Jump to content
This Topic
Blasko

Les crises de la dette

Recommended Posts

Le taux de chômage est pour moi un des nombreux indicateurs que notre système est à bout de souffle et va bientôt s'effondrer, comme pour tous les autres pays d'europe du sud qui ont "de l'avance" sur nous dans l'effondrement. Mais bon je crois que Hollande croit sincèrement à la théorie des cycles et que ça va repartir de soi-même parce qu'on a des cycles depuis 30 ans. C'est suivant cette croyance que je trouve complètement absurde qu'il s'est obstiné à annoncer une baisse du chômage fin 2014 pour finalement se ridiculiser.

Je ne peux que te plussoyer.

Par contre, je ne pense pas qu'il a la possibilité d'y changer quelque chose. En tous cas, pas en faisant des modifications "à la marge".

C'est pas Valls qui y changera grand chose. Ni Copé, ni Juppé ou n'importe quel "random politic 'tard". 

J'ai plus l'impression que soit c'est des cons qui croient vraiment avoir la capacité de changer les choses en profondeur en faisant des changement superficiels, soit ils nous prennent pour des cons.

Ou j'ai rien compris et je suis con, c'est aussi une possibilité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne peux que te plussoyer.

Par contre, je ne pense pas qu'il a la possibilité d'y changer quelque chose. En tous cas, pas en faisant des modifications "à la marge".

C'est ce que je pense aussi : il faut complètement changer de système. Mais aucun changement ne viendra ni de l'UMP ni du PS. Ils préfèrent nous promettre des reprises et des "sauvetages" de la France et de l'euro grâce à eux. Le problème c'est que la crise dure et que les français y croient de moins en moins. Mais aujourd'hui pas assez de français sont suffisamment convaincus de la nécessité d'un changement de système. Il n'y a guère que le FN qui pourrait prendre le pouvoir et proposer un changement profond, mais je pense qu'avec eux ce sera bien pire. Le changement aura de toute façon lieu, au moins dans des pays comme la Grèce.

Personnellement je crois beaucoup au développement des cryptomonnaies, et notamment de Bitcoin, comme une issue à la crise monétaire. Ca a d'ailleurs été pensé ainsi par son ou ses créateurs.

Edited by Luckylouser

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas le fait que l'argent soit fictif ou non le problème.

 

Si j'ai bien compris ta question, tu demandes pourquoi l'Etat ne peut pas emprunter à taux zéro. Et donc:

- Il n'y a pas de banques qui prêtera à un Etat à taux zéro, car

- L'Etat peut faire fonctionner la planche à billet, càd dans les faits obtenir de l'argent à taux zéro. Le problème est alors la crise de confiance que cela va engendrer. On ne vit pas dans un système clos, on fait du commerce avec d'autres pays ayant d'autres monnaies, et il y a une certaine balance à maintenir. Si tu imprimes comme un porc, alors les autres pays perdent confiance et ils ne veulent plus de ta monnaie (et donc bye bye les importations de pétrole, nourriture etc.). Si on pouvait vivre en autarcie, ça ne serait pas un aussi gros problème, mais bien sûr ce n'est pas le cas...

Sur le premier point, partons du principe qu'une banque privé accepte pour pouvoir continuer le raisonnement.

 

Sur le 2ème point c'est le principe même de planche à billets que visiblement je ne pige pas. A partir du moment où l'Etat réussit à contracter un prêt de 100 euros. Qu'est ce que ça change en terme de création de monnaie ; et qu'est ce que ça change pour les autres acteurs économiques que le prêt soit à 0% ou à 10% ? Si c'est une question de confiance, je pige encore moins, car la probabilité que l'Etat rembourse cette dette de 100 euros est plus importante s'il a bénéficié d'un taux à 0% qu'un taux à 10% puisqu'il a moins à rembourser.

 

Dans la même idée, pourquoi quand il est question du AAA dans l'actualité, on lit que c'est important de ne pas se faire déclasser pour pouvoir continuer à emprunter à des taux bas. Pourquoi emprunter à des taux les plus bas possibles c'est considéré comme bien, mais qu'emprunter au taux le plus bas possible (0%) ça devient mal ? C'est quoi la limite pour que ça reste bien, 0,0000000000001 % ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ce que je pense aussi : il faut complètement changer de système. Mais aucun changement ne viendra ni de l'UMP ni du PS. Ils préfèrent nous promettre des reprises et des "sauvetages" de la France et de l'euro grâce à eux. Le problème c'est que la crise dure et que les français y croient de moins en moins. Mais aujourd'hui pas assez de français sont suffisamment convaincus de la nécessité d'un changement de système. Il n'y a guère que le FN qui pourrait prendre le pouvoir et proposer un changement profond, mais je pense qu'avec eux ce sera bien pire. Le changement aura de toute façon lieu, au moins dans des pays comme la Grèce.

Personnellement je crois beaucoup au développement des cryptomonnaies, et notamment de Bitcoin, comme une issue à la crise monétaire. Ca a d'ailleurs été pensé ainsi par son ou ses créateurs.

Je suis positivement surpris par ta réponse très eloignee des clichés habituels.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur le premier point, partons du principe qu'une banque privé accepte pour pouvoir continuer le raisonnement.

 

Sur le 2ème point c'est le principe même de planche à billets que visiblement je ne pige pas. A partir du moment où l'Etat réussit à contracter un prêt de 100 euros. Qu'est ce que ça change en terme de création de monnaie ; et qu'est ce que ça change pour les autres acteurs économiques que le prêt soit à 0% ou à 10% ? Si c'est une question de confiance, je pige encore moins, car la probabilité que l'Etat rembourse cette dette de 100 euros est plus importante s'il a bénéficié d'un taux à 0% qu'un taux à 10% puisqu'il a moins à rembourser.

 

Dans la même idée, pourquoi quand il est question du AAA dans l'actualité, on lit que c'est important de ne pas se faire déclasser pour pouvoir continuer à emprunter à des taux bas. Pourquoi emprunter à des taux les plus bas possibles c'est considéré comme bien, mais qu'emprunter au taux le plus bas possible (0%) ça devient mal ? C'est quoi la limite pour que ça reste bien, 0,0000000000001 % ?

Encore une fois la question n'est pas le taux mais qui sont les prêteurs. Aujourd'hui, la France n'emprunte pas à elle-même ou la BCE mais sur les marchés financiers. Du coup il est essentiel d'avoir un bon taux. Après avec les institutions européennes en fait il lui faudrait le "secours" de la BCE, comme l'a eue la Grèce qui ne parvenait plus à se financer sur les marchés à des taux acceptables et a subi les inspections de la Troïka, ce que vivent très mal les grecs. L'idée est que comme la monnaie est commune, alors "faire tourner la planche à billets" est une décision à prendre en commun, puisqu'elle impacte tous les pays de la zone euro. Mais aujourd'hui c'est l'Allemagne qui décide et pour eux c'est non. C'est le conflit grandissant entre les pays du nord de l'Europe et ceux du sud : les sudistes veulent laisser courir les déficits, éventuellement dévaluer, pour tenter une relance de l'économie et au moins sortir de l'asphixie, les nordistes ne veulent surtout pas car alors en un certain sens ils paieraient pour les sudistes.

Dans ce contexte, Renzi en Italie tente un coup de force en proposant un budget sans tenir compte des limites de déficit de Bruxelles et compte leur dire "fuc*", en comptant sur leur inertie, tablant sur le fait qu'ils n'oseront pas aller au bras de fer à 2 mois des élections européennes qu'ils savent délicates.

Humm pourquoi se serait pire ? Quest-ce qui te laisse penser cela ? N'ont ils pas eu la clairvoyance de dénoncer à l'avance ce que provoquerait l'ue sur l'économie, les services publics, le petit commerce, L'immigration de masse, le rôle de l'etat et nos libertés ? N'ont ils pas défendu corps et âme la souveraineté de la France, la démocratie ? Je pense que tu es influencé par des ouï dire, par l'image négative qu'a montré les médias et la classe politique pour faire barrage au seul parti qui leur faisait réellement concurrence.

Désolé autant j'aime bien débattre de Bitcoin et des dettes souveraines, autant je suis profondément anti-FN et je n'ai aucune envie de développer. Juste un mot sur les monnaies : Bitcoin c'est l'idée d'une monnaie mondiale et la fin des guerres monétaires entre Etats, le retour au franc ou whatever que nous concocte le FN c'est l'extension des guerres monétaires à l'intra-européen (même si on pourra rétorquer qu'il y a actuellement une guerre économique larvée entre les Etats européens, qu'on euphémise par le mot de "compétitivité"). Bref merci de te cantonner au thread FN où les lurkers et les posteurs ont envie de débattre du FN.

Edited by Luckylouser

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur le premier point, partons du principe qu'une banque privé accepte pour pouvoir continuer le raisonnement.

 

Sur le 2ème point c'est le principe même de planche à billets que visiblement je ne pige pas. A partir du moment où l'Etat réussit à contracter un prêt de 100 euros. Qu'est ce que ça change en terme de création de monnaie ; et qu'est ce que ça change pour les autres acteurs économiques que le prêt soit à 0% ou à 10% ? Si c'est une question de confiance, je pige encore moins, car la probabilité que l'Etat rembourse cette dette de 100 euros est plus importante s'il a bénéficié d'un taux à 0% qu'un taux à 10% puisqu'il a moins à rembourser.

 

Dans la même idée, pourquoi quand il est question du AAA dans l'actualité, on lit que c'est important de ne pas se faire déclasser pour pouvoir continuer à emprunter à des taux bas. Pourquoi emprunter à des taux les plus bas possibles c'est considéré comme bien, mais qu'emprunter au taux le plus bas possible (0%) ça devient mal ? C'est quoi la limite pour que ça reste bien, 0,0000000000001 % ?

Tout dépend de l'inflation/déflation ... si tu empruntes à 0% dans un système inflationniste comme actuellement, c'est forcément le garant de la monnaie qui en a imprimé (dans le privé on te demanderais une contrepartie, ne serait ce que pour couvrir la perte de valeur/pouvoir d'achat avec le temps causé par l'inflation), plus il imprime plus il y en a en circulation et donc plus sa valeur unitaire diminue. Donc plus il en faut plus pour acheter la même chose, en gros imprimer c'est à peu près comme un impôt furtif, sur le moment tu te rends compte de rien, mais quand l'offre et la demande s'équilibrent tu te rends compte que tu t'es fait baiser et que tu dois payer ton café 2 fois plus cher (ça c'est le programme du FN), pour peu que tu cumules des mauvais investissement que tu ne peux pas rembourser cela provoque un déréglement/surrendétement qui provoquera l'augmentation des inégalités des répartitions de richesse et une crise (situation actuelle).

 

En gros c'est le socialisme/communisme qui provoque les inégalités de répartition de richesse vu que son financement oblige ses populations à investir dans des investissements pas forcément efficient, et à en subir les conséquences, dicté par ses dirigeants.

 

Tandis que quand tu passes par le privé pour emprunter tu paies une contrepartie en fonction de ce qu'on te propose (du Risk/Reward/inflation), et ainsi de suite, l'offre et la demande ne sont pas déréglé, et si on te propose rien c'est que ton n'investissement n'est pas jugé rentable, en gros on te permet pas de faire n'importe quoi avec l'argent des autres (contrairement à la création monétaire).

 

Après dans un système déflationiste/récession je pense que tu peux investir à des taux négatifs dans le but de ne pas perdre ton argent par un enchaînement de faillite ou autre dévaluation, c'est ce qu'on fait les gens en achetant des titres de dettes souveraines Française/Allemande lors de la crise de Grèce, le rendement des titres étaient inférieur à l'inflation (donc il perdait de l'argent) ça n'a pas empêché pas mal de gens d'en acheter.

 

Et emprunter à taux bas ça démontre que tu as un bon risk/reward, en gros ça démontre ta solvabilité, que les gens sont près à te prêter /investir pour peu de reward (Et ils sont directement influencé par ce système de notation AAA établit par des hauts financiers qui dans la théorie comprennent plus de chose que nous dans l'économie)

Edited by Tostaky06

Share this post


Link to post
Share on other sites

 (Et ils sont directement influencé par ce système de notation AAA établit par des hauts financiers qui dans la théorie comprennent plus de chose que nous dans l'économie)

Dans la théorie, dans la pratique il y a beaucoup de choses à dire sur la collusion avec Wall Street. On parle beaucoup des subprimes notés AAA avant de déclencher une énorme crise, mais cette croyance dans la compétence des employés des agences de notation est pour moi assez comparable à celle en le Conseil Constitutionnel dont on les journalistes appellent les membres les Sages, alors que les mecs sont pour la quasi-totalité mouillés dans diverses affaires de corruption. Déjà le fait que des 3 agences, la dernière à dégrader la France soit systématiquement celle dont le patron est français montre bien imo qu'ils ne sont pas guidés que par la "belle et pure" théorie économique. Ensuite c'est juste humain, si t'as le talent de Cristiano Ronaldo, tu vas jouer au Real, tu vas pas devenir arbitre. Structurellement les arbitres sont des moins bons joueurs de foot que les joueurs du Real.

Là c'est pareil, c'est un secret pour personne que Goldman Sachs paie mieux que Standard & Poors, si tu touches un peu les maths et veut faire des maths financières et que t'as un profil top, tu postules pour GS ou un gros hedge fund, pas pour S&P. Du coup à S&P c'est un peu la L2, des mecs qui ne rêvent que de passer chez GS, ce qui pose d'évidents problèmes d'intégrité quand ils doivent noter des produits GS.

Ce qui n'empêche pas de faire reposer sur ces 3 agences, complètement sous influence de leurs voisines à Wall Street, un immense pouvoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je respecte ta pensée, néanmoins je ne comprend pas en quoi le franc suisse, la livre ou un nouveau franc provoque(rait) une guerre monétaire entre états, alors qu'elle n'existe pas actuellement, du moins qu'elle n'excède pas le combat de competitivite ?

Tu aurais un cours franc français/franc suisse, un autre avec la lire, donc on essaierait par divers moyens d'owned les suisses et les italiens en manipulant ce cours... Ensuite tu sais parce que tu aimes bien l'évoquer qu'il y a bien une bataille économique/de compétitivité entre la France et l'Allemagne, et ce serait renforcé s'il y avait une composante supplémentaire : le cours franc/mark. Comme chacun sait, le yuan est ouvertement sous-évalué, là tu aurais d'autres monnaies en compétition les unes contre les autres. Effectivement manipuler sa monnaie, c'est de la souveraineté, mais ça implique des batailles/guerres monétaires dont certains sortent gagnants et d'autres perdants. De toute façon je pense que l'idée de manipuler/maîtriser sa monnaie a été rendue obsolète par Bitcoin, même s'il faut 15 ans ou plus aux gens pour s'en rendre compte et pour que ça se manifeste géopolitiquement.

Edited by Luckylouser

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Personnellement je crois beaucoup au développement des cryptomonnaies, et notamment de Bitcoin, comme une issue à la crise monétaire. Ca a d'ailleurs été pensé ainsi par son ou ses créateurs.

 

J'y crois pas une seconde.

Une cryptomonnaie qui prendrait trop d'influence se ferait plomber par le système assez vite.

C'est ce qui se passe sur le bitcoin.

Un serveur, ça se hacke....

Ou sinon tout simplement, on fait voter une loi qui rend cette monnaie illégale.

Tu n'imagines pas que le système va se laisser faire comme ça.

 

 

La monnaie → c'est la confiance.

Tu fais confiance en l'or, en l'argent physique.

Ou en une monnaie papier ADOSSEE sur l'or ou l'argent physique.

Bref, sur quelque chose de concret. Pas des 0 et des 1 (bits-coin)

 

Un serveur j'ai pas confiance.

Le $ ou l'€ ne sont plus adossés. → pas confiance.

Ces monnaies vont s’effondrer de leur belle mort.

La question c'est quand ?

 

Les chinois, eux, pendant ce temps là, achètent un max d'or physique....

Edited by gazelle427

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'y crois pas une seconde.

Une cryptomonnaie qui prendrait trop d'influence se ferait plomber par le système assez vite.

C'est ce qui se passe sur le bitcoin.

Un serveur, ça se hacke....

Ou sinon tout simplement, on fait voter une loi qui rend cette monnaie illégale.

Tu n'imagines pas que le système va se laisser faire comme ça.

C'est peut-être le moment de passer sur le thread bitcoin pour pas être trop HS, mais Bittorrent existe malgré le système, tout simplement parce que ce dernier n'a pas le pouvoir de l'arrêter et n'a pu que acter la perte colossale des recettes des maisons de disque. Bitcoin c'est le même principe, mais avec encore moins de chance que les gens arrêtent de contribuer (=miner ici) à l'entretien du réseau vu que ça leur rapporte des sous. Bref le pouvoir n'a tout simplement pas les moyens de l'interdire, comme il l'a fait pour e-gold et Liberty Reserve.

Je ne sais pas ce que tu veux dire par serveur hacké, mais ce n'est tout simplement pas possible avec Bitcoin, il faut faire une attaque dite des 51% et le coût est d'ores et déjà de l'ordre de 1 milliard aujourd'hui et devrait être multiplié par 10 à 100 dans 2 ans, pour juste que les gens passent de Bitcoin à Litecoin : risk/reward on ne peut plus pourri.

Les lois qui le rendent illégal, ça s'est fait en Russie, la situation en Chine est on ne peut plus floue et sujette à spéculation, mais à vrai dire peu importe. On a eu beau leur dire que c'était criminel, les gens ont téléchargé massivement et continuent à le faire.

 

Après je ne dis pas que le système n'a rien fait contre Bitcoin, tu as raison sur ce point, on a eu la dose de couverture presse désastreuse et d'avertissements des banques centrales. Mais justement le scénario qu'on observe, notamment aux USA, c'est qu'ils prennent acte qu'ils ne pourront que freiner mais pas interdire, mais aussi que ça ouvre des perspectives économiques gigantesques, avec les créations d'emplois afférentes, et du coup on se tourne vers une course à la régulation et à l'essor de cette technologie, au moins dans les démocraties.

 

edit : puisque tu edit, j'edit aussi. Oui la monnaie c'est la confiance. Mais précisément les européens font de moins en moins confiance en l'euro, et les monnaies dites fiat ça consiste à faire confiance aux dirigeants qui la régissent. J'ai parlé tout à l'heure de la collusion entre les politiques et les banques pour que ces dernières s'accaparent les nouveaux euros émis, en toute opacité, et avec des petits arrangements au détriment de tous comme la reprise de Dexia qui va coûter des dizaines de milliards au contribuable par un tour de passe-passe qui permet tout de même à ses dirigeants de continuer de se rémunérer 500k€ par an.

Bitcoin, l'émission se fait en toute transparence, et justement tu n'as besoin d'avoir confiance en personne. Il n'y a donc plus de collusion, et en fait la notion même de confiance en la monnaie devient obsolète.

 

Mais encore une fois je pense qu'il faudra une bonne dizaine d'années pour que tout le monde comprenne bien ce changement de paradigme. Pour l'instant on est encore dans le stade de la peur de l'inconnu. Rappelons que Internet n'était censé être que pour la pédopornographie à une époque... Et en effet le système alimente ces peurs, mais ça n'aura qu'un temps.

 

Après l'idée révolutionnaire, c'est aussi que peut-être que le système de bitcoin en lui-même a des failles, mais toi tu peux proposer ton gazellecoin avec tes idées à toi. Je préfère largement écouter tes idées, si l'émission de ton coin se fait avec transparence, que le concept de la monnaie fiat où tu sais qu'elle se fait à ton détriment avec des règles changeantes décidées en toute opacité.

Edited by Luckylouser

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'y crois pas une seconde.

Une cryptomonnaie qui prendrait trop d'influence se ferait plomber par le système assez vite.

(...)

Ou sinon tout simplement, on fait voter une loi qui rend cette monnaie illégale.

Tu n'imagines pas que le système va se laisser faire comme ça.

Réflexion d'égale pertinence vis à vis de l'or.

La monnaie → c'est la confiance.

Tu fais confiance en l'or, en l'argent physique.

Ou en une monnaie papier ADOSSEE sur l'or ou l'argent physique.

Euh... par exemple, de nos jours?

Les chinois, eux, pendant ce temps là, achètent un max d'or physique...

L'or ca n'a presque que la valeur qu'on veut bien lui donner; le cours est deja bien plus haut que sa valeur s'il n'était "que" utilitaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est peut-être le moment de passer sur le thread bitcoin pour pas être trop HS, mais Bittorrent existe malgré le système, tout simplement parce que ce dernier n'a pas le pouvoir de l'arrêter et n'a pu que acter la perte colossale des recettes des maisons de disque. Bitcoin c'est le même principe, mais avec encore moins de chance que les gens arrêtent de contribuer (=miner ici) à l'entretien du réseau vu que ça leur rapporte des sous. Bref le pouvoir n'a tout simplement pas les moyens de l'interdire, comme il l'a fait pour e-gold et Liberty Reserve.

Je ne sais pas ce que tu veux dire par serveur hacké, mais ce n'est tout simplement pas possible avec Bitcoin, il faut faire une attaque dite des 51% et le coût est d'ores et déjà de l'ordre de 1 milliard aujourd'hui et devrait être multiplié par 10 à 100 dans 2 ans, pour juste que les gens passent de Bitcoin à Litecoin : risk/reward on ne peut plus pourri.

Les lois qui le rendent illégal, ça s'est fait en Russie, la situation en Chine est on ne peut plus floue et sujette à spéculation, mais à vrai dire peu importe. On a eu beau leur dire que c'était criminel, les gens ont téléchargé massivement et continuent à le faire.

 

Après je ne dis pas que le système n'a rien fait contre Bitcoin, tu as raison sur ce point, on a eu la dose de couverture presse désastreuse et d'avertissements des banques centrales. Mais justement le scénario qu'on observe, notamment aux USA, c'est qu'ils prennent acte qu'ils ne pourront que freiner mais pas interdire, mais aussi que ça ouvre des perspectives économiques gigantesques, avec les créations d'emplois afférentes, et du coup on se tourne vers une course à la régulation et à l'essor de cette technologie, au moins dans les démocraties.

 

Tu te rends compte que ce truc n'est adossé....... à rien.

Juste de la confiance. Moi, perso, pas confiance dans le truc.

Juste des serveurs pour le fonctionnement.

Et les services secrets feront ce qu'il faut pour que ça ne perdure pas.

Tu te rends compte du côté juste révolutionnaire du truc si ton analyse est juste.

J'aimerais y croire. Mais le système a un pouvoir de nuisance énorme.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réflexion d'égale pertinence vis à vis de l'or.

Euh... par exemple, de nos jours?

L'or ca n'a presque que la valeur qu'on veut bien lui donner; le cours est deja bien plus haut que sa valeur s'il n'était "que" utilitaire.

le jour ou les derivés explosent. Le marché de l'or redevient libre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu te rends compte du côté juste révolutionnaire du truc si ton analyse est juste.

J'aimerais y croire. Mais le système a un pouvoir de nuisance énorme.

Tout ce que je peux te dire c'est que je crois tellement en la justesse de mon analyse que j'ai mis la moitié de mes économies dans les bitcoins. Nous verrons bien ce qu'il adviendra.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les deux peuvent monter en cas de grosse crise. Mais la proba que l'or explose plus fort est large sup.

 

Mais ce n'est pas le pari que tu fais. Tu n'as pas besoin d'une grosse cirse dans ton raisonnement pour que le bitcoin monte plus vite que l'or.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réflexion d'égale pertinence vis à vis de l'or.

 

Les cours de l'or me semblent manipulés à mort.

 

Euh... par exemple, de nos jours?

Ba justement, c'est là qu'est l'os. D'où l'or qui est bien monté en 10 ans.

Le jour où tout va se casser la gueule, ça va faire mal.

 

L'or ca n'a presque que la valeur qu'on veut bien lui donner; le cours est deja bien plus haut que sa valeur s'il n'était "que" utilitaire.

 

Ce qui est rare est cher.

On n'a pas trouvé mieux que l'or pour adosser une monnaie.

Depuis 1971, l'or a été remplacé par le $.

Sauf que la confiance dans le $ s'effrite année après année.

Et les russes et les chinois l'ont bien compris.

 

La seule chose qui puisse éviter que le $ meurt définitivement, c'est une guerre.

Malheureusement, cette perspective n'est pas nulle aujourd'hui. Je le crains.

D'autant qu'Obama est tout aussi néocon que Bush.

La seule différence, c'est qu'il a l'air plus cool quand il descend ou qu'il monte des escaliers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout ce que je peux te dire c'est que je crois tellement en la justesse de mon analyse que j'ai mis la moitié de mes économies dans les bitcoins. Nous verrons bien ce qu'il adviendra.

 

Ah ouais qd même...

Je souhaite que ton analyse soit la bonne alors. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

@gazelle va faire un tour sur la faq bitcoin, t'es quand même à la masse sur ce que c'est. Par exemple chaque ordinateur qui mine est un noeud du serveur, difficile de les interdire tous. Maintenant évidemment personne n'est sûr de rien, mais autant que tu réfléchisses à partir de fait réel pour te faire une idée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

La seule chose qui puisse éviter que le $ meurt définitivement, c'est une guerre.

Malheureusement, cette perspective n'est pas nulle aujourd'hui. Je le crains.

D'autant qu'Obama est tout aussi néocon que Bush.

La seule différence, c'est qu'il a l'air plus cool quand il descend ou qu'il monte des escaliers.

C'est un peu les guerres de Bush (fils&père) et Obamacare qui ont coulé le dollar quand même ... il ne s'est pas effrité tout seul ... c'est sûr que quand la dette US augmente de 40% en 5 ans tout le monde commence à chercher des alternatives au $ qui la finance ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que ce sont des epi phenomènes. Le dollar a fait son temps c'est tout. La monnaie américaine n'est tout simplement plus adaptée à l'économie mondiale actuelle. Tout comme son économie d'ailleurs. Ca va de paire en fait.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

@gazelle va faire un tour sur la faq bitcoin, t'es quand même à la masse sur ce que c'est. Par exemple chaque ordinateur qui mine est un noeud du serveur, difficile de les interdire tous. Maintenant évidemment personne n'est sûr de rien, mais autant que tu réfléchisses à partir de fait réel pour te faire une idée.

 

Je dois avouer que je ne connais pas le sujet parfaitement..... oops.

Mais ça me parait tellement science fictionesque. Je suis trop terrien.

Par ailleurs, les ricains ont réussi à niquer l'Iran avec leur virus stuxnet.

Les révélations de Snowden donnent à penser qu'ils sont sacrément puissant.

Bon promis je vais lire la faq bitcoin.

Edited by gazelle427

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

La seule chose qui puisse éviter que le $ meurt définitivement, c'est une guerre.

Malheureusement, cette perspective n'est pas nulle aujourd'hui. Je le crains.

Un conflit armé ouvert entre nations qui possèdent l'arme nucléaire me semble assez peu probable. Par contre des soutiens à des tentatives de putch etc comme on le voit depuis des années, c'est la routine hein.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui parlent de monnaie ayant une parité avec l'or, pensez-vous que ça serait mieux gérer que l'or papier, où 1kg d'or-papier n'équivaut réellement qu'à 10g d'or métal ?

L'Histoire nous apprend que ça peut être très bien géré pendant des décennies, surtout dans des pays où il ne se passe jamais rien comme la Suisse. Mais arrive toujours des circonstances qui font que le pouvoir, puisqu'il en a la possibilité même si dans les textes il ne l'a pas, finit par faire tourner la planche à billet. Autre type de circonstances, la déstabilisation d'un pays ennemi. L'Allemagne nazie avait réuni une équipe de faussaires pour faire des faux billets, ils ont réussi à faire des livres sterling certifiés par la Bank of England (!) et étaient sur le point de réussir à émettre aussi des vrai-faux dollars. Le plan initial était de faire des bombardements de billets dans les campagnes anglaises pour déstabiliser complètement l'économie anglaise. Comme une fois les milliards de livre sterling émis, l'Allemagne était en manque immense de liquidités, finalement ils ont utilisé les billets pour acheter ce qui leur était nécessaire à la poursuite de la guerre.

Ce que je veux dire c'est que même si le gouvernement anglais s'était tenu mordicus à la parité pound/or, cette émission massive de faux billets n'aurait pas empêché une hyperinflation. Les billets c'est juste archaïque.

Edited by Luckylouser

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×