Jump to content
This Topic
jou0eur

Journalisme et révolution de l'information

Recommended Posts

Qui possède quoi ?!

 

pub.jpeg

je sais pas si ce reportage à déjà été posté sur le forum. C'est fait par "les nouveaux chiens de garde"

C'est assez complet, c'est aussi une enquête à charge envers les grands médias français.

 

http://www.crashdebug.fr/index.php/dossiers/6159-docu-les-nouveaux-chiens-de-garde-complet

 

si byshop ou holalala pouvait intégrer les vidéos... j'y arrive pas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas envie de parler du rôle des journalistes, des médias mainstream et de la fabrique de l'information.

J'aurai pu poster ceci dans la quenelle thread, dans le jour de colère thread (qui n'existe toujours pas mais ça ne devrait plus tarder) mais c'est plus logique que je fasse le lien dans le thread dédié à la "révolution de l'information".

 

J'ai déjà pu discuter avec Jou0eur, Byshop et d'autres sur le rôle d'Internet en temps que moyen de communication (et non comme moyen de recherche d'information, je fais le distinguo entre les deux, c'est important) et participant, tout au moins, à un certain lissage de l'opinion si ce n'est un nivellement de celle-ci par le bas.

 

Ici "La marche de l'histoire" de France Inter (de ce jour) est consacrée à la conspiration. Elle s'intéresse d'abord à ce que l'on a appelé "Le protocole de sages de Sion" et embraye sur les modalités et canaux de diffusion des croyances au temps de l'Internet et de l'instantanéité. 

L'invité, c'est Gérald Bronner, professeur de sociologie émérite à l'Université Paris Diderot et spécialiste de la sociologie cognitive :

 

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=824304

 

La conspiration, c'est une vieille histoire que l'imprimé populaire puis la télévision ont renouvelée. Aujourd'hui, nous en sommes à l'époque de la transparence et de l'instantanéité : 5 milliards d'abonnements dans le monde à des services de téléphonie mobiles qui sont autant de medias... Et comme nous avons tous une pente naturelle qui nous porte et à la défiance et à la croyance, la connaissance combat à armes inégales.

 

Gérald Bronner est né le 22 mai 1969. Avant d'être professeur de sociologie à l'Université Marc-Bloch de Strasbourg en 2007, il est maître de conférences à l’Université de Nancy en 1998 puis à la Sorbonne où il codirige le Centre d’études sociologiques de la Sorbonne (CESS). En 2010, il reçoit le prestigieux prix euroéen des sciences sociales d'Amalfi pour son livre La Pensée extrême. Depuis 2012 il est professeur à l'Université Paris Diderot où il codirige le Laboratoire interdisciplinaire des Energies de demain. En 2013, il reçoit le Prix de la Revue des deux Mondes pour son livre La Démocratie des crédules. Ses travaux portent  les croyances collectives, l’épistémologie des sciences sociales, les représentations sociales et la sociologie cognitive.

 

Je l'ai déjà dit, j'ai du mal avec ce courant très moderne qui explique que partout l'information est disponible et que la suppression du tiers (prof, sociologue, politologue, journaliste, historien, économiste...) va s'en dire puisque celui-ci est de facto rendu obsolète.

Tout le monde à droit à la parole, c'était inscrit, maintenant c'est réel mais cela ne veut pas dire que toutes les opinions se valent et que n'importe quel propos tenu par n'importe quel random est véridique. 

 

Le problème, de mon point de vue, étant que l’instantanéité + non vérification des  sources = absence de recul sur les sujets et opinions du plus fort (c'est à dire celle qui est martelé et partagé le rapidement, rarement synonyme de raison donc et obv influençable*)

 

*et avec peu de moyens. Grrr moi aussi je théorise le complot  :yes:

Edited by Le Glaneur de pingouins

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pas l'intérêt d'un tel débat. C'est pas comme si on avait le choix. Ce tiers dont tu parles est en train de disparaitre. C'est un fait. Tu me fais penser à hollande lors des élections qui n'avait que le mot croissance à la bouche comme si il suffisait d'être d'accord pour qu'elle revienne pour que se soit le cas.

 

 

Je pense que tu pars du principe que le peuple est stupide et a besoin que quelqu'un lui mette devant le nez une grille de lecture pour ne pas virer à la parano totale. Au fond tu estimes primordiale de maitriser l'information disponible. Historiquement c'est tout le contraire. Les médias ont quasi toujours servi de propagande d'état du haut vers le bas.

 

 

Just'avant ton post il y avait un documentaire montrant en quoi le journalisme n'était plus indépendant en france. Le tiers dont tu parles couche, vit et mange grâce aux grands groupes industriels ou financiers. En quoi est il le garant d'une quelconque probité intellectuelle ?

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime ta façon délicate, Jou0eur, de toujours ouvrir les débats.

 

Entre la comparaison foireuse de ton premier paragraphe qui n'a aucune raison d'être et l'assertion tout au moins aussi conne pour débuter le second, je ne sais pas vraiment de quelle façon te répondre. 

Je vais faire l'effort de ne pas tomber dans la contradiction pure puisque je sais, d'expérience, qu'avec toi c'est perdu d'avance.

 

J'ai lu ton post plusieurs fois et je suis pratiquement certain que tu n'a pas daigné écouter l'émission en question. Tu essaies de décrypter ce que je pense derrière mon post et tu ne lis pas ce que j’écris.

Je pense que tu pars du principe que le peuple est stupide et a besoin que quelqu'un lui mette devant le nez une grille de lecture pour ne pas virer à la parano totale. Au fond tu estimes primordiale de maitriser l'information disponible. 

Cette dernière phrase est complètement hors de propos. Justement je fais la différence entre deux Internets; l'un comme moyen d'information et l'autre comme moyen de communication. Celui qui me pose problème est beaucoup moins le premier que le second.

Et bien sûr qu'Internet en temps que moyen d'information est un outil formidable, sauf que chacun est responsable de l'utilisation qu'il en fait. Et jusqu'ici l'absence de pédagogie sur ce point est plus que problématique.

 

Si tu avais écouté l'émission, tu aurais peut-être compris que ce qui m'intéresse, ce sont les canaux de diffusion de l'information et les moyens de diffusion des idées  (vraies ou fausses).

 

Quand ce spécialiste de la sociologie cognitive parle de la conspiration et des conspirations, c'est pour souligner que cela a existé en tous temps mais que les moyens de communications modernes participent aujourd'hui, de par leur nature, à rendre ces théories tangibles et accessibles au plus grand nombre. C'est la le sujet. 

Sujet que je couple avec mon avis personnel, qui est que l'enthousiasme béat pour cette nouvelle ère est tout sauf réfléchie.

 

Et au contraire de toi, je pense que l'on peut ouvrir tout un débat la-dessus. Parce-que l'histoire des bites en peluche distribuées aux enfants en maternelle, l'histoire de Kouchner et son excès de vitesse en Ferrari financée par les pièces jaunes, le syncrétisme incroyable de Jour de colère, les lobbies juifs qui contrôlent la France, le monde, le débat de la quenelle et ses illustrations fleuries (des deux côtés obv), tout ça, c'est maintenant.

 

Oui, on peux objecter que les calomnies ont toujours existé et c'est vrai. Mais la communication et l'information numérique ouvrent quand même, et je ne vois pas comment tu pourrais le nier, une nouvelle ère et de nouvelles modalités / possibilités à l'entreprise de désinformation. 

Just'avant ton post il y avait un documentaire montrant en quoi le journalisme n'était plus indépendant en france. Le tiers dont tu parles couche, vit et mange grâce aux grands groupes industriels ou financiers. En quoi est il le garant d'une quelconque probité intellectuelle ?

C'est assez marrant ça. Parce-que tu crois que les randoms qui créent des sites "d'informations libres" sont garant d'une probité intellectuelle supérieure ? Parce-que tu crois que les gentils randoms qui font ce travail vont longtemps le faire gratuitement, par bonté d'âme parce-que l'information à vocation à être libre ? Parce-que tu ne crois pas qu'il va être encore plus difficile de démêler les financement de tels ou tels sur Internet ? 

 

Il n'y a qu'à voir les liens que certains postent ici. Tu es d'ailleurs le premier à dire "Euh, attention là, ça parait légèrement orienté". On trouve des photos, vidéos, articles ou il est de plus en plus difficile de contrôler la source et de dire si celle-ci est "libre" ou si elle fait juste semblant.

Parce-qu'un site d'information peut s’appeler Info libre et rouler (dans le noir et sans feux) pour un parti ou une mouvance.

 

Je m'en carre pas mal des jugements de valeurs, c'est bien c'est mal. J'essaie juste de comprendre comment tout ça fonctionne. A mon sens "la révolution de l'information" associées aux nouvelles formes de communication participent à une dictature de l'opinion et ne favorisent aucunement la réflexion.

 

C'est ce que je pense et ce que j'observe. C'est mon pré-conçu. Maintenant pour le vérifier ou l'infirmer, il faudrait faire une étude digne de ce nom. Il faudrait trouver un échantillon représentatif et mouliner ses habitudes, chose évidemment, extrêmement facile et accessible à n'importe quel random sans financement aucun.

Edited by Le Glaneur de pingouins

Share this post


Link to post
Share on other sites
 Justement je fais la différence entre deux Internets; l'un comme moyen d'information et l'autre comme moyen de communication.

 

 

Y'a pas de différence c'est le même internet qui permet à tous de diffuser any information au sens de la theorie de l'information. que ça ne corresponde pas à ta conception idéelle de ce que devrait être l'information. Va falloir vivre avec. Y'a pas de débat. Ce sont des faits et ils ne se décrètent pas. L'opinion des uns n'appartient pas aux autres.

 

 

Internet est un système d'interconnexion de machines qui constitue un réseau informatique mondial, utilisant un ensemble standardisé de protocoles de transfert de données. C'est un réseau de réseaux, sans centre névralgique, composé de millions de réseaux aussi bien publics que privés, universitaires, commerciaux et gouvernementaux. Internet transporte un large spectre d'information et permet l'élaboration d'applications et de services variés comme le courrier électronique, lamessagerie instantanée et le World Wide Web.

 

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a pas de différence c'est le même internet qui permet à tous de diffuser any information au sens de la theorie de l'information. que ça ne corresponde pas à ta conception idéelle de ce que devrait être l'information. Va falloir vivre avec. Y'a pas de débat. Ce sont des faits et ils ne se décrètent pas. L'opinion des uns n'appartient pas aux autres.

 

Ça me fait un peu tiquer quand tu emploi "théorie de l'information", justement un message contient plus ou moins d'information.

 

Si on pouvait laisser l'expression aux matheux, merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ça me fait un peu tiquer quand tu emploi "théorie de l'information", justement un message contient plus ou moins d'information.

 

 

Et donc ? tu en conclues quoi sur le message de paul par rapport au message du journal le point ?

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais je connais le fap fap sur le big data ça fait quelques années que c'est à la mode.

C'est une révolution en devenir bien supérieure à la découverte de la dialectique.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a pas de débat. Ce sont des faits et ils ne se décrètent pas. L'opinion des uns n'appartient pas aux autres.

la réponse est big data. J'attendais de voir qui y arriverait. visiblement personne.

gallery_29809_1040_11049.gif

Pour ne pas spoil le thread

Big Data est un concept marketing. Il a été créé parce que Data Warehouse faisait trop intello.

Edited by taamer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une autre manière de le montrer.

Je demandais a fonxtal comment on distinguait un message de Paul d'un message du journal le point ? Ceci pour montrer que cette façon de diviser l'information était d'un autre temps. Quand tu vas sur Google tu ne vas pas a une source.

Il y a des données et des méta données.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'est ce qu'une objection valide ?

Soit un fait qui contredit la thèse.

Soit un élément de la thèse ou de ce qu'elle implique qui contredit la théorie.

Un élément d'une autre théorie n'est pas une objection valide.

Tu as jusqu'à 19h pour débattre.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi l'encyclopedie ? En quoi l'Encyclopédie a t elle été un progrès ?

Voici ma part. La tienne taamer ?

Il n'y aura pas de réponse parce que tu n'as rien.

Le contenu de l'Encyclopédie était traité pour représenter l'état des connaissances de l'époque. Internet n'a pas ce filtre. Internet est une déchetterie d'où l'on peut parfois extraire ce qui est récupérable. (variante : Internet est un vaste fumier, on peut parfois y trouver quelques boutons de roses).

 

Et donc ? tu en conclues quoi sur le message de paul par rapport au message du journal le point ?

Je n'en conclus rien. Si le message du Point reprend une dépêche AFP, il n'a aucune valeur ajoutée. Si Paul est un témoin de troisième niveau d'un événement, il n'a aucune valeur ajoutée pour la description de l'événement. La qualité du travail d'investigation, qu'il soit fait par un journaliste ou par un quidam importe peu, est primordial.

"The speed of communication is wondrous to behold. It is also true that speed can multiply the distribution of information that we know to be untrue."

--Edward R. Murrow

http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_R._Murrow

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le contenu de l'Encyclopédie était traité pour représenter l'état des connaissances de l'époque. Internet n'a pas ce filtre. Internet est une déchetterie d'où l'on peut parfois extraire ce qui est récupérable. (variante : Internet est un vaste fumier, on peut parfois y trouver quelques boutons de roses).

Je n'en conclus rien. Si le message du Point reprend une dépêche AFP, il n'a aucune valeur ajoutée. Si Paul est un témoin de troisième niveau d'un événement, il n'a aucune valeur ajoutée pour la description de l'événement. La qualité du travail d'investigation, qu'il soit fait par un journaliste ou par un quidam importe peu, est primordial.

"The speed of communication is wondrous to behold. It is also true that speed can multiply the distribution of information that we know to be untrue."

--Edward R. Murrow

http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_R._Murrow

Va falloir faire mieux que internet c'est nawak et l'investigation est nécessaire.

Rien n'interdit d'investiguer dans ce que je dis. J'ai même fournit un lien montrant que ça servait a ça aussi.

T'as jusqu'à 19h.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y aura pas de réponse parce que tu n'as rien.

J'ai répondu par un argument et ta réponse a été

Va falloir faire mieux que internet c'est nawak et l'investigation est nécessaire.

Ce à quoi je te réponds poliment c'est celui qui dit qui y est.

----------------------------------------------

 

Tu as jusqu'à 19h pour débattre.

 

T'as jusqu'à 19h.

 

Je vais t'aider un peu.

Tu vas arrêter ce ton, tu n'es le maître d'aucun disciple ici.

Je te laisse aux débats conceptuels systémiques que tu organises entre tes quatre diplômes et tes deux hémisphères cérébraux.

gallery_29809_1040_11049.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

amha un des problèmes du journaliste de masse est qu'il entraine une bipolarisation de l'information (MainStreamMedia vs Internet).

 

a titre perso, je préfère raisonné en terme de point de vue et d’intérêts. La première chose qui me traverse la tête quand j'ouvre virtuellement un journal ou allume la TV est : sommes nous en situation de conflit d'intérêts évidente?

 

Dans la pratique Internet inclus depuis relativement longtemps tous les autres media, il y a une interaction direct et forte entre les MSM et les autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PMU : Dream about Vegas
PMU : Dream about Vegas