Jump to content
This Topic
Byshop

Développement durable

Recommended Posts

il y a 28 minutes, wylke a écrit :

Non,

pas pour les véhicules individuels en tout cas. C'est une fuite en avant, qui augmente forcement la demande en électricité, et pose rapidement des problèmes en terme de ressources limitées et de pollution ( pour les batteries notamment).

Comment EELV / LFI comptent arriver à 100% EnR sans usage massif d’accumulateurs (lithium ou autres) pour le stockage ?

hydrogène ? nouvelle techno ?
Honnête question, jamais vu de réponse précise sur ce point

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, gibzed a écrit :

Le nucléaire ne peut pas être la panacée.

Oui

Il y a 9 heures, gibzed a écrit :

Jancovici défend le nucléaire comme solution au réchauffement climatique. Or on n'a en gros qu'une centaine d'année de provision devant nous avec la technologie qu'on sait déjà faire fonctionner, dans le cas où seuls les pays qui disposent de cette technologie actuellement continuent de l'utiliser. (Source pour le nombre de siècle : une chercheuse directrice au CEA dont le nom m'échappe)

Source ?

Il y a 9 heures, gibzed a écrit :

Les déchets engendrés pour la France représentent le volume d'une piscine olympique (Source volume : ibid)

En gros, on ne peut pas imaginer que le monde entier dispose du nucléaire sans rogner sur notre usage des ressources naturelles.

Oui

Il y a 9 heures, gibzed a écrit :

Il faut réduire notre consommation, et en premier dans les pays les plus gros consommateurs par tête de pipe. Il faut ensuite se méfier comme de la peste de l'effet rebond qu'on a constaté avec les économies de carburant sur le moteur à explosion.

Oui

Il y a 9 heures, gibzed a écrit :

Si Jancovici avait des arguments décroissants plutôt que de juste vouloir un status quo où seuls les pays riches continuent de se gaver quand les plus pauvres s'enfoncent dans la misère et sont déjà les premiers touchés directement par les effets du réchauffement climatique, alors je pourrais le trouver pertinent.

J'arrive pas à comprendre par quel cheminement de pensé tu en conclus ça.

Il y a 9 heures, gibzed a écrit :

En l'état actuel des choses, il ne fait que du lobbying pro nucléaire.

 

Ça j'arrive à comprendre, si on est pro nucleaire ou est forcement lobbyiste, j'ai tendence à l'oublier !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, FLyinTom a écrit :

Ecoute Bidule, tu devrais te douter que je connais les « démonstrations » de Jancovici. Fut une époque ou j’étais un grand fan de manicore. Sauf que force est de constater qu’il s’est planté sur le pic de pétrole (son ancien dada) et que de nombreuses études battent en brèche les certitudes qu’il matraque. 

Source ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, gibzed a écrit :

Le nucléaire ne peut pas être la panacée..

Le nucléaire est un mal nécessaire. Il faut choisir ses combats et le principal danger est le réchauffement climatique.

Il y a 10 heures, gibzed a écrit :

.Jancovici défend le nucléaire comme solution au réchauffement climatique. Or on n'a en gros qu'une centaine d'année de provision devant nous avec la technologie qu'on sait déjà faire fonctionner, dans le cas où seuls les pays qui disposent de cette technologie actuellement continuent de l'utiliser. (Source pour le nombre de siècle : une chercheuse directrice au CEA dont le nom m'échappe)

Les réacteurs de 4eme génération sont censés avoir du carburant pour 5000 ans. Ceux de 3eme tournent déjà a plein régime en Chine.

Il y a 10 heures, gibzed a écrit :

Les déchets engendrés pour la France représentent le volume d'une piscine olympique (Source volume : ibid)

En gros, on ne peut pas imaginer que le monde entier dispose du nucléaire sans rogner sur notre usage des ressources naturelles.

Je sais pas si tu te rends compte que c'est un argument en faveur du nucléaire. Les déchets très dangereux et a longue vie produits par la France depuis 60 ans rentrent effectivement dans une piscine olympique. Mais c'est extrêmement petit a l'échelle d'un pays. Et ce sera enfoui a 650m de profondeur dans des zones géologique stable pour des centaines de millions d'années. 

Je vois pas le rapport avec le 2eme paragraphe. On pourrait parler a contrario des EnR qui sont "en surface" et en concurrence directe avec les terres agricoles.

Il y a 10 heures, gibzed a écrit :

Il faut réduire notre consommation, et en premier dans les pays les plus gros consommateurs par tête de pipe. Il faut ensuite se méfier comme de la peste de l'effet rebond qu'on a constaté avec les économies de carburant sur le moteur à explosion.

Si Jancovici avait des arguments décroissants plutôt que de juste vouloir un status quo où seuls les pays riches continuent de se gaver quand les plus pauvres s'enfoncent dans la misère et sont déjà les premiers touchés directement par les effets du réchauffement climatique, alors je pourrais le trouver pertinent..

 

Jancovici prône la décroissance comme solution principale au réchauffement climatique donc tu ne t'es vraiment pas intéressé sérieusement à ce qu'il raconte. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le seul truc où on est encore bon en France, le nucléaire, les ecolos veulent l arrêter... ^^

Les anti nucleaires méritent un procès pour mise en danger des intérêts de la nation.

Edited by AssKicker496

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne s'agit pas d'être pro ou anti nucléaire mais d'être lucide sur le fait que c'est du très court terme.

@damaxLes ressources disponibles pour un siècle c'est Cécile Fleury la source. Désolé j'avais oublié son nom.
Et Janco revendique de faire du lobbying. Je ne le dis pas juste pour le pointer de mon doigt de petit écolo comme un vendu au grand capital de la méchante industrie : " Il est cofondateur et associé de la société de conseil Carbone 4 et président et fondateur du groupe de réflexion The Shift Project. " sur la page wiki francophone qui lui est consacrée, à la fin du paragraphe d'introduction.

Je n'entends quasiment jamais personne parler d'H2 et de la pile à combustible qui pourtant fonctionne déjà de façon industrielle.
On produit souvent l'H2 à partir de gaz et pour casser la molécule, on fait ça avec du nucléaire, ce qui d'une part ne résout pas l'accumulation de carbone dans l'atmosphère mais en plus implique d'avoir une grosse production d'électricité avec des centrales nucléaires qui ne fonctionneront pas indéfiniment.

Perso, j'aime beaucoup l'éolien. On peut casser les molécules d'eau par électrolyse et même si on ne récupère que la moitié de ce que le gaz naturel a à offrir, on n'émet plus de CO2. Et ça Janco n'en parle pas; dès qu'on évoque l'éolien, il parle de pilotabilité. On en parle aussi de l'inertie pour arrêter une centrale? Ou de la redémarrer qui n'est pas une mince affaire non plus. Non, ça il ne l'évoque jamais. Il peut bien prétendre être décroissant mais je ne l'entends jamais sur la décroissance. Par contre il bavarde beaucoup sur les avantages du nucléaire, sa sûreté, son économie.

Je trouverais plus intéressant qu'il évoque des solutions durables, probablement à base de " low tech " pour tendre vers la décroissance.

Je l'aime bien, il est sympathique. Mais.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
12 minutes ago, gibzed said:

Je n'entends quasiment jamais personne parler d'H2 et de la pile à combustible qui pourtant fonctionne déjà de façon industrielle.

On produit souvent l'H2 à partir de gaz et pour casser la molécule, on fait ça avec du nucléaire, ce qui d'une part ne résout pas l'accumulation de carbone dans l'atmosphère mais en plus implique d'avoir une grosse production d'électricité avec des centrales nucléaires qui ne fonctionneront pas indéfiniment.

Toi tu sais mais juste pour souligner que le gros avantages du pétrole c'est que c'est facile à transporter, avec l'état liquide et la stabilité à température ambiante + la forte densité énergétique.

C'est intéressant l'hydrogène dans le sens ou le transport a pas les mêmes pertes que les câbles électriques et que la sécurité est certes pas totale mais maîtrisée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On arrive à de meilleurs rendement avec une PàC qu'avec le moteur à explosion aussi.

La France dispose d'un des plus beaux couloirs venteux avec les colonies de l’hémisphère sud. De quoi faire tourner de l'off-shore non-stop, tant pour l'électrolyse que pour la compression à 700 bar. Et on peut ramener les réservoirs avec une petite flotte de voiliers, histoire de pousser un peu plus vers un changement de nos modes de transports.

On pourra toujours me rétorquer que j'y ai un intérêt personnel puisque je dessine des bateaux. ;) Chacun voit midi à sa porte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, gibzed a écrit :

Il ne s'agit pas d'être pro ou anti nucléaire mais d'être lucide sur le fait que c'est du très court terme.

@damaxLes ressources disponibles pour un siècle c'est Cécile Fleury la source. Désolé j'avais oublié son nom.
Et Janco revendique de faire du lobbying. Je ne le dis pas juste pour le pointer de mon doigt de petit écolo comme un vendu au grand capital de la méchante industrie : " Il est cofondateur et associé de la société de conseil Carbone 4 et président et fondateur du groupe de réflexion The Shift Project. " sur la page wiki francophone qui lui est consacrée, à la fin du paragraphe d'introduction.

Je n'entends quasiment jamais personne parler d'H2 et de la pile à combustible qui pourtant fonctionne déjà de façon industrielle.
On produit souvent l'H2 à partir de gaz et pour casser la molécule, on fait ça avec du nucléaire, ce qui d'une part ne résout pas l'accumulation de carbone dans l'atmosphère mais en plus implique d'avoir une grosse production d'électricité avec des centrales nucléaires qui ne fonctionneront pas indéfiniment.

Perso, j'aime beaucoup l'éolien. On peut casser les molécules d'eau par électrolyse et même si on ne récupère que la moitié de ce que le gaz naturel a à offrir, on n'émet plus de CO2. Et ça Janco n'en parle pas; dès qu'on évoque l'éolien, il parle de pilotabilité. On en parle aussi de l'inertie pour arrêter une centrale? Ou de la redémarrer qui n'est pas une mince affaire non plus. Non, ça il ne l'évoque jamais. Il peut bien prétendre être décroissant mais je ne l'entends jamais sur la décroissance. Par contre il bavarde beaucoup sur les avantages du nucléaire, sa sûreté, son économie.

Je trouverais plus intéressant qu'il évoque des solutions durables, probablement à base de " low tech " pour tendre vers la décroissance.

Je l'aime bien, il est sympathique. Mais.

 

Ok, je vais te laisser dans tes certitudes, poncifs et procès d'intentions sur jancovici.

Bon debat à tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, AAcheckmate a écrit :

Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi il y a pas un consensus sur le coût du nucléaire?

 

 

Parce que l’administration fonctionne au budget annuel. On a provisionné un fond de démantèlement à dépenser sur toutes les installations.

 

Citation


Quelle sont ses différents coûts?

Coût réels de fonctionnement
Coûts de maintenance et de stockage des matière radioactive
Coûts de stockage future des matières radioactive (temps infini) et démantèlement des centrales  

Coûts des possibles changements de norme de sécurité (+ d'entretien ou durée de vie plus faible des centrales, sécurité, etc)

Oui il faut du personnel bien formé à réagir. Une population qui comprend que c'est notre atout national, un fleuron. ITER se fait chez nous.

 

Thchernobyl UNGG + barre de controle devant s'élever par crémaillère.

 

Nous on a des REP++ refroidissement par eau+avec barres de contrôles qui tombent par gravité.

 

Il faut construire d'autres centrales sous notre licence. Former l'esprit de nos concitoyen au risque mesuré.

 

Citation


Coût d'un potentiel désastre écologique 
Coût d'une potentielle catastrophe nucléaire 

On a déjà marqué l'atmosphère en Pu non présent sur terre à part à Oklo. Anthropocène.

Le réchauffement arrive, il faut s'y préparer.

 

Citation


Si j'ai bien compris si les coûts futurs lié aux nucléaires ne sont pas sous estimés (ils le sont souvent) le nucléaire est supérieur aux autres énergies.

Dans la mesure ou tu inclues le retraitement Tu recycles 98% de valeur réutilisable.

 

Et la transmutation. Le changement d'isotope pour atterrir sur un isotope stable et non radiotoxique à la faveur d'une irradiation neutrons.

 

Maintenant c'est l'heure du RJH irradiateur neutrons qui va nous dire les section efficace.

 

Citation


En théorie tout le monde devrait être d'accord sur les coûts de fonctionnement et de stockage et les différences d'opinions devraient apparaitre sur les différents scénarios de catastrophe.

Tu peux consulter le site de l'ASN pour voir les rapports publics, c'est public.

Le Général avait bien construit les choses.

Citation


Même si le nucléaire semble être un bon moyen de lutter contre le réchauffement climatique il est malheureusement aussi vulnérable aux conséquence de celui ci (grosse catastrophe ou seulement des petits incidents qui forceront les centrales à arrêter leur production et limitant donc leur rentabilité). Et vu l'incompétence des différents gouvernements pour lutter contre celui ci, il y a aucune chance qu'on réussisse à le réduire suffisamment.

Mais pourquoi un outil bien manœuvré devrait subir quoi?

On dimensionne au risque P=10E-6

Go ASN, c'est le gendarme qui contrôle tout le monde.

 

Citation



Que pensez vous de cette affirmation : "De plus, les sages de la rue Cambon estiment qu’une hausse significative du coût du stockage n’impactera que de manière limitée le coût de production du nucléaire.(https://www.lemondedelenergie.com/cout-energie-nucleaire/2020/01/27/)? Peut on dire la même chose du coût des démantèlement des centrales?

Oui parce que le combustible semble re traitable pendant longtemps 98%!

 

Citation


Merci d'avance!

Je le redis on est champion du monde, on est des ouf de la recherche ,rjh, iter, lmj . La lumière c'est nous, brillez, c'est la classe.

il est temps de dire que le nucléaire est la solution et qu'on en a pour plusieurs centaines d'années de réserve. Fission ou fusion.

Donc le cout de la centrale et des bonhommes qui y bossent et ceux qui doivent la détruire et la rendre à la nature.

Les couts de stockage de déchets c'est rien.

Les déchets c'est 5% du volume qui porte 95% de la radiotoxicité. PF mis en matrice de verre. Stockage profond déchets B.

Déchets A c'est 95% du volume pour 5% de la radiotoxicité.

on vise 300 ans=niveau d'une mine

 

Les promesses du futur sur la fusion et la transmutation.

 

Souriez

 

Edited by BidulE

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, gibzed a écrit :

Il ne s'agit pas d'être pro ou anti nucléaire mais d'être lucide sur le fait que c'est du très court terme.

Faux archi faux, on a des centaines d'années de réserve en fission, en fusion on verra bien que faire de toutes ces énergies.

 

Citation

@damaxLes ressources disponibles pour un siècle c'est Cécile Fleury la source. Désolé j'avais oublié son nom.
Et Janco revendique de faire du lobbying. Je ne le dis pas juste pour le pointer de mon doigt de petit écolo comme un vendu au grand capital de la méchante industrie : " Il est cofondateur et associé de la société de conseil Carbone 4 et président et fondateur du groupe de réflexion The Shift Project. " sur la page wiki francophone qui lui est consacrée, à la fin du paragraphe d'introduction.

 

Citation

Je n'entends quasiment jamais personne parler d'H2 et de la pile à combustible qui pourtant fonctionne déjà de façon industrielle.
On produit souvent l'H2 à partir de gaz et pour casser la molécule, on fait ça avec du nucléaire, ce qui d'une part ne résout pas l'accumulation de carbone dans l'atmosphère mais en plus implique d'avoir une grosse production d'électricité avec des centrales nucléaires qui ne fonctionneront pas indéfiniment.

L'hydrogene est dans la filière DRT du cea. Il font.

L'H2 est tatillon comme garçon. LAE c'est 4%. Donc l'usage peut être dangereux tout simplement bcp plus que le pétrole. Le nucléaire va te tuer plus lentement que le H2 :)

Un centrale c'est la résistance du béton armé, de l'enceinte, on peut changer la cuve si on le prévoit. 40 ans sur de sur à tirer si ça tient.

 

Citation

Perso, j'aime beaucoup l'éolien. On peut casser les molécules d'eau par électrolyse et même si on ne récupère que la moitié de ce que le gaz naturel a à offrir, on n'émet plus de CO2. Et ça Janco n'en parle pas; dès qu'on évoque l'éolien, il parle de pilotabilité.

Oui et de maintenance, les trains épicycloïdaux sont des installations assez compliquées quand c'est gros et haut, foirer cette organe avec les freinages, les survistesses, les acoups.

Il fait trop peu de vent çà tourne pas, ça souffle trop, il faut l'arrêter.

 

Citation

On en parle aussi de l'inertie pour arrêter une centrale? Ou de la redémarrer qui n'est pas une mince affaire non plus. Non, ça il ne l'évoque jamais. Il peut bien prétendre être décroissant mais je ne l'entends jamais sur la décroissance. Par contre il bavarde beaucoup sur les avantages du nucléaire, sa sûreté, son économie.

Oui et cela se prévoit, il y a plusieurs tranches sur un site.

Citation

Je trouverais plus intéressant qu'il évoque des solutions durables, probablement à base de " low tech " pour tendre vers la décroissance.

Je l'aime bien, il est sympathique. Mais.

 

On a le solaire thermique dans les poches aussi tkt.

Edited by BidulE

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, BidulE a écrit :

Faux archi faux, on a des centaines d'années de réserve en fission

C'est pourtant ce que j'ai entendu de la bouche de Cécile Fleury, et j'ai pas mal confiance dans son expertise.

il y a une heure, BidulE a écrit :

L'hydrogene est dans la filière DRT du cea. Il font.

L'H2 est tatillon comme garçon.

L'H2 est particulièrement explosif si c'est ce que tu entends par tatillon. Le méthane l'est un peu moins mais contient du CO2 (qu'on cherche à éviter de voir se répandre dans l'atmosphère); pourtant on peut extraire le CH4 assez facilement dans une autoclave à partir des déchets organiques. On a ce genre de solutions dans des déchetteries par exemple, des exploitations agricoles d'élevage (les fientes de poulets étant les plus riches). Une difficulté supplémentaire avec le méthane c'est les fuites. le méthane a un double effet kisscool parce qu'il a un pouvoir en terme d'effet de serre encore plus énorme que le CO2, mais en haute atmosphère il brise les molécules d'03 qui nous protège du rayonnement solaire. Bien sûr il y a encore plus de fuites avec la molécule d'H2 dues à son extrême petitesse, mais elle n'a pas ces deux effets délétères. C'est la raison pour laquelle c'est celle que je préfère. Certaines villes font rouler leurs bus avec une PàC pour fournir l’électricité, ce n'est pas une solution nouvelle. Une des difficultés c'est de stocker cet H2 (de façon durable) et la recherche se fait plutôt sur les réservoirs que sur la façon de l'extraire.

Il y a 1 heure, BidulE a écrit :

Il fait trop peu de vent çà tourne pas, ça souffle trop, il faut l'arrêter.

L'éolien offshore est compliqué à mettre en œuvre mais placé dans un couloir favorable, la fourniture d'électricité est quasi permanente. C'est une technologie encore en développement, tant sur l'efficacité en terme de puissance que sur les moyens mis en œuvre pour la conception. Ce n'est aucunement comparable à la puissance d'une centrale nucléaire certes mais les déchets posent moins de problèmes sur le long terme, en tous cas nettement moins de problèmes de radioactivité ou de chaleur dégagée par ces déchets.

 

Il y a 1 heure, BidulE a écrit :

On a le solaire thermique dans les poches aussi tkt.

On a étudié pas mal des possibilité pour récupérer l'énergie solaire et la plus efficace semble être la photosynthèse. Sauf qu'on n'est pas des plantes - mais on sait en faire pousser.
Le four solaire c'est chouette aussi, sauf que les infrastructures sont titanesques (je pense à celui dans les Pyrénées).
Les usines marémotrices ou les autres formes de barrages offrent aussi un potentiel d'énergie tellement intéressant qu'on en utilise depuis belle lurette, sauf qu'on ne peut pas en placer d'avantage que ce dont on dispose comme espace sans ruiner des écosystèmes qu'on sait fragiles désormais. Et ces derniers sont pilotables! Certains servent juste à refroidir des centrales nucléaires.

 

Il y a 1 heure, BidulE a écrit :

la résistance du béton armé

Les cours que j'ai le moins appréciés lors de ma petite formation en ingénierie (géotechnique, génie civil) quand j'étais encore à l'école c'était " béton armé " et " résistance des matériaux " mais c'est sans doute parce que je ne suis pas à l'aise avec les maths.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, gibzed a écrit :

On a étudié pas mal des possibilité pour récupérer l'énergie solaire et la plus efficace semble être la photosynthèse.

Solaire thermique pour chauffer des sels fondus. miroir de fesnel c'est très petit comme installation , rien à voir avec odeheillo ou Themis

gros espoir sur le solaire thermique.

H2 LAE=Limite d'auto explosivité à 4% du volume à 5 % ca fait boum sans source d’activation. Oui tout est sur le stockage.

 

Le gros problème avec l'énergie c'est le stockage. 99% de l’électricité stockée ce sont des barrages hydroélectriques. On produit, on doit consommer tout de suite. Pas de transport d’électricité dans du cuivre au delà de 400km.

il y a 9 minutes, gibzed a écrit :

Certains servent juste à refroidir des centrales nucléaires.

Des fleuves ou autre (de l'eau) oui. Contrainte de delta T entre pompage et rejet.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, gibzed a écrit :

@damaxLes ressources disponibles pour un siècle c'est Cécile Fleury la source. Désolé j'avais oublié son nom.

Perso, j'aime beaucoup l'éolien. On peut casser les molécules d'eau par électrolyse et même si on ne récupère que la moitié de ce que le gaz naturel a à offrir, on n'émet plus de CO2. Et ça Janco n'en parle pas; dès qu'on évoque l'éolien, il parle de pilotabilité. On en parle aussi de l'inertie pour arrêter une centrale? Ou de la redémarrer qui n'est pas une mince affaire non plus. Non, ça il ne l'évoque jamais. Il peut bien prétendre être décroissant mais je ne l'entends jamais sur la décroissance. Par contre il bavarde beaucoup sur les avantages du nucléaire, sa sûreté, son économie.

 

C'est qui cette Cécile Fleury ? J'ai beau la mettre dans Google, je trouve rien.

L'éolien, c'est de l'énergie extrêmement "dissipée", dure à capter, qui demande des structures énormes. Bcp de métal. Il faut creuser des trous pour aller chercher le métal (et donc CO2) sans parler du fait que le métal n'est pas en quantité illimité sur terre. Tout ça c'est des problèmes. Même si on laisse de côté l'intermittence qui est une énorme faiblesse, c'est toujours problématique.  Et l'éolien en mer, même si c'est prometteur, c'est des structures attaquées durement par les éléments et qui ont du coup une durée de vie plus limitée.

Maintenant, l'intermittence. Le vent souffle plus ou moins tout le temps en même temps en Europe, ou pas. Du coup, des pays qui ont ultra misé sur l'éolien comme le Danemark, sont soit en surproduction et sans possibilité pour le vendre à l'étranger (vu que les éoliennes tournent aussi), soit en demande d'énergie et c'est les centrales à gaz étrangères qui tournent.

Et encore une fois, Jancovici ne parle quasiment que de décroissance. Et de la dépendance aux énergies fossiles qui représentent 85% de l'énergie mondiale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On donne aux partisans de l'URGENCE climatique une source d'énergie extrêmement climato-friendly et ils en veulent pas, c'est incroyable !

Le climat est un truc trop urgent pour plaisanter : il faut construire en urgences pleins de centrales nucléaires à la pointe de la technologie. Avec un peu de solaire pour faire plaisir aux enfants. On pourrait ridiculiser les allemands avec leur centrales à charbon et leur merguez qui tournent.

Edited by AssKicker496

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/02/2021 à 23:43, FLyinTom a écrit :

Genre le plutonium avec sa demi-vie de 24 mille ans ? 

Justement non, toi tu fait référence à des demi-vie "éternelle". Les déchets les plus problématiques sont ceux avec un demi-vie intermédiaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Byshop a écrit :

Justement non, toi tu fait référence à des demi-vie "éternelle". Les déchets les plus problématiques sont ceux avec un demi-vie intermédiaire.

Ça fait deux bêtises que tu dis sur les isotopes, tu veux pas arrêter ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Thread qui engendre pas mal de discussions sur le découplage absolu 

https://mobile.twitter.com/hausfath/status/1379502568951312384

Édit : l article correspondant 

https://thebreakthrough.org/issues/energy/absolute-decoupling-of-economic-growth-and-emissions-in-32-countries

- c est bien empreinte carbone et pas seulement émissions locales

- ca regarde découplage absolu 

- 2020 est enlevée :>'

Edited by dupire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×