Aller au contenu
Ce sujet

Messages recommandés

On commence à être hors-topic... laisser gérer seul son temps d'études ("il décide de ce qu'il va faire") un enfant entre 6/7 et 9/10 ans me semble ahurissant : combien d'enfants vont faire leur programme de jeu vidéo ou de dessin animé plutôt que celui de leurs cours? Comment apprendre les bases de la lecture ou du calcul seul? Comment un enseignant suédois peut-il consacrer du temps à tous ses élèves si chacun traite une matière choisie différente à un moment donné?

Je pense pour ma part que le système scolaire primaire français est bon.

Le problème vient plutôt de l'enseignement secondaire, avec l'arrêt généralisé des redoublements, l'arrêt généralisé des orientations en fin de 5ème vers des cycles courts d'étude (vers l'artisanat, l'apprentissage), le nivellement par le bas du niveau du brevet, le nivellement par l'encore plus bas du niveau du baccalauréat, et la multiplication des cursus universitaires dont la seule chose importante semble qu'ils durent, et non qu'il permette d'apprendre un métier ou d'effectuer une transition vers la vie active. Résultat, on retrouve des élèves à bac plus cinq qui ne sont pas plus armés pour travailler qu'un titulaire du certificat d'études de temps plus anciens.

Quelqu'un sait-il pourquoi le système suédois ne se propage pas vers d'autres pays? Est-ce lié à la culture, à la géographie/l'histoire du pays, au nombre d'habitants, à d'autres critères?

 
Les élèves arrivent au college avec un taux d'enfants qui ne savent pas lire impressionnant en france. Je doute qu'on puisse dire que ca fonctionne bien.
 
Qui a dit que les enfants apprenez seuls ??? Ils sont encadrés par un professeur. L'eleve choisit s'il veut lire, faire des maths, du français, de l'histoire, de l'art etc... Et le prof s'adapte à chacun de ses eleves. Il n'y a meme pas de devoirs et encore moins de notes.
 
In fine l'eleve quand il sort du primaire. Il a appris a gérer son temps sur une année pour tout finir. Ce qui est un gain éducatif très important et "valuable". Il va à son rythme sans se preoccuper de ce que fait l'autre eleve. Et s'il termine plus tot le programme de l'année. Ben y'en a encore. L'ecole s'adapte quoi.
 
C'est bien avant le collège qu'on donne des reperes pour la vie aux enfants. C'est ici que se constitue une part importante des habitudes psy qu'ils vont prendre. En suede les enfants en maternel et primaire ont une liberté encadrée.

 

 

Après concernant le lycée je suis d'accord. Mais de là dire que c'est le lycée le plus important j'ai de gros doutes. En france t'as déjà perdu une grosse partie des enfants. Et bon nombre d'eleves y sont sans en avoir le niveau. Et pire encore. Beaucoup sont désocialisés, ne savent pas vivre avec les autres. 

 

Si tu as un reseau d'ecoulement d'eau qui donne de l'eau non potable en sortie. Tu commences par travailler à la source pour remonter tout le reseau non ? c'est pourquoi l'ecole maternelle et primaire est très importante. C'est là ou l'enfant apprend à vivre en societe et a se gerer en societe. Chose largement sous estimé par les francais. Et c'etait l'objet de mon propos. On ne nourrit pas la vie d'un pays à coup d'informations, de maths, d'histoire etc...Un pays c'est d'abord savoir vivre ensemble. Mission que l'ecole francaise ne remplit plus. Ce qui cause des tas de dommages de plus en plus impressionnants de generation en generation. (la maturité baisse de generation en generation en france). La seule reponse qu'on propose à ce problème. C'est le serpent de mer de l'educaiton civique.

 

la france a une bien trop haute opinion d'elle meme.

 

Apres ce systeme est remis en cause. Parce qu'il ne permet pas une lecture precise statistique. Docn il continuent d'aller de l'avant.

Modifié par fredydore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je passe sur tout ce que tu dis au sujet de la Suède (je vais me documenter) pour en revenir à l'école en France.

- Avant la maternelle, Paris a un problème majeur d'accompagnement des enfants (garde d'enfant, assistante maternelle, crèche). Trop peu de nounous, des places en crèche qu'il faut réserver avant la deuxième échographie... résultat, une structure d'accueil pour les enfants à la ramasse, avec les contraintes sociales délirantes qui vont avec pour les parents. En province ça se passe beaucoup mieux, les municipalités tiennent des comptes précis et à moindre échelle, et s'organisent pour adapter les ressources aux besoins de garde.

- Pendant la maternelle et le primaire, les structures sont bien faites et je ne vois rien à redire au développement ou à l'éducation des enfants faite à l'école. Le problème le plus fréquent vu à l'école est amha lié à l'éducation donnée par les parents et à la pression de la société. Trop peu de politesse. Trop d'enfants-rois. Trop de parents débordés ou tout simplement fatigués. Trop de débilités diffusées sur le petit écran, trop de publicités et de marketing dans l'environnement visuel de tous, enfants y compris. Avant, on remarquait un enfant qui n'était pas poli; maintenant, on remarque un enfant qui est poli : cette dégradation de la norme est au moins un symptôme à analyser.

- Au collège, c'est une phase sociale et psychologique difficile du développement de l'enfant/adolescent. On leur demande plus d'autonomie, plus de travail personnel mais la charge cumulée des devoirs par matière peut devenir trop importante ou les délais trop courts, ils affrontent leur puberté, on gère assez peu l'affirmation de la personnalité et du don ou de l'adaptation de l'enfant à faire des études longues. Que le système ne permette plus de faire des études courtes est un problème, et dévalorise les filières artisanales ou manuelles - où pourtant il y a bien plus de travail qu'après un bac+5 de je ne sais quel diplôme ronflant et probablement inutile sans expérience.

- Au lycée et après, il est déjà trop tard, à partir du moment où on ne verrouille pas au collège que les enfants savent (depuis l'école primaire) bien lire et compter avant de leur confier un Lagarde et Michard (c'est pour illustrer, même de mon temps ça n'existait déjà plus), l'accumulation d'enseignements à des enfants déjà largués ne fait qu'empirer le phénomène.

Tout ça pour dire, puisque le sujet du thread est bien l'éducation, que l'école ne doit pas assurer seule la charge de l'éducation des enfants. Les parents doivent assurer leur part de travail, et il faut aussi lutter pour que la société (politique, de consommation, de marketing publicitaire, de bourrage de crâne médiatique) cesse de saper systématiquement ce qu'on essaie de construire pour nos enfants dans le but d'en faire des buveurs de Coca-Cola.

Pour répondre à la question générale ci-dessus, j'ai trois enfants, deux en maternelle et un en primaire. Enfant puis adolescent, j'ai été à l'école de quartier, au collège public en filière tout terrain anglais-espagnol avant de poursuivre des études longues (prépa + école d'ingénieur), dont l'utilité principale est de rappeler un bon résultat à un concours d'admission. J'ai bac+20, presque bac+21 car mon diplôme date de 1992 :ninja:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'as combien de gosses? Ils sont en quelles classes?

Je suis issue d'une famille d'enseignants sur plusieurs générations. Je n'ai pas d'enfant. Je songe sérieusement à en avoir. Et je me demande si j'ai envie de les elever en region parisienne voire en france tout court. Je suyis pret à m'adapter pour les élever au mieux.

 

A ce stade la region parisienne c'est hors de question. La qualité de vie ne me semble pas suffisante. L'ecole publique non aussi. Mauvaises fréquentations, ambiance de travaille malsaine.  Manque de moyens, classes surchargée, violence etc...

 

@taamer. Je vais laisser d'autres intervenants venir donner leur opinion sur l'education en france. Il y a de memoire pas mal de profs sur le forum.

Modifié par fredydore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'école doit devenir un moyen de développer l'autonomie et la réflexion, si possible l'esprit critique, et pas un moyen d'augmenter l'individualisme ou de faire de la propagande idéologique (comme c'est le cas aujourd'hui). On a adapté l'école à notre société / système. On inculque uniquement les idées véhiculées par celui-ci.  

 

Avant le supérieur, et encore ça dépend où on fait nos études, on n'a jamais l'occasion d'avoir une réflexion et d'exprimer nos idées ou notre raisonnement. C'est quand même un gros problème lorsque l'on a déjà le droit de vote depuis quelques années. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste un petit message pour dire que j'ai lu plein de choses sensées et que je vais essayer de vous faire partager ma vision de prof de la situation.

Mais pour le moment je n'ai pas trop le temps de faire des pavés et ce sujet me met trop en tilt.

Les vacances arrivent, ça devrait aller mieux.

Bonne continuation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste un petit message pour dire que j'ai lu plein de choses sensées et que je vais essayer de vous faire partager ma vision de prof de la situation.

Mais pour le moment je n'ai pas trop le temps de faire des pavés et ce sujet me met trop en tilt.

Les vacances arrivent, ça devrait aller mieux.

Bonne continuation.

:frantics: :frantics: :frantics:

Modifié par V. Valmont

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que veux-tu, on est pas tous normalien et donc capable de corriger un paquet de copie en 10 mn à la récréation. :)

Edit pour Valmont : je l'ai déjà dit dans un sujet où tu m'expliquais la belle vie de ton prof de math en prépa. Je suis prof de math en lycée et j'ai notamment 2 classes de terminales (et je rêverai de corriger les bacs blancs en 10 mn mais moi ça me prend plutôt une dizaine d'heures :( ).

Modifié par Ice51

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

il est vraiment cool ce thread ^^. Je pense que les 2 vrai problèmes sont le fait qu'il n''y ai pas de cours de programmation en infomatique en primaire.Je pense que l'on devrait apprendre au élèves à coder enfin les bases, et pas faire des trucs qui ne sont pas frocément utile comme du traitement de texte. Apprendre à utiliser word c'est pas le plus compliquer..

 

et le fait que l'anglais commence réellement qu'en 6 ème même si au cm2 et en primaire il y a des options ^^. Je pense que si l'anglais commencais à la maternelle vu les capacités d'apprentissage des enfants en bas age, sa serait un apprentissage indolore et rapide.

Je pense que si l'on faisait en sorte que 90% de la population soit bilingue des  10 ans sa permettrais aux futur jeunes adultes d'être mieux armés face à la mondialisation.

 

Ensuite au collège remonter le niveau, des la 6 ème pour arriver au lycée avec un vrai niveau et faire une vrai selection ...

 

j'ai pris des cours de math particulier  en seconde et mon prof me faisais faire des exo avec un bouquin de 1978 , c'était juste un autre monde .

 

Supprimer des matières useless au collège comme la musique, le dessin remplacer par des cours d'informatique.

Je suis aussi pour que la technologie soit à la carte, c'est une matière dont je n'ai jamais compris l'interet si ce n'est envoyé certain élève en lycée professionnel..

Je pense aussi que l'on devrait faire plus de sport à l'école !!!

Modifié par FatuM_SharK

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

et le fait que l'anglais commence réellement qu'en 6 ème même si au cm2 et en primaire il y a des options ^^. Je pense que si l'anglais commencais à la maternelle vu les capacités d'apprentissage des enfants en bas age, sa serait un apprentissage indolore et rapide.

Je pense que si l'on faisait en sorte que 90% de la population soit bilingue des  10 ans sa permettrais aux futur jeunes adultes d'être mieux armés face à la mondialisation.

Je ne crois pas que dans les pays nordiques de l'Europe ils aient plus de cours d'Anglais que nous, le fait qu'aucun français ne sache parler anglais est un problème culturel et pas scolaire imo.

En Suède les gens vont voir les films en VO, les enfants regardent les dessins animés en VO, les panneaux de circulation sont en anglais, bref l'anglais est ancré dans la culture ce qui est loin d'être le cas en France.

(Quel gâchi ces films en VF)

Sinon mon opinion sur l'éducation en France : http://kcoulm.blogspot.com/2013/03/tu-seras-medecin-mon-fils.html

Modifié par panteleev

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 
(...) Un pays c'est d'abord savoir vivre ensemble. Mission que l'ecole francaise ne remplit plus. (...)

Ce n'est pas le rôle du système éducatif là mais celui de l'éducation parentale.

En France (je ne sais pas ce qu'il en est ailleurs), les parents ont tendance à abandonner ce rôle pensant que le système éducatif s'en chargera.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Ce n'est pas le rôle du système éducatif là mais celui de l'éducation parentale.

En France (je ne sais pas ce qu'il en est ailleurs), les parents ont tendance à abandonner ce rôle pensant que le système éducatif s'en chargera.

Je suis d'accord avec toi. Et c'est parce que je suis d'accord avec toi que je pense que l'etat francais doit trancher une fois pour toute de ce problème.

Soit il décide de prendre en charge ce problème. Soit il décide de ne pas du tout le prendre en charge.

Je pense qu'il faut le prendre en charge entièrement. Mais on peut aussi penser a contrario par exemple qu'il n'y a pas lieu de distribuer des preservatifs dans les ecoles de l'etat s'il ne prend pas en charge ce genre de problème. C'est une ingérence sur les prerogatives des parents. Idem pour les histoires de vegetaliens et de halal ou de poisson le vendredi. C'est pas à l'ecole de gerer ce genre de choses mais aux parents dans ce cas. Idem pour les associations sportives à l'ecole.

Je ne sais pas si je suis clair. Soit l'ecole s'occupe des histoires de "moeurs" soit il ne s'en occupe pas du tout. Soit l'ecole se recentre sur le savoir. Soit l'ecole s'ouvre et prend en charge cet aspect formation sociale. Là c'est mi chevre mi choux. 

 

Le plus important pour moi est surtout que l'etat ait une stratégie claire. Ce qui n'est plus le cas.

Modifié par fredydore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A ce stade la region parisienne c'est hors de question. La qualité de vie ne me semble pas suffisante. L'ecole publique non aussi. Mauvaises fréquentations, ambiance de travaille malsaine.  Manque de moyens, classes surchargée, violence etc...

J'adore Paris, mais je ne regrette pas d'être allé en banlieue toulousaine. On se pèle moins les fesses, et les prix sont presque raisonnables et pour ma gamine, c'est juste pas comparable. C'est déjà pénible pour elle de passer une journée dans une maison de 100m² les rares jours où il pleut, alors un petit appart quand il pleut tout le temps...

 

Mais bon, ca fait un peu chi** de plus voir mes potes parigots, et même aller à Toulouse demande de passer du temps dans cette put**n de bagnolle. Je me dit aussi que de toutes façons mes potes sont en banlieues parisiennes et que je ne les auraient de toute façon plus vus :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Sujet intéressant.

Une grande partie des problèmes vient effectivement des parents qui pensent que l'école doit faire l'apprentissage de la vie à leurs enfants.

La politesse, le respect et la sociabilité doivent être enseignés en premier par les parents, l'école ne devant qu'insérer ses valeurs dans un monde de travail.

L'école doit enseigner et pas éduquer (enfin si, mais à petite dose). Si un enfant, chez lui, n'a pas de valeurs de respect, l'instituteur passera son temps à lui inculquer au lieu de lui apprendre les bases de lectures, maths etc...

Le nombre d'illétrés arrivant en 6ème est impressionnant...

Comme dit plus haut, tout se passe en maternelle et surtout en primaire.

Je me souviens, à mon époque 8| , il y avait des cancres, mais je ne me souviens pas d'un seul qui ne savait pas lire ou écrire. C'est la base pourtant.

Je pense qu'on a trop voulu faire une école "gentille", en faisant attention à ne pas mettre l'élève en situation d'échec ou autre connerie. On fait passer des classes à des élèves qui devraient redoubler. On ose plus renvoyer un élève de peur de le traumatiser en primaire. Pourtant, redoubler, être renvoyé quelques jours, en mettant les parents face à leur réalité (comment le garder, se remettre en question etc...), permettrait de remettre certaines choses en place, et surtout le respect de l'institution.

 

Au collège...c'est l'inverse, l'enfant n'est plus pris en compte. Il se traîne un cartable de 10Kgs et des devoirs à ne plus savoir qu'en faire...  |??

Ce système est débile...

En maternelle et en primaire, c'est là que l'on apprend les bases. Au collège, c'est là que l'on découvre la vie.

Insister sur l'apprentissage dans les écoles et permettre au collège à l'élève de prendre un peu plus de responsabilité vis à vis de ses envies, proposer des activités autres que les matière classiques, que ce soit manuelles, artistiques ou sportives.

Même s'ils n'ont pas forcément les meilleurs résultats scolaires du monde, j'aime bien le système en Allemagne avec cours le matin et activités les aprems.

Modifié par arfelas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même s'ils n'ont pas forcément les meilleurs résultats scolaires du monde, j'aime bien le système en Allemagne avec cours le matin et glandage les aprems.

Ca n'a  pas l'air terrible et de plus en plus nombreux sont ceux qui voudraient changer ça.

Moi j'aime bien leur système parce que les profs bosse peut-être 25% de plus mais ils gagnent plus de 50% de plus qu'en France :-)

 

Bref, la réforme des rythmes scolaires va tout arranger, tout sera parfait, on pourra même faire mieux plus tard en supprimant les notes parce que c'est discriminatoire et que casser les thermomètres çaykoule :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca n'a  pas l'air terrible et de plus en plus nombreux sont ceux qui voudraient changer ça.

Moi j'aime bien leur système parce que les profs bosse peut-être 25% de plus mais ils gagnent plus de 50% de plus qu'en France :-)

 

Bref, la réforme des rythmes scolaires va tout arranger, tout sera parfait, on pourra même faire mieux plus tard en supprimant les notes parce que c'est discriminatoire et que casser les thermomètres çaykoule :-)

On est pas obligé de faire les mêmes erreurs. Je ne sais pas comment cela se passe maintenant, mais il y a une quinzaine d'années, lorsque j'y allais parfois, le système marchait très bien. Et développer l'esprit artistique ou sportif d'un enfant, ça ne peut pas lui faire de mal. Je n'ai pas parler de glandage ou alors c'est peut être la vision que tu as de la chose...

Pour la suppression des notes je suis comme toi, je trouve ça complètement con (tout comme ne pas faire redoubler).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On est pas obligé de faire les mêmes erreurs. Je ne sais pas comment cela se passe maintenant, mais il y a une quinzaine d'années, lorsque j'y allais parfois, le système marchait très bien. Et développer l'esprit artistique ou sportif d'un enfant, ça ne peut pas lui faire de mal. Je n'ai pas parler de glandage ou alors c'est peut être la vision que tu as de la chose...

Ce n'est pas moi qui le dit, j'ai lu ça à plusieurs reprises ces derniers temps.

Les activités l'après-midi laissent de plus en plus place au glandage et problèmes qui en découlent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Alors vito, fapfapfap ?

Pourquoi ?

Parce que cela montre que l'innovation vient du privé ? Parce que cela montre que les riches n'ont pas besoin d'être contraints pour faire du mécénat ?

Je le savais déjà.

Modifié par vito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Il est evident que Free a besoin de recruter 1000 codeurs supplémentaires par ans. Et que ceux qui sortiront de cette école ne pourront en aucun cas choisir ensuite leur voie.

Modifié par V. Valmont

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est evident que Free a besoin de recruter 1000 codeurs supplémentaires par ans. Et que ceux qui sortiront de cette école ne pourront en aucun cas choisir ensuite leur voie.

In before "Free vous paie gratuitement vos études, en retour vous êtes corvéables à merci (15h par jour pour le cursus d'études sur 5 ans, wtf?), à la sortie vous n'avez aucun diplôme reconnu, on va vous engager chez Free."

 

En développement informatique, les SSII étaient déjà il y a vingt ans des marchands d'esclaves - je ne parle pas de liberté ici, mais d'une politique où les SSII vendent du prix pas cher pour des prestations informatiques. Cela a amené à la necessité de repenser le développement informatique pour lui donner de la valeur (modèles Yahoo!/Google aux Etats-Unis, développement AGILE), puisque Bangalore a absorbé la "production logicielle au meilleur coût".

 

Pour ne pas spoil, le projet 42 semble une resucée directe de ce qu'était l'EPITA il y a vingt ans aussi. A l'époque de l'EPITA, c'était le CRAY, des salles informatiques innovantes en plein essor d'UNIX, et des élèves qui payaient pas mal de frais de scolarité (l'EPITA étant une école privée, façon "boîte d'informatique pour fils à papa" pour recevoir une formation).

 

Niel a adapté la formule StarAc/TheVoice au système? Pourquoi pas. Une fois de plus, la rentabilité du modèle n'est pas le signe de sa réussite. Une fois de plus lorsqu'il ne crée pas richesse, "Le capital est du travail volé." (Blanqui)*

 

* J'ai renoncé à citer Koestler, car je ne souhaitais pas opposer capitalisme et socialisme, mais simplement identifier un biais évident du capitalisme qui, lorsqu'il ne crée pas de richesse, est un barbare qui pille (une autre valeur, un homme au profit d'un autre, etc.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

In before "Free vous paie gratuitement vos études, en retour vous êtes corvéables à merci (15h par jour pour le cursus d'études sur 5 ans, wtf?), à la sortie vous n'avez aucun diplôme reconnu, on va vous engager chez Free."

 

En développement informatique, les SSII étaient déjà il y a vingt ans des marchands d'esclaves - je ne parle pas de liberté ici, mais d'une politique où les SSII vendent du prix pas cher pour des prestations informatiques. Cela a amené à la necessité de repenser le développement informatique pour lui donner de la valeur (modèles Yahoo!/Google aux Etats-Unis, développement AGILE), puisque Bangalore a absorbé la "production logicielle au meilleur coût".

 

Pour ne pas spoil, le projet 42 semble une resucée directe de ce qu'était l'EPITA il y a vingt ans aussi. A l'époque de l'EPITA, c'était le CRAY, des salles informatiques innovantes en plein essor d'UNIX, et des élèves qui payaient pas mal de frais de scolarité (l'EPITA étant une école privée, façon "boîte d'informatique pour fils à papa" pour recevoir une formation).

 

Niel a adapté la formule StarAc/TheVoice au système? Pourquoi pas. Une fois de plus, la rentabilité du modèle n'est pas le signe de sa réussite. Une fois de plus lorsqu'il ne crée pas richesse, "Le capital est du travail volé." (Blanqui)*

 

* J'ai renoncé à citer Koestler, car je ne souhaitais pas opposer capitalisme et socialisme, mais simplement identifier un biais évident du capitalisme qui, lorsqu'il ne crée pas de richesse, est un barbare qui pille (une autre valeur, un homme au profit d'un autre, etc.)

15/j c'est uniquement la sélection du premier mois. Ensuite, la formation étant gratuite chaque étudiant sera libre d'aller voir ailleurs s'il se sent exploiter pendant sa formation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×