Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
Fast&Furious

[Vegas 2014] Coverage main event WSOP ON & OFF

Recommended Posts

 

 

  • Un de nos Cpistes au moins va « deeprunner ». En tout cas, nous l’espérons très fortement. Lequel d’entre eux à votre avis ? Les paris sont ouverts. Et c’est tant mieux.

 

 

 

 

Je me lance. Lordy gg moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle présentation, ça donne envie

 


Pour ma part, passant le plus clair de mon temps dans les boîtes de strip tease, je me focaliserai sur quelques compte-rendus quotidiens pour vous restituer l’ambiance végasienne. Honneur et priorité seront faits d’office aux Cpistes, dans la mesure où ils se présenteront à nous en personne en salle de presse, sur ce fil ou par MP. Nous avons une réserve d’écussons qu’il nous tarde de vous avoir arborer fièrement.

FYP

Share this post


Link to post
Share on other sites

Stéphane, novice en matière de coverage, m'a demandé de jeter à sa copie, pour validation. Ci-joint mes remarques sur sa prestation de couvreur.

 

WSOP 2014 Main Event • DAY 1A • Report #01

 

 

The Last Vegas…

 

 

 

Voilà c’est bientôt fini ! Mais peu importe cette édition 2014 des World Series nous promet une fin en beauté on dit un un happy ending. À l’image des feux d’artifice qui ont coloré le ciel de Vegas la nuit dernière à l’occasion de  la célébration du 4 juillet américain. Chaque année, tous les compteurs sont remis à zéro et on se remet à rêver de nouvelles bonnes surprises, comme Antoine Saout en 2009, Gaelle Baumann en 2012 et Sylvain Loosli en 2013. Merci d'éviter de vous attarder sur des bretons barbus ou des alsaciens chauves et de vous concentrer sur Gaëlle Baumann.

 

Qui fera mieux que ces trois-là cette fois-ci ? Quelle est l’identité de celle ou celui qui nous fera veiller jusqu’à l’aube sur CP et intégrera le cercle très fermé des quasi-millionnaires du November Nine ? Lequel des trois a le cercle le plus fermé ? Peut-être l’un de nos CPistes, qui participent à ce fantastique évènement ? Choco75 ? (Choco75.. pourquoi pas Jambon42, vérifiez vos sources) DA-Pimp ?  Loorent ? Skip ?  Tony Leon ? Rapemeimfamous ? Pour l’instant, ils ne sont qu’une poignée à vouloir tenter l’expérience la plus aboutie du Poker live. Juste après la nuit blanche au Rhino.

 

S’agissant des 64 tournois qui ont précédé ce Main Event, c’est la victoire d’Hugo Pingray dès la première édition du Monster Stack et celle de Pierre Milan qui ont déjà ravi l’ensemble de notre communauté chauvine. (peut être devrait elle envisager de faire des implants ?) Davidi Kitai (qui mériterait enfin d'être naturalisé), Gabriel Nassif et Erwann Pécheux (qui mériterait enfin d'être dénaturalisé) ont été impressionnants de constance, à enfiler les performances comme des perles rares. Dites nous en plus sur ce que ces gens enfilent à Vegas. J’en oublie peut-être certains. Mais, nous regrettons déjà que nos stars tricolores, tout autant méritantes, comme Bertrand Elky Grospelier, David Benyamine, Ludovic Lacay, Manuel Bevand, Georges Brassens et tous les autres personnages appréciés du circuits, n'aient pas encore profité pour l’instant de cette embellie générale. (Manub n'est pas si moche que ça.)

 

D’ailleurs, pour avoir un juste panorama, je vous conseille de suivre le travail de Burnedor. (vous recommencez avec vos pseudos à coucher dehors)

 Bravo à lui ! Ce qu’il fait au jour le jour est juste impressionnant d’abnégation et de précision.

https://www.clubpoker.net/forum-poker/topic/199217-vegas-2014-la-totale-en-page-1-frogs-inside/

 

Pour s’approcher au plus près de l’action ces jours prochains, je ne saurais trop vous inciter aussi à aller lire et écouter, même en différé, nos références tricolores du coverage Benjo, Harper et Kinshu. (Pour se rapprocher de l'action, un billet de 20$ au Rhino conviendra aussi. Et au moins ce n'est pas de Kinshu dont vous monnayerez la proximité.) Comme à leur habitude, ils font le boulot et leur Vegas Show est désormais incontournable. Quand vous aurez fini de faire le lèche-cul, peut être pourrez vous nous donner des informations pertinentes.

https://www.winamax.fr/reportages_vegas-show---wsop-2014-114

 

Pour ma part, n’étant pas couvreur professionnel (on avait cru le deviner) et souhaitant simplement rendre service au CP (peut on vraiment parler de service ?), je me focaliserai sur quelques compte-rendus quotidiens pour vous restituer l’ambiance végassienne. Vous avez raison n'en faites pas trop. Honneur et priorité seront faits d’office aux Cpistes, dans la mesure où ils se présenteront à nous en personne, en salle de presse, sur ce fil ou par MP. Nous avons une réserve d’écussons qu’il nous tarde de vous avoir arborer fièrement. Surtout vous les filles.

 

 

… But not least

 

 

J’ai failli oublier… Sur ce fil, la plus belle part sera faite à celui que vous attendez tous... Celui que je côtoie tous les jours , jusque dans la chambre que nous partageons, depuis que nous sommes arrivés à Vegas :  L’entartreur du Poker, notre chasseur de scoops improbables, j’appelle à la barre : Maître Jean-Baptiste Mathieu alias Jaybee ! Enfin des infos pertinentes.

 

Oui, vous ne rêvez pas ! L’auteur du mythique Donks In Vegas est de retour dans la cité puritaine pour en extirper la substantifique moelle (Si je peux me permettre, c'est pas de la moëlle que je suis venu extirper). Du bourbier naîtra la rose (on va avoir droit à un sacré bouquet alors). Il y a fort à parier que quelques vanités en feront encore les frais. Vous adorez, vous en redemandez et vous en recevrez ! Belle poilade en perspective ! 

http://donksinvegas.blogspot.com/

 

 

 

Enfin, avant que la grand-messe recommence, je souhaite rendre hommage à l’organisation des WSOP et son génie (N'avez vous pas déjà assez parlé de moi ?). Leur exploit lors de cette édition est d’avoir redoré le blason des bracelets. Ils ont réussi l’amalgame des genres, ce que beaucoup d’opérateurs de l’industrie peinent à réaliser. À savoir à concilier et combler à la fois les joueurs pros en quête de reconnaissance de leurs talents et les joueurs récréatifs en quête de momentum personnel (On préfèrera la formulation "des livetards complètement débiles en quête de leur one time"). Leur génie tient à cette simple idée d’avoir dupliqué les gros tournois exclusifs à 10 000$ par leur équivalent à 1500$.  Little One for One drop, Le Monster Stack etc. Bravo pour cela ! Le regain du Poker US donc mondial, dont parle Alexandre Dreyfus commence peut-être déjà par cela. À suivre donc…

 

 

 

Retour au Main, par la grande porte !

 

Pour ceux qui n’ont jamais eu la chance de se rendre physiquement à Las Vegas, je me  dois de vous raconter ce que chacun d’entre nous, passionné de Poker, ressent  lorsque il pénètre pour la 1ère fois dans l'antre qui héberge les WSOP. (Est ce aussi agréable que dans les cuisses d'une pro ?)

 

Dès l’arrivée, vous êtes frappé par la grandiosité de l’ensemble. (pas assez fort apparemment) Devant l’entrée, parking géant, à moitié vide mais en effervescence comme si un concert énorme s'y préparait. Un complexe magnifique, le Rio, encerclé d’échangeurs routiers à 4 voies minimum, habilement situé à l’écart de la frénésie touristique de Vegas des strips clubs.

 

 

 

En arrière plan, les silhouettes des géants du strip se font la nique (enfin on rentre dans le vif du sujet) à coups de giga (po-po-po-poker face ?) promo du cirque du Soleil placardé sur des écrans XXL.

Sur le parvis devant l’entrée, les équipes de Caesars entertainment ont fait peindre le montant de la garantie sur les marches. Simple mais géniale comme idée ! Un rien vous amuse.

 

Une fois passée la porte, vous faites face à un grand couloir large de 6 mètres et long de 324 mètres (on me le dit souvent). Jaybee l’a mesuré, runkeeper à l’appui, en ne manquant jamais de faire une étape off à chacune des échoppes rabatteuses siliconées qui longent ce couloir de l’espoir. De charmantes hôtesses haranguent le chaland (c'est un coverage, pas une dictée) en mal de jetons dans l’intention de lui vendre le pyjama hoody dernier cri d’une random marque à la mode.

 

 

 

Pas après pas, la tension et l’excitation montent (change pas d'main). Au fur et à mesure que vous avancez, vous découvrez tantôt à droite, tantôt à gauche les immenses portes battantes qui ouvrent sur les différentes salles du Rio, théâtres de toutes les joutes pendant pas moins de 65 tournois. Joueurs, femmes de joueurs, dealers, masseuses (seules deux de ces quatre catégories nous intéressent), et randoms wanabees/neverbeeens s’y bousculent. Le chauvinisme américain pullule jusqu’aux vêtements des journaleuses américaines. Il suffit s’approcher d'une des ouvertures (de la journaleuse américaine ? Pics or GTFO) pour frissonner à l’écoute du tumulte incessant généré par les cliquetis des millions de jetons. 

 

 

 

Plus loin, toujours le long du couloir, des écrans géants en boucle diffusent chacune des 10 dernière tables finales (à quand un sreaming Marc Dorcel ?). Arrêt obligatoire sur celle de Sylvain Loosli, sorti 4ème lors de la dernière édition. Partout ici, d’ailleurs, les murs sont marqués de l’empreinte de tous les grands noms du Poker mondial. Nous voici devant un vrai hall of Fame, au sens propre.

 

 

À la fin de ce parcours, avant d’accéder à la Press Room, 3 prédictions s’imposent à nous et ce sera la conclusion de cette introduction :

 

 

  • Cette année, le record d’affluence sera certainement battu. Le field sera mythique. Encore une fois, cela découle de l'inspiration géniale de l’organisation qui met en avant un montant de 10 000 000 millions de dollars garanti au vainqueur ! Vous imaginez le buzz que cela a créé dans le monde du Poker, à peine relevé du Black Friday. À coup sûr, on s’approchera des mythiques 12 millions remportés par Jamie Gold quelques années auparavant.
     
  • La table finale sera encore plus sharky. Difficile de croire à l’émergence d’un nouveau Chris Moneymaker. Chaque année, la compétition est de plus en plus relevée. Quelques accessits (on se calme sur le latin) seront cependant accordés pour les demi-finales à quelques randoms. J’espère aussi que les joueuses s’illustreront (plus par leur physique que leurs performances si possible) à l’instar de Vanessa Selbst, seule vainqueur au féminin d’un bracelet cette année. 
     
  • Un de nos Cpistes au moins va « deeprunner ». En tout cas, nous l’espérons très fortement. Lequel d’entre eux à votre avis ? Les paris sont ouverts. Et c’est tant mieux.

 

 

Shuffle up and read !

 

Analyse : Stéphane est un élève qui a du potentiel, malgré son inexpérience criante dans l'exercice du coverage, qu'il essaye maladroitement de masquer à grand renfort de mots savants. C'est un forum de poker, pas un tournoi de scrabble duplicate, merci de vous recentrer sur l'essentiel, il n'y a pas de mots compte triple ici.

Depuis quand poste-t-on des filles habillées dans un coverage Club Poker ? Merci de vous en tenir aux strictes règles d'un reportage digne de ce nom et de ne pas polluer le lecteur avec des clichés dénu(d)és d'intérêt.

Être un lèche-cul professionnel ne vous mènera nulle part mis à part devenir le souffre-douleur de vos collègues. regardez où ça a mené Tapis Volant.

 

En conclusion, votre copie n'est pas totalement insipide, et vous arrivez à provoquer un demi sourire de temps en temps, mais que les choses soient claires :

 

WE NEED MORE BOOBS.

Edited by jaybee

Share this post


Link to post
Share on other sites

WSOP 2014 Main Event • DAY 1A • Report #02

 

1er tour de table et déjà 2 de repérés !

 

https://www.clubpoker.net/video-poker/wsop-2014-main-event--day-1a--shuffle-up-deal/vp-x20wnrn

 

C'est à Joe Hachem, ancien vainqueur de l'édition 2005 des WSOP, que revient l'honneur prononcer le "Shuffle-Up & Deal".

 

Aujourd'hui, à priori, la cohorte des premiers prétendants au titre joueront 5 niveaux de 2 heures. On en espère au moins 1 millier d'ici la fin de la journée mais le remplissage des tables s'effectue lentement apparemment. 

 

gallery_44165_1473_114304.jpg

 

 

Il y a déjà une table TV d'installée et le hasard du seat draw a réuni deux anciens vainqueurs, Ryan Riess et Greg Merson, ce qui a permis aux organisateurs de les placer sur cette table. Tradition oblige.

 

gallery_44165_1473_2702.jpg

 

Ryan Riess vient subitement de reconnaître Jaybee... rencontré l'année dernière au Rhino..

 

Parmi les personnalités du CP à entrer en piste, nous avons jusque là spotté Pierre Canali aka Pedro sur le forum et YoH_ViraL. Jaybee est déjà parti leur remettre l'écusson CP. Cyril André et Alexandre Luneau sont aussi de la fête. Mais sont-ils vraiment du CP ou d'une autre sphère ?

 

gallery_44165_1473_11650.jpg

 

À signaler aussi la présence dans les coursives de notre illustre Tapis Volant, passé chez PokerStars, venu se cagouler à Vegas et finir de tourner le documentaire Nosebleed.

 

gallery_44165_1473_284267.jpg

Edited by Fast&Furious

Share this post


Link to post
Share on other sites

WSOP 2014 Main Event • DAY 1A • Blindes : 150 / 300 / 25 • Report #03

 

Décomptes rendus

 

Le Diner Break est arrivé. Nous sommes repartis vers notre hôtel, Le Mirage. Petit cool down dans la chambre avant ré-attaquer notre coverage par une visite rapide de quelques lieux clés du Strip. Dont le Denny's, un diner typique américain, recommandé par Jaybee, qui semble connaître Vegas comme le fond de ses poches...

 

Au rang des départs canons, il faut compter sur Pedro qui détient 91K. Apparemment, il est en train de se réconcilier avec le Main Event. Vous pourrez lire ses impressions post day 1A sur ce fil très bientôt. Johan Guilbert aka YoH_ViraL se porte bien aussi. Nous irons le voir aussi.

 

gallery_44165_1473_464528.jpg

 

Au rang des départs plutôt tièdes, voire des crippled, les high stakers Cyril et Alexandre qui n'ont pas encore décollé vers les hauteurs qu'ils ont l'habitude de fréquenter. Ce dernier ne compte plus de 7K.

 

gallery_44165_1473_200291.jpg

 

gallery_44165_1473_897386.jpg

 

Au rang des pétards mouillés,  Bruno Fitoussi qui n'a pas résisté à l'appel du rail. 1er busto français.

 

gallery_44165_1473_1081940.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Au rang des départs canons, il faut compter sur Pedro qui détient 91K. Apparemment, il est en train de se réconcilier avec le Main Event. Vous pourrez lire ses impressions post day 1A sur ce fil très bientôt. Johan Guilbert aka YoH_ViraL se porte bien aussi. Nous irons le voir aussi.

 

gallery_44165_1473_464528.jpg

 

 

 

Sur cette photo je fais très.........

 

cities-gay-friendly.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Being donks in Vegas

 

Je vais essayer au travers de récits (et peut être de vidéos, même si l’absence de Gab-X risque de se faire sentir) de vous faire vivre le quotidien d’un voyage à Vegas sous tous ses aspects, divertissements, astuces, faits marquants, je voudrais faire découvrir cette ville à ceux qui n’y sont encore jamais allé. Je vais donc essayer de tenir un carnet de bord le plus régulier possible vous relatant mon périple à Vegas. Je ne promets pas d’arriver à le faire quotidiennement, mais je vais faire mon possible. Je vous invite aussi à me donner des petits challenges réalisables, des défis qui feront marrer tout le monde, ou à me poser des questions plus précises sur cette ville du vice que je commence à connaitre un peu au bout de mon 6e voyage.

 

Nous voilà donc ce mercredi 3 juillet, grand jour du départ, à Genève. Pourquoi Genève ? Ce n’est pas pour notre amour des coucous ou des publicités de montres mais tout simplement parce que nous avons trouvé un vol au départ de la capitale Helvétique pour 750€ alors que tous les autres vols étaient au dessus de 1200€. Etonnant pour une ville où le coût de la vie semble totalement déconnecté du reste du monde et où le simple fait de passer la frontière fait prendre 80% à n’importe quel prix. Pour preuve le Burger King avant le décollage, où Stéphane arrivera quand même à lâcher 30 francs suisses (presque 25€) pour se rassasier. On a presque l’impression de manger un burger étoilé pour le prix. J’ai limité la casse avec un menu minimaliste, petite boisson, petite frite, mais tout de même 13 francs suisses.

 

gallery_1108_1472_112742.jpg

 

A ce prix là, on savoure chaque bouchée et un vulgaire cornichon devient un subtil pétale de truffe blanche. 

 

Vol sans encombres pour la première fois depuis que je vais à Vegas où il m’était toujours arrivé des aventures rocambolesques sur le chemin de Sin City. Je ne sais pas si c’est la première fois que cela arrive ou la première fois que je le remarque, mais le vol au dessus du Groenland en plein jour est un spectacle fabuleux, et tout d’un coup, plus personne n’est à son siège et tout le monde squatte les hublots pour profiter des paysages glaciaires magiques.

 

gallery_1108_1472_164108.jpg

 

Il n’y a pas que la calotte glaciaire dont j’ai pu admirer les formes pendant le voyage, puisque j’ai aussi run good sur le seat draw, en me retrouvant assis à coté d’une tchèque qui partait quelques jours en vacances à Vegas. On s’est mis d’accord pour se recontacter pendant son séjour et essayer de sortir un soir même si son agenda allait être très serré. Je vous présente la mystérieuse inconnue venue de l’est :

 

gallery_1108_1472_222594.jpg

 

Est ce la nouvelle Lucille 2014 ? On le saura dans quelques jours.

 

Atterrissage sans applaudissements (fait rare aux USA) et après une heure de queue pour présenter mon passeport à un agent des douanes américaines, nous voilà dans le taxi en route pour le Mirage, notre point de chute pendant les 15 prochains jours. Pourquoi le Mirage ? Parce que c’est le meilleur rapport qualité prix du strip (on paye un peu moins de 1500$ pour les 12 nuits), que la piscine est superbe et qu’il est très bien situé géographiquement au centre du strip (comprendre : il est pile en face du Macdo). Pour le premier soir on ne va pas trop tarder, le décalage horaire commençant à se faire sentir, et en plus on se lève à 7h45 le lendemain pour aller voir un match de foot (quelle hérésie…). 

Rendez vous avec les autres français dans la sportsroom du Venetian pour assister à ce quart de finale de la coupe du monde.

 

gallery_1108_1472_74994.jpg

 

 Match qui se révèlera d’ailleurs à l’issue décevante quand la France s’inclinera face à une Allemagne mollassonne. A noter que parmi les 12 écrans de la salle, on a eu droit à la rediffusion en boucle d’un reportage sur le national hot dog eating contest, activité consistant à s’enfiler le plus de saucisses et de pains en moins de dix minutes sans vomir. Des pains trempés dans l’eau puis essorés pour les faire glisser plus facilement. Enfin un sport productif. Le gagnant remportera cette compétition pour la 8eme fois consécutive, en ingurgitant pas moins de 61 hot dogs. Soit un toutes les dix secondes. 4 kilos de nourriture. Vous pourrez voir sur cette prise de vue de la salle à gauche du match la rediffusion du HU final 2013 d’enfilage de knackis. 

 

 

gallery_1108_1472_85990.jpg

 

Sur la droite, ils ont pensé à moi (et à vous) en faisant défiler en boucle des pubs de meufs en maillot de bain qui jouent au black jack dans la piscine sur leur iphone, encore une activité tout à fait banale. 

Très peu de supporters allemands en tout cas, et les seuls qui se sont réjoui du but sont des random chinois qui avaient très certainement parié sur le match.

 

La déception de la défaite passée, il est temps de se remonter le moral en rendant visite à une chaine de fast food dont j’ai souvent fait la pub sur DonksInVegas : In’n out. Chaine qui a deux particularités : celle d’être excellente, avec que des produit frais, des pommes de terre découpées sur place, et aucun produit jamais congelé, mais aussi l’existence d’un menu secret permettant de commander des burgers upgradés sous les yeux ébahis de votre voisin qui se demande pourquoi il a juste droit à un cheeseburger lui quand il voit arriver votre avion de chasse à 4 steaks, des tranches de fromage qui débordent et des oignons comme lui faisait sa grand mère. Je conseille à toute personne visitant l’ouest des Etats Unis de tester cette chaine.

 

gallery_1108_1472_224624.jpg

 

Ca ne respire pas le diététique, mais on est pas venus pour faire de l’aquabiking alors remets moi une tranche de fromage.

Ca y est la déception a définitivement été remplacé par un sentiment de satiété, et on peut enfin se mettre au boulot. Direction le Rio pour aller récupérer nos accréditations de journalistes (si seulement ils savaient…). La dernière fois que j’ai été reporter pour CP à Vegas, c’était il y a 8 ans, en 2006. Le temps passe à une vitesse folle. J’ai justement retrouvé il y a pas longtemps mon badge de presse de l’époque :

 

gallery_1108_1472_43507.jpg

 

Petit tour en salle de presse, histoire de récupérer les bons de 10$ pour manger quotidiennement au Rio, salutations aux journalistes de Winamax, et première impression dans l’une des trois salles d tournoi du Rio, ce qui frappe bien évidemment, c’est le gigantisme de l’organisation de ces WSOP.

 

gallery_1108_1472_244855.jpg

 

Cette fois, plus de doutes, on y est, ce coverage va pouvoir officiellement commencer.

 

Let the boobs begin !

Edited by jaybee

Share this post


Link to post
Share on other sites

WSOP 2014 Main Event • DAY 1B • Avant le ShuffleUp & Deal • Report #04 

 

gallery_44165_1473_353187.jpg

 

6:30am c’est l’heure officielle de notre réveil chaque matin
depuis que nous sommes arrivés (photo prise de notre chambre).

Pourtant, le monde ne nous appartient toujours pas ! 

 

Full sentimental

 

Hier, il n’y avait pas foule au Rio. 771 joueurs tout au plus selon les sources officielles. 5 niveaux joués comme prévu. 266 bustos donc quelques français : Bruno Fitoussi, Laurent Polito et nos deux ex-limpers Cyril & Alexandre. En revanche, nous reviendrons plus longuement quelques posts plus tard sur l’excellent départ de Pedro et YoH_ViraL. Gabriel Nassif et Damien Lhommeau ont également survécu à une journée que les joueurs pro ont qualifié finalement de relativement soft eu égard à un field moyennement relevé. En tout, nous comptons huit rescapés tricolores. Pour en savoir plus, je ne saurais trop vous inviter à suivre de près le coverage de Winamax car ce sont de loin les meilleurs pour suivre l’action au plus près. Nous, notre philosophie pour ces premiers jours de tournoi est plus "tétons oriented" que comptage de jetons. Vos réclamations sont  à porter directement à la direction du CP.

 

 The strip, Baby ! 

 

gallery_44165_1473_68213.jpg

 

La vraie animation était dehors, sur le Strip, dans les bars et boîtes de nuit de Las Vegas. Et nous y étions ! Enfin… On a vite busté quand même ! Avec Jaybee comme guide, nous avions décidé d'aborder notre reportage terrain, pied au plancher. Mais, après 10 minutes de marche à la vitesse d’un déambulateur, tant la foule était dense, nous avons décidé d’abdiquer et de nous abriter au Grand Café du Venetian. En grand spécialiste, Jaybee me rassure : «  Le Venetian, c’est là où il y a les plus belles serveuses ». Me voyant lurker vers les jambes dénudées d’une fille assise devant à un comptoir et tapant sur un écran tactile, il me reprend : «  Non, tu ne touches pas ! Ça c’est une pute ! Dès que tu vois une fille devant du vidéo poker, infini c’est une pute et elle n’attend qu’une chose : que t’ailles lui parler ! » Nous voilà prévenus !

 

La soirée hier a battu en brêche 3 idées reçues et confirmé une première intuition !

 

  • Non, Las Vegas n’est pas qu’orienté poker & gambool mais aussi fête décomplexée pour post adolescents ;  les enfants n’y sont pas interdits, ils sont nombreux à profiter des attractions que proposent chaque hôtel ; et la ville se porte très très bien en termes d’affluence touristique, même trop bien.
     
  • Oui, Las Vegas est potentiellement le paradis ultime pour notre cher webmaster. Non pas parce qu’il adore jouer, mais plutôt parce qu’ici les sandwich sont carrément à l’honneur. Et en plus, quand vous ne les finissez pas, vous pouvez les ramenez à la maison dans des doggy bags sans que la serveuse ne vous toise. 

 

Rien de très croustillant donc à vous raconter ce matin, si ce n’est que nous nous sommes fait la promesse de nous rattraper les nuits prochaines et de faire une entrée fracassante dans la faune locale, une fois la masse des fêtards du 4 juillet repartie à demeure.

 

À suivre, le premier épisode de la série de nos ITW Flash de joueurs de CP participant au Main Event !

Edited by Fast&Furious

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous invite aussi à me donner des petits challenges réalisables, des défis qui feront marrer tout le monde, ou à me poser des questions plus précises sur cette ville du vice que je commence à connaitre un peu au bout de mon 6e voyage.

Allez, First ^^

Mon petit JayBee, je te défie de prendre un bain avec les carpes du Lake Mead ^^

Edited by misterhyde22

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous invite aussi à me donner des petits challenges réalisables.

Un petit tour au Heart Attack Grill.

Particularites : Bouffe vraiment pas top / Personnel en uniforme d'infirmier(e)s / Si tu ne finis pas ton burger, tu te fait fesser au milieu du restaurant par un employe du sexe oppose.

 

Donc defi : Commander le plus gros des burgers, ne pas le finir obv, et au moment de la punition demander a te faire flageller avec ton propre instrument, que tu auras amene avec toi (tu as le choix des armes).

 

Evidemment on veut des pics / video

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit tour au Heart Attack Grill.

Particularites : Bouffe vraiment pas top / Personnel en uniforme d'infirmier(e)s / Si tu ne finis pas ton burger, tu te fait fesser au milieu du restaurant par un employe du sexe oppose.

 

Donc defi : Commander le plus gros des burgers, ne pas le finir obv, et au moment de la punition demander a te faire flageller avec ton propre instrument, que tu auras amene avec toi (tu as le choix des armes).

 

Evidemment on veut des pics / video

Celui de droite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
WSOP 2014 Main Event • DAY 1B • ITW FLASH #01
 
gallery_5_1467_40819.jpeg
 
 
Honneur à Skip !
 
Tout le monde connaît Skip sur Club Poker pour son engagement dans le bras de fer qui a opposé la communauté online des joueurs français aux rooms, pendant la phase de rodage du point .Fr. Mais aujourd’hui, avant son entrée au Day 1B, nous tenions à le passer par la moulinette de notre questionnaire Flash. Allez, on commence ?
 
 

→ Qui es tu ? Où vis-tu ? Que fais-tu pour vivre ? Où en es-tu de ton expérience Poker ?

 
Je m'appelle Alexandre, j'ai 27 ans, habite a Paris et recherche h/f du même âge prêt a tout pour me satisfaire. Jeune cadre dynamique, et pilier du Club Poker à mes heures perdues, je n'ai toujours pas abandonné l'espoir de faire un day2 sur ce main évent, après mes échecs de 2012 et 2013...
 
 
→ Historique et activité sur Club Poker ? Pourquoi ce pseudo ?
 
Inscrit en 2009 par le biais d'un ami, j'ai tout de suite été très présent sur ce forum. J'y poste principalement dans le zoo et en section stratégie, mais mon principal fait d'arme est la création d'un thread reprochant a la loi d'ouverture des jeux en ligne de Juillet 2010 d'être inappropriée, et aux opérateurs de jeu de vouloir être trop gourmands dans le contexte de ce changement, aboutissant à la mise en place d'opérations de Sit Out, à de longs pourparlers avec la direction des rooms et à la création de l'association française des joueurs de poker online qui nous donna la possibilité d'aller représenter les intérêts des joueurs auprès du gouvernement français.
 
Mon pseudo vient de Skip2myLou, un street BALLER de génie que je suis depuis toujours en tant que féru de basket. C'est un peu pour lui que le terme balla a été inventé, l'hommage me semblait donc évident.
 
 
→ Comment en es tu arrivé là ? Qualification ou buy-in ? Stacké ? Swap ?
 
Comme tous les ans, je me suis qualifié via un satellite a 750 euros. Après Barrière les deux premières années, c'est cette année Winamax qui m'accompagnera au cours de cette expérience.
 
 
→ Comment t’es-tu préparé ? Seul ou avec l’aide d’autres joueurs ?
 
Je me suis préparé a ce nouveau Vegas en faisant la tournée des bars parisiens ces dernières semaine, avec l'aide d'autres joueurs d'ailleurs. Pour l'instant cet entraînement s'avère payant, j'espère que ça continuera comme ça.
 
Plus sérieusement j'ai joué très fatigué l'année dernière et souhaitant éviter de renouveler cette erreur, j'ai décidé de quitter Vegas pour quelques jours en allant me ressourcer à Venice Beach avec Zozoleclown et Billousevich avant de revenir en pleine forme le 5 pour aborder ce main dans les meilleures conditions. 
 
 
→ Dans quel état d’esprit es-tu à la veille d’entrer en jeu ? Comment ce sont passés les autres tournois auparavant ?
 
Grace a cette préparation, et malgré la déception causée par la perte du monsterstack au day2 quelques jours plus tôt, je suis bien décidé à crush ce main évent. Je ne me met pas trop de pression non plus, c'est tout bonus, et le premier objectif sera de prendre mon pied.
 
 
→ Que représente pour toi cette expérience ?
 
Tout simplement une nouvelle occasion d'accéder à mon "One Time !".
 
 
→ Quel est ton sentiment personnel sur Vegas ? As-tu déjà quelques anecdotes / découvertes à partager ? Rien de croustillant ?
 
Vegas est une ville incroyable. C'est déjà mon cinquième séjour ici, et j'ai donc pléiade d'anecdotes sympathiques, de la soirée balla au spew intempestif au craps.
 
Cette année, le point d'orgue fut probablement le Night Swim du XS, monstrueuse pool party du dimanche soir où le terme de #bagarre prend tout son sens car les gens se foutent sur la gueule pour disposer de l'une des nombreuses structures gonflables (dauphins, orques et autres dragons) mises à disposition des quelques 500 fêtards éméchés ayant investi la piscine.
 
Pour l'anecdote mes béquilles m'ont permis de ne pas faire la queue, tandis que quelques minutes plus tard j'étais en train de ride le dragon.
 
 
→ Comment qualifierais-tu ton expérience et ton niveau de jeu en live ? Quel est ton palmarès ?
 
A l'exception d'un été ou j'ai saigné les tables de Wagram et gagné quelques 50 euros, je n'ai jamais rien fait de notable en live. J'ai bien une ligne Hendonmob, mais il s'agit d'une 20ème place sur un 500 deep stack extravaganza en 2010. Rien depuis, du spew et du vent.
 
 
→ Qui t’accompagne ? Qui seront tes railers ? Qui va te suivre en France ?
 
On a book deux suites bien balla au Palms Place avec Zozo, Bilou et Gwen, tandis que nous spewons principalement cette année nos dollars avec Robin, Wanass et Jmpeyron. Je citerais aussi GabyGaby, mon ptit cheum de québécois, avec qui je prend toujours autant de plaisir a foutre le bordel. Ce petit gang, et les quelques frenchies qui seront encore de la fête, constitueront a priori mon rail local. Et je compte sur vous pour me suivre et m'encourager de France 
 
D'ailleurs j'ai toujours dit que si je faisais november nine un petit 10% de la neuvième place partirait dans la mise en place de mon rail avec mes amis hors poker. #MaisQuelBalla
 
 
→ As-tu prévu de rester longtemps après le main event ?
 
Je reste jusqu'au 12 a Vegas, puis m'envole pour 4 jours a New York avant de rentrer sur Paris.
 
 
→ Comment peut-on te suivre facilement et ne pas perdre contact avec toi pendant l’event ? Twitter ? Facebook ou autre ?
 
J'essaierais de régulièrement tweeter @SkipDuCP ! Et je compte sur toi pour le coverage CP 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
Casino de Marrakech : WSOP Circuit
Casino de Marrakech : WSOP Circuit