Jump to content
This Topic
Guest

Le bitcoin

Recommended Posts

Il y a 17 heures, johny a écrit :

As-tu demandé leur avis à des notaires ?

Demander à un canard ce qu'il pense du foie gras ?

 

Citation

Merci pour partager l’exemple de ta sœur. Il montre que certains points ne sont pas traités de façon optimale. Clairement c’est le cas, et l’humain ne sera jamais parfait. Ca me pose en revanche un problème que tu partes d’un cas particulier pour en tirer une généralité. Il faudrait aller plus loin avant d’en tirer des conclusions.

Bien sûr que je pars d'un cas particulier, mais c'est bien la seule façon de faire dans des systèmes complexes ; accumuler des cas particulier. Si tu veux que je parle du cas général alors abordons tout simplement le tarif des actes notariés.

 

Citation

Tu vois un gros gain potentiel à gagner du temps et réduire le coût des actes notariés. J’y vois plusieurs problèmes. D’abord la priorité des gens ca n’est pas d’optimiser le processus, c’est avant tout d’éviter les risques.

Le risque c'est un manque d'information.

 

Citation

Ta sœur a perdu un peu de temps mais elle a appris quelque chose qu’elle pourra vérifier par elle-même la prochaine fois. Elle a appris que son notaire n’était peut être pas le meilleur. C’est positif. Et surtout elle n’a pas perdu sa mise.

Si tu passes par une BC, il y aura toujours des cas qui n’ont pas été prévus dans le smart contract. Les possibilités sont infinies, tu en apprends tous les jours même après 10 ans à le faire professionnellement. Donc les loopholes seraient nombreux et quasiment immédiatement une armée de scammeurs se jetteraient dessus et les dégats sur les particuliers seraient colossaux. Autre problème majeur, si tu essaies d’inclure toutes les options tu vas rigidifier un secteur qui a besoin de flexibilité. Tout ca pour optimiser un coût de 1h de travail d’un notaire alors que chaque transaction implique bien plus de travail et de coût. Sachant que tu ne réduis qu'une petite aprtie du travail du notaire, en prenant en compte tous les autres coûts, taxes etc, tu améliores de quelques % tes frais de transaction.En revanche en essayant de résoudre un problème mineur tu crées un risque colossal.

Alors on ne change jamais rien ?  Actuellement, on a un système qui marche, rien ne presse, de toute façon pour l'instant rien n'est prêt. Par contre il y a des pays où le cafouillage est la règle. C'est eux qui paieront les pots cassés, parce que ça sera toujours moins pire que ce qu'ils ont actuellement. Oui il y aura toujours des cas particuliers, oui il y aura toujours besoin d'humains, c'est le cas le plus probable, par contre leur travail sera simplifié pour 90% des dossiers, et ils pourront se concentrer sur les ambiguïtés du droit, là où leur valeur ajoutée est maximale.

 

Citation

Ca m’intéresse d’essayer de comprendre davantage les bienfaits de la BC mais c’est inquiétant qu’elle soit toujours mise en avant pour des bienfaits secondaires plutôt que pour résoudre des vrais problèmes.

T'exagères. On a parlé de la planche à billet, des QE, de la manipulations de taux, de l'effet Cantillon, de la loi extraterritoriale américaine sur le dollar, de l'argent outil d'échange qui devient un outil de contrôle. Tout ça c'est la base. C'est normal qu'on parle aussi de ces sujets secondaires.

 

Citation

Résoudre des problèmes secondaires en priorité malheureusement ca finit très mal en général. Le contrat incluant des clauses exotiques de sous-location en est un bel exemple. Quel intérêt vois-tu dans ces clauses exotiques stp ? Tout le problème sera de toute facon de vérifier sur le terrain qui occupe le bien, et ca, le smart contract ne le prouvera pas… Ou bien tu proposes de mettre une puce électronique à chaque bébé à la naissance pour le traquer automatiquement toute sa vie, et on parle de qqc de très différent ;) 

Encore une fois, je ne prétends surtout pas qu'il n'y aura plus d'intermédiaires, mais imagine simplement un accord entre propriétaire, locataire et assurance. En fonction de l'adresse crypto où est versé l'argent, l'assurance sait combien elle doit toucher, tout est déclaré en direct, la réputation des "squatteurs" sera aisément vérifiable, peut-être que c'est eux-même qui assureront leur sous-location et qu'il se trimballeront avec un bonus comme celui qu'ils ont en tant que conducteur. On peut imaginer des clauses explicitant cautions et garanties. Comme tout sera plus simple on peut imaginer tout ce qu'on veut. Donc cela fluidifiera les échanges, la capacité à trouver un logement pour des durées exotiques

 

Citation

PS : en terme de gestion des titres de propriété, en Angleterre ils sont tous listés online, sur le site du land registry. Les transactions peuvent se faire en une journée si tu ne veux pas faire de due diligence. Si la France suivait le pas, elle aurait bien plus à gagner que d'utiliser la BC. Ca serait une bonne facon de focus sur le réel problème imo.

Il n'y a pas que des pays où c'est optimisé. Pense à la Grèce qui n'avait pas de cadastre il y a peu. Dans les pays en voie de développement on ne tire plus de lignes terrestres, on passe directement en 4G. Ces pays ont une probabilité non nulle de passer directement du droit oral à la propriété sur BC.

Edited by Byshop

Share this post


Link to post
Share on other sites

@johny exemple de contrat exotique qui me vient à l'esprit. J'ai un ami qui vie à Lyon, mais qui travaille à Paris en milieu de semaine. Un contrat qui lui permettrait d'avoir un appartement en milieu de semaine à Paris serait peut-être pour lui bien plus confortable que l'hotel. Le propriétaire pourrait louer l'appart très cher les week end à des touristes. Une femme de ménage passerait 2 fois par semaine avant et après le week-end, et son passage serait certifié sur BC. Les touristes du week end pourraient noter la qualité du ménage. Actuellement des taxes de séjour s'appliqueraient n'importe comment à celui qui vie en semaine puisqu'un tel contrat de location n'existe probablement même pas. C'est vraiment juste une idée en passant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/07/2018 à 16:32, johny a écrit :

Ca m’intéresse d’essayer de comprendre davantage les bienfaits de la BC mais c’est inquiétant qu’elle soit toujours mise en avant pour des bienfaits secondaires plutôt que pour résoudre des vrais problèmes.

Le seul bienfait de la blockchain c'est qu'elle permet aux crypto-monnaies et aux tokens d'exister. Tous ceux qui pensent qu'elle à d'autres utilités se trompent complètement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense qu'en effet l'utilité principale d'une BC est de pouvoir permettre le transfert de valeur; donc les cryptos en gros. Mais est-ce qu'il faut être catégorique ou continuer à chercher des usecases (qui pour l'instant ne menent à rien)? Quid des blockchain privées dans des réseaux ou les acteurs se connaissent (banques) ? Je pense que c'est bcp bcp bcp moins révolutionnaire mais ça peut avoir un intérêt pour ces entreprises là. Obv c'est pas vraiment des blockchains les blockchains privées, du coup si on parle vraiment de blockchain ça n'a pas d'intérêt, mais je trouve le concept intéressant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, abuze a écrit :

Je pense qu'en effet l'utilité principale d'une BC est de pouvoir permettre le transfert de valeur; donc les cryptos en gros. Mais est-ce qu'il faut être catégorique ou continuer à chercher des usecases (qui pour l'instant ne menent à rien)? Quid des blockchain privées dans des réseaux ou les acteurs se connaissent (banques) ? Je pense que c'est bcp bcp bcp moins révolutionnaire mais ça peut avoir un intérêt pour ces entreprises là. Obv c'est pas vraiment des blockchains les blockchains privées, du coup si on parle vraiment de blockchain ça n'a pas d'intérêt, mais je trouve le concept intéressant.

Quel est l'intérêt d'avoir une blockchain privée entre acteurs qui se connaissent, des banques par exemple, au lieu que ces acteurs se partagent leur adresse sur une blockchain publique pour transacter ?

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, vito a écrit :

Quel est l'intérêt d'avoir une blockchain privée entre acteurs qui se connaissent, des banques par exemple, au lieu que ces acteurs se partagent leur adresse sur une blockchain publique pour transacter ?

Oui c'est encore mieux, mais BC privée c'est mieux que sans, et plus facile à mettre en oeuvre qu'un BC publique.

Edited by Byshop

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Byshop a écrit :

Oui c'est encore mieux, mais BC privée c'est mieux que sans, et plus facile à mettre en oeuvre qu'un BC publique.

Mettre en place une blockchain privée n'est pas plus facile.

 

La preuve, aucune blockchain privée n'existe réellement à l'heure actuelle. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, vito a écrit :

Quel est l'intérêt d'avoir une blockchain privée entre acteurs qui se connaissent, des banques par exemple, au lieu que ces acteurs se partagent leur adresse sur une blockchain publique pour transacter ?

Je dirais la rapidité, et surtout pour garder les informations qui circulent sur la BC confidentielles. L'exemple de corda par exemple; l'info n'est partagé qu'entre les acteurs pertinent (2,3,tous...). 

Aussi pour maitriser l'infrastructure informatique (on ne veut pas de plantage, de risque d'attaque à 51% etc... pour une BC entre banque) ainsi que la sécurité (décider du type de  flux entrants et sortants) c'est super important.

Apres obv la moitié de mes arguments tombent à l'eau si on a une BC ultra scalable sur laquelle on a la possibilité de créer des sides chains plus ou moins privées (en tout cas on est libre de créer une sidechain qui nous "convient" )en tant qu'entreprise, comme EOS ou Cardano par exemple.

Edited by abuze

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, abuze a écrit :

Je dirais la rapidité, et surtout pour garder les informations qui circulent sur la BC confidentielles. L'exemple de corda par exemple; l'info n'est partagé qu'entre les acteurs pertinent (2,3,tous...). 

Aussi pour maitriser l'infrastructure informatique (on ne veut pas de plantage, de risque d'attaque à 51% etc... pour une BC entre banque) ainsi que la sécurité (décider du type de  flux entrants et sortants) c'est super important.

Apres obv la moitié de mes arguments tombent à l'eau si on a une BC ultra scalable sur laquelle on a la possibilité de créer des sides chains plus ou moins privées (en tout cas on est libre de créer une sidechain qui nous "convient" )en tant qu'entreprise, comme EOS ou Cardano par exemple.

La sécurité est supérieure avec une blockchain publique, et je pense que c'est plus simple pour le SI existant d'interagir avec une blockchain publique que d'ajouter une blockchain privée au SI existant.

Pour la rapidité, je ne vois pas quel genre de transaction demande un settlement en moins 10 minutes. 

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, vito a écrit :

La sécurité est supérieure avec une blockchain publique, et je pense que c'est plus simple pour le SI existant d'interagir avec une blockchain publique que d'ajouter une blockchain privée au SI existant.

Pour la rapidité, je ne vois pas quel genre de transaction demande un settlement en moins 10 minutes. 

Malheureusement dans bcp de SI t'as envie de pouvoir contrôler les flux entrants / sortants , et avoir une blockchain (ou bdd) completement ouverte est un réelle problème de sécurité. J'ai pas la connaissance en sécurité informatique nécessaire mais c'est du vécu. 

Pour la rapidité, l'exemple des trades me semblent nécessiter une réconciliation et un settlement en moins de 10 minutes. Parfois le trade en lui même durant moins de 10 minutes, ça me semble évident qu'il y a des transactions qui demandent un settlement quasi instantanné. 

 

https://blog.octo.com/blockchain-de-consortium-corda-ou-fabric-1-2/ lien intéressant (le blog en entier) même si un peu high level overall + https://blog.octo.com/distributed-ledgers-blockchain-ou-en-est-on/

 

edit: concernant la sécurité par exemple : https://www.coindesk.com/r3-launches-corda-enterprise-with-first-ever-blockchain-firewall/

Edited by abuze

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Luckylouser a écrit :

La volonté de contrôle des flux entrants et sortants, c'est ce qui a fait que plein de groupes ont longtemps refusé Internet et se sont lancés dans des projets d'Intranet finalement abandonnés

La comparaison n'est pas valable, ici le problème est de rendre la blockchain "compliant" avec les systèmes de sécurité actuels, tout doit répondre à certaines normes (notamment au niveaux des types de flux). Si c'est pas compliant c'est théoriquement hackable, donc pas le choix.

La volonté de passer à intranet et pas internet c'est pas le même problème, la question était de savoir s'ils pouvaient s'ouvrir sans risques. Ils ont eu peur, et probablement à raison au début d'internet, de laisser une opportunité de se faire voler leurs données. Aujourd'hui le problème a été résolu, c'est à la fois ouvert et sécurisé. Et c'est dans ce cadre ouvert et securisé, normé qu'il faut utiliser une blockchain qui n'est finalement rien d'autre qu'un logiciel. Ce logiciel doit donc être compliant pour être utilisé aujourd'hui dans l'univers bancaire par exemple.

https://medium.com/corda/peer-to-peer-enterprise-blockchain-networking-with-the-corda-firewall-4f6a427ebd97

Après c'est de toute facon pas la raison principale, c'est surtout pour la confidentialité, la rapidité et la fiabilité que le bc privées sont aujourd'hui intéressantes pour ces acteurs. Il faudrait mieux les appeler DLT de toute facon.

Tout va se jouer sur l'interoperabilité, pour moi toutes les blockchains seront amenés à communiquer d'une manière ou d'une autre et je vois pas pourquoi il n'y aurait pas certains types d'acteurs qui auraient leurs DLT (un peu comme des sideschains) et d'autres une BC publique (sans que ce soit exclusif).

Le plus dur c'est de réussir à amener de la valeur dans un univers blockchain, si elles communiquent entre elles ça ajoute bien plus de valeur pour tout le monde, je pense qu'il ne faut pas systématiquement opposer les choses.

 

 

 

 

 

Edited by abuze

Share this post


Link to post
Share on other sites

Byshop,

Je suis content de voir que tu es optimiste, et je te souhaite d'avoir raison et que les titres s'echangeront via BC ! J'avais posé ma question initiale sans avis sur la question, et parce que clairement tu as réfléchi plus que moi à la BC en général. A la lecture de ta réponse il apparait que ta réflexion est extraordinairement abstraite. Ca a des côtés positifs, mais ca pose aussi le risque d'etre très éloigné des réalités. Et quand il s'agit d'implémenter quelque chose, mon approche sera toujours de partir des réalités.

Je ne cherche surtout pas à convaincre ou a expliquer quoi que ce soit. Je ne prétends absolument pas maitrisers le sujet de la BC. Je me sens quand meme obligé de te mettre face à tes arguments, pour te montrer comment ils peuvent sonnent à certaines oreilles.

 

On 15/07/2018 at 7:12 PM, Byshop said:

Demander à un canard ce qu'il pense du foie gras ?

Tu parles d'apporter une solution révolutionnaire au monde immobilier. En écartant de ta solution l'acteur principal (les notaires), sans chercher à le comprendre et en le caractérisant comme l'ennemi, ca va etre très compliqué ! Surtout si tu esperes continuer à l'utiliser quand ca t'arrange...

 

On 15/07/2018 at 7:12 PM, Byshop said:

Bien sûr que je pars d'un cas particulier, mais c'est bien la seule façon de faire dans des systèmes complexes ; accumuler des cas particulier. Si tu veux que je parle du cas général alors abordons tout simplement le tarif des actes notariés.

J'aime beaucoup cette tournure qui donne l'impression que ce que tu dis est logique. Alors que ca ne l'est absolument pas ;) Je disais que tu n'as parlé que d'un cas particulier. Tu me réponds qu'il faut les accumuler. On est d'accord là dessus :) 

Le problème de logique est que tu n'en as accumulé qu'un et que tu en tires une conséquence dès ce stade au lieu de continuer à les accumuler. Ce que tu ne feras pas car tu ne veux pas parler aux notaires. Ca te cantonne malheureusement à une théorie sans fondement.

 

On 15/07/2018 at 7:12 PM, Byshop said:

Le risque c'est un manque d'information.

Tu dis que le risque pour le particulier c'est le manque d'information. Vois tu l'ironie dans le fait que tu soutiens ta solution sans avoir toi meme d'information ?

 

On 15/07/2018 at 7:12 PM, Byshop said:

Alors on ne change jamais rien ?  Actuellement, on a un système qui marche, rien ne presse, de toute façon pour l'instant rien n'est prêt. Par contre il y a des pays où le cafouillage est la règle. C'est eux qui paieront les pots cassés, parce que ça sera toujours moins pire que ce qu'ils ont actuellement. Oui il y aura toujours des cas particuliers, oui il y aura toujours besoin d'humains, c'est le cas le plus probable, par contre leur travail sera simplifié pour 90% des dossiers, et ils pourront se concentrer sur les ambiguïtés du droit, là où leur valeur ajoutée est maximale.

Tu dis que le travail sera simplifié dans 90% des dossiers. D'ou vient ce chiffre stp ? Au vu de ce qui précède ca semble totalement pifométrique :(

 

On 15/07/2018 at 7:12 PM, Byshop said:

T'exagères. On a parlé de la planche à billet, des QE, de la manipulations de taux, de l'effet Cantillon, de la loi extraterritoriale américaine sur le dollar, de l'argent outil d'échange qui devient un outil de contrôle. Tout ça c'est la base. C'est normal qu'on parle aussi de ces sujets secondaires.

A tout niveau, que ce soit au niveau d'une personne, d'une entreprise, ou d'un pays, il faudrait toujours se focaliser à résoudre le problème principal avant de discuter des secondaires. 

Dans notre cas, je n'ai pas dit que l'immobilier est un probleme secondaire. J'ai dit qu'au sein de l'immobilier l'amelioration que tu proposes est secondaire.

 

On 15/07/2018 at 7:12 PM, Byshop said:

Encore une fois, je ne prétends surtout pas qu'il n'y aura plus d'intermédiaires, mais imagine simplement un accord entre propriétaire, locataire et assurance. En fonction de l'adresse crypto où est versé l'argent, l'assurance sait combien elle doit toucher, tout est déclaré en direct, la réputation des "squatteurs" sera aisément vérifiable, peut-être que c'est eux-même qui assureront leur sous-location et qu'il se trimballeront avec un bonus comme celui qu'ils ont en tant que conducteur. On peut imaginer des clauses explicitant cautions et garanties. Comme tout sera plus simple on peut imaginer tout ce qu'on veut. Donc cela fluidifiera les échanges, la capacité à trouver un logement pour des durées exotiques

Là encore, c'est bien d'etre optimiste mais ce que tu dis ne reposes sur rien et honnetement je ne comprends pas comment tu peux dire que tout sera plus simple sans decrire à aucun moment qqc de concret.

 

On 15/07/2018 at 7:12 PM, Byshop said:

Il n'y a pas que des pays où c'est optimisé. Pense à la Grèce qui n'avait pas de cadastre il y a peu. Dans les pays en voie de développement on ne tire plus de lignes terrestres, on passe directement en 4G. Ces pays ont une probabilité non nulle de passer directement du droit oral à la propriété sur BC.

Que veux tu dire par passer en 4G ? Je ne connais pas d'autre 4G que celle du reseau de commnication. Que les titres soient enregistrés électroniquement et passent par internet me parait une evidence, mais je ne vois pas le rapport avec la BC. Y a t il une autre 4G ?

 

 
Edited by johny

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 16/07/2018 at 7:43 PM, Byshop said:

@johny exemple de contrat exotique qui me vient à l'esprit. J'ai un ami qui vie à Lyon, mais qui travaille à Paris en milieu de semaine. Un contrat qui lui permettrait d'avoir un appartement en milieu de semaine à Paris serait peut-être pour lui bien plus confortable que l'hotel. Le propriétaire pourrait louer l'appart très cher les week end à des touristes. Une femme de ménage passerait 2 fois par semaine avant et après le week-end, et son passage serait certifié sur BC. Les touristes du week end pourraient noter la qualité du ménage. Actuellement des taxes de séjour s'appliqueraient n'importe comment à celui qui vie en semaine puisqu'un tel contrat de location n'existe probablement même pas. C'est vraiment juste une idée en passant.

Je loue un certain nombre d'appartements de maniere conventionnelle, et certains en location courte durée. Un appartement en location courte durée sera loué environ deux fois plus cher par nuit pour couvrir les frais divers, les charges, le nettoyage, pour couvrir les périodes où le bien reste vide car comme un hotel tu prévois un taux de remplissage moyen etc.

Si quelqu'un vient me voir demain et me dit qu'il veux louer un appartement du lundi au vendredi chaque semaine de l'année au prix des séjours courts, il n'y a absoluemnt aucun obstacle à ca aujourd'hui. Le contrat est rédigé comme tout contrat de courte durée, ca ne pose aucun problème.

Le véritable problème pour notre locataire c'est qu'il sera "à l'hotel" toute l'année, il devra débarasser ses affaires systématiquement tous les week end. Et comme tu l'as calculé, il devra payer un prix supérieur à celui du loyer long terme. Au mieux équivalent s'il négocie.

Tu as besoin de comprendre la situation actuelle Byshop si tu veux y apporter des améliorations.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, johny a écrit :

de ta réponse il apparait que ta réflexion est extraordinairement abstraite.

Sur ce sujet particulier (acte authentique et BC) j'en suis conscient, et me positionne donc dans le starting block pour changer d'avis. Si je défends mon intuition de façon un peu radical c'est juste pour forcer la trouvaille de nouvelles idées et arguments.

 

il y a une heure, johny a écrit :

Tu parles d'apporter une solution révolutionnaire au monde immobilier.

Pas une solution, mais une opportunité.

 

il y a une heure, johny a écrit :

En écartant de ta solution l'acteur principal (les notaires), sans chercher à le comprendre et en le caractérisant comme l'ennemi,

Pour moi l'ennemi ce n'est pas les notaires, mais plutôt l'obligation d'y avoir recours.

 

il y a une heure, johny a écrit :

Tu dis que le risque pour le particulier c'est le manque d'information. Vois tu l'ironie dans le fait que tu soutiens ta solution sans avoir toi meme d'information ?

Opportunité, pas solution. Donc méthodes à concevoir, à adapter au cas par cas, terrain à défricher, par ceux qui sont du métier.

 

il y a une heure, johny a écrit :

Tu dis que le travail sera simplifié dans 90% des dossiers. D'ou vient ce chiffre stp ? Au vu de ce qui précède ca semble totalement pifométrique :(

Je revendique le pifomètre, une méthode qui a fait ses preuves (quand on est nombreux à moyenner nos impressions).

 

il y a une heure, johny a écrit :

Que veux tu dire par passer en 4G ? Je ne connais pas d'autre 4G que celle du reseau de commnication. Que les titres soient enregistrés électroniquement et passent par internet me parait une evidence, mais je ne vois pas le rapport avec la BC. Y a t il une autre 4G ?

Oui, je parle du protocole de réseau télécom. Je veux dire par là que ceux qui partent de presque rien pour aller vers le plus moderne sautent les étapes. Dans les pays en voie de développement on est directement passé de pas de ligne téléphonique et pas de banque  à  paiement via téléphone portable, sans être passé par l'étape banque de quartier ni celle de déploiement d'un réseau de ligne en cuivre.

 

Je pense donc que certaines zones du monde où il n'y a pas de cadastre pourraient voir apparaître leurs premiers cadastres directement sur BC, dont l'intérêt par rapport à un registre centralisé est l'horodatage, qui est non falsifiable.

 

il y a 55 minutes, johny a écrit :

Je loue un certain nombre d'appartements de maniere conventionnelle, et certains en location courte durée. Un appartement en location courte durée sera loué environ deux fois plus cher par nuit pour couvrir les frais divers, les charges, le nettoyage, pour couvrir les périodes où le bien reste vide car comme un hotel tu prévois un taux de remplissage moyen etc.

Si quelqu'un vient me voir demain et me dit qu'il veux louer un appartement du lundi au vendredi chaque semaine de l'année au prix des séjours courts, il n'y a absoluemnt aucun obstacle à ca aujourd'hui. Le contrat est rédigé comme tout contrat de courte durée, ca ne pose aucun problème.

Le véritable problème pour notre locataire c'est qu'il sera "à l'hotel" toute l'année, il devra débarasser ses affaires systématiquement tous les week end. Et comme tu l'as calculé, il devra payer un prix supérieur à celui du loyer long terme. Au mieux équivalent s'il négocie.

Mon locataire imaginaire du Mardi au Jeudi gagnerait à disposer d'un grand placard qui se ferment à clef, idem d'un frigo dans la cuisine, et d'une commode dans la salle de bains. Oui, personne n'est encore demandeur de ce genre de service, mais le plus souvent c'est l'offre qui créé la demande. Si c'est déjà possible sans que l'assurance ne bronche ni ne t'allume, alors tant mieux.

 

il y a 55 minutes, johny a écrit :

Tu as besoin de comprendre la situation actuelle Byshop si tu veux y apporter des améliorations.

Je crois que l'erreur que tu me prêtes c'est de vouloir planifier un changement de fond en comble ; ce qui n'est pas du tout ma démarche. Ce que je souhaite c'est qu'un maximum opportunités soient légalement disponibles pour des entrepreneurs-juristes qui bricoleront des solutions avec, parce que pour l'instant j'ai l'impression que notaire c'est une profession sclérosée, insuffisamment soumise à la concurrence, et donc peu incitée à améliorer les services qu'elle rend.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour vulgariser totalement votre propos:

Il y a encore peu de temps, ça coutait 5% non cappé d'envoyer des fonds à l'étranger. Bitcoin a prouvé que l'on peut se passer de l'autorité centrale tout en faisant une économie substantielle.

On a évidemment maintenant des solutions alternatives moins chères: Revolut, transferwise etc... mais Bitcoin reste encore infiniement moins cher et rapide (au moins sur le coté cross border car put**n revolut c'est quand meme solide)

Pour rejoindre Aloha je dirais que l'on a en ce moment un autre vieux process (les notaires) qui chargent 8% non cappé (si je ne dis pas de bétise) pour la plupart du temps remplir un papier standard facilement remplacable par un smartcontract.

Alors bien sur @johnyj'entend également tes arguments et je fais confiance à ton expérience pour admettre que certains actes complexes ont surement besoin des notaires et ce pour encore quelques années.

Ce qui est intéressant avec la blockchain c'est dans un premier temps de réduire le couts des choses "simples" et je suis assez confiant sur le fait que la technologie évoluant, ce sera probablement possible de faire d'autres choses.

Je vais reprendre l'exemple classique d'internet, dans les années 90 meme des gens très brillants disaient "personne n'achètera jamais rien sur internet, les gens vont se faire hacker leurs cartes bleues etc...". Les plus visionnaires de l'époque avait une vague image que cdiscount pourrait exister un jour.... Alors les Uber, Airbnb & consorts...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, oryn64 a écrit :

Pour rejoindre Aloha je dirais que l'on a en ce moment un autre vieux process (les notaires) qui chargent 8% non cappé (si je ne dis pas de bétise) pour la plupart du temps remplir un papier standard facilement remplacable par un smartcontract.

c'est qui Aloha ? :ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites

imaginons que tu fasses un acte standard. Celui ci est sur une application. L'acheteur signe l'acte avec sa clé privée (il est donc le seul à pouvoir le faire) et envoie les fonds sur un smart contract. La seule personne qui puisse débloquer les fonds est une adresse "whitelisté" et pour ce faire cette personne doit également signer avec sa clé privée (again seul lui peut le faire). Une fois que c'est fait les fonds sont débloqués automatiquement et un titre de propriété électronique immuable est émis sur la blockchain ad vitam.

Je ne dis pas que ce sera la procédure standard, juste le premier exemple qui m'est passé par la tete.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×