Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
bobmorisson

le boulot ça fait chi**!

Recommended Posts

Sais pas trop de mon côté.

...

Ca manque peut-être (surement) un peu de courage tout ça, mais bon j'ai un taf qui paie plutôt bien, j'ai pas envie de me tirer une balle qd j'arrive le matin, il me permet de me faire plaisir niveau bouffe/pinard, et surtout j'ambitionne de fonder une famille dans pas longtemps donc la prise de risque est pas évidente...

Ca manque surtout de motivation. Ne te lances pas. Je le dis pas de façon méchante mais tu te mets bien trop de freins avant même d'avoir vraiment défini ton projet pour que ça puisse marcher. Ca prouve que tu n'es psychologiquement pas prêt ou pas fait pour entreprendre. Ce n'est en rien désobligeant, c'est comme pour tout, certains sont fait pour quelque chose et d'autres non.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Assez insupportable a entendre ce discours qui consiste a dire que ceux qui ont un diplome et pas de job sont incompetents ou associables.

J'ai eu 3 entretiens en 4 mois car deja tres peu d'offres. La derniere offre de cdi que j avais vue j avais postule un matin a 9h et a 18h y avait 148 candidatures envoyees.

Ensuite si tu passes au travers t'as des entretiens a passer. Et la t as une bonne douzaine de mecs comme toi, difficile de savoir ce qui fera la diff mais surtout passer devant le mec qui a un piston ou ceux qui se sont retrouves sur le carreau et qui ont fait exactement le job propose pendant 5 ans c est meme plus de la chance qu il faut.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé d'insister mais voici exemple parfait du français qui se croit prisonnier du système alors qu'il se plonge dedans tout seul par fainéantise et lassitude. Et qui préfère d'accuser la société actuelle au lieu de se remettre en question.

Je sais pas pour vous, mais cette petite phrase me fait parfaitement penser à une introduction de texte d'extrême droite.

@ Zuraw, j'ai certaines questions à te poser :

- Comment estime tu le niveau de l'Education Nationale en France ? Quelles chances laisse ce système aux gens pour trouver leurs voies ?

Tout en sachant que si vers 14/15 ans, tu n'as pas les facultés nécessaires pour continuer en enseignement général, tu vas te retrouver à étudier en professionnelle sans qu'on cherche à savoir si tu en as l'envie ou les capacités.

- Une fois la voie trouvée, quelles sont les chances de mettre en oeuvre ces connaissances acquises dans sa vie professionnelle ?

- La "lassitude", ou la "fainéantise" dont tu fais référence dans la phrase plus haut, cela ne révéle t'il pas plutôt d'un matraquage médiatique, que TF1, France 2 et consoeurs, se donnent un malin plaisir à laisser les gens dans le doute ? "les chiffres du chômage augmente...", "Cette société est en difficulté financière...", "L'Europe va mal...", etc... Quel impact cela peut il laisser aux gens ?

- Quant à se remettre en question, cela n'est pas donné à tout le monde, comment compte tu l'aider ? En le rabaissant comme tu le fais ? Ou en prenant un ton un peu moins hautain, et en lui prouvant qu'on peut y arriver ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça vous dérange pas qu'on parle boite de conserve avec mon nouvel ami, parce que vos problèmes de surdiplomés..... :la-classe:

epicerie rurale (avec en plus un camion pour les tournées comme dans le film "le fils de l'épicier)

Excellent un confrère.

Et tu arrives à en vivre correctemment parceque que j'ai fais des simulations sur 2 bleds qui m'avait solliscité pour ouvrir une épicerie chez eux et dans les 2 cas y avait rien à gagner ou si peu que ça en valait pas le coup.

Edited by touareg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y a quand même une situation où c'est pas évident pour des jeunes diplômés d'arriver sur le marché.

Dans certains domaines (et je parle pas de spécialiste d'ostréiculture afghane), y a très peu d'offre, et il est légitime quand on s'est fait chi** à faire des études de ne pas se satisfaire d'un truc payé au lance pierre dans un domaine très différent.

La part de chance est quand même pas à enlever.

Ca me fait plutôt mal de le dire, mais je suis assez d'accord avec ce que dit redundo. :hairy:

Edited by General_doc2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent un confrère.

Et tu arrives à en vivre correctemment parceque que j'ai fais des simulations sur 2 bleds qui m'avait solliscité pour ouvrir une épicerie chez eux et dans les 2 cas y avait rien à gagner ou si peu que ça en valait pas le coup.

Epicerie rurale = loyer modéré. Pour mon épicerie (100m2) + la maison (275m2 +1500m2 de jardin) je paye...300€ par mois (100 pur l'epicerie +200 pour la maison)! Je fais passer la bouffe, le telephone et l'essence sur le magasin sachant que j'ai aussi une voiture de fonction avec. Du coup, je sors deux salaires minimums pour ma femme et moi mais je n'ai quasiment aucun frais donc je vis très bien.

Je serai jamais millionnaire avec cette boutique mais j'ai un cadre de vie imbattable et avec des gosses c'est là que va ma priorité. Le dernier avantage est qu'une épicerie rurale coûte en général pas trop cher et se revend bien. Je sais que si je veux je peux revendre la mienne dès l'an prochain et que j'aurais aucun mal à y arriver.

Edited by goDog

Share this post


Link to post
Share on other sites

études galères + grosses semaines + salaire pas top + pression + insécurité de l'emploi = tu kiffes ?

C'est quoi ton job ?

Recherche

(pour les études... galères que vers la fin quand faut être meilleur que les autres pour avoir une bourse, sinon, ça reste la fac hein!).

Sinon au taf tu es plutot aggro ou en mode slow play?

Recherche: donc obv mode slow play

Share this post


Link to post
Share on other sites

en gros tu cherches du boulot dans un secteur ou y'en a pas des masses avec un tas de mec comme toi voir plus competent/experimenté et tu comprends pas pourquoi ca passe pas ? retrouve ton conseiller d'orientation et met lui une droite, ca te donnera pas un taff mais ca t'aidera a faire le deuil de tes espoirs entretenus par les promesses de lendemain glorieux de tes profs :roulette:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Epicerie rurale = loyer modéré. Pour mon épicerie (100m2) + la maison (275m2 +1500m2 de jardin) je paye...300€ par mois (100 pur l'epicerie +200 pour la maison)! Je fais passer la bouffe, le telephone et l'essence sur le magasin sachant que j'ai aussi une voiture de fonction avec. Du coup, je sors deux salaires minimums pour ma femme et moi mais je n'ai quasiment aucun frais donc je vis très bien.

Très bon,

J'ai un pote qui en a marre de bosser chez Intermarché et qui veut reprendre un "SOS Village".

J'avoue que je suis septique mais je te citerais en exemple.

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon,

J'ai un pote qui en a marre de bosser chez Intermarché et qui veut reprendre un "SOS Village".

J'avoue que je suis septique mais je te citerais en exemple.

Merci.

dis lui qu'il peut me contacter s'il a besoin d'info. Qu'il hésite pas à taper à tout les rateliers, toutes les administrations aident à l'implantation en milieu rural.

On nous a offert jusqu'à notre démenagement quand on est venu s'installer ici

Share this post


Link to post
Share on other sites

Epicerie rurale = loyer modéré. Pour mon épicerie (100m2) + la maison (275m2 +1500m2 de jardin) je paye...300€ par mois (100 pur l'epicerie +200 pour la maison)! Je fais passer la bouffe, le telephone et l'essence sur le magasin sachant que j'ai aussi une voiture de fonction avec. Du coup, je sors deux salaires minimums pour ma femme et moi mais je n'ai quasiment aucun frais donc je vis très bien.

Je serai jamais millionnaire avec cette boutique mais j'ai un cadre de vie imbattable et avec des gosses c'est là que va ma priorité. Le dernier avantage est qu'une épicerie rurale coûte en général pas trop cher et se revend bien. Je sais que si je veux je peux revendre la mienne dès l'an prochain et que j'aurais aucun mal à y arriver.

8[o 8[o 8[o 8[o 8[o 8[o 8[o 8[o 8[o 8[o 8[o 8[o

Share this post


Link to post
Share on other sites

90% des gens n'ont ni vocation, ni rêve, ni ambition.

90% des gens ont pour seul but trouver un/une partenaire pour se reproduire et fonder une famille.

90% des gens travaillent non pas pour trouver un quelconque épanouissement mais pour faire vivre leur famille.

90% des gens n'ont ni l'envie, le talent ou la capacité de devenir entrepreneur ou artiste.

90% des gens ont besoin de la sécurité que leur apporte la routine de leur job aussi chiant soit-il.

Traiter ces gens de losers ou de feignants c'est avoir bien peu de connaissance du genre humain.

Zuraw tu fais quoi comme boulot ??

Edited by koko

Share this post


Link to post
Share on other sites

... et en plus si la conseillière est gentille et mignonne ... |>

=> Des histoires pleines de vie

La communauté te remercie :D

Edited by JesousBruins

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais pas pour vous, mais cette petite phrase me fait parfaitement penser à une introduction de texte d'extrême droite.

@ Zuraw, j'ai certaines questions à te poser :

- Comment estime tu le niveau de l'Education Nationale en France ? Quelles chances laisse ce système aux gens pour trouver leurs voies ?

Tout en sachant que si vers 14/15 ans, tu n'as pas les facultés nécessaires pour continuer en enseignement général, tu vas te retrouver à étudier en professionnelle sans qu'on cherche à savoir si tu en as l'envie ou les capacités.

- Une fois la voie trouvée, quelles sont les chances de mettre en oeuvre ces connaissances acquises dans sa vie professionnelle ?

- La "lassitude", ou la "fainéantise" dont tu fais référence dans la phrase plus haut, cela ne révéle t'il pas plutôt d'un matraquage médiatique, que TF1, France 2 et consoeurs, se donnent un malin plaisir à laisser les gens dans le doute ? "les chiffres du chômage augmente...", "Cette société est en difficulté financière...", "L'Europe va mal...", etc... Quel impact cela peut il laisser aux gens ?

- Quant à se remettre en question, cela n'est pas donné à tout le monde, comment compte tu l'aider ? En le rabaissant comme tu le fais ? Ou en prenant un ton un peu moins hautain, et en lui prouvant qu'on peut y arriver ?

- Le système d'éducation en France est clairement pathétique. Il se base sur une pseudo excellence académique, qui ne laisse pourtant la place qu'à une certaine "catégorie" de personnes. J'entends par là qu'il est extrêmement compliqué de s'en sortir quand on viens de milieux modestes ou "défavorisés"

Je parle même pas du racisme à l'embauche en France, qui font que même si t'es le major de ta promo et le plus qualifié à ton poste, si tu t'appelles Mamadou jamais tu sera embauché. L'embauche est le prolongement du système éducatif, et malheureusement souvent une voie sans issue pour de nombreuses personnes.

On pourrait par exemple mettre en valeur l'excellence sportive, en mettant en place tout un tas de championnats universitaires médiatisés (créer une Ligue 1 des écoles par exemple). Se baser sur l'exemple des USA au niveau du développement sportif, pourrait permettre de créer une réelle émulation et de redonner certaines valeurs au sport, tout en créant une nouvelle voie de sortie pour les élèves. Promouvoir l’excellence sportive est clairement la première chose à faire.

-J'ose espérer que cela dépends de toi. Après si on trouve pas de job en France, rien n'empêche de la quitter pour mettre en place son projet pro.

- Je sais pas je regarde très peu la TV car j'ai pas le temps et pour l'essentiel c'est du sport ou BFMtv qui tourne en fond sonore donc bon... Le matraquage comme tu le cite, envoie forcément un message pessimiste aux gens. Après c'est à tout un chacun de faire la part de choses, c'est dommage si les téléspectateurs prennent pour argent comptant ce que raconte Pernault ou autre présentateur de bas étage.

-La remise en question se fait spontanément hein. Si t'arrives pas à déceler que ça va pas bien pour toi, je vois pas en quoi les autres seraient d'une quelconque utilité. Mon ton à l'air hautain tout simplement car je suis effaré de constater l'immobilisme, mis en avant comme une normalité en plus.

Dans la vie si tu veux t'en sortir et que tu t'en donnes le chance, bah y'a une forte probabilité pour que ça le fasse. Qui tente rien n'a rien. Alors certes c'est prendre des risques et compter sur une certaine part de chance (rencontrer les bonnes personnes au bon moment par ex), mais je préfère me planter royalement en ayant saisi une opportunité que je pensais bonne, plutôt que de rester à rien faire dans mon petit confort. C'est surement parce que je suis jeune, encore sans famille à nourrir que je dis cela. Je conçois que certains facteurs puissent être un frein à la prise de risques et qu'il soit impossible de plaquer du jour au lendemain quand on a 45 ans et 3 bouches à nourrir. Après on peut pas tout avoir dans la vie, faut faire des choix.

@ Koko : j'ai fait un master de commerce dans une école potable (30e au classement des grandes écoles) sans plus. N'ayant aucune envie de tomber dans la routine métro-boulot-dodo qui m'était quasi imposée à la sortie d'école (+ salaire de m**de qui convient), ben j'ai crée ma propre boite voilà. Je préfère trimer pour mon compte que mettre mon cul au service des autres.

Edited by Zuraw

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×