Jump to content
This Topic
Byshop

Multiculturalisme, Nation, intégration

Recommended Posts

@JulFRA63Tu demandes des billes s'opposant ou expliquant les tableaux et analyses que tu post.

Un livre t'a été proposé par @didirqui répond point par point à tout ce que tu montres. Il s'agit de "La mal-mesure de l'homme" de Stephen Jay Gould.

Il a étudié et contredit les thèses principales voulant classer les hommes en fonction de l'intelligence. Il a étudié les analyses faites par la craniométrie et montre que les résultats sont faux, souvent truqués de manière inconsciente car les conclusions des études étaient faites à priori.

L'un de ses principales thèmes est la réification de l'intelligence, c'est à dire vouloir faire de cette chose abstraite que l'on a du mal à définir une quantité parfaitement mesurable à l'aide d'un seul chiffre, une échelle linéaire, permettant d'établir ainsi une hiérarchie. Il suffit d'ailleurs d'y penser un peu pour se rendre compte que ça n'a que peu de sens.

Il explique ainsi l'histoire du QI (qui ne mesure donc pas l'"intelligence"), comment il a été dévoyé pour classer les êtres humains, justifier la colonisation, la ségrégation, etc... Il traite ainsi notamment du travail de Jensen qui est cité dans l'extrait du texte de ton bouquin car Rushton ne fait que reprendre des études déjà publiées et contredites.

Je sais que ce n'est pas ce en quoi tu crois mais il me semble que ce serait une bonne chose de lire ce livre et de faire ainsi ton propre avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense qu'on mesure bien quelque chose avec des tests psychotechniques, ne serait-ce que la capacité à résoudre des problèmes psychotechniques, et que si ceci ne suffit pas à définir l'intelligence, ça en est une composante évidente. Après il manque notamment la composante émotionnelle et relationnelle, tout ce qui fait qu'un individu saura créer des liens avec autrui et se fondre dans un groupe, en comprendre les rouages pour parvenir à ses fins. Toutes ces compétences qui permettent à des demi-abrutis de manipuler les foules ou de vendre des photocopieurs comme personne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est d'ailleurs, une fois constaté que toutes les aides pédagogiques n'ont pas fonctionné pour un enfant en difficulté, l'outil qui va confirmer un éventuel profil SEGPA.

De la même manière, c'est l'outil utilisé pour confirmer après suspicion les enfants "précoces". 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, JulFRA63 a écrit :

races.jpg

Ce graph ne répond pas vraiment à ma question. À partir de quelle distance génétique devrait-on parler de race ?

Deux races de chien peuvent être visuellement trés différente et pourtant génétiquement assez proche, et inversement. Est-ce que ce critère génétique est vraiment pertinent ? Par exemple d'aprés ton graph l'asiatique nordestien est plus proche de l'aryen allemand que de l'asiatique sudestien, ce graph parle t-il vraiment de race ?

Quel est l'archétype de chaque race, s'il existe. S'il n'existe pas, peut-on vraiment parler de race ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement, vous avez l'impression que ce débat a un quelconque intérêt ? 

Le thread parle d'intégration et de culture, pas d'élevage. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Byshop a écrit :

Ce graph ne répond pas vraiment à ma question. À partir de quelle distance génétique devrait-on parler de race ?

Deux races de chien peuvent être visuellement trés différente et pourtant génétiquement assez proche, et inversement. Est-ce que ce critère génétique est vraiment pertinent ? Par exemple d'aprés ton graph l'asiatique nordestien est plus proche de l'aryen allemand que de l'asiatique sudeissuestien, ce graph parle t-il vraiment de race ?

Quel est l'archétype de chaque race, s'il existe. S'il n'existe pas, peut-on vraiment parler de race ?

Je te conseille vivement ce petit article qui reprend le tableau de Jul!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, jou0eur a écrit :

Tu parles des africains d afrique noire comme s il s agissait d un groupe homogene. C est le lieu sur la planete ou il y a le plus d ethnies differentes.

 

Idem pour le caucasien. Y a des tas d ethnies differentes. 

 

Suffit pour s en convaincre de reprendre un tableau avec les tailles moyennes par ethnie.

 

Le probleme c est ta definition de race elle est tout simplement inneficiente a discuter ce que tu pretends discuter.

Je vois pas en quoi l'hétérogénéité des peuples d'Afrique noire pose un pb pour ce dont on discute. De toute façon elle est relative. Au regard du laboratoire d'analyses sanguines, la population africaine semble homogène par rapport à la population européenne.

Tu parles de statures moyennes pour distinguer les ethnies. Es-tu sérieux? Tu rapprocherais alors génétiquement  les monténégrins des maasai? Toi qui trouvait qu'avoir les yeux bridés était une caractéristique superficielle!

A partir du moment où on retrouve, aussi infimes soient-elles, des mutations génétiques identiques dans une population donnée(géographiquement déterminée), on peut parler de groupes humains biologiques - je veux dire sans considérer ce qui est proprement culturel. Qu'on appelle de tels groupes race, sous-espèce, ethnie ou super-ethnie peu importe. Dans l'identité de l'espèce il n'y pas que des différences entre individus, il y a des niveaux intermédiaires. 

 

Cela étant dit, tarace a raison, ce débat n'a aucun lien avec le sujet du thread. Les pb d'intégration ne sont pas liés à l'origine biologique.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, hegelus a écrit :

Je te conseille vivement ce petit article qui reprend le tableau de Jul!

Un site bien sympathique dis-donc. Je cite:

" Le niveau d’intelligence qui a évolué chez les africains fut suffisant pour faire de petits progrès dans la transition de chasseur-cueilleurs vers une agriculture, mais insuffisante pour développer quoique ce soit qui puisse être appelé civilisation avec un langage écrit ou arithmétique, la construction d’un calendrier ou celle de villes avec des constructions en pierre ou d’autres critères évoqués par Baker (1974). "

Une bonne petite propagande raciste bien dégueulasse, merci!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Loulouy a écrit :

Un site bien sympathique dis-donc. Je cite:

" Le niveau d’intelligence qui a évolué chez les africains fut suffisant pour faire de petits progrès dans la transition de chasseur-cueilleurs vers une agriculture, mais insuffisante pour développer quoique ce soit qui puisse être appelé civilisation avec un langage écrit ou arithmétique, la construction d’un calendrier ou celle de villes avec des constructions en pierre ou d’autres critères évoqués par Baker (1974). "

Une bonne petite propagande raciste bien dégueulasse, merci!

Merci "internet" et les défauts éducatifs. Lorsque l'un et l'autre convergent, celui qui ne sait pas estimer le bienfondé d'une source (ou qui, dans le cas qui nous intéresse, n'en a peut être pas vraiment envie), la véracité des données avancée et la légitimité des analyses fournies, se retrouve à tout prendre pour argent comptant et en devient même incapable à relativiser et prendre du recul lorsqu'on lui apporte une contradiction étayée et appuyée sur des arguments indéniables.

En gros, pour certains il suffit de tomber sur un site, qui à l'appui d'un ou deux schémas vendant un prétendu coté scientifique, dit que le noir a une cavité cérébrale identique à celle d'un australopithèque ou qu'il a plus de gènes en commun avec un néandertalien plutôt qu'avec un occidental du XXIe, pour que certains lecteurs peu réfléchis prennent ces assertions immondes pour véridiques et prouvées scientifiquement. 

Il fut un temps où il suffisait de recouper les sources afin de mettre en évidence celles qui étaient fiables de celles qui ne l'étaient pas. Il faut maintenant pousser le travail un peu plus loin afin de déterminer la valeur de chacune d'elles, l'origine et l'éventuel subjectivité du propos tenu tellement les informations prolifèrent ...

Du coup, on se retrouve avec des agrégés en génétique après qu'il aient lu trois fois les mots "gènes" et "phénotype" dans un article ...

 

[Edit] orth

Edited by KadicK

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, hegelus a écrit :

Je vois pas en quoi l'hétérogénéité des peuples d'Afrique noire pose un pb pour ce dont on discute. De toute façon elle est relative. Au regard du laboratoire d'analyses sanguines, la population africaine semble homogène par rapport à la population européenne.

Tu parles de statures moyennes pour distinguer les ethnies. Es-tu sérieux? Tu rapprocherais alors génétiquement  les monténégrins des maasai? Toi qui trouvait qu'avoir les yeux bridés était une caractéristique superficielle!

A partir du moment où on retrouve, aussi infimes soient-elles, des mutations génétiques identiques dans une population donnée(géographiquement déterminée), on peut parler de groupes humains biologiques - je veux dire sans considérer ce qui est proprement culturel. Qu'on appelle de tels groupes race, sous-espèce, ethnie ou super-ethnie peu importe. Dans l'identité de l'espèce il n'y pas que des différences entre individus, il y a des niveaux intermédiaires. 

 

Cela étant dit, tarace a raison, ce débat n'a aucun lien avec le sujet du thread. Les pb d'intégration ne sont pas liés à l'origine biologique.

 

 

Visiblement tu as du mal a hierarchiser les informations. Tu établis des tas de centres très subjectifs tout en cherchant à expliquer qu'il n'y a qu'un centre et pas de centre.

Le fait que tu complexifies encore plus ton propos (multiplie les centres) à mesure que la conversation avance rend encore plus complexe la résolution de cette folle course contradictoire. 

bref l'univers n'a pas de centre.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, tarace boulba a écrit :

Franchement, vous avez l'impression que ce débat a un quelconque intérêt ? 

Le thread parle d'intégration et de culture, pas d'élevage. 

Je trouve qu'il en a, même plus maintenant que lorsqu'il a commencé. La notion de "race" me semble prioritaire. Comment veux-tu débattre d'intégration en une unique nation si certains des protagonistes sont persuadés que les êtres humains ne sont pas égaux et doivent être hiérarchisés ?

Cela peut te sembler évident et inutile mais c'est loin d'être le cas pour tout le monde. Perso, j'ai appris pas mal de trucs en quelques jours sur un sujet que je pensais évident mais où je n'avais jamais creusé car le moins que l'on puisse dire, c'est que certains profils poussent la caricature très loin.

Gros +1 avec la vidéo d'Albert Jacquard !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lees deux profils en question sont des personnes de type primaire,  émotionnelles et actives avec une force logique inferieure a leur force émotionnelle.

 

Ils ne changeront pas d opinion avant d avoir change d emotion. On ne va quand meme pas aller jusqu'au conditionnement. Ces gens sont libres de penser ce qu'ils veulent.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Citation

 

Africans 67

 

Ca c'est tiré de son lien. Je suis curieux j'ai tout de suite été voir le qi le plus faible.

Avec un qi de 67 on est classé dans retard mental parce qu'on a un qi inférieur à 70. Le plus souvent la cause est biologique et le plus souvent identifiable à un problème répertorié. anomalie chromosomique and co...

Des qi de ce type ca se remarque assez vite. Le test ne ferait que valider quelque chose qu'on a plus que supposé. Dans certains pays on a pas le droit de condamner à mort des qi aussi faibles. Il fut un temps où l'on donnait des certificats d'idiotie. Ces tests ont été crée pour permettre de repérer au plus vite les enfants qui ont d'extremes difficultés ou ceux qui ont d'extremes facilités dans un but tout d'abord pedagogique . Debut 20 ieme par binet je crois, au moment où l'education de masse prennait un reel essort. Ces tests n'ont pas été crée pour comparer des esprits moyens. Aujourd'hui on accompagne les tests de QI d'autres tests pour déceler d'autres troubles cognitifs permettant d'expliquer les résultats outranciers.

 

L'espèce humaine n'est pas faite pour être aussi conne. Comprenez le bien.

 

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certains devraient regarder l’excellent film  les dieux sont tombés sur la tête avant de traiter de primitifs des peuples comme les Bushmens, c'est vraiment un pur chef d'oeuvre et ça rentre parfaitement dans votre "débat" 

Edited by hassou

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est dingue quand même qu'en 2016 , on puisse apporter plus de crédit a un seul psychologue ( donc pas spécialiste du domaine) lambda , plutôt qu'a un quasi consensus d'une communauté scientifique, apolitique ou s'en rapprochant. Cela prouve bien que l'homme quand il a envie de croire en quelque chose , le fait aveuglément. 

Edited by Centsenza

Share this post


Link to post
Share on other sites

le type vient nommer des politiques quand on parle de faits scientifiques et toi tu plonges directement dans sa récupération politique.

 

Je ne sais pas ce qui est le plus insultant. Que ca fonctionne ou qu'il mise sur le fait que ca va fonctionner.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'était un pas un troll. Ce message faisait suite à celui de @Centsenza qui décrit cette propension à chercher le "spécialiste en rupture, la petite bête" pour mieux faire coller la réalité à ses désirs. On l'a vu ici avec le su-25 qui abat un avion de ligne en altitude de croisière ou encore des interprétations hasardeuses, sourcées, des évolutions du champ de température terrestre.  

Ces "gourous du web", spécialistes du biais de confirmation, ont leur utilité car parfois ils débusquent effectivement des loups. Cependant à haute dose ils sont nuisibles, on ne peut se forger une opinion sur la leur. 

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, jou0eur a écrit :

Lees deux profils en question sont des personnes de type primaire,  émotionnelles et actives avec une force logique inferieure a leur force émotionnelle.

 

Ils ne changeront pas d opinion avant d avoir change d emotion. On ne va quand meme pas aller jusqu'au conditionnement. Ces gens sont libres de penser ce qu'ils veulent.

Et le profil de JulianKane ? Tu l'associes à ces deux-là ? Je te demande parce qu'il a +1 le petit lien bien malhonnête et gerbant de Hegelus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×