Jump to content
This Topic
SuperCaddy

Fiscalité des joueurs pro : le coup de gueule de Jérôme Zerbib

Recommended Posts

Travailleur indépendant oui.

Pour l'estimation des recettes/dépenses dans le cadre des contrôles fiscaux l'administration a souhaité que les joueurs déclarent leurs gains réels et non pas juste cashout - cashin. Donc en fait (cashout - cashin + (différence des soldes au 31 decembre et au 1er janvier

Qu'en est-il des joueurs qui ont un travail à coter (travail à temps plein) et qui gagne quand même de grosse somme au poker (+de 20ke annuel). Est-on imposable sur cette somme et si oui comment le déclaré ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Travailleur indépendant oui.

Pour l'estimation des recettes/dépenses dans le cadre des contrôles fiscaux l'administration a souhaité que les joueurs déclarent leurs gains réels et non pas juste cashout - cashin. Donc en fait (cashout - cashin + (différence des soldes au 31 decembre et au 1er janvier))

Oui donc au final, hormis le problème de l'antériorité où les joueurs ne savaient pas que ça allait leur tomber dessus et donc se font ouvrir aujourd'hui faute d'avoir anticipé (ce qui leur était impossible), aujourd'hui le système est juste non ou un truc m'échappe ? (Sans rentrer dans le débat du taux d'imposition trop élevé etc...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'en est-il des joueurs qui ont un travail à coter (travail à temps plein) et qui gagne quand même de grosse somme au poker (+de 20ke annuel). Est-on imposable sur cette somme et si oui comment le déclaré ?

C'est au cas par cas.

Dès lors que tu as un temps plein tant que tes revenus au poker ne sont pas largement supérieurs à tes revenus, je ne m'inquiéterais de rien.

S'ils devaient atteindre 2x tes revenus je m'arrangerais pour

1/ Ne pas retirer des sommes trop grosses ou trop régulières des rooms

2/ Créer un statut d'auto-entrepreneur et déclarer quelques centaines d'euros sous un intitulé bidon genre "coaching jeu en ligne". Ceci afin que le cas - improbable, rappelons le - échéant on ne puisse pas te taxer d'activité occulte, puisque tu auras déclaré des revenus afférents à l'activité de joueur de poker à laquelle on voudra t'associer. Tu éviterais ainsi le gros des pénalités et la rétroactivité de 10 ans.

J'invite très fortement les personnes qui sont dans une situation tangente à opter pour cette solution plutôt que d'envoyer la bouche en coeur un courrier aux impots "coucou je gagne plein de sous je dois faire quoi ?"

Tout ceci reste bien sûr le conseil d'un joueur et pas d'un fiscaliste même si j'ai je pense un opinion relativement éclairée et qui serait celle que je suivrais. N'hésitez pas si besoin à consulter un avocat auquel je ne souhaite pas me substituer, et surtout ne me blâmez pas si vous vous faites quand même avoir en suivant mon conseil :)

Edited by ArtPlay

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui donc au final, hormis le problème de l'antériorité où les joueurs ne savaient pas que ça allait leur tomber dessus et donc se font ouvrir aujourd'hui faute d'avoir anticipé (ce qui leur était impossible), aujourd'hui le système est juste non ou un truc m'échappe ? (Sans rentrer dans le débat du taux d'imposition trop élevé etc...)

Oui et non. Je développerai plus tard.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous. Je me suis lancé comme défi de devenir pro il y a 2 mois. Je venais de terminer un CDD et mes études s’essoufflaient par ailleurs. Donc je me retrouve à arrêter mes études et à me lancer dans le poker. Le truc c'est que je touche le chômage (600 par mois, c'est pas fou), pour la première fois je tiens a le dire, pas mon délire d’être un assisté. Mais, concrètement mon nouveau " job" c'est joueur online. Mais cette case là n'est pas présente chez pôle emploi. 

Bref +5k en avril et je suis quasi even en mai malgré quelques perfs. 

 

Une idée de la démarche à suivre? Dois je vraiment m'en soucier tant que je n'ai pas atteint un niveau supérieur? 

 

Merci de vos réponses.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une idée de la démarche à suivre? Dois je vraiment m'en soucier tant que je n'ai pas atteint un niveau supérieur?

Non, surtout pas.

Par contre je t'invite fortement à reconsidérer ton désir d'être joueur pro, en partant de pas grand chose avec le climat fiscal actuel + l'évolution très négative du marché du poker c'est pas vraiment une vie.

Je pense que 100% des joueurs pros te diront la même chose, qu'ils soient encore en activité, ou déjà retraités pour ces mêmes raisons.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous. Je me suis lancé comme défi de devenir pro il y a 2 mois. Je venais de terminer un CDD et mes études s’essoufflaient par ailleurs. Donc je me retrouve à arrêter mes études et à me lancer dans le poker. Le truc c'est que je touche le chômage (600 par mois, c'est pas fou), pour la première fois je tiens a le dire, pas mon délire d’être un assisté. Mais, concrètement mon nouveau " job" c'est joueur online. Mais cette case là n'est pas présente chez pôle emploi. 

Bref +5k en avril et je suis quasi even en mai malgré quelques perfs. 

 

Une idée de la démarche à suivre? Dois je vraiment m'en soucier tant que je n'ai pas atteint un niveau supérieur? 

 

Merci de vos réponses.

Ton statut si tu déclares c'est profession libérale/ divers informatique (imposition BNC) exactement comme un consultant ou un webmaster (voir page 4 de ce document par exemple : http://www.araplbpl.org/photos/ARAPL_INFOS_190-dec2011.pdf ). Donc tu peux très bien dire que tu fais de l'informatique avec le statut d'indépendant en profession libérale sans trop préciser  plus et ça posera aucun problème aux impots, urssaf, pole emploi etc... tant que tu paies en tout cas...

 

Par contre, faut bien réfléchir avant de déclarer car si t'es indépendant tu auras des charges assez lourdes (au moins la moitié de tes revenus pour les charges sociales + IR) et c'est assez complexe car c'est calculé avec 1 ou 2 an de retard et les premières années c'est forfaitaire (c'est régularisé la 3ème année ou c'est possible maintenant plus rapidement si tu coches une case lors de la déclaration).

 

Je te conseille de voir sur le long terme si tu fais des gains suffisants (4k/ mois en moyenne me semble le minimum viable pour avoir un revenu tout juste correct au final) et de ne rien retirer ou le minimum en attendant de franchir le pas.

A partir du moment ou tu déclares, je pense que tu n'auras plus le droit à tes indemnités chomage mais il existe un système d'aide à lla création pour les chomeurs (pas énorme)  : http://www.apce.com/pid1699/accre.html

 

Y'a la solution de l'autoentrepreneur qui est bcp plus souple et avec des charges faibles et sans surprises par rapport au régime des indépendants mais le plafond max est assez bas (32k par an de revenus) donc pas vraiment adapté à priori...

Edited by SquawK

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'en est-il des joueurs qui ont un travail à coter (travail à temps plein) et qui gagne quand même de grosse somme au poker (+de 20ke annuel). Est-on imposable sur cette somme et si oui comment le déclaré ?

cache toi imo, 20k c'est pas une grosse sommes pour un inspecteur, ça rembourserai a peine les frais engagés

 

Non, surtout pas.

Par contre je t'invite fortement à reconsidérer ton désir d'être joueur pro, en partant de pas grand chose avec le climat fiscal actuel + l'évolution très négative du marché du poker c'est pas vraiment une vie.

Je pense que 100% des joueurs pros te diront la même chose, qu'ils soient encore en activité, ou déjà retraités pour ces mêmes raisons.

Rien de plus logique en fait, le poker "legalisé" en france deviens comme toute autre activité; plombée par les taxes.

Si tu veux t'en sortir correctement c'est possible, mais ne te fais pas chi** a donner ta vie, t'aura l'impression de bosser pour l’état.

En y réfléchissant, on est en plein dans l’idéal français, tu gagnes pas beaucoup mais t'es jamais a la rue. On retrouve là les valeurs politiques pronés par 90% du CP (des francais?) .

Si tu veux la vie de balla, tu déménages.

Sinon pour remi, mauvais endroit, mauvais moment, mauvais timming, en plus j'imagine qu'il a femme et enfant sur place donc que la fuite n'est pas envisageable..... c'est une honte... courage!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nos chers politiciens sont aussi calés en informatique (hadopi) qu'en jeu de hasard (arjel), ils vivent dans le passé et le dépassé ... malheureusement c'est tjs eux qui proposent et votent les lois. Quand ont vous dit que la politique c'est conserver le pouvoir et éviter les pièges des groupuscules adverse, ca s'arrête vraiment, mais vraiment là. Rémy organise ton insolvabilité "j'ai tout perdu, full BK sur un coup Mr du Fisc, tristesse hein" et quitte la zone :P

Edited by MiaMi

Share this post


Link to post
Share on other sites

et des 2 cash gamer de fou qu'était "jonnhy001" et "xxtalxx" /(

c'était plus par rapport au fritage avec l'Etat que j'demandais ça...

Share this post


Link to post
Share on other sites

faut les niquer jusqu'au bout ils sont carrément malades ! c'est écoeurant de voir l'acharnement du fisc sur des gagnants sans aucune vraie raison valable si ce n'est leur faim d'argent... et c'est facile pour eux, eux qui tiennent les rennes, les pires qui te peuvent mettrent des batons dans les roues ! Le truc c'est que les hommes (ou même femmes) qui sont payés pour cet acharnement sont en fait des sous m**des, des personnes qui n'ont aucune valeur, qui ont été formatés depuis leur plus jeune âge ! ILS NE SONT PAS MALINS ET ENCORE MOINS INTELLIGENTS ! C'est nous qui gagnons tout le temps, il le savent :)

missclick de +1  !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui donc au final, hormis le problème de l'antériorité où les joueurs ne savaient pas que ça allait leur tomber dessus et donc se font ouvrir aujourd'hui faute d'avoir anticipé (ce qui leur était impossible), aujourd'hui le système est juste non ou un truc m'échappe ? (Sans rentrer dans le débat du taux d'imposition trop élevé etc...)

En gros oui, tu peux considérer que c'est juste au sens où le joueur de poker paye les mêmes impôts que n'importe quelle autre profession.

Il y a néanmoins plusieurs points où se produit une certaine rupture d'égalité par rapport aux professions conventionnelles, qui mériterait un aménagement :

1/ D'abord en aucun cas la notion de "joueur professionnel" n'est explicitée plus précisément que "faisceau d'indices regroupant le temps de jeu, le volume des gains etc". Conséquemment de très nombreux joueurs se retrouvent le cul entre deux chaises à ne savoir s'ils doivent ou non aller se déclarer. S'ils ne se déclarent pas ils risquent un contrôle qui parfois peut leur coûter quasiment autant que leurs gains.

S'ils demandent à l'administration s'ils doivent se déclarer ils s'exposent à ce que ladite administration réponde simplement "oula oui". A partir de là tu es forcé de te déclarer. Alors que dans la situation inverse s'ils attendent qu'un contrôle se déclare 1/ il a de bonnes chances de pas se déclarer 2/ même s'il devait se déclarer la charge de la preuve du "professionnalisme" devient - à mon sens - plus lourde pour l'administration.

2/ Ensuite et parce que cette notion est floue, un joueur peut basculer du statut d'amateur à celui de professionnel en cours d'année, de façon totalement débile. Si un smicard joue 2000 MTT / an et qu'il a gagné 500€ au 30 novembre, il demande à l'administration s'il est pro, on lui répondra "non c'est bon".

En revanche pas de bol le 5 décembre il prend 30k+ sur un Sunday Special ou FCOOP, il sera alors considéré comme professionnel alors que la nuance est uniquement le fait du hasard sur un seul tournoi. Et pire que ça, non seulement ça génère une incertitude et des situations totalement débiles (en gros si tu fais un gros volume ça devient ev- de faire des MTT où tu peux chatter ce qui te ferait basculer du côté "pro"), mais en plus si jamais tu veux quand même te déclarer au 5 décembre, bah tu n'es pas inscrit à une asso de gestion avant le 31 mai, donc tu seras majoré de 25% sur ton imposition sur le revenu. Bref ubuesque. Je ne parle même pas du cas des fonctionnaires qui est irrésolu à ma connaissance.

En gros OK on paye les mêmes impôts qu'un kiné, mais un kiné est généralement au courant qu'il est kiné professionnel.

3/ Enfin et ce n'est pas le moindre, oui on peut se déclarer comme toutes les autres professions, mais le poker présente l'inconvénient majeur de ne pas réellement être une carrière. C'est à dire que d'une part tes années d'expériences ne sont réutilisables NULLE PART socialement, d'autre part dans 90% des métiers que tu fais tu peux avoir à peu près la certitude d'encore pouvoir l'exercer sous une forme ou une autre dans 5 ans. Avec le poker rien n'est moins sûr en raison de l'augmentation du niveau et de l'état du marché.

Je vois extrêmement peu de sources de revenus imposées aux BNC qui cumulent ces deux handicaps, hormis peut-être la prostitution, qui a d'ailleurs à l'époque fait l'objet d'une vague de contrôles fiscaux similaires aux nôtres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok donc bientôt un joueur pro perdant une année se fera accuser de dumping et paiera des amendes n plus :)

 

Serieusement je suis ecoeuré de voir l'état s'acharner sur des individus comme ça, c'est useless (lol la goutte d'eau), injuste et contre-productif. Les pros du poker en France, déjà y'en a pas plus de quelques centaines. Pour la plupart ils ont fait que le poker existe en France (et devienne une véritable manne financiere pour l'état à l'inverse de cette mascarade), ils ont donné de leur personne au jeu et à la communauté sans savoir ou ça les mènerait.

 

Tout à fait d'accord pour dire qu'on devrait se mobiliser et demander à l'état que d'une part il cesse ces poursuites ridicules qui ternissent son image pour rien, et que d'autre part il planche d'urgence sur la V2 du marché réglementé à savoir:

- un réseau .eu

- des taux de prélèvements non usuriers, acceptables pour tous, qui permettent à l'écosystème de vivre.

- un statut de joueur pro et un cadre juridique clair pour les gains au poker.

 

Nous aurons alors une chance de retrouver des conditions de jeu sympas pour tous (fishs, regs, pros, récréatifs ou passionnés) et une bonne ambiance générale. Why not?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans notre chère pays si tu es un tant soi peu créatif si tu n'es pas un "mouton" ou que tu essaies de faire du blé ça ne plaît pas.

250% du net sans déconner qu'elle hérésie ... bon courage à lui et ceux dans ce cas !

Edited by vide tes poches

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le vrai côté tragique de tout cela est que personne, dans le monde politique, n'a envie ou intérêt ne serait que d'engager une démarche de réflexion au sujet de la fiscalité. C'est casse gueule politiquement, moralement, et ça ne concerne que quelques dizaines ou centaines de personnes qui n'ont en plus pas l'air très politisées.

De toutes manières, au rythme actuel du marché, le poker sera moribond avant une éventuelle régularisation du marché. Bref, problem solved quoi.

Les rooms auraient du mutualiser leurs efforts sur ce sujet, via une association collective par exemple, elles ne l'ont pas fait. Elles devaient trouver aussi cela risqué de parler fiscalité devant des récréatifs (ont-elles raison, d'un point de vue strictement business, ça se discute à mon avis). Too bad, et c'est maintenant probablement trop tard.

Bref, rien à attendre à mon avis, sauf à prier que la jurisprudence clarifie un peu les choses (en 2023 à la fin des procédures). Après on peut écrire en gras et en lettres capitales sur les forums et facebook, ça défoule.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas quoi penser de tout ceci.

 

D'un côté, je voudrais, un peu, contrebalancer les propos "2 de QI" de certains (l'état voleur, l'état débile... je rappelle quand même que l'on a l'un des 20 meilleurs états, donc si notre état est "débile", je vous laisse imaginer quoi penser de l'immense majorité des états de notre planète).

 

De l'autre côté, depuis que j'ai échangé avec l'ARJEL sur le poker...

 

Je leur ai envoyé, il y a quelques semaines, des copies d'écran de tables de poker (Winamax) pour leur démontrer qu'un point mentionné sur leur page d'accueil poker était incorrect.

 

Et là... 8xO:suicide:/(

 

Ils m'ont démontré leur méconnaissance du déroulement d'un coup au HOLD'EM NO LIMIT (faut dire que c'est pas répandu comme variante), de plus il n'étaient pas capables de dire quels joueurs avaient fait quoi (en terme d'action) entre deux copies d'écran.

 

Mon dernier mail à l'ARJEL est resté sans réponse, je suppose qu'ils ne savaient plus quoi me répondre face aux démonstrations de leurs incompétences >:[

 

Donc quand je vois l'organisme charger de réguler le poker, notamment online, être NULS et INCOMPETENTS sur le déroulement d'un coup, je me pose des questions sur le reste.

 

Sincèrement, ça fait très très peur, sans ironie aucune de ma peur.

 

Depuis ça, je suis plus dubitatif (on va dire ça comme ça hein... 8xO ) face à "l'état et le poker".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Préalable : ce qui suit reste un exposé de la situation et n'a pour seule utilité que de fournir de l'information dont chacun fera l'usage qui lui convient.

On notera l'absence de tout jugement de valeur ou avis personnel dont personne n'a que faire.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les tentatives du fisc pour taxer les revenus du Poker ne date pas d'hier puisque l'arrêt de la cour administrative d'appel de Versailles rendu en novembre 2012 porte sur des faits relatifs aux années ... 2002, 2003 et 2004.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000026845591&fastReqId=1863654734&fastPos=1

Dans ses réponses à Aurelie Filipetti, Valérie Pécresse, aussi bien pour la question écrite du 15 juin 2011, que pour l'amendement discuté le 15 novembre 2011, rappelle qu'il n'est pas besoin de réformer la loi ou créer un statut propre au joueur de poker puisque les dispositions actuelles répondent au questions :

http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-110952QE.htm

http://www.netjo.fr/699,an79017.html

 

Pour ceux qui ont la flemme de lire résumons :

"Les gains réalisés à l'occasion de jeux, même pratiqués de manière habituelle, ne constituent pas, au sens de l'article 92 du code général des impôts, une occupation lucrative ou une source de profits devant donner lieu à imposition. Toutefois, selon la doctrine publiée de l'administration fiscale (référencée 5 G-116 n° 8 61 et 119), sont imposables au titre de la catégorie des bénéfices non commerciaux, les gains réalisés par les joueurs professionnels dans des conditions permettant de supprimer ou d'atténuer fortement l'aléa normalement inhérent aux jeux de hasard. Cette position est pleinement applicable à la pratique habituelle du jeu de poker, y compris en ligne, dès lors que le jeu de poker ne peut être regardé comme un jeu de pur hasard et sous réserve qu'il soit exercé dans des conditions assimilables à une activité professionnelle. L'imposition des gains ainsi réalisés par des joueurs de poker est d'ailleurs confirmée par la jurisprudence (tribunal administratif de Clermont-Ferrand, le 21 octobre 2010, n° 09-640, Petit). La position de l'administration fiscale apparaît par conséquence très claire."

 

La doctrine date de ... 2000.

Dès lors que le Poker perd sa qualité de jeu de hasard devant les tribunaux, il n'échappe pas au principe de l'imposition.

Des poursuites étaient engagées de longue date, disons que Clermont-Ferrand a donné un élan nouveau.

Seule une décision de l'organe supérieur qu'est le Conseil d'Etat lui redonnant ce caractère pourrait permettre de s'en sortir.

Encore faut-il qu'il soit saisi par un contribuable refusant de céder aux pressions ou aux transactions proposées par le fisc.

 

Dès lors se pose la question du caractère "professionnel".

http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/4614-PGP

Toujours pour ceux qui n'aiment pas lire, deux conditions à remplir SIMULTANEMENT : l'activité doit être exercée à titre habituel et constant et dans un but lucratif.

Deux précisions d'importance :

100 Toutefois, la circonstance que l'intéressé ne tire pas de l'activité l'essentiel de ses ressources ne suffit pas pour qualifier celle-ci de non professionnelle. Il convient d'apprécier, au vu des circonstances de fait, si l'activité est exercée dans un but lucratif.

110 Le caractère lucratif de l'activité peut résulter de la perception effective de revenus d'un montant appréciable mais également de la mise en œuvre de moyens ou de méthodes analogues à ceux d'un professionnel et caractérisant la recherche effective d'une clientèle. La recherche d'un gain doit être un objectif poursuivi de manière évidente.

 

Il résulte de cela que même si on ne tire pas l'essentiel de ses revenus du Poker, on peut être considéré comme professionnel (100)

De même, utiliser un tracker peut être considéré comme un outil de professionnel utilisé dans la recherche d'un gain (110).

Les revenus tirés du rakeback tombent encore plus dans ce cadre : pratique régulière et constante, but lucratif et aucun hasard.

 

Une directive des impôts du 12 Septembre 2012 enfonce le clou :

http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/ext/pdf/createPdfWithAnnexePermalien/ExportDocument.pdf?doc=6463-PGP&identifiant=BOI-BNC-CHAMP-10-30-40-20120912

 

Conclusion : si quelqu'un oublie de déclarer ses gains nets de charges, omet de tenir une comptabilité, ne juge pas utile d'adhérer à un centre de gestion agréé, ne paie pas les charges sociales et tout le toutim, il s'expose à être considéré comme fraudeur --> Intérêts de retard, pénalité de 80% etc. etc. (voir jugement de Versailles : "... l'intérêt de retard visé à l'article 1727 et d'une majoration de 10 p. 100. (...) 3. La majoration visée au 1 est portée à : (...) 80 p. 100 en cas de découverte d'une activité occulte ").

 

Tant que le Conseil d'Etat ne remet pas le Poker dans la case hasard, il est difficile de se défendre lors d'un contrôle.

 

Et c'est bien là qu'il faut quand même ne pas tout noircir : nous ne sommes pas tous concernés.

Aux dires d'un ami, fonctionnaire des impôts, les mailles du filet sont  très larges.

Ne font l'objet de l'attention du fisc qu'un très petit nombre de joueurs vivant manifestement de notre jeu préféré.

Il est certain que la fréquentation assidue des casinos peut attirer l'attention, de même que les articles de presse saluant des prouesses à caractère répétitif ou, comme toujours, des signes extérieurs de richesse peu en rapport avec les revenus déclarés..

Et c'est là que chacun doit faire un choix en fonction de sa propre situation.

Edited by Fronk13

Share this post


Link to post
Share on other sites

En gros oui, tu peux considérer que c'est juste au sens où le joueur de poker paye les mêmes impôts que n'importe quelle autre profession.Il y a néanmoins plusieurs points où se produit une certaine rupture d'égalité par rapport aux professions conventionnelles, qui mériterait un aménagement :1/ D'abord en aucun cas la notion de "joueur professionnel" n'est explicitée plus précisément que "faisceau d'indices regroupant le temps de jeu, le volume des gains etc". Conséquemment de très nombreux joueurs se retrouvent le cul entre deux chaises à ne savoir s'ils doivent ou non aller se déclarer. S'ils ne se déclarent pas ils risquent un contrôle qui parfois peut leur coûter quasiment autant que leurs gains.S'ils demandent à l'administration s'ils doivent se déclarer ils s'exposent à ce que ladite administration réponde simplement "oula oui". A partir de là tu es forcé de te déclarer. Alors que dans la situation inverse s'ils attendent qu'un contrôle se déclare 1/ il a de bonnes chances de pas se déclarer 2/ même s'il devait se déclarer la charge de la preuve du "professionnalisme" devient - à mon sens - plus lourde pour l'administration.2/ Ensuite et parce que cette notion est floue, un joueur peut basculer du statut d'amateur à celui de professionnel en cours d'année, de façon totalement débile. Si un smicard joue 2000 MTT / an et qu'il a gagné 500€ au 30 novembre, il demande à l'administration s'il est pro, on lui répondra "non c'est bon".En revanche pas de bol le 5 décembre il prend 30k+ sur un Sunday Special ou FCOOP, il sera alors considéré comme professionnel alors que la nuance est uniquement le fait du hasard sur un seul tournoi. Et pire que ça, non seulement ça génère une incertitude et des situations totalement débiles (en gros si tu fais un gros volume ça devient ev- de faire des MTT où tu peux chatter ce qui te ferait basculer du côté "pro"), mais en plus si jamais tu veux quand même te déclarer au 5 décembre, bah tu n'es pas inscrit à une asso de gestion avant le 31 mai, donc tu seras majoré de 25% sur ton imposition sur le revenu. Bref ubuesque. Je ne parle même pas du cas des fonctionnaires qui est irrésolu à ma connaissance.En gros OK on paye les mêmes impôts qu'un kiné, mais un kiné est généralement au courant qu'il est kiné professionnel.3/ Enfin et ce n'est pas le moindre, oui on peut se déclarer comme toutes les autres professions, mais le poker présente l'inconvénient majeur de ne pas réellement être une carrière. C'est à dire que d'une part tes années d'expériences ne sont réutilisables NULLE PART socialement, d'autre part dans 90% des métiers que tu fais tu peux avoir à peu près la certitude d'encore pouvoir l'exercer sous une forme ou une autre dans 5 ans. Avec le poker rien n'est moins sûr en raison de l'augmentation du niveau et de l'état du marché.Je vois extrêmement peu de sources de revenus imposées aux BNC qui cumulent ces deux handicaps, hormis peut-être la prostitution, qui a d'ailleurs à l'époque fait l'objet d'une vague de contrôles fiscaux similaires aux nôtres.

tu n'as pas évoqué le cas du joueur pro perdant, comment cela se gère t-il vis à vis du fisc ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PMU : PokerFest
PMU : PokerFest