Jump to content
This Topic
Byshop

Développement durable

Recommended Posts

il y a 14 minutes, Elmo a écrit :

Ces terroristes qui œuvrent pour le vivant ! Écoeurant !

Qu’est ce qui est dérangeant dans le fait d’avoir un débat scientifique et d’en savoir plus ?

Beaucoup de « résultats » ont été debunkés, y compris la fraude massive de BioCheck ; c est pas si grave d’essayer de remplacer des convictions par des conclusions.

 

Edited by dupire

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, dupire a écrit :

Qu’est ce qui est dérangeant dans le fait d’avoir un débat scientifique et d’en savoir plus ?

Rien du tout, je réagissais juste à byshop qui vient une fois de plus troller (en s'appropriant intelligemment les termes des commentaires).

Pour moi, c'est du lobbying, au même titre que les Monsanto et consorts, pas glorieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, Frouza a écrit :

Je me suis inscrit dans un supermarché coopératif et collaboratif à Paris, La Louve, dans le 18ème.
Pour participer, il faut investir 100e dans le bordel, et donner 3h de son temps toutes les 4 semaines pour aider, genre tenir la caisse ou nettoyer ou receptionner les livraisons.

C'est un p'tit geste  de mon côté, mais j'vais surtout voir de quoi il s'agit parce que je suis pas dedans encore.

Certains ont déjà participé à quelque chose de ce genre ? Un peu peur que ce soit trop bobo parisien, mais bon, on verra

Le concept me paraît interessant.

Maintenant faut espérer une bonne gestion sur le long terme et une étude de marché faite au préalable.

Edited by Fuck Bill2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, f*ck Bill2 a écrit :

Le concept me paraît interessant.

Maintenant faut espérer une bonne gestion sur le long terme et une étude de marché faite au préalable.

Il y'a eu un an de test, puis 3 ans qu'il est ouvert. La c'est la 4eme année. J'en ai un prêt de chez moi dans le genre qui tourne bien sur Lille.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Elmo a écrit :

Ces terroristes qui œuvrent pour le vivant ! Écoeurant !

Les herbicides permettent le semi direct, c'est à dire la culture sans labour, qui est bien plus respectueuses des sols et de la biodiversité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/02/2020 à 16:38, Byshop a écrit :

Les herbicides permettent le semi direct, c'est à dire la culture sans labour, qui est bien plus respectueuses des sols et de la biodiversité.

Je ne connais pas les chiffres donc je précise que c'est un ressenti mais la gigantesque majorité des cultures (conventionnelles ou bio) sont labourées bien profond. Si dans certains cas il y'a utilisation de pesticides pour remplacer le labour, je veux bien savoir où parce que je n'en ai jamais vu. Pesticides et labour ça reste la norme il me semble.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention tu vas te faire rétorquer qu'il a parlé d'herbicides et pas de pesticides... ;)

De manière générale, herbicides = sol nu (ça n'aurait pas de sens de pailler après herbicide) et pollué, donc ça se retrouve dans les aliments.

De plus, une monoculture avec herbicides va surtout favoriser le développement des "nuisibles" de la culture donc ça sera viva Las Vegas pour ces derniers, du coup ben... insecticides...

Donc contrairement à ce qu'a dit byshop, utiliser des herbicides (et donc des pesticides derrière) ça ne fait qu'appauvrir les sols, qui au passage vont se faire lessiver par les pluies, et c'est une catastrophe pour la biodiversité.

D'ailleurs, le suffixe -cide parle de lui même :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Elmo a écrit :

De manière générale, herbicides = sol nu (ça n'aurait pas de sens de pailler après herbicide) et pollué, donc ça se retrouve dans les aliments.

[...]

utiliser des herbicides (et donc des pesticides derrière) ça ne fait qu'appauvrir les sols, qui au passage vont se faire lessiver par les pluies, et c'est une catastrophe pour la biodiversité.

C'est tout le contraire. L'utilisation d'herbicide juste après la récolte permet de couvrir le sol par de la végétation,d ocn eviter le lessivage, l'enrichir sans engrais, et top pour la biodiversité comparer à un sol nu. Sans herbicide il faudrait labourer derrière.

 

Edited by Byshop

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas loin de chez moi il y a un céréalier qui expérimente pas mal avec de bons résultats des méthodes novatrices. Il pratique le non labour couplée à de l'agroforesterie depuis + de 20 ans et ne s'interdit pas d'utiliser du glyphosate à des moments clés (comme la concurrence semis vs adventice), de mémoire il dilue à 1/7 des doses recommandées. (je vais regarder si je retrouve ma version papier pour vous la photographier.

https://www.lavoixdunord.fr/712135/article/2020-02-18/marc-lefebvre-cerealier-guines-je-ne-comprends-pas-le-debat-sur-le-glyphosate

 

Donc Byshop n'a pas tout à fait tord. Mais comme d'habitude sa méthode grossit le trait. Limite sous entendu que c'est grâce au glyphosate que c'est possible de semer sans labour. On peut aussi faire du semis direct sans herbicide, mais il faut d'autres outils comme de l'arrachage mécanique des plantes concurrentes. Le glyphosate c'est juste moins cher, c'est pas une potion magique.

 

Si on avait une politique agricole ambitieuse pour l'avenir, on devrait moins taxer l'agriculture qui respecte l'environnement dans lequel évolue notre espèce, et taxer lourdement ceux qui ne le font pas. Très rapidement on aurait des avancées technologiques pour réaliser une transition. Mais bon ça va pas faire plaisir aux lobbies présents à chaque niveau de décision (ue, état, région, voire même encore plus local), donc on n'a pas "le courage" politique...

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, Wilcza a écrit :

Si on avait une politique agricole ambitieuse pour l'avenir, on devrait moins taxer l'agriculture qui respecte l'environnement dans lequel évolue notre espèce, et taxer lourdement ceux qui ne le font pas. Très rapidement on aurait des avancées technologiques pour réaliser une transition. Mais bon ça va pas faire plaisir aux lobbies présents à chaque niveau de décision (ue, état, région, voire même encore plus local), donc on n'a pas "le courage" politique...

Limite c'est le contraire. Plus tu respectes l'environnement, plus tu sors des normes, plus ils vont t'emm**der.

Une taxation des produits importés permettrait déjà de résoudre pas mal de problèmes (sachant que les produits viennent majoritairement de pays aux standards environnementaux inférieurs à la France) . Ça donnerait un peu d'air aux agriculteurs français qui sont asphyxiées par la concurrence. Je pense pas qu'un secteur pris à la gorge puisse permettre d'espérer une évolution positive.

Or c'est tout le contraire avec le CETA par exemple. C'est une dimension bizarrement largement oubliée dans cette question : le protectionnisme environnementale.  Etre no-border ou écolo, il faut choisir.

 

 

 

 

 

 

Edited by AssKicker496

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Byshop a écrit :

C'est tout le contraire. L'utilisation d'herbicide juste après la récolte permet de couvrir le sol par de la végétation,d ocn eviter le lessivage, l'enrichir sans engrais, et top pour la biodiversité comparer à un sol nu. Sans herbicide il faudrait labourer derrière.

 

Sans herbicide il faudrait labourer derrière.. ce qu'il ne faut pas lire...

Reprends ton raisonnement, remplaces herbicide par paillage et là tu respectes le sol et l'environnement.

 

Il y a 1 heure, Wilcza a écrit :

Pas loin de chez moi il y a un céréalier qui expérimente pas mal avec de bons résultats des méthodes novatrices. Il pratique le non labour couplée à de l'agroforesterie depuis + de 20 ans et ne s'interdit pas d'utiliser du glyphosate à des moments clés (comme la concurrence semis vs adventice), de mémoire il dilue à 1/7 des doses recommandées. (je vais regarder si je retrouve ma version papier pour vous la photographier.

https://www.lavoixdunord.fr/712135/article/2020-02-18/marc-lefebvre-cerealier-guines-je-ne-comprends-pas-le-debat-sur-le-glyphosate

Un peu pareil, tu pailles/couvre ton sol et la concurrence des adventices est quasi nulle. T'as juste à écarter ton paillage pour repiquer tes semis ou semer direct.

 

Il y a 1 heure, Wilcza a écrit :

Donc Byshop n'a pas tout à fait tord. Mais comme d'habitude sa méthode grossit le trait. Limite sous entendu que c'est grâce au glyphosate que c'est possible de semer sans labour. On peut aussi faire du semis direct sans herbicide, mais il faut d'autres outils comme de l'arrachage mécanique des plantes concurrentes. Le glyphosate c'est juste moins cher, c'est pas une potion magique.

Cf au dessus.

Il y a 1 heure, Wilcza a écrit :

Si on avait une politique agricole ambitieuse pour l'avenir, on devrait moins taxer l'agriculture qui respecte l'environnement dans lequel évolue notre espèce, et taxer lourdement ceux qui ne le font pas. Très rapidement on aurait des avancées technologiques pour réaliser une transition. Mais bon ça va pas faire plaisir aux lobbies présents à chaque niveau de décision (ue, état, région, voire même encore plus local), donc on n'a pas "le courage" politique...

Exactement, et ces lobbys annoncent partout que les herbicides sont bons pour la terre et la biodiversité. Et ça marche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gaffe quand même au point de vue des agriculteurs sur tout ce qui tourne autour de l'environnement.

Les jeunes sont sans doutes plus réfléchis mais les vieux de la vieille en général sont les mecs les plus crades que tu puisses croiser.

Quelques exemples venant d'expériences perso :

- Dans un bled de campagne, un propriétaire terrien, agriculteur multi-milionnaire a un jour décidé de creuser un trou de 10mx10mx3m pour faire une sorte d'étang dans lequel il vidait tous les surplus de produits phyto, huile de vidange, lisier ou quelque substance pour laquelle il aurait dû payer un recyclage. Le tout coincé entre une route et une pâture ou ses vaches laitières broutaient et servant de patinoire et de zone de jeux aux enfants du village.

- J'ai acheté plusieurs terrains (récemment devenus bâtissables) à des agriculteurs. Avant, ces terrains leur servaient de décharge, au moment de construire, pendant le terrassement, j'ai retrouvé des pneus de tracteur, des centaine de m² de bâches en plastique (bâche à silo), des blocs de béton et de tarmac, des morceaux de ferraille,... et ce sur tous les terrains appartenant à des propriétaires différents. Juste la norme quoi.

- Un vieux m'a raconté qu'à une certaine époque, le meilleur désherbant définitif était le mazout. Imbattable au niveau rapport qualité prix donc c'est ce que les agriculteurs utilisaient le plus pour les zones qui devaient rester vierges, allées, chemins, courts pavées,...

Passer sa vie à travailler la terre et la respecter si peu c'est assez incroyable mais c'est pourtant réel donc quand un agriculteur te dit ce qui est bon pour la terre, il faut comprendre que c'est ce qui est bon pour que la terre fasse ce qui l'arrange à l'endroit qui l'intéresse. Ce qu'il y'a au-dessus, en dessous, à côté ou dans 30 ans ça n'est pas son problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Byshop a écrit :

Lui il a les mains dans le cambouis et ne pense pas comme toi, donc entre son autorité et la tienne le choix est simple.

Pense à bien mettre les mains dans le cambouis avant tes prochaines affirmations sur tout et rien, parce que tu risques de te le reprendre dans la face ce non-argument.

Et du coup entre les agriculteurs qui labourent depuis des décennies et moi qui ne cultive pas encore, j'imagine qu'ils ont bien raison de la faire, question d'autorité.

 

Il y a 8 heures, Byshop a écrit :

J'ai regardé un paquet de ses vidéos, il ne correspond absolument pas à ce que tu décris.

C'est en effet surprenant qu'aucun agriculteur n'ait posté de vidéo de lui en plein épandage de mazout, ou en train d'enterrer des pneus...

Sinon entre les gens que doublejef a croisés et les vidéos que tu as vues, le choix est simple.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Byshop a écrit :

J'ai regardé un paquet de ses vidéos, il ne correspond absolument pas à ce que tu décris.

Honnêtement je n'ai pas regardé sa vidéo et je veux bien te croire. C'est juste pour signaler qu'il n'est pas neutre et que sa vision des choses n'est pas forcément uniquement bienveillante et désintéressée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Elmo a écrit :

Pense à bien mettre les mains dans le cambouis avant tes prochaines affirmations sur tout et rien, parce que tu risques de te le reprendre dans la face ce non-argument.

Valoriser l'expérience par rapport à la théorie c'est un non-argument ? :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Byshop a écrit :

Valoriser l'expérience par rapport à la théorie c'est un non-argument ? :D

on va pas rentrer dans les détails ici, mais il n'existe pas d'experience sans théorie. C'est juste pas possible.

autrement dit, et pour ce qui nous intéresse ici, tu valorises en fait une théorie plutôt qu'une autre.

mais tel un fou de dieu, tu ne te rends même plus compte de ton endoctrinement. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin un peu de bon sens

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/02/27/eolien-terrestre-sous-la-pression-des-elus-ruraux-macron-change-de-cap_6030978_3234.html

ah non lol, c'est sous la pression des élus ruraux de "nos territoires". On dirait que le mec ne peut pas faire un truc bien de sa propre initiative et l'assumer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Nouveau défi
PokerStars : Nouveau défi