Jump to content
This Topic
Byshop

[Bilan] François Hollande, 2012 - 2017

Recommended Posts

Je viens de voir la vidéo avec le policier qui refuse de serrer la main de valls.

Ce mec là est vraiment une sous-m**de et, effectivement, au moins sarko avait envie d'être aimé!

Hollande a clairement mieux joué, mais je ne suis pas surpris.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Taboulet no offense mais à te lire on voit bien que tu n'as jamais fait de recherche.

Et ensuite c'est précisément ce que dénonce l'auteur : ce n'est pas en faisant de l'existant accessible à tout le monde que la France se développera mais bien  en innovant.

Tout à fait. Le gros probleme en France c' est que le tissu de la recherche universitaire est très bon meme si manque cruellement d' investissements moi je mettrais le paquet dans le domaine évidement les retombées se font par forcement sous un quinquennat... Le problème donc c' est la liaison entre la recherche et les phases l' industrialisation et de commercialisation de l innovation qui est vraiment un gros chainon manquant dans ce pays. Par exemple on a quasi tout les meilleurs Quants du monde formés en France mais qui se barrent tous à la City et sa vaut pour quasi tout les domaines de la recherche dès qu il y a un attrait financier possible.

Donc propos de Taboulet assez désolants oui.

Il y aurait surement un probleme (solutionnable)  de financement publique de la recherche et de privatisation des gains découlant des brevets à un moment mais ça serait toujours mieux que la fuite des cerveaux actuelle. Un chercheur devrait être le fonctionnaire le mieux payé et d' assez loin (plusieurs fois le salaire d' un ministre).

Edited by Star_Incognito

Share this post


Link to post
Share on other sites

Taboulet no offense mais à te lire on voit bien que tu n'as jamais fait de recherche.

Et ensuite c'est précisément ce que dénonce l'auteur : ce n'est pas en faisant de l'existant accessible à tout le monde que la France se développera mais bien  en innovant.

Non, ce que je comprends qu'il dit, c'est que le problème en France c'est que lorsqu'on découvre des résultats fondamentaux on ne sait pas les monétiser, du coup on cherche à fonds perdus alors que ça devrait s'auto-alimenter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Taboulet no offense mais à te lire on voit bien que tu n'as jamais fait de recherche.

Pourtant ça fait presque 20 ans que je suis dedans : labos, start-up et industrie. J'ai des publis, des prix scientifiques, des brevets et je suis reconnu par mes pairs scientifiques. Il y a d’ailleurs fort à parier que tu utilises quelques une de mes recherches au quotidien (je travaille sur les systèmes énergétiques auto-adaptatifs : automobile, habitat, usines, data-center...). Par contre je te l'accorde, je ne suis pas un génie et je n'ai pas pour vocation à inventer le 10ème principe de la thermodynamique. Mes qualités sont autres : persévérance, organisation, réseautage, orienté vers le marché. Je n'en reste pas moins un scientifique que l'on paie pour argumenter/prendre des décisions techniques pointues et analyser des travaux scientifiques ne relevant pas du sport de masse. 

Et toi, tu travailles dans le domaine?

 

Et ensuite c'est précisément ce que dénonce l'auteur : ce n'est pas en faisant de l'existant accessible à tout le monde que la France se développera mais bien  en innovant.

Je pense que l’innovation et la recherche fondamentale sont deux filières distinctes; elles s'alimentent mutuellement mais ne font pas appel aux même type de métiers. J'ajoute que ce n'est pas de chercheurs formés par le public dont ont le plus besoin les industries aujourd’hui mais de personne qui maîtrisent les codes et usages de l’innovation. Des représentant de la fameuse "business model generation". Du point de vue technique les ateliers prototypes de Renault n’ont rien à envier à ceux de google-car ou de Tesla; du point de vue de la communication et la façon de mener les projets d’innovation c'est une autre histoire.

Pour le développement à long terme du pays Il ne faut pas filer 12 milliards aux indus et 4 milliards au public mais faire l’inverse.  Arrêter de mettre autant de milliards la dans l'armement et le nucléaire aussi.

 

Tout à fait. Le gros probleme en France c' est que le tissu de la recherche universitaire est très bon meme si manque cruellement d' investissements moi je mettrais le paquet dans le domaine évidement les retombées se font par forcement sous un quinquennat...

Je dis la même chose. 

 

Le problème donc c' est la liaison entre la recherche et les phases l' industrialisation et de commercialisation de l innovation qui est vraiment un gros chainon manquant dans ce pays.

Je dis la même chose sauf que j’apporte une solution concrète que je vois fonctionner au quotidien (faire venir le business et la communication dans les équipes de R&D industrielles). Et cette solution n'implique par de verser 12 milliards/an d'argent public chez les indus. D'autant qu'une partie des subventions est engloutie par des intermédiaires sans aucune valeur ajoutée. Tu connais les "boîtes à optimisation fiscale par la recherche"? Enjoy

 

Donc propos de Taboulet assez désolants oui.

Et bien moi je trouve désolant de parler de la "city" et des "quants" dans un débat sur la recherche. #CreditImpotRechercheSpeedTrading

 

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourtant ça fait presque 20 ans que je suis dedans : labos, start-up et industrie. J'ai des publis, des prix scientifiques, des brevets et je suis reconnu par mes pairs scientifiques. Il y a d’ailleurs fort à parier que tu utilises quelques une de mes recherches au quotidien (je travaille sur les systèmes énergétiques auto-adaptatifs : automobile, habitat, usines, data-center...). Par contre je te l'accorde, je ne suis pas un génie et je n'ai pas pour vocation à inventer le 10ème principe de la thermodynamique. Mes qualités sont autres : persévérance, organisation, réseautage, orienté vers le marché. Je n'en reste pas moins un scientifique que l'on paie pour argumenter/prendre des décisions techniques pointues et analyser des travaux scientifiques ne relevant pas du sport de masse. 

Et toi, tu travailles dans le domaine?

Du coup je comprends encore moins ton propos. T'es publis elles n'étaient pas sur de l'existant j'imagine? En 20 ans tu as dû avoir des retombées commerciales de ces publis en plus de la reconnaissance des pairs?

 

Moi j'ai fait une thèse de maths financières et j'ai aussi des publis. Reconnu par mes pairs c'est beaucoup dire mais on m'a proposé un poste de maître de conférences. Cependant je suis parti dans le privé.

Et dans le laboratoire où j'étais il y a eu de la création de valeur bien monétisable (mais le domaine est particulier je te l'accorde) : des stratégies financières proposées en missions de conseil, mais aussi par exemple 2 profs qui ont créé une boîte de data mining il y a quelques années qu'ils ont vendu plusieurs millions.

 

Ceci dit je partage ton constat que les chercheurs doivent améliorer leurs compétences business pour beaucoup d'entre eux. Moi - même j'essaie d'améliorer mes "compétences métier" : faire de bons solides PowerPoint, être convaincant et apprendre à pitcher et convaincre des enjeux business quelqu'un qui ne comprend rien "à la technique".

Après par rapport à ce que tu dis je ne suis pas du tout d'accord. Le crédit impôt recherche a plein d'effets pervers et augmenter l'aide à la R&D industrielle c'est la foire aux effets d'aubaine. Alors que la recherche fondamentale tu sais beaucoup plus clairement ce que permettent les fonds débloqués.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien la somme que demande l'auteur ? Perso ça me paraît irréaliste, suffisamment pour ne pas encore accabler Hollande comme tu le fais. Ce pays et ce forum sont dans un marasme incroyable.

Sur le fond, je précise que je suis de l'autre côté de la barrière; dans l'industrie. Je partage son avis sur la précarité des jeunes chercheurs du public et sur le retard que prend l'industrie Française en R&D . Par contre je ne suis pas d'accord quand il dit que "l'innovation va de pair avec la recherche fondamentale" ou qu'il faut que les industries embauchent des docteurs "formés par la recherche publique".

1) D'abord "l'innovation" peut se passer de recherche fondamentale (Facebook, Parrot, zoé). Mais surtout je suis convaincu que ce ne sont pas de nouvelles compétences scientifiques dont a le plus besoin la R&D. Il faut des business développeurs, des explorateurs, des profils capables de créer de la valeur avec les idées et les compétences déjà existantes : "le loup du CNRS" ou "les pirates du plateau de saclay". Il faut faire en sorte que la rencontre Xerox/S.Jobs se produise plus souvent. J'engage d'ailleurs les gens qui font de la comm ou qui développent des affaires à venir porter leur candidature en R&D; y compris si ils sont étrangers au monde de la technique. 

2) S'agissant des jeunes chercheurs du public, il ne faut pas les envoyer à tout prix dans le privé. Il faut leur offrir les moyens de continuer leur carrière scientifique et académique; à travailler sur des thématiques fondamentales. Du point de vue de la "communication" et du "réseautage", la collaboration labos/industrie s'est beaucoup améliorée sous Sarko (sick..). Par contre les systèmes de financement en place (sous forme de projets financés, limités dans le temps et compétitifs) précarise les labos; labos qui n'étaient déjà pas en bonne posture financière

C'est pourquoi, et malgré le respect que je lui dois,  je ne suis pas d'accord avec Mr. Alain Prochiantz. Moi c'est dans son labo que j'investie les "12" milliards; pour travailler sur l'IA ou sur l'électronique organique par exemple. Avec les "4" milliards restant je dépoussière la  R&D indus à coup business plans agressifs et bien ficelés. 

CreditImpotRecherche, ANR sont des subventions déguisés. De l'argent qui ne va pas directement de la source (impôts) vers la ressource (labos). De l'argent qui passe, et s'évapore, entre les mains de beaucoup trop d'intermédiaires. #BNPCreditImpotRecherche

Je n'accable pas F Hollande ad hominem, j'accable une pratique court-termiste du pouvoir, qui s'attache essentiellement à des considérations comptables ou électoralistes au détriment d'enjeux de long terme. La chose n'est pas nouvelle certes et j'en aurais dit autant de son prédécesseur. 

Pour préciser mon propos, le problème est de mon point de vue autant lié aux personnes qu'au mode de fonctionnement politique actuel de notre beau pays mais c'est un autre débat. Il s'avère cependant que c'est bien F Hollande qui est au pouvoir, et que nous sommes sur le thread lié à son bilan.

Je ne crois pas participer à un supposé marasme du forum et de notre pays parce que j'illustre avec un article argumenté écrit par un éminent scientifique une insuffisance de la politique française au niveau de la recherche en général. Insuffisance maintes fois évoquée par nombre d'économistes pour expliquer partiellement le décrochage industriel français, qui lui est bien réel.

L'auteur estime, selon moi en partie à raison, que cette insuffisance en terme d'investissements dans la recherche est un choix politique.

Après je ne saisis pas vraiment ton point de vue. Tu dis que la somme demandée par l'auteur pour rattraper le retard d'investissement français dans la recherche te "parait irréaliste" (le calcul ? le financement ?). Pour après expliquer que toi tu investirais le triple de ce qu'il demande pour la recherche publique.  

En creux tu es donc d'accord avec Prochiantz sur le principe, à savoir qu'il faut investir massivement dans la recherche pour rattraper les pays concurrents, non ? C'est le cœur de l'article et le reproche au pouvoir que je fais dans mon postSimplement toi tu privilégierais la recherche publique fondamentale. 

Ou alors tu considères que nous n'avons pas besoin d'investir mais que si l'on décidait de le faire il faudrait privilégier la recherche publique, en prenant comme base de calcul les chiffres de l'auteur ? 

Quel est ton point de vue exact sur le problème soulevé en fait ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourtant ça fait presque 20 ans que je suis dedans : labos, start-up et industrie. J'ai des publis, des prix scientifiques, des brevets et je suis reconnu par mes pairs scientifiques. Il y a d’ailleurs fort à parier que tu utilises quelques une de mes recherches au quotidien (je travaille sur les systèmes énergétiques auto-adaptatifs : automobile, habitat, usines, data-center...). Par contre je te l'accorde, je ne suis pas un génie et je n'ai pas pour vocation à inventer le 10ème principe de la thermodynamique. Mes qualités sont autres : persévérance, organisation, réseautage, orienté vers le marché. Je n'en reste pas moins un scientifique que l'on paie pour argumenter/prendre des décisions techniques pointues et analyser des travaux scientifiques ne relevant pas du sport de masse. 

Et toi, tu travailles dans le domaine?

 

 

 

ouais et donc, tu ne te rends pas compte que sans la recherche fondamentale, tu ne pourrais rien exploiter du tout ?

et tu te plains de payer des impots alors que tout l'argent que tu fais c'est grâce à des chercheurs payés au lance-pierre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

Et bien moi je trouve désolant de parler de la "city" et des "quants" dans un débat sur la recherche. #CreditImpotRechercheSpeedTrading

 

Ahah oui c' était l exemple extrême. La recherche non "monétisable" facilement a moins vocation à se barrer rapidement. Ce qui ne voudrait pas dire discriminer les salaires des chercheurs selon cette donnée non plus.

Edited by Star_Incognito

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Du coup je comprends encore moins ton propos. T'es publis elles n'étaient pas sur de l'existant j'imagine? En 20 ans tu as dû avoir des retombées commerciales de ces publis en plus de la reconnaissance des pairs?

L'aspect académique (publis, labos, conf) ça permet de se tenir à niveau et de gagner en crédibilité. Mais la valeur est clairement crée en pitchant comme tu le décris très bien plus loin dans ton message. Pour moi tout s'est accéléré  lorsque je suis passé de "salut je connais la thermo-economie et c'est super" à "l'année dernière je suis passé chez ton concurrent et il a baissé ses charges en énergie de 25% sans efforts, je crois qu'on peut faire mieux chez toi". 

 

Moi j'ai fait une thèse de maths financières et j'ai aussi des publis. Reconnu par mes pairs c'est beaucoup dire mais on m'a proposé un poste de maître de conférences. Cependant je suis parti dans le privé. Et dans le laboratoire où j'étais il y a eu de la création de valeur bien monétisable (mais le domaine est particulier je te l'accorde) : des stratégies financières proposées en missions de conseil, mais aussi par exemple 2 profs qui ont créé une boîte de data mining il y a quelques années qu'ils ont vendu plusieurs millions.

On a le même parcours alors ;). Et nous sommes d'accord contrairement à ce que tu sembles croire. La différence c'est que je pense que ce n'est pas le rôle/métier des chercheurs de porter un produit nouveau sur le marché (innovation). Sauf cas exceptionnel bien entendu (comme tes deux profs). 

 

Après par rapport à ce que tu dis je ne suis pas du tout d'accord. Le crédit impôt recherche a plein d'effets pervers et augmenter l'aide à la R&D industrielle c'est la foire aux effets d'aubaine. Alors que la recherche fondamentale tu sais beaucoup plus clairement ce que permettent les fonds débloqués.

Désolé je dois mal m'exprimer mais je suis le premier à vociférer contre les subventions aux indus qui se font au détriment des labos. 

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après je ne saisis pas vraiment ton point de vue.

Ce n'était pas clair. En fait je pense qu'il est nécessaire d'investir dans la recherche publique fondamentale bien plus que dans la R&D industrielle; c’est l'inverse de ce qu'il propose. Je pense également que 16 milliards au total c'est impossible dans l'état actuel des finances du pays. C'est pourquoi je propose de tester d'autres voies pour la R&D en industrie que le flot de subventions ciblées "projets techniques". 

 

ouais et donc, tu ne te rends pas compte que sans la recherche fondamentale, tu ne pourrais rien exploiter du tout ?

et tu te plains de payer des impots alors que tout l'argent que tu fais c'est grâce à des chercheurs payés au lance-pierre ?

1) je ne me plains pas de payer mes impôts, je sais d'où je viens et ce que je leur dois. Tout au plus ça m'énerve de les voir gâcher de façon débile (train vie de la classe politique, vitres de l’hôpital Necker...). 

2) je souhaite que les chercheurs du public soient payés plus cher, qu'ils disposent de moyens plus importants et de contrat de travail dignes de leur investissement personnel. Il faut 4 miliards selon Prochiantz? Et bien go! Par contre je ne suis pas dupe du fonctionnement et de la gouvernance des grandes institutions comme le CNRS ou le CEA. 

 

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

1) je ne me plains pas de payer mes impôts, je sais d'où je viens et ce que je leur dois. Tout au plus ça m'énerve de les voir gâcher de façon débile (train vie de la classe politique, vitres de l’hôpital Necker...). 

2) je souhaite que les chercheurs du public soient payés plus cher, qu'ils disposent de moyens plus importants et de contrat de travail dignes de leur investissement personnel. Il faut 4 miliards selon Prochiantz? Et bien go! Par contre je ne suis pas dupe du fonctionnement et de la gouvernance des grandes institutions comme le CNRS ou le CEA. 

 

ah ok, désolé, je t'avais mal compris.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon avatar n'aide pas :D  (quoique je ne connaisse pas sa position sur le sujet, tant est qu'il en est une...). Pour revenir à ta question.

 

ouais et donc, tu ne te rends pas compte que sans la recherche fondamentale, tu ne pourrais rien exploiter du tout ?

J’exploite des trucs vieux de 50ans, si demain on arrête complètement la recherche fondamentale à l'échelle mondiale je peux tenir encore 30-40 ans :D.  Mais ce n'est pas vrai, je me rends bien entendu compte que si demain je n'ai plus certains labos pour répondre aux questions et proposer des solutions nouvelles ça va encore compliquer la tâche. 

 

 

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'était pas clair. En fait je pense qu'il est nécessaire d'investir dans la recherche publique fondamentale bien plus que dans la R&D industrielle; c’est l'inverse de ce qu'il propose. Je pense également que 16 milliards au total c'est impossible dans l'état actuel des finances du pays. C'est pourquoi je propose de tester d'autres voies pour la R&D en industrie que le flot de subventions ciblées "projets techniques". 

 

Je comprends mieux. Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autant le vent que prend Hollande il s'en tape un peu autant Valls on sent que ça le tilt bien et que le gars va surement manger derrière.

Bah je sais pas si ça le tilte ou pas.

Après, Valls est le chef de l'ensemble de l'administration française, et quand t'es fonctionnaire, t'as un devoir de réserve, ça fait partie de tes obligations. Si ça lui convient pas, il peut aussi changer de métier, ou pas venir à cette cérémonie.

Quand t'entends ses justifications, tu comprends que le mec a du prendre un peu trop de gaz lacrymo dans sa carrière. Il explique que la police a les moyens de protéger la population mais que tout vient des ordres du gouvernements. Qu'ils ont la possibilité de nous protéger des 4000 comme le mec qui a assassiné le couple à Magnanville, il parle de fiches S, de justice pas rendue. Bref, ça mélange tout.

Le summum de son argumentation, c'est quand il dit que y a un énorme problème d'effectifs dans la police, que Sarkozy a fait baisser les effectifs de la police de plus de 10k postes, mais que la responsabilité de tout ça vient de François Hollande. 

 

Je suis jamais fan de cette idée de défiance perso, à moins qu'on veuille la révolution, mais faut avoir le discours qui va avec. C'est pas aux fonctionnaires de défier l'institution de la fonction publique.

 

Je pige pas pourquoi on se fout de la gueule de Valls sur ce coup là, j'espère bien que le mec a mangé. Tu peux pas profiter des avantages de la fonction publique sans en assumer les obligations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pige pas pourquoi on se fout de la gueule de Valls sur ce coup là, j'espère bien que le mec a mangé. Tu peux pas profiter des avantages de la fonction publique sans en assumer les obligations.

L'action du type est un peu dérisoire vu les enjeux, mais il faut comprendre que les gens sont frustrés de pas avoir de renouvellement politique. C'est la vengeance des faibles, vu qu'on compte pour rien.

Du coup le moindre truc qui dépasse un peu du cadre c'est encensé comme un acte fort.

Si on votait un peu plus (edit : "plus souvent") ça fait longtemps que le gouvernement et même la présidence auraient sauté.

Edited by FabD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ils y croient à l'effet primaire poru montrer qu'hollande est la seule alternative (à quoi on ne sait pas) mais encore pour expliquer en quoi son bilan est bon.

 

« Je crois que le président de la République a hâte d’expliquer quels ont été ses choix (…) et de souligner devant l’ensemble des Français comment il a réussi et comment les résultats, que ce soit de la croissance ou de l’emploi, sont bons aujourd’hui et comment tous les indicateurs sont au vert », a déclaré M. Cambadélis, samedi sur TF1.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2016/06/18/presidentielle-2017-le-conseil-national-du-ps-vote-a-l-unanimite-pour-l-organisation-d-une-primaire_4953429_4854003.html#Ph3gzmgYzzVe2tOI.99

 

Il est improbable que j'aille voter pour le ps meme s'il fait face au fn. Tu ne peux pas ouvertement te foutre de ma gueule et espérer que je te soutienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah je sais pas si ça le tilte ou pas.

Après, Valls est le chef de l'ensemble de l'administration française, et quand t'es fonctionnaire, t'as un devoir de réserve, ça fait partie de tes obligations. Si ça lui convient pas, il peut aussi changer de métier, ou pas venir à cette cérémonie..

C'est quoi cet argument bidon?

C'est digne des années 40.

Devoir de réserve ne veut pas dire être obligé de serrer la main d'une m**de de ministre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Si on votait un peu plus ça fait longtemps que le gouvernement et même la présidence auraient sauté.

:rofl: soyons sérieux 30 seconde.

Plus on vote, plus on les rend légitimes dans leur connerie : ce sont les premiers à justifier d'un fort taux de participation pour faire toutes les conneries qu'ils veulent sous le prétexte "vous avez votés pour moi en masse, allez vous faire foutre"

Share this post


Link to post
Share on other sites

:rofl: soyons sérieux 30 seconde.

Plus on vote, plus on les rend légitimes dans leur connerie : ce sont les premiers à justifier d'un fort taux de participation pour faire toutes les conneries qu'ils veulent sous le prétexte "vous avez votés pour moi en masse, allez vous faire foutre"

Non pardon je voulais pas dire voter en plus grand nombre (abstention), mais voter plus souvent. Le mot "plus" seul est pas clair.

Avec une initiative populaire forte pour le législatif et une sorte de censure populaire possible pour l'exécutif.

Edited by FabD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le mec n'assume même pas son propre autoritarisme.

C'est à la CGT de s'auto-interdire !

Et il oublie que c'est lui qui a "caviardé" l'interview d'El Komri en brandissant direct le 49.3 le jour 0 de cette loi alors que les débats à l'assemblée nationale n'avaient pas commencés.

Rassure toi Manuel, on va "clarifier" en 2017. On va clarifier sévère.

 

 

http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/06/19/loi-travail-manuel-valls-souhaite-l-annulation-des-manifestations-jeudi_4953498_823448.html

 

 

Valls appelle les syndicats à « annuler eux-mêmes » les manifestations contre la « loi travail »

 

« Nous sommes dans un moment de clarification syndicale mais aussi de clarification politique au sein de la gauche. Si nous cédions à la rue, si nous retirions le texte, si nous remettions en cause sa philosophie, ce serait une régression pour les salariés, un coup porté à l’autorité de l’Etat, cela voudrait dire qu’on ne pourrait plus réformer sauf par la brutalité. »

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×