Jump to content
This Topic
jou0eur

l'abcd de l'egalité a été abandonné. fin de la polemique.

Recommended Posts

Est ce qu'on peut écrire calmement des énormités  ?En te lisant la réponse est oui sans aucune réserve .

J'étais parti pour écrire une réponse mais au bout du compte je ne vois pas trop ce que je peux dire à quelqu'un que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam, que je n'ai jamais vu ou rencontré, et qui prétend savoir mieux que moi qui j'ai rencontré dans ma vie. On est là à un tel niveau de bêtise et de stupidité qu'il n'y a plus de réponse possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de prendre le fil de la discussion et je me dois de répondre à ylm. J'ai aussi été prof (de maths) dans le public et on ne peut pas dire que l'école publique est neutre idéologiquement. C'est au contraire un terreau de gauchistes bien pensants, pour la plupart.

Et je ne dis pas ça parce que je suis de de droite. J'ai plutôt une sensibilité de gauche mais je m'efforce de rester objectif.

Or, ce que j'ai remarqué, c'est qu'il est extrêmement mal vu d'être de droite dans ce milieu. Il est de bon ton d'être dans la mouvance du moment, d'être pour "l'égalité" et d'éviter toute forme d'autorité. Il est évident que ces attitudes sont des héritages post 68tardes. Personne de lucide sur la situation actuelle ne peut le nier malheureusement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de prendre le fil de la discussion et je me dois de répondre à ylm. J'ai aussi été prof (de maths) dans le public et on ne peut pas dire que l'école publique est neutre idéologiquement. C'est au contraire un terreau de gauchistes bien pensants, pour la plupart.

Et je ne dis pas ça parce que je suis de de droite. J'ai plutôt une sensibilité de gauche mais je m'efforce de rester objectif.

Or, ce que j'ai remarqué, c'est qu'il est extrêmement mal vu d'être de droite dans ce milieu. Il est de bon ton d'être dans la mouvance du moment, d'être pour "l'égalité" et d'éviter toute forme d'autorité. Il est évident que ces attitudes sont des héritages post 68tardes. Personne de lucide sur la situation actuelle ne peut le nier malheureusement.

Tellement évident, belle éclairage !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de prendre le fil de la discussion et je me dois de répondre à ylm. J'ai aussi été prof (de maths) dans le public et on ne peut pas dire que l'école publique est neutre idéologiquement. C'est au contraire un terreau de gauchistes bien pensants, pour la plupart.

Ah mais je suis parfaitement d'accord avec ça. Gadgeo parlait de "gauchistes libertaires post 68 tard", ce qui en français (j'ai vérifié) est synonyme d'anarchiste, et n'a rien à voir. Des vieux anars de gauche, je  le répète, je n'en ai jamais vu qu'un dans l'EN.

 

Par contre le prof (souvent d'histoire-géo ed.civ. ou  de SVT) qui fait de la propagande (de gauche) dans son cours, il faut arrêter avec ça, si ça existe c'est un épiphénomène. Les profs font le programme, point.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Théorie du genre remplacé par ABCD de l'égalité remplacé par "mallette pédagogique" ! T'a cru que l'état allais lâcher l'affaire comme ça ?

 

http://www.lexpress.fr/education/les-abcd-enterres-place-a-un-plan-ambitieux-sur-l-egalite-filles-garcons_1555444.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui être prof ou instit ce n'est plus une vocation mais un boulot comme un autre ou on vient ramasser son chèque en fin de mois.

Aaah bah oui c'est clair et net, quand on choisi de faire cinq années d'études pour gagner 1.5k/mois, on le fait tout à fait par hasard...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de prendre le fil de la discussion et je me dois de répondre à ylm. J'ai aussi été prof (de maths) dans le public et on ne peut pas dire que l'école publique est neutre idéologiquement. C'est au contraire un terreau de gauchistes bien pensants, pour la plupart.

Et je ne dis pas ça parce que je suis de de droite. J'ai plutôt une sensibilité de gauche mais je m'efforce de rester objectif.

Or, ce que j'ai remarqué, c'est qu'il est extrêmement mal vu d'être de droite dans ce milieu. Il est de bon ton d'être dans la mouvance du moment, d'être pour "l'égalité" et d'éviter toute forme d'autorité. Il est évident que ces attitudes sont des héritages post 68tardes. Personne de lucide sur la situation actuelle ne peut le nier malheureusement.

J'imagine qu'il faudrait envoyer nos gosses chez des profs mal-pensants qui cultivent l'autoritarisme et les inégalités?

Je signale à toutes fins utiles qu'à un moment les gens ne voulaient plus de ce genre d'école qui a bien existé. Une poussée idéologique d'une minorité? Peut-être après-tout, je suis prêt à le concéder.

 

Je sens tellement fort autour de moi ce désir de recevoir des ordres direct, de se faire dicter sa conduite, d'avoir des hommes virils pour guider nos vies, je me dis que peut-être c'est ça qu'il faut à la France, que vous avez tous raison. Moi j'ai jamais eu besoin de ça pour me diriger dans la vie, mais j'ai bien peur de n'être qu'un contre-exemple.

 

Mais après avoir admis tout ça, j’espère que les mêmes personne ne viendront pas me dire sur d'autres sujets que je suis quelqu'un de soumis, à la botte de je ne sais quelle communauté, obéissant à mes maîtres. Chercher le patriarche, le patron, le mâle dominant, l'obéissance, à l'école comme après, c'est pas mon truc, et j’espère que ma vieille idéologie ringarde tiendra le coup malgré la faiblesse de ceux nommés pour la défendre.

 

Sinon tant pis, je m'en branle après tout, si l'école change, je serais dans le camps de ceux qui n'y enverront pas mes enfants à mon tour, ce n'est qu'un cycle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a plein de taff à bac +5 où tu es payé 1.5k/mois (même parfois moins), faut sortir de sa grottte de tps en tps.

Ai-je dis le contraire ? Je dis simplement qu'il faut vraiment être à l'ouest pour penser que lorsqu'on choisi un taf qui nécessite 5 ans d'études et qui ne paye pas excessivement bien, on le fait comme n'importe quel autre métier pour toucher son chèque en fin de mois.

Edited by Marla Singer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ai-je dis le contraire ? Je dis simplement qu'il faut vraiment être à l'ouest pour penser que lorsqu'on choisi un taf qui nécessite 5 ans d'études et qui ne paye pas excessivement bien, on ne le fait comme n'importe quel autre métier pour toucher son chèque en fin de mois.

Bah ce que j'ai voulu dire c'est que la rémunération n'a rien à voir la dedans car c'est le cas pour un paquet de bac+5, pas que les prof. Bac +5 et 2k+ en profil junior, c'était il y a 20 ans, on est en 2014, la situation a bien changé surement parce qu'un paquet énorme d'étudiant sortent avec bac+5 justement.

Complètement illusoire de penser que tout les prof ont une vocation.

Edited by Argento

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah ce que j'ai voulu dire c'est que la rémunération n'a rien à voir la dedans car c'est le cas pour un paquet de bac+5, pas que les prof. Bac +5 et 2k+ en profil junior, c'était il y a 20 ans, on est en 2014, la situation a bien changé surement parce qu'un paquet énorme d'étudiant sortent avec bac+5 justement.

Complètement illusoire de penser que tout les prof ont une vocation.

Ils n'ont pas tous la vocation, mais ils ne sont pas là non plus par hasard, il y a quand meme un concours à préparer et à passer (plus ou moins difficile selon la discipline). Ca demande une certaine motivation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surtout pendant les années 2007's ou les quotas étaient tellement réduits qu'il était plus aisé de passer certains concours pour rentrer en Master I dans une grande école plutôt que de passer le CAPES.

Non c'est pas toujours à l'aise de devenir prof.
Après il y a plein de choses à dire sur le CAPES, la manière dont il est attribué (et par conséquent, le profil d'étudiant qu'il privilégie).
On peut aussi critiquer la quasi absence d'enseignements pédagogiques pour ceux qui, quelques mois plus tard, seront en face des élèves.

Mais pour ce qui concerne la paie à la fin du mois et le sacrifice de x années de leur vie dans les écoles les plus ravissantes de France région parisienne, c'est vrai que c'est des enc**és de privilégiés. Mais bon les vacances ça se paie hein.

Edited by Le Glaneur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puis l'argument "tous les profs = tous des 68ards" deviens de moins en moins vrai puisque ceux qui avait 20 ans en 68 ont 60+ ans aujourd'hui et donc partent tous peu à peu à la retraite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aaah bah oui c'est clair et net, quand on choisi de faire cinq années d'études pour gagner 1.5k/mois, on le fait tout à fait par hasard...

 

Mais pour ce qui concerne la paie à la fin du mois et le sacrifice de x années de leur vie dans les écoles les plus ravissantes de France région parisienne, c'est vrai que c'est des enc**és de privilégiés. Mais bon les vacances ça se paie hein.

Tu m'étonnes que les mecs deviennent des désabusés du système . Nan mais qu'est ce que tu vas te faire chi** à faire de ta priorité la réussite scolaire de tes élèves pour 1.5k par mois? Y a moment , la motivation , la vocation ca devient secondaire quand ton travail n'est pas rétribué à sa juste valeur.

 

 

Ah l'innocence de l'inexpérience c'est beau... ou sous couvert de tes idéaux tout droit sorti du pays de Candy tu chies à la gueule du vécu mais quand la réalité te rattrape c'est une désillusion cruelle... Un peu comme ces profs qui se sont tapés toutes ces années d'études mais un jour ils se rendent compte que ca ne valait peut être pas le coup .

Profitez du temps qu'il vous reste à vous lover dans votre insouciance , votre heure viendra.

 

Sinon exit ,l'argumentaire "prof privilegié" RAF .Ce n'est pas mon problème et à aucun moment je l'ai évoqué.

Mon souci c'est l'avenir de mes enfants et y a pas un instant ou je reverrai à la baisse mes exigences parce que le mec en face de moi est sous payé. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non.

 

3% d'après les dernières études.

 

Source?

 

Suffit que dans l'ecole de la soeur de Jou0eur il y en a un ou 2 qui soit passé au fn pour qu'il nous en fasse une généralité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puisque vous savez tout tant mieux pour vous.

 

Ce que je note pour ma part. C'est votre propension à vouloir montrer que grand dieu à l'education nationale le fn ne progresse pas. Continuez de mettre les problèmes sous le tapis. Certains ici en 2011, assumaient que le fn ne prenez pas de voix au front de gauche. gg

 

si vous me saoulez. Je up.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'il progresse c'est certain (comme partout), mais il est parti de rien pour arriver à pas grand chose.

 

C'est le "beaucoup" que tu as utilisé qui est factuellement faux.

il ne progresse pas partout. Mais progresse énormément chez les fonctionnaires. Allez savoir pourquoi. C'est peut etre le seul truc interessant à discuter sur ce sujet. 

 

edit :Puisque les oppositions de principe sont premières ici. Vu que je ne discuterai pas ce point. Sans établir de thèse, j'irai directement à la conclusion.

 

Le lieu de la fracture sociale, de la guerilla sociale est ce que à quoi hollande, sarko nos élites ont officiellement tourné le dos. On préfère financer les banques que d'investir sur ceux qu'on a invité chez nous. On construit des murs dans notre société. En réduisant les moyens d'actions et les salaires tout en augmentant les impots. Ne pas saisir que la situation est ubuesque est particulièrement ironique. Qu'on en arrive à ce genre d'extrémités dans le fonctionnariat est tout à fait cohérent. La guerre ca use...

 

 

la-route-de-la-servitude-193x300.gif

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×