Aller au contenu
Ce sujet
lamigue

Le ridicule peut-il tuer?

Messages recommandés

Posté (modifié)

J'ai 11 ans, je suis en 6ème ou 5ème, et j'avais pris l'étrange habitude, par beau temps, de mettre des shorts sans slibard en dessous. :sais-pas:

Par une belle après-midi de mai ou juin, je suis dans la cour du collège. C'est la récré et on a sport après, alors j'ai mis ma tenue commando préférée. Je ne sais plus du tout pourquoi, mais il se trouve que tous mes camarades de classe sont au courant que ce jour-là j'ai un short sans slibard dessous.

Je discute tranquillou avec mes potes (qui ne le resteront pas longtemps) quand tout-à-coup le gros méchant de la classe (celui-là même qui terrorise tous les petits et te pourrit ton année scolaire) se faufile sournoisement derrière moi et, d'un geste aussi rapide qu'adroit, me fait glisser le short jusqu'aux chevilles.

Hurlements de rire d'environ 750 élèves autour de moi, bidonnés devant mon chibre d'un centimètre et demi - avec le pubis glabre comme les fesses d'un nourrisson.

Il y avait plusieurs meufs pas très loin, que j'aurais aimé dragouiller. Mais bizarrement je n'ai pas eu de p'tite copine cette année-là.

Edit : TRUE STORY. Hein Obrian... 8^

Modifié par G14B

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci phyton pour les 5 minutes géniales que tu vient de me faire passées ^^

j'ai rit/bidonner/fou rire de la 1ére a la derniére ligne (je pensse que ton écriture a aider)

:thanks: (je me suis permit de la copier/coller )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca doit faire bien quelques années que je me suis pas crouté dans la rue comme un con en ratant le passage "monter sur le trottoir mais trop distrait pour assez lever la jambe et eviter la 2eme mini marche". Je me suis ratatiné comme une m**de alors que je marchais en mode Haters gonna hate. Je pense que ça a un lien avec ce thread. Hasard ou simple coincidence? Ou alors celui-là... fu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca doit faire bien quelques années que je me suis pas crouté dans la rue comme un con en ratant le passage "monter sur le trottoir mais trop distrait pour assez lever la jambe et eviter la 2eme mini marche". Je me suis ratatiné comme une m**de alors que je marchais en mode Haters gonna hate. Je pense que ça a un lien avec ce thread. Hasard ou simple coincidence? Ou alors celui-là... fu.

Un +1 pour t'aider à franchir les 1000 ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh put**n, tu prends des notes salopiot ?

Ben ouais c'est le meilleur passage de l histoire je trouve

me-gusta.png

La honte dans son histoire je croyais que ça allait être:

Vu qu'il était chaud bouillant (cf la premiere jute), en voyant son collègue se caresser délicatement le visage avec son pénis ...hop une faciale sur son pote.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

J' aurai tellement voulu que cette histoire soit fausse...

Je revois encore le regard de mon pote quand il entend le bruit de la seconde secousse.

Jésus, pardonne moi.

Modifié par Pythonio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

wtf sérieux

bon puisque le ridicule ça me connait j'en raconte une autre (toujours avec ma mère d'ailleurs).

On marche dans la rue avec ma mère, on rencontre un pote et sa femme qu'on a pas vu depuis longtemps.

ma mère: ah bonjour patricia, oh bah alors t'es enceinte?

patricia: ah non non

silence gêné

Un peu la même avec une cliente.

Sympa et attentionné (et récent papa), je lui demande "c'est pour dans combien de temps?".

Elle me répond: "c'était il y a 2 mois..."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J' aurai tellement voulu que cette histoire soit fausse...

Je revois encore le regard de mon pote quand il entend le bruit de la seconde secousse.

Jésus, pardonne moi.

Maintenant il va falloir changer d'avatar...

1114584647.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)

Epik ton histoire pythonio, je me suis taper 5 bonnes minutes de fou rire ... :rofl::rofl:

A tu penser à écrire ta bio ? j'achete obv !!!!

Modifié par Rookie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vous etes ... ou quoi ^^ .

si j'ai bien comprit un enfant a souvent l'habitude de se désabiller slip et pantalon en meme temps (sa arrive aussi avec les chaussettes parfois) , et parfois quand tu remet le pantalon le lendemain tu oublit que ton slip est rester coincer dans ton pantalon et parfois il t'arrive de retrouve 5 heures aprés une chaussette , un slip ect..

c'est sa lamigue?

Soutien !

Il m'est arrivé la même avec mes chaussettes, sauf que j'étais pas élève mais prof :D

Un bon gros moment de solitude qd t'entends un élève dire " mais c'est quoi ces chaussettes ?" et toi "wtf, c'est quoi ce bordel, je vais devoir gueuler sur le petit enfoiré qui s'est permis ça !" et là "OMFGGG!! c'est les miennes !! "

Je sais pas si j'ai réussi à garder ma poker face...mais put**n maintenant le matin avant d'enfiler mon pantalon je regarde tjs à deux fois qu'il y ait rien de coincé !

Pas encore lâcher de perlouze en classe mais c'est mon pire cauchemar...vous tiens au courant si ça arrive !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle me regarde et je vois dans leurs yeux qu' il sera impossible de batailler. Je tourne la tête vers mon pote, il semble résigné, les yeux déja tournés vers la lourde tache. Il descend sa tête, je rigole mais c' est nerveux, je sens sa tete toucher m bite put**n, yes il a collé ma bite contre sa joue et fait style de me gober, c' est nikel

pretend-youre-gay.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un jour j ai eu la chiasse dans le tram,je me suis chie dessus tranquillement en regardant les gens dans les yeux! et puis je suis descendu a ma station avec la chiasse qui ruisselait le long de ma jambe.

ridicule? non! courageux oui!!

lol

La même dans un bus à Malte. Mon estomac n'avait pas assumé la sauce arrabiata d'un resto.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

lol

La même dans un bus à Malte. Mon estomac n'avait pas assumé la sauce arrabiata d'un resto.

non mais moi j ai juste post un mito....desole bro :hello:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Soirée qui se passe à un festival reggae/ragga quand j'avais environ 18 ans. Je suis avec un bon poto à moi en train de tenir un stand et de faire du business. Deux potes à nous passe à notre stand, on bois des bières, fume des joints, bref tout ce qui a de plus normal. Peu de de temps après nos potes, qui ont planté leur tente au camping juste à côté, reviennent avec du "space" thé (du thé à la weed) que des rastas leur on vendu pour presque rien. Bref ensuite mes potes reviennent à notre stand, boivent leur space thé pendant que moi et mon potes on carbure à la bière. Ensuite, au moment ou la soirée allait réellement commencé genre vers 20h, là ou les meilleurs concerts allaient commencer etc, mes potes deviennent blancs comme neige.. et partent en couille, ils retournent à leur camping comme des m**des sidaîques en plein bad trip.. Moi et mon pote, on voit ça et on se fout bien de leur gueule etc. Bref la soirée continue, on tiens notre stand tout en faisant la fête.

A la fin de la soirée, on ferme notre stand pour aller nous aussi à notre tour faire comme y faut la fête. Là je rencontre, une chaudasse chaude comme la braise, je me frotte un peu contre elle sur des sons ragga bien sexiste, elle me fait comprendre qu'elle en veut plus. No problem, toujours op. Bref j'ai le choix entre la niqué dans la camionnette remplie de cartons de marchandises dans la quelle on dort mon pote et moi ou la niqué au camping, dans une des tentes de mes potes. Au final, j'opte pour le camping.

On bouge la bas et par chance mes 2 potes étaient tellement fonscdé par le thé qu'ils ont dormis ensemble dans la même tente et il y a donc une tente de libre. Je débarque à leur tente, les réveille, ils sont encore complètement fonscdé.. Je leur demande si y a moyen que je leur emprunte leur 2ème tente pour allé niqué la miss avec laquelle je suis. Ils me disent que y'a pas de problème et là un de mes pote me dis si je suis chaud pour boire un peu de leur space thé. Moi je me dis pourquoi pas mais bon je suis pas con hein, eux ils ont bu un verre entier et sont grave partis en couille alors moi je me dis que je vais pas boire plus d'un tiers de verre et ensuite je vais allé niqué la miss comme un champion. Bref, je bois un tiers du verre de thé, ensuite moi et la miss on bouge dans la tente d'à côté. On se chauffe, etc, tout se passe bien, je suis bien pété (normal vu que c'est un festival reggae).

On commence à baisé, elle est couchée sur le dos, moi sur elle en train de lui montré qui est le patron. Et au bout de 5 minutes, BOOOM, ça eut l'effet d'une claque dans ma gueule en 10 x pire suivis d'un brouillard. Tout d'un coup, j'ai eu l'impression d'être là mais de plus être conscient de ce que je faisais réellement, un peu comme dans un rêve. Je suis complètement à l'ouest, en train de la niqué mais en même temps je réalise plus trop ce que je fais. Je me rappelle être sur elle en train de la baisé en faisant des rotations du bassin et me dire, put**n truc de ouf, j'ai jamais fais ça avant. Tout ce que je faisais en la niquant, c'est comme si c'était la 1ère fois que je le faisais sauf qu'en faite je tripais comme un malade mais au final je ressentais rien du tout, mon gland était au-delà de la 3ème dimension.

Ensuite c'est un peu le trous noir, je me rappelle n'avoir pas jouis, être sur elle à moitié conscient et avoir ensuite passé une bonne partie de mon temps à loufé sur elle de manière incotrollée. Ensuite je me rappelle m'être endormis comme une m**de sur elle. Par la suite genre 1 ou 2 h après, je me réveille sur elle, elle est en train de dormir, je suis complètement déchiré et apparement suis pas le seul dans le campging car j'entends des gars à coté de ma tente en train de crié des "orange", "mandarine", "orange*. Bref, je suis dans la tente, avec la miss en train de dormir et moi je suis complètement déchiré, dans une autre galaxie avec des malades mental pas loin de moi entrain de déliré comme des oufs.

Je me rappelle être là, en train de bad trippé, tel un légume incapable de faire quoi que ce soit, et me dire que si quelqu'un entrerait à ce moment là dans la tente, je serais incapable de bougé le petit doigt, comme paralysé, au mieux je me chierais dessus. Ensuite je sais pas comment mais je verse, par la suite je me réveille genre vers 9h le matin, bien sûr la miss est partie, sans me laissé son numéro ou un mot de remerciement. Je me réveille, heureux d'avoir survécu à cette nuit de malade et fonce direct en caleçon vers la tente de mes potes qui sont devant entrain de faire un feu, eux me voient et se marrent car en fait je suis encore tellement déchiré que j'ai pas vu que ma bite sortait du caleçon au travers des boutons, avec au bout la capote, témoin de la soirée la plus psychédélique que j'ai eu à passé avec une femme.

Quelques mois plus tard, j'ai revu cette miss dans une soirée ragga, bizarrement elle m'a fusillé du regard et a fait ensuite comme si elle me connaissait pas mais bon pour être franc j'ai pas non plus cherché à renoué avec elle..

Modifié par Pigeon2laGalère

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : SCOOP
PokerStars : SCOOP