Aller au contenu
Ce sujet
Blasko

Les crises de la dette

Messages recommandés

L'idée est de situer le passage en question.

Je l'ai fait pendant x postes vito. Ca n'a servi à rien. Je ne vais pas recommencer...

Tu as exposé tes états d'âmes sans jamais rien parler de précis.

De nous deux tu es la personne qui est dans l'irréalité et le verbiage.

Si jamais tu apportes un contre-argument un tant soit peu concret à ce que ce dis, je serais heureux de le réfuter. Mais en attendant ce moment ne viens pas dire que c'est moi qui nie la réalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Quand une banque fait faillite. Les problèmes rejaillissent sur la société. La banque n'est pas la seule à supporter les risques.

A dire les choses telles que je les pense. Le patron de la banque prend très peu de risques personnels au regard des conséquences.

verbiage auquel tu réponds.

Pas plus qu'une entreprise lambda. Une banque est une entreprise comme une autre.

Les banquiers se servent de cette vision comme quoi la banque serait un secteur spécial à protéger pour obtenir la protection des politiques, mais c'est un discours de banquier.

hum...

edit : ceci dit je m'étais trompé de thread.

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

autre type d'objection qui te passe au dessus de la tete et auxquelles tu ne réponds jamais perdu dans une foret de chiffres qui ne résout rien.

Quand tu affirmes par exemple que le privé défend les intérets des populations devant l'etat. J'aimerai savoir à quoi servent les syndicats dans ce cas ? a défendre les intérets de l'etat devant le privé ???

Ce ne sont pas des détails, des questions qu'on peut mettre de coté.

edit : en ce qui concerne keynes faut voir avec xdaemon.

Puis il y a cette question de la transition démographique et de la croissance...vus les dernières prévisions, ta solution ne semble plus viable.

edit bis : et je passe sur tout le bordel sur la coercition puisque toi meme tu as admis du bout des levres que c'etait inconsistant.

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Quand une banque fait faillite. Les problèmes rejaillissent sur la société. La banque n'est pas la seule à supporter les risques.

A dire les choses telles que je les pense. Le patron de la banque prend très peu de risques personnels au regard des conséquences.

Une banque est une entreprise comme une autre.

Les clients et les fournisseurs supportent les risques de n'importe quelle entreprise. Un risque n'est pas un problème en soi, du moment qu'il ne repose pas sur la société.

Maintenant le vrai problème est qu'aujourd'hui les banques ont atteint une telle taille que leur faillite fait reposer un risque sur la société entière.

La question est de savoir pourquoi et comment elles ont atteint une telle taille.

La réponse à cette question est : grâce aux banques centrales.

Une banque centrale enlève toutes les limites à l'expansion d'une banque qui existent dans un marché libre. Les banques centrales contrôlent et dirigent l'expansion du système bancaire.

Les banques centrales ne sont pas un outil de régulation des banques mais un outil de puissance des banques. Historiquement les banquiers ont fait du lobbying pour instaurer les banques centrales.

Le marché bancaire est un marché cartellisé par les banques centrales, c'est un marché où la concurrence n'existe pas. Là aussi comme partout le problème est un problème d'intervention gouvernementale via la création des banques centrales.

Modifié par vito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Une banque est une entreprise comme une autre.

Les clients et ses fournisseurs supportent les risques de n'importe quelle entreprise. Un risque qui ne repose par sur la société entière n'est pas un problème un soi.

Maintenant le vrai problème est qu'aujourd'hui les banques ont atteint une telle taille que leur faillite fait reposer un risque sur la société entière.

La question est de savoir pourquoi et comment elles ont atteint une telle taille.

La réponse à cette question est : grâce aux banques centrales.

Une banque centrale enlève toutes les limites qui existe dans un marché libre à la taille des banques. Les banques centrales contrôle et dirige l'expansion du système bancaire.

Les banques centrales ne sont pas un outil de régulation des banques mais un outil de puissance des banques. Historiquement les banquiers ont fait du lobbying pour instaurer les banques centrales.

Le marché bancaire est un marché cartellisé par les banques centrales, c'est un marché où la concurrence n'existe pas. Là aussi comme partout le problème est un problème d'intervention gouvernementale via la création des banques centrales.

Si tu reprends le pasage où nous discutions de cela. Parce que je ne vais toujours pas refaire ce débat. Tu verrais que je parle simplement de la place de la responsabilité des acteurs dans notre civilisation. Qu'il s'agisse des politiques ou des banquiers ou des grands patrons ou des courtiers...

Je ne crois pas que le marché à lui seul soit apte à responsabiliser les acteurs. Et ton post de réponse vient surtout accréditer ma thèse. Ca ne fonctionne pas comme sur une feuille de papier.

Comment responsabiliser les acteurs ?

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Quand tu affirmes par exemple que le privé défend les intérets des populations devant l'etat. J'aimerai savoir à quoi servent les syndicats dans ce cas ? a défendre les intérets de l'etat devant le privé ???

Je n'ai jamais dis que le privé défendait la population.

La société est composée de groupe politiquement organisés et de groupe non-politiquement organisés.

Lorsque l'Etat intervient dans l'économie il le fait en faveur des intérêts des groupes politiquement organisés, au détriment des intérêts de ceux qui ne sont pas assez puissants pour faire valoir leur intérêt.

Cela signifie que les gros groupes privés (qui ont bien évidement les moyens de s'organiser en lobbies) bénéficient de l'intervention de l'Etat au détriment de la partie de la population la plus vulnérable.

Mais aussi que les syndicats et les travailleurs de telle ou telle branches bénéficient de l'intervention de l'Etat au détriment des travailleurs de telle ou telle autre branche.

L'Etat ne doit pas intervenir en faveur des intérêts des uns puisque cela se fait toujours au détriment de ceux des autres. L'Etat rend les intérêts des individus antagoniques.

La seule façon de parvenir à ceux que les intérêts des groupes composants la société soit harmoniques et non antagonique est de laisser l'économie tourner toute seule.

edit bis : et je passe sur tout le bordel sur la coercition puisque toi meme tu as admis du bout des levres que c'etait inconsistant.

Ce n'est pas parce que c'est inconsistant. C'est que cela se justifie sur le terrain philosophique et que je ne maîtrise pas assez bien ce sujet pour aller sur ce terrain-là.

Modifié par vito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai jamais dis que le privé défendait la population.

La société est composée de groupe politiquement organisé et de groupe non-politiquement organisés.

Lorsque l'Etat intervient dans l'économie il le fait en faveur des intérêts des groupes politiquement organisés, au détriment des intérêts de ceux qui ne sont pas assez puissants pour faire valoir leur intérêt.

Cela signifie que les gros groupes privés (qui ont bien évidement les moyens de s'organiser en lobbies) bénéficient de l'intervention de l'Etat au détriment de la partie de la population la plus vulnérable.

Mais aussi que les syndicats et les travailleurs de telle ou telle branches bénéficient de l'intervention de l'Etat au détriment des travailleurs de telle ou telle autre branche.

L'Etat ne doit pas intervenir en faveur des intérêts des uns puisque cela se fait toujours au détriment de ceux des autres. L'Etat rend les intérêts des individus antagoniques.

La seule façon de parvenir à ceux que les intérêts des groupes composants la société soit harmoniques et non antagonique est de laisser l'économie tourner toute seule.

Ce n'est pas parce que c'est inconsistant. C'est que cela se justifie sur le terrain philosophique et que je ne maîtrise pas assez bien ce sujet pour aller sur ce terrain-là.

Ca encore c'est du verbiage. Ca ne veut strictement rien dire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Autre objection.

comment une science peut elle etre politisée ? C'est qu'il ne s'agit pas d'une science.

les chiffres c'est très utile pour peu qu'on sache ce qu'on veut faire avant de les employer.

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Si tu reprends le pasage où nous discutions de cela. Parce que je ne vais toujours pas refaire ce débat. Tu verrais que je parle simplement de la place de la responsabilité des acteurs dans notre civilisation. Qu'il s'agisse des politiques ou des banquiers ou des grands patrons ou des courtiers...

Je ne crois pas que le marché à lui seul soit apte à responsabiliser les acteurs. Et ton post de réponse vient surtout accréditer ma thèse. Ca ne fonctionne pas comme sur une feuille de papier.

Comment responsabiliser les acteurs ?

Et voilà tu repars sur de l'abstrait.

Est-ce que le boucher est responsable s'il vend de la viande avariée ? Oui.

Est-ce qu'il a besoin de tes réflexion philosophiques pour ne pas vendre de la viande avariée ? Non.

Pourquoi ? Soit parce que s'il le fait il perd des clients et de l'argent, ou alors parce que c'est contraire à sa morale.

Dans tous les cas faire reposer la responsabilité sur l'intérêt financier est plus sûr que de la faire reposer sur la morale.

Modifié par vito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Et voilà tu repars sur de l'abstrait.

Est-ce que le boucher est responsable s'il vend de la viande avariée ? Oui.

Est-ce qu'il a besoin de tes réflexion philosophiques pour ne pas vendre de la viande avariée ? Non.

Pourquoi ? Soit parce que s'il le fait il perd des clients et de l'argent, ou alors parce que ces contraires à sa morale.

Dans tous les cas faire reposer la responsabilité sur l'intérêt financier est plus sûr que de la faire reposer sur la morale.

Ce qui est affligeant ici c'est que tu t'affirmes de doctrine libérale sans en assumer le terme doctrine.

Quant au boucher il va en prison. Le patron de bp lui reste sur son yatch. C'est pas de la philo ca. Ton modèle de société libérale il est là devant tes yeux. Et à chaque fois qu'on te le fais remarquer tu réponds toujours de la même manière. Il y a trop d'intervention d'état. ceci comme si les interventions d'etat n'étaient pas commanditées par des intérets privés.

C'est exactement le débat de l'autre fois.

Perso je pense que mettre en faillite personnelle les politiques et patron incompétents est la chose à mettre en place en premier lieu pour assainir nos finances.

je vous laisse à la recherche de la martingale.

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Ca encore c'est du verbiage. Ca ne veut strictement rien dire.

Les syndicats servent à défendre l'intérêt des personnes qu'il représente. Comme à peu près n'importe quelle groupe de pression.

Si tu ne comprends pas le principe du lobbying je ne peux pas grand-chose pour toi.

Autre objection.

comment une science peut elle etre politisée ? C'est qu'il ne s'agit pas d'une science.

Elle est politisée parce qu'elle a des conséquences sur le quotidien des individus.

Affirmer que l'économie n'est pas une science c'est l'excuse que se trouve l'ignorant en la matière pour être ce qu'il est.

Modifié par vito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Ce qui est affligeant ici c'est que tu t'affirmes de doctrine libérale sans en assumer le terme doctrine.

Quant au boucher il va en prison. Le patron de bp lui reste sur son yatch. C'est pas de la philo ca. Ton modèle de société libéral il est là devant tes yeux. Et à chaque fois qu'on te le fais remarquer tu réponds toujours de la même manière. Il y a trop d'intervention d'état. ceci comme si les interventions d'etat n'étaient pas commandité par des intérets privés.

C'est exactement le débat de l'autre fois.

je vous laisse à la recherche de la martingale.

Tu ne sais même pas définir ce que tu appelles la société libérale. Ton analyse est du niveau de celle d'un pilier de comptoir. Tu parles sans savoir de quoi tu parles, je perds mon temps.

Modifié par vito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elle est politisée parce qu'elle a des conséquences sur le quotidien des individus.

Affirmer que l'économie n'est pas une science c'est l'excuse que se trouve l'ignorant en la matière pour être ce qu'il est.

oui et la physique n'en a pas de conséquences...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

La FED expliquée aux américains:

On peut intéresser les gens sur l'histoire de l'argent, de la finance sans systématiquement rendre le propos manichéen, simplifié jusqu'au ridicule.

Récemment y'eu l'adaptation en 2011 du Too Big too Fail d'Andrew Ross Sorkin en téléfilm pour HBO. Et y'a aussi l'adaptation en 2008 de The Ascent of Money de Niall Ferguson en une série de 6 épisodes pour Channel 4 (UK).

Modifié par Ryf86

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

oui et la physique n'en a pas de conséquences...

Figure-toi qu'elle était politisée quand elle touchait aux intérêts de l'Église.

Modifié par vito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

C'est bien de citer hayek et von mises mais si tu ne comprends pas ce qu'ils te racontent ca ne sert pas à grand chose. Ils t'expliquent que l'économie comme toutes les scioences sociales n'ont un statut de sicence que parce qu'on y a associé les méthodes agressives employées en sciences dures. Elles ne sont donc pas indépendantes.

Bon nombre de gens ont essayé et échoué à leur donner un statut indépendant et tous ont échoué au point qu'économétrie et psychométrie gagnent en puissance.

Dire que je suis ignorant c'est bien assumer d'employer mass méthodes qui s'appuient sur l'ignorance c'est encore mieux.

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
C'est bien de citer hayek et von mises mais si tu ne comprends pas ce qu'ils te racontent ca ne sert pas à grand chose. Ils t'expliquent que l'économie comme toutes les scioences sociales n'ont un statut de sicence que parce qu'on y a associé les méthodes agressives employées en sciences dures. Elles ne sont donc pas indépendantes.

Bon nombre de gens ont essayé et échoué à leur donner un statut indépendant et tous ont échoué au point qu'économétrie et psychométrie gagnent en puissance.

Dire que je suis ignorant c'est bien,n assumer d'employer mass méthodes qui s'appuient sur l'ignorance c'est encore mieux.

Tu dis n'importe quoi en t'appuyant sur des choses que tu ne comprends qu'à moitié.

Ludwig von Mises a justement employé une méthodologie nouvelle pour l'économie en rejetant la méthode expérimentale des sciences dures que tout les autres économistes utilisaient jusqu'alors. Donc parler de lui pour expliquer que l'économie n'est pas une science indépendante c'est totalement affligeant.

Modifié par vito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ludwig von Mises a justement employé une méthodologie nouvelle pour l'économie en rejetant la méthode expérimentale des sciences dures que tout les autres économistes utilisaient jusqu'alors. Donc parler de lui pour expliquer que l'économie n'est pas une science indépendante c'est totalement affligeant.

je pense que je n'ai pas du employer le terme echouer suffisamment de fois dans mon dernier post pour que ton cerveau l'enregistre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut intéresser les gens sur l'histoire de l'argent, de la finance sans systématiquement rendre le propos manichéen, simplifié jusqu'au ridicule.

J'en profite pour dire que le documentaire l'Argent Dette que tout le monde poste frénétiquement dès qu'il s'agit de création est très mauvais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

je pense que je n'ai pas du employer le terme echouer suffisamment de fois dans mon dernier post pour que ton cerveau l'enregistre.

Explique-moi en quoi Ludwig von Mises a échoué. C'est à peu près le seul économiste du XXème siècle a avoir produit une théorie qui n'a pas été réfuté par les faits.

Modifié par vito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Explique-moi en quoi Ludwig von Mises a échoué. C'est à peu près le seul économiste du XXème siècle a avoir produit une théorie qui n'a pas été réfuté par les faits.

c'est aussi le type qui t'explique qu'on ne peut pas refuter par les faits une proposition économique...

ca suffit les blagues...

j'ai déjà répondu à ca dans le post de base que tu quotes...celui avec le terme "échouer" répété 3 fois...

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Tu dis n'importe quoi en t'appuyant sur des choses que tu ne comprends qu'à moitié.

Ludwig von Mises a justement employé une méthodologie nouvelle pour l'économie en rejetant la méthode expérimentale des sciences dures que tout les autres économistes utilisaient jusqu'alors. Donc parler de lui pour expliquer que l'économie n'est pas une science indépendante c'est totalement affligeant.

puis là encore tu te contredis. comment peut elle etre indépendante et politisée ? tout ce brouhaha me dépasse. Et c'est moi qui vit dans un monde alternatif.

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×