Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
P.A

Daniel “jungleman12” Cates interviewé par le New York Times

Recommended Posts

Daniel “jungleman12” Cates a livré une interview au très célèbre New York Times.

Il a été suivi pendant trois jours et nous raconte sa vie de balla, mais aussi comment il est devenu l'un des phénomènes du poker online a seulement 21ans. Il fait aussi part de ses projet pour le futur.

PS: anglais oblige : si quelqu'un est chaud pour se taper la traduction, qu'il n'hésite pas.

Edited by SuperCaddy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Thx Ari !

Le New York Times qui fait un article de 2 pages sur Jungleman, où ça parle de bluff et de value bet, et pas de straight flush contre quads ou de triche comme d'habitude dès qu'on sort de la presse spécialisée...

Intéressant, même si ça me surprend un peu. Et puis les sommes font rêver, si ça peut ramener du fish en plus :ninja:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jungleman12

[X] Balla

[X] Top shark

[X] Vend du rêve

J'espere qu'il va bien négocier son futur contrat avec PS ou FTP, en plus d'être le plus gros gagnant 2010, il a une bonne image.

et nice job Ari, merci pour les illétrés dont je fais partie 8|

Edited by POETE DU COIN

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quatrième et dernière partie de l'interview de Daniel Cates

Quelques jours avant notre premier rendez-vous à Orlando, Daniel m’a appelé d’Australie, où il jouait les Aussie Millions, un tournoi live ressemblant aux WSOP. Il m’a demandé si je pouvais décalé notre rendez-vous de quelques jours. Il n’était pas très clair à propos de la raison, il parlait de « quelque chose » avec « quelqu’un ». Après quelques temps, il m’expliqua la raison réelle. Le jour de notre interview, Cates volait vers Austin (Texas), pour rencontrer un « Spécialiste en interactions humaines ». Ce spécialiste a promis à Daniel de l’aider à comprendre les nuances du body langage dans certaines situations sociales. Daniel a lu de nombreux ouvrages et travaux sur la psychologie humaine et les interactions, parmi ceux-ci, « Social Intelligence », un livre qui prévient des dangers de l’absorption digitale. Ces études ont pour but de l’aider à atteindre un « équilibre de vie » (Durant le temps passé ensemble, Daniel a utilisé cette phrase plus de 50 fois) qui lui permettra de profiter de sa fortune.

Lorsque je lui demande qu’est ce que pourrait être cet équilibre de vie, Cates hausse les épaules et dit « Je sais pas, faire du sport, filles. En gros, je dois réussir à voir comment être Daniel et non pas Jungleman. Si vous décidez un diagramme de Venn de Daniel et de Jungleman, vous verrez que Jungleman est complètement encapsulé dans Daniel, mais qu’il n’est pas réellement Daniel. Cela me fait mal lorsque je rencontre des gens, car ils ne voient que Jungleman et ne me voient pas moi. Je m’éloigne d’eux. Si je réussi à trouver cet équilibre et trouver un Daniel équilibré pour contrôler Jungleman, j’aurai beaucoup plus de réussite dans mes interactions avec les autres. »

Ashton (theashman103) Griffin, le colloc’ de Daniel et adversaire online, parle aussi de cet équilibre de vie comme étant la dernière frontière/barrière pour les jeunes poker millionnaires. Vers la mi 2009, Griffin annonce qu’il a gagné 7 millions en 3 mois, mais en a perdu les ¾ sur les 5 mois suivants. Il parle de ce swing comme étant un tournant majeur dans sa carrière. « Lorsque j’avais l’âge de Jungleman, je voyais l’argent comme un système de points ». « Mais les swings m’ont rattrapé. Je n’arrivais plus à supporter le fait d’être en face du PC pour 6 ou 8h par jour pour perdre 2 ou 3 millions. Donc désormais, mon objectif principal est d’avoir une vie saine et un équilibre ».

Pour assurer cet équilibre, Griffin, qui a 22 ans, a réduit son temps passé devant le PC a seulement deux heures par jour. Le reste du temps, il le passe à L’université of Central Florida où il fait de la lutte. Il est aussi un coureur aguerri. Récemment, Griffin a fait un pari avec Haseeb (InternetPokers) Qureshi qui est un ancien colloc de Cates et Griffin : si Griffin courait 70 miles en 24h, ce dernier gagnait 300 000$, s’il perdait, il payait 900 000$. Il a fini en 23h.

Il est impossible de regarder Cates et Griffin assis côte à côte dans leur appartement, éclairés par leurs multiples écrans et ne pas penser au jour où Daniel aura la reconnaissance attendue. Le demi-million de dollars perdu contre Gus Hansen correspondait-il à la fin de jungleman12 ? Les pertes, même si elles sont sous formes d’animation cartoonisées, commencent à avoir un effet psychologique. Aucun joueur, de Doc Holliday à jungleman12 n’a réussi à jouer en head’s up contre la douleur du poker et a espéré en sortir avec une Expected Value Positive.

Lilian Cates a une vision plus simple. « Le Gambling reste du Gambling ». « Quelques uns de ces joueurs pros donnent l’impression d’avoir une vie heureuse. D’autres donnent l’impression de ne pas prendre leur pied. Je ne sais vraiment pas si tout ça va bien se passer pour Daniel, mais j’espère que oui. Après quelques temps, vos enfants grandissent, et vous espérez juste qu’ils ont assez appris de vous pour qu’ils aient une vie heureuse. »

Durant l’une des longues sessions auxquelles j’ai pu assister, l’action s’est calmée, nous laissant très peu de choses à se mettre sous la dent. Trouver un adversaire qui accepte de jouer est aprfois compliqué pour jungleman12. Pour passer le temps, il discutait avec un collègue millionnaire, Scott Urnotindanger2 Palmer. Les deux se connaissent depuis pas mal d’années et se sont rencontrés dans les parties de leurs faux-amis à l’époque. Le pseudo « jungleman » vient de cette époque là, il faisait allusion à l’allure habituelle de Daniel et à ses bras. Durant une heure, Cates et Palmer ont joué a de plus petites limites, en se balançant des blagues. Cates, qui jusqu’à présent était distrait car il répondait à mes questions m’a complètement ignoré et s’est entièrement concentré sur son vieil ami. Il gloussait, tapait frénétiquement ses réponses aux blagues de Palmer qui étaient toutes à propos du Poker. Malgré le fait que des milliers de dollars se baladaient entre les comptes, jungleman12 et urnotindanger2 jouaient vraiment pour le fun – des énormes bluffs étaient tentés, called down et ensuite discutés sur Skype » .

J’ai demandé à Daniel si lui et Palmer repensaient à ces parties dans la cuisine de Palmer, si leurs millions n’ont jamais eu l’air irréels. Il souria tout penaud, « Ouais, c’est cool ». « Mais tu sais, on a travaillé dur. »

Edited by Ari Gold

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×