Jump to content
This Topic
Guest houm

Bye bye la France

Recommended Posts

La France ne se résume pas à Paris sinon. Tu peux avoir un meilleur cadre de vie tout en restant en France et heureusement d'ailleurs!

GL anyway, rien de plus intéressant de voyager et d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte quand on a ni femme ni enfants.

Tiens nous au courant.

J'ai pensé la meme chose en lisant le post d'OP.

Paris c'est 100 km2 sur 550 000 !

 

La vie chère, la promiscuité, la mendicité, l'incivilité... ça s'éloigne à mesure que s'approchent les arbres :)

Je suis né à Paris, j'ai vécu à Paris mais on peut vivre bien en France ailleurs qu'à Paris.

 

Surtout que tu as l'air assez libre dans tes obligations pros.

Après il y a le besoin de changer d'air, et ça ça ne ne discute pas, c'est un ressenti.

Share this post


Link to post
Share on other sites

franchement si tu quittes la France a cause des conn**ds c'est pas pour aller en australie ou les gens sont encore plus cons

ah ?

 

écoute, ton message me surprend. J'ai toujours entendu le plus grand bien de l'Australie avec beaux paysage, gens cool, qualité de vie etc etc.

 

peux tu préciser un peu plus pourquoi tu sembles ne pas apprécier ce pays ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gros +1 à toi houm, quelques années que je vis majoritairement à l'étranger, maintenant je ne conçois plus faire ma vie en France pour quasi les mêmes raisons que toi.

Ce peut aussi être l'inverse. Perso après quelques mois à l'étranger qui se sont pourtant super bien passés, je me suis rendu compte de la chance qu'on avait de vivre en France et du fait qu'on était des privilégiés par rapport à une grande partie du reste du monde. Depuis j'évite de me plaindre pour des broutilles.

Dans tout les cas, que ça se passe bien ou non, ce sera  une expérience enrichissante pour le reste de ta vie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pensé la meme chose en lisant le post d'OP.

Paris c'est 100 km2 sur 550 000 !

 

La vie chère, la promiscuité, la mendicité, l'incivilité... ça s'éloigne à mesure que s'approchent les arbres :)

Je suis né à Paris, j'ai vécu à Paris mais on peut vivre bien en France ailleurs qu'à Paris.

 

Surtout que tu as l'air assez libre dans tes obligations pros.

Après il y a le besoin de changer d'air, et ça ça ne ne discute pas, c'est un ressenti.

Hello Lofuwa,

 

Mon ressenti est que le problème parisien se retrouve dans la plupart des grandes agglomérations françaises.

 

Contrairement au posteur qui habite près de Lille et disait plus haut que cette ville n'était pas touchée, je ne suis pas d'accord avec lui. Une partie de ma famille habite Lille et ses environs et j'ai vu à quel point la qualité de vie s'est détériorée. La gare de Lille et ses alentours sont devenus la zone et des quartiers entiers ne sont plus sécures.

 

J'ai des amis à Marseille également, et sans vouloir froisser le posteur marseillais, je ne suis pas d'accord non plus avec ses propos. Je ne vis pas à Marseille c'est certain, mais mes connaissances qui habitent cette ville se plaignent de la même chose dont j'ai pu me plaindre dans mon OP. Je ne suis pas sur que Marseille aujourd'hui fasse réellement honneur à Marcel Pagnol.

 

Alors, on trouve peut-être une bonne qualité de vie dans le Cantal mais j'ai pas spécialement envie d'y aller.

 

Et puis, comme tu le dis, une envie de changer d'air, on ne peut rien contre ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour tout ce dont tu veux te débarrasser adresse toi au secours Populaire. Pour les lives, les bibelots, les casseroles etc etc ils revendront tout à prix modique ( de 0.50cts à 5€) lors de journées portes ouvertes et ça béneficiera aux gens qui en ont vraiment besoin (pour la plupart).

Pour les fringues qui ne les intéresseront pas, trop abîmées ou tâchées, ils transmettront aux Relais dont tu parles dans ton post.

Edited by goDog

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour tout ce dont tu veux te débarrasser adresse toi au secours Populaire. Pour les lives, les biblots, les casseroles etc etc ils revendront tout à prix modique ( de 0.50cts à 5€) lors de journées portes ouvertes et ça béneficiera aux gens qui en ont vraiment besoin (pour la plupart).

Pour les fringues qui ne les intéresseront pas, trop abîmées ou tâchées, ils transmettront aux Relais dont tu parles dans ton post.

J'ai voulu t'attribuer un nouveau +1 mais j'ai dépassé le quota de +1 permis. Mais le coeur y est ;)

 

Merci pour ton message. Bon, j'aurais peut-être du donner les affaires déposées au Relai ce matin au Secours alors. Car ces affaires étaient en excellent état. J'espère que les Relais redistribuent vraiment aux pauvres.

 

Je note ta confirmation concernant le Secours populaire. Je les contacte cette semaine pour mes livres et autres vêtements inutilisés.

 

Une fois que j'aurai liquidé bouquins et fringues, je verrai ce qui concerne usentils/bibelots/vaisselle et bien sur les meubles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reviens en France après 2 ans au Canada. Je ne m'étais jamais rendu compte à quel point j'aimais ce pays.

Faut dire que j'étais pas non plus parti pour fuir...

La France t'a-t-elle manquée durant ces deux années ? Quel est ton état d'esprit aujourd'hui ? Heureux de revenir j'imagine ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La France t'a-t-elle manquée durant ces deux années ? Quel est ton état d'esprit aujourd'hui ? Heureux de revenir j'imagine ?

Non, la France ne m'a pas manqué. En deux ans, je ne suis rentré qu'une fois, par obligation.

J'étais content à l'idée de revenir quand ça s'est décidé mais j'ai vraiment eu ce sentiment une fois sur le territoire (il y a une quinzaine de jours). J'avais l'impression de tout redécouvrir, de tout trouver agréable. Je ne sais pas vraiment pourquoi en fait.

Je pense tout simplement que je ne m'étais jamais rendu compte que j'étais attaché à "mon" pays.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce peut aussi être l'inverse. Perso après quelques mois à l'étranger qui se sont pourtant super bien passés, je me suis rendu compte de la chance qu'on avait de vivre en France et du fait qu'on était des privilégiés par rapport à une grande partie du reste du monde.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah ?

 

écoute, ton message me surprend. J'ai toujours entendu le plus grand bien de l'Australie avec beaux paysage, gens cool, qualité de vie etc etc.

 

peux tu préciser un peu plus pourquoi tu sembles ne pas apprécier ce pays ?

les gens cool a la campagne je n'en doute pas, comme partout dans le monde, je sais pas ce que tu veux faire la bas, mais les retours que j'ai dans les villes sont pas fameux, de meme que les gens que je connais en thailande qui voient débarquer des avions de morons australiens venir se torcher la gueule sans aucun respect pour rien

 

sans compter qu'être francais c'est pas le truc le plus apprécié la bas en ce moment avec tout les hipster qui vont envahir leur ile

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Je pense tout simplement que je ne m'étais jamais rendu compte que j'étais attaché à "mon" pays.

J'ai également passé 2 ans au Canada et je suis tout à fait d'accord avec ça!

Partir loin permet vraiment de prendre du recul et de voir différemment son pays d'origine à son retour (différences positives et négatives).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, la France ne m'a pas manqué. En deux ans, je ne suis rentré qu'une fois, par obligation.

J'étais content à l'idée de revenir quand ça s'est décidé mais j'ai vraiment eu ce sentiment une fois sur le territoire (il y a une quinzaine de jours). J'avais l'impression de tout redécouvrir, de tout trouver agréable. Je ne sais pas vraiment pourquoi en fait.

Tiens, c’est vrai que j'ai connu ça aussi à un moment. Mais bordel que c’est éphémère ;(

Sinon houm tu pars ou alors ? Pitié pas les US.

Share this post


Link to post
Share on other sites

franchement si tu quittes la France a cause des conn**ds c'est pas pour aller en australie ou les gens sont encore plus cons

ROFL t'es sérieux?

@houm: Je reviens de 6 mois en Australie, dont la plupart du temps à Sydney. Alors certes en tant qu'étudiant, mais j'avais aussi des potes qui bossaient là bas et 100% des étudiants en échanges, des gens qui venaient s'installer de ceux qui ont passé un moment de leur vie là-bas ont kiffer et veulent y vivre.

Tout d'abord sur 32141343412 soirées j'ai jamais vu 1 seule vraie bagarre! Alors qu'ici chaque soirée si t'en vois pas au moins une c'est bizarre. Les gens sont 20 fois plus respectueux. Exemple tout bête tout simple, un mec te pousse en boîte sans te voir renverse ton verre, va t'inviter à aller le repayer, alors oui c'est pt même un peu trop mais j'trouve ça hallucinant.

 

Les plages sont géniales, bonne ambiance. Pas de vols sur la plage tu peux laisser tes trucs. Pas d'agressions. J'étais à Sydney, ville énorme, et combien de fois j'me suis promener seul dans la rue à 4-5h du mat' sans que jamais j'me sente ne serait-ce un minimum en danger ou que j'vois qqch de bizarre.

Les locaux sont aussi super gentils, même si les Australiens se font de plus en plus rares. Après y'a ENORMEMENT d'Asiat' (bon j'habitais à coté du quartier chinois qui est vrmnt au centre) donc si t'es anti asiat' tu peux ne pas aimer l'Australie.

Sinon franchement je ne vois même pas comment ce pays peut ne pas être aimé! C'est la vie. Les soleil les plages une vraie ville, toute sortes de clubs, restos soirées. Y'a même un semblant de foot qui s'installe. Fin bref j'pourrais en parler des heures.

 

Les 6 meilleurs mois de ma vie tout comme les meilleurs moment de tous ceux que j'connais et qui y ont été.

J'aimerais bien savoir les arguments contre. Le seul que j'ai trouvé qui m'embête (mais ne m'empêche pas de postuler pour essayer de trouver un stage ou une place à Sydney) c'est la distance. Pas moyen de revenir passé les fêtes et Noel avec la famille. Et ça pour moi ça compte quand même beaucoup. Sinon franchement j'vois pas.

PS: d'ailleurs si tu te décide à y aller j'peux te conseilleur sur Sydney + qq autres coins ou te mettre en contact avec des locaux etc...

C'est franchement LE choix pour moi si tu recherches du Paris/Londres mais en bien mieux niveau climat et savoir vivre comme tu le dis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu débile le débat France vs Anti-France.

Pour un choix aussi important de vie chacun voit midi à sa porte, ça sert à rien d'argumenter "lol nan tg la France c'est du lourd donc reste conn**d". Certains seront très contents de rester bicraver à Clicli, d'autres auront besoin de dégager bien fort.

Chacun a le choix de ce qu'il veut faire, c'est la vie LOL SALUT SALAS.

 

Mais sinon +1 avec les pays scandinaves, sick qualité de vie. Les raisons qui te font quitter la France te feront adorer ces pays.

Les meufs c'est juste ridicule, première fois que je suis sorti dans la rue je suis tombé amoureux 4 fois en 6 minutes.

Après c'est sûr qu'il faut pas être un kéké à choisir sa destination en fonction de la possibilité ou pas de faire un beach-volley avec Pablo en plein mois de mars mais bon.

 

Dans tous les cas, prends bien soin de ton nouveau pays d’accueil. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends pas les tirades sur l'insécurité de Paris. J'y habite depuis un an (Bon OK, dans le 14ème, pas à Stalingrad, mais je suis allé un peu partout), et ça m'a paru (Paris intra-muros je parle) pas du tout plus chaud, de jour comme de nuit, que les autres métropoles dans lesquels j'ai pu vivre.

 

Enfin, je vois pas comment on peut utiliser ce "facteur" comme un argument à l'exil. T'as vraiment si peur que ça ?? Vraiment ? m**de c'est pas Mogadiscio quand même, je trouve ça insultant pour les gens qui vivent dans des conditions VRAIMENT pourraves, que ce soit à Caracas ou à Johannesburg...

 

Après si tu veux vraiment te barrer go for it, perso j'ai adorer l'Ecosse ou je retournerais volontiers, mais y'a plein d'endroits qui font rêver, fais toi un kif, fonce

Share this post


Link to post
Share on other sites

Paris avec ses mendiants à chaque rue (impossible de faire 100m sans être sollicité),

Je sais pas vraiment ce que valent ces Relais. J'ai entendu les pires histoires de guerre comme quoi en fait ça bénéficie pas aux pauvres mais participe de traffics. Légende urbaine ou pas, j'ai remis la came en espérant que cela puisse profiter aux pauvres.

 

J'ai toujours d'autres pistes : Emmaus, le Secours Catholique/Populaire. Je pense qu'ils seront intéressés pour récupérer des fringues pour leurs malheureux pensionnaires.

 

Sinon, pour te débarrasser de tes vielles affaires et aider les gens dans le besoin, c'est bien de directement les donner aux personnes qui vivent dans la rue...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends pas les tirades sur l'insécurité de Paris. J'y habite depuis un an (Bon OK, dans le 14ème, pas à Stalingrad, mais je suis allé un peu partout), et ça m'a paru (Paris intra-muros je parle) pas du tout plus chaud, de jour comme de nuit, que les autres métropoles dans lesquels j'ai pu vivre.

Ce n’est pas par ce qu'il y a de nombreux autres endroits ou ce n'est pas forcement mieux, que l'insécurité en devient pour autant plus tolérable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce peut aussi être l'inverse. Perso après quelques mois à l'étranger qui se sont pourtant super bien passés, je me suis rendu compte de la chance qu'on avait de vivre en France et du fait qu'on était des privilégiés par rapport à une grande partie du reste du monde. Depuis j'évite de me plaindre pour des broutilles.

Dans tout les cas, que ça se passe bien ou non, ce sera  une expérience enrichissante pour le reste de ta vie.

Je ne voulais pas dire par mon message que je n'aime pas la France, bien au contraire! D'ailleurs moi aussi quand je rentre je ressens cet enthousiasme, cette impression de redécouvrir son pays. A coté de ça, je suis en ce moment en Amérique du Sud, et c'est juste ouf ce sentiment de liberté, de savoir que l'état n'est pas derrière ton cul pour CHAQUE chose que tu fais. J'échange mes soit disant "privilèges" français contre cette liberté tout les jours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, la France ne m'a pas manqué. En deux ans, je ne suis rentré qu'une fois, par obligation.

J'étais content à l'idée de revenir quand ça s'est décidé mais j'ai vraiment eu ce sentiment une fois sur le territoire (il y a une quinzaine de jours). J'avais l'impression de tout redécouvrir, de tout trouver agréable. Je ne sais pas vraiment pourquoi en fait.

Je pense tout simplement que je ne m'étais jamais rendu compte que j'étais attaché à "mon" pays.

C'est tout a fait normal ca, la question est de savoir pour combien de temps cela va durer. Attention, je ne veux surtout pas dire que ce sentiment ne perdurera pas, mais sur tous les francais que j'ai connu ici, ayant passe quelques annees avant de retourner en France, rare sont ceux qui me disent ne pas avoir envie de repartir (ici ou ailleurs) ou l'ayant deja fait.

 

 

Maintenant je vais parler pour moi, ma vision des choses qui bien entendu n'engage que moi. Cela fait 5 ans que j'ai quitte la France pour le Canada anglophone -je fais une vraie distinction avec le Quebec, bien que ce soit le meme pays-.

 

L'important c'etait de partir pour les bonnes raisons, et les miennes etaient clairement definies : Envie de decouvrir un autre environnement, une autre langue, un autre boulot, et voir ou cela allait mener. Et ce que j'ai trouve ne sont que les consequences de ces raisons. J'ai decouvert une ville ou la qualite de vie est exceptionnelle par rapport a ce que j'avais connu jusque la, avec des habitants foncierement gentils et ouverts, et cote reconversion professionnelle cette ouverture, absence d'a-prioris, et capacite a faire confiance et voir au dela des idees recues ont fait qu'en l'espace de deux ans j'ai non seulement appris un tout nouveau boulot, mais ai eu egalement l'opportunite de creer ma propre societe.

(pour plus de details sur tous ces aspects, voir le thread Vivre au Canada).

 

Et a travers ces 5 annees passees, en rentrant tous les ans pour un mois en France et en continuant a suivre assiduement l'actualite, je peux dresser ce constat qu'effectivement je me sens bien ou je suis, et que je n'ai absolument pas l'intention de rentrer a court-moyen terme.

Tout n'est pas rose ici, loin de la : la vie est chere, l'acces a la propriete est impossible, le cote Bisounours des canadiens peut parfois devenir gonflant, la bonne bouffe de chez nous me manque, il pleut beaucoup... mais les points positifs qui contrebalancent toutes ces petites choses, des details de mon point de vue, sont tellement plus nombreux !

 

Des trucs qui peuvent paraitres futiles mais qui a la longue font la difference. Par exemple pour le cote vie quotidienne de voir les commerces ouverts le dimanche, les supermarches jusqu'a 23h/minuit, l'accent profondement et radicalement mis sur les transports en commun et le velo, l'attitude des employes d'administrations et de banques, l'existence de la carte de debit et l'absence presque totale des cheques, le prelevement des impots a la source, l'esprit d'entraide et de communaute solidaire a travers les groupes d'activites, le benevolat, les skill trades, les cours gratuits de tout plein de choses, le systeme de sante qui quoi qu'on puisse en dire est efficace et n'a pas grand chose a envier au francais tout en ayant le merite de ne pas creer des dettes abyssales.

 

Cette notion de service aussi lorsque tu vas au cafe ou dans un restaurant, bien que parfois un peu lourde lorsque la serveuse vient te demander pour la 3eme fois si tout va bien et si tu as besoin de quelque chose. Certes c'est aussi lie a la notion de Tips -le service n'est pas inclus dans le prix que tu payes-, mais cela fait que personne ici ne pense que tout leur est du, et qu'il faut toujours se remettre en question et faire des efforts.

 

Le contraste est flagrant lorsque je reviens en France, et c'est en ca je pense que la comparaison avec tout ce que j'enonce plus haut me saute a la figure de maniere violente... 

 

C'est la meme chose lorsque je vois l'actualite du pays. Franchement comment ne pas etre deprime en lisant le journal ou en regardamt les infos ? Entre les affaires politiques, les faits de violence, la contestation sociale.... il ne reste pratiquement aucune place pour parler du reste.

 

La moindre proposition pour faire bouger les choses se heurte systematiquement a la contestation de la moitie du pays. Politiquement l'opposition va systematiquement s'opposer, sans meme reflechir, juste par principe. Socialement l'omnipresence et la puissance des syndicats bloqueront toute tentative d'avancee, 

 

Pour moi le probleme de la France est avant tout dogmatique, et ce n'est helas pas pres de changer.

Ici le mariage pour tous existe depuis plus de 15 ans et absolument personne n'y trouve rien a dire, meme les conservateurs les plus radicaux. Ils n'approuvent pas, le disent, mais il ne leur viendrait jamais a l'idee de s'opposer a la liberte individuelle d'un individu. De meme, les communautes et religions cohabitent depuis des decennies dans le respects et sans aucune tension. Les fameuses "salles de shoot" ont ouvert leurs portes il y a 7 ans, avec pour effets une diminution de la criminalite, des maladies et infections liees a la toxicomanie, des morts par overdoses...

 

Et tout ca, politiquement, est soutenu par tous. Quand une proposition est faite par la majorite, au parlement ou au conseil municipal, l'attitude de l'opposition n'est jamais fermee, mais ressemble la plupart du temps a "essayons, en test sur une duree ou une localisation limitee, et voyons le resultat. Si ca marche, si on nous demontre que cela va dans le bon sens, il n'y a aucune raison que nous faisions barrage".

 

 

Bon je m'arrete la parce qu'il faut retourner bosser, mais je pourrais continuer pendant des heures. C'est sans doute assez decousu car je n'ai pas trop cherche a organiser mes pensees et que j'ai tout ecrit comme ca venait. Encore une fois ce n'est que ma vision personnelle des choses, et chacun aura un ressenti different.

Mais je demanderais juste a ceux qui parlent sans avoir vecu l'expatriation, ceux qui n'ont jamais quitte la France, ceux qui "ont ete en vacances ici" ou "ont un ami qui habite la" d'eviter de nous assener des verites toutes faites. Vous n'avez aucune legitimite a comparer deux modes de vie lorsque vous n'en connaissez qu'un, et ne faites que renforcer l'idee que je me fait du francais moyen, etroit d'esprit, ne pensant qu'a sa petite personne, et vivant dans le passe et sur des cliches depuis bien longtemps ecules.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PMU : Cash avec les nouveaux
PMU : Cash avec les nouveaux