Deuxième main qui m'a posé problème. On est sur les blinds 200/400/50,j'ai 11,4K de stack. Jusqu'à présent j'ai donné l'image de quelqu'un de relativement patient malgré mon petit stack.   Cyril André open UTG +1 à 900. Il a une fréquence d'open importante sans être démesuré mais ici il open sur la blind d'un joueur assez faible avec des joueurs tights en late position (moi au CO et Ana Marquez qui a pas fait de folies au bouton). Sa range est assez wide selon moi donc.   UTG+1 raises 900 UTG +2 fold MP fold MP1 fold HJ fold Hero raises 2400 with BTN fold SB fold BB calls 2400. UTG+1 raises 4000 Hero???   Donc je décide de 3-bet car j'ai une bonne image et dans le rare cas où je me ferais flat (Cyril flat beaucoup les 3-bets même si il le fera beaucoup moins avec cette profondeur évidemment) ma main joue bien. Je pense qu'il va me donner du crédit, j'ai respecté sa BB et joué archi soft les 2-3 mains où on a été impliqué postflop. Il me connait de nom mais on a jamais joué ensemble sauf 10 minutes à Deauville donc il a pas d'infos sur moi je crois. BB est un joueur assez faible qui est vachement sticky preflop. C'est dur de donner beaucoup de reads mais je suis quasi sur que si je flat il va 100% du temps flat et quasi jamais shove. Concernant Cyril je pense pas qu'il est de la m**de ici mais il peut click back soit des nuts absolu soit des mains qu'il veut get-in contre moi et pas contre BB donc en faisant ça il se laisse la place de 4-bet et de décider selon l'action (call si je shove et que BB fold, fold si je shove et BB shove etc...). Enfin dans tous les cas shove n'est pas une option tellement on a pas de FE. Evidemment je suis quand même pas deep du tout et c'est là qu'est le débat. Avec les odds qu'on a et notre stack que fait-on?   Faites bien attention aux sizings et à la taille du pot.