Jump to content
This Topic
natanoj

Natanoj Trip

Recommended Posts

 

Cela me parait vraiment super réducteur, et très "discussion de comptoir" que de caricaturer les critiques tel que tu le fais. Si les bashs ne sont pas fondés (je pense qu'ils le sont dans leurs majorités, mais c'est à discuter), il vaut mieux prendre le temps de les détruire par le débat, plutôt que de généraliser avec des lieux communs...qui au final, ne serve pas trop ton opinion. Au delà du fait que tu aimes bien natanoj et le world poker tour, c'est quoi que tu contestes dans les critiques exprimées ici et là? (sur le fond, pas sur ta vision meute/hipster)

C'est effectivement réducteur dans ton cas, car tu as toujours eu la volonté de débattre et je t'en remercie. En revanche, ça ne l'est pas pour d'autres gars du zoo, dont les plus représentatifs imo sont des mecs comme amicalité totale ou Landa, qui sont pour moi les girouettes du CP, les mecs qui ne vont jamais tourner contre le vent. Les mecs qui ne vont absolument jamais oser émettre publiquement une opinion s'ils ne sont pas sûrs de recevoir des +1. Sick génération Facebook.

ps:  je n'ai rien contre vous personnellement les gars, d'ailleurs il faut une certaine intelligence pour parvenir à sentir dans quel sens tourne le vent , mais un peu de courage intellectuel ne vous ferait pas de mal 

ps2: là d'ailleurs, vous devez sentir que ça tourne non? 

 

Edited by natanoj

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve le débat intéressant. Personnellement, Natanoj, j'ai adoré ton voyage. Il m'a beaucoup inspiré lors de la préparation de mon petit voyage de 4 mois en Amérique du Sud. J'ai regardé toutes tes vidéos, lu beaucoup d'articles et ça m'a fait rêver avant de partir à mon tour. Tu m'as aussi motivé à voyager en utilisant Couchsurfing, et cela a changé radicalement m'en voyage et ma vision de ce dernier ! Ça m'a même motivé à écrire un blog, comme toi. Je me suis dis que, voyageant seul, ça allait me faire du bien d'écrire ce que je ressens, de partager ce que je vis en l'écrivant. 

Une fois mon voyage lancé, je me suis vite aperçu que j'étais différent de toi. Je n'ai jamais trouvé le temps de rédiger, je préférais vivre les choses plutôt que de rester seul à écrire. J'ai donc bâclé mes articles, mit que les photos les plus intéressantes avec le minimum de texte, et ne racontait rien de personnel. J'ai fini par abandonner l'idée de ce blog. Tout ça pour dire que j'admire donc le temps que tu as consacré à partager avec nous toute cette aventure, encore bravo à toi et merci !

Cependant, la raison pour laquelle j'ai aimé te lire, c'est que je me sentais voyager en te lisant. Tu m'as vendu du rêve ! Et lorsque je lis des récits de ce type (c'est très rare que je lis), c'est pour m’immerger dans un contexte, voyager, rêver.

Lorsque j'ai lu ton dernier article qui présente ton livre, je n'ai pas voyagé, je n'ai pas rêvé. Et vu que je ne suis pas fan de la psychologie avancée, j'ai trouvé que tu abusais. La seul chose qui m'est venu à l'esprit c'est "Oh, il se prend trop au sérieux là, faut pas qu'il abuse non plus !". Je te l'ai donc écrit.

Mais après tout, si tu veux écrire des choses profondes sur ton toi intérieur, c'est ton droit. Chacun est libre d'écrire ce qu'il veut et heureusement d’ailleurs. Cela va surement intéresser beaucoup de gens. Personnellement, cette partie ne m’intéresse pas. Je ne lirais que les parties dans lesquelles tu nous immerges dans une situation qui va me faire rêver. Je sais que tu en es capable, tu l'as déjà fait.

Edited by Texicitys

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve le débat intéressant. Personnellement, Natanoj, j'ai adoré ton voyage. Il m'a beaucoup inspiré lors de la préparation de mon petit voyage de 4 mois en Amérique du Sud. J'ai regardé toutes tes vidéos, lu beaucoup d'articles et ça m'a fait rêver avant de partir à mon tour. Tu m'as aussi motivé à voyager en utilisant Couchsurfing, et cela a changé radicalement m'en voyage et ma vision de ce dernier ! Ça m'a même motivé à écrire un blog, comme toi. Je me suis dis que, voyageant seul, ça allait me faire du bien d'écrire ce que je ressens, de partager ce que je vis en l'écrivant. 

Une fois mon voyage lancé, je me suis vite aperçu que j'étais différent de toi. Je n'ai jamais trouvé le temps de rédiger, je préférais vivre les choses plutôt que de rester seul à écrire. J'ai donc bâclé mes articles, mit que les photos les plus intéressantes avec le minimum de texte, et ne racontait rien de personnel. J'ai fini par abandonner l'idée de ce blog. Tout ça pour dire que j'admire donc le temps que tu as consacré à partager avec nous toute cette aventure, encore bravo à toi et merci !

Cependant, la raison pour laquelle j'ai aimé te lire, c'est que je me sentais voyager en te lisant. Tu m'as vendu du rêve ! Et lorsque je lis des récits de ce type (c'est très rare que je lis), c'est pour m’immerger dans un contexte, voyager, rêver.

Lorsque j'ai lu ton dernier article qui présente ton livre, je n'ai pas voyagé, je n'ai pas rêvé. Et vu que je ne suis pas fan de la psychologie avancée, j'ai trouvé que tu abusais. La seul chose qui m'est venu à l'esprit c'est "Oh, il se prend trop au sérieux là, faut pas qu'il abuse non plus !". Je te l'ai donc écrit.

Mais après tout, si tu veux écrire des choses profondes sur ton toi intérieur, c'est ton droit. Chacun est libre d'écrire ce qu'il veut et heureusement d’ailleurs. Cela va surement intéresser beaucoup de gens. Personnellement, cette partie ne m’intéresse pas. Je ne lirais que les parties dans lesquelles tu nous immerges dans une situation qui va me faire rêver. Je sais que tu en es capable, tu l'as déjà fait.

Il y a de nombreux points sur lesquels j'aimerais réagir, et qui reviennent finalement à la question de "pourquoi écrire?". Vu que je reste la personne que je connais le mieux, je vais encore une fois parler de moi, mais je suis sûr que ça raisonnera en toi.

Il y a de nombreuses raisons pour écrire. Lorsque je suis parti, j'ai dit que je lançais mon blog pour tenir au courant mes amis et mes parents de mes avancées. C'est une raison. 

Puis, j'ai vu que la mayonnaise prenait, et un moment, je me suis mis à écrire parce que je savais que ça plaisait aux gens, et ça me donnait une image valorisante de moi même. J'ai aimé ce succès. J'ai écrit pour devenir connu. C'est une raison.

Et puis au bout d'un moment, même si je savais que ça allait pas trop plaire, j'ai vécu des défaites au poker, ou avec les meufs, et j'ai ressenti le besoin d'écrire, non pas pour le succès, mais juste parce que j'en avais besoin. C'est aussi une raison.

En réalité, je crois que c'est la seule raison valable pour écrire : on en a besoin. 

Ce n'est pas un hasard si c'est à cette époque que le blog a commencé à tout déchirer. C'est au moment où j'ai écrit non pas pour faire plaisir à mes parents, non pas pour vous faire plaisir, mais simplement parce que j'avais besoin de le faire, que j'ai publié mes meilleurs articles.

Sauf que le succès a commencé à devenir vraiment important pour un petit gars de 25 ans. Des gars ont commencé à me dire "c'est cool ce que tu fais, tu devrais faire un bouquin". Des meufs ont commencé à me dire "ouahh t'es écrivain, c'est classe :)". Des gens sont venus vers moi pour me dire "j'adore ce que tu fais, tu m'as inspiré". Et forcément, j'ai commencé à aimer cette flatterie, à aimer les filles plus belles que ça me permettait de rencontrer, à sentir que je pourrais gagner de l'argent grâce à l'écriture, et j'ai donc commencé à écrire pour avoir du succès. Pour me faire aimer. C'est une raison.

Le problème, c'est qu'à ce moment, j'ai constaté que finalement, ce qui m'intéressait plus, ce n'était pas d'être écrivain, c'était de recevoir cet amour. C'est pour ça que j'ai signé chez Everest et chez l'éditeur. Pour le succès. Pour la vie que ça me donnerait. Pour être encore plus aimé.

Mais le problème du succès, c'est que si tu le maitrises pas, tu en deviens esclave. Tu commences à écrire en te demandant ce que tes fans vont aimer, tu commences à mentir, ca te fait chi**, les gens le sentent, sont agacés, et puis petit à petit arrêtent de te lire, et ça te vexe, tu essaies vainement de les convaincre qu'ils sont cons, qu'ils doivent t'aimer, mais l'amour ne se commande pas, il s'inspire. Un jour, tu te retrouves comme un con dans la tourmente, et tu ne comprends pas pourquoi. Parce que tu as oublié que la seule raison valable pour faire quelque chose, c'était ton besoin de la faire, rien d'autre. Tu dois écrire, cuisiner, manger, faire du sport, jouer au poker tout ce que tu veux, non pas parce que ca t'apportera du succès, des meufs, des amis, de l'amour, non, pour rien de tout ca. Tu le feras tout simplement parce que tu en as besoin. Et ca te rendra heureux.

J'ai compris tout ça récemment, et c'est pour ça que je change tellement en ce moment par rapport aux derniers mois. J'ai décidé d'arrêter de faire les choses pour les autres. J'ai décidé de m'écouter, de comprendre ce dont j'avais besoin vraiment, et d'oser le faire, malgré les vagues. Et ça a généré des prises de décision pour mon écriture :  à partir de maintenant, j'écrirai parce que j'en ai besoin. Pour rien d'autre que le besoin. Pas l'argent, pas les meufs, pas pour faire plaisir a ma famille, par pour le succès, et encore moins pour vous. 

Pour en revenir à toi, je pense que tu as arrêté d'écrire parce que ce n'est pas ton truc tout simplement. Tu as trouvé ton moyen d'expression dans la photo, et puis un moment, en voyant que ça ne marchait pas (je me souviens des critiques acerbes qu'on t'avait faites suite à un article, c'était choquant), tu as simplement arrêté. Ce n'était peut être pas ton truc. Ou peut être ca l'était, mais on t'en a découragé avant que tu le saches vraiment. 

Ce qui est important en tous les cas, c'est que tu dois être clair avec toi même sur les raisons qui t'ont poussé à écrire ce blog. Etait ce le besoin d'écrire, ou autre chose? Celui du succès? Celui des femmes? De la famille? Soit honnête avec toi même, n'écoute pas ton cerveau, sens les choses. Essaie de comprendre ce qui t'as poussé à écrire, accepte le, comprends le, et ce sera la première étape pour le résoudre. Ensuite tu pourras peut être revenir à l'écriture.

Edited by natanoj

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que tu résumes très bien la situation par ta part. Belle lucidité et beau travail sur toi même, chapeau ;)

 

Pour ma part, c'est un peu plus simple (et tout le monde s'en tape, donc je ne vais pas m'y attarder), je voulais écrire un blogue pour donner des news à mes parents et à mes potes. J'ai vu très vite que ce n'était pas mon truc d'écrire des gros textes. Ça me soûle et je ne suis pas doué. J'ai donc très vite posté plus que des photos, histoire de tout de même garder une trace de mon voyage. Puis, mon ordi s'est cassé au Salar de Uyuni. Whatsapp et un groupe dans lequel je publiais mes photos et mettais deux-trois commentaires a donc très vite pris la place de mon blogue. Mais je le terminerais, juste avec des photos. Histoire d'avoir une trace de mon voyage.

Courage à toi, j'espère que le fait d'écrire uniquement pour toi ne fera pas fuir tes lecteurs. Car tu as beau ne pas écrire pour le public, le nerf de la guerre reste le pognon. Le pognon, c'est tes lecteurs. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca m'attriste franchement de voir tous ces bashs sans aucun autre fondement que suivre la meute, mais bon, la conclusion, c'est que toute personne un peu médiatisée sera dans l'incapacité de satisfaire 100% des gens qui la suive, et qu'avoir des (pseudo) haters, bah ça fait partie du jeu ma pauvre lucette :)

#JeSuisNatanoj

J'comprendrai jamais ce genre de réflexion en fait.

C'est du même level que Morano qui est sûr que le fait que tout le monde lui tombe dessus, c'est uniquement parce qu'elle gêne. Faut arrêter ce discours de victimisation. 

D'une, il me parait assez grand pour se défendre, donc les messages genre @Boba Fab, à chaque fois du même côté de "arrêtez d'être cro méchant", j'vois pas non plus ce que ça apporte tant que ça. 

Le coup de "la starification" qui amène des bashs, j'y crois moyen. Parce que bon, déjà va falloir se détendre sur la notion de ce qu'est la médiatisation. Après, y a plein de gens qui ont parlé d'un virage net sur les derniers mois de son aventure, est-ce qu'on peut imaginer que des gens qui ont trouvé son aventure géniale au début ont vraiment beaucoup beaucoup de mal avec son attitude depuis quelque temps ? Parce que perso, c'est mon cas, et j'm'en ballec qu'il ait été invité à la CPR, j'l'ai été aussi :ninja: 

Après, son ton a pas mal changé sur bien des aspects. J'le connaissais pas avant son aventure, mais p'tet que le fait qu'il parle de lui évitait qu'il juge un peu trop les autres. Y a des phrases absolument goldish srsly. Quand il parle de poker et qu'il dit nawak, et que des gens lui disent (comme ça a TOUJOURS été sur ce forum depuis que j'y suis perso, c'est-à-dire de manière un peu mouvementée quand ça balance des trucs avec certitude), une des premières choses qu'il dit c'est que ça lui rappelle quand Lacay était venu exposer ses idées.

Euh ... ? Srsly ?

Faut se détendre avec les comparaisons, avec les citations de grands philosophes etc. Pour l'instant, son aventure a fait rêver pas mal de monde, mais c'est juste un écrivain au chômage. J'espère pour lui que ça va marcher, même si j'en ai rien à foutre, mais venir argumenter en disant "ouais c'est comme Lacay", ou citer du philosophe à tour de bras, ça va bien 30s.

Et puis, y a un temps pour tout aussi. Ca bash beaucoup sur le CP, je vois pas le soucis tant que ça, ça permet une certaine épuration et un darwinisme un peu forcé. 

Sérieusement, on dirait du joueur en plus hautain et moins édité. 

J'ai tellement aimé son aventure (jusqu'au délire du don de 10k) que ça m'a un peu fait de la peine de te voir prendre ce virage. Maintenant, le seul conseil que j'pourrai à te donner, c'est de relire les premières pages de ton aventure, et de lire les commentaires que tu as posté ces derniers jours. 

Après tout le monde évolue, mais faut donc pas reprocher aux gens de bash et pas se cacher derrière le "bah c'est la médiatisation". 

Y a des gens qui sont médiatisés, et qui gardent leur fan club originel, regarde @Fake 2.0 :ninja: 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai compris tout ça récemment, et c'est pour ça que je change tellement en ce moment par rapport aux derniers mois. J'ai décidé d'arrêter de faire les choses pour les autres. J'ai décidé de m'écouter, de comprendre ce dont j'avais besoin vraiment, et d'oser le faire, malgré les vagues. Et ça a généré des prises de décision pour mon écriture :  à partir de maintenant, j'écrirai parce que j'en ai besoin. Pour rien d'autre que le besoin. Pas l'argent, pas les meufs, pas pour faire plaisir a ma famille, par pour le succès, et encore moins pour vous. 

Pour en vernir à ça, ça m'a fait quelque peu réfléchir.. Je ne suis pas certain que la réflexion soit bonne. Car si tu as vraiment besoin d'écrire uniquement pour toi, car tu en as besoin, pourquoi ne pas simplement écrire dans un journal intime ? Pourquoi publier ces textes s'ils ne sont écrit que car tu en as besoin ? Si tu as besoin d'écrire, tu peux très bien le faire dans ton coin. 

C'est comme lorsque XY sort un ouvrage qui s’intitule "Journal de XY", le XY en personne a tout d'abord écrit pour lui, car il en avait besoin. Sans aucune envie de publier ses textes. Cependant, il s'est peut-être rendu compte que ses textes pourraient aider d'autres personnes et, surtout, qu'il y avait moyen de gratter un biller derrière (il ne faut pas se leurrer, on est tous pareil). XY a donc repris tout son journal et l'a RE-écrit (la plupart du temps, c'est comme ça que ça se passe, ils ne vont pas le publier tel quel). Il l'a re-écrit, pour le rendre lisible au grand public, pour le rendre plus captivant, plus accessible à tout le monde, plus vendeur...

Je pense qu'il est bien que tu te poses réellement la question de ce que tu désires réellement.
Désires-tu écrire pour toi ? Car tu en as besoin ? Car tu veux améliorer ton toi intérieur grâce à une réflexion profonde ? Fais le ! Mais fais le dans un journal intime, car ça risque de ne pas intéresser grand monde.
Désires-tu écrire pour vivre de ta passion de l'écriture et du voyage ? Pour partager ton aventure ? Fais le ! Mais tu écriras pour ton public. Dans ce cas, cherche ce que le public demande, ce qui l'intéresse. Regarde quels articles les ont le plus plu et inspire toi en !

D'après moi c'est comme ça que tu rencontreras une chance de succès. 

Mais encore une fois, ce n'est que mon avis, peut-être que je me plante totalement sur le sujet.

Edited by Texicitys

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'comprendrai jamais ce genre de réflexion en fait.

Le coup de "la starification" qui amène des bashs, j'y crois moyen. Parce que bon, déjà va falloir se détendre sur la notion de ce qu'est la médiatisation.

Après, son ton a pas mal changé sur bien des aspects.

Non mais sans parler de starification, le fait d'être mis en avant médiatiquement, à plus ou moins grande échelle, que ça soit sur le CP ou ailleurs, provoque naturellement des réactions dans les deux sens, positives ou négatives. Natanoj à en l'occurence été assez fortement exposé au final, tous les médias poker bien sur, mais même quelques radios françaises, et donc la parution prochaine de son bouquin. Mais ça n'est pas le sujet. Même en restant à l'échelle du CP, il en subit les effets qui sont encore une fois, à mon sens, inévitables. Pour illustrer, regarde le coverage de Steven à Vegas, ou même les articles de SuperCaddy. Il y'a par nature des lovers et des haters qui trouveront toujours quelque chose à redire.

En l'occurence ce que moi je pointais du doigt, c'était les critiques sur ses écrits professionels, et globalement tout ce qui touche le world poker trip depuis l'histoire du litchi. Bien sur il peut y'avoir des reproches à effectuer, mais ça a pris des proportions tellement injustement pesantes (à mon goût) que je voulais le souligner, surtout quand je vois pas mal de mecs simplement en rajouter une couche pour être dans le même panier que les premiers (comme ça se fait tout le temps sur le CP, mais peu importe).

Après, comme tu le soulignes, il a changé de ton sur bien des aspects, et certaines de ses réflexions sur d'autres sujets sont tout à fait hors de propos, et souvent pérchées. Là dessus c'est un autre débat, bien que ça puisse être une nouvelle fois un effet pervers de la médiatisation décrite plus haut, comme le souligne Anuscopie sur l'un des threads. Et peut être que cela joue sur son image sur l'ensemble des parties du forum. Toujours est il que sur ce thread particulièrement, je trouvais la critique facile et injuste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A partir du moment ou Natanoj prend le risque de rentrer dans l’intime, la critique fait partie du jeu.

D’ailleurs, pour compléter ce que dit Texicitys, je pense qu’il a y eu une confusion entre le caractere exceptionnel de son aventure, et son évolution personnelle. Se mettre à niveau, ou devenir plus fort que le projet, bah c’est une démarche d’écriture plutot ambitieuse, qui forcemment s’expose au jugement. 

Apres, effectivement ca reste sur un blog,etc… Mais bon, t’as des types talentueux qui refusent de se prendre pour des écrivains apres 5 bouquins, une vingtaine d’articles, il s’accorde cette étiquette…

Alors, il peut y avoir de la bienveillance, de l’estime, mais peut-on avoir quelques reserves (sans rentrer dans des cases grotesques) ? Puis si ca alimente le débat, c’est finalement que ca intéresse.

Edited by Dixit

Share this post


Link to post
Share on other sites
 

En revanche, ça ne l'est pas pour d'autres gars du zoo, dont les plus représentatifs imo sont des mecs comme amicalité totale ou Landa, qui sont pour moi les girouettes du CP, les mecs qui ne vont jamais tourner contre le vent. Les mecs qui ne vont absolument jamais oser émettre publiquement une opinion s'ils ne sont pas sûrs de recevoir des +1. Sick génération Facebook.

 

Tu sais ici c'est un forum de cartes qui s'appelle Club Poker. Pas Club Natanoj. Ni même Club WPT.

Chacun vient chercher ici ce qui le fait kiffer. Pour l'énorme majorité c'est se divertir, faire passer un peu le temps, et pourquoi pas apprendre quelques trucs.

C'est quoi tourner contre le vent ? Pondre un pavé rempli de concepts philosophiques flirtant avec l'astrologie ? Se mettre à nu émotionnellement toutes les 2 heures à chaque fois que quelqu'un nous répond ? Créer un thread par quart d'heure pour "DEBATTRE CLAIREMENT ARGUMENT CONTRE ARGUMENT, ALLEZ SOYONS CONSTRUCTIF FREE MINDS LES GARS YOLO" ?

Et ce serait donc nous la génération Facebook ? Celle qui coure après les +1 ? Tu veux dire Landa, le mec qui post des blagues sur des fours crématoires ? Pas celui qui s'expose sur la plateforme sus-nommée depuis des mois, avec pavés, photos, vidéos, posters et porte-clés à l'appui ?

Personnellement, un sourire esquissé au détour d'un random post en section foot suffit amplement à atteindre les objectifs que j'avais fixé pour ce site de cartes.

Apparemment tes objectifs sont bien plus ambitieux.

Grand bien te fasse mais par pitié ne viens pas chi** sur ceux qui en ont rien à branler de démarrer une introspection sous champis sur un forum de POKER.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel plaisir de se connecter sur le CP et d'enfin voir que la colère qui grandissait depuis des mois est enfin entrain d'éclater, et que les gens assument enfin le fait qu'ils ne m'aiment pas.

Je n'ai aucun problème avec ça. Depuis que je suis sorti de Facebook, j'ai appris à l'accepter.

Vu que j'ai reçu une bonne quinzaine de notifications de tout le CP qui est à feu et à sang, et quelques mails de mecs qui osent honnêtement se poser des questions ( pas en public, faut pas non plus abuser ). Je vous demande un peu de temps pour préparer des réponses à tous les débats, et je vais essayer autant que possible, d'éviter le ton professoral et l'arrogance qui semblerait me caractériser. (oui oui, je suis ouvert à la réflexion de ce côté là )

A bientôt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est toi qui te rend detestable, au lieu de sortir profiter, oublier un peu le cp, t'es la a nous pondre 100 lignes a chaque fois que quelqu'un te repond avec 2 phrases en voulant imposer tes idees que t'as developpe en cogitant tout seul dans ton appart ces quelques mois que t'es de retour en france.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est toi qui te rend detestable, au lieu de sortir profiter, oublier un peu le cp, t'es la a nous pondre 100 lignes a chaque fois que quelqu'un te repond avec 2 phrases en voulant imposer tes idees que t'as developpe en cogitant tout seul dans ton appart ces quelques mois que t'es de retour en france.

vu qu'encore une fois tu as raison sur moi (sick) je vais suivre ton conseil et laisser le temps passer un peu. ( ce que je faisais de toute maniere ces dernières semaines, hors de mon apart soit dit en passant )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a des bashs qui sont un peu durs , et personnellement j ai regretté un peu le mien sur la forme car cela revient à tirer sur l ambulance. Mais pas sur le fond, et sur ton ego qui prend trop de place et ton assise narcissique qui ne trouve plus satisfaction sur le CP, c est une quête sans fin. Pour faire court , un seul conseil : préserves ton "jardin secret". Tu n as rien à gagner à disséquer cela sur la place publique et d'ailleurs , il est toujours bon de garder un labyrinthe intérieur dans lequel les gens aiment à se perdre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas suivi tes aventures depuis LAS VEGAS, peut être car je pensais le voyage fini.

A part ton bouquin tu es dans le flou pour la suite, mais que tu es prêt à repartir et qu'il te faut des financements,

 

mais voilà ce que je voulais te dire, 

Je trouve que tu as le profil pour être reporter à la manière des nouveaux explorateurs,

donc on TV, et tu as un bon CV pour faire ça ! être payer pour voyager et filmer.

N'as tu jamais pensé à ça ? ça m'étonnerai..

Maintenant je ne connais pas les débouchés dans ce secteur aussi  

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouai après un "j'irais dormir chez vous" je vois bien un p'tit " j'irais baiser chez vous" en mode PUA avec débrif qui va bien façon Poelvoorde dans "c'est arrivé près de chez vous".

 

Pour sûr, on tient qq chose là.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon bah puisque tout le monde a le droit de donner son avis, je m'y essaie également!

 

Sympa le blog, donc oui clairement il s'aime, mais il a quelques raisons, il écrit plutôt bien, vit des trucs marrants et sait les rendre intéressants. Il a envie de parler de lui? Pourquoi pas ! Si certains sont mal à l'aise avec ça tant pis ! C'est pourtant ce qu'il y a de plus intéressant.

 

La grande particularité du bonhomme c'est clairement son manque de recul sur tout. Il le dit, il n'aime pas la dérision, pas étonnant car il ne doit absolument pas comprendre le principe. C'est assez incroyable cette incapacité à relativiser car il essaie pourtant de tout théoriser, de tout comprendre, il réfléchit en permanence a ce qu'il vit, ce qu'il a vécu...

Étrangement au lieu de lui faire prendre de la hauteur, tous ces efforts lui plongent encore plus la tête dans le guidon, vraiment bizarre.

En même temps c'est ce qui fait sa force, le mec vit tout à fond (même quand il théorise il a systématiquement l'impression "d'avoir appris quelque chose"- cette phrase apparaît  très souvent, il a des révélations en permanence c'est magique). Mais ça donne du relief à ses récits, et la passion est contagieuse pour le lecteur.

 

Pour l'auteur:

Non ce trip, bien que peu commun, n'a rien d'exceptionnel. Non on n'a pas besoin "d'épreuves" pour grandir dans la vie (lol le coup du pote qui lutte contre le racisme chaque jour et autres joyeusetés). Non il n'y aucune comparaison entre ce que tu as vécu/ressenti et l'histoire de fight club etc etc...

Mais pour autant, NE CHANGE RIEN, cette candeur, ta façon de découvrir des choses (évidentes pour beaucoup) en permanence, de systématiquement être étonné, de théoriser tout et n'importe quoi, c'est ce qui fait ta force. De toute façon ton cerveau est branché comme ça, donc tu n'y pourra pas grand chose. Ce qui pourrait être considéré comme un terrible défaut est pour toi une chance folle. Profite :)

 

Et hâte de lire les prochains articles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais pas trop où poster car je n'ai pas vu de thread dédié spécifiquement à la sortie du bouquin mais Jonathan si tu passes par là y a 2-3 fautes de français à signaler à ton éditeur dans la présentation du bouquin et la ligne de biographie de l'auteur sur Amazon ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

933076kjv.png

 

Vous nous aviez pas dit qu'il y avait eu besoin d'une première intervention dans le studio ? C'est peut-être même vous qui nous l'avez cassé :hmm:

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Après deux ans et demi de voyage, voici pour natanoj et les fans du World Poker Trip l'aboutissement de l'aventure : la parution d'un livre intitulé Récit d'un joueur itinérant et relatant les quatorze premiers mois du périple sud-américain. Tiré à 6 000 exemplaires, l'ouvrage sera disponible dans toutes les bonnes crèmeries au prix de 19,95 €.

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×