Jump to content
This Topic

Recommended Posts

http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/04/19/ukraine-obama-ec-ure-par-les-tracts-antisemites-de-donetsk_4404118_3214.html

Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a fait part, vendredi 18 avril, de son « écœurement » face aux tracts antisémites distribués dans la ville ukrainienne de Donetsk.

Jeudi, le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, les avait qualifiés de « grotesques » et d'« intolérables ».  Selon Susan Rice, qui conseille le président américain sur les questions de sécurité nationale, ce genre de tracts « n'a pas sa place au XXIe siècle ».

Selon le Washington Post, ces tracts ont été distribués par trois inconnus près de la synagogue de Donetsk mardi, une ville en proie à une insurrection prorusse. Le texte appelle les juifs de la ville à s'enregistrer comme tels auprès des autorités séparatistes autoproclamées de la région, sous peine de déportation ou de voir leurs biens confisqués.

Les tracts sont signés par Denis Pouchiline, « gouverneur populaire »autoproclamé de Donetsk. Il a démenti être à l'origine de ce geste. Les médiasukrainiens évoquent une possible manipulation destinée à porter préjudice aux séparatistes, sans avancer de sources. Jeudi, le rabbin de Donetsk a évoqué une « provocation » et estimé que l'incident était clos. 

 

obama...

 

vous ne le savez peut être pas. Mais israel n'a pas voté à l'Onu en faveur des usa.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

roll j'avais manqué ca.

 

 

Russie lors de ses vœux de Pâque Après avoir rencontré le grand rabbin, le président russe affirme que la communauté juive aide à préserver la stabilité du pays et encourage l’éducation

 

 

Poutine a envoyé ses vœux ce lundi, rapporte le site shturem.net, à la suite de son entretien avec le grand rabbin de Russie, Berel Lazar, au Kremlin à Moscou.

 

« La communauté juive de Russie contribue largement à renforcer les liens entre les différentes communautés et religions dans notre pays ; développant la confiance et la compréhension mutuelle entre les individus, » écrit Poutine, relayé par le site shturem.net.

Poutine écrit également que la communauté juive « travaille à préserver la stabilité et le consensus dans l’opinion publique et participe activement à l’éducation des jeunes générations, aussi bien que dans le domaine des actions humanitaires et caritatives. »

Lors de son entrevue avec Lazar, Poutine a été interrogé sur la situation des 10 000 Juifs vivant dans la péninsule de Crimée, devenue russe après son annexion le mois dernier au détriment de l’Ukraine – une action qui a été vivement critiquée par la communauté internationale et qui a valu des sanctions économiques et diplomatiques à la Russie.

Lazar, un rabbin affilié au Chabad, a indiqué à Poutine que la branche russe du mouvement religieux organiserait des sedarim, ou repas de Pessah, dans trois villes de Crimée – Simferopol, Sébastopol et Yalta – d’après le site d’informations col.org.il

 

 

le fond de l'affaire c'est que les israéliens ne peuvent pas se permettre de se mettre à dos la russie.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Btw c'est relayé par fdesouche, pour moi c'est rédhibitoire. http://fortune.fdesouche.com/tag/philippe-grasset

 

Bingo !

 

Ça y est, condescendance & co sont de sortie.

Quand machinsouche (de m**de) relaie un article de libé ou du figaro, t'en dis quoi ?

 

La même tactique encore et toujours qu'en 2005.

Et c'est comme ça que les pro Europe libérale vont se prendre une grosse gamelle aux européennes.

En méprisant le peuple et l'associer SYSTEMATIQUEMENT au FN dès qu'on pense pas droit.

 

Dis mois, si MLP dit que l'eau ça mouille, doit-on dire que l'eau ne mouille pas pour ne pas être associé aux FN & co ?

 

IN-SUP-POR-TA-BLE.

 

J'en profite pour dire que Rama Yade vient d'utiliser la même technique dégueulasse chez Ruquier.

La Lepenoassociation.

 

Continuez...

Edited by gazelle427

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en profite pour dire que Rama Yade vient d'utiliser la même technique dégueulasse chez Ruquier.

La Lepenoassociation.

Gné? Rama Yade n'a à peu près rien dit sur le plateau de Ruquier ce soir. La dernière fois, Aymeric Caron l'avait cherchée, là il n'a quasiment pas participé à la conversation.

Rama Yade a bien expliqué qu'elle est de centre-droit et qu'elle a soutenu Sarkozy en 2012 et non Hollande. Et qu'elle se sent dans l'opposition face à Valls.

Ah si, elle a dit une grosse connerie sur la situation en Ukraine - pour résumer, l'Europe c'est les gentils et l'URSS (sic) c'est les méchants. C'est passé presque inaperçu dans la conversation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gné? Rama Yade n'a à peu près rien dit sur le plateau de Ruquier ce soir.

 

Comme souvent.

Elle est jeune et pourtant elle parle comme un papy de la politique. Langue de bois à tous les étages.

 

Sinon, si, au début elle a fait une petite référence Lepenoasssociative pour ces salauds qui ne croient plus en l'Europe à laquelle elle croit, ELLE.

Et Polony l'a également relevé pour lui mettre dans les dents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme souvent.

Elle est jeune et pourtant elle parle comme un papy de la politique. Langue de bois à tous les étages.

Sinon, si, au début elle a fait une petite référence Lepenoasssociative pour ces salauds qui ne croient plus en l'Europe à laquelle elle croit, ELLE.

Et Polony l'a également relevé pour lui mettre dans les dents.

Tout à fait d'accord avec sa langue de bois.

Polony lui a fait remarquer que droite (UMP) et gauche (PS), malgré des courants d'opinion pro ET anti UE, avaient toujours appliqué une politique pro UE - ce qui compliquait la tâche de l'UDI pour se démarquer des deux principaux partis sur ce sujet.

 

Edit : et Rama Yade s'est pris les pieds dans le tapis, en répondant à côté de la plaque "pourquoi posez-vous des questions qui font le jeu du front national?" (cf. vidéo ci-dessous de l'émission postée par gazelle427). Comme quoi les politiques devraient toujours écouter les questions qu'on leur pose avant de répondre, ainsi ils diraient moins de co*neries.

Edited by taamer

Share this post


Link to post
Share on other sites
 

A quel moment j'ai été condescendent dans mon post?

 

Tu link sans arrêt ce site/blog que je trouvais intéressant mais super orienté, tellement orienté qu'il en devient (selon mon avis) inintéressant. La vidéo (que j'ai regardé) a fini par m'achever quand le mec explique, par exemple, la différence entre "système anti-système" , "le déchainement de la matière" ou le " mon engagement (son blog) ce sacerdoce pour contrer l’apocalypse technologique". Y a de quoi mal à ça? Je trouve ce qu'il dit est à chi**. On a déjà Jr qui nous menace avec ses prophéties du genre "Vous méritez ce qui vous arrive" moi ça me suffit.

 

Pour quoi tu me parle du FN? Pourquoi tu me parle des européennes? J'ai compris que tu vomis l'Europe telle qu'elle se construit aujourd'hui mais quel rapport avec le fait que fdsouche relaye plusieurs articles de cet auteur? Je pense que soit le mec n'est pas au courant, soit il consent à ce que ses articles soient relayés ce qui est pour moi est rédhibitoire. Vu qu'à chaque fin d’article fdsouche il y a un lien pointant vers dedefensa il doit être au courant vu que c'est son sacerdoce...

 

Bref marrant de se faire taxer systématiquement de condescendent ou de bien pensant dès qu'on est en désaccord. Alors que je suis un mec plutôt curieux, je lis des articles, je regarde des vidéo et je peux même parfois comprendre des points de vues dont je ne partage pas de tout les convictions profondes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A quel moment j'ai été condescendent dans mon post?

 

Tu link sans arrêt ce site/blog que je trouvais intéressant mais super orienté, tellement orienté qu'il en devient (selon mon avis) inintéressant. La vidéo (que j'ai regardé) a fini par m'achever quand le mec explique, par exemple, la différence entre "système anti-système" , "le déchainement de la matière" ou le " mon engagement (son blog) ce sacerdoce pour contrer l’apocalypse technologique". Y a de quoi mal à ça? Je trouve ce qu'il dit est à chi**. On a déjà Jr qui nous menace avec ses prophéties du genre "Vous méritez ce qui vous arrive" moi ça me suffit.

 

Pour quoi tu me parle du FN? Pourquoi tu me parle des européennes? J'ai compris que tu vomis l'Europe telle qu'elle se construit aujourd'hui mais quel rapport avec le fait que fdsouche relaye plusieurs articles de cet auteur? Je pense que soit le mec n'est pas au courant, soit il consent à ce que ses articles soient relayés ce qui est pour moi est rédhibitoire. Vu qu'à chaque fin d’article fdsouche il y a un lien pointant vers dedefensa il doit être au courant vu que c'est son sacerdoce...

 

Bref marrant de se faire taxer systématiquement de condescendent ou de bien pensant dès qu'on est en désaccord. Alors que je suis un mec plutôt curieux, je lis des articles, je regarde des vidéo et je peux même parfois comprendre des points de vues dont je ne partage pas de tout les convictions profondes.

 

 

C'est dingue la mauvaise foi à ce niveau...

 

 

Tu dis que son blog est orienté. Ah bon ?????

Tu parles d'un scoop !

C'est un peu le principe d'un blog.

Par ailleurs, je ne connais pas un journal au monde qui ne soit pas orienté.

Le journalisme complètement neutre, je n'y crois pas.

Écrire, c'est faire un choix éditorial.

Et puis, toi tu n'es pas vraiment neutre non plus. Moi itou.

 

Je conçois que dedefensa utilise des termes/mots un peu pompeux.

Mais ce qui compte, c'est le fond. Et je ne suis pas forcément d'accord sur tout.

Je considère que c'est une autre voix et qu'elle est assez originale.

 

 

Quand je mets un lien de dedefensa sur CP, je ne lui demande pas son avis à dedefensa.

Il n'a pas besoin de consentir. (il consent à ce que ses articles soient relayés)

C'est cette Lepenoassociation que je ne supporte plus.

Et oui, j'appelle ça condescendance/mépris.

 

Tu dis que tu n'aimes pas ce que dit dedefensa. OK.

Puis, comme par hasard bien sûr, tu dis que fdemescouilles mets des liens de dedefensa.

Ça, je trouve que c'est dégueulasse. Car ce n'est absolument pas innocent.

En faisant ça tu m'associes à fdsouche. Et tu le sais très bien.

Méthode infecte.

Si tu ne comprends pas pourquoi, je ne peux rien pour toi.

 

Je n'ai pas besoin de fdesoucham**de pour savoir si je considère un article intéressant ou inintéressant.

Pour cela j'utilise MON libre-arbitre.

Edited by gazelle427

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pas pour prétention de révéler un scoop ou à t'apprendre ce qu'est la blogosphère ou le journalisme.

Je sais pas pourquoi tu rage. Je n'ai rien contre toi, je ne t'ai pas traité de paria quelconque, ni de lepeniste, ni d'adorateur de Satan. J'ai beau ne pas être d'accord avec toi, je respecte tes points de vue, je lis régulièrement tes interventions/tes sources et je n'ai pas l’impression de stigmatiser tes idées. Je n'ai fait que taper Philippe Grasset dans Google (il y a d'ailleurs très peu de ressources sur lui) et il se trouve que ses réflexions sont reprises (peut être malgré lui) par des sites qui se disent "alter-info" mais qui sont aussi dépendants (comme tous les médias) d'un courant de pensée ou d'un groupe de pression dont je n'apprécie pas les idées. De plus j'ai trouvé le contenu de la vidéo assez pauvre et lolesque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dis mois, si MLP dit que l'eau ça mouille, doit-on dire que l'eau ne mouille pas pour ne pas être associé aux FN & co ?

Bien sûr que l'eau ne mouille pas, c'est l'eau qui se chuck norrise.

Edited by Byshop

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement je ne vois pas l’intérêt de compiler les interventions de dedefensa/Grasset. C'est completement partisan, aucun recul, alarmiste, complotiste, anti-américanisme, anti-atlantiste, anti-système (lol son explication "système anti-système" dans la vidéo)....

 

Btw c'est relayé par fdesouche, pour moi c'est rédhibitoire. http://fortune.fdesouche.com/tag/philippe-grasset

Je crois qu'on peut juger du niveau dialectique de quelqu'un au nombre de pseudo catégories/étiquettes qu'il colle sur le dos d'un interlocuteur...

Quelle soumission à la pensée de s'aproprier ainsi des mots vide de sens qu'on ne sait souvent même pas définir par soi même, +1 avec la Gazelle, c'est bien d'utiliser son libre arbtire et de penser un minimum par soi même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pas pour prétention de révéler un scoop ou à t'apprendre ce qu'est la blogosphère ou le journalisme.

Je sais pas pourquoi tu rage. Je n'ai rien contre toi, je ne t'ai pas traité de paria quelconque, ni de lepeniste, ni d'adorateur de Satan. J'ai beau ne pas être d'accord avec toi, je respecte tes points de vue, je lis régulièrement tes interventions/tes sources et je n'ai pas l’impression de stigmatiser tes idées. Je n'ai fait que taper Philippe Grasset dans Google (il y a d'ailleurs très peu de ressources sur lui) et il se trouve que ses réflexions sont reprises (peut être malgré lui) par des sites qui se disent "alter-info" mais qui sont aussi dépendants (comme tous les médias) d'un courant de pensée ou d'un groupe de pression dont je n'apprécie pas les idées. De plus j'ai trouvé le contenu de la vidéo assez pauvre et lolesque.

 

La référence à fds est tout sauf anodine.

Et oui, y en a ras la touf de cette technique d'association.

 

Mais continuez...

 

http://www.liberation.fr/evenement/2005/05/30/chef-d-oeuvre-masochiste_521500

 

 

Un petit conseil de lecture :

 

http://www.amazon.fr/labandon-mépris-Comment-tourné-ouvrière/dp/2021084531/ref=la_B00506R8WW_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1397998151&sr=1-1

 

Edited by gazelle427

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois qu'on peut juger du niveau dialectique de quelqu'un au nombre de pseudo catégories/étiquettes qu'il colle sur le dos d'un interlocuteur...

Quelle soumission à la pensée de s'aproprier ainsi des mots vide de sens qu'on ne sait souvent même pas définir par soi même, +1 avec la Gazelle, c'est bien d'utiliser son libre arbtire et de penser un minimum par soi même.

Ouais ça c'est bien vrai. C'est vrai que c'est jamais toi qui colle une tonne d’étiquettes (bobos, parisiens, socialos, gaucho, sionistes etc..) dès qu'on te contredit. Sinon c'est bien d'utiliser le terme "soumission à la pensée" j'aimerai bien que tu le définisse (si tu sais le faire) avec ton libre arbitre et tes propres idées, et non en me ressortant un ramassis de conneries piochés dans la dernière vidéo de Soral. Tant que tu y es défini moi le "niveau dialectique" aussi ça m’intéresse.

 

 

La référence à fds est tout sauf anodine.

Et oui, y en a ras la touf de cette technique d'association.

 

Mais continuez...

 

http://www.liberation.fr/evenement/2005/05/30/chef-d-oeuvre-masochiste_521500

 

Pourquoi tu me vouvoie? Tu soutiens que je fais des raccourcis trop rapides je te retourne l'argument. Je ne t'ai pas associé à fdsouche mais j'ai associé dedefensa à fdsouche (il y a aussi "Le grand soir" anciennement extrême gauche) peut être à tort. Alors c'est donc un problème de chercher à savoir de qui lit on les écrits? A défaut de pouvoir savoir qui est vraiment l'auteur (on trouve rien sur lui) j'ai trouvé c'est que ces sites reprennent ses écrits. Perso ça me refroidit je l'exprime point.

 

Ton délire avec "je ne suis pas un frontiste, t'es comme Rama Yade" c'est toi avec toi même. Je n'y peux rien si un discours basé uniquement sur le fait d'être "anti-système" se retrouve souvent lié et repris par l’extrême droite ou l’extrême gauche. C'est l’essence même de ce genre de discours qui souhaite la chute du système en place, afin d'établir un nouveau que ce courant de pensée considère comme meilleur.

 

Puis à la base c'est un thread pour parler de ma chère Ukraine. Dans ta vidéo il en parle genre 3 minutes pour dire "ce qui se passe en Ukraine est très important". Géniale découverte!!

 

 

Un petit conseil de lecture :

 

http://www.amazon.fr...97998151&sr=1-1

 

Quel est le rapport avec l'Ukraine? Avec dedefensa? Avec moi? Avec Rama Yade? Tu me prends pour le PS et toi pour l'ouvrier méprisé? lol

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Pourquoi tu me vouvoie?

 

:)

 

 

Tu soutiens que je fais des raccourcis trop rapides je te retourne l'argument. Je ne t'ai pas associé à fdsouche mais j'ai associé dedefensa à fdsouche (il y a aussi "Le grand soir" anciennement extrême gauche) peut être à tort. Alors c'est donc un problème de chercher à savoir de qui lit on les écrits? A défaut de pouvoir savoir qui est vraiment l'auteur (on trouve rien sur lui) j'ai trouvé c'est que ces sites reprennent ses écrits. Perso ça me refroidit je l'exprime point.

 

Ton délire avec "je ne suis pas un frontiste, t'es comme Rama Yade" c'est toi avec toi même. Je n'y peux rien si un discours basé uniquement sur le fait d'être "anti-système" se retrouve souvent lié et repris par l’extrême droite ou l’extrême gauche. C'est l’essence même de ce genre de discours qui souhaite la chute du système en place, afin d'établir un nouveau que ce courant de pensée considère comme meilleur.

 

Puis à la base c'est un thread pour parler de ma chère Ukraine. Dans ta vidéo il en parle genre 3 minutes pour dire "ce qui se passe en Ukraine est très important". Géniale découverte!!

 

Quel est le rapport avec l'Ukraine? Avec dedefensa? Avec moi? Avec Rama Yade? Tu me prends pour le PS et toi pour l'ouvrier méprisé? lol

 

 

Pour le reste, j'arrête là, trop de mauvaise foi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le reste, j'arrête là, trop de mauvaise foi.

Ah ouais un argumentaire béton en somme....

 

Sinon au lieu de hurler que tu n'es pas frontiste ou de crier à la manipulation ou à la mauvaise foi tu pourrai simplement nous en dire plus sur l'auteur/bloguer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Argento : T’inquiète pas pour moi , tu sais les petites gueguerres de l'internet ça me touche pas vraiment en fait. C'est pas comme si j'avais besoin de venir tous les matins sur ton profil pour -1 l'ensemble de tes posts si tu vois ce que je veux dire.
 
@Byshop : T'es vraiment un bon sherif qui permet l’expression de toutes les sensibilités, la qualité du débat s’élève grâce a ton animation,  les plus gros posteurs de la section sont "regissou/dans la tête d'un plouc", gg mec. Surtout ne te demande pas pourquoi les cpistes aux sensibilités politiques différentes ne s'aventurent plus ici. Certainement parce qu'ils se sentent bienvenus....
 
@Gazelle : Si t'as des infos sur qui est le mec qui gère dedefensa (qui est à priori pour toi une référence intéressante afin de mieux comprendre les événements en Ukraine) ça serait intéressant que tu les partage

Edited by Moush

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ryf

 

 

Pâques en pleine crise ukrainienne : guerre des mots entre patriarches orthodoxes

Le Monde.fr avec AFP | 

 

20.04.2014 à 06h35  • Mis à jour le  20.04.2014 à 10h43
Abonnez-vous
à partir de 1 €
 Réagir Classer

Partager facebook twitter google + linkedin pinterest

 

 

4404402_3_ebf2_a-kiev-le-patriarche-ukra

 

Les patriarches orthodoxes de Kiev et de Moscou se sont livrés à une guerre des mots, samedi 19 avril, à quelques heures de la Pâque alors que l'est de l'Ukraine reste en proie à une insurrection armée prorusse. Quelques minutes avant minuit, les cloches de la cathédrale Saint-Michel de Kiev se sont mises en branle et ont joué l'hymne ukrainien pour des centaines de personnes réunies pour le service pascal, au moment où le pays semble plus près que jamais de l'éclatement.

De toute la capitale ukrainienne, la foule a afflué samedi soir vers le monastère bleu pastel aux bulbes dorés, détruit pendant l'Union soviétique et reconstruit dans les années 1990.

Dans son message pascal au peuple ukrainien qui « traverse de lourdes épreuves », le patriarche de Kiev Filaret a assuré que l'« ennemi » russe était condamné à l'échec et Dieu aiderait « à ressusciter l'Ukraine », dont la péninsule de Crimée a été rattachée à la Russie en mars et l'Est est secoué par une vague de séparatisme inspiré, selon Kiev, par le Kremlin. « Le pays qui nous avait garanti l'intégrité territoriale a commis une agression. Dieu ne peut pas être du côté du mal, c'est pour cela que l'ennemi du peuple ukrainien est condamné à l'échec », a déclaré le patriarche Filaret.

A Moscou, le patriarche russe Kirill a appelé samedi à prier pour que personne ne puisse « détruire la sainte Russie » en lui enlevant l'Ukraine, dont la capitale, Kiev, est le berceau de l'orthodoxie russe.  « Nous devons aujourd'hui prier pour le peuple russe qui vit en Ukraine, pour que le Seigneur fasse la paix sur la terre ukrainienne (...), qu'il mette fin aux desseins de ceux qui veulent détruire la sainte Russie », a déclaré le patriarche pendant un service religieux dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou.

 

PIRE CRISE DEPUIS LA GUERRE FROIDE

A Slaviansk, dans l'est de l'Ukraine, contrôlée depuis une semaine par les séparatistes, des hommes en uniforme sans signes distinctifs, certains une kalachnikov en bandoulière, étaient présents samedi devant l'empilement de sacs de sable qui barre l'entrée de la mairie. Tout comme les rebelles de Donetsk qui occupent l'administration régionale, ils faisaient fi de l'accord de Genève conclu jeudi entre la Russie, l'Ukraine, les Etats-Unis et les Européensqui prévoit leur désarmement et l'évacuation des bâtiments publics investis. Les Etats-Unis qui accusent Moscou d'être derrière les troubles en Ukraine ont appelé la Russie à pousser les insurgés à se plier à l'accord conclu.

Mais Vladimir Poutine a estimé samedi que la balle était dans le camp des Occidentaux et que « rien n'empêch[ait] » la normalisation, bien que la Russie et l'Occident traversent leur pire crise depuis la guerre froide en raison de l'Ukraine. Le Kremlin a confirmé vendredi, pour la première fois, avoir mobilisé des troupes à la frontière avec l'Ukraine « en raison de la situation » dans cette ex-république soviétique voisine. Simultanément, il a refusé d'être tenu pour seul responsable du respect de l'accord de Genève et a jugé « inacceptables »les menaces de nouvelles sanctions américaines.

A Kiev, les autorités proeuropéennes se sont efforcées vendredi de tendre la main aux rebelles, promettant une importante décentralisation et un statut protecteur pour la langue russe. L'annonce solennelle faite dans une adresse télévisée à la Nation par le président par intérim, Olexandre Tourtchinov, et le premier ministre, Arseni Iatseniouk, a pourtant peu de chances d'être appréciée dans la région où plus de 70 % des habitants considèrent ces deux dirigeants comme « illégitimes », selon un sondage publié samedi.

Lire le décryptage : Pourquoi l'est de l'Ukraine n'est pas la Crimée

Les insurgés barricadés dans leur QG du bâtiment de l'administration régionale de Donetsk ont sèchement rejeté le plan prévu par l'accord de Genève, ravivant le spectre de la partition de ce pays de 46 millions d'habitants, frontalier de plusieurs membres de l'Union européenne et de l'OTAN.

Lire le reportage : Le Donbass ignore la « désescalade » prévue par l’accord de Genève

D'autre part, dans une interview à la chaîne NBC qui devait être diffusée dimanche, le premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, a exprimé son indignation après la distribution dans l'est de l'Ukraine de tracts antisémites ordonnant aux Juifs de s'enregistrer comme tels, et a demandé que « ces salauds » soient traduits en justice.

Lire aussi : Obama « écœuré » par les tracts antisémites de Donetsk

 

 

 

 

L'autre clivage qui ne concerne pas l'Ukraine de l'intérieur. C'est celui d'une confrontation entre deux visions de la mondialisation et de la place des états. Ce meme debat qui fait question à l'heure européenne et autour du débat sur l'accord transatlantique. 

 

Qaund certains auront compris que des lois abstraites maccro imposées par quelques hommes à tous les hommes de tel espace toujours plus grand ne peuvent répondre ni aux besoins ni au volontés des populations. On pourra je pense prendre le temps de s'intéresser de sociologie. Je me demande meme comment on peut imaginer qu'une telle façon de faire puisse être profitable au maximum de gens.

 

Il faut tenir compte d'un maximum de points de vus à la fois. Vous en oblitérez à chaque problème "politique" sans meme les stratifier. C'est un biais d'analyse important, qui tend à rendre vos analyses superficielles et inconséquentes. Ce que imo vous n'êtes pas. Mais bon, on vous a éduquer à penser de la sorte.

 

mr desordre.

 

sur l'équité et les valeurs de la négociation sur le traité transatlantique. (n'oublions que nous sommes du chapeau B, alors je n'imagine pas le chapeau C,D...)

 

 

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/10/31001-20140410ARTFIG00323-jean-arthuis-7-bonnes-raisons-de-s-opposer-au-traite-de-libre-echange-transatlantique.php

 

 

Puis cette video tiré d'un reportage allemand. 

 

 

soyez déjà vous un poil libre avant de vendre au monde la liberté...

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

eh oui le pluralisme fait peur aux libertaires.

 

http://www.dedefensa.org/article-le_fmi_les_brics_et_l_id_al_de_puissance__17_04_2014.html

 

 
Le FMI, les BRICS et l’“idéal de puissance”

Comme disent “les économistes” et selon une idée courante, écrit Tyler Durden en citant un texte de RTBH, dansZeroHedge, le 16 avril 2014, le statut des USA est en plein processus de dissolution et, par conséquent, la légitimité du FMI est en jeu : «Economists warn the IMF's legitimacy is at stake, and they say U.S. standing abroad is being eroded.» Dans son texte, Durden commence par un commentaire d’introduction sur deux nouvelles : la menace d’une réduction du statut des USA au sein du FMI et l’évolution de l’initiative des BRICS pour la création de leur propre FMI, et de leur propre Banque Mondiale. Dans les deux cas, il s’agit de l’illustration d’une courbe de déclin accéléré du statut de la puissance financière structurelle des USA, via les organismes internationaux qu’ils dominent et manipulent à leur gré.

«The BRICS countries (Brazil, Russia, India, China and South Africa) have made significant progress in setting up structures that would serve as an alternative to the IMF and the World Bank (which are dominated by the U.S. and the EU), according to RBTH. As WSJ reports, the U.S. would lose its veto power on the International Monetary Fund's executive board under a plan being considered by some emerging economies. The countries are fed up with the United States’ failure to ratify a four-year-old deal to restructure the emergency lender. Yet more loss of credibility on the global stage and, as Brazil's FinMin Mantega sums up, “the IMF cannot remain paralyzed and postpone its commitments to reform.”»

Il y a donc l’explication de cet affrontement sans fin au sein du FMI, où les USA bataillent depuis quatre ans pour repousser une réforme structurelle qui les priverait d’une partie de leur pouvoir d’influence. Le résultat est un plan des “émergents” (BRICS compris) qui priverait les USA de leur droit de veto qui assure dans ce cas l’essentiel de leur pouvoir de décision. C’est une situation typique de radicalisation réciproque, le refus radical des USA de perdre une partie de leur pouvoir d’influence aboutissant à une offensive en règle contre leur pouvoir de décision. On peut alors faire l’hypothèse que si les USA se radicalisent encore plus en sabotant ce plan des “émergents” par tous les moyens, les BRICS en viendraient rapidement à considérer que leur initiative au départ complémentaire des structures financières en place deviendra une initiative radicale de rupture, – passage du complément à l’alternative, et bientôt de l'alternative invitant à l'affrontement. En fait, on peut avancer que cette hypothèse, pour être rencontrée, ne dépend plus que de l’aspect technique et financier de la mise en place de leur propre ensemble équivalent au binôme FMI/Banque Mondiale...

Le texte de RTBH.co.uk (Russia Beyond the Headlines) de Olga Samofalova, ce 14 avril 2014, donne les dernières nouvelles du développement des organismes lancés par les BRICS pour former leur propre binôme équivalent au binôme FMI/Banque Mondiale...

«The BRICS [...] have made significant progress in setting up structures that would serve as an alternative to the International Monetary Fund and the World Bank, which are dominated by the U.S. and the EU. A currency reserve pool, as a replacement for the IMF, and a BRICS development bank, as a replacement for the World Bank, will begin operating as soon as in 2015, Russian Ambassador at Large Vadim Lukov has said. Brazil has already drafted a charter for the BRICS Development Bank, while Russia is drawing up intergovernmental agreements on setting the bank up, he added.

»In addition, the BRICS countries have already agreed on the amount of authorized capital for the new institutions: $100 billion each. “Talks are under way on the distribution of the initial capital of $50 billion between the partners and on the location for the headquarters of the bank. Each of the BRICS countries has expressed a considerable interest in having the headquarters on its territory,” Lukov said. It is expected that contributions to the currency reserve pool will be as follows: China, $41 billion; Brazil, India, and Russia, $18 billion each; and South Africa, $5 billion. The amount of the contributions reflects the size of the countries' economies.

»By way of comparison, the IMF reserves, which are set by the Special Drawing Rights (SDR), currently stand at 238.4 billion euros, or $369.52 billion dollars. In terms of amounts, the BRICS currency reserve pool is, of course, inferior to the IMF. However, $100 billion should be quite sufficient for five countries, whereas the IMF comprises 188 countries – which may require financial assistance at any time.»

... En effet, si la situation avec tous ses éléments d’intérêt et de puissance est considérée du point de vue de la communication qui influence la perception, et du point de vue psychologique qui transmet cette perception à l’esprit, – ces éléments formant l’essentiel de la dynamique des évolutions structurelles aujourd’hui, dans les domaines politiques comme dans nombre d’autres domaines qui influencent les relations internationales et l’évolution civilisationnelle, – il ne fait pour nous aucun doute que l’hypothèse envisagée plus haut se vérifiera, et que les BRICS mettront en place leur propre binôme en tant qu’alternative de rupture aux structures manipulées par les USA (avec la complicité des autres pays du bloc BAO, certes). A cette aune, le sort du nouveau plan des “émergents” pour réformer le FMI n’a plus guère de l’importance qu’il avait primitivement, – tout comme il n’a guère de chance de réussir dans sa réelle dimension qui est celle d’une redistribution des pouvoirs, devant l’opposition des USA qui nous paraît complètement intraitable, appuyée sur une conception relevant de l’automatisme, qui ne connaît pas le compromis.

Cette appréciation est le propre de l’action suscitée par l’“idéal de puissance” (voir le 9 avril 2014), et alors il n’est même plus seulement question des seuls aspects de la communication et de la psychologie (non plus que de leurs seuls composants politiques et financiers), mais bien de métahistoire. Nous parlons d’un réflexe fondamental de ce qui est un système quasiment autonome à force d’incontrôlabilité pour des psychologies (celle des USA) bloquées elles-mêmes dans leurs conceptions paralysantes par l’hybris ; bref, nous parlons du Système.

Cela fait quasiment six ans (depuis la crise financière de 2008) que l’idée d’une réforme du FMI est devenue pressante, justement à cause de la crise financière, et quatre ans qu’une réforme est effectivement “sur la table”. Les USA ont effectivement bloqué cette réforme, comme ils peuvent le faire dans leur position statutaire de force, selon la seule posture qu’autorise l’idéal de puissance, qui est de ne rien envisager qui ne soit un gain de puissance ou la protection sans aucun compromis possible de la puissance acquise. Ainsi ont-ils provoqué ce mouvement au sein d’un groupe informel (BRIC, puis BRICS quand l’Afrique du Sud a rejoint le groupe) qui n’avait au départ guère d’unité sinon conjoncturelle, et guère d’ambition dépassant cette situation initiale. La résistance inconditionnelle des USA, d’ailleurs arrogante sinon indifférente aux autres situations que la leur, a donc suscité un renforcement naturel de la part des BRICS, comme dans toute autre situation de la sorte, lorsque la revendication s’appuie sur une puissance réelle... Le paradoxe est alors qu’une situation de renforcement de puissance (celle des BRICS) qui semblerait elle-même inspiré par l’idéal de puissance finit par se constituer en une force contestataire de la principale force (celle des USA) inspirée par l’idéal de puissance ; ainsi la production centrale de l’idéal de puissance est-elle contestée par une production annexe de ce même idéal de puissance. (De même, et pour suivre le même cheminement politique, on dira que les BRICS dont le but général est d’entrer dans le Système pour recueillir les fruits de leurs diverses capacités, se heurtent à la résistance de l’hégémonie des USA, ou du bloc BAO, c’est-à-dire des principaux représentants du Système, et finissent par développer des actions puis des politiques qu’on ne peut identifier que comme antiSystème.)

Il nous paraît évident que si les USA avaient développé une position différente, encline au compromis, s’ils avaient accepté la réforme du FMI sans rechigner, les contestataires actuels ne se seraient pas regroupés comme ils l’ont fait et continuent à le faire, et, moins encore, ils n’auraient pas lancé le développement d’une alternative comme ils le font actuellement. Au contraire, un processus d’intégration aurait aurait pou avoir lieu, qui aurait pu se faire harmonieusement, et le Système en général en serait sorti renforcé dans sa cohésion, avec l’absorption des BRICS en tant que tels (constitutifs d'une force nouvelle au sein du FMI). La direction prise est exactement inverse. Bien loin de se poser comme complément du binôme FMI/Banque Mondiale, cette structure développée dans de telles conditions par les BRICS devient naturellement une structure concurrente, là aussi selon la même inspiration de l’idéal de puissance aboutissant à l’opposition à la première création de l’idéal de puissance, – et là aussi, recréant l’antagonisme antiSystème versus Système. On retrouve ainsi, au niveau de l’inspiration substantivée par la raison subvertie par la modernité que représente l’idéal de puissance, la même logique de processus transmutant l’activité de la surpuissance qui a caractérisé le binôme FMI/Banque Mondiale en une situation d’autodestruction affectant tous les acteurs de cette partie, ceux qui sont dans le Système et ceux qui aspirent à y entrer...

Ainsi voyons-nous effectivement, en général, l’entreprise de regroupement des BRICS. Nous n’envisageons pas, selon nos conceptions, que ce groupe se développe pour installer une alternative stable, qui prendrait la place de l’ensemble que forme le bloc BAO, qui stabiliserait le Système, qui ouvrirait disons une “ère nouvelle”. Pour nous, l’initiative des BRICS, quoi qu’en veuillent ses membres, et malgré que leurs intentions soient toujours sensibles à la possibilité de l’arrangement, cette initiative est nécessairement une “alternative de combat”, qui se heurtera, qui se heurte déjà à l’opposition du bloc BAO (du Système), dans ce domaine financier comme dans tous les domaines, y compris géopolitique (voir la Russie dans l’affaire ukrainienne). L’idéal de puissance est cette conception, cette construction intellectuelle faussaire, qui assigne à ceux qui en sont inspirés l’impératif de la victoire pour le seul argument de la victoire comme affirmation de la puissance, aussi bien que l’impératif de ne rien céder de sa puissance lorsqu’on possède une puissance proche de la toute-puissance. Dans la partie qu’illustre la démarche des BRICS, la puissance du bloc BAO, des USA, etc., au cœur du Système, reste suffisamment grande pour susciter des affrontements dont la victime essentielle sera le Système lui-même, – là aussi selon le processus surpuissance-autodestruction. L’avenir des BRICS n’est pas d’annexer à leur avantage le Système et de le transformer à son avantage (à lui, le Système), – c’est-à-dire de le sauver, en fait, – mais tout au contraire, de participer à sa destruction. Ce n’est pas une stratégie, ni un désir de revanche, ni une affirmation de prépondérance, c’est une nécessité métahistorique.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous pensez vraiment que l'accord de geneve seras toujours ok apres les 4 morts (fusilade orchestrer par l'extreme droite nazi ukrainienne) ?

Cet accord des le départ ne pouvait mener nulle part. Qui a été suffisamment stupide pour croire que ces types allaient rendre les armes ?

 

Là encore les occidentaux se sont fait avoir forcé et contraint qu'ils étaient à appeler sans relâche à négocier. Cet accord n'avait aucun autre intérêt que de blanchir les russes tout en imposant des contraintes à l'Ukraine. L'ukraine qui a cédé sur quasi tout.

 

Sincèrement, nos dirigeants occidentaux sont d'une nullité sans égale. Ils ont juste réussi à affaiblir leur position. Ils sont ridicules. mais ça ils le savent depuis un moment. C'est pourquoi à présent obama est contraint de faire de la com détestable autour de l'antisémitisme. 

 

Je n'imagine meme pas comment ces huiles peuvent prétendre à diriger encore l'économie mondiale. Ils ne savent pas jouer.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Ce qui est rare c'est que c'est un centriste sérieux qui s'exprime.

 

 

C'est pourquoi, bien qu'issu d'une famille politique traditionnellement favorable au libre-échange et à l'alliance atlantique, je suis contre l'Accord transatlantique de libre-échange actuellement négocié par les Etats-Unis et les autorités européennes.

À cela, sept raisons précises et concrètes

 

 

Edit : je m'aperçois que l'article date du 10/04.

Et pas un mot sur les chaines télé depuis 10 jours.

Pourtant un centriste qui écrit ce qu'il écrit, ça ne devrait pas laisser indifférent.

 

Edit bis : le sixièmement est intéressant.

 

 

Sixièmement, je m'oppose à la signature d'un accord s'il n'inclut pas la fin du dumping monétaire américain. Depuis la suppression de la convertibilité-or du dollar et le passage au système des changes flottants, le dollar est à la fois monnaie nationale étasunienne, et unité principale de réserve et d'échanges dans le monde.

 

 

In before Jean Arthuis taxé d'extrême droite.

Edited by gazelle427

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
partypoker : WPT DS OS
partypoker : WPT DS OS