Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
bnmf10

Envie de me présenter à la communauté et raconter mon expérience pokeristique

Recommended Posts

Salut a tous,

Si je prends l'initiative d'émettre un témoignage sur cette page, c'est pour plusieurs raisons que je vais préciser ci-dessous. 

Au final, je ne me suis jamais réellement présenté. Je ne sais pas s'il existe une partie sur le forum pour ça donc je le fais ici en espérant que le plus grand monde puisse lire. Donc mon pseudo était "faridnedjai" sur BarrièrePoker. Je suis un étudiant assez discret et introverti pas le genre à appeler des cartes a tapis, a crier sur une river magique. Ce n'est pas dans ma nature mais ça ne me dérange pas que certains le fassent. 

La raison principale pour laquelle je voulais poster, c'était pour faire part de mon expérience et mon vécu pokeristique. Si on se retrouve aux tables, c'est pour s'adonner a notre passion, seulement parfois ce jeu devient plus qu'une passion. Mon témoignage s'adresse surtout à a peu près tout le monde. 

J'ai découvert le poker en 2011 avec des amis basketteurs. Je connaissais a peu près les règles. Ils m'invitent à jouer une partie a 5e (SNG standard). J'y joue une fois , deux fois , j'y prends goût. La quatrième fois je gagne. Je prends 30e. Je suis content. Je mets 20 euros sur poker stars. Je joue des SNG. Bien évidemment, je perds ses 20 euros.

 

Alors je vais sur winamax. Je mets 20 euros que je perds, je remets, je les reperds et ainsi de suite. Puis je découvre barrière poker. Pas beaucoup de monde en SNG alors je mets 50 euros, je me cave Max a une table nl50. Bien évidemment je les perds. Je remets 50 euros, je les reperds. Et ainsi de suite. Puis je me mets a déposer 100e je joue 2 tables en nl50. Je les perds. Je redépose 100 plusieurs fois. Je les perds. Puis je me mets a déposer par 200e et je joue la nl100 parce qu'il faut que je récupère l'argent perdu. Je les perds je remets.

 

A un moment, je vais faire un tour sur mon compte bancaire et je m'aperçois que sur mes 5000e de départ il ne me reste que 500e. Entre temps, je tiens a préciser que je vivais avec ma copine, tout du moins dans la même pièce qu'elle. Je deviens irritable, susceptible, je m'énerve pour un rien ... Elle me supporte. Quand elle se couche je suis sur le Pc juste a côté d'elle et quand elle ouvre les yeux a 4h du matin je suis encore sur un site de poker. Bien évidemment je perds mes derniers 500e assez rapidement.

 

L'espace d'un an, j'ai vidé un compte sur lequel mes parents me déposaient de l'argent depuis ma naissance. J'avais honte. Je demande de l'argent a ma copine 100e puis 200 puis 200 puis 200. Maintenant j'ai 0 euros sur mon compte, je lui dois 700e. Et je n'ai plus rien sur ma bankroll. Je suis devenu addict sans m'en rendre compte. Je ne prends plus soin de moi, je me néglige, je la néglige, je ne vais jamais en cours, je vis la nuit et dort le jour, j'ai pris du poids ... Et je n'ai plus d'argent. J'ai honte mais je ne lui dis rien sur ma situation réelle. J'invente toute sorte d'excuse pour qu'elle ne comprenne pas ce qu'il se passe vraiment.

En tant qu étudiant je touche une bourse de 400e par mois. Des que la bourse arrive je donne 200e a Mathilde et je mets 200e sur barrière. Bien logiquement, je les perds. Je n'ose rien dire sur ma situation a mes parents mais je n'ai plus d'argent pour vivre alors je survis aux dépends de ma copine en attendant la bourse du mois suivant. Le mois suivant je ne donne même pas d'argent a Mathilde.

 

Je mets 100e sur barrière. A ce moment là on pouvait caver 20bb en nl200 alors je mets 50e sur une table et 50e sur une autre table. Au bout de 2h j'ai 980e en combiné sur les 2 tables ma copine me dit de faire un retrait. Je dis que j'arrive a 1000e et j'arrête. Alors je tente un bluff, deux bluffs, trois bluffs ... Au bout de 3h j'ai 0 euro sur ma bankroll. Je ne suis même pas triste.

Dans ma tête, je me dis que faire avec 1000e alors que je suis a -6000euros ... Ma mère est alerté par mon banquier. Je perds ma carte de paiement et j'ai une simple carte de retrait (que j'ai toujours d'ailleurs). Mes parents sont sous le choc, je ne sais pas quoi leur dire. Je n'ai qu'une envie, en finir avec la vie car je ne vois pas comment je peux remonter la pente.

 

Le fait que mes parents soient au courant me fait calmer pendant 2mois. Je ne joue pas. Je rembourse Mathilde avec ma bourse. Fin mai, je finis les cours. La dernière bourse de l'année 2012 arrive mi juin. Je me dis ok. Je n'ai pas de job d'été j'ai 450e pour l'été. Il faut absolument que je récupère ses 5000euros. Je me dis qu'il serait temps d'avoir une "gestion" de bankroll.

Alors je dépose ses 450euros sur barrière et je joue en nl20 uniquement. Je joue en 6max et je découvre cette variante qu'est le heads up. Durant cet été 2012 je suis complètement décalé. Je joue de 20h a 12h et le reste du temps je dors. Ma mère est déprimée elle n'arrive pas a me raisonner. Je suis dans mon monde. Je ne vois plus mes amis, je vois très peu ma copine. Mais petit a petit ma bankroll monte a la fin du mois d'août, j'ai environ 2000e de bankroll.

Je reste en nl20, j'étudie les vidéos de hu, je joue beaucoup beaucoup, je commence a "gagner" de l'argent mais j'ai perdu toute vie sociale. Je ne m'en rends même pas compte sur le coup. En septembre, ma copine part étudier sur Orléans, les cours reprennent. Je joue quasi exclusivement du heads up, je multi table jusqu'à 6 heads up en même temps. Je fais des sessions de 6-7h, j'ai trouvé ma variante de jeu ou je suis globalement gagnant.

 

Je me dis qu'il faut que je garde du temps pour ma copine alors la semaine je joue non stop et le Week end quand elle vient a tours, Je fais une pause. Un Week end, je vais la chercher a la gare. Je suis bien évidemment en retard. Je la vois au loin magnifique . Elle a des talons, un magnifique décolleté blanc, un jean noir. Je me regarde. J'ai un jogging noir sale, une veste que je porte depuis des mois, je ne suis pas rasé´ j'ai des cheveux beaucoup trop longs.

 

Bref, j'ai honte mais je n'ose rien dire. Du coup l'année dernière, entre septembre et juin, chaque mois je récupère 1000e en rackback que je dépense. Je vis une vie de riche. Je ne me prive pas, je mange n'importe comment, j'achète tout et n'importe quoi. Je ne vais toujours pas en cours. Je joue sur le net la journée et je joue en live dans un tripot de tours la nuit. Je ne vis qu'a travers ce jeu. Mais j'étais heureux car je gagnais de l'argent. Je paye tout a ma copine. On va un Week end a Paris, je paye les billets de train, on va regarder le PSG jouer, je paye les places, on va a l'hôtel (180e la nuit) je paye : un Week end a presque 500e. Ça ne me dérange pas. Je suis content de pouvoir lui faire plaisir mais j'ai perdu toute notion d'argent. En une journée j'offre 10e a chaque "clochard" que je vois dans la rue de bordeaux. J'en vois 6. Ça fait 60 de dons. Ça me fait plaisir de faire plaisir. Bref, en l'espace de 9 mois, j'ai gagné un peu plus de 22000euros sur barrière. J'ai remis les 5000euros sur mon compte et je vis la belle vie. 
Parfait vous me direz ... Et Ben non, je n'ai aucune vie sociale, j'ai pris 20kgs, ne me néglige toujours autant , je ne fais pas de sport, je n'ai plus aucune notion de l'argent. Pour preuve, je voulais parler du cash game live. C'est un sujet tabou pour la plupart d'entre nous car les sommes que l'on met en jeu sont indécentes.

Je discute avec des joueurs, ils me disent qu'ils n'en parlent même pas a leurs femmes. Dans ces soirées (blinds 2-2), on peut en une soirée gagner 1000 comme en perdre 2000. Pour tout vous dire, je m'en tirais très bien durant ces soirées, mais je n'en parlais a personne... Comment dire a quelque que j'ai gagné 1200e durant la nuit quand lui se lève a 7h pour aller travailler au Mc do car sa bourse est insuffisante pour vivre le mois.

 

Pour vous montrer a quel point j'ai perdu toute notion d'argent, un soir je vais jouer je perds très rapidement 500e mais je ne suis pas inquiet ce n'est pas la première fois et je sais que je peux remonter tout ça. Seulement voilà on se met a jouer en dealer choice et donc on joue tout le temps en omaha. Je suis toujours Max au flop et je perds a la river : bilan de la soirée : - 1700euros, je m'acquitte sur le champ de ma dette et je rentre me coucher sans être triste, ni rien, a la limite du je-m'en-foutisme. Comment dire a ma mère que j'ai perdu 1700e en moins de 10h alors qu elle se lève tous les matins a 6h pour aller travailler :s. C'est impensable. 

Seulement je ne m'en rends pas compte de tout ça. Un événement va me faire prendre conscience de tout ça. Fin Juin, je pars en Algérie 3 semaines avec mon père. A mon retour, ma copine m'annonce qu'elle me quitte, qu'elle n'est plus amoureuse. Le ciel me tombe sur la tête ... J'étais avec elle depuis presque 4ans. Alors je réfléchis je prends conscience que je suis en train de faire n'importe quoi. Je décide d'arrêter de jouer et de me "soigner". Je commence par refaire ma garde robe (en une journée je dépense 1000e en vêtements pendant les soldes) je recommence a faire du sport, sortir voir des gens. Je pars en Espagne, a saint jean de monts, a Paris. Je m'éloigne au maximum de la tentation de ce jeu. 

La rentrée arrive, ça fait 3 mois que je ne joue pas. Je n'en ai même pas l'envie. Ce jeu me dégoute. En fait me revoir à passer la journée en jogging devant mon Pc me dégoute. Je me dégoute moi même. Le mois de septembre se passe sans encombre. Début octobre, je décide de revenir au TPC pour jouer car j'aime ce jeu, c'est juste le fait de mettre de l'argent en jeu qui change tout. 

J'ai une bourse de 310e aujourd'hui. J'ai un loyer de 110e, je paye mon téléphone 20e par mois, ma connexion internet 20e par mois et mon plein d'essence 60e. Autrement dit, il me reste 100e pour vivre chaque mois, je passe de 1000e a 100e. C'est impossible. Seulement j'ai bloqué l'argent sur mon compte pour ne pas faire de bêtises. Alors je propose a un ami de me stacker. Il connaît mon année passée sur barrière alors il accepte volontiers. En deux semaines , je lui rapporte 500e. Seulement quand je joue, je n'ai aucun plaisir, j'ai l'impression de travailler. Je m'ennuie devant mon Pc mais j'ai besoin d'argent. Je décide durant ces vacances de la toussaint de dire a mes parents que je n'ai pas assez d'argent par mois. Mon père accepte de me financer toutes mes dépenses alors j'arrête et j'en suis heureux de jouer sur le net. 

Bref, mon post n'est pas une leçon de morale. Je veux simplement avertir les parents qui ont des enfants qui jouent et les jeunes qui veulent de lancer dans l'aventure. Déjà il faut savoir qu'il y a très très très peu de gagnants a ce jeu. Ensuite, si l'on veut jouer sérieusement on va forcément mettre notre vie sociale de côté. En gros mon conseil est simplement de ne pas essayer de penser pouvoir gagner sa vie au poker, vous perdrez beaucoup plus que vous gagnerez. Peut être que certains ont été (ou sont) épanouis à jouer à ce jeu mais ça n'a pas été mon cas. Aujourd'hui si on me propose de rendre ces 22000euros et de retrouver ma copine j'accepte dans la seconde.... 

Pour moi, raconter mon expérience et l'admettre fait partie d'un processus de "guérison". Aujourd'hui, j'ai perdu 20kgs, j'ai repris goût a la vie, j'essaye de m'habiller un minimum, je fais la cuisine  et j'ai repris le sport. J'essaye donc de me reprendre en main. Si certains veulent malgré tout se lancer dans l'aventure, je serais heureux de discuter avec eux pour les mettre en garde et leur donner des conseils. Si d'autres ont des questions quelconques, je répondrais bien évidemment.

Edited by touareg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans doute intéressant, mais illisible avec une mise en forme pareil :(

 

Edit : J'ai finalement eu le courage de lire, je vois que tu jouais à Tonne*** j'imagine :) Respect en tout cas de raconter ton rapport avec ce jeu

Edited by LaKeS

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli témoignage malgré la mise en page

Clairement en addiction, même toi tu l'avoue. Le mieux dans ce cas là c'est de plus du tout jouer au poker, à cause des risques de rechute.

 

Mais sinon, y'a plein de gens (dont moi) qui jouent quelques heures par semaine et considère ça comme une passion, même si ça rapporte un peu de sous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans doute intéressant, mais illisible avec une mise en forme pareil :(

 

Edit : J'ai finalement eu le courage de lire, je vois que tu jouais à Tonne*** j'imagine :) Respect en tout cas de raconter ton rapport avec ce jeu

Tu es tourangeau également  ? Oui pendant un moment, j'y étais tous les soirs ( tout du moins lorsque ça jouait ). Tu vois qui je suis peut-être ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu es tourangeau également  ? Oui pendant un moment, j'y étais tous les soirs ( tout du moins lorsque ça jouait ). Tu vois qui je suis peut-être ?

Oui je suis tourangeau, je jouais pas mal sur les parties live il y a 2-3 ans mais je connais toujours quelques personnes qui y vont tout les week end. Tu les connais aussi car je lui ai demandé si il te connaissait :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli témoignage malgré la mise en page

Clairement en addiction, même toi tu l'avoue. Le mieux dans ce cas là c'est de plus du tout jouer au poker, à cause des risques de rechute.

 

Mais sinon, y'a plein de gens (dont moi) qui jouent quelques heures par semaine et considère ça comme une passion, même si ça rapporte un peu de sous.

En fait, je n'arrive pas à me contrôler. Jouer "quelques heures" je ne sais pas ce que ça veut dire. Je n'arrive pas à me stopper une fois que je commence. Du coup là, je joue en milieu associatif ...Sans argent, seulement discuter avec des personnes sympathiques autour de cartes :)

 

Sinon tu sais comment je pourrais améliorer la mise en page ? j'avoue que vu comme ça, ca fait un pavé assez moche ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui je suis tourangeau, je jouais pas mal sur les parties live il y a 2-3 ans mais je connais toujours quelques personnes qui y vont tout les week end. Tu les connais aussi car je lui ai demandé si il te connaissait :)

Certainement, t'as du demander à Stephane ^^  . Comme je t'ai dit, j'étais quasiment devenu un REG du tripot, moi ce n'était pas que le week-end, tous les soirs et de 22h à 6-8-10-12h (selon la fin).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sick story! Je me souviens t'avoir souvent joué sur barrière, et je pense que beaucoup de grinders peuvent s'identifier plus ou moins à ton histoire... je te souhaite le meilleur.

Justement, mon but est de faire prendre conscience aux gens qui veulent se lancer dans l'aventure qu'il y a beaucoup plus de risques que ce que l'on pense et que même si on est un joueur gagnant, on n'est pas forcément un joueur heureux ...

 

(Sinon ton pseudo sur Barrière, c'était quoi ?) :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

fillesourire sur la défunte Barrière, on peut lacher les pseudos maintenant que c'est fini :)

 

Je suis totalement d'accord avec toi même si on est là sur un forum d'amateurs de poker beaucoup de nouveaux grinders pensent qu'ils ont une chance de devenir de gros reg de midstakes et mener une vie de balla mais la réalité c'est que seulement 0.0001% y arrive, tout le reste perd ou gagne tellement marginalement par rapport au temps investi, le stress, les pétages de cables etc que ça ne vaut pas le coup et ferait mieux de rester un loisir de temps en temps pour le fun. L'age doré du poker est fini :(

Barrière était la plus belle room du .FR en terme de soft. A une table, tu avais toutes les infos que tu souhaitais sans perdre de temps.

M'enfin bon, là n'est pas le débat ^^

 

C'est même pas une question de regarder si l'on est gagnant par rapport au temps investi et tout. 

 

Je pense qu'il faut d'abord voir si l'on est heureux ou non, si l'on est épanoui dans ce type de vie qui, au final, n'entraîne que solitude, accroissement de la dépendance, augmentation de l'isolement ...

 

Même Loosli le dit qu'il est plus heureux depuis qu'il est dans le team Wina parce qu'il parle à des gens. Il le dit lui-même que ce n'est pas gai tous les jours la vie de joueur alors qu'il a plus de 1 million de gains en CG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ensuite, si l'on veut jouer sérieusement on va forcément mettre notre vie sociale de côté. En gros mon conseil est simplement de ne pas essayer de penser pouvoir gagner sa vie au poker, vous perdrez beaucoup plus que vous gagnerez.

Qu'est ce que je déteste ce genre de poncifs. 

Tu as un gros problème d'addiction, il s'agit d'une maladie, ne fait pas de généralité pour les gens pas malades. Je connais beaucoup de gens vivant du poker et ayant une vie bien plus saine que s'ils avaient un boulot à plein temps (sports, copine, relations sociales, loisirs etc.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli témoignage sincère et bien écrit.

Dommage que tu fasses partie de ces personnes qui se sont lancés un peu à l'aveugle là dedans car derrière ton coté joueur compulsif, il y a une vraie lucidité et une vraie prise de conscience.

Tu aurais certainement gagné à être un peu encadré pour concilier grind et vie perso.

GG d'avoir pris, ce qui est pour toi, la meilleure décision.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu déprimante cette petite story. Le début fait vraiment de la peine. Un happy end, relatif certes, mais inattendu en tout cas. GG d'avoir su persister, malgré ces pertes insoutenables... 

 

Merci pour ce témoignage sans doute plein d'enseignements. Mais relativisons ! Comme le dit Felwin, on peut jouer 8h/j sans pour autant prendre 20kg, perdre ses potes, sa meuf, et devenir l'ombre de soi-même. On ne devient pas tous des grinders déchus.

Il faut savoir trouver un équilibre.

 

GL pour la suite...

Edited by KissBangBang

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me rappelle pas mal de toi, "faridnedjai", il me semble qu'au début tu faisais du 6max en jouant très nit, puis après du HU en sélectionnant (ou bumhunt) en low stakes jusqu'à la 50, je te voyais pas mal comme un joueur sérieux, presque stakhanoviste du poker. C'est plutôt courageux de livrer ce témoignage, peut être juste que ce jeu est trop puissant et qu'il t'accapare jusqu'aux dernières ressources, c'est plutôt fréquent je crois. Bonne chance pour la suite

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'est ce que je déteste ce genre de poncifs. 

Tu as un gros problème d'addiction, il s'agit d'une maladie, ne fait pas de généralité pour les gens pas malades. Je connais beaucoup de gens vivant du poker et ayant une vie bien plus saine que s'ils avaient un boulot à plein temps (sports, copine, relations sociales, loisirs etc.)

Felwin, oui, je vois que dans ma phrase, effectovement, j'utilise un mode impératif mais ce n'est pas vraiment l'idée. En fait, je ne veux pas me plaindre à travers ce post. Je veux seulement mettre en garde les "jeunes grinders" qui souhaitent se lancer dans l'aventure ...

Après, je suppose bien évidemment que certains y arrivent (encore heureux), moi personnellement, je n'en connais qu'un seul qui a un  travail (ingénieur) et qui grind le soir tout en ayant une copine et une vie sociale tout à fait saine. 

 

Mais je suppose qu'il est très difficile de conciler vie sociale et poker ..

 

Et quand certains disent " Tu aurais certainement gagné à être un peu encadré pour concilier grind et vie perso ", il faut savoir que je n'ai jamais eu en projet de grind pendant un certain temps, j'ai tout simplement été pris dans ce jeu bien malgrè moi (addiction) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me rappelle pas mal de toi, "faridnedjai", il me semble qu'au début tu faisais du 6max en jouant très nit, puis après du HU en sélectionnant (ou bumhunt) en low stakes jusqu'à la 50, je te voyais pas mal comme un joueur sérieux, presque stakhanoviste du poker. C'est plutôt courageux de livrer ce témoignage, peut être juste que ce jeu est trop puissant et qu'il t'accapare jusqu'aux dernières ressources, c'est plutôt fréquent je crois. Bonne chance pour la suite

Oui Amylla, c'est ça au début de l'été 2012, je me suis lancé dans le 6max en mode très nit puis j'ai découvert le hu. C'était quoi ton pseudo sur "Barrière" ? Comme dit fillesourire, maintenant que ça a fermé, on peut tout se dire :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprendrai jamais ce côté "dépendant" dans des activités, surtout comme le poker.

 

Je vois pas trop comment on peut avoir envie de jouer 10h par jour online. Quand je me lance dans une pauvre rake race ou hand race sur une ou deux semaines, comme j'en chie pour réussir à faire 6h. Je parle même pas si j'étais un joueur perdant derrière, le jeu n'aurait plus aucun intérêt.

Enfin bon, je trouvais déjà que c'était pareil sur sc1/war3 à l'époque, je captais pas comment les gens faisaient pour squater en boucle les ladders.

 

Quoi qu'il en soit, BJ de t'en être sorti, vu le début de ton histoire, je m'attendais plus à un gros fail final, largué par ta nana, endetté etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprendrai jamais ce côté "dépendant" dans des activités, surtout comme le poker.

 

Je vois pas trop comment on peut avoir envie de jouer 10h par jour online. Quand je me lance dans une pauvre rake race ou hand race sur une ou deux semaines, comme j'en chie pour réussir à faire 6h. Je parle même pas si j'étais un joueur perdant derrière, le jeu n'aurait plus aucun intérêt.

Enfin bon, je trouvais déjà que c'était pareil sur sc1/war3 à l'époque, je captais pas comment les gens faisaient pour squater en boucle les ladders.

 

Quoi qu'il en soit, BJ de t'en être sorti, vu le début de ton histoire, je m'attendais plus à un gros fail final, largué par ta nana, endetté etc...

Nous ne sommes pas égaux face aux dépendances : http://www.elserevue.fr/2012/sommes-nous-tous-egaux-face-aux-addictions/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir , 

 

Beau témoignage, courageux, sincère  plein de lucidité et faisant preuve d'une auto-critique assez exceptionnelle .

 

Témoignage qui mérite être lu par tous et toutes qui se lancent dans le poker, ne pas croire que c'est facile le poker .

 

Il faut savoir qu'il y a peu d'élus et qu'il faut être prudent et jouer modérément sans se mettre en rouge, car le jeu (poker) peut devenir un enfer pour soi-même, sa famille et ses proches..

Merci pour ton message, comme tu le dis, il y a très peu d'élus et ce jeu peut devenir un enfer.

 

Avant de se lancer dans cette activité, je pense qu'il faut tout d'abord être sûr de bien se connaître soi-même pour ne pas se faire envahir (inconsciemment) par ce jeu ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça te dit un poker le week-end prochain avec des pots ? 

 

J'déconne. Ton problème me fait penser à ces types que je connais et qui claquent des sommes folles dans la drogue (douce) sans pour autant forcément en avoir les moyens. Ils ne se retrouvent pas endettés mais mettent vraiment tout ce qu'ils ont dedans, et le pire dans tout ça c'est qu'ils laissent leur petit monde être régi par la seule question : j'en ai encore ou j'en ai plus ?

Ici, c'est un peu pareil, sauf que pour "encore en avoir", de ce cocktail d'émotion si particulier, il faut déposer encore et encore du pognon.

Bon courage en tout cas, et je te conseille vivement la lecture ainsi que de te cultiver autant que possible, je crois que ce sont de bonnes protections contre ces mécanismes personnels difficiles à comprendre que sont ceux qui t'ont régis pendant toutes ces années.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça te dit un poker le week-end prochain avec des pots ? 

 

J'déconne. Ton problème me fait penser à ces types que je connais et qui claquent des sommes folles dans la drogue (douce) sans pour autant forcément en avoir les moyens. Ils ne se retrouvent pas endettés mais mettent vraiment tout ce qu'ils ont dedans, et le pire dans tout ça c'est qu'ils laissent leur petit monde être régi par la seule question : j'en ai encore ou j'en ai plus ?

Ici, c'est un peu pareil, sauf que pour "encore en avoir", de ce cocktail d'émotion si particulier, il faut déposer encore et encore du pognon.

Bon courage en tout cas, et je te conseille vivement la lecture ainsi que de te cultiver autant que possible, je crois que ce sont de bonnes protections contre ces mécanismes personnels difficiles à comprendre que sont ceux qui t'ont régis pendant toutes ces années.

Une partie le week pro , je suis in  (l'adresse & l'heure ?) :P

 

Je vois de quoi tu parles même si je pense que le poker c'est encore une addiction d'un autre genre ... Mais je ne vois pas de quel genre de lecture tu parles ? lectures générales ou spécifiques à un thème ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

peu importe, ce qui te plait, qui t'intéresse.
Je suis persuadé que les addictions sont bien plus faciles à combattre quand on à suffisamment d'éducation pour les comprendre. Et l'éducation c'est pas avoir fait une bonne école ou avoir papa&maman qui t'ont appris à bien parler, c'est l'ensemble du savoir que tu accumules au fur et à mesure des années.
Ce savoir est une arme, prck plus tu donnes d'informations à ton cerveau, plus il perçoit de cas de figures différents dans des domaines différents, plus il s'entraine à raisonner et, accessoirement, plus il créé de connexions.
Et cette capacité de raisonnement ainsi que la malléabilité cérébrale que tu gagnes à travers ce parcours éducatif, ce sont autant de forces qui te permettrons de mieux appréhender ton addiction.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dommage pour ta copine, c'est intéressant de voir à quel point ce jeu peux rendre heureux ou triste et de voir qu'abordé de la mauvaise manières il peut bouffer ta vie sans forcément ruiner ton compte en banque. Je te souhaite d'être heureux :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Galactic Series
PokerStars : Galactic Series