Jump to content
This Topic
Guest touareg

Le thread des faits divers

Recommended Posts

Arrête un peu ce débat est débile.

Visiblement ni toi ni eux ne comprennez pourquoi on paie des impots, pourquoi il y a une autorité centrale etc...

 

 

j'ai essayé de l'expliquer l'autre fois à ton homologue qui croit comme toi penser de manière indépendante quand il laisse une idéologie qui tient en 100 ko penser  explicitement à sa place.

1/ Tout le monde est libre

2/ il y a des lois.

T'es de fait libre de tuer des gens en leur roulant dessus avec ta voiture.

C'est interdit par la loi et tu seras condamné pour ca et privé de liberté. Mais t'es libre de tenter de t'echapper. si t'es attrapé, on rajoutera à ta sanction.

 

Que nous apprend cet exemple. C'est que la liberté des uns a nécessairement un impact sur la liberté des autres. C'est pourquoi à Babylone ils ont inventé la loi, et les assemblées  parlementaires y'a 15 000 ans. Parce que si chacun fait ce qu'il veut, ben c'est la barbarie. Alors on a inventé cela pour réglementer, réguler de manière intelligente la vie sociale. Tout ca n'a rien à voir avec l'éthique ou la morale. Man tu nés libre dans un monde régit par des lois physiques et sociales. Tant qu'il y aura des humains ce sera comme ca.

J'explique ca aux gamins de 8 ans.

Tu vas revenir avec des tas d'objections à la con dont tu ne mesures même pas la débilité tant tu  te poses des questions dénuées de toute analyse pratique. On en a rien à battre de la liberté absolue, elle n'existe pas. Un humain est à peine foutu de vivre 100 ans, son titre de propriété c'est une mini location qui est regit par de f*cking lois sociales sur laquelle n'importe quel tyran peut s'asseoir quand il fait du droit une chose privée. Et c'est exactement de ca dont tu parles. Etablir des lois privées arbitraires sur des espaces privés. Man t'es un put**n de locataire.

C'est pas le but de l'humanité civilisée que de créer de multitudes droits privés. C'est même tout le contraire du mode de fonctionnement de l'humanité depuis qu'elle existe en tant que civilisation. Ceci pour des raisons purement pragmatiques. Toutes les constructions commerciales tendent à normaliser les échanges et non pas à multiplier les droits commerciaux diverses. 

C'est pas quelque chose de réellement discutable. Les objections que tu poses son enfantines et montre ta très mauvaise compréhension du sujet et des problématiques adjacentes.

Un exemple de monde de droits privés.

 

 

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais devrait même pas y avoir de délai. C est chez toi c est chez toi. Point barre. Si j veux me barrer 6 mois à l'étranger pour faire de l humanitaire et que je reviens j ai pas le droit de rentrer chez moi  ? 

 

Tu prouves que t es chez toi, expulsion directe des squatteurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Owen Kellogg a écrit :

Certe mais ça ne traite que le symptome. Pour combien de temps ?

Si le principe dela propriété est bafoué alors ce ne sera qu'une question de temps pour que lapropriété le soit. C'est de la logique pure

Le symptôme naît des défaillances du système je pense que tu seras d'accord avec moi.
Je pense également que tu as fait tes recherches sur les squatteurs et que, comme moi, tu es tombé sur un article qui explique au lecteur que des squatteurs s'étaient permis de placer une affiche sur la porte du logement qu'ils occupaient avec une inscription qui ressemblait à : "Nous occupons les locaux depuis plus de 48h, nous sommes désormais chez nous, merci de vous référer à la loi suivante" + la dite loi.
Si cette fameuse loi, qui est de leur côté, est modifié, les forces de polices qui ne font qu'appliquer la loi (ne t'en déplaise), pourront intervenir.

C'est donc bien la loi qui est complètement grotesque et non les forces de police (en matière d'expulsion j'entends, je ne défends pas les flics sur d'autres domaines)

Faut savoir que ce délai de 48h à pour origine et date de la chute du mur de Berlin. Le contexte est complètement différent aujourd'hui et comme beaucoup d'autres, cette loi est obsolète.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, je ne crois pas que le délai de 48h ait à voir avec la chute du mur de Berlin, c'est ce délai qui est prévu pour toutes les affaires de flagrance, pas juste l'occupation d'une résidence. Pour n'importe quelle infraction, si tu veux constater la flagrance, c'est 48h.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Byshop a écrit :

Je n'ai rien choisi moi. Je ne vois pas pourquoi je devrais me soumettre au diktat d'une majorité d'ignares.

J'ai des amis qui sont partis vivre a l'étranger, personne ne les a contraint à rester. Tu es donc libre de partir, si tu reste c'est ton choix pas une obligation.

Il y a 3 heures, Byshop a écrit :

Rien n'empêche ceux qui veulent payer des impôt de laisser tranquille ceux qui ne veulent pas en payer. Rien n'empêcher ceux qui aiment se faire sodomiser d'aller dans les backrooms sans obliger ceux qui tiennent à leur intégrité annale à y aller.

Tu sais bien que vivant sur un même territoire, il est impossible de faire au cas par cas. Tu empruntes les routes payés par les impôts et bien d'autres services donc il est normal que tu participes au financement. 

 

Il y a 3 heures, Byshop a écrit :

Si je viole ta femme et qu'elle ne quitte pas le pays c'est donc qu'elle est consentante.

Le viol étant illégale alors que les impôts sont légaux, ton analogie est hors sujet.

Au pire je te répondrais, que si ma femme décide de venir chez toi et que tu la violes, si elle ne veut pas être à nouveau violer le lendemain, elle ne retourne pas chez toi. Si elle continue a venir tous les jours, c'est que quelque part oui elle est consentante puisque rien ne la force a venir chez toi pour subir ce traitement.

 

Le truc que vous ne comprenez pas, c'est que bien sur les gens ralent contre les impôts (moi le premier) mais dans le fond, nous savons c'est un mal pour un bien et nous préférons ce système au votre. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Liebodar a écrit :

J'ai des amis qui sont partis vivre a l'étranger, personne ne les a contraint à rester. Tu es donc libre de partir, si tu reste c'est ton choix pas une obligation.

Tout comme me prendre mon pognon par la force n'est pas une obligation

 

Il y a 4 heures, Liebodar a écrit :

Tu sais bien que vivant sur un même territoire, il est impossible de faire au cas par cas. Tu empruntes les routes payés par les impôts et bien d'autres services donc il est normal que tu participes au financement. 

pourquoi moi je devrais payer 75% de mes revenus quand d'autres sont bénéficiaires net ?

 

Il y a 4 heures, Liebodar a écrit :

Le viol étant illégale alors que les impôts sont légaux, ton analogie est hors sujet.

C'est la source de la légalité que j'étais en train de contester, ça me semblait évident. Pourquoi 51% seraient légitimes à oppresser 49% ? Parce qu'ils sont plus fort ? Du coup si les 49 se défendent ça ne marche plus ?

 

Il y a 4 heures, Liebodar a écrit :

Au pire je te répondrais, que si ma femme décide de venir chez toi et que tu la violes, si elle ne veut pas être à nouveau violer le lendemain, elle ne retourne pas chez toi. Si elle continue a venir tous les jours, c'est que quelque part oui elle est consentante puisque rien ne la force a venir chez toi pour subir ce traitement.

Une fois ça me va. On peut même l'accueillir à deux avec un pote et on vote 66% pour.

 

Il y a 4 heures, Liebodar a écrit :

Le truc que vous ne comprenez pas, c'est que bien sur les gens ralent contre les impôts (moi le premier) mais dans le fond, nous savons c'est un mal pour un bien et nous préférons ce système au votre. 

Je pense que non. Il y a des biens communs qu'on est contraint de gérer par l'impot, route/défense/justice par exemple, mais tout le reste n'a pas besoin d'être mis en commun, surtout l'éducation, le logement, et la santé. Toutes ces subventions que reçoivent les entreprises, payés avec des impôts. Comme si des fonctionnaires savaient mieux que le marché où sera le mieux allouer l'argent commun pour maximiser le plaisir de chacun. Aller, une subvention pour moderniser ma fabrique de confiture, des crédit d’impôt pour investir dans le vin etc. Les pures conneries sont innombrables.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, General_doc2 a écrit :

Non, je ne crois pas que le délai de 48h ait à voir avec la chute du mur de Berlin, c'est ce délai qui est prévu pour toutes les affaires de flagrance, pas juste l'occupation d'une résidence. Pour n'importe quelle infraction, si tu veux constater la flagrance, c'est 48h.

Yep tu as raison c'est à cette période qu'a été encadré par loi les premiers squatteurs. Le délai c'est bien pour constater le flagrant délit

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Byshop a écrit :

Tout comme me prendre mon pognon par la force n'est pas une obligation

On ne te le prends pas par la force puisque personne ne t'oblige à rester. Te prendre ton argent par la force serait t'obliger à rester en France et ensuite t'obliger à payer des impôts. Or là, c'est bien toi qui fait le choix de rester ici et donc te soumettre aux règles et impôts du pays.

 

Il y a 3 heures, Byshop a écrit :

pourquoi moi je devrais payer 75% de mes revenus quand d'autres sont bénéficiaires net ?

Toujours pareil, parce que tu choisis de ton propre gré de vivre dans un pays où la loi est ainsi faite. Les Français ont fait le choix depuis des décennies que les plus riches paieraient en proportion plus que les plus pauvres. 

Tu ne souhaites pas être imposé à ce taux (ce que je peux comprendre), tu peux aller dans un pays plus libérale que le nôtre. 

Il y a 3 heures, Byshop a écrit :

C'est la source de la légalité que j'étais en train de contester, ça me semblait évident. Pourquoi 51% seraient légitimes à oppresser 49% ? Parce qu'ils sont plus fort ? Du coup si les 49 se défendent ça ne marche plus ?

Le peuple choisi que c'est ainsi, si une majorité souhaitait une réforme du système ils voteraient pour des candidats proposant un autre système. Tous ceux qui ont proposé autre chose n'ont jamais réussis à rassembler une majorité de voix, ils ne s'en sont même jamais approché. Le jour où ça arrivera je ne viendrais pas pleurer et traiter les autres de crétins ou d'ignares comme tu le fais. Au pire si je ne suis pas en accord avec le nouveau système, j'irais ailleurs, là où je jugerais l'herbe plus verte. 

D'ailleurs, tu peux essayer de te présenter aux prochaines élections pour changer ce système, il te suffit d'avoir 51% des voix pour pouvoir appliquer ta vision des choses et l'imposer aux autre. 

Je passe la partie sur le viol, si tu ne fais pas la différence entre impôts et le viol, je ne vais pas bagarrer des heures.

 Et pour finir sur les impôts que tu juges inutiles, je suis d'accord avec toi sur certains points sauf pour ce qui touche la santé et l'éducation. Pour moi ces 2 choses sont tout aussi importante que la défense et la justice et doivent être mutualisés. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On lui prend réellement de force une part de ses revenus. S'il ne paie pas c'est saisi à la source. La question c'est pourquoi

Dans le manuel du bon liberal on evoque souvent hobbes mais peu l'ont lu et beaucoup boivent les conclusions des liberaux ignares qui disent l'avoir lu.

Dire de hobbes qu'il est liberal est débile que ce soit levi-strauss ou bergson qui le disent. S'appuyer sur lui pour appuyer un propos liberal est encore plus debile.

 

https://en.wikipedia.org/wiki/Thomas_Hobbes

Leviathan[edit]

Main article: Leviathan (book)
220px-Leviathan_by_Thomas_Hobbes.jpg
 
Frontispiece of Leviathan

In Leviathan, Hobbes set out his doctrine of the foundation of states and legitimate governments and creating an objective science of morality. This gave rise to social contract theory. Leviathan was written during the English Civil War; much of the book is occupied with demonstrating the necessity of a strong central authority to avoid the evil of discord and civil war.

Beginning from a mechanistic understanding of human beings and their passions, Hobbes postulates what life would be like without government, a condition which he calls the state of nature. In that state, each person would have a right, or license, to everything in the world. This, Hobbes argues, would lead to a "war of all against all" (bellum omnium contra omnes). The description contains what has been called one of the best known passages in English philosophy, which describes the natural state humankind would be in, were it not for political community:[15]

In such condition, there is no place for industry; because the fruit thereof is uncertain: and consequently no culture of the earth; no navigation, nor use of the commodities that may be imported by sea; no commodious building; no instruments of moving, and removing, such things as require much force; no knowledge of the face of the earth; no account of time; no arts; no letters; no society; and which is worst of all, continual fear, and danger of violent death; and the life of man, solitary, poor, nasty, brutish, and short.[16]

In such a state, people fear death, and lack both the things necessary to commodious living, and the hope of being able to toil to obtain them. So, in order to avoid it, people accede to a social contract and establish a civil society. According to Hobbes, society is a population beneath a sovereign authority, to whom all individuals in that society cede some rights for the sake of protection. Any power exercised by this authority cannot be resisted, because the protector's sovereign power derives from individuals' surrendering their own sovereign power for protection. The individuals are thereby the authors of all decisions made by the sovereign.[17] "he that complaineth of injury from his sovereign complaineth that whereof he himself is the author, and therefore ought not to accuse any man but himself, no nor himself of injury because to do injury to one's self is impossible". There is no doctrine of separation of powers in Hobbes's discussion.[18] According to Hobbes, the sovereign must control civil, military, judicial and ecclesiastical powers, even the words.[19]

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, jou0eur a écrit :

On lui prend réellement de force une part de ses revenus. S'il ne paie pas c'est saisi à la source.

En choisissant de résider en France, c'est comme si tu passais un contrat avec l'état ce qui te donne des droits et des devoirs (comme payer tes impôts).

Si demain je signe un contrat avec un fournisseur que j'utilise son matériel, que je bénéficie au quotidien de commodité mais que je ne le paie pas et que celui ci m'oblige à le payer en m'attaquant en justice, aucun libéral ne viendra me dire que le fournisseur prends l'argent par la force. Il dira que c'est normal que c'est le juste respect du contrat établi entre 2 personnes et il aura tout à fait raison. 

Et bien là, c'est exactement pareil, si tu choisis de résider en France, payer les impôts qu'on te demande fait parti du contrat entre toi et l'état. Si le libéral ne veut pas se cette clause, il peut aller à la concurrence (un autre pays). 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Liebodar a écrit :

En choisissant de résider en France, c'est comme si tu passais un contrat avec l'état ce qui te donne des droits et des devoirs (comme payer tes impôts).

Si demain je signe un contrat avec un fournisseur que j'utilise son matériel, que je bénéficie au quotidien de commodité mais que je ne le paie pas et que celui ci m'oblige à le payer en m'attaquant en justice, aucun libéral ne viendra me dire que le fournisseur prends l'argent par la force. Il dira que c'est normal que c'est le juste respect du contrat établi entre 2 personnes et il aura tout à fait raison. 

Et bien là, c'est exactement pareil, si tu choisis de résider en France, payer les impôts qu'on te demande fait parti du contrat entre toi et l'état. Si le libéral ne veut pas se cette clause, il peut aller à la concurrence (un autre pays). 

T'as pas besoin de resider en france pour payer des impots en france.

Je vais pas te faire la leçon sur l'impot, je pense surtout que tu en oublies des tas. 

Biensur que partout ou presque sur cette planète on institue des lois et des impots et la force pour faire respecter ces lois. Ce qui importe en definitive c'est que cette loi ne soit pas privatisée.

 

 

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Liebodar a écrit :

On ne te le prends pas par la force puisque personne ne t'oblige à rester. Te prendre ton argent par la force serait t'obliger à rester en France et ensuite t'obliger à payer des impôts. Or là, c'est bien toi qui fait le choix de rester ici et donc te soumettre aux règles et impôts du pays.

Je peux venir chez toi et me servir, et revenir et me servir à nouveau. Si on suit ta logique c'est de ta faute si ça te pose problème, tu n'as qu'à déménager.

 

Il y a 3 heures, Liebodar a écrit :

Toujours pareil, parce que tu choisis de ton propre gré de vivre dans un pays où la loi est ainsi faite. Les Français ont fait le choix depuis des décennies que les plus riches paieraient en proportion plus que les plus pauvres. 

Pourquoi des gens que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam et qui sont mort aujourd'hui pour la plupart devrait décider à ma place ?

 

Il y a 3 heures, Liebodar a écrit :

Tu ne souhaites pas être imposé à ce taux (ce que je peux comprendre), tu peux aller dans un pays plus libérale que le nôtre. 

Le peuple choisi que c'est ainsi, si une majorité souhaitait

Si la majorité souhaite lapider les femmes adultères ça ne te pose aucun problème ?

 

Il y a 3 heures, Liebodar a écrit :

une réforme du système ils voteraient pour des candidats proposant un autre système. Tous ceux qui ont proposé autre chose n'ont jamais réussis à rassembler une majorité de voix, ils ne s'en sont même jamais approché.

J'emm**de la majorité et les minorités aussi, je veux juste qu'on me laisse tranquille, et en échange je les laisse tranquille. Si on me vole il est tout à fait légitime qu'à la majorité de moi même je décide de voler en retour

 

Il y a 3 heures, Liebodar a écrit :

D'ailleurs, tu peux essayer de te présenter aux prochaines élections pour changer ce système, il te suffit d'avoir 51% des voix pour pouvoir appliquer ta vision des choses et l'imposer aux autre. 

Le système démocratique sélectionne les sociopathes.

 

Il y a 3 heures, Liebodar a écrit :

Je passe la partie sur le viol, si tu ne fais pas la différence entre impôts et le viol, je ne vais pas bagarrer des heures.

Je vois bien des différences, mais si toi tu ne vois pas de points communs, effectivement, mieux vaut en rester là.

 

Il y a 3 heures, Liebodar a écrit :

 Et pour finir sur les impôts que tu juges inutiles, je suis d'accord avec toi sur certains points sauf pour ce qui touche la santé et l'éducation. Pour moi ces 2 choses sont tout aussi importante que la défense et la justice et doivent être mutualisés. 

Le fait d'être mutualisé n'a rien à voir avec l'importance que ça a. L'éducation et la santé sont bien plus importantes que l'état des routes par exemple, pourtant je suis pour mutualiser la gestion des routes mais ni la santé ni l'éducation.

 

Il y a 2 heures, Liebodar a écrit :

En choisissant de résider en France, c'est comme si tu passais un contrat avec l'état ce qui te donne des droits et des devoirs (comme payer tes impôts).

Si demain je signe un contrat avec un fournisseur que j'utilise son matériel,

Je peux changer de fournisseur en restant chez moi. Je ne veux pas appartenir à une majorité de gros cons, je ne veux appartenir qu'à moi même.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un tas de gros cons solidaires a plus de chance d'évoluer vers du moins con qu'un seul génie égoïste dans son coin.
L'impôt est supposé être répartis entre tous selon ses moyens.
Pour un RMI/RSA c'est en gros 5 400 €/an et 0e d'impôt sur le revenu. (Reste 450 € nets/mois)
Pour un peu plus qu'un SMIC, 18 000 €/an et 1/12e d'impôt sur le revenu. (1500 €/an, reste 1 375 € nets/mois)
Pour un revenu de 8K/mois, 96 000 €/an et 60% (au pif) d'impôt sur le revenu. (57 600 €/an, reste 3 200 € nets/mois)

Il y a bien une solution pour alléger la charge sur le plus haut revenu des trois exemples : Augmenter suffisamment les revenus des deux plus faibles pour qu'ils puissent eux aussi participer à l'effort collectif à travers l'impôt. Libre aux plus riches de prendre la place des plus pauvres pour profiter de leur situation si elle leur parait si enviable, ou encore d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte.

Mais tout ça est bien loin des mésaventures de ce propriétaire dont la maison a été squattée.
Régulariser la situation avec les squatteurs d'un logement inoccupé (pas une résidence secondaire ou que son occupant habituel est parti en vacances ou bosser 6 mois à l'étranger) ça se discute, soit en signant un bail, soit devant un juge par exemple. Il est illégal de s'organiser en milice et de faire justice soi-même. Déloger quelqu'un par la force sans avoir été mandaté par la Justice est illégal.
La France est un état de droit.

Edit: Jusqu'à 9 710 € c'est 0 € d'IR. Puis 14% jusqu'à quasi 27K,donc il resterait 1290 €/mois. Pour les 96K, on se trouve dans la tranche à 41%, donc il resterait 4 720 €/mois.
L'expression des "gros cons" est à mettre en perspective avec les propos tenus plus haut par Byshop.

Re-Edit: Je suis tellement loin de ces problèmes de riches que j'ai un peu galéré pour trouver que mon premier correctif n'établissait toujours pas un truc réaliste. Les 4720 €/mois se transforment en fait en 6 178 €/mois (soit "seulement" 22.8% (21 864 €/an d'IR) du revenu pour un célibataire sans enfant. Et 1 472 €/mois pour le deuxième exemple (341 €/an d'IR, 1.9%).

Edited by gibzed

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, gibzed a écrit :

Un tas de gros cons solidaires a plus de chance d'évoluer vers du moins con .
 

Deja ,les gros cons qui sont solidaires ,c'est plutot rare.

Mais,en plus ,des gros cons qui payent les impots par solidarite,on est en plein roman.

en reprenant le  fil de la discussion,je m'adresse a byshop du coup qui pense que c'est les gros cons qui payent les impots.

 

Je sais,on enc**e les mouches mais on s'en fout ,on est sur le forum CP donc tout va bien.

 

Edited by Fuck Bill2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, horou a écrit :

:rofl: au très gros pif alors

Effectivement, enfin peut être que c'était pour préserver Byshop du bon gros facepalm que ses 75% méritaient :

Citation

Tranches marginales d'imposition/ taux pour 2018

Revenu net imposable Taux d'imposition
De 0 € à 9 710 € 0%
De 9 710 € à 26 818 € 14%
De 26 818 € à 71 898 € 30%

De 71 898 € à 152 260 €

Au-delà de 153 783 €

41%

45%

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


English
Retour en haut de page
×