Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
SuperCaddy

Charles Coppolani et "l'effet de mode" : les coulisses d'un bad buzz

Recommended Posts

Comme DaiVernon, j'ai totalement perdu le plaisir de jouer. Je ne vais me forcer à le faire pour maintenir le CA des rooms, hein !!!

C'est pas une histoire de maintenir leur CA. C'est juste que si par un grand miracle un tel phénomène se produisait (grève générale des joueurs), ce serait se tirer une balle dans le pied car cela n'aurait aucune incidence sur le gouvernement, mais pourrait achever des entreprises qui, elles, se battent pour survivre, pas pour distribuer des milliards à leurs actionnaires.

Y a plein de choses à faire, mais ça, c'est limite du suicide.^^

 

@MrC. : pas faux en effet, il y a forcément eu une inertie, mais difficile de l'évaluer. De là à faire de la fiscalité des joueurs une raison majeure de l'état actuel, je pense qu'on s'emballe, ou du moins qu'on se cache derrière son petit doigt. Ces joueurs-là, salariés, n'ont quand même pas grand chose à craindre puisque non professionnels.

Edited by soxtea

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces joueurs-là, salariés, n'ont quand même pas grand chose à craindre puisque non professionnels.

Oui ça n'a pas l'air de beaucoup t'inquiéter, mais comprend que ce n'est pas forcément le cas pour tout le monde.

Pour le fisc le salariat n'est qu'un élément parmi d'autres dans un faisceau de présomptions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un avis divergeant au mien, je respecte. :up)

 

Néanmoins si ça n’est pas les joueurs qui font « un suicide collectif », c’est le marché qui à force de s’éroder, va se tuer tout seul. Donc nous avons le choix, agir ou subir. De préférence je préfère encore avoir la possibilité de changer quelque chose plutôt que de laisser faire.

 

Tu parles des rooms qui se battent pour survivre. En ne faisant rien, d’une part on ne les aide pas non plus pour se développer (en France ou ailleurs), mais d’autre part, la descente aux enfers du secteur va les entrainer dans sa chute.

 

Je ne parle pas de grève générale mais je ne pense pas non plus que les "sit-out" que l’on faisait à l’époque de la migration .com vers .fr ont contribué à faire chuter ce marché. Au contraire à force de persévérance, on a pu obtenir quelques avancées. Imaginez le secteur aujourd’hui rien que si le rake n’avait pas bougé ?

 

Si l’on refaisait ce genre de manifestation, ça serait comme à l’époque sur une durée limitée et probablement sur les rooms principale.

 

Mais je dois nuancer ce que je viens de dire, car je ne suis pas hyper favorable au sit-out comme je ne suis pas favorable aux routiers qui bloquent une autoroute, car d’une part ça va à l’encontre de l’esprit du jeu, mais aussi car ça va à l’encontre de la liberté des autres joueurs qui eux souhaitent jouer. Mais s’il faut ça pour obtenir ce que l’on demande dans l’optique de sauver un marché malade, alors je prendrais ce traitement.

 

Aujourd’hui vous avez beaucoup de joueurs comme moi qui ont quitté le monde du poker, par pure perte de plaisir. Beaucoup ont constaté qu’il était très difficile de gagner de l’argent en jouant au poker (en particulier en cash-game), le tournoi gardant une part de réussite qui attire encore le joueur amateur et qui montre bien que ce n’est pas du tout une histoire de mode. Les tournois amateurs se portent plutôt bien par chez moi.

 

Pour l’instant, pour parler de mon cas que je connais bien, je ne reviendrais pas jouer sur le .fr. Et pourtant j’aime ce jeu, j’ai suivi l’actualité poker toutes les semaines, j’ai suivi le parcourt de Vicky Coren et son doublé historique, je lis quotidiennement les coverages des différents tournois live, je m’intéresse encore beaucoup à ce sport. Mais même si une part de moi aimerait reprendre sa place autour d’une table et vivre des émotions qu’on ne retrouve pas ailleurs, j’ai perdu une part essentielle du plaisir que je prenais pour redéposer et rejouer sur mon site favori.

 

La loi de 2010, a permis une lutte non négligeable contre les addictions, le blanchiment d’argent, et tout ce qui peut permettre de protéger le joueur. Mais si on nous a vendu que c’était la raison principale du cloisonnement, c’est un mensonge. C’est évidemment pour avoir des chiffres précis sur les joueurs et l’état de leurs finances. Je peux comprendre que certains joueurs doivent être protégés. Mais fallait-il faire cela pour obtenir des résultats positifs? Je comprend pas par exemple pourquoi certains site nous sont bloqués, comme le site de pokerstars.com, qui en lui-même n’a rien d’illégal, ou encore certains sites de paris étrangers. Il faut protéger les plus faibles, mais si j’ai envie de jouer sur un site étranger, comme si j’achetais un dvd zone 1 sur amazon.com, je dois pouvoir garder cette liberté. Je suis assez grand, intelligent, pour décider où je souhaite placer mon argent. Et si l’état voulait garder une trace des rentrées et sorties d’argent pour imposer sur le revenu un joueur , elle pouvait tout de même le faire sans cloisonner tout le monde.

 

Ce qu'il faut c'est juste agir. Croire en son combat. Les gens du voyage à qui on refuse un terrain pour s'installer, ils y vont pas par 4 chemins, ils cassent, ils s'imposent, ils se défendent. Les taxis manifestent régulièrement. Les bonnets rouges bretons ne se sont pas non plus laissés faire. Ils ont défendu leurs positions, qu'on les partage ou non. Peu importe la manière qu'on utilise, la plus pacifiste possible, ils ont régulièrement fait parler d'eux pour ne pas qu'on les oublie, et le résultat c'est qu'à force, on les écoute, et ils obtiennent ce qu'ils veulent.

 

Mon combat, c'est la liberté. Cette liberté que tu as toi même retirée de ta devise. On dit que tous les hommes naissent et demeurent libre et égaux en droit. On nous parle aussi souvent de liberté dans l'union européenne. J'ai parfois l'impression que mon pays l'a oublié.

 

M.

Edited by DaiVernon

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon y a beaucoup de choses là-dedans, pas mal de digressions, du lyrique, et au milieu une chose avec laquelle je suis d'accord : Les joueurs doivent se faire entendre et être proactif sur l'avenir du marché. Je trouve juste tes propositions anti-productives. Ta cible c'est le gouvernement et son prélèvement, alors tu veux t'en prendre aux rooms, via un sitout, grève, ou nimporte comment tu voudras l'appeler.

 

Que se passera-t-il ? Les rooms vont perdre de l'action, du chiffre d'affaires, vont réagir (cf les derniers sitouts tentés). Quoi d'autre ? Bah rien, le gouvernement ne le saura même pas, l'Arjel aura peut-être l'info mais comme son président a clairement dit qu'il allait surtout être en réunion avec le FDJ, il le saura pas plus. Tu vas créer un épiphénomène de regs pour des regs.

Les rooms ne sont pas nos adversaires, pas besoin de leur en remettre une couche après leur avoir imposé un 'no flop no drop' économiquement pas viable. Je pense que faire bouger le gouvernement est définitivement dans le mur avant les prochaines élections, et que même avec le retour de la droite, ce ne serait pas leur priorité en revenant éventuellement aux affaires. On est à horizon 2020 minimum (tu as peut-être cru que la lutte vs addiction, blanchiment était une priorité, mais pas grand monde n'était dupe en 2010). Enfin, le poids du poker dans la manne fiscale est de l'ordre de l'infiniment petit.

 

Il faut trouver des solutions gagnant/gagnant pour les rooms et les joueurs, montrer aux opérateurs que des joueurs peuvent leur apporter de la valeur, des idées, des réponses et pas seulement un rake ponctuel de quelques regs qui n'est pas forcément leur problématique majeure aujourd'hui (renouveler la liquidité). Si tu penses que les rooms ne sont qu'un prestataire de services payé trop cher, alors les actions que tu envisages seront majoritairement "agressives" envers elles, les rooms continueront donc à laisser les joueurs de côté pour trouver leurs propres solutions avec les autres acteurs du marché.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais donner mon avis de simple joueur récréatif sur l'effet de mode du Poker.

 

Ayant découvert pour la première fois le Poker en 2008, je me suis lancé en ligne en 2010 ( d'ailleurs, mes premiers posts ici ont prouvé que j'étais un vrai débutant). J'ai fait des erreurs, j'ai beaucoup tilté, notamment en Cash Games, où je me suis pris des claques en PLO Micro Limites. Je me suis accroché, les gains des Tournois m'ont bien aidés et maintenant je joue tranquillement avec l'argent des autres.

 

Seulement, je m'EMm**dE, j'ai l'impression d'avoir fait le tour du PLO et du NLH , de plus le field se réduit, le niveau général augmente et surtout je ne prends pas de plaisir.

 

Du coup, le Poker est passé au second plan, je joue à d'autres jeux sur Internet, beaucoup plus beaux, beaucoup moins chers,  et j'y trouve mon bonheur avec notamment une durée de VIE énorme. 

 

Une room comme Winamax essaye de rendre le Poker attractif mais ce n'est pas assez et il y a de la CONCURRENCE sur le net. Je pense qu'il faudrait introduire d'autres variantes, interdire le trashtalk pour faire revenir les joueurs récréatifs -> le respect , ou encore améliorer les graphismes car même la Playstation 1 , c'est plus esthétique et plein d'autres choses qui ne me reviennent pas en tête mais ce marché à l'agonie doit EVOLUER pour ne pas mourir. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article très juste, comme d'hab, GG Caddy.

 

Sur la petite phrase en question qui souligne le passage d'un effet de mode, je pense que Coppolani ne fait que reprendre le discours gouvernemental, qui il me semble a commencé a être en vogue l'année dernière pour justifier la baisse du marche du poker en ligne. Il est donc effectivement difficile de lui jeter la pierre pour l'instant, d'autant que le vrai problème de fond du secteur (la fiscalité des opérateurs et des joueurs) n'est pas de son ressort.

 

Je vais argumenter sur ce point car il n'est peut-être pas évident pour tous. Si on constate une forte baisse du marche, c'est a mon sens pour trois raisons:

 

[begin rant]

 

- Les joueurs récréatifs ont réalisé qu'ils étaient perdants et beaucoup ont été dégoûtés. La faute á un écart de niveau trop grand entre eux et les joueurs réguliers combinés avec un rake trop élevé (mais "forcé" par l'approche fiscale de la loi d'ouverture du marché) 

- Les joueurs réguliers de micro/small stakes ont vu leur cheptel de joueurs récréatifs s'écrouler et sont devenus les secondes victimes du rake, sans parler de la menace d'un contrôle fiscal assorti d'un redressement salé en cas de "découverte" de leur "activité occulte"

- Les plus gros regs, qui sont quasiment tous pros, se sont en grande partie expatriés pour échapper a la persécution fiscale lancée en 2011 et se sont logiquement, pour beaucoup, tournés vers l'offre du .com. Si rester en France se déclarer est une option clairement possible aujourd'hui, on ne peut échapper á un contrôle/redressement systématique sur les années antérieures. Un reg du .fr est encore venu me parler de ça hier: il a voulu se mettre en règle et a pris un ESFP dans la foulée.

 

Déception chez les amateurs, psychose chez les semi-pros et pros... C'est selon moi le vrai fond du problème. Ma perspective est certes partiale et subjective, mais qu'on m'explique comment le poker est passé de mode alors que le poker amateur n'a jamais marché aussi fort et que les tournois live aux buy-ins entre 500 et 1000 euros (FPS, WPO, WiPT.DSO etc...), ainsi que les W Series ou FCOOP font carton plein? C'est un pur discours politique pour continuer a justifier une fiscalité écrasante et/ou punitive en temps budgétaires difficiles, rien de plus. 

 

Je suis globalement pessimiste sur la perspective d'une quelconque évolution dans le climat politique actuel. Nos dirigeants semblent avoir cédé á une vision court-termiste du secteur et je ne les vois pas lâcher le moindre lest pour la santé du marché á long terme au détriment de recettes fiscales immédiates.

 

IMO il reste des moyens de sortir de ce marasme:

 

- du coté des rooms: en étant créatif sur les promos (continuer á vendre du rêve au récréatif) et sur les programmes de fidélité (pour que les regs ne perdent pas toute motivation), tout en continuant le lobbying fiscal, on sait jamais, "le jour ou ça passe OMG"

- du coté des joueurs, nous avons une responsabilité commune de faire du poker quelque chose d'attractif et de fun, de contribuer á un environnement de jeu qui ne soit pas immédiatement hostile pour le récréatif. Et puis il y a le combat fiscal, beaucoup d'entre nous (moi le premier) ne lâchent pas l'affaire et les résultats des premiers contentieux en première instance devraient arriver á la fin de l'année. 

 

[/end rant[

Pourquoi investir sur des regs qui retirent de la liquidité au marché (à moyen terme) face à une population de joueurs déposants (ceux qui déposent plus qu'ils ne retirent) démotivée ?

 

Les programmes de fidélité ils ne servent que parce qu'il y a une concurrence trop sévère dans un marché trop limité (le .fr) et les rooms elle-mêmes accélèrent l'essouflement du marché avec un investissement plus important sur la concurrence des autres rooms que sur la recherche de nouveaux clients "récréatifs" ou "déposants" qui sont la matière première même du marché.

 

Le reg, il devrait finir par comprendre qu'il doit chercher des fishs avant un RB, non ? Le reg français, il a un peu de mal à comprendre, mais il faut bien avouer qu'il n'a pas été bien éduqué (avec le magnifique dernier exemple en date de barriere).

Edited by gerard47

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut tout le monde

Cela faisait bien longtemps que je n'avais répondu à un post sur club poker , bien évidemment je partage totalement votre point de vue concernant tout ce qui ce dit sur les problèmes du à la pression fiscale autant sur les rooms que sur les joueurs et qui je pense est la raison principale de la baisse d'activité ,maintenant j'ai plusieurs questions qui me reste sans réponse donc peut être un journaliste poker de club poker pourrait avoir les réponses?

1ère : combien d'argent l'état à récupérer en taxes auprès des rooms? (Sur les mises et sur les taxes sociétés )

2ème: combien ils auraient gagné si ils auraient taxés sur le pbj?

3ème: combien d'argent à était perdu par les joueurs depuis l'ouverture ? Combien à était gagné ?

5eme:le nombre de joueurs gagnants sur les 3 dernières années?

4ème: quel âge à Charles coppolani ? Et quand est ce qu'il fait son pot de départ pour sa retraite? Lol concernant l'âge je n'ai pas trouvé sur internet

L'arjel qui se vante d'avoir pu mettre en place des préventions contre l'addiction pour protéger les joueurs, je répond lol si de mettre un message de prévention pour appeler addictel alors que n'importe quel joueurs peut jouer 24h sur 24h en multitablant 7 jours sûrs 7 il me font bien rigoler et d'éviter des sites illégaux d'exploiter le poker :ils ont surtout fait en sortes de récupérer les taxes des sociétés qui exploitent le poker sur le territoire et maintenant que l'argent rentre dans les caisse de l'état c'est leur seul préoccupation. pour le poker et son évolution je pense et cela ne regarde que moi qu'il s'en fiche complètement donc pour réunir les liquidités ou de mettre des variantes supplémentaires je doute que cela se fasse et de toutes façon si vous réunissez 2 marchés ex: France Italie qui ne fonctionne déjà pas on ne fait que de retarder l'échec

Bravo a winamax qui se lance sur les Paris sportifs cela prouve bien que winamax fait de son mieux pour être un acteur majeur du jeux en ligne en France et j'espère que ça va leur être bénéfique pour pouvoir faire perdurer le poker en France en espérant qu'un jour les politiciens se penche sur ce modèle économique qu'est le poker en France pour enfin faire en sorte de le faire évoluer au lieu de faire couler. ......

Nb: concernant le joueur de poker et l'imposition : en Angleterre le joueur déclaré ses revenus sur ses gains jeux et ne paye pas d'impôts car le jeux en Angleterre est un modèle économique qui permet à l'état de récupérer beaucoup d'argent en taxe indirect

Au revoir tout le monde et désolé pour les fautes je n'ai pas changé lol

Rémy

Share this post


Link to post
Share on other sites

1ère : combien d'argent l'état à récupérer en taxes auprès des rooms? (Sur les mises et sur les taxes sociétés )

2ème: combien ils auraient gagné si ils auraient taxés sur le pbj?

3ème: combien d'argent à était perdu par les joueurs depuis l'ouverture ? Combien à était gagné ?

4eme:le nombre de joueurs gagnants sur les 3 dernières années?

5ème: quel âge à Charles coppolani ? Et quand est ce qu'il fait son pot de départ pour sa retraite? Lol concernant l'âge je n'ai pas trouvé sur internet

Salut Rémy,

 

Je sais que ce n'est pas la plus importante de tes questions, mais Charles Coppolani a 63 ans. Pour le reste il est également possible de te donner des réponses, mais pour être précis il va falloir éplucher les rapports de l'ARJEL depuis 2010. J'essaierai de me plonger dedans quand j'aurai trois minutes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci bien à toi, les chiffres doivent être aussi dispo auprès des rooms

Sympas pour tes réponses, même si je ne suis plus actif sur le cp c'est toujours un plaisir de te lire gl

Et à l'heure ou il y a beaucoup de chômeur en France on devrait faire partir les gens à la retraite

+++

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Rémy,

 

Je sais que ce n'est pas la plus importante de tes questions, mais Charles Coppolani a 63 ans. Pour le reste il est également possible de te donner des réponses, mais pour être précis il va falloir éplucher les rapports de l'ARJEL depuis 2010. J'essaierai de me plonger dedans quand j'aurai trois minutes.

3ème: combien d'argent a été perdu par les joueurs depuis l'ouverture ? Combien a été gagné ?

 

 

La question 3 est intéressante surtout si on compare ces chiffres aux paris sportifs. Dans la dernière interview de Villotte, on le voit avancer l'argument que le poker est moins taxé que les paris sportifs. Si l'on se base sur le taux de retour aux joueurs, c'est vrai. C'est évidemment un mauvais raisonnement, à combattre fermement, car au poker comme aux machines à sous l'argent gagné est joué, rejoué et rerejoué. (Presque!) personne ne s'arrête après avoir gagné sa première main en cash game. Le taux réel de retour aux joueurs est bien moindre du coup.

Répondre à cette question et faire le ratio (somme d'argent encaissé en un an/somme d'argent déposé en un an) permettrai de voir à quel point le poker est + taxé que le reste. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semblerait que les Echos n'aient pas eu l'exclusivité de l'entretien du 16 avril.

Trouvé par hasard sur Iga-Magazine (Résurgence de Igaming France porté disparu depuis un moment ?) :

http://www.igamagazine.com/interview-dans-les-domaines-ou-larjel-peut-agir-elle-le-fera-charles-coppolani-president-de-larjel

 

Concernant le Poker les réponses sont un peu plus développées.

On retrouve la fameuse phrase placée dans un autre contexte ...

On y apprend entre autres que lors des rencontres avec les opérateurs ceux-ci ont confirmé la tendance rencontrée partout dans le monde ... depuis deux bonnes années :

"Ce qui m’a frappé par ailleurs, c’est le souci de la plupart des opérateurs de développer un modèle de jeu responsable fondé sur le divertissement et sur la prévention du jeu excessif. Favoriser un modèle de jeu extensif et respectueux du joueur,  c’est sans doute un facteur de croissance à ne pas négliger."

 

En effet, si on regarde les résultats d'exploitation de 2012, les opérateurs dépensent pas moins de 136M€ en marketing soit 46% du PBJ (source Arjel : http://www.arjel.fr/IMG/pdf/20130731.pdf)

Et sur ces 136M€, pas loin de la moitié soit 61M€ partent en bonus.

Ce serait intéressant de savoir qui "profite de ce bonus" et se demander si mieux employé, il ne permettrait pas de faire en sorte que les récréatifs lessivés ne se retirent dès le 11 du mois, pour attendre de revenir une petite dizaine de jours le mois suivant.

On parle toujours de rake généré, c'est vrai, cela  a permis déjà de tuer la concurrence et se retrouver gentiment à 4 survivants. Mais qui donnera enfin l'info ?  Rake généré par les gros volumes - restitué en programmes de fidélité.

On serait très surpris je pense, mais tout  le système repose là dessus, alors c'est la loi de l'omerta.

 

Dinoseb, comme ManuB qq posts en arrière, parlent de respect :

Je vais donner mon avis de simple joueur récréatif sur l'effet de mode du Poker.

 

...

Je pense qu'il faudrait introduire d'autres variantes, interdire le trashtalk pour faire revenir les joueurs récréatifs -> le respect , ou encore améliorer les graphismes car même la Playstation 1 , c'est plus esthétique et plein d'autres choses qui ne me reviennent pas en tête mais ce marché à l'agonie doit EVOLUER pour ne pas mourir. 

Mais le respect passe aussi par ne pas monter une promo comme les Expresso qui, par le plus grand des hasards, et sans que celui-ci ne soit en cause, permet à un pro de la room de tirer deux gros lots en quelques parties. Un stagiaire voulait sans doute le consoler d'être sorti aux WSOP.

Le respect passe aussi par ne pas organiser une promo dite "milliardième main" sans tenir compte des antécédents de PS.com datant de 2011 et donnant une nouvelle fois une image lamentable du Poker.

Dans les deux cas, la chute de fréquentation qui s'en est suivie montre que la cible concernée, à savoir les récréatifs, en a tiré la conclusion qu'il se faisait avoir comme toujours.

Fin mars, on était sur les chiffres les plus horribles de Juillet-Aout de l'an dernier !

 

Dépenser près de la moitié de son PBJ en marketing pour organiser des trucs aussi foireux en termes d'image est plus que contre-productif.

 

Des propositions existent, bizarrement elles reçoivent très peu d'écho dans des milieux nourris par l'affiliation et les publis reportages.

Le monde entier débat de cela depuis facilement deux ans ;  chez nous zéro débat, sujet tabou :

- De vrais service clients qui ne se contentent pas de réponse standard ou copier/coller ... quand ils daignent répondre.

- Avant d'ouvrir de nouvelles variantes, développer celles qui existent cf Omaha pour lequel il a fallu se battre comme des chiens pour dépasser les quatre tournois/jours qu'on avait encore début 2012. On est encore très très très loin du compte.

- Publier les résultats de la lutte contre la fraude et la collusion, sans laisser penser que sans dénonciation sur les forums, les opérateurs ne font absolument rien.

- Même si l'Arjel annonce faire des contrôles (cf entretien de 2012 de JF Vilotte sur le CP), les rooms doivent publier et laisser accès aux données pour vérifier l'équité des tirages. Une certification par des organismes indépendants serait la moindre des choses.

- Interdiction de choisir ses tables et sa place pour lutter contre le bumhunting : on s'inscrit sur du nl..., c'est l'opérateur qui fixe aléatoirement la table.

- Interdiction des sit-outs prolongés.

- Montant minimal de mains à jouer sur une table avant de s'envoler dans la nature.

Et bien d'autres dont je suis las de fournir les liens :mon-maitre:

On touche à des intérêts et des positions acquises --> chuuuuuuuuut :D

 

Bref, à quand l'ouverture d'un débat qui ne tournerait pas à la chasse aux  joueurs à gros volume,  mais sur un rééquilibrage nécessaire pour la survie de cette industrie ?

Et la poursuite de notre plaisir de jouer, bien sûr.

Edited by Fronk13

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne pas jouer aurait pour première incidence de mettre les rooms en difficulté, pas de faire comprendre à Manuel Valls qu'il faut modifier la loi des jeux dans l'heure. Ce n'est pas un service public, le concept "mouvement syndica"l est totalement inadapté.

Fait se réveiller, le système ne changera pas. Aux autres acteurs de réfléchir et agir dans le sens de pérenniser le marché.

pfff t'en a pas marre de penser qu'il suffit de faire un peu de cosmétique pour "péréniser" le marché. De tout temps les gens ont joué aux cartes pour de l'argent et sous pretexte que ca se passe sur internet et que ca devient un marché mondial on nous a pondu une régulation de m**de qui s'est faite en dépit du bon sens...enfin non dans l'interet de quelques uns. Dire que le marché du poker est arrivé à maturité c'est comme dire que le marché de la prostitution est arrivé à maturité. Si on pend par les couilles les clients l'activité va certes baisser mais il y aura toujours de la demande.

 

Grace à nos legislateurs, en CG les fish s'en vont donc a terme les mauvais regs s'en iront puis les bons regs car crush le rake du .fr entre (bons) regs va  devenir (est?) vraiment injouable surtout en basse limite. En mtt, le ratio vilain reg etrangers / francais augmente à toute allure et donc les garanties diminuent en parallèle que le nombre de comptes actifs augmente. Reste les SnG...non je deconne sur le .fr impossible de faire du volume.

 

Donc les regs pro partent, les regs qui ont autre chose dans la vie arretent, et les récréatifs reviennent dans le giron des jeux de la FdJ qui rappelons le a participé à élaborer la régulation des jeux online en France (ce qui est totalement normal pour un opérateur "privé" qui est en concurrence sur ce segment) . Rien que pour ca l'Etat francais, actionnaire de la FdJ, est condamnable pour conflit d'interet aupres de la cour de justice européenne.

 

A moyen terme le poker online est mort en France car le .eu qui serait une solution car ca nous abligerait à nous aligner sur l'esapgne et l'italie, arrivera bien trop tard. Quitte à perde de l'argent le plus gros opérateur mondial devrait attaquer en justice l'Etat francais. Il a tout à y gagner.

 

Car ce que n'ont pas compris nos politiques et hauts fonctionnaires c'est que la SEULE solution pour que le poker "revienne à la mode" en France c'est que pokerstars rende sa licence à l'arjel et rouvre ses tables .com aux joueurs francais. Et là ils bougeront !

 

La balle est dans le camp de PS, ce sont les seuls qui sont armés pour faire évoluer le marché online en France.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La balle est dans le camp de PS, ce sont les seuls qui sont armés pour faire évoluer le marché online en France.

J'en ai pas marre, mais au moins je préconise pas que la room qui fait sans doute le plus pour que le marché se vautre soit élevée en sauveur du poker .fr. PS est bien tranquille à regarder le marché descendre, attendant de n'avoir plus qu'à ramasser les miettes, et bénéficiant de solutions fiscales plus avantageuses que ses concurrents français.

Tu mets que le le législateur comme seul responsable. C'est bien, on s'assied par terre et on whine sur notre regretté .com ? Oui le législateur a voulu récupérer de la thune, tous ceux qui ont cr/croient/parlent d'addiction, lutte contre le blanchiment sont soit très naïfs, soit très naïfs. C'est une affaire de gros sous, et c'est bien pour ça que ça ne changera pas avant des années.

 

 

A moyen terme le poker online est mort en France car le .eu qui serait une solution car ca nous abligerait à nous aligner sur l'esapgne et l'italie, arrivera bien trop tard. Quitte à perde de l'argent le plus gros opérateur mondial devrait attaquer en justice l'Etat francais. Il a tout à y gagner.

 

C'est pas le .eu qui solutionnerait le problème de fiscalité du marché, c'est un changement de fiscalité qui permettrait le .eu. 

 

@Fronk : C'est effectivement une problématique de rooms challengers qui refusent de prendre des mesures qui s'imposent, de penser à innover et travailler différemment, d'affiliateurs qui n'apportent plus grand chose au marché et sont devenus plus une charge qu'un vecteur de croissance, et de joueurs comme lepoulpe qui attendent que ça leur tombe tout cuit, moins de rake, plus de rb, un marché ouvert, des tournois à 100.000.000€ garantis tous les dimanches, ... 

En revanche, ta vision des Expressos particulièrement, ou autres "Milliardième main" est pour moi totalement à l'opposé de ce qu'elles sont : des bénédictions et surement les meilleures promotions depuis 4 ans, même si les joueurs ont pas mal œuvré pour faire capoter ces succès. L'expresso montre par exemple que la problématique de rake élevé n'est pas forcément totalement rédhibitoire.

Edited by soxtea

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en ai pas marre, mais au moins je préconise pas que la room qui fait sans doute le plus pour que le marché se vautre soit élevée en sauveur du poker .fr. PS est bien tranquille à regarder le marché descendre, attendant de n'avoir plus qu'à ramasser les miettes, et bénéficiant de solutions fiscales plus avantageuses que ses concurrents français.

Tu mets que le le législateur comme seul responsable. C'est bien, on s'assied par terre et on whine sur notre regretté .com ? Oui le législateur a voulu récupérer de la thune, tous ceux qui ont cr/croient/parlent d'addiction, lutte contre le blanchiment sont soit très naïfs, soit très naïfs. C'est une affaire de gros sous, et c'est bien pour ça que ça ne changera pas avant des années.

C'est pas le .eu qui solutionnerait le problème de fiscalité du marché, c'est un changement de fiscalité qui permettrait le .eu.

@Fronk : C'est effectivement une problématique de rooms challengers qui refusent de prendre des mesures qui s'imposent, de penser à innover et travailler différemment, d'affiliateurs qui n'apportent plus grand chose au marché et sont devenus plus une charge qu'un vecteur de croissance, et de joueurs comme lepoulpe qui attendent que ça leur tombe tout cuit, moins de rake, plus de rb, un marché ouvert, des tournois à 100.000.000€ garantis tous les dimanches, ...

En revanche, ta vision des Expressos particulièrement, ou autres "Milliardième main" est pour moi totalement à l'opposé de ce qu'elles sont : des bénédictions et surement les meilleures promotions depuis 4 ans, même si les joueurs ont pas mal œuvré pour faire capoter ces succès. L'expresso montre par exemple que la problématique de rake élevé n'est pas forcément totalement rédhibitoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouaip c la faute de ps et des joueurs. Bien vu. Quant au .eu relis mon post.

La grande différence, c'est que tu dis "c'est la faute au législateur" et "ZorroPS seul à pouvoir nous sauver". Je préfère dire que "le législateur est effectivement responsable par son incompétence et surtout son désintérêt total pour le sujet poker. Que peuvent alors faire les rooms, les plateformes, les joueurs, les affiliateurs, la presse, les associations, pour tenter de trouver des solutions permettant de compenser (au moins en partie) un état de fait qui ne changera pas ?" et "le Zorro du marché c'est un ensemble d'acteurs, pas un seul intervenant. Les joueurs devraient être bien plus présents / représentés auprès des rooms pour commencer. Quand c'est le cas, ça donne des choses plutôt pas mal".

Sinon, j'ai relu ton passage sur le .eu, ça correspond bien à ce que j'ai écrit. N'en faisons pas une affaire d'égo, si même entre joueurs, nous ne sommes pas capables d'en discuter sereinement, c'est pas gagné.

 

et nice one le +1 de derrière les fagots ... inopinément ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Invité de BFM Business en début de semaine, Charles Coppolani est revenu sur le succès des paris sportifs depuis le début de la Coupe du Monde. S'agissant du poker, le président de l'ARJEL s'est dit inquiet avant d'assurer que l'institution se ferait prochainement force de proposition.

[...] Lire la suite…




Charles Coppolani

Edited by SuperCaddy

Share this post


Link to post
Share on other sites

 "Il faut trouver de nouveaux ressorts pour ce marché [...] J'ai rencontré les opérateurs, nous travaillons sur ce sujet. Nous ferons des propositions pour redonner à ce marché un plus grand dynamisme".

C'est quand la rencontre avec les joueurs ? Ou il est considéré comme acquis que les rooms sont leurs représentants et défenseurs ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Propos à encéphalogramme plat de l'Arjel as usual.

Good game à Super Caddy pour arriver à faire des news intéressantes à lire malgré ces technocrates sans vision. 

Edited by Christensen

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas une histoire de maintenir leur CA. C'est juste que si par un grand miracle un tel phénomène se produisait (grève générale des joueurs), ce serait se tirer une balle dans le pied car cela n'aurait aucune incidence sur le gouvernement, mais pourrait achever des entreprises qui, elles, se battent pour survivre, pas pour distribuer des milliards à leurs actionnaires.

Y a plein de choses à faire, mais ça, c'est limite du suicide.^^

 

@MrC. : pas faux en effet, il y a forcément eu une inertie, mais difficile de l'évaluer. De là à faire de la fiscalité des joueurs une raison majeure de l'état actuel, je pense qu'on s'emballe, ou du moins qu'on se cache derrière son petit doigt. Ces joueurs-là, salariés, n'ont quand même pas grand chose à craindre puisque non professionnels.

Ceci est une allégation sans fondement, pure spéculation. Les chiffres parlent d'eux mêmes, lepoulpe a raison le poker online à moyen terme est mort en France, je pense même qu'il l'est déjà.

Après les plus gros pourront repartir sur du .eu, quel beau gâchis en tout cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ceci est une allégation sans fondement, pure spéculation. Les chiffres parlent d'eux mêmes, lepoulpe a raison le poker online à moyen terme est mort en France, je pense même qu'il l'est déjà.

Après les plus gros pourront repartir sur du .eu, quel beau gâchis en tout cas.

Les joueurs n'arrêtent pas de ressasser que l'état perd de l'argent en laissant le marché diminuer. Mais on parle de quelques millions à l'échelle d'un état et face aux milliards de la FdJ, soit proche de l'infinitésimal pour eux. 

D'où ma remarque sur le fait de faire grève. Je n'ai pas dit qu'on ne pouvait rien faire. 

Tu affirmes que le marché du poker est mort à moyen terme et c'est moi qui spécule ? Le tien, le mien, peut-être. Je pense qu'il y aura toujours du poker, des récréatifs, quelques regs dans un marché plus petit et avec moins d'opérateurs. Dire que le marché mourra, c'est pas juste de la spéculation, ca ressemble à un non sens économique.Ce sera un marché différent, structuré différemment.

Edited by soxtea

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le marché "tel quel" est dead, dès le départ. Les 3 opérateurs restants à terme pourront peut être renverser la fiscalité à leur avantage mettant les décideurs devant leurs responsabilités.

 

Concernant le quote, ce qui me gène c'est ton pessimisme auto réalisateur. Effectivement ne rien faire dans l'optique que rien n'arrivera, ça se réalise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le marché "tel quel" est dead, dès le départ. Les 3 opérateurs restants à terme pourront peut être renverser la fiscalité à leur avantage mettant les décideurs devant leurs responsabilités.

 

Concernant le quote, ce qui me gène c'est ton pessimisme auto réalisateur. Effectivement ne rien faire dans l'optique que rien n'arrivera, ça se réalise.

Ce qui me gène c'est que tu m'as lu en diagonale. Juste en dessous de la phrase que tu quote : "Y a plein de choses à faire, mais ça, c'est limite du suicide."

 

C'est faire grève qui ne fait pas de sens, Le problème des joueurs, c'est qu'ils ont un côté monotâche : faut sitout, faire grève.

Ca n'a jamais montré un succès phénoménal (même le premier pour le no flop no drop reste un succès très relatif). Les combats, c'est bien beau, mais faut savoir lesquels mener, contre qui les mener et avec qui les mener. L'agitement gréviste pour faire baisser le rake ? qui doit baisser, qui peut baisser ? L'agitement pour un marché .eu ? Qui en veut vraiment et pourquoi ? Et une grève contre qui ? 

Commençons par répondre à ses questions, et la grève ne sera pas la première action à entreprendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème initial c'est pas le rake mais la taxation équivalant à 40% du PBJ des rooms.

 

Pas sûr qu'après plus de 3 ans un sit out généralisé et prolongé ne fasse pas recette. Mais bon de toute façon ne suis plus concerné ( ce qui d'ailleurs rajoute une unité à ceux qui se déclarent ici même "sortis du jeu" pour diverse considérations) Tu n'imagines pas à quel point, pour l'avoir vécu de l'intérieur, un reg peut influer sur le CA d'une room.

 

Bref... On verra.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×