Jump to content
This Topic
Guest touareg

Le thread des faits divers

Recommended Posts

Bah ce brave Isildor nous explique que les insultes justifient l'interpellation musclée. 
A ce titre, même pas en fait. Des insultes (et bonjour les insultes "bande de guignols", "des clowns") ne justifient en rien une interpellation "musclée".
Pas dans un état de droit en tout cas.

Edited by General_doc2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut aussi t'expliquer les cas de coercition autorisés par la loi? Quant au fait que son interpellation soit musclée c'est uniquement dû à la résistance de Chouvuat, s'il se laisse faire il n'y a pas besoin de le plaquer au sol.

J'ajouterais que le suspect était plutôt adepte de la salle de muscu alors que les flics étaient plutôt jeunes et inexpérimentés ce qui est souvent le cas à Paris, ceci expliquant aussi les méthodes peu conventionnelles utilisées pour l'immobiliser.

Edited by TASSIN

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, General_doc2 a écrit :

Bah ce brave Isildor nous explique que les insultes justifient l'interpellation musclée. 
A ce titre, même pas en fait. Des insultes (et bonjour les insultes "bande de guignols", "des clowns") ne justifient en rien une interpellation "musclée".
Pas dans un état de droit en tout cas.

Vous êtes en train de dire qu'il y aurait une hiérarchie dans les insultes envers les forces de l'ordre.

Traiter un flic de conn**d devrait entraîner une réponse différente que le traiter de "guignol" 

Vous avez vu ça ou?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Pasdepo(k) a écrit :

Es tu en train d'essayer de défendre coûte que coûte une méthode d'interpellation qui a entraîné la mort d'un individu parce qu'il a insulté un policier?

Vous êtes result oriented.

La méthode est autorisée par la loi.

La question est de savoir est ce que les FO ont le droit d'utiliser cette méthode pour un outrage à agent.

Édit: a l'outrage il faut peut être rajouter le fait que la victime n'avait pas l'air de vouloir se faire interpeller.

Edited by Isildor

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, TASSIN a écrit :

Faut aussi t'expliquer les cas de coercition autorisés par la loi? Quant au fait que son interpellation soit musclée c'est uniquement dû à la résistance de Chouvuat, s'il se laisse faire il n'y a pas besoin de le plaquer au sol.

A noter également que ce que tu dis (même si ça a potentiellement rapport avec cette interpellation là, j'en sais rien ?) n'est pas vrai. Il y a bon nombre d'interpellations musclée qui ne sont pas dû à une quelconque résistance. A témoigne par exemple le flic qui avait interpellé un médiateur à Sevran et dont la vidéo avait pas mal tourné.
Mais d'ailleurs, ça ne répondait pas à ça. Ca répondait à "insultes = interpellation musclée"

Faut-il aussi t'expliquer les cas de légitime utilisation de la force et que l'insulte ne fait pas partie de cette liste ? 
 

il y a 17 minutes, TASSIN a écrit :

J'ajouterais que le suspect était plutôt adepte de la salle de muscu alors que les flics étaient plutôt jeunes et inexpérimentés ce qui est souvent le cas à Paris, ceci expliquant aussi les méthodes peu conventionnelles utilisées pour l'immobiliser.

C'est pas la faute du citoyen si le policier est incapable d'appliquer les règles de son métier et qu'il dérape.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et sinon pourquoi ne pas se dire que les torts sont partagés ici ? 

 

Un interpellé qui fanfaronne un peu trop vu son statut ( pas de permis, multirecidiviste, des milliers d euros d'amendes à payer) et de l'autre cote des policiers qui y sont alles trop fort mais c'est surtout la faute à pas de chance. 

Il n'y a pas eu de coup porté ( genre theo et la matraque ou la c'etait indefendable) 

Ca se passe tous les jours dans le monde des cas comme ca, vaut mieux juste fermer sa gueule et attendre d'avoir son controle fini. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, pokeurchomeur a écrit :

Et sinon pourquoi ne pas se dire que les torts sont partagés ici ? 

 

Un interpellé qui fanfaronne un peu trop vu son statut ( pas de permis, multirecidiviste, des milliers d euros d'amendes à payer) et de l'autre cote des policiers qui y sont alles trop fort mais c'est surtout la faute à pas de chance. 

Il n'y a pas eu de coup porté ( genre theo et la matraque ou la c'etait indefendable) 

Ca se passe tous les jours dans le monde des cas comme ca, vaut mieux juste fermer sa gueule et attendre d'avoir son controle fini. 

 

 

Exactement, depuis le début on dit que les flics ne sont peut être pas tout blanc, mais faut pas non plus tout leur mettre sur le dos et occulter la responsabilité de la victime.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Isildor a écrit :

Exactement, depuis le début on dit que les flics ne sont peut être pas tout blanc, mais faut pas non plus tout leur mettre sur le dos et occulter la responsabilité de la victime.

Ouais pis bon, ce sont les interpellés qui ont fait le choix de mettre une mini-jupe, faut assumer après ...

On est bien là ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, KadicK a écrit :

Ouais pis bon, ce sont les interpellés qui ont fait le choix de mettre une mini-jupe, faut assumer après ...

On est bien là ...

La comparaison la plus pourrie que j'ai lu pour l'instant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a vraiment un mec qui a sorti l'argument "pas de permis" alors que le mec roulait en scooter léger qui n'a pas besoin de permis :poke: 

oui le mec méritait de mourir on a compris 

Edited by dopdop

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'interviens pas dans le débat pour savoir si le mec méritait ou pas mais juste pour préciser que même si aucun permis n'est nécessaire pour conduire un scooter de 50 cm³ pour les personnes nées après le 31 décembre 1987, il existe des cas où une personne a interdiction d'en conduire un. Notamment en cas d'annulation de permis  suite à une infraction grave comme conduite sous emprise alcoolique en récidive. Dans ce genre de cas, le juge peut interdire de conduire tout appareil motorisé donc y compris les voitures sans permis et les scooter de 50 cm³.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, dopdop a écrit :

oui mais c'est pas le cas ici, si? donc quel rapport ? à pas discréditer le défunt ? 

Je ne sais pas si c'est le cas ici, je ne connais pas les condamnations de cette personne, je précisais juste un truc car beaucoup de personne pensent qu'il est forcément possible de conduire un scooter même en cas d'annulation de permis, ce qui est faux.

De plus je ne me voulais pas rentrer dans le débat; mais dire qu'il n'avait plus de permis si il avait le droit de conduire ce scooter n'a pas plus d'intérêt que de dire que les autres pensent que la victime méritait la mort.

Je n'ai lu et entendu personne dire qu'il la méritait, j'ai vu des gens regretter sa mort mais penser que le comportement de la victime est l'un des facteurs qui ont malheureusement conduit à un drame.  

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, pokeurchomeur a écrit :

Et sinon pourquoi ne pas se dire que les torts sont partagés ici ?

Si y a une responsabilité du côté de la police, je pense qu'elle se situe d'abord au niveau des méthodes d'immobilisation. C'est pas la première fois que ca arrive... sauf qu'ils appliquent les méthodes qu'on leur apprends.

Imaginons x méthodes, chacun crée un taux de perte p(x) chez les interpellés et un risque pour les policiers r(x). S'ils interpellent en disant "svp monsieur, allongez-vous" y aura pas de victimes c'est sur... mais ils prendront plus de risques pour eux et ils arriveront à rien. Aucune méthode efficace créera jamais une perte 0, y aura toujours forcément des accidents. Si tu te rebelles, tu prends le risque de l'accident.. si tu te rebelles pas, t'es tranquil normalement.

C'est de l'exploitation populiste d'un fait divers, d'un accident par tout cette mouvance ACAB anarchiste. Sachant la montée de violence et d'agressivité que subissent la police, c'est vraiment rien comprendre aux dynamiques. C'est même dangereux de jouer à ça, ils soufflent sur les braises.

 

 

 

Edited by AssKicker496

Share this post


Link to post
Share on other sites

outre le troll acab anarchiste, le faits divers permet de montrer les dysfonctionnement dans les process montré aux FDO, par ex une méthode d'immobilisation dangereuse

mais c'est surtout l'impunité des dernières années poussée par une IGPN ultra laxistes qui donnent un élan violent aux zinzins 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, dopdop a écrit :

outre le troll acab anarchiste, le faits divers permet de montrer les dysfonctionnement dans les process montré aux FDO

Récupérer les faits-divers, c'est horrible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×