Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
Tapis_volant

Coverage - The Everest Poker One

Recommended Posts

Manub a doublé avec AQ vs A9 en bataille bouton contre petite blinde. Il est de retoir à plus de 270k.

Il ne reste plus que 14 joueurs en course et tous nos préférés sont encore bien présents.

Désolé pour ce coverage à un doigt via iphone.

et tes autres doigts se trouvent où ???????????? pas sur ta voisine j'espere lol

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous avez pas fini de vous fapfap à chaque fois que il y a une photo de fille sur le CP, c'est juste nimp à chaque fois les réactions de tocards...

Share this post


Link to post
Share on other sites

LocSta bust 13eme. Plus d'explications des que j'ai spew mes 12bb. Sorry pour cette petite absence.

Et Manub vient de doubler a 400k, il open-shove 33, payé par KQ. Flop QQ3. Standard.

Rebecca Gerin vient de buster à la 11ème place. Pré-table finale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Table finale

tf-398983.jpg

On connaît les neuf finalistes du tournoi après l'élimination de Nicolas Poloniato à la douxième place, de Rebecca Gerin à la onzième place et l'élimination de Germain "Germain133" Gillard sur la pré-table finale.

Alessio Isaia, Julien Pouchain et Manuel "Manub" Bevand atteignent donc cette table finale de The Everest Poker One.

Désolé pour ce contretemps, j'en suis vraiment honteux, mais j'ai encore des chips dans le tournoi presse.

Je vous promets que je vous fais un résumé beaucoup plus complet de tout ce qui s'est passé pour en arriver là dès que j'ai busté de ce tournoi presse, même si je dois y passer la nuit.

A tout à l'heure pour de plus amples informations.

Chip-count des finalistes :

Alexander Debus : 1 607k

Marc Sanders : 1 414k

Julien Kabikte : 1 207k

Xavier Carrugi : 661k

Joel Dodds : 580k

Manuel "Manub" Bevand : 372k

Adrian Aston : 340k

Julien Pouchain : 280k

Alessio Isaia : 195k

Edited by Tapis_volant

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour tous ceux qui ne peuvent pas attendre que TV revienne du tournoi média en ayant gagné un pin's parlant TF1 Thierry Roland, y'a un chipcount de la TF sur le forum d'Everest (scrollez en bas)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben TF, j'ai fait le shortstack ninja pendant 4h et ils ont oublié de me bust. :)

Merci pour le soutien le CP, on va chercher la win!

Edited by manub

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour tous ceux qui ne peuvent pas attendre que TV revienne du tournoi média en ayant gagné un pin's parlant TF1 Thierry Roland, y'a un chipcount de la TF sur le forum d'Everest (scrollez en bas)

Allez, je suis de retour, je finis 5ème, tout ça pour ça.

J'essaie de vous pondre une petite conclusion.

J'ai edit le post table finale avec le chip-count des finalistes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

go manuB, GG germain

mais comment il run good le Isaia (sur quels critères sa nouvelle coupe de cheveux?)!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit résumé s’impose

elaine2-121129.jpg

« Comment spew le tournoi presse avec Elaine à ses côtés ? »

Donc pour reprendre un peu le fil des événements, après l’élimination de Frédéric Botella par Rebecca Gerin à la bulle, j’ai rejoint les rangs des bloggueurs en mal de cartes dans le tournoi presse où on promettait un iPad2 au gagnant. Rêvant depuis quelques temps de m’offrir ce joujou, j’étais décidé à jouer au moins mon B-game dans un tournoi structure légèrement boucherie (5k jetons, niveaux de 15 minutes)

Découvrant ma place à côté d’Elaine Youngmoneymaker, de LivePoker, je ne pouvais décemment pas spew trop vite pour retourner à mon coverage, d’autant qu’il s’agissait de mon tournoi live trimestriel.

Alors que je foldais à la chaine toutes les poubelles monégasques, un peu plus loin dans la salle, les joueurs heureux d’avoir atteint les places payées en profitaient pour nous quitter à vitesse grand V.

Heureusement, en regardant la tête des bustos, je ne reconnaissais quasiment personne. Premier good beat, nos favoris restaient accrochés à leur tapis, pas décidés à rendre les armes trop tôt pour espérer qui sait atteindre la table finale de cet événement Everest.

Tandis que Manuel Bevand doublait une première fois avec :Ax:Qx contre :Ax:9x en bataille bouton/petite blinde, je constatais les dégâts à ma table où Elaine avait enclenché la stratégie hyper-agressive pour monter quantité de pions.

A ce moment-là, vous vous demandez peut-être comment j’obtenais mes informations, et bien, voici l’explication : dans le clan des couvreurs existe ce que l’on pourrait appeler de la solidarité et donc, Pierre, le couvreur de la Team PMU, m’avait fait part de cette information concernant notre unique icône du Club Poker encore en course. Merci à lui.

Désireux ne pas buster trop vite et pourquoi pas de ship un beau joujou, je me motivais à essayer de ne pas faire n’importe quoi avec mes chips, bien que culpabilisant clairement de vous laisser, fidèles lecteurs, dans le flou le plus total.

C’est alors que le premier coup de tonnerre traversa la salle. En effet, discutant avec Adrien Allain, Marc « LocSta » Inizan se tenait bien loin des deux tables restantes. Pas besoin d’être devin pour comprendre qu’il avait busté et qu’il ne se consolerait pas de son élimination et des 14 000 € récoltés pour cette 13ème place.

En cherchant un peu à savoir comment Marc nous a quitté, j’ai appris qu’il avait tenté un resteal avec :Kc:Jd mais s’est heurté à :Ad:Kd chez son adversaire. Aucun miracle n’est venu sauver le breton qui a depuis rejoint une petite partie de poker chinois avec quelques jeunes gambleurs et une guest-star de luxe, Guillaume Darcourt.

Alors que je me morfonds avec mon petit stack sur le tournoi presse et que mes collègues tombent les uns après les autres, je commence à entrevoir le pire, à savoir que je vais rater le moment où la table finale sera composée. J’ai pas l’habitude de jouer les tire-au-flanc mais je n’arrive pas à trouver une situation pour mettre mes jetons au milieu (ça a d’ailleurs toujours été mon problème, certains le savent déjà).

victor-632186.jpg

« Mais pourquoi je fonds toujours en live ? »

Je parviens à voler les blindes plusieurs fois avant d’apprendre que le parcours de Nicolas Poloniato et Rebecca Gerin s’est arrêté aux portes de la table finale. Grâce à Steven, confrère de MadeinPoker, je découvre comment ces deux joueurs ont busté.

Under the gun, Nicolas Poloniato a relancé avec :Ad:4d et trouvé un flop sur lequel on a souvent envie de go broke, :5c:6d:7d. Son adversaire, Marc Sanders, qui a payé la relance de grosse blinde, check-raise à tapis le français, et pour cause, il détient :8d:9c pour la quinte floppée. L’attachant « Polo » ne parviendra pas à faire un carreau sur la turn et la river et devra donc nous quitter aux portes de la gloire.

Pour Rebecca Gerin, dernière représentante de la gente féminine et de la Team PMU, l’aventure s’est arrêtée quand elle a décidé de check-raise à tapis son adversaire avec :Jc:Td sur une turn :Qc:8c:3c:Jd. Malheureusement pour elle, son adversaire qui avait c-bet le flop a trouvé à la turn sa gutshot avec :9d:Th en main, scellant le destin de Rebecca tout près du rêve pour un gain de 16 000 €.

Apprenant de la bouche d’un couvreur que Manuel « Manub » Bevand venait de doubler en poussant son tapis avec :3x:3x et en trouvant un flop :Qx:Qx:3x magnifique contre le :Kx:Qx de son adversaire, je me sentais pousser des ailes sur mon tournoi et décidais de pousser mes 7bb avec :4h:5h under the gun. Bien inspiré, j’étais payé par un bon joueur portugais avec :7x:7x. Comme un signe de communion avec notre illustre « Manub », je gagnais mon droit de chattage en touchant deux paires sur le board pour revenir back in the business. Après ce coup, je me voyais déjà passer pro. Après tout, j’ai lu livre de « Manub », alors pourquoi pas ?

Pendant la pause, je découvrais donc les 10 joueurs encore en course sur la table finale. Alors que je me demandais comment faire pour vous raconter ça et jouer en même temps, j’ai seulement découvert qu’on venait en fait de perdre à l’instant le bubble-boy de la table finale, en la personne de Germain « Germain133 » Gillard. Toujours grâce à Steven (normal, vous me direz, il a busté en deux minutes du tournoi presse), j’obtenais des informations sur la sortie du breton.

En milieu de parole, Germain relance à 28k et est payé deux fois. Les trois joueurs découvrent un flop :Kc:Qs:5h que Germain décide de c-bet. Il n’obtient qu’un payeur et décide de check-raise à tapis sur la turn :7h. Son adversaire snap avec :Kd:Qc pour deux paires max, tandis que le breton va devoir améliorer son :Ah:Kh. Le croupier n’avait finalement pas de cœur et renvoie Germain Gillard dans la corporation des déçus, à la pire place.

Heureusement, j’ai le temps de faire une petite photo pendant la pause sur notre tournoi (et oui, même les journalistes ont le droit à des pauses pendant leur freeroll ! ) et découvre par la même occasion les visages des neuf finalistes de cet Everest Poker One, première édition.

Voici le chip-count des neuf finalistes qui viseront les 300k dès demain à 13h :

Alexander Debus (Allemagne) : 1 607k

Marc Sanders (Allemagne) : 1 414k

Julian Kabikte (Allemagne) : 1 207k

Xavier Carruggi (France) : 661k

Joel Dodds (Australie): 580k

Manuel Bevand (France): 372k

Adrian Aston (Angleterre) : 340k

Julien Pouchain (France) : 280k

Alessio Isaia (Italie): 195k

tf-398983.jpg

« Alessio Isaia serait-il un surhomme ? »

Ils se battront pour quelques gros billets :

Vainqueur : 300 000 €

2ème : 170 000 €

3ème : 112 000 €

4ème : 90 000 €

5ème : 75 000 €

6ème : 58 000 €

7ème : 47 500 €

8ème : 37 000 €

9ème : 26 350 €

Je ne peux pas finir sans vous révéler que j’ai lamentablement échoué dans le tournoi de la presse, sortant à la sixième, ou septième place, je sais plus vraiment en fait. La main ? Je push mes 8 blindes au bouton avec :Kd:Qc et « Jooles » découvre :Ad:Qh de grosse blinde. Petite consolation, les jetons restent dans la famille et le couvreur de Poker52 est d’ailleurs en passe de ship l’iPad2 puisqu’ils se trouve en tête à tête à l’heure actuelle.

joooles-401886.jpg

« Allez Jooles, que la chatte soit avec toi ! »

Voilà, je me devais de vous expliquer un peu pourquoi je vous ai lâchement abandonnés.

A demain, fidèle au poste. Bonne nuit.

Edited by Tapis_volant

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Toujours grâce à Steven (normal, vous me direz, il a busté en deux minutes du tournoi presse), j’obtenais des informations sur la sortie du breton. "

FU :roulette:

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

On connait le nom des neuf finalistes de The Everest Poker One. Trois allemands, trois français, un australien, un anglais et un extra-terrestre, voici le casting proposé à Monaco demain à 13h. Nous retrouverons parmi les finalistes Manuel "Manub" Bevand, qui tentera de faire mieux que sa 7e place à l'EPT Prague.

[...] Lire la suite…




"Manub" parviendra-t-il à remporter sa première grande victoire ?

Edited by Tapis_volant

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×