Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
toxic

Présidentielle 2012 - Premier tour !

Premier tour présidentielle 2012  

499 members have voted

  1. 1. Au premier tour des présidentielle 2012, vous votez pour :

    • Eva Joly (Europe Ecologie - Les Verts)
    • François Bayrou (Modem)
    • François Hollande (PS)
    • Nicolas Sarkozy (UMP)
    • Marine Le Pen (FN)
    • Jean Luc Mélenchon - (Front de gauche)
    • Vote Blanc
    • Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière)
    • Nicolas Dupont-Aignant (Debout la République)
    • Philippe Poutou (NPA)
    • Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès)


Recommended Posts

oui,exactement une faute d'orthographe,mais on s'en tape,c'est pas une dictée

non. là, c'est plus une faute, c'est une insulte à la langue française.

Edited by FFunker

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ban je suis pas la avant le premier tour serait certainement une avancée pour notre pays.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Assez simple, tu augmentes énormément les dépenses et quasiment pas les recettes.

Rien que ça:

Quelques réponses de Mélenchon ou tiré des documents du FdG, c'est pas complet sur le smic pour pas faire un pavé mais y'a des argumentaires maousses sur le détail si tu veux en parler...

-SMIC à 1.700 euros brut par mois pour 35 heures

Là tu mélanges un peu les arguments car le relèvement du SMIC ne coûte pas à l'état mais aux entreprises concernées.

Mais on peut comprendre tes inquiétudes:

Aujourd’hui, le SMIC est à 1398,37 € brut mensuel pour un travail à temps plein (35 heures).

La proposition du Front de Gauche est de le passer à 1700 € brut mensuel en 2012 soit une augmentation de 300 € brut (ou 21,57%).

L'intérêt de cette augmentation repose sur le fait que le salaire minimum doit pouvoir assurer une vie décente (se loger, se chauffer, se déplacer, se soigner, s'instruire et se nourrir correctement).

L'un des arguments de la droite est d'annoncer qu'une hausse de 21,57% du SMIC est impossible dans le contexte actuel.

Cet argument n'est pas nouveau.

Il a été avancé lors de la mise en place des congés payés en 1936, puis lors du passage à 3 semaines en 1956, puis à 4 semaines en 1968 et enfin à 5 semaines en 1982.

Cet argument était aussi au rendez-vous lors de l'élargissement de la sécurité sociale à tous les travailleurs en 1945 ou lors de la réduction du temps de travail en 1919 (loi sur la journée de 8 heures) puis en 1936 (loi sur les 40 heures hebdomadaires).

L'augmentation du SMIC proposée par le Front de Gauche est moins importante que celle qu'ont obtenue les syndicats en mai 1968 et à l'époque comme aujourd'hui, les entreprises ont su y faire face...

La vraie question est la suivante : Est-ce possible, en 2011, de vivre décemment avec un SMIC à 1070 € net mensuel ?

-Remboursement à 100 % des dépenses de santé

La couverture santé à 100% par la Sécurité sociale que nous défendons représenterait au plus une dépense supplémentaire de 2% du PIB [produit intérieur brut].

C'est tout à fait réaliste car le pays n'a jamais été aussi riche et la part croissante consacrée à la santé n'est pas un poids mais un atout économique.

Financée par le travail, la protection sociale est rongée par le chômage, la précarité, les bas salaires et les exonérations des cotisations sociales accordées massivement sans que cela ait eu le moindre effet pour l’emploi.

La création d’emplois et l’augmentation des salaires créerons un cercle vertueux qui améliorera les comptes sociaux.

Nous assumons de rompre avec la logique de diminution de la part des revenus du travail et des cotisations sociales dans la richesse créée (10% du PIB en un quart de siècle soit prés de 200 milliards par an) pour favoriser une logique de financement public et solidaire basé sur la cotisation sociale.

Dans cette logique, nous proposons aussi de taxer les revenus financiers des entreprises.

-Droit à la retraite à 60 ans à taux plein

On nous dit qu’il faudrait travailler plus longtemps parce que nous vivons plus longtemps. Mais c’est précisément grâce à la retraite à 60 ans que nous vivons plus longtemps.

Historiquement, à mesure que l’âge de départ en retraite diminue - et d’une manière générale que la protection sociale s’améliore - l’espérance de vie augmente.

- Aujourd’hui l’espérance de vie en bonne santé n’est toujours que de 63 ans en France et 59 ans pour les ouvriers. Chacun doit avoir le droit de partir à la retraite quand il est encore en bonne santé.

- On nous dit que le nombre d’actifs par retraite à diminué et qu’il ne serait donc plus possible de financer la retraite à 60 ans. Mais, aujourd’hui 2 actifs produisent autant de richesse que 3 actifs en 1982 (instauration de la retraite à 60 ans). Il est donc tout à fait possible de continuer à financer la retraite à 60 ans. Une partie des taxes sur les revenus financiers des entreprises y sera consacré.

Evidemment c'est un choix de société qu'on peut refuser. Mais ça a été pensé, argumenté, et ça n'a rien à voir avec la ruine en trois ans...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprend pas le problème au fait que le SMIC ne permette pas une vie balla. C'est le salaire minimale, c'est dans le nom. On ferait mieux de valoriser les acquis de l'expérience des salariés pour maximiser leur mobilité professionnel afin qu'ils soient en mesure de faire jouer la concurrence pour avoir de meilleurs salaires.

Ou alors augmenter le SMIC devrait aller de pair avec une facilitation des licenciements.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprend pas le problème au fait que le SMIC ne permette pas une vie balla. C'est le salaire minimale, c'est dans le nom. On ferait mieux de valoriser les acquis de l'expérience des salariés pour maximiser leur mobilité professionnel afin qu'ils soient en mesure de faire jouer la concurrence pour avoir de meilleurs salaires.

Ou alors augmenter le SMIC devrait aller de pair avec une facilitation des licenciements.

Je précise que je suis d'accord avec toi sur le fond. Mais je me permets une remarque. globalement notre génération a conscience que les règles économiques ne permettent pas à l'homme de s'épanouir alors meme qu'il en a les moyens techniques. Le fait d''identifier la valeur d'un homme dans el collectif humain à son salaire est une chose qu'on n'accepte pas. une vision du monde trop rigide pour qu'on y adhère. D'une manière ou d'une autre, meme si parfois ca semble bien enfouit. Y'a quelque chose qui nous révolte là dedans. Y'a ce sentiment d'injustice qui prédomine. On a cette sensation que le monde soumit à la grille de lecture économique est bien trop rigide pour nous humain.

Il m'arrive de discuter avec des gens venant de toutes horizons. De démocraties comme de dictatures. De pays riches comme de pays pauvres, des riches comme des clodos. Les bons mots n'ont pas de visage. J'ai parfois droit à des commentaires auxquels je ne sais quoi répondre. Parce quece que je connais ne me permet pas de traiter ce genre de questions. C'est bien là une des grosses limites de la grille de lecture économique. "comment peut on justifier que l'argent circule plus librement que les hommes ?"

Après j'ia pas vocation à changer le monde. L'améliorer de manière locale est déjà suffisamment complexe pour moi. Et parfois pour éteindre ce sentiment de rejet de notre société, je me dis que le monde est ainsi avec ses règles. auparavant on pouvait être serf ou seigneur, à présent on peut être entrepeneur ou employé. Ainsi va le monde et bonne chance à tous.

Edited by Décembre

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'argument est pour le moins curieux ! Si les entreprises perdent en compétitivité et s'appauvrissent (voire disparaissent), l'Etat ne tardera pas à en patir...

Hors sujet. Tu as entendu parler d'un truc qui s'appelle la globalisation des échanges ? L'interdépendance des économies ? L'ouverture des frontières économiques ? Les contextes n'ont rien à voir. Par ailleurs, dans le cadre capitaliste mondialisé (qu'on peut remettre en cause mais je n'ai pas l'impression que Mélenchon propose un modèle alternatif mais c'est un autre débat) c'est en effet suicidaire.

Bonne question. C'est possible mais pas à Paris intra-muros. En même temps ça fait longtemps que les ouvriers ont été bannis des centres-ville. Après c'est l'éternel débat entre ceux qui privilégient l'égalité (comme toi) et ceux qui privilégient la liberté (comme moi). Et ne me sors pas que quand on est pauvre on ne peut pas être libre sinon je m'énerve (smile)

Ouais 2% du PIB c'est quasi que dalle. lol.

Le pays n'a jamais été aussi riche ? Tu rigoles evidemment ? On est plus riche aujourd'hui que pendant les 30 glorieuses ? c'mon...

Mon passage préféré, de loin. Donc les patrons (qui sont satan réincarné comme chacun sait) sont responsables de tout. Surtout j'aime bien ton postulat sur la "création d'emploi". Mélenchon arrive et les emplois vont fleurir comme par magie. Ou plutot les emplois vont découler de l'augmentation des charges sur les entreprises. Logique imparable :)

Le coup du cercle vertueux, même un prof de sc.eco au lycée n'ose plus l'avancer. Note bien que la théorie keynesienne est tout à fait noble et pertinente mais dans le contexte dans lequel elle a été créée, celui de 1945, à une époque qui ne connaissait pas, et de loin !, notre économie globalisée marquée par l'interdépendance.

Sérieux, la vigueur économique ne se décrète pas...

C'est très bien d'augmenter la part du travail et de taxer la finance d'affaires. Sans ironie. De là à privilégier le financement public dans un pays ou les prévèlements obligatoires atteignent un taux de 45% c'est risible.

Non, on vit plus longtemps par la généralisation des soins médicaux et par la baisse de la mortalité infantile (qui impacte l'espérance de vie au point que certaines régions aient pu connaitre des espérance de vie de 4 ans). En gros, l'homme individuellement vit aussi longtemps qu'il y a 25 siècles (les grecs avaient des centenaires, Isocrate par exemple), la différence est dans l'universalité des soins.

Tout à fait d'accord avec toi. Je suis pour un départ a la retraite indexé sur l'espérance de vie de la profession. Il est dégueulasse qu'un ouvrier parte à la retraite au même age qu'un prof.

Edit : je suis vraiment nul en mise en page dsl

Edited by gengiskhan20

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonne mise en page au contraire ! perso je sais pas comment tu fais pour quote des quote avec un cadre trop beau !

1/perdre de la compétitivité si le smic augmente, oui, mais toutes choses égales par ailleurs.

Si tu augmentes le salaire, est ce que les salariés , plus heureux, produiront + rendant plus compétitifs les produits français? à l'inverse, des salaries mal payés et mal considérés, en situation précaire (temps partiel) voir en sous emploi, je pense ils produisent bien moins que leur 'coût marginal' .

2/1070 net tu penses que c'est possible ? obligé d'être d'accord avec toi vu le nombre de smicards en France ...mais voilà les conditions de survie aussi . ça fait des travailleurs pauvres, qui galèrent (certains peut être sont satisfaits de cette situation il faut le reconnaître). Melanchon propose de vivre 'décemment' , ça veut pas dire tout le monde en S3 et aux Seychelles , mais juste de pouvoir 'vivre' et pas survivre.

3/je comprends pas le lien avec la théorie de Keynes ! il faut arrêter de croire que keynes était le frère de Marx...c'est mal connaitre son histoire et ses théories.

4/comment on été généralisés les soins médicaux, ils ont été finance comment ?? justement grâce à notre système de protection sociale. d'ou cette "universalité des soins" ,non?

Après sur le fond je pense on sera d'accord, son programme est difficilement applicable de nos jours. Mais il a le mérite de remettre l'être humain au centre de nos sociétés ce qui je pense est un facteur de croissance et de création de richesses. Une société ou ça va mal, ça aboutit à un contexte néfaste où les salaries ne sont plus motivés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

1/perdre de la compétitivité si le smic augmente, oui, mais toutes choses égales par ailleurs.

Si tu augmentes le salaire, est ce que les salariés , plus heureux, produiront + rendant plus compétitifs les produits français? à l'inverse, des salaries mal payés et mal considérés, en situation précaire (temps partiel) voir en sous emploi, je pense ils produisent bien moins que leur 'coût marginal' .

2/1070 net tu penses que c'est possible ? obligé d'être d'accord avec toi vu le nombre de smicards en France ...mais voilà les conditions de survie aussi . ça fait des travailleurs pauvres, qui galèrent (certains peut être sont satisfaits de cette situation il faut le reconnaître). Melanchon propose de vivre 'décemment' , ça veut pas dire tout le monde en S3 et aux Seychelles , mais juste de pouvoir 'vivre' et pas survivre.

3/je comprends pas le lien avec la théorie de Keynes ! il faut arrêter de croire que keynes était le frère de Marx...c'est mal connaitre son histoire et ses théories.

4/comment on été généralisés les soins médicaux, ils ont été finance comment ?? justement grâce à notre système de protection sociale. d'ou cette "universalité des soins" ,non?

Après sur le fond je pense on sera d'accord, son programme est difficilement applicable de nos jours. Mais il a le mérite de remettre l'être humain au centre de nos sociétés ce qui je pense est un facteur de croissance et de création de richesses. Une société ou ça va mal, ça aboutit à un contexte néfaste où les salaries ne sont plus motivés.

1) Personne ne fait l'éloge du sous-emploi ou du temps partiel. Mais, dans le cadre capitaliste qui est le notre (et je ne vois personne remettre en cause sérieusement le modèle capitaliste, ce qu'on peut regretter d'ailleurs), augmenter de 400, 500 ou 600€ le smic est suicidaire je maintiens. Et ce n'est pas en étant payer 300€ de plus que tu vas "mieux" ou "plus" produire. Nous vivons dans un monde ultra-compétitif. Je redis qu'on peut le regretter mais c'est le monde dans lequel nous vivons. Il va sans dire que sauf à sortir de l'UE et vouloir une france autarcique (mussolinienne en quelque sorte), la France ne peut rien changer à ce cadre global (mais agir à la marge).

2)Encore une fois, je viens de payer une nouvelle dent 2k€ parce-que pendant 5 ans j'ai pas eu de quoi me payer la couronne a 400€ donc voilà. Je sais ce que ca fait de galérer. Mais ça ne change rien au problème. Après, 1100€ c'est pas grand chose mais je maintiens que ça suffit pour vivre. Mais si la france pouvait se renforcer et dégager suffisamment d'excédent pour augmenter les minimas et le smic je serai le 1er ravi.

3)Le rapport avec Keynes est que ce brave John est le deus ex-machina de toute les politiques économiques de gauche, singulièrement de l'extrême-gauche. Sans vouloir être méchant, le virage de 1983 aurait du clore le débat (oui il existe des propositions de gauche économiquement plus intelligente, Piketty ne va pas tarder à sortir, mais l'horizon indépassable reste Keynes et l'idée de politique de relance par l'Etat).

4)L'assurance sociale a été crée par Bismarck, pas précisément un progressiste et en France par Tardieu chef d'un gouvernement de droite et la sécu moderne (45) est une reprise de lois édictées par Pétain en 1943. L'histoire est tjs plus complexe que les clichés...

Ceci dit je souscris à une universalité des soins (quoique mon côté libertarien...).

PS. : ma mise en page précédente est un pur hasard :)

Edited by gengiskhan20

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste un petit aparté:

Vous trouvez pas surprenant et déplorable qu'il n'y ait aucun débat d'idées entre les candidats à l'élection présidentielle?

Pour l'instant on a le droit à des petites phrases de chaque candidat, qui essayent chacun de trouver le bon mot pour que l'attention soit portée sur lui...

Mais bon dieu, moi je veux des confrontations sur les idées et les grands enjeux qui vont se dresser dans les 5 ans qui viennent, notamment

l'avenir de l'Europe et de la France, la désindustrialisation, l'immigration, l'éducation,...

Pourquoi les chaines du service public ne nous proposent pas un éclairage sur chacun de ces thèmes et sur la position de chaque candidat??

Veut-on que l'élection se joue sur une posture, un look, un mot, un slogan?

Est-ce délibéré?

Share this post


Link to post
Share on other sites
on sait comment ça a finit.

FFunker c'est le mec qui a pas encore compris que son orthographe ne lui donne pas les moyens de sa pédanterie orthographique.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui voilà Keynes c'était pour relancer en cas d'insuffisance de la demande effective, pas pour créer artificiellement de la croissance. En gros quand c'est la grande dépression et que les consommateurs sont pessimistes et les entrepreneurs aussi, tout se bloque, et il reste que l'état pour relancer la machine. (ou peut être la main invisible qui viendrait déverser des brouettes de billet de 500 euros). Après en 1983 le problème c'est que la France était le seul pays à faire une relance donc les autres pays en ont profité.

Mais jamais Keynes ne disait endetter vous à outrance et jamais il a dit que pour envisager une croissance il fallait que l'état intervienne sans cesse. tout ça ce sont les imposteurs qui pensent être libéraux qui veulent nous faire croire ça. En attendant en 2007/2008 au sommet de la crise, quelles solutions pour relancer la machine ? laisser encore + de banques faire faillites et attendre que la main invisible fasse le travail ?

sinon pour la relation sur le salaire versé et la productivité, il y a plein de théorie sur ce sujet, dont le salaire d'efficience. Pour toi si on te paye 300 euros de plus tu vas pas être incité à + produire ? J'ai du mal à le croire, car si tu produis pas malgré cette hausse de salaire, tu seras licencié perdant ce salaire 'd'efficience' en échange d'allocations bien plus faibles avec un risque de plus jamais retrouver un travail incluant cette prime d'efficience.Le coté ultra compétitif c'est pour nous dire en fait étant donné le niveau du chômage aujourd'hui, il y aura toujours des gens prêts à accepter un salaire + faible, ou que les salariés ne sont pas en position de force pour demander des salaires + élevés. Bah pour moi un salaire faible c'est un mauvais signal envoyé aux salariés qui du coup préfèrent attendre des meilleurs opportunités car ils estiment produire + que le salaire proposé, du coup sur le marché du travail il reste que les moins bons qui acceptent de travailler pour un salaire faible, d'ou un niveau de productivité faible. Alors que si les salaires étaient + élevés ça va attirer les 'bons' et la productivité sera meilleure. Des salaires élevés entraînent une concurrence qui peut pousser à la hausse la productivité alors que des salaires faibles ça pousse à la baisse la productivité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Me souvient plus des détails de ton texte mais je me rappelle que je me demandais ce que ça venait faire dans ce thread.

C'est bien d'avoir des idées mais il faut que ça s’intègre dans un mouvement, dans une histoire, dans des rapports de force sinon ça ne sert pas à grand chose dans une perspective politique.

C'est ce que je reprochais aux partisans d'Ausselineau, si ça reste un parcours personnel c'est plus intéressant d'écrire des livres pour peser dans le futur que de s'inscrire dans une compétition électorale comme la Présidentielle.

L'échange d'idées c'est bien mais il faut que ça puisse déboucher sur du concret un jour et pour ça faut accepter de se projeter dans un parcours collectif, même si ça veut dire faire des concessions.

Je justifie mon -1.

Asselineau a subit une censure rare à mon sens. Si le CV de ce candidat ne t'attire pas, je le conçois tout à fait mais ici on a un problème de liberté d'expression!

S'il n'arrive même pas à avoir une tribune publique en étant candidat c'est pas en écrivant des bouquins, et comptant sur une médiatisation, du coup encore moins probable qu'il risque de diffuser ses idées. Donc je pense qu'il a eu raison d'essayer de se lancer d'autant plus qu'AUCUN des autres candidat ne propose la même chose que lui.

Assez simple, tu augmentes énormément les dépenses et quasiment pas les recettes.

Rien que ça:

-Remboursement à 100 % des dépenses de santé

-SMIC à 1.700 euros brut par mois pour 35 heures

-Droit à la retraite à 60 ans à taux plein

Ça me paraît totalement irréalisable au regard de ce qui se passe dans les pays qui nous entourent et avec qui on commerce.

C'est parce que le FdG ne va pas assez loin que cela semble irréalisable mais ces prestations sont parfaitement applicable une fois que l'on a nettoyé le système... On peut même aller beaucoup plus loin mais ça c'est vraiment utopiste actuellement :)

Juste un petit aparté:

Vous trouvez pas surprenant et déplorable qu'il n'y ait aucun débat d'idées entre les candidats à l'élection présidentielle?

Pour l'instant on a le droit à des petites phrases de chaque candidat, qui essayent chacun de trouver le bon mot pour que l'attention soit portée sur lui...

Mais bon dieu, moi je veux des confrontations sur les idées et les grands enjeux qui vont se dresser dans les 5 ans qui viennent, notamment

l'avenir de l'Europe et de la France, la désindustrialisation, l'immigration, l'éducation,...

Pourquoi les chaines du service public ne nous proposent pas un éclairage sur chacun de ces thèmes et sur la position de chaque candidat??

Veut-on que l'élection se joue sur une posture, un look, un mot, un slogan?

Est-ce délibéré?

C'est juste honteux! Et l'excuse comme quoi, c'est parce que c'est trop dur de compter le temps de chacun WTF!

Avec tout l'excès de médiatisation que l'on subit de toute part, c'est juste incompréhensible de ne pas voir plus de débat, à ce moment de la campagne...

On va devoir attendre les clips après la météo?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aimerais qu'on m'explique concernant le smic a 1700

Comment on passe le smic a 1700 mensuel sans qu'il y ait une inflation de batard qui l'accompagne et rend donc la mesure bien inutile?

Je veux dire une grande surface c'est des centaines de personnes au smic pour remplir les rayons et scanner vos articles a la caisse, des centrales d'achats ou ya que des smicards pour empiler les cartons.

Avec beaucoup de LSD je veux bien croire que leclerc va rogner sur ses marges pour proposer les produits au meme prix.

Dans la réalité ca va faire un effet domino qui va retomber sur la gueule du producteur qui va lui meme devoir faire face a une augmentation du prix de sa main d'oeuvre. Et je ne parle pas des difficultes des producteurs genre laitiers, agricoles qui deviendrait sans doute suicidaires avec encore plus de pression des grands groupes, des normes environnementales tout en voyant le smic augmenter considérablement.

Comment on explique a ceux qui ont 10 ans d'ancienneté, qui ont commencé au smic et qui touchent maintenant 2 euros de plus que le smic (horaire) qu'ils vont revenir au smic?

Comment on explique aux classes moyennes (je parle pas des enc**és de capitalistes, je parle des couples a 3,5k, 4k) qu'avec leur bts finalement ils vont gagner le smic ou a peine plus?

Comment on peut dire qu'on continuera a etre compétitif industriellement parlant si on rajoute une telle charge supplémentaire sur la masse salariale.

Je rappelle que dans la vrai vie, on n'empeche pas une grosse entreprise de délocaliser, c'est impossible. Et la technique pour ce genre de trucs c'est un diagramme avec 2 constantes la rentabilité et la perspective d'avenir. Quand l'entreprise est trop en bas a gauche du diagramme elle saute.

Le vrai levier pour aider les smicards c'est l'acces au logement, et dechatte melenchon s'en branle ou presque, contrairement a Hollande qui a le programme le plus complet sur ce point (et je suis tout sauf fan de flamby et son programme).

Pour la retraite petite question troll :

Comment melenchon va reussir a convaincre les régimes speciaux de passer a la retraite a 60 ans (il veut l'égalité non?) quand on sait qu'une partie de ses electeurs potentiels profite actuellement de ces régimes, et qu'il a jusqu'alors été impossible d'y toucher.

deuxieme question : Pourquoi le Japon qui a une meilleure esperance de vie que nous a un depart a la retraite entre 67 et 69 ans? Je croyais que notre esperance de vie incroyable etait du a la retraite a 60 ans

Enfin concernant la sécurité sociale, j'ai vraiment pas l'impression qu'on vit dans un pays qui laisse mourrir qui que ce soit. Je vois pas en quoi c'est quelque chose de primordial pour les 5 prochaines années. CF : l'esperance de vie francaise qui est sans doute plus une consequence de la bonne securite sociale que de la retraite a 60 ans.

Edited by mrpropre99

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais pas revenir sur tout, d'autant que j'ai donné des liens où on répond à la plupart de vos arguments.

Après le FdG ne nie pas que le programme ne se mettra pas en place sans difficultés.

C'est une nouvelle société qu'il s'agit de mettre en place, en changeant beaucoup de perspectives et d'organisations actuelles.

Mais avec la crise actuelle des pays occidentaux, avec la crise de l'énergie qui vient et les défis écologiques majeurs à relever, ça me parait dramatique de n'envisager que des changements cosmétiques, au risque de laisser à la guerre ou à la révolte le soin de régler le chaos.

Comme on dit au FdG: "Pensez le changement ou changer les pansements"... il faut choisir.

Je répète que je crois que Mélenchon est le seul des dix candidats à avoir un programme global pensé et assumé.

Il est d'ailleurs le seul à animer sérieusement cette campagne.

Le seul à exiger des débats à la télé avec l'ensemble des candidats comme ça a été le cas pour les primaires socialistes.

Et les médias seraient ravis de les organiser si Sarko et Hollande ne faisaient pas tout pour éviter ce genre de confrontations avant le second tour.

Et oui la France est beaucoup plus riche aujourd'hui que pendant les 30 glorieuses, et beaucoup plus productive!

Il faut être très jeune ou au smic pour ne pas s'en rendre compte :pirate:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aimerais qu'on m'explique concernant le smic a 1700

Comment on passe le smic a 1700 mensuel sans qu'il y ait une inflation de batard qui l'accompagne et rend donc la mesure bien inutile?

Argumentaire FdG:

Historiquement, les salariés sont plutôt les gagnants des périodes d'inflation. Les prix augmentent mais les salaires suivent cette augmentation, il n'y a donc pas de perte de pouvoir d'achat en période d'inflation pour eux. En revanche, l'épargne s’érode et c'est pour cette raison que les rentiers ne souhaitent surtout pas un retour de l'inflation.

D'autre part tu as raison: tous les salariés qui ne sont pas loin du smic vont se sentir lésés et vont réclamer des augmentations.

C'est aussi le but.

Mais comme je le disais plus haut en 1968 on a augmenté le % du smic beaucoup plus que ce qu'on propose cette fois-ci, et on a survécu. Et c'était à peu près pareil en 1981.

...

Comment on peut dire qu'on continuera a etre compétitif industriellement parlant si on rajoute une telle charge supplémentaire sur la masse salariale.

Je rappelle que dans la vrai vie, on n'empeche pas une grosse entreprise de délocaliser, c'est impossible. Et la technique pour ce genre de trucs c'est un diagramme avec 2 constantes la rentabilité et la perspective d'avenir. Quand l'entreprise est trop en bas a gauche du diagramme elle saute.

Le vrai levier pour aider les smicards c'est l'acces au logement, et dechatte melenchon s'en branle ou presque, contrairement a Hollande qui a le programme le plus complet sur ce point (et je suis tout sauf fan de flamby et son programme).

Contrairement à ce qu'on croit, la plupart des petits salaires ne sont pas délocalisables: tu vas pas aller au supermarché en Chine pour trouver des caissières moins chères, ni te faire couper les cheveux en Pologne...

L'essentiel des smicards sont des femmes à temps partiel, pas des ouvriers qualifiés.

Et on met évidemment en place une part de protectionnisme au niveau européen pour lutter contre le dumping social.

Sinon y'a deux pages précises sur le logement dans le programme de Mélenchon, on peut rentrer dans le détail si tu veux.

Edited by Stromboli

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PMU : Daily Legends
PMU : Daily Legends