Jump to content
This Topic
Guest

Laïcité

Recommended Posts

La laicité est une religion, la religion maçonnique, Peillon l'a très bien expliqué. Quand bergé, ce dégénéré dit une chose, vaut mieux faire l'inverse par prudence.

développes,éclaires nous plz

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est toujours dans la meme problématique. Modérée ou extrémiste ?

En quoi trouves-tu la "laïcité à la Française" extrémiste?

 

Elle est ce quelle est, mais je la trouve liée à l'histoire du pays avant tout. Elle est forcemment plus ou moins extrême que d'autres. Mais est-ce utile de la définir ainsi? Pourquoi raisonner en ces termes dans ce débat?

Share this post


Link to post
Share on other sites

En quoi trouves-tu la "laïcité à la Française" extrémiste?

Elle est ce quelle est, mais je la trouve liée à l'histoire du pays avant tout. Elle est forcemment plus ou moins extrême que d'autres. Mais est-ce utile de la définir ainsi? Pourquoi raisonner en ces termes dans ce débat?

elle est extrême au sens ou elle exclu la religiosité.

L'histoire a fait qu'en france elle apparaisse ainsi.

Est ce utile de la définir ainsi ? Pour differentes raisons.

1/ beaucoup de gens pensent que la notion de laïcité est partout la meme a l'image de la française. Ce qui est faux.

2/ choisir d'exclure la religion est un choix de société qui rend necessaire l'interdiction des faits que vous discutez.

En réalité la question véritable est celle du bien fondé ou non en france de la laïcité excluante.

Edited by fredydore

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis catholique et il faut être de mauvaise foi pour dire aujourd'hui que Noel est une fête religieuse. Pour 99% des français noel c'est le sapin, les cadeaux, le père noel et le repas avec les beaux parents. Tu demandes aux gens à quoi correspond noel dans la religion catholique ils n'en savent absolument rien. Aujourd'hui en france noel c'est une fête paienne et commerciale, je connais plein de musulmans qui "fêtent" noel. 

 

La plupart des gens ne savent pas à quoi correspondent les fêtes fériés, c'est juste un jour ou on peut faire la grasse matinée. Pour eux on va passer d'un jour qui n'a quasi aucune signification à une fête religieuse qui ne les concerne pas. wtf?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La laïcité française est une laïcité extrémiste qui ne permet pas ce genre de choses.

(...)

Soit on en vient a une laïcité libérale et modérée a l'anglaise. Soit on en reste a notre laïcité extrémiste. Ou les religions n'existent pas dans le domaine public.

 

(...)

Je rappelle que le directeur d'une grande école a du démissionner il y a 2 ans parce qu'ils avait repoussé un examen qui tombait le jour d'une fete juive.

La laïcité à l'anglaise représente tout ce qu'il ne faut surtout pas faire, à part développer un communautarisme de m**de, elle ne sert à rien.

La religion est une plaie, on ne sera jamais extrême contre ça. Cela fait plus de 2000 ans que les religieux de tout bord nous font chi**.

La laïcité française n'est pas extrémiste, elle est molle du genou.

 

Quand au directeur de l'école qui a démissionner : tant mieux. Si les étudiants ne veulent pas passer les examens à cause d'une fête religieuse, tant pis pour eux, c'est la sélection naturelle par la connerie qui agit.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

De deux choses l'une, virer toutes ses dates mais on nous a dit que c'était dans la tradition blabla... Où instaurer des jours pour ceux qui pratiquent une autre religion. Il y a des pays qui ne prônent pas la laïcité et qui sont plus ouverts que nous.

 

Donne une seule bonne raison de choisir une de tes 2 possibilités (à part la pseudo tolérance à deux balles)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 (à part la pseudo tolérance à deux balles)

Si la tolérance est une tendance à deux balles pour toi c'est que tu es intolérant, or l'intolérance correspond à la tendance à ne pas supporter l'autre dès qu'il a une opinion qui diverge de la sienne.

 

Pourrais-tu me donner une seule bonne raison de discuter avec toi puisque ton point de vue n'est que vérité ?

Edited by speedrun

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est vrai les religions n'ont absolument rien apporté, elles n'ont jamais aidé des gens qui étaient perdus dans leurs vies ou sauvé des gens au bord du suicide, elles n'ont jamais prôné l'amour de son prochain, elles n'ont jamais permis la création d'associations caritatives qui oeuvrent dans le monde pour les sans-abris, les désoeuvrés ou les populations victimes de toutes les horreurs possibles…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est vrai les religions n'ont absolument rien apporté, elles n'ont jamais aidé des gens qui étaient perdus dans leurs vies ou sauvé des gens au bord du suicide, elles n'ont jamais prôné l'amour de son prochain, elles n'ont jamais permis la création d'associations caritatives qui oeuvrent dans le monde pour les sans-abris, les désoeuvrés ou les populations victimes de toutes les horreurs possibles…

2894d14a.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

elle est extrême au sens ou elle exclu la religiosité.

 

Elle est extrême en France car elle est active et positive. C'est quasiment une religion d'État quoi. Ou plutôt, c'est un énième bras armé de la religion socialiste. L'idéologue Peillon en a rempli des bouquins entiers.

 

L'article 8 de la Charte de la laïcité à l'École (à l'École !...) :

 

130930091257677915.jpg

 

Existe-t-il une définition plus limpide de ce que qu'on pourrait appeler une censure d'État ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est extrême en France car elle est active et positive. C'est quasiment une religion d'État quoi. Ou plutôt, c'est un énième bras armé de la religion socialiste. L'idéologue Peillon en a rempli des bouquins entiers.

L'article 8 de la Charte de la laïcité à l'École (à l'École !...) :

130930091257677915.jpg

Existe-t-il une définition plus limpide de ce que qu'on pourrait appeler une censure d'État ?

Non la laïcité n'est pas un dogme au sens religieux du terme.il est un sophisme de le presenter ainsi.

Quant a invoquer la censure d'état ici sans discernement ca me semble un peu fort de cacao.

Faut revenir sur terre les gars. Et user d'un langage représentatif de la situation. Si parler de religion etait censuré alors je pense que mosquées et églises seraient fermées.

En france c'est assez simple. Tu pries qui tu veux mais chez toi. Et ce n'est pas négociable. Le negocier a pour effet de rendre une part non négligeable de la population sceptique et parano. Ceci en vertu de l'histoire de ce pays.

L'idée c'est tu penses ce que tu veux mais tu n'imposes a personne. Certaines choses sont tolérées d'autres non.

Par exemple lors du mariage gay quand les associations catho ont manifesté beaucoup de gens se sont inquiétés en france de la nouvelle irruption des cathos dans le débat politique public.

Je le précise pour bien montrer que la tolérance en france a l'irruption des mouvements religieux dans le débat public est tres limité qu'il s'agisse de la religion historique ou d'une étrangère. C'est pas du racisme ou de la xénophobie. Une religion est personnelle et ne regarde que soi. On a pas besoin de savoir qu'untel est bouddhiste juif catho ou musulman. D'où l'interdiction des signes obstentatoires meme s'ils sont tolérés pour certaines castes.

J'espère avoir été clair. Revendiquer en france parce qu'on est de telle religion s'est s'auto exclure. Amener le rejet et s'isoler.

J'ai été dans de multiples mosquées et j'ai pas vu de modérés musulmans revendiquer quoi que se soit. Ils t'invitent a manger meme si tu ne pries pas. Discutent avec toi de tout et de rien, sans rien t'imposer. la religion c'est d'abord son comportement son propre salut.

J'ai aussi vu des débordements aux seins des entreprises, des pressions sociales plus culturelles que religieuses sur les femmes et les hommes. J'ai vu des gens se cacher pour manger durant le ramadan. J'ai vu les revendications augmenter a mesure qu'on en accordait. Etc...

Je pense que c'est aux nouvelles religions en ce pays d'apprendre a faire avec la laïcité française. Et pas le contraire. L'intégration en france de ces religions ne peut se faire positivement que par ce biais et nullement par la revendication. Les religions en france bien qu'excluent de la sphere publique ne sont pas martyrisées. Faut se réveiller.

Du temps du gia et khaled kelkal. L'Islam ne faisait pas tant peur. Ce qui a reellement causé une fracture en france ce sont les revendications de filles mineures souhaitant rester voilées a l'école.

Edited by fredydore

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non la laïcité n'est pas un dogme au sens religieux du terme.il est un sophisme de le presenter ainsi.

 

Oui. Ce beau concept est un alibi ; voilà où je voulais en venir. Reste à savoir s'il a une légitimité, ou c'est une énième coquetterie théorique. Je pense bien sûr que le monde du 21è. siècle ne nous permet pas l'économie d'une telle réflexion.

 

 

Quant a invoquer la censure d'état ici sans discernement ca me semble un peu fort de cacao.

 

Je lis l'article littéralement : « permettre l'exercice de la liberté d'expression (...) dans la limite de ». Cette phrase est proprement impensable. Ça n'a pas de sens. Si on limite la liberté d'expression, ce n'est plus de la liberté d'expression. Dans trois générations, qui auront été travaillées par cette idéologie, on aura une belle population capable de censurer elle-même — puisque cette charte s'adresse aux enfants, je le rappelle.

 

Et ce n'est pas parler de religion qu'on veut interdire, mais l'expression tout ce qui va à l'encontre des « valeurs républicaines et du pluralisme des convictions » — ce qui, au passage, contredit radicalement la première partie de l'article.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est vrai les religions n'ont absolument rien apporté, elles n'ont jamais aidé des gens qui étaient perdus dans leurs vies ou sauvé des gens au bord du suicide, elles n'ont jamais prôné l'amour de son prochain, elles n'ont jamais permis la création d'associations caritatives qui oeuvrent dans le monde pour les sans-abris, les désoeuvrés ou les populations victimes de toutes les horreurs possibles…

Oui, les religions apportent majoritairement du bien, comme la haine de la différence, des millions de morts,  le fanatisme, l'intolérance, la frustration sexuelle, la soumission de la femme...

Share this post


Link to post
Share on other sites

...

 

Et ce n'est pas parler de religion qu'on veut interdire, mais l'expression tout ce qui va à l'encontre des « valeurs républicaines et du pluralisme des convictions » — ce qui, au passage, contredit radicalement la première partie de l'article.

 

Oui le régime républicain, en tout cas l'actuel à la française, n'est pas un régime neutre.

On peut discuter d'un meilleur régime mais en tout cas on touche bien au coeur du problème.

 

Ca touche à tout les sujets, justement sur la liberté d'expression dès qu'on parle de nos lois et pratiques à des britanniques ou américains ils hallucinent. Pareil pour le droit positif opposé à leur Common Law.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, les religions apportent majoritairement du bien, comme la haine de la différence, des millions de morts,  le fanatisme, l'intolérance, la frustration sexuelle, la soumission de la femme...

On peut trouver n'importe quelle raison d'être anti-religion mais ça ne fait pas avancer notre débat. On parle de la place de la vie religieuse dans la vie publique pas de leur droit à exister.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui. Ce beau concept est un alibi ; voilà où je voulais en venir. Reste à savoir s'il a une légitimité, ou c'est une énième coquetterie théorique. Je pense bien sûr que le monde du 21è. siècle ne nous permet pas l'économie d'une telle réflexion.

Je lis l'article littéralement : « permettre l'exercice de la liberté d'expression (...) dans la limite de ». Cette phrase est proprement impensable. Ça n'a pas de sens. Si on limite la liberté d'expression, ce n'est plus de la liberté d'expression. Dans trois générations, qui auront été travaillées par cette idéologie, on aura une belle population capable de censurer elle-même — puisque cette charte s'adresse aux enfants, je le rappelle.

Et ce n'est pas parler de religion qu'on veut interdire, mais l'expression tout ce qui va à l'encontre des « valeurs républicaines et du pluralisme des convictions » — ce qui, au passage, contredit radicalement la première partie de l'article.

La coquetterie esthétique est peut etre de ton cote. Va faire un tour en classe pour voir les problemes qu'occasionne la religiosité a l'école. Quand un élève perturbateur commence a dire ce que vous dites est faux dans le coran il est dit ceci.

T'es la derriere ton écran a venir discourir de censure quand cette fiche sert essentiellement a eviter les trolls.

Gere une classe en zep et revient donner des leçons de civisme sur la liberté de l'élève a discourir de tout et n'importe quoi en classe.

Edited by fredydore

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui le régime républicain, en tout cas l'actuel à la française, n'est pas un régime neutre.

On peut discuter d'un meilleur régime mais en tout cas on touche bien au coeur du problème.

Ca touche à tout les sujets, justement sur la liberté d'expression dès qu'on parle de nos lois et pratiques à des britanniques ou américains ils hallucinent. Pareil pour le droit positif opposé à leur Common Law.

Ce n'est pas parce que le système francais n'est pas neutre que celui anglosaxons l'est. L'un est excluant l'autre est inclusif.

Edited by fredydore

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut trouver n'importe quelle raison d'être anti-religion mais ça ne fait pas avancer notre débat. On parle de la place de la vie religieuse dans la vie publique pas de leur droit à exister.

La place de la vie religieuse dans la vie publique n'a pas être débattue, elle est très bien cadrée par la loi. La vie religieuse relève du privé.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

elle est extrême au sens ou elle exclu la religiosité.

....

En réalité la question véritable est celle du bien fondé ou non en france de la laïcité excluante.

J'ai l'impression que l'exclusion dont tu parles, c'est un biais politique et médiatique du traitement de cette question.

 

Sur le papier, la laïcité, c'est une séparation entre l'Etat et les religions, point. Alors que dans les faits, cette thématique n'est jamais publiquement débattue sous cet angle, puisqu'elle est souvent associée (volontairement) à la stigmatisation des religions minoritaires.

 

Je veux dire qu'elle n'est pas excluante à mes yeux, pas de la religiosité dans son ensemble. C'est juste un prétexte et une causion morale au repli sur soi, souvent par ignorance et/ou manque d'ouverture pour un citoyen lambda, et par pur calcul pour nos élites. C'est la manière de la vivre et de la penser par certains, qui la rend de fait excluante, mais elle ne l'est pas par nature.

 

AZIZ dit qu'il y a beaucoup d'ignorance sur les jours fériés, cela s'applique plus loin selon moins, aux religions en général, et de fait au concept même de laïcité.

 

Le plus inquiétant pour la suite, c'est que ce n'est pas une question centrale dans l'éducation parentale en général, que l'école aborde rarement le sujet sous le bon angle, et que l'univers politico-médiatique ne se soucie aucunement d'instruire et sensibiliser correctement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai l'impression que l'exclusion dont tu parles, c'est un biais politique et médiatique du traitement de cette question.

Sur le papier, la laïcité, c'est une séparation entre l'Etat et les religions, point. Alors que dans les faits, cette thématique n'est jamais publiquement débattue sous cet angle, puisqu'elle est souvent associée (volontairement) à la stigmatisation des religions minoritaires.

Je veux dire qu'elle n'est pas excluante à mes yeux, pas de la religiosité dans son ensemble. C'est juste un prétexte et une causion morale au repli sur soi, souvent par ignorance et/ou manque d'ouverture pour un citoyen lambda, et par pur calcul pour nos élites. C'est la manière de la vivre et de la penser par certains, qui la rend de fait excluante, mais elle ne l'est pas par nature.

AZIZ dit qu'il y a beaucoup d'ignorance sur les jours fériés, cela s'applique plus loin selon moins, aux religions en général, et de fait au concept même de laïcité.

Le plus inquiétant pour la suite, c'est que ce n'est pas une question centrale dans l'éducation parentale en général, que l'école aborde rarement le sujet sous le bon angle, et que l'univers politico-médiatique ne se soucie aucunement d'instruire et sensibiliser correctement.

J'ai fais un effort de didactique. La laïcité ne stigmatise pas ceux qui ne s'y opposent pas. Les problemes ont commencé quand des collégiennes ont voulu s'imposer avec des voiles a l'école au mepris de la loi. Ce sont bien ces jeunes filles qui se sont placées en porte drapeau d'un islam qui revendique et impose a contrario de la loi.

Non la laïcité ne se réduit pas a la séparation de l'église et de l'état. Et non ce n'est pas un biais médiatique.

Edited by fredydore

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×