Jump to content
This Topic
IpromizUHell

Truands de la galére news, défilé, cinéma, poémes...

Recommended Posts

Cliquez bande de batards

y'a du très mauvais faute de moyens. Mais y'a aussi du très bon. Déjà dans la ba, y'a une vraie intensité dramatique même si le tout semble très inégal.

Je suis pas capable perso de faire un tel montage. Je le trouve pas trop mal.

J'aurais du pognon, je leur filerais de quoi faire leur film proprement et sans level avec un bon conseiller. J'ai vu beaucoup de scènes fortes.^^ Ils ont pas mal d'idées même si c'est très mal cadrés ou la caméra mal placée etc...Ils ont des idées. Imo faut juste les encadrer et virer toute forme d'humour. En faire quelque chose de réellement brutal, grossier et sale.

Le coup du gros qui court par exemple est énorme. Mais faut le flinguer salement comme une truie à la ferme derrière. Sinon ca n'a pas de sens.

j'adore l'idée en fait.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

y'a du très mauvais faute de moyens. Mais y'a aussi du très bon. Déjà dans la ba, y'a une vraie intensité dramatique même si le tout semble très inégal.

Je suis pas capable perso de faire un tel montage. Je le trouve pas trop mal.

J'aurais du pognon, je leur filerais de quoi faire leur film proprement et sans level avec un bon conseiller. J'ai vu beaucoup de scènes fortes.^^ Ils ont pas mal d'idées même si c'est très mal cadrés ou la caméra mal placée etc...Ils ont des idées. Imo faut juste les encadrer et virer toute forme d'humour.

Le coup du gros qui court par exemple est énorme. Mais faut le flinguer salement comme une truie à la ferme.

y'a une vraie intensité dramatique

y'a une vraie intensité dramatique

y'a une vraie intensité dramatique

y'a une vraie intensité dramatique

y'a une vraie intensité dramatique

13-are-you-serious-face.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fais fonctionner ton imagination.

Imagine les dans un grec.

Tu commences par filmer la viande sanguignolante qui cuit. La graisse dégouline sur un amoncellement de graisse sur le gril. On voit apparaitre la main du cuistot qui racle la graisse la plus solide pour la séparer de la viande. Le cramé tombe dans un trou. Le grec lui même est dégueulasse. La lumière est jaunit par l'huile des frites qui suinte sur les murs.

Vers le fond il fait plus sombre. Là t'as un plan plus profond que large.Tu vois le groupe de degen local qui mange la bouche débordant de ketchup. La tapisserie est rouge bariolée d'orange style années 60. La caméra n'est pas très stable.

On entend des grosses voix de renois. Y'a vraisemblablement une veille embrouille à l'entrée du grec. On ne comprend pas très bien le délire. Y'a une meuf et un peu d'agitation autour devant la porte vitrée. Mais il fait trop sombre pour qu'on distingue réellement ce qu'il s'y passe.

Au fond du grec tout le monde s'en fout. C'est standard ici, ca arrive tout le temps. Tant que c'est pas ta soeur ou ta pineco ou que t'as pas besoin de passer : c'est pas ton problème.

Les degens du fond sont déchirés et défoncés. La caméra bouge toujours énormément. On observe les visages d'un peu plus près mais à travers des miroirs crasseux et en biais. Les degens carburent à la vodka et au whisky...Parlent grossièrement, se donnent de gros coups dans le dos pour tout gestes d'affection. T'es mon poto ceci, t'es un un vrai oit etc...Entre deux morceaux de musique ethnique on entend la chasse d'eau des chiottes.

Un ptit de la cité se dirige vers eux. Il chuchotte un truc à l'oreille du type à la doudoune. Son visage se ferme. Il sort en laissant un billet de 50 euros au cuistot. On ne voit là encore que la main du cuistot. Dehors à l'arret du bus on passe devant une de ces pubs quick avec ces corps difformes.

Tu termines la séquence sur le saignage du gros total à poil qui court aux abords de la cité.

Puis générique du début sur fond noir et musique rap. Et on reprend sur fond lumineux blanc avec le corps du gros saigné vu de dessus baignant au milieu de bouteilles de verre de 1664. Deux petits renois tombent sur le cadavre. On les quitte par le ciel pour entrer dans une des tours.

T'alternes les scènes très dures comme celle ci avec les scènes ridicules comme celle de l'illusoire défilé (encadré par des médiateurs). Ceci durant tout le film.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fais fonctionner ton imagination.

Imagine les dans un grec.

Tu commences par filmer la viande sanguignolante qui cuit. La graisse dégouline sur un amoncellement de graisse sur le gril. On voit apparaitre la main du cuistot qui racle la graisse la plus solide pour la séparer de la viande. Le cramé tombe dans un trou. Le grec lui même est dégueulasse. La lumière est jaunit par l'huile des frites qui suinte sur les murs.

Vers le fond il fait plus sombre. Là t'as un plan plus profond que large.Tu vois le groupe de degen local qui mange la bouche débordant de ketchup. La tapisserie est rouge bariolée d'orange style années 60. La caméra n'est pas très stable.

On entend des grosses voix de renois. Y'a vraisemblablement une veille embrouille à l'entrée du grec. On ne comprend pas très bien le délire. Y'a une meuf et un peu d'agitation autour devant la porte vitrée. Mais il fait trop sombre pour qu'on distingue réellement ce qu'il s'y passe.

Au fond du grec tout le monde s'en fout. C'est standard ici, ca arrive tout le temps. Tant que c'est pas ta soeur ou ta pineco ou que t'as pas besoin de passer : c'est pas ton problème.

Les degens du fond sont déchirés et défoncés. La caméra bouge toujours énormément. On observe les visages d'un peu plus près mais à travers des miroirs crasseux et en biais. Les degens carburent à la vodka et au whisky...Parlent grossièrement, se donnent de gros coups dans le dos pour tout gestes d'affection. T'es mon poto ceci, t'es un un vrai oit etc...Entre deux morceaux de musique ethnique on entend la chasse d'eau des chiottes.

Un ptit de la cité se dirige vers eux. Il chuchotte un truc à l'oreille du type à la doudoune. Son visage se ferme. Il sort en laissant un billet de 50 euros au cuistot. On ne voit là encore que la main du cuistot. Dehors à l'arret du bus on passe devant une de ces pubs quick avec ces corps difformes.

Tu termines la séquence sur le saignage du gros total à poil qui court aux abords de la cité.

Puis générique du début sur fond noir et musique rap. Et on reprend sur fond lumineux blanc avec le corps du gros saigné vu de dessus baignant au milieu de bouteilles de verre de 1664. Deux petits renois tombent sur le cadavre. On les quitte par le ciel pour entrer dans une des tours.

T'alternes les scènes très dures comme celle ci avec les scènes ridicules comme celle de l'illusoire défilé (encadré par des médiateurs). Ceci durant tout le film.

http://www.youtube.com/watch?v=bjFkw0280PM&feature=player_detail

:ninja:

Edited by BonnieQQ

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aïeeeeeeee Morsayyyyyyyyyy attention l'affiche du film:

285051_236758346356887_187367971295925_803155_4185658_n.jpg

Si quelqu'un comprend la phrase philosophique...;

Sinon le film ne va peut etre pas sortir à cause de Marine le Pen au ministere de la culture :? :

http://www.youtube.com/watch?v=Ab8zRLegCQ8

Florilège:

c'est un film qui est attendu en europe et dans le monde entier

ya ecrit truand de la galere, pas truand de retire de veste :?

"i savent tres bien qu'à cannes, j'aurra arraché tous les records"

"c'est pas les fachos qui vont nous donner des noix"

je suis un producteur de haute qualité, je suis un acteur, je suis un actrice

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rofl : "bon c'est quoi le recours pour ton film alors? Bah jdemande à tout le monde de venir dans ma boutique et d'acheter un ptit t shirt"

Pas folle la guêpe :embrouille:

Crédible son histoire, l'ump et le fn empeche son film de sortir, film acheté 800K€ par "un heu un gros gros du cinéma toi même tu sais" mais ils veulent pas le diffuser. Pas mal l'histoire du chèque de 800K aussi :D.

Share this post


Link to post
Share on other sites

entre toi et moi le morsay doit ramasser un max de blé. a ce sujet ca me fait toujours délire de voir les gens matez en mass les videos de morsay pour finalement lui foutre des -1. C'est eux les pigeons dans l'affaire.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×