Jump to content
This Topic
natanoj

Natanoj Trip

Recommended Posts

:secret:

a mon retour ! Il s'est passé vraiment beaucoup de choses intéressantes ces derniers mois. Beaucoup de cadeaux de la vie, de belles expériences également. Je change beaucoup, mes relations et centres d'intérêt aussi évoluent, et je sens que je suis mûr pour commencer à partager un peu là dessus. C'est en partie aussi pour ça que je vais dans le silence, pour pouvoir me concentrer, organiser mes pensées, et essayer de mettre tout ça sur papier. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

a mon retour ! Il s'est passé vraiment beaucoup de choses intéressantes ces derniers mois. Beaucoup de cadeaux de la vie, de belles expériences également. Je change beaucoup, mes relations et centres d'intérêt aussi évoluent, et je sens que je suis mûr pour commencer à partager un peu là dessus. C'est en partie aussi pour ça que je vais dans le silence, pour pouvoir me concentrer, organiser mes pensées, et essayer de mettre tout ça sur papier. 

En attendant la suite.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cher CP, 

 

Je reviens de l’abbaye où j’ai passé trois jours. Pas exactement dans le silence, comme je pensais avant d’arriver, vu qu’au final les gens là-bas parlaient pas mal entre eux, mais en tout cas totalement coupé de mon monde habituel. Sans famille, sans ami, sans internet ni téléphone. Je n’avais pas grand chose à faire sinon lire, écrire, et “faire le point sur ma vie”. Figurez-vous que ça a marché. Quelques heures à peine après mon arrivée, j’ai ouvert une porte à l’intérieur de mon cerveau, et j’ai passé les 3 jours suivants à l’explorer, à comprendre des choses sur ma vie, mes actes, et les raisons de mes actes.

 

En 2010, après 5 ans d’études passionnantes, j’ai passé mon diplôme d’architecte, et me suis lancé dans la vie professionnelle, plein d’ambition, de confiance,  et avec l’envie de changer le monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. Trop ambitieux peut-être, j’avais choisi un studio réputé, mais au rythme impossible, et me suis retrouvé à bosser 50, 60, parfois 70 heures par semaine pour un patron tyrannique, qui a réussi à me casser en à peine 2 mois. Ma vie est devenue un enfer. Moi qui avais toujours été heureux, sociable, plein de passions et d’envie, j’étais devenu seul, isolé, triste et totalement esclave de ma vie. Ma seule satisfaction à cette époque, c’était le poker. Je me sentais bon aux cartes. Alors que tout commençait à foutre le camp, le poker était le seul domaine où j’avais l’impression d’avoir encore un peu de contrôle. Naturellement, j’ai commencé à tout miser dessus. Je me rappelle que je jouais online le soir, postais mes mains sur Pokerstrategy à la pause midi, et tous les weekends, j’allais affronter des livetards au casino. Je gagnais un peu d’argent. Me sentais meilleur qu’eux. J’ai voulu continuer à progresser. C’est comme ça que j’ai découvert le CP, par la section stratégie Live, où les regs impitoyables m’obligeaient à bosser dur pour ne pas me faire basher. J’ai progressé, ai osé intervenir dans les débats, et petit à petit, j’ai même senti cette sorte de sympathie de la part de mes pairs, qui commençaient à me connaître et apprécier mes contributions. Je me suis senti moins seul. Presque avec des potes, dont je commençais à connaitre les pseudos, le caractère et même la vie. Certes, quand on y pense, c’était Natanoj qu’on appréciait, mais ça restait une part de moi, et c’était une vraie béquille à une époque où Jonathan boitait salement.

 

Et puis il y a eu le thread couchsurfing. Je suis tombé dessus un peu par hasard, et y ai posté d’abord timidement. Mais les mecs m’ont demandé des précisions, alors j’ai commencé à raconter mes voyages. Et j’ai été surpris de la réception de ces récits. De leur succès. Les gens adoraient lire mes aventures, mes découvertes, mes joies et mes galères. Et ce n’était pas de Natanoj le joueur de poker qu’il s’agissait, mais bien de Jonathan. Le vrai Jonathan. Celui qui avait un jour été heureux, passionné de vie, de rencontres, de voyages et d’écriture. Celui qui avait des convictions profondes, et des doutes. Celui qui avait du s’enterrer si profondément pour se protéger du mépris et des humiliations quotidiennes.

 

Les gars du CP m’ont rappelé que je pouvais être heureux. Que j’avais de la valeur en tant que moi, sans masque. Que je pouvais réaliser quelque chose d’important. Ce quelque chose, ça a été le World Poker Trip. 

 

La plus belle et la plus grande aventure de toute ma vie. La renaissance. Les récompenses. La redécouverte de moi. La prise de confiance. La liberté. L’amour. Et même le succès. Inattendu. Natanoj avait porté Jonathan beaucoup plus haut qu’il ne l’aurait pu imaginer un jour.

 

Tout cela commencé grâce au CP. C’est le CP qui m’a donné la force de redevenir moi-même. Pour ça, je lui en suis profondément reconnaissant. Vraiment. A vous tous, merci. 

 

Et puis il s’est passé quelque chose. D’abord un enthousiasme un peu moindre. Puis de l’indifférence. Les premières critiques, d’abord minoritaires, et bientôt de plus en plus fréquentes et nombreuses. Jusqu’à la fameuse polémique du Main qui m’a profondément blessée, car je ne la comprenais pas. J’ai terminé mon voyage sur un immense sentiment d’amertume. Et puis, au retour, quand l’émotion s’est peu à peu calmée, semaine après semaine, j’ai repensé à tout cela. Relu les critiques, et les ai peu à peu assimilées.

 

Jusqu’à septembre où tout est enfin devenu clair...

 

Quelques mois après le début du World Poker Trip, le succès a commencé à devenir de plus en plus grand. Succès un peu ambigu néanmoins : même si je voyais bien les statistiques monter un peu partout, ma vie elle, au Pérou demeurait relativement inchangée. Personne ne me connaissait, j’arrivais incognito dans les parties. Certes, j’avais une vie intense et bien remplie, mais Natanoj lui, passait à la radio, dans les journaux, était nourri de l’admiration de centaines, puis de milliers de lecteurs. Et peu à peu, lentement, il a pris le dessus. J’avais reçu tellement de bonnes choses, tellement d’amour via internet, que je suis devenu sans me rendre compte dépendant de ce regard virtuel. Et j’ai commencé à faire les choses non pas pour moi, non pas parce que je les sentais profondément, au fond de mon coeur, comme au début du voyage, mais cérébralement, pour l’idée que j’avais de ce qu’on attendait de moi. C’est là que je me suis perdu. Que j’ai commencé à prendre de mauvaises décisions. Quitter une fille que j’aimais. Continuer à jouer au poker alors que ça me saoulait de plus en plus. Chercher un sponsor. Je pense que j’aurais du arrêter le World Poker Trip à Lima, à la fin de la première année. J’étais fatigué. J’étais prêt à faire autre chose. Mais j’ai continué malgré moi. Parce que je ne voulais pas risquer de perdre cet amour virtuel que j’avais si durement acquis. 

 

La lente perte de vitesse du World Poker Trip n’est que la suite logique de tout cela. Même si l’aventure continuait, et était toujours stimulante et beaucoup plus riche que ma vie d’antan, l’essence même du voyage, cette liberté, cette recherche du Jonathan, pas du Natanoj, avait disparu.

 

C’est ce que j’ai compris brutalement en septembre. De l’extérieur, ça vous parait peut-être anodin, mais de l’intérieur, ça a été un choc d’une violence inouie. Une sorte de prise de conscience de ma shyzophrénie naissante. D’où l’énorme craquage qui a suivi et dont vous vous rappelez surement. Il m’a fallu quatre mois pour m’en remettre, et deux de plus pour vraiment comprendre ce qu’il s’était passé. J’ai assemblé petit à petit les pièces, et j’ai véritablement terminé le puzzle ce weekend, dans le monastère. Et j’ai pris conscience que Natanoj, qui m’avait tellement apporté au tout début de mon voyage, qui avait été le pansement que j’utilisais pour soigner ma blessure narcissique, était devenu une énorme charge aujourd’hui. Car quand la blessure est guérie, il faut retirer le pansement, sinon la peau finit par sécher, puis se nécroser. 

 

Aujourd’hui, je ne me retrouve plus vraiment sur le CP. Depuis mon retour, mes centres d’intérêts ont totalement changé. Je ne m’intéresse plus ni au poker, ni à la moto, ni au voyage. Je suis dans des délires qui n’intéressent pas grand monde ici ( yoga, méditation, psychologie, spiritualité etc. Lol, j’entends déjà les railleries, vous voyez ? :) ) Je suis resté ici par habitude, un peu comme on reste avec une fille qui nous a plu un jour, qui ne nous intéresse plus vraiment, mais qu’on garde pour ne pas se retrouver seul. Mais pour avancer dans la vie, il faut parfois savoir rompre. 

 

Je quitte le CP. Je demande à un modo de fermer le Natanoj Trip et l’autre thread de “vous savez quoi” huhu. Qu’ils reposent tranquillement en paix dans les tréfonds du CP, sans que les pilleurs de tombe puissent les importuner :).

 

Alors vous trouvez peut être ce message grandiloquent, inutilement intime, c’est surement vrai, mais c’est bon signe. C’est mon côté entier, totalement sincère, qui est revenu. C’est le retour du Jonathan libre de toute entrave, en accord total avec lui même. Et puis, c’est une décision symbolique, qui me permet de clore proprement cette étape de ma vie. Sans fuir comme j’ai souvent fait. Je ne supprime pas mon pseudo, peut-être reviendrai-je un jour, différent. Je veux juste clore.

 

Je remercie tous ceux qui m’ont apprécié et soutenu, et je pardonne à tous ceux qui m’ont raillé, car malgré eux, malgré la souffrance qu’ils m’ont apporté, ils m’ont fait progresser. Et puis après tout, je suis de plus en plus convaincu que les plus virulents étaient ceux qui me ressemblaient le plus. Je ne précise pas, ceux qui se sentent concernés comprendront sûrement. 

 

Ceux qui veulent rester en contact avec moi savent où me trouver : dans le monde réél :). Comme un Bayonnais m’a dit un jour, à l’époque où j’étais encore un architecte malheureux, il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas.

 

Bon vent à vous !

 

Jonathan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joueur en a rêvé, Natanoj l'a fait. ( je parle de l'isolement durant trois jours)

Quand je pense que tout cela est parti d'un message de Tamerlan.

Tamerlan, le changeur de vie, tel un gourou, sa parole est suivie.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis dans des délires qui n’intéressent pas grand monde ici ( yoga, méditation, psychologie, spiritualité etc.

... à bientôt dans d'autres sections du CP.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut tout le monde, pour ceux qui veulent des nouvelles, je serai demain à 21h l'invité de la radio Kill Tilt, en direct sur Twitch ( https://www.twitch.tv/KillTiltTV ). Le thème de l'émission sera " ce que le poker peut nous apporter dans la vie", mais pendant les 2h30 de live, nous aurons également largement le temps d'aborder le voyage, et tout ce qu'il s'est passé depuis mon retour ( sortie du livre, promotion, autres voyages, rencontres etc...) ains que mes projets futurs. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser sur leur site ( http://www.kill-tilt.fr/blog/2016/04/26/kt-radio-ce-jeudi-28-avril-avec-natanoj/ ) ou mon Facebook.

A demain !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
partypoker : McLaren
partypoker : McLaren