Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
fedec08

Eloge d'un Bankroll Management Agressif

Recommended Posts

Bonsoir.


En postant ce sujet, je prend le risque de ma faire lyncher. De me faire critiquer de gambleur ou je ne sais quoi. C'est un pavé. Je me demande qui lira jusqu'au bout :D


Néanmoins, ca me tenais à coeur de partager mon point de vue sur un sujet parfois contreversé. Le but etant de partager vos point de vue, vos conseils, vos expériences.

 

Il s'agit de la notion de bankroll management et pourquoi moi j'adhère à une bankroll management plus agressive ( surtout en cash game ) comme préconiser par un autoreur en particulier ( citer juste en dessous ).

J'ai poster ce message en réponse à d'autre membres ( d'un autre forum ) qui remettais en question mon bankroll management en me disant " c'est trop juste, t'as besoin de minimum 30buy in etc... " sans même connaitre mes motivations etc...

 

Ce message est donc copier coller ( je vais tout de même modifier quelque passages vue que c'était une réponse ).



A part quelque passages personnelles, cette eloge est principalement ( même exclusivement ) tirer du livre de Slowhabit: " How I made my first million playing poker ". Je me suis permis d'implanter quelque notes personnelles ( vécu, ressenti ).
 

 

"Je ne ne suis pas fan de ces regles de bankroll management fixe que certains préconise. Je les trouves même absurde sous certain point.
Et je ne comprend pas le plaisir que trouve les gens à grind 12-20 tables. C'est robotique.

La bankroll management est propre à chacun. Du moment que la personne soit honnête envers elle-même.

Je trouve que si on à la possibilité et la capacité de move down on devrais prendre plus de risque et  shoots à des limites supérieur plus vite. Prendre un maximum de risques au niveau de sa bankroll.
J'ai l'impression que, au plus on grandi ( ou disons le clairement, vieilli ) au plus notre motivation à prendre des risques diminue. J'ai décidé d'en profiter.

De mon côté, je ne vais pas vous mentir, j'ai confiance en mon jeu ( pas seulement pour ce que je sais deja, j'ai encore enormément à apprendre et le CP m'aide quotidiennement. Mais surtout dans la facon dont je travail mes leaks et lacune rigoureusement et dont je vois des amélioratios constantes. Ne pas confondre confiance/arrogance et naiveté ). Je n'ai donc aucun probleme à prendre l'option plus aggressive. A l'époque ( je ne joue sérieusement que depuis 1 an et demi ) Je n'avais pas la discipline à ne pas cash out. Dès que je voyais plus de 1500$ sur mon compte je m'imaginais tout ce que je pouvai me payé avec ( electronique, voyage/sortie, cours auto ecole ).
Mettez vous à ma place je suis encore étudiant sans revenu.

Je me souviens d'un exemple citer dans le livre:

-Imaginer que vous travaillé dans une entreprise qui comporte, grosso modo, 10 rangs hiérarchique. CEO etant au top et caissier etant au plus bas. Disons que vous êtes caissier mais que vous adorez votre secteur et feriez tout pour monter les echelons. Et un jour on vous propose de monter un échelon. D'être promu. C'est une excellente nouvelle pour vous et vous êtes prêt à vous investir d'autant plus dans l'entreprise. Peu importe l'argent ou le pouvoir que sa apporte mais vous voulez être au top. Pourquoi serait-ce différent pour un joueur de poker. C'est un job et pourtant beaucoup de joueurs aime grinder des années pour une cocette sommes et compter minitueusement leurs BB/100 gagné-

Ce genre de Bankroll Management Aggressif n'est possible que si on est prêt à move down et si on est frais mentalement ( si tu tilt beaucoup, ce n'est pas top ). Il faut rester honnête envers soi-même et ravaler sa fiereté dans les downswing.

Je n'ai pas peur de bust mon compte. Au pire, on peut toujours reload... On aura essayé. Il faudra evidement prendre note du pourquoi. Quelle est la pire chose qui puisse ce passé ?? Tu perds quelques buy-in et tu dois redescendre de limites... Qu'elle est la meilleur chose qui puisse vous arrivé ? Montez les limites. Montez limite =/= ce précipiter tete baisser.

Souvenez vous du film Rounders et de cette fameuse phrase de Mike: " If you're too carefull with life, your life can be a f*cking grind ".

Ma motivation à moi n'ai aucunement l'argent. Je veux me surpasser, m'améliorer, apprendre et me mesurer aux autres. C'est personnelle. Un objectif et un but.

Un autre exemple qu'il cite. Disons que Phil Galfond vous contact ( C'EST UN EXEMPLE THEORIQUE NE COMMENCER PAS AVEC VOS REMARQUES SUR LA FAISABILITE JE VOUS CONNAIS biggrin.gif ) et vous proposais de jouer en heads up à une, voir 2, limites au dessus de votre zone de confort ( peu importe la limite en question ). J'en connais qui refuserais parce que " ce n'est pas EV+ ".

Moi je crie scandale. On aurai tellement de chose à apprendre d'une telle rencontre.

Si j'ai bien compris une chose de mes études, c'est que les échecs proprement dit n'en sont pas vraiments. Il ne faut pas avoir peur de se planter. On se plante tous un jours ou l'autre.

C'est un point de vue que je partage. Aucunement un coups de gueule. Je ne critique pas les grinder mais j'essaye juste d'éclairer mes raisons et le pourquoi. Je comprend que certain on besoin d'une zone de confort, ou même que le poker est leurs unique gagne pain et que ce serai suicidaire de prendre autants de risque! Je comprend également l'idée de grind lentement petit à petit, limite par limites centimes par centimes afin d'acquérir la patience et les fondamentaux.
Ce n'est pas moi.

Je ne suis pas non plus un gambler dégénerer. Je respect l'argent, je ne joue jamais aux jeu de hasard et joue gros maximum 2-3h de cash par jours ( dimanche c'est MTT ). Lorsque je dis que l'argent m'est pas ma motivation au poker, c'est parce que l'argent que j'ai déposer initialement est deja perdu pour moi! A moins de monté. C'est un sport et une passion."

 


A bientot. et je vous souhaite plein de succès et de plaisir ( au tables comme dans la vie )

Edited by fedec08

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'as exactement paraphrasé un bouquin, sans le citer (et en faisant croire que tu le connais pas peut être)

Avec une orthographe un-dessante en +

Tu as raisons. Mais ce n'était pas voulu ainsi. J'ai effectivement relu le livre en question il y a peu de temps et ce passage en tout particulier ma toucher.

J'ai tester cette philosophie depuis lors et écrit ce message à froid, pas avec le livre à mes coté pour paraphrasé mais j'ai essayé d'implanter en quoi ca ma touché sans le citer. Je ne voulais pas en faire de la pub ni paraphrasé son passage qui m'avais beaucoup touché.

Le livre en question c'etait: How i made my first million playing poker by Slowhabit ( j'ai éditer entre temps pour crédité l'auteur, ce que j'aurait probablement du faire dès le départ ).

Il faut me croire que l'intention n'etait pas de porté l'attention ou de m'approprié une idée nouvelle. Je voulais partager avec vous et avoir vos feedback et expérience sur la question qui est tout de même fort argumentable justement sans devoir paraphrasé

 

Mais je m'y suis pris maladroitement et je m'excuse pour cela.

 

Pour les autres, si vous voulez le livre, Mp moi.

Edited by fedec08

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec beaucoup de choses, c'est pourquoi j'ai +1 ton post, sans savoir que c'était tiré d'un bouquin.

Comme la meilleure gestion de bankroll c'est avant tout de savoir redescendre.

Ainsi que sur "Si j'ai bien compris une chose de mes études, c'est que les échecs proprement dit n'en sont pas vraiments. Il ne faut pas avoir peur de se planter. On se plante tous un jours ou l'autre."

J'ai souvent entendu des personnes qui ne voulaient pas se lancer (quelque-soit l'activité) par la seule peur de ne pas y arriver ou de se planter.

Ou d'autres qui après un échec tiraient comme conséquences de tout arrêter complètement démoralisés au lieu d'essayer de comprendre les raisons de l'échec pour mieux repartir.

Un échec n'est pas une fin, nombreux sont les entrepreneurs qui se sont lamentablement vautrés avant de réussir, tout ne s'est pas toujours réalisé au premier essai.

Du coup je vais m'intéresser à ce bouquin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pas mal fait de BRM agressif et c'est vraiment usant pour les nerfs. C'est possible de faire quelque chose avec une roll entre 10/20 caves avec les conditions suivantes :

 

- edge correct sur la limite en question

- concentration énorme au début

- run correct

 

Ben oui, le problème c'est qu'on va parfois s'y prendre à 2 fois avant de jouer un flip sachant l'incidence qu'il peut avoir sur notre roll ! Ce n'est donc logiquement pas terrible.. Et sinon, voici à mon sens les deux gros soucis de cette méthode :

 

- Grinder la limite au dessus, sur laquelle on n'a pas d'edge

- Obv, ne pas redescendre de limite et busto son compte ou il ne reste plus que quelques BI

 

Après tout dépend de l'intérêt qu'on y porte, on peut être un joueur récréatif (dans la pratique peu courante) et aimer avoir une roll pour se détendre, ne jamais cash in . On peut aussi aimer vouloir prendre des risques dans la même situation, parce que grinder la NL30 for life est juste chiant à mourir, par exemple. Mais dans une optique "professionnelle" c'est pas vraiment tenable ce BRM, à part rendre malheureux et sur les nerfs..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il s'agit de la notion de bankroll management et pourquoi moi j'adhère à une bankroll management plus agressive ( surtout en cash game )

... bankroll management que tu n'as pas décrit.

 

Je trouve que si on à la possibilité et la capacité de move down on devrais prendre plus de risque et  shoots à des limites supérieur plus vite. Prendre un maximum de risques au niveau de sa bankroll.

... à condition de savoir move down.

Ce genre de Bankroll Management Aggressif n'est possible que si on est prêt à move down et si on est frais mentalement ( si tu tilt beaucoup, ce n'est pas top ). Il faut rester honnête envers soi-même et ravaler sa fiereté dans les downswing.

... et, dans la pratique, c'est là où les règles de move down ne vont pas être respectées (fierté, tilt...) et le reste de la bankroll partir en spew.

Je n'ai pas peur de bust mon compte. Au pire, on peut toujours reload

Est-ce toi ou slowhabit qui parle, là? Si tu bust ton compte, c'est que tu n'as pas move down, et donc que tu as joué à une limite trop élevée (pas assez d'edge + risque de perdre tes fonds propres en jouant trop haut (vs. perdre une bankroll que tu avais montée à partir de peu)).

Souvenez vous du film Rounders et de cette fameuse phrase de Mike: " If you're too carefull with life, your life can be a f*cking grind ".

Mike McDermott a joué sa vie en voulant se refaire rapidement et ce n'est que parce que c'est une fiction de Hollywood qu'il s'en sort - et, au passage, se permettre d'infliger à TeddyKGB un "aren't you feeling satisfied now Teddy?" après avoir gagné le rematch aurait mérité qu'il se prenne une beigne d'un TeddyKGB real-life.

Ma motivation à moi n'ai aucunement l'argent. Je veux me surpasser, m'améliorer, apprendre et me mesurer aux autres. C'est personnelle. Un objectif et un but.

Sur ce bon point, la meilleure réponse est celle de Holalahola.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui tiennent à savoir mon bankroll management à moi c'est 15caves pour les limites où je me sent confortable et 20caves pour les limites nouvelles où plus "problématique".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui tiennent à savoir mon bankroll management à moi c'est 15caves pour les limites où je me sent confortable et 20caves pour les limites nouvelles où plus "problématique".

Avec quel winrate et quel écart-type pour chaque limite?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui tiennent à savoir mon bankroll management à moi c'est 15caves pour les limites où je me sent confortable et 20caves pour les limites nouvelles où plus "problématique".

Tu joues 1 table de CG?

 

Je ne veux rien te souhaiter de mal mais j'ai hâte de te lire après que tu ai connu ton premier gros break even avec des swings de 20-30 caves.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec quel winrate et quel écart-type pour chaque limite?

Mon tracker ( pokercopilot2 ) m'indique les $/100 et non pas bb/100 et je ne trouve pas l'option pour changé

En gros, je gagne

2,23$/100 mains en NL16

1,69$/100 mains en NL25

Malheureusement je n'ai plus les stat de la NL50 parce que mon tracker n'a pas trouvé ( ou bien j'ai supprimé les fichier à l'époque ) donc le nombre de main sont trop petit.

Je sais que mon winrate etait meilleur que celle de la NL25 et devais tournée autour de 6$/100mains

Que veux tu dire par ecart type ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu joues 1 table de CG?

 

Je ne veux rien te souhaiter de mal mais j'ai hâte de te lire après que tu ai connu ton premier gros break even avec des swings de 20-30 caves.

Je joue 3 tables idéalement. Parfois 4. J'en ouvre 5-6 et ferme rapidement les 2 ou 3 plus mauvaise pour me concentrer sur les autres.

On verra bien. Pour l'instant ca se passe sans probleme. J'ai up assez rapidement pour le moment depuis que j'ai cash out en juin mais je suis conscient que les swings peuvent vite me rattraper.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu fais du 6bb en 25, tu joues environ 250 mains par heure. On imagine que ton winrate en 50 est de 6bb aussi ce qui serait étonnant, donc tu up en 50 avec 750€ et pour shoot la 100 il te faut 2000€ soit 1250€ de gains en 50. Il te faudra donc en théorie 166 heures de play avant de pouvoir shoot la 100.

 

Tout ça pour dire que tu vas pas aller plus vite qu'un reg classique qui bat sa limite a 4bb, qui va pas shoot avec moins de 50 cave mais qui joue 12 tables.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tkt pas que quand tu as un winrate de 6bb/100 à ta limite et que tu perds 20BI d'EV et 30BI total sur 150K mains il va te faire tout drôle ton BRM agressif. C'est sympa, déjà essayé plein de fois, mais a partir de la 50/100 faut run décemement, toujours la même histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu fais du 6bb en 25, tu joues environ 250 mains par heure. On imagine que ton winrate en 50 est de 6bb aussi ce qui serait étonnant, donc tu up en 50 avec 750€ et pour shoot la 100 il te faut 2000€ soit 1250€ de gains en 50. Il te faudra donc en théorie 166 heures de play avant de pouvoir shoot la 100.

 

Tout ça pour dire que tu vas pas aller plus vite qu'un reg classique qui bat sa limite a 4bb, qui va pas shoot avec moins de 50 cave mais qui joue 12 tables.

Intéressant. je n'avais pas calculé aussi minitueusement.

Comme je l'avais deja dit. Mon gain bb/100 est tout sauf mon objectif principal. Je n'éprouve pas de plaisir à multitabler donc je serais content de pouvoir monter de limite ainsi ( théoriquement, je peux me planter aussi ) tout en jouant moins de tables.

Ce n'est pas une course contre la montre.

Quand je lis certain poste, c'est un peu déprimant. Comme si l'échec etait inévitable et que c'est tant mieux pour ma tronche si je me plante. Ca m'apprendra à avoir essayé.. Limite sadique en fait mais bon le poker est un jeu plutot sadique à la base donc ca ne m'étonne pas. Mais je vois deja les postes arrivé " C'est la vie, c'est inévitabe faut etre réaliste aussi ... ".

Je l'ai deja dis. Si je me plante, je me plante. C'est un jeu. Je ne voudrai pas en faire ma profession même si je devais atteindre le NL1000 ( pas que je puisse y prétendre de toute facon ). Tout l'argent qu'est sur mon compte actuellement, il est deja perdu. Si je devais etre broke, j'économise et recommence. Si je suis break even bah je devrais continuer à travaillé. Si je UP de limite tant mieux.

Je ne suis pas un grinder. Je joue 2 ( à 3h max ) par jour 6jours par semaine. Moins en période de stress ( travail ou etude ). Je ne joue pas plus de 3 tables, parfois 4 pas parce que je ne peux pas me le permette mais parce que je n'ai pas envie et que ma concentration est meilleurs. Je suis minutieux dans mon travail. Je poste quotidiennement sur le CP et le BP. J'essaye toujours de repondre au question poster par d'autre membre en développant au maximum mon processus de pensée au lieux de repondre comme d'autre des " easy fold, next hand " ou " Tu ne peux pas call. " Ainsi on me corrige ou on m'approuve mais c'est un exercice.

C'est un défi, pas un mode de vie ou un devoir que je m'impose.

Lorsque l'on m'invite à des parties privées rempli de bon reg, même si le buy in est plus elevé de ce que j'ai l'habitude de dépenser, je refuse rarement sous prétexte que ce n'est pas EV+ d'y jouer. A moins que je ne puisse vraiment pas me le permettre financièrement ou que les reg en question sont des personnalité peu fréquentable. Si on me propose de me stack à un tournoi au buy-in plus élevé que je ne puisse me le permettre, j'accepte ( à conditions que je connaisse la personne, je n'aime pas le stacking par des étranger car c'est une relation de confiance ). C'est tout..

Edited by fedec08

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je lis certain poste, c'est un peu déprimant. Comme si l'échec etait inévitable

En jouant avec un BRM agressif, tu t'exposes à deux revers majeurs :

- le premier est dû au fait que tu ne peux pas diviser indéfiniment tes mises, et que si tu joues avec trois buy-in en NL2, tu auras beaucoup plus de chances de te broke que quelqu'un qui joue avec six buy-ins à la même limite (les nombres de 3 et de 6 sont pris comme ça, sans intention de démontrer si c'est un bon BRM ou pas). Les mathématiques démontrent qu'en-dessous de tel BRM (avec une mise plafond qui s'appelle "Mise de Kelly"), tu augmentes tes chances de te broke sans augmenter tes chances de gagner plus vite.

- le second est dû au facteur psychologique, là où un bon joueur cherche à obtenir des résultats les plus linéaires possibles (832, 833, 834, 835 etc.), toi tu vas obtenir des résultats qui montent et qui descendent très violemment (832, 621, 764, 1325, 575 etc.). Psychologiquement, sais-tu jouer ton meilleur jeu alors que tu es sur une phase descendante de 40% de ta bankroll? Sais-tu évaluer objectivement si tu joues bien ou pas bien alors que tu viens de diviser par quatre ta bankroll, ce qui t'oblige à jouer à une limite à laquelle tu jouais il y a deux mois?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sais-tu évaluer objectivement si tu joues bien ou pas bien alors que tu viens de diviser par quatre ta bankroll, ce qui t'oblige à jouer à une limite à laquelle tu jouais il y a deux mois?

Mon but n'est pas vraiment de gagné plus vite. Mon but est de jouer contre des joueurs plus fort ( les gains ou pertes sont des conséquence ).

Pour ta question. Je ne sais pas. J'ai beaucoup travaillé mon mental et je me sent prêt à essayé ( je n'ai commencé qu'en Juin ).

 

J'ai également envoyer une demande de restriction sur pokerstars sur les limites. Pour l'instant je ne peux pas jouer en NL25 ou + à moins d'envoyer la demande de d'annulation de restriction de la 25 à la 50 ( cela prend 24h ou 48h si je me souviens bien, donc assez de temps me calmer et m'empecher de trop spew en cas de sessions tiltante ) parce que mon compte affiche 415. J'ai débuté mon "challenge" avec 150$ le 09Juin exactement apres mon cash out de fin mai.

Je suis pas sure que l'on puisse définir qu'un joueur soit bon ou mauvais selon son bankroll management. Mais ca en dit long sur son caractère et sa discipline.

Je rigole parfois en me relisant parce que j'écrit des pavés...

Mais ce qui me titille c'est lorsque je lis des post qui donnes l'impression qu'ils souhaitent l'échec à une personne au lieu de sa reussite.

C'est courant de voir des gens qui ne souhaite pas voir d'autre gens reussire et ca me tue ( que ce soit au poker ou dans la vie ).

Tes postes sont tres constructive comme ceux de Lunacy AmILya et Holalahola et j'apprécie.

Edited by fedec08

Share this post


Link to post
Share on other sites

I

Quand je lis certain poste, c'est un peu déprimant. Comme si l'échec etait inévitable et que c'est tant mieux pour ma tronche si je me plante. Ca m'apprendra à avoir essayé.. Limite sadique en fait mais bon le poker est un jeu plutot sadique à la base donc ca ne m'étonne pas. Mais je vois deja les postes arrivé " C'est la vie, c'est inévitabe faut etre réaliste aussi ... ".

 

Personne ne te souhaite un échec mais dis toi que des post prônant des brm agressif on en a vu un paquet sur ce forum. Tu peux pas proner ce genre de truc en pensant récolter des "+1" et des "bravo" quand les 90% des gens qui vont te lire ont déjà expérimentés la variance et ses conséquences( contrairement à toi imo)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personne ne te souhaite un échec mais dis toi que des post prônant des brm agressif on en a vu un paquet sur ce forum. Tu peux pas proner ce genre de truc en pensant récolter des "+1" et des "bravo" quand les 90% des gens qui vont te lire ont déjà expérimentés la variance et ses conséquences( contrairement à toi imo)

Bwah je m'en fou des +1. Je ne veux pas que l'on m'approuve je voulais les conseils constructif ou les expérience personnelle.

C'est le ton utilisé qui m'a un peu énervé " j'ai hâte de te lire après que tu ai connu ton premier gros break even avec des swings de 20-30 caves. " Tu as raisons dans le fond pour ce qui est du swing et tu as surement plus d'expérience que moi mais tu dois aussi avouer que le ton utiliser est quand même un peu décourageant alors que c'est un forum d'entre-aide

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un swing ça ne change rien à un BRM aggro.
Perso je me suis fixé 20 caves pour up et 15 pour descendre (prck j'ai cashout ma roll et ne suis pas sur de crush les limites auxquelles je jouais), et franchement c'est loin d'être usant tant qu'on en a rien à faire de descendre (il faut l'avouer c'est indispensable).
Par ailleurs, et c'est ça la clé pour ne pas se broke, il faut prévoir un MINIMUM de 40BI sur une limite que l'on appellera "limite support" et dans laquelle on sait que l'on a un edge (comme ça, au pire, on retombe à cette limite et on se prépare à nouveau pour remonter).

Mais effectivement si on retombe en NL2 avec 15 BI, ça risque de pas finir bien cette histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un swing ça ne change rien à un BRM aggro.

Perso je me suis fixé 20 caves pour up et 15 pour descendre (prck j'ai cashout ma roll et ne suis pas sur de crush les limites auxquelles je jouais), et franchement c'est loin d'être usant tant qu'on en a rien à faire de descendre (il faut l'avouer c'est indispensable).

Par ailleurs, et c'est ça la clé pour ne pas se broke, il faut prévoir un MINIMUM de 40BI sur une limite que l'on appellera "limite support" et dans laquelle on sait que l'on a un edge (comme ça, au pire, on retombe à cette limite et on se prépare à nouveau pour remonter).

Mais effectivement si on retombe en NL2 avec 15 BI, ça risque de pas finir bien cette histoire.

Salut.

Merci pour ton conseil. Comme dit plus haut je swing entre 15 et 20caves par limites. Je le fais selon le feeling ( si je me sent en forme physiquement et mentalement, que je run good et que je suis bien préparé je up avec 15 buy-in. Si je suis plus hésitant je risque à 20buy-in.. voir 25. Mais je ne me force jamais )

J'aime beaucoup l'idée d'une limite support! Ma limite support à moi serait pour le moment la NL16 ( mon winrate y est le meilleur et j'y connais bien les reg pour le moment ). On verra ou tout cela me mènera et combien de temps je prendrais.

Pour la petite histoire, la raison pourquoi je m'intéressait temps au bankroll management c'est que j'ai lancé récement un challenge à un membre du BP qui emploi une regle de 100 buy-in. Nous avons parié une petite sommes que j'atteindrai avant lui la NL200 que lui la NL100 avec mon bankroll management.

On ne peux pas reload ( sauf si broke ou raison personnelle ), on doit fournir mensuellement sur le forum un graph montrant notre evolution et pour que sa soit valide on devra avoir jouer un minimum de 10k mains à la limite ciblé ( et au bout de ces 10k etre au dessus du requis minimal selon le bankroll management respectif de chacun ).

C'est cool, ca motive et ca met du piment. Je questionne encore la faisabilité et ca risque de durée quelques temps :D

Mais ca m'amuse ( et je suis facilement défiable ).

Share this post


Link to post
Share on other sites

20 BI c'est aggro, mais ce n'est pas non plus 10, là ou tu dois split les tables pour continuer a play tes 6 tables full br. Par ailleurs, je ne sais pas vraiment quelle est la bonne attitude : s'en foutre de se broke ou être tellement concentré que tu focus à mort sur tous les spots ?

 

J'pense que personne ne te souhaite de swing, y'a des aficionados du BRM qui vont jouer leur NL10 avec 300BI et d'autres qui vont sit la 1K à leur premier gain significatif en MTT. Mais par principe de réalité : run + swings + edge qui se réduit en move up , disons qu'il faut certainement un alignement des astres exceptionnel pour que ça marche :D

Edited by AmIlya

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est pourquoi je trouve que c'est très raisonnable de penser en terme de BI combinés.
j'avais donné un exemple dans la partie du forum dédiée aux SnG et ça avait été plutôt bien accueilli.
En gros, si tu veux te prémunir contre la variance (et non pas contre le fait que tu sois ev- à jouer à telle limite) il te faut tes 100+ BI au total (mais ça peut être 15 de NL100 puis 20 de NL50 puis 20 de NL30 puis 15 de NL20 puis 10 de NL10 puis 20 de NL2 ou que sais-je).

Du moment que tu sais que t'as ces 100+ BI combinés, ben tu peux up tranquille, et finalement c'est super safe.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Rewards
PokerStars : Rewards