Aller au contenu
Ce sujet
Invité

Situation au Vénézuela

Messages recommandés

Posté (modifié)

Un dossier intéressant sur le sujet dans courrier international. 

 

http://www.courrierinternational.com/dossier/2014/03/18/venezuela-la-guerre-d-usure

Un an après la disparition d'Hugo Chávez et l'élection de Nicolás Maduro à la présidence, le Venezuela traverse une grave crise économique, sociale et politique. Initiées par les étudiants d'universités privées, les manifestations réclamaient à l'origine plus de sécurité et des meilleures conditions de vie. Elles se sont transformées en un véritable mouvement de contestation à l'encontre de la politique gouvernementale, auquel se sont joints les différents partis de l'opposition qui réclament le départ du président socialiste.

  •  Libération
http://www.liberation.fr/monde/2014/02/25/les-manifestants-venezueliens-n-ont-plus-rien-a-perdre_982843

Le 7 janvier, la mort de Mónica Spear, modèle et actrice vénézuélienne de 29 ans, et de son compagnon, un homme d’affaires britannique, devant leur fille de 5 ans, dans une embuscade sur une autoroute, déclenche une mobilisation dans tout le pays contre l'insécurité (24 000 morts violentes l’an passé). Les démonstrations de soutien se multiplient, et le leader de l’opposition, Henrique Capriles, dénonce une «situation d’urgence» dans le pays. Quelques semaines après, la tentative de viol d’une étudiante sur le campus de San Cristobal, dans l’ouest du pays, le 4 février, est le point de départ d'un mouvement étudiant mobilisé contre l’insécurité, mais aussi contre la pénurie des certains produits de la vie courante, et l'augmentation du coût de la vie (56% d'inflation en un an).

  •  La version du président Vénézuélien 

Jusqu'ici, Maduro a joué l'intransigeance. De manière assez classique au Venezuela, le pouvoir dénonce une tentative de coup d’Etat de la «droite fasciste» appuyé par les Etats-Unis

  •   Et celle de T.Meyssan puisque son point de vue est quasiment l'opposé de celui de libération 

La révolte anti-bolivarienne s’essouffle. Faute d’arriver à mobiliser les Vénézuéliens, les « insurgés » des beaux quartiers et leurs sponsors états-uniens tentent de mobiliser les diplomates au siège washingtonien de l’OEA (l’Organisation des Etats américains). Le chercheur français Salim Lamrani, décortique ce nouvel échec du Département d’Etat.

Épiphénomène ou future révolution?

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trois ans plus tard la situation s'empire, voilà les milices populaires maintenant...

Citation

Le président Maduro s'est montré menaçant en annonçant qu'il avait débloqué un budget pour armer les 500.000 miliciens d'un fusil avant la grande manifestation que l'opposition organise ce mercredi à Caracas.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ayant des proches qui possèdent un appart à Caracas je peux témoigner que la situation là-bas est épouvantable.

3 heures de queue pour se procurer le moindre produit de première nécessité, 10 000 (!) morts par balle rien qu'à Caracas par an, l'opposition persécutée pour des motifs plus ubuesques les uns que les autres...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le PNB/h a presque quadruplé entre 2002 et 2012 passant de 3400 à 12000 $ ($ courants) alors qu'il  avait stagné pendant 30 ans (3680$ en 79), 

ça ne m'étonne pas du tout que ceux qui pillaient le pays mettent tout en oeuvre pour revenir au pouvoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme je l'ai déja précisé sur ces sujets je ne connais absolument rien de cette région ni de la situation présente et passée de ce pays. Je ne nie pas les terribles difficultés que rencontre cette population ni que les dirigeants présents et passés aient pu commettre des erreurs sur les plans économiques, politiques et démocratiques. Par contre il y a une constante quand je lis un article ou des commentaires sur la situation dans ce pays, et c'est valable pour Cuba et Castro, c'est qu'il n'est jamais fait mention de la situation économique et démocratique de ces pays avant l'arrivée au pouvoir de Chavez et Castro.  Si il y a des Cpistes qui maitrisent, je veux bien une mise en perspective avisée en rapport avec la situation géopolitique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, letacot a écrit :

Le PNB/h a presque quadruplé entre 2002 et 2012 passant de 3400 à 12000 $ ($ courants) alors qu'il  avait stagné pendant 30 ans (3680$ en 79), 

ça ne m'étonne pas du tout que ceux qui pillaient le pays mettent tout en oeuvre pour revenir au pouvoir.

Cours du pétrole peut être ?

en 2016 on en est ou ?

 

Qu'il y est eu progrès c'est incontestable. Même l'URSS de 1989 produisé plus que la Russie du tzar.

La question c'est qu'elle aurait été la croissance sans Chavez.

Quand tu prend le Pérou, la Colombie et l'Uruguay qui ont été vers de moins en moins de socialisme sur cette période et que tu les compare à la Bolivie, L'argentine, le vénézuéla et l'écuateur qui ont été vers de plus en plus de socialisme sur cette période.

Quand tu fais cette comparaison sur l'accès à l'eau, a l'electricité, au téléphone, des bien de bases, tu t'apperçoit que la progression a été bien plus grande au Pérou colombie uruguay quand dans les pays Bolivariens. 

 

Edit : 

https://www.contrepoints.org/2013/03/12/117890-le-socialisme-du-21e-siecle-echec-sur-toute-la-ligne

 

Re edit : Et la colombie et l'Uruguay ont ni pétrole ni minerais. Le pérou a de l'or et du cuivre qui ont vachement monté sur la période.

Modifié par JulFRA63

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, letacot a écrit :

Le PNB/h a presque quadruplé entre 2002 et 2012 passant de 3400 à 12000 $ ($ courants) alors qu'il  avait stagné pendant 30 ans (3680$ en 79), 

ça ne m'étonne pas du tout que ceux qui pillaient le pays mettent tout en oeuvre pour revenir au pouvoir.

Je suis très étonné des chiffres que tu avances qui me semblent légèrement farfelus

 

Venezuela GDP per capita PPP

 

 

Et la courbe se détériore beaucoup en ce moment.

 

 

Je suis pas un spécialiste du Vénézuela mais les témoignages que j'ai de proches sont effroyables.
Le pays part complètement en vrille. L'impression générale est que Maduro et ses ministres sont de complets amateurs, des UBU rois, qui prennent des décisions cul par dessus tête.

Contrôle des prix, court-circuitage des circuits de distribution, politique des changes...
Le résultat est que pour les personnes modestes qui sont obligées de passer par les magasins d'état, il faut faire la queue pendant des heures pour le moindre produit. Il n'y a pas de médicament, par exemple un diabétique peut mourir car il est très dur de trouver de l'insuline.

Les immeubles ne sont plus entretenus et se délabrent, la violence est épouvantable, Caracas est la grande ville la plus meurtrière du monde !

 

Concernant le régime précédent, c'était un gouvernement ploutocrate corrompu.

Mais il n'y avait pas toutes ces pénuries.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, gazelle427 a écrit :

Je suis comme Lazydad, je ne connais pas ces pays mais Maduro a l'air sacrément incompétent quand même.

 

Sinon,j'espère que Taboulet va faire un thread sur le Yemen incessamment sous peu.

 

 

fonction recherche les gars

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 20/04/2017 à 22:54, lofuwa a écrit :

Je suis très étonné des chiffres que tu avances qui me semblent légèrement farfelus

Je dois préciser que c'est en$ constant et ma source est la banque mondiale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

How Venezuela Ruined Its Oil Industry [Forbes, 7 mai 2017]

Citation

[...]

Venezuela's highest-ever oil production occurred in 1998 at 3.5 million barrels per day (BPD). 8 That also happened to be the year that Hugo Chávez was elected president of Venezuela. During the Venezuelan general strike of 2002–2003, Chávez fired 19,000 employees of the state oil company Petróleos de Venezuela, S.A. (PDVSA) and replaced them with employees loyal to his government.

This eliminated a tremendous amount of experience from Venezuela's oil industry.

[...]

In 2007 oil prices were on the rise, and the Chávez government sought more revenue as the investments made by the international oil companies began to pay off. Venezuela demanded changes to the agreements made by the international oil companies that would give PDVSA majority control of the projects. Total, Chevron, Statoil and BP agreed and retained minority interests in their Venezuelan projects. ExxonMobil and ConocoPhillips refused, and as a result, their assets were expropriated. (A World Bank arbitration panel has ruled against Venezuela in both expropriation cases, but the country continues to appeal the decisions).

[...]

 

Modifié par Ryf86

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Je suis tombé sur ça : https://venezuelainfos.wordpress.com/2017/05/25/le-monde-lache-par-la-bbc-la-droite-venezuelienne-revele-son-objectif-dun-coup-detat/

On y trouve un extrait d'une interview plutôt révélatrice de la mentalité de Julio Borges,  président de l'Assemblée nationale, diffusé par BBC World News, plutôt connu pour son traitement objectif  de l’information et son indépendance 

 

Citation

 

Stephen Sackur : Une question très simple, à laquelle il faut répondre par oui ou non. Vous appelez bien les Forces Armées dans la rue, celles là même qui ont contrôlé les manifestations en ouvrant le feu parfois contre les manifestants, à refuser d’obéir aux ordres ?

Julio Borges : Oui, tout à fait. Je pense que chaque agent qui viole les Droits de l’Homme au Venezuela doit réfléchir avec sa conscience, il n’est pas supportable qu’un gouvernement non démocratique puisse donner des ordres contre les gens, surtout quand les protestations ont lieu de façon aussi pacifique, simplement pour demander des élections. C’est complètement disproportionné que les jeunes qui manifestent pour une solution pacifique, à savoir un vote, doivent faire face à la répression du gouvernement qui nie les Droits de l’Homme, allant même jusqu’à les faire comparaître devant la juridiction des Forces Armées, ce qui est contraire à la Constitution et contraire aux Droits de l’Homme. Nous devons donc faire appel à la conscience et lutter pour une solution qui respecte des Droits de l’Homme au Venezuela et non pour la répression

SS : D’accord, mais le problème c’est que vous avez des antécédents. – comme Maduro et ceux du gouvernement le rappellent souvent- à savoir que vous avez soutenu la tentative de coup d’état militaire contre Hugo Chavez en 2002. Et grâce aux informations publiées par Wikileaks dans les années qui ont suivi, nous savons que votre parti a des liens avec les États-Unis et que des milliers, voire même des millions de dollars ont été versés à votre parti à travers des ONG financées par les États-Unis. Et par conséquent, beaucoup à l’intérieur du régime disent que vous n’êtes qu’un agent des États-Unis, c’est-à-dire de la puissance impériale.

[...]

 

 

 

On trouve l'itw en entier en fin de l'article.

Modifié par Vincent
rajout d'un extrait

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
il y a 5 minutes, Vincent a écrit :

Effectivement, ce sont les étudiants des universités privées et l'extrême-droite.

Je viens de poster une interview d'un de ses leaders d'ailleurs : 

 

Et alors ? Ils sont nombreux, ils doivent être écouté, c'est pas ce que les insoumis et les nuitdeboutistes défendent ?

 

Il faut en plus ségréguer les mouvements dans les rues en fonction des idées ? Si c'est d'extreme droite ca compte pas, si c'est d'extreme gauche ca compte ? Tu proposes de la censure politique ?

 

L'extreme droite venezuelienne qu'a-t-elle en commun avec l'extreme droite française ? La haine des musulmans et des arabes ? La haine des étrangers ? Non l'extreme droite dans la rue elle déteste les américains, comme ......

 

Spoiler

960x614_jean-luc-melenchon-meeting-pres-

 

Modifié par Mrpropre World Peace

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui oui, c'est bien connu, l'extrème-droite dans les pays d'amérique latine déteste les USA. Et Vice-versa, surtout la CIA.

Citation

Mais le texte critique aussi les « secteurs extrémistes dans l’opposition (qui est très large et hétérogène), qui recherchent également une issue violente » et cherchent à « exterminer, une fois pour toutes, l’imaginaire populaire associé à des idées aussi dangereuses que l’organisation populaire [et] la démocratie participative (…) ». Ces groupes d’extrême droite ont compté sur le soutien politique et financier des Etats-Unis.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/05/31/des-intellectuels-de-gauche-du-monde-entier-se-mobilisent-contre-la-violence-au-venezuela_5136689_3222.html#SXyVC6hrjpOGGoG8.99

https://venezuelainfos.wordpress.com/2017/05/24/la-rage-raciste-de-lextreme-droite-venezuelienne/

http://www.communcommune.com/2017/05/venezuela-la-presse-occidentale-transforme-les-tueurs-de-l-extreme-droite-venezuelienne-en-combattants-de-la-liberte.html

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Il y a 4 heures, Mrpropre World Peace a écrit :

Et alors ? Ils sont nombreux, ils doivent être écouté, c'est pas ce que les insoumis et les nuitdeboutistes défendent ?

Je vois pas le rapport entre une action visant à lutter contre une Loi en France tout en contestant les instances politiques avec des manifestations visant à déstabiliser le pouvoir en place dans l'espoir de le renverser (alors que les présidentielles auront lieux l'année prochaine !)

 

Il y a 4 heures, Mrpropre World Peace a écrit :

Il faut en plus ségréguer les mouvements dans les rues en fonction des idées ? Si c'est d'extreme droite ca compte pas, si c'est d'extreme gauche ca compte ? Tu proposes de la censure politique ?

L'extreme droite venezuelienne qu'a-t-elle en commun avec l'extreme droite française ? La haine des musulmans et des arabes ? La haine des étrangers ? Non l'extreme droite dans la rue elle déteste les américains, comme ......

Je n'ai rien proposé du tout, tu pars dans un délire tout seul O.o

Et tu n'as sans doute, du moins au moment où tu as répondu, pas lu l'itw que j'ai posté.

Bref, je ne comprend pas la teneur de ta réponse, je n'ai fait que désigner les anti-capitalistes que tu citais donc je vois encore moins le rapport avec les insoumis, l'extrême-gauche et JLM.

 

il y a 55 minutes, JulFRA63 a écrit :

C'est raciste de bruler un voleur noir ?

Ceux qui l'on cramé sont tous métis ou noir.

Oui, c'est un réflexe naturel et semble être une solution normale pour des manifestants pacifiques qui n'ont de haine pour personne...

Modifié par Vincent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Venezuela : l’Eglise catholique accuse Maduro de « dictature » [Le Monde, 08 juillet 2017]

Citation

L’Eglise catholique du Venezuela a mis son poids dans la balance en accusant vendredi 7 juillet le gouvernement du président socialiste, Nicolas Maduro, d’être une « dictature », qui sera encore renforcée avec l’élection le 30 juillet d’une Assemblée constituante.

« Il ne s’agit plus d’un conflit idéologique entre la droite et la gauche », mais d’« une lutte entre un gouvernement devenu une dictature et tout un peuple qui réclame la liberté », a déclaré devant la presse Mgr Diego Padron, président de la Conférence épiscopale vénézuélienne (CEV).
[...]

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au Venezuela, le syndicalisme dans la tourmente [America Latina, 23 juin 2017]

Citation

[...]La famine, la malnutrition, les pénuries de médicaments, ont suscité une crise humanitaire, mais le président Maduro refuse l’aide internationale pour ne pas avouer son échec et perdre la face. « Ce gouvernement ne veut pas de négociation ni de dialogue, il ne veut pas trouver un accord, il cherche uniquement à éliminer l’autre partie », assure le syndicaliste indépendant, qui plaide pour des élections générales et la libération des prisonniers politiques.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Venezuela : le pays en partie paralysé par une grève générale, deux manifestants tués [Le Monde, 21 Juillet 2017]

Citation

[...]

La grève générale est soutenue par le patronat, les chambres de commerce et d’industrie, une partie des syndicats, les étudiants et les entreprises de transport. Certains secteurs économiques, accusés par le président de mener une « guerre économique », craignent l’instauration, via l’Assemblée constituante, d’un modèle économique « à la cubaine ».
[...]

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aujourd’hui c'est le grand jour. LA constituante est votée, tout va redevenir normal après... ou pas. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×