce que ça aurait donné si ils s'étaient autorisé une ou deux bières le soir en faisant à bouffer avec bobonne mais j'imagine difficilement que ça aurait été pire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, xmoussx a écrit :

Je pense que ça serait bien pour certains de redéfinir ce que c'est que l'alcoolisme, d'ailleurs c'est un vrai débat et un e question qui n'a pas vraiment de réponse simple. Personnellement je pense que le rapport problématique à l'alcool vient d'abord de son côté malsain, ce qui définit une ligne rouge entre la consommation festive, même abusive, et la dérive réelle.

Never have I ever:

  • mentir sur sa consommation à ses proches
  • s'être rendu ivre jusqu'à l'évanouissement seul
  • acheté des malabars menthe pour cacher son haleine
  • continué une journée sociale normale (travail ou dej/diner de famille) après avoir bu en grande quantité
  • retrouvé des flash d'alcool fort dans sa veste/son manteau quelques jours après
  • "assurer" après une bouteille entière d'alcool fort
  • penser que dormir de 22h à 2h du mat puis plus rien est une nuit normale et réparatrice
  • avoir vu vos potes essayer de vous suivre à. l'apéro et partir en couille "bagarre + vomis" à 15h

Voilà bon si vous dépassez le score de 1 vous êtes alcoolique. @Dicomaniaque 💉ça te concerne toujours?

bref, courage à tous, on sen sort, je l'ai vu de mes yeux.

6/8 preque 8.6 :>'

Bon ça feras 48h a 13h pas arrivé depuis plus d'un ans.

Spoiler
Le 03/07/2020 à 11:09, checky a écrit :

Tout va bien poto, je voulais donner des news pour fêter les 1 mois mais on peut fêter les 28 j et 15h09 :>'

 

Spoiler
Le 29/07/2020 à 11:35, checky a écrit :

diving board | Smile GIF's | Funny, 9gag funny, Funny memes

Barbec au taf samedi, pelforth brune bien fraiche après une dure nuit de taf, j'ai craqué, réussi a m'en tenir a 2 mais en rentrant pas pu m’empêcher de passer prendre un pack, retour a la case départ :(

 

Ce matin j'ai quand même pris un pack enfant (de 6) pas envie de boire mais c'est juste psychologique.

Et je me souviens de mon doc qui me disait "il faut changer ses habitudes" du coup je me motive a débarrasser ma terrasse pour passer le karcher tout neuf qui squatte dans un coin depuis 3 mois plein de toile. Et comme je suis un gros chattard c'est un embout de fdp que j'ai pas. Si ça c'est pas une put1 d'excuse pour boire, mais non parce que j'en aurais pas assez, double psycho logique.

Je vais plutôt m'atteler au carrelage qui squatte ma cuisine depuis 6 mois qui va dans la salle de bain. :>'

Prenez soins de vous les potos.

Edited by checky

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×