Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
Guest

Triche au PPT 2009 entre Pasqualini et Rossi ?

Recommended Posts

pour porter plainte, il faut que vous ayez un intérêt à agir.

A part ceux qui ont fait la TF de tournoi PPT je ne vois pas trop qui pourrait porter plainte.

En plus avec la prescription...

Finalement ce forum n est il pas un exutoire de jouers frustrés qui pensent tenir une explication à leurs piètres résultats pokeristiques ?

Vous voulez gagnez de l'argent les amis ? J ai un truc pour vous... le travail.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déja fait... Pour info les adresses emails des commissaires communiquées ne sont pas bonnes mais c'est posté.

 

Paris,

le 2 février 2013

 

Messieurs les commissaires,

Ce message a pour but de vous alerter vous et votre cellule de la Police

des jeux d'une triche à grande échelle ayant eu lieu en finale du

Partouche poker tour en 2009 entre Messieurs Jean-Paul Pasqualini et

Cédric Rossi, dont nous ne doutons pas que vous êtes déjà

informés, mais pour laquelle nous n'hésitons pas, en tant que

communauté de joueurs amateurs de poker, à vous livrer le maximum

d'informations qui pourraient vous être utiles.

 

Depuis le 29 janvier 2013, une vidéo publiée sur Internet par M. Nordine

Bouya (www.facebook.com/nordine.bouya)

et plusieurs autres émanant de diffusions russes ou italiennes des

faits à l'époque et consistant en un condensé d'actions issues

d'un tournoi majeur de poker disputé en France en 2009 à Cannes

dans le cadre du Partouche Poker Tour organisé par le Groupe

eponyme, visent à démontrer et en ne laissant guère de place au

doute qu'un système de triche a été utilisé par Messieurs

Jean-Paul Pasqualini et Cédric Rossi pour communiquer via un langage

codé et s'avantager par rapport à leurs adversaires au

cours de la finale.

 

La page du site suivant (https://www.clubpoker.net/forum-poker/topic/190042-triche-au-ppt-2009-entre-pasqualini-et-rossi)

regroupe pour information un certains nombres d'interventions

d'internautes férus de ce jeu ou de joueurs de notoriété qui sont

venus s'y exprimer.

L'objet de ce message est avant tout informatif même si vos services ont

certainement déjà eu vent de cette affaire de triche appelée

collusion à la fois ces derniers jours et en 2009, puisque le Groupe

Partouche a affirmé avoir demandé une enquête avec l'appui de la

Police des jeux suite à de premières accusations envers les deux

protagonistes incriminés qui, rappelons le, ont terminé aux deux

premières places de ce tournoi avec des gains de 1 millions d'Euros

et 600 000 Euros.

Les accusations s'appuient principalement sur une gestuelle anormale,

grossière et inappropriée de deux joueurs pendant le cours du jeu

visant à s'avantager et ne pas s'affronter de manière radicale et

éliminatoire en se touchant ou grattant des parties du haut du corps

(tête, front, oeil, nez, bouche, cou, bras) en fonction des cartes

détenues en main (as, roi, dame, valet, dix, neuf, paire) et en

combinant parfois les gestes. A l'époque passé inaperçu lors de la

retransmission par la chaîne Eurosport aux yeux de commentateurs

parfois surpris du déroulement de certains coups lors de

confrontations directes, ce comportement est également passé à

travers les mailles du filet de la sécurité du Groupe Partouche,

organisateur du tournoi et pourtant normalement rôdé aux techniques

de triche les plus pointues et censé scruter les comportements des

joueurs pour veiller au bon déroulement du jeu et au respect des

codes et des règles autour d'une table finale pour une première

fois disputée à huis-clos et donc dénuée d'éléments ou

contraintes extérieurs.

La technique de triche, mise en lumière grâce à un montage des 15

heures qu'a environ durée la table finale et condensant toutes les

actions de jeu communes entre Messieurs JP. Pasqualini et C. Rossi ne

permet en aucun cas de douter d'une volonté de s'avantager eu égard

au fait que les grattages se répètent plusieurs fois, qu'ils

proviennent de façon très similaire des deux mêmes joueurs, qu'ils

ont lieu à des moments où ces deux joueurs sont en action de jeu,

c'est à dire en possession de cartes et que leurs gestes

correspondent aux cartes qui leur ont été distribuées. Tout joueur

de poker intellectuellement rôdé à ce jeu, connaisseur des

techniques de jeu avancées en tournoi et un minimum observateur et

honnête ne peut objectivement réfuter une triche appelée

collusion.

 

D'autant que la durée de la table finale donne un nombre de mains jouées,

par rapport à un temps de jeu estimé de 15 heures sans les pauses,

d'environ 300 mains pour une vingtaine disputées à l'heure

(chiffres estimés contrôlables via la vidéo officielle

actuellement introuvable sur Internet mais certainement disponible

chez le diffuseur Eurosport ou auprès du Groupe Partouche). Partant

du principe que les deux protagonistes ont joué 30% des mains, soit

moins d'une centaine chacun (également vérifiable officiellement

grâce à la vidéo d'origine) et qu'ils se sont trouvés impliqués

ensemble un tiers du temps sur une table de neuf joueurs petit à

petit réduite à deux, on dénombre aujourd'hui et de manière

certaine au moins 21 cas de figure où les gestes compromettants sont

utilisés comme langage codé pour communiquer.

 

Le montant des prix de ce tournoi majeur en Europe s'échelonnait à 1

million d'Euros pour le 1er et 600 000 Euros pour le deuxième. Ces

places ont été obtenues par Messieurs JP. Pasqualini et C. Rossi au

terme d'un final en tête-à-tête pouvant lui aussi prêter à

discussion au vu des images, des actions de jeu et des cartes

distribuées et vues par le public à la télévision et par les

commentateurs grâce à un système de mini-caméras orchestrées par

la réalisation d'Eurosport. Indépendamment des dernières mains

jouées très grossièrement, la gestuelle précédemment identifiée

et sa résultante dans la partie à savoir les deux premières places

obtenues est suffisamment explicite pour reconnaître sans ambiguités

et avec certitude une triche manifeste. Le joueur arrivé à la

troisième place aujourd'hui défunt, M. Gianni Giaroni, a dénoncé

les faits à l'époque dans une interview post tournoi et pendant les

différentes pauses de celui-ci. Une enquête ouverte par le Groupe

Partouche avec sollicitation de la Police des Jeux aurait été menée

pour conclure qu'aucun vice de comportement ou triche n'auraient

entaché la finale du tournoi, classant ainsi le dossier.

 

Eu égard à ces nombreux éléments et la gravité des faits constatés,

à l'effervescence ayant cours dans la communauté des joueurs de

poker amateurs et professionnels, il est indéniable que la vérité

doive être révélée et que le silence radio des acteurs du monde

du poker ne puisse pas durer.

Le rapport rédigé à l'époque de la première enquête devrait

pouvoir éclairer une communauté et pourquoi pas une juridiction

compétente en attente de réponses précises sur la volonté de

dissimuler des faits accablants ou sur une omission par simple

maladresse de cette gestuelle compromettante. La nécessité d'une

ré-examination des images et du questionnement des joueurs

incriminés ne fait pour une communauté entière plus de doutes. La

notoriété et le palmarès de M. Pasqualini laissant penser que de

nombreux acteurs du marché du poker ne souhaitent pas que cette

affaire n'engendre plus de vagues que les petits remous aujourd'hui

constatés sur les forums et Internet, la communauté de joueurs se

sentant flouée et trahie alors qu'elle est la base du jeu comme le

sont les licenciés amateurs d'une discipline à forte audience dans

le sport, attend rapidement une prise de position du Groupe Partouche

ou encore de l'ARJEL, l'autorité française de régulation des Jeux

en ligne.

 

Elle s'en remet au final à votre cellule et votre professionnalisme pour

gérer cette écoeurante et intolérable affaire, il en va de la

crédibilité et de l'avenir du jeu de poker et que soient surtout

punies et sanctionnées deux personnes qui se sont impunément permis

de tricher aux yeux et à la vue de tous et probablement de façon

inacceptable sous une couverture et bienveillance que beaucoup

espèrent rapidement mise à jour.

 

Dans l'attente de votre retour

Cordialement

Un regroupement de joueurs

"Un regroupement de joueurs " c est pas tres sérieux tout ca. Vous pensez qu on dépose plainte comme on écrit au père noël ? Un peu de formalisme. Déjà porter plainte anonymement ca n a aucune chance de percuter. Vraiment y a un paquet de naïfs par ici. Ca m'étonne pas que certains exploitent votre naïveté tant elle est grande. Pour moi les plus grands fautifs ce n est pas JPP, c est Partouche, c est eux qui doivent être sanctionnés, et pas par une action judiciaire qui ne donnera rien, non, par les joueurs qui disent "stop on ne veux pas de ca"

Parlez de cette affaire autour de vous, pour que les gens cessent de jouer chez Partouche. Ca va faire mal où il faut $$$

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pasqualini c'est un joueur gagnant ? parce que ses résultats ne cessent de baisser malgrè je pense de + en + de tournois joués par rapport à 2009 ?

2012 $ 137,238

2011 $ 270,230

2011 $ 433,491

2009 $ 1,767,676

Il se fait payer ses tournois. Et vu le loustic, il doit avoir d'autres ... "activités" que le poker :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Message AMICAL aux journalistes du CP : pour la clarté du thread, on a vraiment besoin de l'avis d'un juriste pénaliste compétent, afin de :

- nous dire qu'elle est l'infraction commise par JPP et CR d'une part, et par Partouche d'autre part, s'il est avéré que le casinotier a volontairement enterré l'affaire comme ça semble être le cas.

Une fois qu'on a qualifié l'infraction (ce qui n'a jamais été fait ici de façon précise et obv ce n'est pas une escroquerie au sens technique du terme ; j'imagine qu'il doit y avoir une infraction spécifique en droit pénal appliqué aux jeux), on peut ENSUITE se demander si l'action publique est prescrite ou non. Or depuis le début tout a été fait à l'envers. Ce pénaliste pourrait ALORS nous exposer si oui ou non une action pénale est envisageable ou non.

- nous expliquer quelle est la mission exacte de cette fameuse police des jeux : qui peut la saisir pour qu'elle enquête (normalement, ça devrait être le Procureur) ? Peut-elle s'auto-saisir ? Et dans cette affaire précise, s'est-elle déjà prononcée ? A-t-elle dressé un PV quelconque ?

Une fois qu'on aura ces éléments, on arrêtera d'avancer à tâtons. Il nous faut une réponse pénale précise sur ce point. Ca vaut le coup, à mon avis, d'interviewer un pénaliste spécialisé dans ces questions. Une autre possibilité serait de s'adresser directement à la Police des jeux. On pourrait aussi obtenir un certain nombre de réponses.

D'autre part, et c'est très différent, il y a juridiquement un volet non plus pénal, mais civil : grosso modo, on se demande si les battus du PPT 2009 peuvent agir en justice pour obtenir remboursement de leur buy-in, ou des dommages-intérêts plus conséquents.

Mais l'avis d'un pénaliste compétent, ça devient urgent.

Edited by Gounot

Share this post


Link to post
Share on other sites

Message aux journalistes du CP : pour la clarté du thread, on a vraiment besoin de l'avis d'un juriste pénaliste compétent, afin de :

Mais l'avis d'un pénaliste compétent, ça devient urgent.

A toutes fins utiles, je vous rappelle que nous sommes samedi soir.

@Hitman:

Pour poser des questions sur la modération, ce thread n'est pas le bon endroit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A toutes fins utiles, je vous rappelle que nous sommes samedi soir.

Ce n'était pas une critique, mais une idée pour éviter que des propos confus altèrent l'ensemble des contributions :) Edited by Gounot

Share this post


Link to post
Share on other sites

ce mec nordin bouya (ou un de ses 12 multis) me fait penser au psycho "le fiscaliste" (ps: 98% de la communauté lui avait offert un lavage de testicule en règle pendant des semaines, fustigeants tous ceux qui refusaient la gouroutisation), qui en fait s'était avéré être une espece de dégen mytho...

 

unique différence, le précédent s'exprimait très correctement, ce qui a entretenu l'imposture un peu plus longtemps!

 

à dans 15 jours pour le réveil des maraboutés avec quelques saignements annaux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rappel du post sur FB :

 

Accusation de triche sur la table finale du Partouche Poker Tour de 2009.

L’affaire secoue toute la communauté poker depuis mercredi.

Le nombre de posts sur les forums explosent. Les dénonciations pleuvent
contre JP Pasqualini et Rossi mais aussi contre N.Bouya qui a fait «
sortir » cette affaire de triche lors de la table finale du Partouche
Poker Tour de 2009.

Les accusations de M.Bouy, appuyées sur un
montage d’images issues des retransmissions en streaming de cette TF
jouée à huis clos, sont directes et terribles : il y aurai eu collusion
entre Jean Paul Pasqualini, joueur pro actuellement sponsorisé par
Unibet et M. Rossi et le résultats du PPT 2009 serai entaché
d’irrégularité. Les deux premiers se sont partagé 1,6 million d’euros,
c’est le montant de la fraude si elle a eu lieu.

Immédiatement
s’est déclenché un bouillonnement incroyable. Les 2 pros et le groupe
Partouche sont trainés dans la boue et subissent un déluge d’insultes
sur Facebook et sur les forums de nombreuses communautés. Le CP est en
passe de pulvériser ses records sur le nombre de messages dans un
thread.

Quelques joueurs pros et proches se sont constitués en
soutien de JP Pasqualini. Certains opposent les joueurs pro et les
randoms, d'autres déployant des argumentations souvent bien faibles,
parfois étranges voire franchement nauséabondes.

Le scandale est maintenant public et sort même dans les médias généralistes (RMC, JDD…)


Un silence étrange répond à cette agitation incroyable : silence de M.
Rossi directement mis en cause, silence du groupe Partouche qui ne
répond rien officiellement sinon quelques lignes lénifiantes dans des
commentaires Facebook de la part de cadre du groupe parlant en leur nom
propre.

Mais aussi un long silence de la presse spécialisée qui
s'est d'abord contentée de rendre compte de la polémique sans rien n’en
dire et de publier in extenso mais sans commentaires le communiqué de
Jean Paul Pasqualini protestant de son innocence.

Et beaucoup se déchaînent contre l’auteur du montage vidéo qui révéla l’affaire et qui est l’accusateur initial.

Et cela fait 3 jours que cela dure !


Je m’exprime ici comme un joueur random et comme animateur de l’école
Française de Poker. Je ne m’exprime pas au nom de nos 37 000 membres qui
ont leur avis propre.

J’espère seulement que les années
passées à enseigner le poker à des milliers de joueurs et comme
animateur de cette communauté de joueurs et ainsi acteur de l’industrie
depuis 2006 donneront de la force à mes propos.

Commençons par l’accusateur.


Tenter de disqualifier Mr Bouya ne sert à rien, cela ne permettra pas
mettre un terme au scandale aujourd’hui public. Le mauvais génie de
retournera pas dans sa bouteille.

L’auteur du montage vidéo
n'est pas l'homme sur lequel repose la crédibilité de l’accusation.
Quelles que soit ses motivations il mentionne des faits vérifiés et
d’autres à vérifier, il produit un montage vidéo naïf mais qui contient
des images qui elles ont bien été filmées. Et ses arguments sont
troublants. Ils sont également soutenus par les protestations du joueur
italien lors de sa sortie et ensuite le lendemain dans la presse
spécialisée italienne.

Cela paraît suffisant pour qu’on ne
puisse ignorer l’accusation et ce qu’elle implique. Et depuis trois
jours la colère qui s’exprime dans la communauté online des joueurs de
poker est devenue elle-même un motif suffisant pour que ces accusations
ne puissent être ignorées.

Je ne préjuge en rien de l'innocence
ou de la culpabilité de JP Pasqualini, de Mr Rossi ou du groupe
Partouche. Mais les faits sont si effarants, si destructeurs dans leur
conséquences que peu importent les motivations de M.Bouya.

Pourquoi ? Et bien car cette affaire, avérée ou non, pose la question essentielle de la confiance.


- La confiance que doivent avoir tous les joueurs qui participent à un
tournoi de poker que les organisateurs défendront les lois du jeu et, ce
faisant, protégeront les joueurs contre la triche autant online que
offline. Sinon pourquoi jouer ?
- La confiance que les joueurs
réguliers, les professionnels sponsorisés ou non ne se protègent pas
entre eux, ligués ainsi contre les randoms du fait d'une histoire
commune (amitié, dettes,..) ou pire d'intérêts communs dissimulés
(stacking, swapping, last longer...). Sinon pourquoi se qualifier et
participer à ces tournois live ?
- La confiance que l'Etat, à
travers les lois, les règles, les organismes de régulation (ARJEL) ou de
répression (Courses et jeux) protégera les joueurs et les défendra si
leurs intérêts devaient être lésés par des joueurs (triche, collusion,
vol, extorsion, pressions, menaces...) ou par des organisateurs privés
(Casinos, rooms...).

Cette confiance est le socle indispensable
de notre jeu mais c'est aussi la base essentielle de notre industrie.
Tout ce qui menace cette confiance nous menace tous, joueurs,
casinotiers, journalistes, éditeurs...etc.

L'affaire n'est pas
un énervement vain de quelques geeks derrière leur écran. Non ! Ce qui
est en cause c'est rien de moins que l'existence du poker en France. Et
ce n'est pas de la grandiloquence ce n'est que la froide et terrible
vérité.

Que vont penser les joueurs s'ils devaient constater que rien ne se passe ?


Que vont-ils penser de la fiabilité des casinotiers et cercles en
France et tout particulièrement de la fiabilité des casinos du groupe
Partouche ?

Que vont-ils penser des journaux spécialisés qui ne
se saisissent pas de cette affaire pour demander la vérité ou pire qui
tentent de noyer le poisson ?

Que vont-ils penser des joueurs
pros qui se taisent ou, pire, qui soutiennent en gros que ces pratiques
sont courantes comme l'affirme cet "agent" de joueur grotesque et
cynique qui déblatère sur le forum de Club Poker ?

Que
devons-nous penser, nous joueurs passionnés, du fait que nous ne pouvons
plus être convaincus de la rectitude et de l'impartialité du jeu qu'il
soit organisé en live ou online ?

Il est impossible de ne pas voir que sans cette confiance nécessaire c'est toute l'industrie qui va péricliter.


Les effets de cette affaire détestable, si une réaction vigoureuse des
acteurs de l'industrie ne se produit pas rapidement, seront terribles
pour l'image du jeu auprès de la population comme des politiques.


Si la vérité n'est pas "dite » ce sera la faillite définitive des
efforts de tous ceux, dont je fais partie, qui essayent de défendre
l'idée d'un poker intelligent, véritable sport cérébral auprès du
public, de la presse et des autorités.

Ne pas exiger que toute
la lumière soit faite c'est, de mon point de vue, se rendre complice de
la destruction de la confiance et de la pérennisation de l’image
détestable du poker.

La presse spécialisée doit cesser de ne
rien dire (Card Player, Live Poker ou Poker52) et exiger la vérité par
la publication et l’analyse des rush vidéos par une autorité
incontestable.

Le groupe Partouche doit répondre précisément
aux questions que les images comme les protestations de Mr Giaroni, le
joueur éliminé en 3eme position, posent manifestement. Il doit mettre à
la disposition des autorités et du public les images des multiples
caméras qui ont filmé cette table finale.

Je ne demande pas à
Mr Pasqualini ou à Mr Rossi de se manifester (au-delà du démenti déjà
publié), leur parole ne sera pas suffisante pour restaurer la confiance
dont je parle.
Je veux toutefois espérer qu'ils souhaitent
eux-mêmes que la vérité soit "dite" tant leur honneur, leur réputation,
et probablement plus encore, sont menacées par ces accusations de
triche.

Innocents, ils doivent vivre des jours terribles que
je ne peux souhaiter à personne. Coupables, il faut souhaiter que leur
futur soit plus terrible encore tant ils auront fait de dégâts.


La curée, les insultes et les condamnations définitives sans enquête
sérieuse et indépendante sont honteuses. Et la colère qu’ils expriment,
bien que justifiée à mes yeux, n’excuse rien. Il faut qu’une enquête ait
lieu pour que le torrent d’insultes s’arrête autant que ces plaidoyers
pro domo cauteleux et parfois fort mal argumentés.

C'est pourquoi je lance un appel urgent :

- A la publication du rapport d'enquête si enquête officielle il y a eu (?)

- A la publication immédiate des rush quels qu'en soit les détenteurs
(Bouya, Partouche, autre ?) et leur transmission aux autorités
- A l'ouverture immédiate d'une enquête par les autorités compétentes si elle n'a pas déjà eu lieu.

Cette enquête, seule, permettra que la vérité soit "dite" et que la confiance soit restaurée.

Et cela ne se fera pas en un jour !


Tous les joueurs pros sont les porte-drapeaux de notre
sport/jeu/industrie, ils doivent comprendre et mesurer quelle est leur
responsabilité.

Beaucoup, et je le souhaite, tous sont des
compétiteurs honnêtes. Pour en connaitre beaucoup en France comme aux
Etats Unis, pour les avoir vu jouer, les avoir admiré et parfois croisé,
bien qu'amateur, à la table de grands tournois internationaux (WPT,
WSOP, EPT..)je sais que l'immense majorité d’entre eux sont plus proches
des sportifs de haut niveau que de voyous d'arrière-salle.


Mais ce sont des hommes et les fautes des hommes sont toujours
possibles. C'est pourquoi nous, les joueurs, nous attendons des floors,
des croupiers, du directeur de tournoi et plus généralement des
opérateurs de nous garantir contre ces fautes.

C'est pourquoi il faut demander
- à tous les joueurs, que vous soyez professionnels ou non,
- à la presse qui trouvera là l'occasion de montrer son indépendance,
- aux acteurs du poker en général
... de soutenir et de relayer cet appel à l’ouverture d’une enquête officielle.

Sans cette opération "clarté" le soupçon rongera le jeu et entretiendra une image négative dans l'esprit du public.

Elle fera fuir les joueurs vers d'autres cieux ou d'autres jeux, elle
achèvera de détruire une industrie déjà tellement affaiblie par une
législation inadaptée et une régulation largement inefficace.


Sans une réaction claire, limpide et forte sur cette affaire de triche
la preuve sera faite, aux yeux de nos détracteurs, de la dangerosité
prouvée du poker. Ils auront beau jeu de dénoncer l'irresponsabilité des
joueurs (drogué addicts) et des acteurs (complaisants, compromis voire
mafieux) du poker en France.

 

https://www.facebook.com/bruno.louy/posts/10200643554760629

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas forcement de l'organisateur en question.

Tu porte plainte dès que tu as été victime de quelque chose. Donc faut voir avec les autres participants de la TF ou bien, oui, l'organisateur Partouche (Gros LOL pour eux quand meme)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Indépendamment de l’intérêt de la vidéo et du fait que la volonté première est de faire la promo de son bouquin ce qui est en somme légitime, je pense que le livre de Mr Bouya est un torche-cul phénoménal qui attaque notre communauté et diffuse des stéréotypes a tour de bras -No life drogués tricheurs- et je trouve ça risible qu'il vienne en faire la promo ici.

 

Amha envoie les vidéos et à bonne entendeur.

 

Mr Bouya nous n'avons pas la même vision de ce scandale, de notre coté il y a une volonté de justice et d’assainissement tandis que le joueur aigri qui est en vous veut trouver dans la triche la preuve qu'il s est fait enfler depuis des années et veut nous envoyer au diable et décrébiliser ce milieu.

 

La grande majorité des joueurs de poker sont honnêtes et respectent ce jeu bien au delà de ses enjeux financiers.

Pour moi il peut écrire toute les conneries qu'il veut sur son livre ça restera vraiment superflu à coté du courage qu'il a eu d'accuser un des joueurs les plus soutenus et reconnus, avec preuve à l'appuie ... je le lirai peut être comme le livre d'un gars qui a eu le courage de dire non seul contre tous ...

Et je l'en remercie 1000 fois, parce qu'il ait tort ou raison, je pense qu'il va subir beaucoup plus de conséquence qu'un livre destiné à un faible marché ...

Edited by Tostaky06

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau condensé d'hypocrisie.  Le problème n'est pas la tentation mais le passage à l'acte.

Aucun rapport avec de l'hypocrisie, mais oui effectivement j'ai écris ce post un peu trop vite. Ce que je sous entendais c'est que le problème c'est la négligence / complicité passive au minimun des gens, sociétés qui sont censées réguler tout ça.

Parceque bon des mecs qui sont prêts à mentir, tricher pour de l'argent yen aura toujours des tonnes mais on est dans un système ou les responsables, floor, directions des grands groupes et joueurs de poker en général les laisse faire voire les aide et même les défendent quand ils se font choper. Et ça c'est à mon sens beaucoup plus grave pour le milieu que les actes de ces personnes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déja fait... Pour info les adresses emails des commissaires communiquées ne sont pas bonnes mais c'est posté.

 

Paris,

le 2 février 2013

 

Messieurs les commissaires,

Ce message a pour but de vous alerter vous et votre cellule de la Police

des jeux d'une triche à grande échelle ayant eu lieu en finale du

Partouche poker tour en 2009 entre Messieurs Jean-Paul Pasqualini et

Cédric Rossi, dont nous ne doutons pas que vous êtes déjà

informés, mais pour laquelle nous n'hésitons pas, en tant que

communauté de joueurs amateurs de poker, à vous livrer le maximum

d'informations qui pourraient vous être utiles.

 

Depuis le 29 janvier 2013, une vidéo publiée sur Internet par M. Nordine

Bouya (www.facebook.com/nordine.bouya)

et plusieurs autres émanant de diffusions russes ou italiennes des

faits à l'époque et consistant en un condensé d'actions issues

d'un tournoi majeur de poker disputé en France en 2009 à Cannes

dans le cadre du Partouche Poker Tour organisé par le Groupe

eponyme, visent à démontrer et en ne laissant guère de place au

doute qu'un système de triche a été utilisé par Messieurs

Jean-Paul Pasqualini et Cédric Rossi pour communiquer via un langage

codé et s'avantager par rapport à leurs adversaires au

cours de la finale.

 

La page du site suivant (https://www.clubpoker.net/forum-poker/topic/190042-triche-au-ppt-2009-entre-pasqualini-et-rossi)

regroupe pour information un certains nombres d'interventions

d'internautes férus de ce jeu ou de joueurs de notoriété qui sont

venus s'y exprimer.

L'objet de ce message est avant tout informatif même si vos services ont

certainement déjà eu vent de cette affaire de triche appelée

collusion à la fois ces derniers jours et en 2009, puisque le Groupe

Partouche a affirmé avoir demandé une enquête avec l'appui de la

Police des jeux suite à de premières accusations envers les deux

protagonistes incriminés qui, rappelons le, ont terminé aux deux

premières places de ce tournoi avec des gains de 1 millions d'Euros

et 600 000 Euros.

Les accusations s'appuient principalement sur une gestuelle anormale,

grossière et inappropriée de deux joueurs pendant le cours du jeu

visant à s'avantager et ne pas s'affronter de manière radicale et

éliminatoire en se touchant ou grattant des parties du haut du corps

(tête, front, oeil, nez, bouche, cou, bras) en fonction des cartes

détenues en main (as, roi, dame, valet, dix, neuf, paire) et en

combinant parfois les gestes. A l'époque passé inaperçu lors de la

retransmission par la chaîne Eurosport aux yeux de commentateurs

parfois surpris du déroulement de certains coups lors de

confrontations directes, ce comportement est également passé à

travers les mailles du filet de la sécurité du Groupe Partouche,

organisateur du tournoi et pourtant normalement rôdé aux techniques

de triche les plus pointues et censé scruter les comportements des

joueurs pour veiller au bon déroulement du jeu et au respect des

codes et des règles autour d'une table finale pour une première

fois disputée à huis-clos et donc dénuée d'éléments ou

contraintes extérieurs.

La technique de triche, mise en lumière grâce à un montage des 15

heures qu'a environ durée la table finale et condensant toutes les

actions de jeu communes entre Messieurs JP. Pasqualini et C. Rossi ne

permet en aucun cas de douter d'une volonté de s'avantager eu égard

au fait que les grattages se répètent plusieurs fois, qu'ils

proviennent de façon très similaire des deux mêmes joueurs, qu'ils

ont lieu à des moments où ces deux joueurs sont en action de jeu,

c'est à dire en possession de cartes et que leurs gestes

correspondent aux cartes qui leur ont été distribuées. Tout joueur

de poker intellectuellement rôdé à ce jeu, connaisseur des

techniques de jeu avancées en tournoi et un minimum observateur et

honnête ne peut objectivement réfuter une triche appelée

collusion.

 

D'autant que la durée de la table finale donne un nombre de mains jouées,

par rapport à un temps de jeu estimé de 15 heures sans les pauses,

d'environ 300 mains pour une vingtaine disputées à l'heure

(chiffres estimés contrôlables via la vidéo officielle

actuellement introuvable sur Internet mais certainement disponible

chez le diffuseur Eurosport ou auprès du Groupe Partouche). Partant

du principe que les deux protagonistes ont joué 30% des mains, soit

moins d'une centaine chacun (également vérifiable officiellement

grâce à la vidéo d'origine) et qu'ils se sont trouvés impliqués

ensemble un tiers du temps sur une table de neuf joueurs petit à

petit réduite à deux, on dénombre aujourd'hui et de manière

certaine au moins 21 cas de figure où les gestes compromettants sont

utilisés comme langage codé pour communiquer.

 

Le montant des prix de ce tournoi majeur en Europe s'échelonnait à 1

million d'Euros pour le 1er et 600 000 Euros pour le deuxième. Ces

places ont été obtenues par Messieurs JP. Pasqualini et C. Rossi au

terme d'un final en tête-à-tête pouvant lui aussi prêter à

discussion au vu des images, des actions de jeu et des cartes

distribuées et vues par le public à la télévision et par les

commentateurs grâce à un système de mini-caméras orchestrées par

la réalisation d'Eurosport. Indépendamment des dernières mains

jouées très grossièrement, la gestuelle précédemment identifiée

et sa résultante dans la partie à savoir les deux premières places

obtenues est suffisamment explicite pour reconnaître sans ambiguités

et avec certitude une triche manifeste. Le joueur arrivé à la

troisième place aujourd'hui défunt, M. Gianni Giaroni, a dénoncé

les faits à l'époque dans une interview post tournoi et pendant les

différentes pauses de celui-ci. Une enquête ouverte par le Groupe

Partouche avec sollicitation de la Police des Jeux aurait été menée

pour conclure qu'aucun vice de comportement ou triche n'auraient

entaché la finale du tournoi, classant ainsi le dossier.

 

Eu égard à ces nombreux éléments et la gravité des faits constatés,

à l'effervescence ayant cours dans la communauté des joueurs de

poker amateurs et professionnels, il est indéniable que la vérité

doive être révélée et que le silence radio des acteurs du monde

du poker ne puisse pas durer.

Le rapport rédigé à l'époque de la première enquête devrait

pouvoir éclairer une communauté et pourquoi pas une juridiction

compétente en attente de réponses précises sur la volonté de

dissimuler des faits accablants ou sur une omission par simple

maladresse de cette gestuelle compromettante. La nécessité d'une

ré-examination des images et du questionnement des joueurs

incriminés ne fait pour une communauté entière plus de doutes. La

notoriété et le palmarès de M. Pasqualini laissant penser que de

nombreux acteurs du marché du poker ne souhaitent pas que cette

affaire n'engendre plus de vagues que les petits remous aujourd'hui

constatés sur les forums et Internet, la communauté de joueurs se

sentant flouée et trahie alors qu'elle est la base du jeu comme le

sont les licenciés amateurs d'une discipline à forte audience dans

le sport, attend rapidement une prise de position du Groupe Partouche

ou encore de l'ARJEL, l'autorité française de régulation des Jeux

en ligne.

 

Elle s'en remet au final à votre cellule et votre professionnalisme pour

gérer cette écoeurante et intolérable affaire, il en va de la

crédibilité et de l'avenir du jeu de poker et que soient surtout

punies et sanctionnées deux personnes qui se sont impunément permis

de tricher aux yeux et à la vue de tous et probablement de façon

inacceptable sous une couverture et bienveillance que beaucoup

espèrent rapidement mise à jour.

 

Dans l'attente de votre retour

Cordialement

Un regroupement de joueurs

Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas qu'ils se disent qu'ils ont deja enqueté sur ça et donc que ca ne donnera rien de nouveau.

Ah oui ? T de sur qu il y a eu enquête ? Mis à part un post de jdelapaix la dessus, rien d autre...

Peut être faudrait il confirmation officielle de la pdj...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Message AMICAL aux journalistes du CP : pour la clarté du thread, on a vraiment besoin de l'avis d'un juriste pénaliste compétent, afin de :

- nous dire qu'elle est l'infraction commise par JPP et CR d'une part, et par Partouche d'autre part, s'il est avéré que le casinotier a volontairement enterré l'affaire comme ça semble être le cas.

Une fois qu'on a qualifié l'infraction (ce qui n'a jamais été fait ici de façon précise et obv ce n'est pas une escroquerie au sens technique du terme ; j'imagine qu'il doit y avoir une infraction spécifique en droit pénal appliqué aux jeux), on peut ENSUITE se demander si l'action publique est prescrite ou non. Or depuis le début tout a été fait à l'envers. Ce pénaliste pourrait ALORS nous exposer si oui ou non une action pénale est envisageable ou non.

Déjà répondu :

- Escroquerie (manœuvres frauduleuses + remise)

- Prescription : 3 ans a compter de la dernière remise ; Obv, c'est prescrit

- Toute personne peut déposer plainte (pas de notion d'intérêt a agir en pénal). Enfin, faut quand même mettre son nom et pas signer "un collectif de gentils joueurs de poker" qui n'a aucune personnalité morale ni droit a agir....

Mais sur un plan civil, une personne lésée peut agir (faute + préjudice + lien de causalité) puisque la prescription est de 5 ans.

Edited by zolicoeur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui ? T de sur qu il y a eu enquête ? Mis à part un post de jdelapaix la dessus, rien d autre...

Peut être faudrait il confirmation officielle de la pdj...

Je suis sûr de rien moi ;)

C'est juste que l'auteur de la lettre à ecrit "[...]aurait été menée pour conclure[...]" donc le mec qui lit ça en diagonal, il va se dire qu'une enquete avait deja été ouverte. Dans la PDJ , je suppose qu'ils sont pas mal à y bosser.

En esperant que sa lettre aboutisse ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PMU : Cashback
PMU : Cashback