Jump to content
This Topic
Byshop

Multiculturalisme, Nation, intégration

Recommended Posts

Ceci étant, dire "moi je pense que ca n'a pas toujours existé " n'a aucune valeur. On s'emballe les kouyes de ce que tu penses, vu le reste de la chiasse que tu ponds, soit tu balances des trucs valables et vérifiables, soit ça vaut autant que le témoin de Jehovah qui débarque et explique ce qu'il pense

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce que la 7éme compagnie du CP peut nous démontrer que la délinquance est née en France au 20ème siècle a cause de l'immigration ?

Sinon est-ce que vous préfériez l'époque ou vos aïeules normandes se faisaient violer par des grands blonds venus du nord?

Ca permettrait de comprendre vos affinités chromatiques. 

Edited by petit_agité

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, petit_agité a écrit :

Déjà posté tellement de fois...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cour_des_Miracles

Pas l'ombre d'un boucaque..

Très pertinent. Sinon tu te dis pas qu'il y avait pas le même budget pour la police et la justice? Ni les prestations sociales, la sécu,...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La misère sociale ça reste la misère sociale ça n'a aucun sens de comparer la richesse d'un pays par rapport à l'époque...

 

Petit exemple, cas personnel. Mes arrières grands-parents (AGP et AGM on va faire court) sont polonais et sont arrivés en France en 1920, je ne sais pas si tu es courant mais ils ont été recrutés par la France pour faire face à la pénurie de main-d'oeuvre après guerre. Ça parle pas un mot de français, ça baragouine vite fait en allemand mais sans plus. Mon AGP est un maçon doué et porté sur la boisson, mon AGM une bonne femme à fort caractère. En France ils vivent en communauté, tout le quartier est polonais, il y a même des cultes en langue polonaise (les polonais étant très pieux). Ils auront 2 enfants, dont mon grand-père qui m'a raconté tout ça. Mon AGM au fil des ans devient importante dans la communauté, elle organise un marché, accueille les nouveaux, règle tout un tas de problèmes pendant que son mari bosse 12h par jour 6/7 et claque la moitié de sa paye au bistrot. Chez les ouvriers c'est chacun dans son coin. Les polonais restent entre eux, les français aussi. Sale polaks, sales bosch etc etc.

A l'époque les polonais ne pensent pas rester indéfiniment en France. La crise entre les deux-guerres est une période assez similaire à celle qu'on vit actuellement. Mon AGP est viré sans solde, les polaks sont accusés de faire baisser les salaires et de piquer le peu de travail restant aux français (travail dont aucun français ne voulait jusqu'à présent) ils sont stigmatisés, ça s'embrouille souvent mais les polaks finissent toujours au cachots les premiers. Rentrer au pays avec 2 enfants en bas âge c'est pas l'idée du siècle non plus.

Les années passent, la crise de 1929 fait du mal. A l'école pour garçons c'est pareil, les polaks sont dans leur coins, les ritals aussi, ça se bagarre, ça répète ce que ça entend à la maison. Peu d'argent, débrouilles et galère en somme. Mon grand-père a passé toute sa jeunesse a subir des insultes alors qu'il était né dans la même ville que ses camarades.

Il rencontre sa future femme,ma grand-mère, une alsacienne de souche.  Chez les alsaciens c'est folklorique : ma grand-mère a 28 oncles et tantes, ils sont pauvres, mal vus, et les gendarmes ne montent jamais pour éviter les ennuis. Son père insulte les ritals, les polaks, il est autoritaire et violent. (De ce qu'on m'a raconté car avec moi il était cool et marrant, il m'apprenait même à tirer au fusil pour que je puisse me défendre :ph34r:) Sa mère ferme sa gueule et fais à manger en espérant que tout ira bien. C'est une vie sans cadeau, sans argent, sans rires. La vie à l'époque était dangereuse. 

Bref ils se marient, mon grand-père est travailleur et tenace, il supportera pendant près de 40 ans les affres d'un dictateur familial. Les familles mixtes c'est vraiment mal vu à l'époque et pourtant il n'y a ni religion ni couleur de peau pour les différencier. 

Une guerre plus tard, une vague d'immigration supplémentaire et ce sont ces même polaks ou ritals qui traiteront de bicots, mamadous etc etc. Mon grand-père vivait très mal tout ça, il m'a inculqué très jeune ce qu'est la souffrance d'être stigmatisé, une forme lâche de violence et de bêtise qui se transmet générations après générations.

 

J'ai écrit un peu vite mais ce genre de récit serait transposable dans tout les pays du monde, en remplaçant les origines nationales des gens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/04/2020 à 17:57, BLANKO1TDA1 a écrit :

Français de souche, c'est Jean Dupont, français depuis très longtemps et non pas issu des différentes vagues d'immigration de la fin du 20e siècle

Sur mes six "parents ou grands-parents", 4 sont nés en Afrique. Du coup, je suis français de souche ou pas ? Ma mère est blonde aux yeux bleus, ça compense un peu ? J'ai beaucoup de mal à comprendre ce "français de souche". C'est quand on est PLUS français que les autres ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, FMK a écrit :

T'as raison les vidéos Youtube c'est la meilleure facon d'apprendre. Sinon demander aux anciens, nés dans les années 50-60, comment c'était sympa la vie dans baraques en palettes et en tôle, sans eau potable ni électricité, dans la boue et  très souvent juste à côté des chantiers de construction des grands ensembles qui seront leur futur logement c'est pas mal aussi.

Vous autres vous n'êtes que les trouillards de la génération numérique, affolés par la vie populaire, vos peurs sont alimentées sans interruption par des fils d'infos que vous choisissez paradoxalement avec soin. On a jamais été autant en sécurité qu'aujourd'hui que ce soit en ville ou à la campagne mais vous avez besoin de vibrer, de frissonner, c'est votre drogue. Vos peurs ont une couleur de peau, une religion, un accent mais elles sont tellement primaires que débattre avec vous revient à puiser dans un puit sans fond.

Un homme au faciès maghrébin est jeune, parle mal, provoque ? = Sale bougnoule

Un maghrébin est chirurgien ? Il a surement un frère ou un cousin racaille, il a payé ses études en vendant de la la drogue, il ne mange pas de cochon donc c'est une menace pour la France, il élève certainement ses enfants dans le seul but de remplacer la population blanche sur plusieurs générations etc etc = sale bougnoule

C'est facile de caricaturer, vous êtes le degré zéro de la réflexion et pour ceux qui ont un peu de culture tout votre raisonnement est biaisé par des à priori m**diques, du gâchis de neurones en somme.

Mais la tu mélange tu,   déjà pour te freiné tout les anciens qui ont vécu en France dans les années que tu parle sont unanime à dire que c'était mieux, et ça même avec le manque de moyen que tu cite ( je sais pas si c'ést vrai qu en France il n yavait pas d eau et électricité dans ces années là) . Dailleur en parlant de ça moi j'ai grandit dans un endroit où l'eau était sacrée ( arrivé de 2h ou 3h dans la journée, parfois plusieurs jours sans arrivé ) et avec des pannes d électricité récurrente, ça m'empêche pas d'être nostalgique de cette époque et d'avoir été heureux, 

, sous prétexte qu ajd il y a le progrès la modernité internet tv, , les gens doivent aussi accepté les inconvénients tel problème de délinquance et mauvais comportement de nombres de citoyens dans leurs ville ou quartier.?

Qui te parle de faciès maghrébin = racaille,? Pourquoi ce discours victimaire à chaque fois , 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heureusement y'a le champion avec ses drapeaux et photos de dictatures/dictateurs qui va te présenter ses amis à crane rasé qui vont te sauver... la belle brochette.

 

Un coup de climato-scepticisme à droite, un coup d'identitaire à gauche (bon semblerait qu'il ai abandonné les royalistes, il nous bassine plus avec, il a eu sa période), une belle lutte de thug contre la bien-pensance et les islamo-bobo-gauchistes... un jour t'iras sucer le débris Le Pen, le lendemain notre très cher président.

En plus t'auras le droit d'écouter l'histoire de France selon Zemmour, ça change d'Alain Decaux... la partie Pétain et colonialisme est bien plus sympa.

Pour le reste c'est à discrétion de la fixette du moment et du pantin sur lequel il est tombé, mais comme une fangirl de boys band de 13 ans ça change vite d'idole, on est vite has been et la mode change à vitesse grand V à cet âge.

Edited by survival66

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, FMK a écrit :

La misère sociale ça reste la misère sociale ça n'a aucun sens de comparer la richesse d'un pays par rapport à l'époque...

 

Petit exemple, cas personnel. Mes arrières grands-parents (AGP et AGM on va faire court) sont polonais et sont arrivés en France en 1920, je ne sais pas si tu es courant mais ils ont été recrutés par la France pour faire face à la pénurie de main-d'oeuvre après guerre. Ça parle pas un mot de français, ça baragouine vite fait en allemand mais sans plus. Mon AGP est un maçon doué et porté sur la boisson, mon AGM une bonne femme à fort caractère. En France ils vivent en communauté, tout le quartier est polonais, il y a même des cultes en langue polonaise (les polonais étant très pieux). Ils auront 2 enfants, dont mon grand-père qui m'a raconté tout ça. Mon AGM au fil des ans devient importante dans la communauté, elle organise un marché, accueille les nouveaux, règle tout un tas de problèmes pendant que son mari bosse 12h par jour 6/7 et claque la moitié de sa paye au bistrot. Chez les ouvriers c'est chacun dans son coin. Les polonais restent entre eux, les français aussi. Sale polaks, sales bosch etc etc.

A l'époque les polonais ne pensent pas rester indéfiniment en France. La crise entre les deux-guerres est une période assez similaire à celle qu'on vit actuellement. Mon AGP est viré sans solde, les polaks sont accusés de faire baisser les salaires et de piquer le peu de travail restant aux français (travail dont aucun français ne voulait jusqu'à présent) ils sont stigmatisés, ça s'embrouille souvent mais les polaks finissent toujours au cachots les premiers. Rentrer au pays avec 2 enfants en bas âge c'est pas l'idée du siècle non plus.

Les années passent, la crise de 1929 fait du mal. A l'école pour garçons c'est pareil, les polaks sont dans leur coins, les ritals aussi, ça se bagarre, ça répète ce que ça entend à la maison. Peu d'argent, débrouilles et galère en somme. Mon grand-père a passé toute sa jeunesse a subir des insultes alors qu'il était né dans la même ville que ses camarades.

Il rencontre sa future femme,ma grand-mère, une alsacienne de souche.  Chez les alsaciens c'est folklorique : ma grand-mère a 28 oncles et tantes, ils sont pauvres, mal vus, et les gendarmes ne montent jamais pour éviter les ennuis. Son père insulte les ritals, les polaks, il est autoritaire et violent. (De ce qu'on m'a raconté car avec moi il était cool et marrant, il m'apprenait même à tirer au fusil pour que je puisse me défendre :ph34r:) Sa mère ferme sa gueule et fais à manger en espérant que tout ira bien. C'est une vie sans cadeau, sans argent, sans rires. La vie à l'époque était dangereuse. 

Bref ils se marient, mon grand-père est travailleur et tenace, il supportera pendant près de 40 ans les affres d'un dictateur familial. Les familles mixtes c'est vraiment mal vu à l'époque et pourtant il n'y a ni religion ni couleur de peau pour les différencier. 

Une guerre plus tard, une vague d'immigration supplémentaire et ce sont ces même polaks ou ritals qui traiteront de bicots, mamadous etc etc. Mon grand-père vivait très mal tout ça, il m'a inculqué très jeune ce qu'est la souffrance d'être stigmatisé, une forme lâche de violence et de bêtise qui se transmet générations après générations.

 

J'ai écrit un peu vite mais ce genre de récit serait transposable dans tout les pays du monde, en remplaçant les origines nationales des gens.

Tu mélanges tout. Si tu veux nous dire que la misère sociale a toujours existé et que le niveau de vie est supérieur à celui de tes grands parents, t'enfonce une porte ouverte.

Maintenant je vais te poser une question : Est-ce que tes AGP, tes grands parents, la communauté polak, italienne, malgré leur statut d'immigré, s'attaquaient aux pompiers, agressaient les personnels soignants, les enseignants ? Est ce qu'ils attaquaient les flics à coup de mortier pour les empêcher de rentrer dans leur quartier ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, Piercy a écrit :

Sur mes six "parents ou grands-parents", 4 sont nés en Afrique. Du coup, je suis français de souche ou pas ? Ma mère est blonde aux yeux bleus, ça compense un peu ? J'ai beaucoup de mal à comprendre ce "français de souche". C'est quand on est PLUS français que les autres ?

Pourquoi tu rajoutes pas ma phrase suivante?  Ou je dis juste que c'est une expression utilisée QUI NE ME PLAIT PAS PLUS QU A TOI.... 

Apres si c'est pour me faire passer pour un facho, GROS LOL.

Sans parler de mes grands parents car c'est ridicule, on a tous a 90% un ou plusieurs ascendants étrangers, je vis au Maroc, je parle arabe, suis marié à une marocaine, j'ai des enfants binationaux donc tu te doutes bien que c'est pas à moi qu'il faut essayer de servir le couplet du racisme... Et une chose est sûre : les marocains et les français d'origine marocaine n'ont RIEN à voir.

J'ai grandi dans une zac, puis en centre ville à Marseille à Noailles pour les connaisseurs, j'ai beaucoup beaucoup traîné et fais de la m**de. Et c'est un fait, le racisme anti blanc est très fort, tout comme le racisme anti "étranger" (d'apparence, commencés pas à pinailler plz).

Je lis que FMK nous explique que le monde est plus safe de nos jours, j'ai pas l'impression qu'on vive dans le même monde. 

LA différence principale, c'est les armes à feu! A Marseille, ya 10 ou 15ans, avec des bonnes connaissances, tu trouvais un calibre facilement. De nos jours, avec des connaissances, tu trouve une kalash, un uzi ou même un bazooka... 

La criminalité a toujours existé, c'est un fait. Mais, le % de chances de se faire arracher sa chaîne en or, braquer, tanker à la lame ou juste K.O.ter n'est plus le même. 

La France est en roue libre, la délinquance explose, la violence explose, le racisme explose bref la France se divise de plus en plus. Et franchement, faut vraiment être un sacré geek ou un gros bisounours pour ne pas s'en rendre compte.

Je préférerais dire que ça a toujours été comme ça, mais ce n'est pas le cas, ça empire vraiment. A l'époque, les jeunes parlaient de faire un tête, aujourd'hui, les jeunes parlent de te faire (te tuer quoi...).

Une des raisons est le développement du trafic de drogue qui crée de gros gros enjeux financiers. Une autre, selon mon humble avis, est l'immigration massive incontrôlé couplée à la libre circulation des européens. Etre français ne veut plus rien dire. Une très grosse partie du pays ne se sent français que quand on ship une CDM... Le reste du temps, ça crache allégrement sur la France... Y'a plus de vivre-ensemble dans les grandes villes, au mieux, y'a de la solidarité de quartier.

Tout cela me désole profondément mais c'est pas pour autant que je vais me voiler la face. 

Je pense qu'on a urgemment besoin de changer de système, de politiciens. Il faut désenclaver les cités, tendre la main aux laissés pour compte, durcir les lois contre les voyous parasites, donner de l'espoir et des portes de sortie aux gens, arrêter l'assistanat, désarmer les cités, stopper les trafics et y trouver une alternative etc.

C'est mon avis, je peux me tromper, c'est ce que mon "expérience du terrain" m'a montré. Il y a 2 Frances qui cohabitent et il devient primordial de les réconcilier....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, SplasH a écrit :

Les corses, on les compte ou pas ?

Ce sont les deux pas nés en Afrique. :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
32 minutes ago, Isildor said:

Est ce qu'ils attaquaient les flics à coup de mortier pour les empêcher de rentrer dans leur quartier ? 

Je crois que tu te rends pas compte de deux choses :

- du niveau de violence de la vie d'avant.

- combien les immigrés de toute génération ont été déshumanisés et mal traités. Italiens ou polonais, blancs et cathos, ont été marginalisés jusqu'à très récemment et accusés tout le temps de tous les maux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

personnellement, j'ai pas mal évolué sur ce que je pense des électeurs FN.

je pense désormais qu'une république doit considérer tout le monde de la même manière. (ce qui, notons-le, n'est pas le cas des électeurs FN, mais il faut admettre que les autres ne pensent pas comme nous)

il me semble donc nécessaire de dialoguer avec eux d'égal à égal.

le problème avec cette manière de voir les choses, c'est qu'il reste inadmissible dans toute discussions, de se baser sur des notions, des concepts, flous. Il est impossible de faire avancer une réflexion sur des bases instables. On ne peut pas discuter de la distance de la terre à la Lune, si on ne se met pas d'accord sur ce qu'on appelle la lune.

 

dans ce cadre, il me semble inévitable d'abandonner l'idée de français de souche, tant que ce n'est pas clairement défini.

car comment baser une politique basé la dessus, ou même une réflexion, si on ne part pas d'une base solide.

hélas, aucun utilisateur de ce terme n'arrive à le définir.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

Pourquoi tu rajoutes pas ma phrase suivante?  Ou je dis juste que c'est une expression utilisée QUI NE ME PLAIT PAS PLUS QU A TOI.... 

J'essaie de comprendre. Remplace "français de souche" par "vrai français", "français plus pur", "français pas comme les autres qui ne le sont pas depuis assez longtemps", ce que tu veux, sans aucune connotation péjorative si tu le souhaites. Je veux seulement comprendre de quoi on parle, quel que soit le terme. Et à mes yeux, c'est le flou le plus complet.

 

il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

Apres si c'est pour me faire passer pour un facho, GROS LOL.

Euh, non. Mais t'as le pseudo tout en capitales, comme @TASSIN. Je dis ça, je dis rien. 👀

 

il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

Sans parler de mes grands parents car c'est ridicule, on a tous a 90% un ou plusieurs ascendants étrangers, je vis au Maroc, je parle arabe, suis marié à une marocaine, j'ai des enfants binationaux donc tu te doutes bien que c'est pas à moi qu'il faut essayer de servir le couplet du racisme... Et une chose est sûre : les marocains et les français d'origine marocaine n'ont RIEN à voir.

Ben si je comprends bien, tu parles de personnes vivant depuis 50 ans à 2000 km les unes des autres, pas dans le même pays. Forcément, ils n'ont plus grand-chose à voir.

 

il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

J'ai grandi dans une zac, puis en centre ville à Marseille à Noailles pour les connaisseurs, j'ai beaucoup beaucoup traîné et fais de la m**de. Et c'est un fait, le racisme anti blanc est très fort, tout comme le racisme anti "étranger" (d'apparence, commencés pas à pinailler plz).

Je lis que FMK nous explique que le monde est plus safe de nos jours, j'ai pas l'impression qu'on vive dans le même monde.

Je l'aime fort, @FMK, et je pense aussi que le monde n'a jamais été aussi sûr. L'espérance de vie en est un excellent indicateur.

 

il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

LA différence principale, c'est les armes à feu! A Marseille, ya 10 ou 15ans, avec des bonnes connaissances, tu trouvais un calibre facilement. De nos jours, avec des connaissances, tu trouve une kalash, un uzi ou même un bazooka... 

Il y a 100 ans, c'était impossible de se fournir une kalach.

 

il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

La criminalité a toujours existé, c'est un fait. Mais, le % de chances de se faire arracher sa chaîne en or, braquer, tanker à la lame ou juste K.O.ter n'est plus le même.

Doigt mouillé ?

 

il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

La France est en roue libre, la délinquance explose, la violence explose, le racisme explose bref la France se divise de plus en plus. Et franchement, faut vraiment être un sacré geek ou un gros bisounours pour ne pas s'en rendre compte.

Ah oui, doigt mouillé.

 

il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

Je préférerais dire que ça a toujours été comme ça, mais ce n'est pas le cas, ça empire vraiment. A l'époque, les jeunes parlaient de faire un tête, aujourd'hui, les jeunes parlent de te faire (te tuer quoi...).

Doigt mouillé, ter.

 

il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

Une des raisons est le développement du trafic de drogue qui crée de gros gros enjeux financiers. Une autre, selon mon humble avis, est l'immigration massive incontrôlé couplée à la libre circulation des européens. Etre français ne veut plus rien dire.

Si : avoir la nationalité française. Ça n'a JAMAIS voulu dire autre chose.

 

il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

Une très grosse partie du pays ne se sent français que quand on ship une CDM...

Doigt mouillé, quater.

il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

Le reste du temps, ça crache allégrement sur la France...

Doigt mouillé... C'est quoi après quater ?

 

il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

 

Y'a plus de vivre-ensemble dans les grandes villes, au mieux, y'a de la solidarité de quartier.

Tout cela me désole profondément mais c'est pas pour autant que je vais me voiler la face.

 

il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

Je pense qu'on a urgemment besoin de changer de système, de politiciens. Il faut désenclaver les cités, tendre la main aux laissés pour compte, durcir les lois contre les voyous parasites, donner de l'espoir et des portes de sortie aux gens, arrêter l'assistanat, désarmer les cités, stopper les trafics et y trouver une alternative etc.

 

il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

C'est mon avis, je peux me tromper, c'est ce que mon "expérience du terrain" m'a montré.

L'expérience personnelle est le PIRE ARGUMENT qui existe. Avec toute la meilleure foi du monde, une expérience perosnnelle n'est JAMAIS la preuve de rien.

 

il y a 28 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

Il y a 2 Frances qui cohabitent et il devient primordial de les réconcilier....

Il y a 65 000 000 de France différentes (c'est mon avis), et chacune doit faire avec les autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Piercy a écrit :

J'essaie de comprendre. Remplace "français de souche" par "vrai français", "français plus pur", "français pas comme les autres qui ne le sont pas depuis assez longtemps", ce que tu veux, sans aucune connotation péjorative si tu le souhaites. Je veux seulement comprendre de quoi on parle, quel que soit le terme. Et à mes yeux, c'est le flou le plus complet.

 

il y a 3 minutes, FFunker a écrit :

Dans ce cadre, il me semble inévitable d'abandonner l'idée de français de souche, tant que ce n'est pas clairement défini.

car comment baser une politique basé la dessus, ou même une réflexion, si on ne part pas d'une base solide.

hélas, aucun utilisateur de ce terme n'arrive à le définir.

 

Copaiiiiiiiin !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, BLANKO1TDA1 a écrit :

Pourquoi tu rajoutes pas ma phrase suivante?  Ou je dis juste que c'est une expression utilisée QUI NE ME PLAIT PAS PLUS QU A TOI.... 

Apres si c'est pour me faire passer pour un facho, GROS LOL.

Sans parler de mes grands parents car c'est ridicule, on a tous a 90% un ou plusieurs ascendants étrangers, je vis au Maroc, je parle arabe, suis marié à une marocaine, j'ai des enfants binationaux donc tu te doutes bien que c'est pas à moi qu'il faut essayer de servir le couplet du racisme... Et une chose est sûre : les marocains et les français d'origine marocaine n'ont RIEN à voir.

J'ai grandi dans une zac, puis en centre ville à Marseille à Noailles pour les connaisseurs, j'ai beaucoup beaucoup traîné et fais de la m**de. Et c'est un fait, le racisme anti blanc est très fort, tout comme le racisme anti "étranger" (d'apparence, commencés pas à pinailler plz).

Je lis que FMK nous explique que le monde est plus safe de nos jours, j'ai pas l'impression qu'on vive dans le même monde. 

LA différence principale, c'est les armes à feu! A Marseille, ya 10 ou 15ans, avec des bonnes connaissances, tu trouvais un calibre facilement. De nos jours, avec des connaissances, tu trouve une kalash, un uzi ou même un bazooka... 

La criminalité a toujours existé, c'est un fait. Mais, le % de chances de se faire arracher sa chaîne en or, braquer, tanker à la lame ou juste K.O.ter n'est plus le même. 

La France est en roue libre, la délinquance explose, la violence explose, le racisme explose bref la France se divise de plus en plus. Et franchement, faut vraiment être un sacré geek ou un gros bisounours pour ne pas s'en rendre compte.

Je préférerais dire que ça a toujours été comme ça, mais ce n'est pas le cas, ça empire vraiment. A l'époque, les jeunes parlaient de faire un tête, aujourd'hui, les jeunes parlent de te faire (te tuer quoi...).

Une des raisons est le développement du trafic de drogue qui crée de gros gros enjeux financiers. Une autre, selon mon humble avis, est l'immigration massive incontrôlé couplée à la libre circulation des européens. Etre français ne veut plus rien dire. Une très grosse partie du pays ne se sent français que quand on ship une CDM... Le reste du temps, ça crache allégrement sur la France... Y'a plus de vivre-ensemble dans les grandes villes, au mieux, y'a de la solidarité de quartier.

Tout cela me désole profondément mais c'est pas pour autant que je vais me voiler la face. 

Je pense qu'on a urgemment besoin de changer de système, de politiciens. Il faut désenclaver les cités, tendre la main aux laissés pour compte, durcir les lois contre les voyous parasites, donner de l'espoir et des portes de sortie aux gens, arrêter l'assistanat, désarmer les cités, stopper les trafics et y trouver une alternative etc.

C'est mon avis, je peux me tromper, c'est ce que mon "expérience du terrain" m'a montré. Il y a 2 Frances qui cohabitent et il devient primordial de les réconcilier....

Bravo, je pense la même chose, le problème pourquoi avoir laissé tout ça dans le passé, tout ce laxisme qui fait la situation d ajd, l'erreur de la france a mon avis à été d avoir  bradé sa nationalité àu premier venu, 

Chaque chose se mérite, et pour la nationalité il fallait  naturalisé les plus méritant et mieux intégré,  ou donné des conditions, naturalisé mais pouvoir de déchéance au cas où et même pour les enfants, 

 

Certains pensent que les lois du sol sont normal voir une évidence international.

qu'ils se trompent dans certains pays tu peux y resté  toute ta vie tu n'aura jamais la nationalité et même si il y a enfants nés dans le territoire,  

Pourquoi des pays ont réussit s plus ou moins à intégrés leurs immigrés, et d'autres non, 

Edited by Nahdate

Share this post


Link to post
Share on other sites
10 minutes ago, FFunker said:

il me semble donc nécessaire de dialoguer avec eux d'égal à égal.

Je sais pas... Pour moi si t'es anti-républicain tu as tes droits mais un parti qui serait anti-républicain peux être interdit. C'est une restriction de droits énorme, je suis partagé là dessus, mais ça me choque pas qu'on marche comme ça.

Il peut y avoir un parti républicain d'extrême droite sur certains sujets, mais sur la définition ethnique de la nation je dirais que c'est ligne rouge.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, FabD a écrit :

Je sais pas... Pour moi si t'es anti-républicain tu as tes droits mais un parti qui serait anti-républicain peux être interdit. C'est une restriction de droits énorme, je suis partagé là dessus, mais ça me choque pas qu'on marche comme ça.

Il peut y avoir un parti républicain d'extrême droite sur certains sujets, mais sur la définition ethnique de la nation je dirais que c'est ligne rouge.

mais ça doit passer par des échanges et des discussions.

je pense que le plus important c'est le vivre ensemble, on est dans le même bateau, donc on doit faire en sorte que chacun se sente bien dans son pays, et pour ça, il faut discuter ensemble.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, FabD a écrit :

Je crois que tu te rends pas compte de deux choses :

- du niveau de violence de la vie d'avant.

- combien les immigrés de toute génération ont été déshumanisés et mal traités. Italiens ou polonais, blancs et cathos, ont été marginalisés jusqu'à très récemment et accusés tout le temps de tous les maux.

- J'ignore pas que la société a toujours été violente, mais j'ai posé une question simple, sur des actes de violences qu'on ne voyait pas avant. 

- Je veux bien reprendre ton couplet sur les immigrés déshumanisés bien que je le trouve légèrement excessif. Les immigrés ont toujours été marginalisés, et ceux d'hier étaient plus pauvres que ceux d'aujourd'hui. Ben oui on vit mieux ajd dixit @FMK. Alors comment expliquez vous l'apparition d' actes de violences qui n'existaient pas avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×