Jump to content
This Topic
Blasko

Les crises de la dette

Recommended Posts

 
Athènes : la banque centrale de Grèce visée par un attentat  

Publié le 10.04.2014, 09h16 | Mise à jour : 09h29

 
picto-email.gif
 
 
 
 
3757179_lou787-036391-01-02_640x280.jpg
Athènes (Grèce), jeudi matin. Des techniciens de la police scientifique grecque examinent la carcasse calcinée de la voiture piégée qui a explosé devant le siège de la Banque centrale.  |AFP PHOTO/ LOUISA GOULIAMAKI picto-diapo.gif
 
Le siège de la Banque de Grèce a été visé par un attentat à la voiture piégée, jeudi matin, dans le centre d'Athènes. L'explosion est intervenue vers 2h55 GMT (4h55 heure française) dans un véhicule garé sur le trottoir face au siège de la banque centrale, à proximité immédiate d'un bureau de la troïka UE, BCE, FMI des bailleurs de fond internationaux du pays, selon les premiers éléments de police. 
 
La déflagration n'a pas de fait de blessé, selon la même source. Les dégâts n'ont pas encore été évalués.

Selon la police, la voiture de marque Nissan, un véhicule volé, était chargée de 75 kilos d'explosifs. Un appel téléphonique au site internet d'actualité Zougla et au journal Efymerida ton Syndakton avait prévenu les forces de l'ordre une heure avant le déclenchement du mécanisme.

Cette attque à l'explosif intervient alors que la Grèce lance, ce jeudi matin, sa première émission de dette à moyen terme depuis 2010 et depuis son exclusion des marchés financiers en raison de la crise des dettes souveraines. L'opération, préparée depuis des mois, porte, selon une source gouvernementale, sur une obligation de 2,5 milliards d'euros. Sa réussite, basée sur la confiance des investisseurs, représente une étape politique et économique hautement importante pour le gouvernement de coalition conservateurs-socialistes d'Antonis Samaras. Vendredi, le Premier ministre reçoit à Athènes la chancelière allemande Angela Merkel pour sa deuxième visite en Grèce depuis le début de la crise. 

Les attentats, généralement sans victime, visant des cibles économiques, institutionnelles, politique, sont fréquents en Grèce et généralement attribués à la mouvance anarchiste dont les organisation revendiquent fréquemment ces opérations.

 

 

LeParisien.fr avec_afp.jpg

 

 

ça commence. Certainement la jalousie valmont.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais que tu peux ouvrir un compte mixte eur/yuan assez facilement chez ICBC Paris (grosse banque chinoise plutôt bien foutue). Déjà pratique en soi pour coffrer un peu de yuan, je suppose ensuite qu’ils sont tout à fait à même de proposer ce type de placement.

Ensuite, je pense que n’importe quelle agence HSBC premier peut le faire. Mais leurs critères sont un peu casse couille : domicilier chez HSBC ses revenus d'un montant supérieur ou égal à 4 500 € par mois au niveau individuel(ou 6 000 € au niveau du ménage) ou de confier un montant d'avoirs supérieur ou égal à 75 000 € : dépôts, titres, assurance-vie...

Share this post


Link to post
Share on other sites

A Paris parce que ICBC est pas présent en province ?

 

C'est sûr que j'ai moyen confiance en la BNP, mais par ex. dans le cas d'une possible saisie d'une partie de l'épargne, ICBC serait soumis aux mêmes contraintes non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

A Paris parce que ICBC est pas présent en province ?

 

C'est sûr que j'ai moyen confiance en la BNP, mais par ex. dans le cas d'une possible saisie d'une partie de l'épargne, ICBC serait soumis aux mêmes contraintes non ?

Que je sache ICBC n’est pas encore présente en province. Mais ca ne devrait pas durer... Faut creuser.

 

ICBC en France est une banque de droit Français, donc sur les produits d'investissement réglementés, ce sera le même tarif (assurance vie, livrets A, codevi, etc).

 

Par contre, ils peuvent te proposer des investissements maisons qui eux, ne le seront pas.

 

De plus, dans le cas d’une banque qui saute à la chypriote suite à une trop grande exposition aux dettes souveraines pourries... ICBC ne risque pas de sauter.

 

Selon ton capital, ils peuvent aussi je pense relativement facilement te proposer des investissements dans une de leur filiale située sous des cieux plus cléments (mais pense bien à le déclarer au fisc 8| ).

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0203444509192-le-parlement-europeen-adopte-l-union-bancaire-664803.php

Alléluia

 

 

Désormais, selon le principe du renflouement interne ou "bail-in", ce seront les créanciers et les actionnaires qui seront sollicités en premier lieu pour renflouer les banques ou supporter leurs défaillances, et non l'argent public.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment!? Une bonne loi viendrait de l'UE?

 

Impossible, c'est totalement contraire au catéchisme en vogue.

 

Tu as remarqué, dans la phrase ce seront les créanciers et les actionnaires qui seront sollicités en premier lieu,

 

Il y a EN PREMIER LIEU.

 

Ce qui veut dire que si ça s'effondre, tout le monde passera à la caisse quand même.

Mais bon, ça mange pas de pain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'espère quand même que ce sont les actionnaires avant les créanciers. Et curieux de voir comment ça se passe en pratique, la BCE entre-elle dans le capitale de la banque qui fait défaut au détriment des actionnaires ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'espère quand même que ce sont les actionnaires avant les créanciers. Et curieux de voir comment ça se passe en pratique, la BCE entre-elle dans le capitale de la banque qui fait défaut au détriment des actionnaires ?

En pratique il y a déjà eu cette année une banque slovène, la Nova KBM, qui a fait défaut. Ils ont pris de l'argent aux actionnaires et aux déposants... polonais. Les slovènes ont été épargnés. Ils ont ensuite demandé officiellement à la BCE si la procédure était conforme à la nouvelle réglementation (pas encore votée...) et cette dernière a répondu que oui.

Il est évident que tout le monde se moque de cette banque et que la procédure serait différente pour Deutsche Bank ou la Société Générale mais l'idée est là : on sait que c'est inéluctable, on ne vote pas l'union bancaire au prix d'un long bras de fer pour "renforcer les institutions" alors qu'on est "sorti de la crise" mais bien parce qu'il est prévu de l'appliquer. Vu les manques dramatiques de liquidité des banques, tout le monde paiera pas de souci. Le tout pour les actionnaires est de s'être pris suffisamment de dividendes pour en sortir indemne.

Quand, là est la grande question.

Edited by Luckylouser

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment la banque elle même peut-elle exproprier les actionnaires ? Elle vend de force leur titre sur le marché, mais qui achèterait ?

Elle peut leur demander à ses actionnaires de mettre de l'argent frais, par exemple par une levée de fonds... De toute façon rien n'est clair sur la façon dont ça se ferait, il faudra attendre de voir comment ça se passe au cas par cas. L'annonce des actionnaires dans le projet de loi est surtout de la communication pour réduire l'emphase sur "les créanciers" (= les gens). Un peu comme les phrases grandiloquentes sur la fin des paradis fiscaux et de la spéculation quelques mois après la faillite de Lehman Brothers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment la banque elle même peut-elle exproprier les actionnaires ? Elle vend de force leur titre sur le marché, mais qui achèterait ?

Elle vend les murs (qui appartiennent aux actionnaires), toutes les petites agences ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

euh, on a jamais été sorti de la crise, on a juste mangé l'apéro là... L'entrée est pour bientôt. Jamais les banques ont prêtées autant sans avoir la sûreté financière et les précautions nécessaires en cas de problème sérieux. Les memes causes auront les mêmes conséquences, c'est inévitable sans un réel changement de cap.

Nous on commence juste à le deviner, mais ceux qui connaissent bien le marché financier le savent déjà depuis plusieurs décennie. La seule question que je me pose c'est comment-ça se fait que les actions des banques ne montent pas plus que ça, puisqu'elles gagnent de l'argent à volonté sans prendre de risque et que les initiés le savent déjà depuis toujours ? Soit il y a un grand complot financier dont le marché ignore tout et qui dure depuis 1973, soit ton raisonnement est faux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous on commence juste à le deviner, mais ceux qui connaissent bien le marché financier le savent déjà depuis plusieurs décennie.

Plusieurs décennies je ne pense pas. De ce que j'ai entendu, une poignée de gens annoncent une crise systémique depuis 2002/2003. Je ne crois pas que ce soit bien plus tôt. En même temps j'en sais rien, impossible à dire. Edited by Luckylouser

Share this post


Link to post
Share on other sites

Soit il y a un grand complot financier dont le marché ignore tout et qui dure depuis 1973, soit ton raisonnement est faux.

Un complot fomenté par les scélérats Rotschilds. Un "coup de billard à trois bandes", comme dirait l'autre gadgio,  si on inclut les FEMEN  et le crif dans le scénario. 

 

CI QIOU FD....

 

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/12/29/la-loi-pompidou-giscard-rothschild-votee-en-1973-empecherait-l-etat-de-battre-monnaie_1623299_3232.html

Ce serait l'honneur de la gauche, surtout de celle qui veut changer radicalement l'ordre du monde existant, de poser les vrais problèmes plutôt que d'alimenter la rumeur fantaisiste sur la "loi de 1973".

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PMU : Micro Series
PMU : Micro Series