Jump to content
This Topic

Recommended Posts

Cette page wiki a déjà été quote ici même et franchement je ne vois pas le lien entre ces événements et le "prix du gaz qui passe dans les gazoducs". Tu peux m'éclairer?

je précise que de mon point de vue ces conflits

- confirment la dépendance de l’Ukraine au gaz puisqu'elle se couche à chaque fois

- représentent quelques jours de coupure en 9ans

taboulet tu le fais exprès ???

 

Tout le monde est assujétis à l'énergie puisque c'est l'énergie qui fait la croissance. Il y a les pays indépendant qui en ont et qui décident du prix auquel ils veulent vendre. Et les pays producteurs asservis ou les alliers producteurs des ricains. Alliers producteurs des ricains qui ont ont pris leur indépendance sur le plan géopolitique et qui forcent les ricains à mettre de la distance entre eux et un certain allier.

 

La stratégie qui consiste à continuer de s'ingérer pour en manipuler le prix n'est plus viable. C'est pourtant celle toujours tenu par les ricains. On a pas de choix, on doit travailler à un modèle alternatif qui puisse permettre d'y être moins assujétis. On a perdu énormément de temps. Vivre a crédit n'a jamais été une solution pérenne.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

taboulet tu le fais exprès ???

L’Ukraine ne produit ni ne stocke de gaz, elle se contente d’héberger des tuyaux. En conséquence j'ai beaucoup de mal à voir de quelle façon un gouvernement pro-russe ou pro-machin peut influencer sérieusement et durablement le prix du gaz*.

Est-ce que pour toi cette question est légitime?

* je considère que se fâcher avec l'UE ET la Russie en faisant du chantage n'est pas une solution durable. Même sur le très court terme comme tendent à le montrer les conflits gaziers.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’Ukraine ne produit ni ne stocke de gaz, elle se contente d’héberger des tuyaux. En conséquence j'ai beaucoup de mal à voir de quelle façon un gouvernement pro-russe ou pro-machin peut influencer sérieusement et durablement le prix du gaz*.

Est-ce que pour toi cette question est légitime?

* je considère que se fâcher avec l'UE ET la Russie en faisant du chantage n'est pas une solution durable. Même sur le très court terme comme tendent à le montrer les conflits gaziers.

J'ai vraiment pas envie de rentrer dans les détails. Déjà cette conv me saoule parce que j'ai réellement honte de mon pays. Mais en plus tu vas avoir mass de trolls derrière pour pick up any phrase.

 

Il s'agit de le vendre à l'union européenne à son prix maximum. (maintenant l'Europe pour les russes va commencer en ukraine)

 

L'ukraine n'a pas le choix. L'ukraine doit jouer gagnant gagnant avec les russes. A nous de trouver le moyen d'en avoir besoin de moins en moins pour ne pas exploser nos budgets. Et par suite retrouver une edge tech sur les sociétés qui elles n'ont pas eu besoin tout de suite de faire autrement.

 

Mais s'amuser à retourner des gouvernements au détriment de ceux qui y vivent au nom de la LIBERTE m**de. C'est juste intenable comme ligne. On perd mass de crédibilité. Le pire c'est qu'on ne respecte meme pas les règles du jeu qu'on a imposé à toute cette planète.

 

Personnellement depuis le coup du banquier qui expliquait, que chaque jour, il envoyait son rapport de flux  financier entrant et sortant dans l'union européenne directement aux usa. Ceci sur ordre des banques centrales européennes. J'en peux plus de discuter de démocratie, de liberté, de droits, de géopolitique and co. Je déteste qu'on joue au dessus de ma tete. Ca me rend violent. J'ai la sensation persistante d'être pris en otage dans la chambre d'hôtel d'un immense building. no joke.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu pars du principe que cette révolution est la main de "l'occident" alors je comprends ton point de vue. Ceci dit ça me paraît être une ligne trop légère pour être propre.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu pars du principe que cette révolution est la main de "l'occident" alors je comprends ton point de vue. Ceci dit ça me paraît être une ligne trop légère pour être propre.

non  noon. Je crois que les russes ont joué un coup propre. Les ricains n'ont pas accepté de perdre alors ils ont triché.

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Ukraine : "le FMI sinon rien !" (janvier 2013)


mercredi 20 février 2013, par Emmanuel de Bettignies 
 

 

E-Review Ukrainian Business Press : éditorial janvier 2013

 

 

En 2013, le gouvernement va devoir faire face au problème de financement de l'État. Trop longtemps remise au lendemain, cette question ne peut plus être éludée. L'économie ukrainienne est sous la menace d'un défaut de financement, et si la situation empirait, l'Ukraine pourrait même être en défaut de paiement. Principaux sujets de préoccupations : la balance des paiements et la gestion de la dette extérieure.

En cause : l'évolution du contexte international. En grande partie basée sur les exportations, l'économie ukrainienne s'est retrouvée être une victime collatérale de la crise européenne, et des révolutions arabes. Les perturbations économiques et géopolitiques sur ses principaux marchés d'exportation pèsent sur la demande extérieure qui peine à compenser ces pertes.

Parallèlement, l'augmentation de la demande intérieure, liée entre autre à l'augmentation de la consommation des ménages, n'a pas su profiter à l'économie ukrainienne qui, pour répondre à cette demande, a augmenté le niveau de ses importations, creusant un peu plus encore le déficit de la balance commerciale.

Cependant, la crise financière au bord de laquelle se trouve l'Ukraine ne peut être seulement expliquée par l'environnement extérieur. Les choix populistes, parfois dogmatiques du gouvernement ont considérablement aggravé une situation contrôlable.

Ainsi, le soutien inconsidéré du cours de la hryvnia jusqu'aux élections parlementaires d'octobre dernier, a rapidement et fortement affouillé les réserves de change. Celles-ci sont passées sous le seuil limite des trois mois d'importation.

Au-delà de son coût en devises, cette politique monétaire a eu un impact sur la balance commerciale en favorisant les importations au détriment des exportations.

Enfin, on peut citer le refus du gouvernement de suivre les injonctions du FMI concernant le prix du gaz vendu aux particuliers. Inférieur au prix d'achat, il grève lourdement le budget de l'État. Cette position est le principal sujet de discorde entre l'Ukraine et le FMI qui a décidé de bloquer son programme, privant Kiev de près de 12 milliards de dollars de financement ces dernières années.

Les espoirs de voir une embellie de l'économie européenne et une stabilisation de la situation politique dans les pays arabes sont maigres. Le gouvernement ukrainien ne peut donc pas compter sur une reprise de la demande extérieure pour faire face aux échéances de remboursement de sa dette extérieure qui menacent de faire basculer le pays dans une crise financière profonde.

A court terme, la seule chance de salut est la mise en œuvre d'un nouveau programme avec le FMI afin de refinancer cette dette. La mission du FMI rendra ses conclusions à la mi-février.

On sait déjà que si l'Ukraine n'accepte pas de revoir sa politique de prix du gaz, et qu'elle ne libère pas le cours de la hryvnia, le FMI renoncera à la mise en place d'un nouveau programme. Par ailleurs, le FMI est une institution financière internationale, pas une maison de charité.

Autrement dit, le FMI consentira à financer l'Ukraine si celle-ci présente les garanties nécessaires au remboursement de sa dette : la mise en place des « conditions » de croissance.

Les « conditions » du Fonds répondent à une logique purement économique. Elles sont loin des considérations politiques voir personnelles des dirigeants. L'implication du FMI pourrait donc, non seulement être salvatrice pour les finances publiques à court terme, mais pour l'économie du pays à moyen et long terme.

En effet, contrairement à la Grèce, par exemple, le FMI ne demande pas à l'Ukraine de suivre un régime d'économies draconien, sujet à controverse, mais de rationnaliser ses dépenses (tarif du gaz), sa gestion de son stock de devise (cours hryvnia) tout en lançant des programmes de modernisation de son économie, via des réformes structurelles et le financement de secteurs d'avenir, rien qui à priori puisse être sujet à débat…

Cependant, dans l'hypothèse où gouvernement et FMI ne trouvent pas de terrain d'entente, l'Ukraine risquerait de plonger dans une crise profonde : isolée politiquement, au bord du gouffre financièrement, son existence même pourrait être remise en cause de l'intérieur comme de l'extérieur.

 

 

 
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Mais s'amuser à retourner des gouvernements au détriment de ceux qui y vivent au nom de la LIBERTE m**de. C'est juste intenable comme ligne. On perd mass de crédibilité. Le pire c'est qu'on ne respecte meme pas les règles du jeu qu'on a imposé à toute cette planète.

 

 

http://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/ukraine-le-parlement-demande-a-la-cpi-de-poursuivre-ianoukovitch_1495078.html

 

Qu'est-ce que tu penses, du coup, des députés qui appellent à la traduction de Ianoukovitch devant la CPI ?

Ils "s'amusent" juste à vouloir mettre plus bas que terre leur ancien dirigeant démocratiquement élu ?

Ou les occidentaux tirent les ficelles du parlement ukrainien (sachant, au demeurant, que c'est la ligne défendue par Timochenko depuis qu'elle peut à nouveau se faire entendre) ? 

 

Ce ne sont que des chefs d'accusation, certes, mais on verra bien ce qui en ressort.

Edited by Le Glaneur

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/ukraine-le-parlement-demande-a-la-cpi-de-poursuivre-ianoukovitch_1495078.html

 

Qu'est-ce que tu penses, du coup, des députés qui appellent à la traduction de Ianoukovitch devant la CPI ?

Ils "s'amusent" juste à vouloir mettre plus bas que terre leur ancien dirigeant démocratiquement élu ?

Ou les occidentaux tirent les ficelles du parlement ukrainien (sachant, au demeurant, que c'est la ligne défendue par Timochenko depuis qu'elle peut à nouveau se faire entendre) ? 

 

Ce ne sont que des chefs d'accusation, certes, mais on verra bien ce qui en ressort.

C'est une manoeuvre qui n'a pour but que d'interdire tout retour de l'ancien président.

 

Quel sens ça a d'accuser ce président d'avoir utilisé la force publique quand des opposants armés ont pris des bâtiments publics ? Ceci au delà de savoir qui a raison ou tort. 

 

La justice est rendue par les gagnants. C'est ainsi.

 

Cette news est tout à fait standard selon moi.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas dit que ce n'était pas standard.

 

Je voulais ton avis sur la question puisque tu parlais de "s'amuser" à renverser des gouvernements. Tu as répondu "la justice est rendue par les gagnants", merci. C'est que je voulais; ton point de vue.

 

J'attends de voir, pour ma part, le résultats de l'enquête et le procès si procès il y a. Il a, certes utilisé la force dans un contexte ou il était obligé de le faire mais faut voir comment cela s'est passé en détail.

A la fin de la semaine de heurts, beaucoup de policiers, quand ce ne sont pas des postes entiers, sont passés du côté des manifestants. C'est quand même pas tout à fait banal et ça pourrait être dû à des consignes dépassant l'entendement.

Edited by Le Glaneur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi ce qui m'etonne dans l'histoire c'est pourquoi ca a eclaté un an à peine avant les elections presidentielles.

 

Je me rejouis qu'il n y ait pas eu de plus grandes effusions de sang mais pour autant je suis tres inquiet pour le futur de l'ukraine.

Qui va payer pour redresser l'ukraine ? surement pas l'europe et la pression eco de la russie va etre enorme pour le pays

(augmentation des droits de douanes + formalités administratives accrues + augmentation prix du gaz)

 

ca va que les hivers sont doux grace au dereglement climatique , mais le futur gouvernement ukrainien pourra difficilement imposer une augmentation du gaz a la population (rappellons que les citoyens ne payent pas le gaz au prix du marché mais beneficient d'un rabais accordé par l'etat)

dans un contexte ou les principaux debouchés a l'export sont vers la russie, la fraude fiscale massive des citoyens , la corruption endemique qui etouffe tout entrepreneur, le gaz qui augmente , la gryvna qui va s'effondrer (la majorité des gens ont contracté des emprunts en dollars)  qui va redresser les finances ?

 

pour le citoyen lambda bien sur la situation va devenir intenable 

 

actuellement une loi interdit aux etrangers d'acquerir des terres mais l'etat prit a la gorge peut etre tenté de brader une de leur seule richesse :

les enormes terres agricoles du pays => A table !!! beigbeider et les chinois vont pouvoir se regaler !!!!

 

 

 

Du coté de la crimée, cela fait longtemps que poutine distribue des passeports russes a tour de bras, alors bien sur maintenant il ya plus de 60% de russes dans la region. Mais un soulevement de la population a sebastopol sera a coup sur soutenu militairement par la russie et a partir de la cela peut partir en cacahouete generale.

 

Je ne soutiens pas ianoukovitch mais franchement quel choix avait il ? la porte de sortie c'etait vers la russie qu'elle etait 

et qd je vois merkel soutenir timoshenko , mais lol , son bilan est le meme que celui de ianoukovitch , elle et ses proches ont pillé l'ukraine

(sans les morts de maidan). 

simplement l'allemagne a tout interet a ce que l'ukraine se rapproche de l'europe , cela fait longtemps que ses entreprises lorgnent du coté 

de cet enorme reservoir de main d'oeuvre bon marché . Les bons cons cons de francais, BHL et le bon docteur khoushner en tete , suivent le leadership de l'allemagne en brandissant fierement les etendards de liberté et democratie contre les mechants russes oppresseurs.

imbus de leur role de defenseurs des opprimés de la planéte ils sont trop a la traine/ramasse pour realiser que l'allemagne va pouvoir renforcer son emprise sur l'europe de l'est.

 

Bref , les odds que cette histoire se termine bien pour la population sont biens maigres !

 

scenario le moins pire, retour de timoshenko au pouvoir, elle reprend le role de jongleur de ianoukovitch entre l ue et la russie. les russes accordent leur pret et baisse les taxes a l'import de l'ukraine.

Timoshenko continue de s'en mettre plein les poches, tout continue comme avant , 80 morts pour rien , circulez ya rien a voir !

Edited by Pirlae

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel sens ça a d'accuser ce président d'avoir utilisé la force publique quand des opposants armés ont pris des bâtiments publics ? Ceci au delà de savoir qui a raison ou tort.

Mais que s'est-il passé avant d'en arriver là? Les accusations sont graves et vont au delà de la répression d'un coup d'état par la force. 

 

La question n'est pas nouvelle en tout cas, nos aïeux ce sont posé la question avant  :) 

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais que s'est-il passé avant d'en arriver là? Les accusations sont graves et vont au delà de la répression d'un coup d'état par la force. 

 

La question n'est pas nouvelle en tout cas, nos aïeux ce sont posé la question avant  :)

on parle de 80 morts en tout et pour tout. Va falloir arrêter avec les conneries.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

on parle de 80 morts en tout et pour tout. Va falloir arrêter avec les conneries.

Je parlais de l'article qu'a quote le glaneur et dans lequel une partie du texte des députés est retranscrite

"marqués par des enlèvements de militants, leur transfert dans des endroits déserts pour tortures et meurtres, arrestations infondées d'un grand nombre de manifestants, leur passage à tabac et la destruction de leurs biens", soulignent les députés. 

"Le pouvoir a fait un usage sans précédent de groupes criminels organisés" contre les manifestants, selon le texte.

Maintenant c'est au TPI de statuer du bien-fondé de ces allégations. Certainement pas à toi ou moi. Je peux juste te dire que ça ne m'étonnerait pas...

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que la stratégie de la Russie c'est de racheter la crimée en provoquant la faillite de l'Ukraine que l'Europe ne remboursera pas ...

Medvedev vient d'augmenter le prix du gas, et nos vaillant Ukrainien ont répondu Ok, alors on importera 80% de moins à Gasprom ... 

 

http://business.topnewstoday.org/business/article/10066273/

 

ça devient assez kamikaze leur histoire la, si ça se trouve c'est eux qui vont lancer une vague de défaut qui va rentrer dans l'histoire ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que la stratégie de la Russie c'est de racheter la crimée en provoquant la faillite de l'Ukraine que l'Europe ne remboursera pas ...

Medvedev vient d'augmenter le prix du gas, et nos vaillant Ukrainien ont répondu Ok, alors on importera 80% de moins à Gasprom ... 

 

http://business.topnewstoday.org/business/article/10066273/

 

ça devient assez kamikaze leur histoire la, si ça se trouve c'est eux qui vont lancer une vague de défaut qui va rentrer dans l'histoire ... 

Il faut lire l'historique sur ce sujet précis pour bien comprendre l'impact de cet évenement.

http://en.wikipedia.org/wiki/Russia–Ukraine_gas_disputes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Medvedev vient d'augmenter le prix du gas

"mitry Medvedev signaled on Monday that the price could be raised again"

 

Il faut lire l'historique sur ce sujet précis pour bien comprendre l'impact de cet évenement.

http://en.wikipedia.org/wiki/Russia–Ukraine_gas_disputes

Déjà posté deux fois en 5 pages (ah moins que la version anglaise n'apporte quelque chose). Quelles conclusion tires tu de ces événements?

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites
Déjà posté deux fois en 5 pages (ah moins que la version anglaise n'apporte quelque chose). Quelles conclusion tires tu de ces événements?

Ah pardon j'ai pas suivi.

J'en tire qu’effectivement ce n'est qu'une menace de plus dans une crise larvée et qu'il faut relativiser sans forcement y voir un schéma de reconquête de la Crimée.

Anyway si la Crimée doit être reprise ça sera par les armes et là ça sera très grave.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"mitry Medvedev signaled on Monday that the price could be raised again"

 

Déjà posté deux fois en 5 pages (ah moins que la version anglaise n'apporte quelque chose). Quelles conclusion tires tu de ces événements?

En tout cas le cour de leur monnaie continue de faire de la chute libre :

 

http://www.xe.com/currencycharts/?from=UAH&to=USD&view=2Y

 

Donc je dois pas être le seul à m'inquiéter, et je ne pense pas que la situation générale de tous les pays soit très optimiste en ce moment ...  

La grèce avait tiré vers le bas toute l'Europe, donc je pense que si ça continue l'ukraine (5 fois plus gros) pourrait bien tirer par le bas tout le monde ... d'ailleur le cour de l'or à l'air en pleine forme depuis le début de la révolution ukrainienne ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas le cour de leur monnaie continue de faire de la chute libre :

 

http://www.xe.com/currencycharts/?from=UAH&to=USD&view=2Y

 

Donc je dois pas être le seul à m'inquiéter, et je ne pense pas que la situation générale de tous les pays soit très optimiste en ce moment ...  

La grèce avait tiré vers le bas toute l'Europe, donc je pense que si ça continue l'ukraine (5 fois plus gros) pourrait bien tirer par le bas tout le monde ... d'ailleur le cour de l'or à l'air en pleine forme depuis le début de la révolution ukrainienne ... 

Vite faut reprendre du bitcoin !

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas le cour de leur monnaie continue de faire de la chute libre :

 

http://www.xe.com/currencycharts/?from=UAH&to=USD&view=2Y

 

Donc je dois pas être le seul à m'inquiéter, et je ne pense pas que la situation générale de tous les pays soit très optimiste en ce moment ...  

La grèce avait tiré vers le bas toute l'Europe, donc je pense que si ça continue l'ukraine (5 fois plus gros) pourrait bien tirer par le bas tout le monde ... d'ailleur le cour de l'or à l'air en pleine forme depuis le début de la révolution ukrainienne ... 

Leur monnaie est foutue depuis 2009, voir plus haut.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Articles intéressants sur Ioulia Timochenko justement (Slate.fr / Les Echos.fr)

http://www.slate.fr/story/83803/ioulia-timochenko-peut-elle-sortir-ukraine-crise

http://lecercle.lesechos.fr/economistes-project-syndicate/autres-auteurs/221186181/quelques-reflexions-dune-prisonniere-ukrainie

Samedi soir, c’est en femme libre qu’elle a pu s’adresser à plusieurs milliers de personnes rassemblées sur la place de l’Indépendance. Les médias occidentaux la dépeignent en icône. Certains veulent même y voir une ressemblance avec la sortie de prison de Nelson Mandela. Un rapprochement auquel l’ancienne Premier ministre tient manifestement beaucoup.

Mais il y a un problème. Ioulia Timochenko n’est pas Nelson Mandela. Si l’instinct politique a conduit l’ancien président sud-africain sur les chemins de l’unité et du compromis, ce n’est pas le cas de Timochenko, dont le parcours politique porte la marque de la confrontation.

Et si les médias européens trouvent dans les tresses blondes de Timochenko le visage et le symbole de la révolte de ces derniers mois à Kiev, il est loin d’être certain que les manifestants, sur la ligne de front depuis trois mois, se jettent dans les bras de l’ancienne Premier ministre. Alors que sa libération a été saluée comme une grande victoire pour l'opposition à Ianoukovitch, il n'y a aucune garantie que ce sentiment se traduise à l’avenir par un soutien politique pour Timochenko.

Certes, «Ioulia», qui se voit comme la réincarnation d'Evita Peron et ne cache pas son admiration pour Margaret Thatcher, a du style. Le mélange vêtements de la vie de campagne ukrainienne, look de saint médiéval, traits austères, couronne de cheveux et rhétorique enflammée fait d’elle un des politiciens les plus talentueux dans le monde d'aujourd'hui.

Mais derrière ce vernis se cache une femme politique cruelle, avide, maladroitement cynique. Au cours de sa campagne présidentielle de 2010, elle gonfle les craintes d'une épidémie de grippe porcine afin d'accroître ses chances. Ses discours contre la corruption de l’administration Ianoukovitch —bien réelle, il suffit de regarder les photos prises hier dans sa résidence— ne doivent et ne devront pas faire oublier que durant les années 1990, elle aussi a accumulé une grande richesse en tant que dirigeant de la filière de l’énergie, au cours de la période soudainement déréglementé qui a immédiatement suivi la chute de l'Union soviétique.

Edited by Le Glaneur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×