Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
lamigue

Le ridicule peut-il tuer?

Recommended Posts

Je vous demande à vous zootard, geeks, no life, vrais ballas, faux ballas, mythomans et toute autre race étrange se balladant dans cette partie du forum, quelle fut la situation la plus honteuse et ridicule à laquelle vous ayez du faire face?

Balancez des histoires passionnantes, des trucs drôles même si c'est un peu arrangé de manière à sque cela soit plus passionnant. Je pense que tous les clupistes trainant un minimum sur le zoo sont avares de ces histoires hilarantes que vous nous contez jour après jour alors lâchez vous :).

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a deja eu un sujet comme ça, fait une recherche.

je suis trop gentil, voila le sujet, bonne lecture:

Jlai faite avant mais pas trouvé, faut dire que le système de recherche est pas facile à comprendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais 6ans.

Je reçois une punition(lignes à copier) de la maîtresse pour une random connerie à faire signer par les parents.

Pas de problème, je sors mon petit stylo chez moi j'effectue mes lignes, mais vient le problème de la signature.

Ba oui mon petit papa il était pas gentil quand je ramenais une punition.

J'utilise mon cerveau (je ne sais pas encore écrire à l'époque), je vais voir ma mère, lui demande comment on écrit 'maman' , et fais de même avec mon père.

Vous l'avez compris, je signe 'papa', 'maman'.

Evidemment la prof me sors, c'est pas toi qui a signé. Coup de stress suivit d'un : "euh ... si"

Heureusement que mon père, ma mère mon frère et ma soeur ont bien rigolé pour que je comprenne mon erreur.

Enfin maintenant c'est une bonne anecdote à raconter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je devais avoir 6/7 ans.

Ma mère m'avait acheter des caleçons, j'en avais jamais mis avant.

Elle avait poser mes habits sur une chaise dans ma chambre pour le lendemain. Ce matin là j'avais pas trop compris l'utilité du jean, ben ouais quoi, un caleçon, c'est comme un short en plus court non, en dehors du fait qu'on met rien dessous ?

Sick regard suspicieux des mamans qui venaient chercher leurs gosses à midi...

Edited by WadgetZ

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je doigtai ma nouvelle meuf à l'époque qui était complétement saoul...

Et elle c'est pas réveillé :(

C'est un peu le principe du GHB mais normalement on fait plus que mettre les doigts...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, elle me coute un peu, mais je pense qu'elle mérite d'être racontée.

J'étais adolescent, à une soirée d'adolescents. Les ados, généralement, en soirée, ça boit, ça fume, et parfois, ils sont malades.

Chez mon pote qui habitait au cinquième sans ascenseur, je sent le truc monter. Plein de gens dans l'apart, difficile de faire le truc discrètement. Je prends mes affaires et sort de l'appartement. En croisant des potes: "tu fais quoi" "non, t'inquiète, je reviens, un truc a gérer".

Sur le pallier, je réfléchis... trop dur pour moi de descendre 5 étages. Par contre, si je monte au sixième et dernier étage, peu de chances que je croise qui que ce soit. J'opte donc pour cette option stratégique, et m'allonge sur le pallier du sixième... pour une petite sieste. Tenez vous bien, la stratégie fonctionne, je ne croise personne. Sauf que, je suis malade, et a un moment, il faut que ça sorte. Il me vient alors une nouvelle idée saugrenue. Je suis bien élevé, ça ne se fait pas de vomir sur le pallier des gens, et je n'ai pas envie de retourner chez mon pote et que tout le monde me voit dans cet état. Je décide donc de vomir... dans mon sac a dos. Malin. La petite poche du eastpak.

Bon, après ça, ça va beaucoup mieux. Enfin, un peu mieux. Suffisamment pour prendre mon courage à deux mains, et descendre les étages. Arrivé en bas, je me pose sur un banc, retire mes chaussures, et enfile mes rollers pour rentrer (une honte en soit, je me déplace toujours en roller |^? ).

Arrivé chez moi, je décide de laver mon sac. Pour ne pas être dégouté par la vue, je le passe sous la douche, dans le noir. J'entends un bruit suspect de truc lourd qui tombe du sac. Je m'aperçois lorsque j'allume la lumière que j'ai ruiné mon téléphone, il y a du vomi derrière l'écran. Bon.

Je vais me coucher.

Dans la nuit, je me réveille brusquement:

:t-es-fou-toi:

"m**de, mes chaussures".

Et c'est reparti, j'enfile mes rollers de nouveau, et retourne chercher mes grolles qui sont sagement restées sous le banc.

Edited by utopike

Share this post


Link to post
Share on other sites

marrante mais hors sujet ;)

bon allez les gens on sort les vrais dossiers là!

je me lance:

j'ai 13 ans, je connais les joies du fapfap depuis quelques temps. Je me fap donc dans ma chambre dans un torchon, le pose en vrac sur mon bureau et vais lire allongé sur mon pieu. Ma mère arrive en me demandant si j'ai du linge à laver. Je lui dit que non. Mais consciencieuse qu'elle est elle vise le torchon sur le bureau, l'attrape et dit "bin il est mouillé celui là... qu'est ce que c'est?" et le sent ... et finalement elle fait demi-tour sans rien dire.

grand moment de solitude... J'ai pas osé ressortir de ma chambre de la soirée...

Edited by tiresias

Share this post


Link to post
Share on other sites

marrante mais hors sujet ;)

bon allez les gens on sort les vrais dossiers là!

je me lance:

j'ai 13 ans, je connais les joies du fapfap depuis quelques temps. Je me fap donc dans ma chambre dans un torchon, le pose en vrac sur mon bureau et vais lire allongé sur mon pieu. Ma mère arrive en me demandant si j'ai du linge à laver. Je lui dit que non. Mais consciencieuse qu'elle est elle vise le torchon sur le bureau, l'attrape et dit "bin il est mouillé celui là... qu'est ce que c'est?" et le sent ... et finalement elle fait demi-tour sans rien dire.

grand moment de solitude... J'ai pas osé ressortir de ma chambre de la soirée...

Un peu dans le même genre ...

Je dois avoir 13 ans et depuis que j'ai su que se tirer sur la tige procurer du plaisir je n'ai jamais arreté.

En rentrant des cours je commence donc à me fapper dans ma chambre avec les bons magazines Penthouse de jadis. Je commence à sentir la jouissance arriver mais au même moment j'entends ma mère descendre les escaliers et se diriger vers ma chambre. J'arrete donc de me fapfap et me rhabille. Ma mere rentre dans ma chambre, me parle quelques minutes et malheureusement commence à repasser ...

Ne pouvant arreter, je décide d'aller me faire couler un bain. Après avoir lancé l'eau je commence à me fapfap dans la chambre de mes parents situé juste à coté de la salle de bain.

La sensation est bonne, ca revient je vais jouir jusqu'au moment où ma mère rentre dans sa chambre et me surprends le chibre à la main ...

Heureusement à ce moment là le tel s'est mis a sonné et elle s'est eclipsée pour répondre.

Desuite après je me suis lockdown dans la salle de bain, honteux.

Edited by 1pedro1

Share this post


Link to post
Share on other sites

marrante mais hors sujet ;)

bon allez les gens on sort les vrais dossiers là!

je me lance:

j'ai 13 ans, je connais les joies du fapfap depuis quelques temps. Je me fap donc dans ma chambre dans un torchon, le pose en vrac sur mon bureau et vais lire allongé sur mon pieu. Ma mère arrive en me demandant si j'ai du linge à laver. Je lui dit que non. Mais consciencieuse qu'elle est elle vise le torchon sur le bureau, l'attrape et dit "bin il est mouillé celui là... qu'est ce que c'est?" et le sent ... et finalement elle fait demi-tour sans rien dire.

grand moment de solitude... J'ai pas osé ressortir de ma chambre de la soirée...

Va laver ton linge sale en famille après çà ...

Edited by Bibabu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vers 8-9 ans, j'avais pris la mauvaise habitude de me retenir jusqu'à en souffrir, d'aller me soulager de magnifiques étrons. Ceci avait donc pour effet de laisser une petite tâche au fond de mes slips. Bref, un soir en rentrant de l'école, comme habituellement, je me séparais de mon pantalon ainsi que de mon slip de façon simultanée et précipitée et ce dernier resta logé dans le pantalon. Le lendemain, en parfait enfant très propre, je décida de mettre le même pantalon. La journée se déroula de manière normale jusqu'à ce que, en rentrant de récréation, la "maitresse" demanda à la classe à qui appartenait un slip trouvé dans la classe lors de notre entrée. En regardant de plus près, je m'aperçu que ce slip aux éléphants verts était malheureusement le mien. Rouge de honte, je décida premièrement de ne pas me manifester quitte à nier par la suite, et vu la tête que faisait les élèves qui étaient au premier rang en le voyant, c'était plutôt la meilleure des solutions. Mais voilà, le problème c'est que ma satané maman n'avait pas prévu qu'une situation de ce genre pourrait se réaliser et en bonne maman exemplaire, elle avait cousu mon nom dessus. Je lui en voudrais toute ma vie en repensant aux rires de mes camarades lorsque ma maitresse dit de manière innocente:"Ca ne serait pas à toi ******, par hasard?"...

Edited by lamigue

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'vous la fait courte. J'me suis chié dessus au college. Mais c'était le matin et j'ai tenu jusqu'a 4h sans que personne crame que l'odeur venait de mon caleçon. Mais je prefere quand même oublier cette histoire en fait j'étais salement malade

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai edit, à posteriori c'était pas tres clair. Je sais pas si ça l'est plus(ssss) :s

toujours pas compris ce que ton slip faisait dans la classe

Share this post


Link to post
Share on other sites

un jour j ai eu la chiasse dans le tram,je me suis chie dessus tranquillement en regardant les gens dans les yeux! et puis je suis descendu a ma station avec la chiasse qui ruisselait le long de ma jambe.

ridicule? non! courageux oui!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

toujours pas compris ce que ton slip faisait dans la classe

vous etes ... ou quoi ^^ .

si j'ai bien comprit un enfant a souvent l'habitude de se désabiller slip et pantalon en meme temps (sa arrive aussi avec les chaussettes parfois) , et parfois quand tu remet le pantalon le lendemain tu oublit que ton slip est rester coincer dans ton pantalon et parfois il t'arrive de retrouve 5 heures aprés une chaussette , un slip ect..

c'est sa lamigue?

Share this post


Link to post
Share on other sites

vous etes ... ou quoi ^^ .

si j'ai bien comprit un enfant a souvent l'habitude de se désabiller slip et pantalon en meme temps (sa arrive aussi avec les chaussettes parfois) , et parfois quand tu remet le pantalon le lendemain tu oublit que ton slip est rester coincer dans ton pantalon et parfois il t'arrive de retrouve 5 heures aprés une chaussette , un slip ect..

c'est sa lamigue?

Weeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×