Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
toxic

Présidentielle 2012 - Premier tour !

Premier tour présidentielle 2012  

499 members have voted

  1. 1. Au premier tour des présidentielle 2012, vous votez pour :

    • Eva Joly (Europe Ecologie - Les Verts)
    • François Bayrou (Modem)
    • François Hollande (PS)
    • Nicolas Sarkozy (UMP)
    • Marine Le Pen (FN)
    • Jean Luc Mélenchon - (Front de gauche)
    • Vote Blanc
    • Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière)
    • Nicolas Dupont-Aignant (Debout la République)
    • Philippe Poutou (NPA)
    • Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès)


Recommended Posts

Meme si tu dis ça pour vanner, jamais je ne parlerais d'"UMPFN", faut vraiment rien avoir dans le citron pour amalgamer 2 partis (que ce soit PS et UMP ou UMP et FN, ou PS et Front de gauche, etc).

Et on peut dire que c'est plus facile de faire la navette droite "classique"/extrême droite et vice-versa que de

passer de l'extrême gauche à la gauche social-démocrate/libéral ? (Ou alors je connais plus de cas pour l'un que pour l'autre et j'ai une vision biaisé)

Ce qui me vient à l'esprit tout de suite c'est les anciens d'Occident qui se retrouvent à l'UMP aujourd'hui, un Bruno Mégret qui passe du RPR au FN et enfin au MNR.

C'est possible qu'il y ait des exemples dans l'autre camp (gauche) mais j'ai l'impression que c'est plus cohérent d'évoluer politiquement de cette manière à droite de l'échéquier politique. Même en prenant en compte des idéologies comme le gaullisme.

Surtout je ne nie pas qu'il soit possible d'avoir du cynisme, de l'hypocrisie dans la plupart des partis, des syndicats et que les choses soient plus flous, plus complexes.

Ca a l'air d'en faire chi** certains (pas forcément sur ce forum) mais y'a des passerelles entre les deux extrêmes, du boulangisme à certains égarements d'anciens communistes. Voir des écervelés comme Riposte Laïque, des "intellectuels" comme Francois Duprat pour le FN à Alain Soral (qui admire le premier d'ailleurs).

Edited by Ryf86

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le gaullisme n'est pas une idéologie.

Passer de la gauche à l extrême-droite est plus courant qu'on ne le croit (cf.vichy, deat&co)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sarkozy propose d'exonérer de charges l'embauche des chômeurs de plus de 55 ans

AFP

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/03/18/97001-20120318FILWWW00263-sarkozy-veut-exonerer-de-charges-l-embauche-de-chomeurs-de-plus-de-55-ans.php

Le président-candidat Nicolas Sarkozy a proposé ce soir sur M6 l'exonération des charges sociales pour l'embauche de chômeurs de plus de 55 ans en CDI ou en CDD d'au moins six mois. "Je propose pour toute personne au chômage de plus de 55 ans qui serait embauchée avec un CDI ou un CDD d'au moins six mois l'exonération à 100% permanente de charges sociales", a-t-il déclaré lors de l'émission Capital.

à priori bonne idée pour augmenter le taux d'emploi des seniors, mais du coup c'est l'état qui va prendre pour lui le manque à gagner ? ce qui risque de compenser les gains sur le recul de l'âge à la retraite,non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et on peut dire que c'est plus facile de faire la navette droite "classique"/extrême droite et vice-versa que de

passer de l'extrême gauche à la gauche social-démocrate/libéral ? (Ou alors je connais plus de cas pour l'un que pour l'autre et j'ai une vision biaisé)

Il y a plein d'ex-trotkyste dans le PS, celui qui a le mieux réussi étant Jospin.

Dans un autre genre on pourrait citer BHL qui était maoiste, ou Cohn-Bendit et bien d'autres imbéciles qui ont fait Mai 68.

L'explication du passage de l'extrême-gauche vers la gauche a, je crois, bien été saisie par Max Stirner : "Si on n'est pas communiste à 20 ans, c'est qu'on a pas de cœur. Si on l'est toujours à 40 ans, c'est qu'on a pas de tête."

Ca a l'air d'en faire chi** certains (pas forcément sur ce forum) mais y'a des passerelles entre les deux extrêmes, du boulangisme à certains égarements d'anciens communistes. Voir des écervelés comme Riposte Laïque, des "intellectuels" comme Francois Duprat pour le FN à Alain Soral (qui admire le premier d'ailleurs).

De même que s'il y avait le mot socialiste dans national-socialiste, ce n'est peut-être pas pour rien.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca a l'air d'en faire chi** certains (pas forcément sur ce forum) mais y'a des passerelles entre les deux extrêmes, du boulangisme à certains égarements d'anciens communistes. Voir des écervelés comme Riposte Laïque, des "intellectuels" comme Francois Duprat pour le FN à Alain Soral (qui admire le premier d'ailleurs).

D'ailleurs un type (Emmett Grogan) a tenté l'expérience de lire un discours d'Hitler, sans révéler l'auteur, devant des hippies à Haight-Ashbury dans les années 70, discours qui a été acclamé.

Et à l'inverse, récemment, à la radio, Marine Le Pen a lu à Mélenchon un discours de Georges Marchais, toujours sans révéler l'auteur, et Mélenchon l'a pris pour "un discours des années 30" (i.e. pour un discours fasciste).

Stromboli tes -1 sont si flatteurs :my-heart-for-you:

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour répondre sérieusement quand meme, en cas de 2eme tour, Le pen contre X (Hollande, Sarkozy, Bayrou, Mélanchon etc...), 90% des électeurs qui n'ont pas voté Le pen au 1er tour voteront X au 2eme.

Pour donner l'exemple de 2002, 720 000 voies en + pour Le Pen au second tour soit +15%, assez inquiétant quand même.

Je trouve grossier de penser que le travail d'un eurodéputé se limite à siéger. Ce serait comme de croire que le travail d'un élève se résume à aller en cours, pourtant certains n'ont pas le bac et d'autre les félicitations du jury.

C'est pas grossier que de souligner l'absentéisme aux séances d'un élu qui a reçu notre suffrage! L'élu en question qui a sollicité nos votes, nous a vendu un programme, touche un salaire et cotise à ses caisses grâce à notre confiance serait plus efficace en dehors de l'hémicycle que pendant les débats? Il doit être sacrément sûr de lui pour nous apporter plus que ceux qui siègent....

Je demande à voir! S'il arrive à rester aussi compétent qu'il se prétend sur les sujets qu'il a à traiter en ne siégeant pas, je m'incline.

Non j'ai une maison dans un petit village du Sud-Ouest d'ailleurs je pars m'y installer définitivement et je vote là bas à présent, je sais aussi comment le maire a été élu et pourquoi, je me permettrais pas de m'exprimer sur un sujet que je ne connais pas :

un témoignage de maire parmi tant d'autres:

A Wasserbourg, « j’ai l’impression d’être un larbin »

Assis derrière la grande table du conseil municipal de Wasserbourg, Jean-Paul Iltis, 65 ans, soupire. Maire depuis 1989, il affiche sa lassitude : « Je ne sais pas pourquoi je suis encore là. Quand je viens à la mairie, c’est avec la peur au ventre. » Pourtant, sa commune, il la connaît bien et il ne manquait pas d’enthousiasme lorsqu’il a pris ses fonctions. « Je voulais servir mon village en réalisant des projets qui me tenaient à cœur. J’ai fait ce pour quoi on m’a élu mais à présent je n’ai plus l’impression de pouvoir avancer. »

Aujourd’hui, il compte les jours qui le séparent de la fin de son mandat. « Ce sera un soulagement et même une libération. »

Le manque d’écoute et de reconnaissance des autres échelons administratifs, les responsabilités grandissantes et les nombreuses plaintes des administrés : voilà ce que ne supporte plus Jean-Paul Iltis. « Tout cela devient pesant, insiste-t-il. Dans une petite commune, le maire est censé tout connaître et tout faire. C’est de pire en pire. J’ai souvent l’impression d’être un larbin. La fonction de maire est devenue très ingrate. » Retraité depuis 1999, il regrette aussi que sa vie familiale pâtisse de sa fonction électorale. « Chaque jour, je consacre plusieurs heures à la commune, explique-t-il. Mais cela ne suffit pas, les gens nous croient à leur disposition. Quelqu’un est même venu rouspéter chez moi le soir de la Saint-Etienne, alors que je dînais en famille. Et tout ça pour une histoire de permis de construire ! » Son successeur ? « Je me fous de savoir qui ce sera. Tout ce qui compte pour moi, c’est que je serai enfin tranquille... ».

J'adorerai savoir qui ce maire a parrainé du coup ! :sifflote:

Et sinon, un sondage sur l'absentéisme vient de sortir à 30% ce qui serait juste au dessus du score de 2002...

9839f0c30b577c90fd8eef0e688d3618.png

Avec les enjeux imminents et la crise ambiante, je trouve ce score particulièrement élevé!

Edited by auryn

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs un type (Emmett Grogan) a tenté l'expérience de lire un discours d'Hitler, sans révéler l'auteur, devant des hippies à Haight-Ashbury dans les années 70, discours qui a été acclamé.

Et à l'inverse, récemment, à la radio, Marine Le Pen a lu à Mélenchon un discours de Georges Marchais, toujours sans révéler l'auteur, et Mélenchon l'a pris pour "un discours des années 30" (i.e. pour un discours fasciste).

Ces exemples illustrent - bien au-delà des vases communiquants entre les extrêmes - que le contenu d'un discours politique est le plus souvent vide, langue de bois ou enfonce des portes ouvertes. Et que quelques mots bien choisis suffisent à transformer un discours révolutionnaire en discours réactionnaire (et vice-versa) :

« Habitants de Plassans, l'heure de l'indépendance a sonné, le règne de la justice est venu… »

(...)

Roudier déclara qu’avant tout il serait bon d’adresser une proclamation aux habitants. Pierre, justement, lisait celle que les insurgés avaient laissée sur une table.

— Mais, s’écria-t-il, voilà qui nous convient parfaitement. Il n’y a que quelques mots à changer.

Et, en effet, un quart d’heure suffit, au bout duquel Granoux lut, d’une voix émue :

« Habitants de Plassans, l’heure de la résistance a sonné, le règne de l’ordre est revenu… »

Emile Zola, La Fortune des Rougon

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'adorerai savoir qui ce maire a parrainé du coup ! :sifflote:

Et sinon, un sondage sur l'absentéisme vient de sortir à 30% ce qui serait juste au dessus du score de 2002...

Avec les enjeux imminents et la crise ambiante, je trouve ce score particulièrement élevé!

1. j'explique justement que ces maires de petits villages ne parrainent pas à tort ou à raison chacun jugera.

2. Concernant l'abstentionnisme je pense qu'au contraire elle sera d'autant plus importante vu que le français trouvent que les préoccupations des candidats sont bien trop éloignées de leurs tracas quotidiens.

Pour exemple j'ai entendu hier une personne dire "je n'irais pas voter parce que j'ai entendu Hollande dire qu'il ne baisserait pas les taxes sur les carburants...", je trouve ça étrange mais bon...

Le MES aussi est passé par là, les électeurs les plus compétents savent que le pouvoir du président se trouvera à présent dilué en raison de la contribution française.

Edited by speedrun

Share this post


Link to post
Share on other sites

Devenez un expert en langue de bois : tableau d'apprentissage.

Mode d'emploi : commencez votre discours par la case en haut à gauche, elle se trouve dans la colonne 1. Choisissez ensuite une case, n'importe laquelle, dans la colonne 2, puis dans la colonne 3 et dans la colonne 4. Puis revenez en colonne 1, où vous voulez, et recommencez une autre phrase sur le même principe.

Tableau de Jacques Poustis, retouché par Georges Charpak et Henri Broch.

1 2 3 4

Mesdames, Messieurs la conjoncture actuelle doit s'intégrer à la finalisation globale d'un processus allant vers plus d'égalité.

Je reste fondamentalement persuadé que la situation d'exclusion que certains d'entre vous connaissent oblige à la prise en compte encore plus effective d'un avenir s'orientant vers plus de progrès et de justice.

Dès lors, sachez que je me battrai pour faire admettre que l'acuité des problèmes dans la vie quotidienne interpelle le citoyen que je suis et nous oblige à aller de l'avant dans la voie d'une restructuration sociale dans laquelle chacun pourra enfin retrouver sa dignité.

Par ailleurs, c'est en tout connaissance de cause que je peux affirmer aujourd'hui que la volonté farouche de sortir notre pays de la crise a pour conséquence obligatoire l'urgente nécessité d'une valorisation sans concession de nos caractères spécifiques.

Je tiens à vous dire ici ma détermination sans faille pour clamer haut et fort que l'effort prioritaire en faveur du statut précaire des exclus conforte mon désir incontestable d'aller dans le sens d'un plan correspondant véritablement aux exigences légitimes de chacun.

J'ai depuis longtemps (ai-je besoin de vous le rappeler) défendu l'idée que le particularisme dû à notre histoire unique doit nous amener au choix réellement impératif de solutions rapides correspondant aux grands axes sociaux prioritaires.

Et c'est en toute conscience que je déclare avec conviction que l'aspiration plus que légitime de chacun au progrès social fait des préoccupations de la population de base dans l'élaboration d'un programme plus humain, plus fraternel et plus juste.

Et ce n'est certainement pas vous, mes chers compatriotes, qui me contredirez si je vous dis que la nécessité de répondre à votre inquiétude journalière, que vous soyez jeunes ou âgés, entraîne une mission somme toute des plus exaltantes pour moi : l'élaboration d'un projet porteur de véritables espoirs, notamment pour les plus démunis.

Le talent de l'orateur consiste à articuler ces phrases avec conviction.

Have fun!

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'arrive plus à croire une seule seconde que Villepin n'ait pas eu ses signatures.

Sans brag aucun, j'ai annoncé il y a plusieurs semaines à ma douce : "Villepin va se débrouiller pour ne pas avoir ses 500 signatures ; ça lui permettra de ne pas se dédire et d'annoncer que Sarkozy est le candidat le plus proche de ses idées". Ainsi, il garde la tête haute, se réserve pour l'avenir.

C'était couru d'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 2012, au premier tour des présidentielles, vous voterez pour ?

efa choly! :zorro:

Edited by captainzizou

Share this post


Link to post
Share on other sites

caaalmes toi!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ne se contenter que de ou seulement se contenter ? Non parce que là tu sembles vouloir dire l'inverse de ce que tu as écrit ...

c'est "l'éventail des candidatures est assez large pour ne PAS se contenter de parler uniquement du FN.."qu'il a voulu dire,il me semble.

Edited by captainzizou

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention amis (?) marseillais, après Sarkozy qui convoque son gouvernement sur toutes les chaînes de tv pour se refaire une virginité sur le dos des victimes d'un serial killer, voilà que Gaudin refuse à Mélenchon d’organiser une manif monstre dans votre ville dans quelques jours.

N'hésitez pas à lui faire savoir que les vieux requins de la politique n'ont pas tous les pouvoirs, même dans la cité phocéenne!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nom commun :

décence /de.sɑ̃s/ féminin

1. Bienséance en ce qui concerne les lieux, les temps et les personnes.

  • […] : elles étaient, l’une pour l’autre, l’idéal d’une certaine perfection de manières tant soit peu froides et composées, qu’elles appelaient décence et dignité. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)

  • […] une décence qu'on ne trouve pas à ce point dans les campagnes où la trivialité est si commune. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.31)

    2.(En particulier) Bienséance en ce qui concerne les bonnes mœurs.

    • Dans cette foule de jeunes gens, hommes et femmes, partout le sérieux, la décence; pas le moindre soupçon de rigolade bête ou vulgaire, de gaudriole, de grivoiserie, ni même de flirt. On respire partout une sorte de ferveur joyeuse. — (André Gide, Retour de l'U.R.S.S. -1936)

Edited by Ryf86

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
Unibet : Calendrier de l'Avent
Unibet : Calendrier de l'Avent