Aller au contenu
Ce sujet
Blasko

Les crises de la dette

Messages recommandés

Personne ne commence réellement à s'inquiéter là ???

A part une crise systémique impulsée par les dettes souveraines en Europe et aux USA, je ne vois pas vraiment ce qui t'inquiète

@ AZIZ: pour te faire plaisir je rappelle que Mario Draghi qui va succéder à JC Trichet à la rentrée prochaine est (entre autres) un ancien de Goldman Sachs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personne ne commence réellement à s'inquiéter là ???

J'ai fais se thread car perso je suis un tantinet inquiet, je suis inquiet des conséquences de tout ce bordel sur nous, la masse. Ce qui m'inquiete un peu moins mais qui est tout de meme inquietant c'est que les gens, pouf, ils calculent pas l'ampleur du machin. Enfin bon ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce qui m'inquiète, c'est que les politiques ouvrent le tiroir caisse sans rien dire! Et c'est pas fini apriori!

Les agences se payent le culot de prévenir que malgré les milliards injectés, elles vont quand même mal noté la grèce, par exemple .

Du coup, on l'aura compris, les intérêts seront plus important et donc les obligations seront plus rentables encore.

A quoi ont servi les milliard que nous avons durement négociés?

Et maintenant, on va voir l'espagne et le portugal nous jurer que tout va bien pour éviter des plans de sauvetage du même genre, pfff

Mais on nous prends vraiment pour des cons à nous presser comme un agrume!

Quand est ce qu'on va dénoncer publiquement un jour que c'est des privés qui se gavent sur la dégradation du niveau de vie de millions de personnes. Que ce soit sur des matières premières ou alimentaires ce qui assassine les peuples les plus pauvres ou sur la dette des états ce qui dégradent notre niveau de vie.

Ca serait une armée étrangère on pourrait envoyer la notre d'armée mais là, comme c'est des "anonymes" et que c'est légal ben on laisse les investisseurs pillés nos pays. On va enfin comprendre un peu mieux les pays en voie de développement!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"... JP Mergan est à la classe moyenne américaine ce que Buffalo Bill était aux bisons des grandes plaines: un exterminateur..."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les 6 prochains mois s'annonce radieux je vois...heureusement que j'ai plus la télé chez moi, j'suis mieux dans le monde des bisounours.

Bref, j'ai l'impression que les indicateurs sont tous au vert pour un retour en récession, crise et chômage. Ça va se finir dans la rue tout ça, plein le cul c'est toujours les mêmes qui prennent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Bref, j'ai l'impression que les indicateurs sont tous au vert pour un retour en récession, crise et chômage. Ça va se finir dans la rue tout ça, plein le cul c'est toujours les mêmes qui prennent.

Depuis peu dans les assurances, je remarque perso que des tas de gens ne paient pas d'impots alors qu'ils en ont largement les moyens. (chauffeur de taxi, maçons etc... déclarent parfois 1000 euros quand il se présentent devant moi avec 5000/mois).

Ca commence aussi à m'agacer.

Modifié par jou0eur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.rue89.com/matouk/2011/08/04/les-attaques-contre-l-italie-et-l-espagne-sont-elles-des-leurres-216748

Dans le livre, cité dans ma précédente note, de la journaliste économique genevoise, Myret Zaki, celle-ci évoque l'hypothèse que les attaques contre les monnaies de l'euro, qui sont donc aussi des attaques contre l'euro, ont pour motif de masquer la « faillite » de l'économie américaine et la surévaluation du dollar par rapport à celle-ci. Elle n'hésite pas à parler de « guerre contre l'euro », de « lynchage de l'euro ».

Mais si l'euro est solide, il devient attractif pour les banques centrales et les acheteurs usuels de dollars. Si ceux-ci se reportent sur l'euro - ce qu'ils ont commencé à faire - les taux auxquels le Trésor américain devra financer sa gigantesque dette seront de plus en plus élevés, creusant un peu plus le déficit commercial américain, face à un PIB qui a du mal à croître.

Aussi peut-on admettre que des « initiatives » comme celles émanant de Goldmann Sachs contre les titres grecs il y a un peu plus d'un an, sont plus ou moins organisées entre financiers anglo-saxons. Ils appliquent la théorie traditionnelle de toute guerre contre une coalition : attaquer les maillons les plus faibles. D'abord le grec et l'irlandais, aujourd'hui l'Italie et l'Espagne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas du tout un level. Je ne comprends pas comment obama et la grece ont pu laisser autant de gens s'essuyer les pieds sur leur dos. Ceci alors même qu'ils avaient un pouvoir de destruction énorme sur leurs interlocuteurs. Un jour faudra qu'on m'explique comment ca a pu se passer ainsi. L'incompétence n'explique pas tout.

Ça s'appelle le lobbying.....

Une campagne électorale (surtout aux USA), ça coûte la peau des couilles.

On te file l'argent pour ta campagne.... et tu fermes ta gueule.

Ce ne sont pas des incompétents mais des lâches.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Ils tirent avantage d'effets de bord, de phénomène transitoires mais je reste persuadé que personne ne comprend le fonctionnement complet du système.

Les gens qui comprennent ne sont pas aux postes de pouvoir.

Le problème est que la doctrine qui est appliquée en matière de dépenses publiques est la doctrine keynésienne. Doctrine qui est complètement fausse mais qui continue d'être appliqué par les politiques.

Les économistes keynésiens ne comprennent pas l'économie, et le gros problème est que ce sont eux quasiment exclusivement qui ont une influence sur les décisions des politiques.

Mais tout cela a été prévu à 100% par les économistes compétents.

Modifié par vito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Oui d'ailleurs le New deal fût un échec cuisant tandis que l'ultra-libéralisme appliqué en argentine pardon là ils se sont vraiment gavés.

Le New Deal a été un échec cuisant. C'est une réalité. Dire cela sur le ton de l'ironie démontre simplement la vacuité de tes connaissances sur le sujet.

Insinuer que la crise en Argentine est due à l'ultralibéralisme, est du même acabit de stupidité.

Modifié par vito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

T'es à la limite du fanatisme libéral là tu sais

C'est absolument fascinant.

Défendre le keynésianisme à l'heure actuelle, alors que la crise de la dette est la démonstration par A + B de l'inanité de ses prescriptions, relève du déni de réalité et de l'ignorance.

Dire que le keynésianisme est totalement nuisible à l'économie, ce n'est pas du fanatisme libéral. C'est juste du bon sens là tu sais.

Modifié par vito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Les gens qui comprennent ne sont pas aux postes de pouvoir.

Le problème est que la doctrine qui est appliquée en matière de dépenses publiques est la doctrine keynésienne. Doctrine qui est complètement fausse mais qui continue d'être appliqué par les politiques.

Les économistes keynésiens ne comprennent pas l'économie, et le gros problème est que ce sont eux quasiment exclusivement qui ont une influence sur les décisions des politiques.

Mais tout cela a été prévu à 100% par les économistes compétents.

"

jor toi tu comprends tout ?

les économistes compétents , qui par exemple ? donne des noms fais nous rever please.

je sens que c'est reparti pour 6 pages:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : SCOOP
PokerStars : SCOOP