Jump to content
This Topic
luckystrike

Allez, une blague pourrie (mais drôle)

Recommended Posts

Un ours et un lapin sont tous les deux en train de chi** au bord d'une rivière.

Au bout d'un moment où chacun pose sa pêche, l'ours demande au lapin:

"Dis donc, avec ton joli poil blanc et soyeux, ça ne te dérange pas d'avoir un peu de m**de qui reste collée ?"

Le lapin: "Non non, ça part tout seul au bout de quelques temps!"

L'ours: "Ok."

Et il attrape le lapin et se torche avec..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans la jungle, une girafe bien cool est en train de se rouler un énorme joint.

Déboule un ouististi qui, sautillant partout, fait gicler son mix parterre.

La girafe lui dit: "maiiiis t'es con bordeeeeel, t'a tout foutu en l'air !"

Le oustisti, trés excité: "Mais non, la drogue c'est de la m**de, vient plutôt faire du jogging avec moi, c'est bon pour la santé et meilleur pour tes poumons ! Allez, allez, vient !"

La girafe surprise mais néanmoins touché par son discours décide de le suivre.

Et voici nos compères qui arrive dans une clairière où un éléphant et en train de se préparer un rail de coke modèle gigantor.

Ni une ni deux, le ouistiti se jette sur le trait et fout tout en l'air !

L'éléphant bien venère: "Koi koi, keske t'a toi ! Keske t'a fait là put**n mais t'es ouf je vais te défoncer, tsé tsé !"

Le ouistiti: "Mais dit pas n'importe quoi, la drogue c'est le mal ! Tu te tue les neurones là, vient plutôt faire du sport avec nous ça soulagera ta trompe !"

La girafe: "Ouais, écoute, il a raison, viens avec nous.."

L'éléphant se dit qu'au fond ils ont raison et décide finalement de les suivre.

Les voici donc tous les trois qui sortent de la foret pour entrer dans la savane..

En haut d'une colline, sous un arbre, se tient le lion.

Sa petite cuillère chauffe lentement, la pompe est prête et il va se faire un fix digne de son statut de roi des animaux.

Le ouistiti s'élance alors vers la colline, suivi à quelques mètres part les deux autres, peu rassurés.

Le singe s'approche du lion et soudain, à la surprise générale, celui ci sans rien dire lui colle une énorme mandale qui le projette loin dans la forêt !

Les deux autres s'arrêtent net, tremblant et balbutient:

"Mais pourquoi t'as fait ça ! il était gentil lui, il voulait juste qu'on arrête les conneries et qu'on se mette au sport !"

Le lion se tourne vers eux et calmement leur dit: "ça va, c'est bon, je le connais cuilà: à chaque fois qu'il prend des ecstas il veut faire du jogging.."

...

Edited by zenix

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le lion il se pavane dans la savane, il arrive en face d'une hyène, lui met une grosse claque et hurle :

- C'est qui le roi des animaux ?

La hyène répond en tremblant : - Mais c'est toi le roi !

- Bon ca va... (en la regardant de haut).

Plus tard il croise un guépard, lui met un gros coup d'épaule et hurle :

- C'est qui le roi des animaux ?

L'autre vole et répond de loin et s'enfuyant :

- C'est toi le roi ! Pitié !

- Bon c'est bien... (en roulant du garrot)

Puis il voit un éléphant et s'approche. L'éléphant continue continue son repas tranquille.

Le lion lui met un grosse claque sur la patte et un gros coup de tête sur le bas de la patte :

- C'est qui le roi des animaux ?

Là l'éléphant bouge à peine, se tourne doucement, regarde le lion. Puis il lève la trompe, le fouette un grand coup, puis l'envoie au loin d'un coup de patte.

Le lion blessé de partout et la crinière en bordel se lève péniblement et sort :

- Oh ça va si on peut même plus se renseigner.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au zoo un couple se balade et arrive devant une fosse ou il y a un gorille.

La bête est énorme elle inspire la crainte et le respect.

La femme est habillée assez court et le primate semble regarder ses dessous

Il commence à se trémousser et semble éprouver un certain désir pour cette femelle humaine.

le mari :

- Regarde on croirait vraiment qu'il te mate ce cochon !

- Mais non...

- Si si regarde, soulève un tout petit peu ta jupe pour voir

elle lève un peu et le singe semble en effet réagir

- attends, vas y caresses toi un peu pour voir

le singe commence à sauter partout tape des poings sur sa poitrine et devient bruyant

- Regarde son sexe il est énorme !

La femme se prend au jeu et continue de l’exciter

Le singe ne tient plus, il piaille, hurle !

D'un coup le Mari la balance dans la fosse :

- Va lui expliquer maintenant que t'a mal au crane

Edited by fpc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un type arrive dans un pub à Edimbourg et il tombe devant la plus belle collection de whiskys qu'il n'a jamais vu...

Et c'est un amateur averti, il les connait presque tous.

Il y a de tout : Des Lowland, Higland, Islay...

Au moins 300 bouteilles différentes, avec des millésimes rares !

Le gars reste bouche bée...

Le barman s'approche de lui :

- Une petite dégustation Monsieur ? Voulez-vous que je vous conseille quelques pistes ?

- Oh ca ne serait pas raisonnable avec ce que j'ai...

- Allons allons, laissez vous tenter. Vous aimez les whiskys plutôt tourbé ou pas ?

- Plutôt pas ou peu tourbé, mais vraiment ça ne serait pas raisonnable avec ce que j'ai...

- J'ai un fabuleux Glendronach de 1971, il a un nez ample, riche et passe avec originalité de la fine amertume des zestes d'agrumes à l'âcreté du goudron et de la fumée. Il a une boucha ample et concentrée, sa finale est ferme et ses tanins sont acérés.

C'est un vrai professionnel, il pourrait en parler des heures !

Le Whisky est fabuleux et le gars le déguste avec amour.

- Maintenant dans la continuité, je peux vous proposer un Glencadam 21 ans The Exceptionnal. Son nez est élégant et racé. Sa bouche est fraîche et et équilibrée. Des fruits mûrs et juteux enrobés d'une fine couche de réglisse. Sa finale est nuancée et subtile.

- C'est vraiment pas raisonnable avec ce que j'ai, mais comment résister ?

Nouvelle dégustation tout aussi exceptionnelle que la précédente.

Et ça continue comme ça avec chaque fois des whiskys exceptionnels, des Glen GARIOCH, Edradour, Dalmore, Balchin, Balbair, The Macallan...

Chaque fois le même rituel

- Vraiment ça n'est pas raisonnable avec ce que j'ai...

Après une dizaine de dégustations de Whiskys rares et anciens, le barman qui apprécie lui aussi la compagnie de cet homme amateur averti s’inquiète un peu de ce qu'il peut avoir, il lui demande :

- Excusez-moi Monsieur, mais je vous entends répéter à chaque proposition que ça n'est pas raisonnable avec ce que vous avez, mais qu'avez-vous au juste ? Si cela ne vous importune pas bien entendu de me le dire.

- Eh bien, justement 5€

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le lion, roi des animaux, se pavane dans la savane, quand tout à coup sa patte avant s'enfonce dans une belle m**de bien fraiche. Fou de rage il convoque tous les animaux de la jungle et intime l'ordre au coupable de se dénoncer.

pokerface.gif personne ne fait mine de comprendre de quoi il s'agit.

Le lion furieux décrète alors : "Et bien puisque c'est comme ça, à partir de maintenant je vous interdis de chi** ! Le premier qui pose un pêche, je le bouffe ! Maintenant hors de ma vue !"

Les animaux terrifiés se dispersent.

Les heures passent et personne n'ose prendre le risque de fâcher le lion. Une journée entière se déroule ainsi sans qu'un être vivant n'ose plus déverser le fruit de ses entrailles sur la terre nourricière.

Au bout de 36 heures, le gorille qui n'en peut plus, part se cacher derrière un buisson pour y faire ce que personne ne pouvait faire à sa place. Le lion qui a entrevu le gorille se précipite vers lui en lui criant : "toi là ! Qu'est-ce que tu fais ?"

Le gorille terrifié prend alors de ses deux immenses mains l'étron qu'il vient de produire, et s'apprête à le jeter au loin, mais le lion est trop rapide, et lui fait face, suspicieux.

Le lion : " Qu'est-ce que tu caches dans tes mains ?"

Le gorille paniqué : "Rien du tout, euh... c'est juste un papillon.... je chasse les papillons et je viens d'en attraper un très rare..."

Le Lion : "Menteur ! Montre moi tout de suite ce que c'est, où je te bouffe dans l'instant !"

Le gorille : "Mais c'est un papillon très rare, il risque de s'échapper."

Le lion rugit de colère si fort qu'un silence de plomb s'installe.

Le gorille, ne pouvant que céder à l'injonction, entre-ouvre ses mains et laisse découvrir le plus gros colombin jamais coulé de mémoire de primate. Devant la mine furieuse du lion, il s'exclame :

" Oh put**n ! T'as vu ce qu'il vient de chi** ! "

Edited by Byshop

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique celle-là !

Pas sur que ça soit volontaire mais j'ai apprécié également ^^

Bon pour pas spoil, une qui passe quand même vraiment mieux à l'oral mais je la post anyway :

Roger est un chauffeur de poids lourd qui se tape le trajet entre Lille et Marseille dans son 12 tonnes.

L'homme, habitué des longs trajets, trouve cependant le temps long.

Ainsi lorsqu'il voit sur le bord de la route un nain rouge faisant des signes en sa direction, il n'hésite pas à s'arrêter pour le prendre en stop :

- Bonjour monsieur, pourriez vous n'emmener à la prochaine station service svp ?

- Avec plaisir, ça me fera un peu de compagnie !

Et le nain rouge embarque donc dans le camion de Roger.

Quelques minutes plus tard, les deux lurons n'ont cependant pas échangés mot.

Roger demande alors au nain rouge ce qu'il aime dans la vie.

Le nain rouge répond alors que ce qu'il aime par dessus tout, ce sont les hommes moustachus dans son genre, tout en sortant un chibre qui ferait pâlir d'envie Robin et Rounders.

Horrifié, Roger arrête le camion et demande au nain rouge de sortir.

Il reprend alors la route, seul et troublé.

Puis sur bas coté il aperçoit un nain jaune qui fait des signes en sa direction.

Intrigué, et un peu inquiet à l'idée de tomber sur un nouvel énergumène, il décide tout de même de s'arrêter et ouvre sa fenêtre :

- Bonjour monsieur, pourriez vous n'emmener à la prochaine station service svp ?

- Mmmh c'est d'accord, montez.

Quelques secondes après que Roger ait redémarré, le nain jaune commence à bavarder.

- En tout cas c'est vraiment super sympa de me prendre en stop comme ça. J'aimerais vous remercier.

- Mais non, voyons, c'est naturel !

- Si si, j'insiste. En guise de remerciement, je vais vous tailler la meilleure pipe de votre vie (tout en s'avançant douteusement vers son pantalon)

A nouveau horrifié, Roger stop le camion et fait sortir fissa le nain jaune.

Reparti de plus belle, Roger n'en revient pas. Qu'est ce que c'est que ce bordel nom di diou ...

Mais à peine a t-il le temps de se remettre de ses émotions qu'il voit un nain bleu lui faire signe de s'arrêter.

Roger, furieux, s'exécute et ouvre sa fenêtre :

- Bonjour monsieur ...

- Écoute moi bien sale PD, tes collègues ont déjà essayés de m'enc**er, alors va sucer des bites et bouffer des mouillettes* dans ta station service sans moi ! Non mais alors !

- ... Police nationale, vos papiers s'il vous plait !

:ninja:

La mouillette est un truc assez sympa qui consiste à laisser tremper du pain dans les chiottes d'une station service pendant plusieurs jours et de le manger une fois qu'il est bien imbibé de la pisse virile des chauffeurs routiers passés par là

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique celle-là !

Désolé j'ai pas de blague mais j'aimerais bien comprendre celle-là :sais-pas:

Edit: Ok je crois que je l'ai :

fâcher le lion => lacher le fion

Edited by John MasterFly

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans un bar, un couple est intrigue par une table voisine ou 4 mecs se bidonnent bruyamment.

Ils ecoutent :

- "32" les 4 mecs rigolent.

- "A moi 26!" Et la encore toute la table se marre.

- "A moi A moi!! 17!!" Les 4 types se roulent par terre.

Le couple de plus en plus intrigue, se demande ce qui les fait rire a ce point et les interpellent :

-"Excusez moi de vous deranger, je ne voudrais pas paraitre indiscret mais qu'est ce qui vous fait rire comme ca ?"

Un des types,avec des larmes de rire qui coulent encore sur sa joue repond :

-"Ben on se raconte des blagues!"

-"Des blagues ?! Mais vous ne dites que des numeros, qu'est ce qu'il y a de drole ?"

-"Oh on se raconte des blagues depuis tellement d'annees, qu'on leur a toutes donne un numero. Et comme on les connait par coeur, on n'a plus besoin de raconter la blague mais juste de dire le numero. Vous voulez essayer ?"

-"Oh bah oui... Allez je me lance... 14!!"

Les 4 types s'arretent direct de rire et d'un ton de reproche :

-"On ne dit pas de blagues de vulgaires en presence d'une dame!!"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Roger (oui, j'aime bien appeler les héros d'histoire Roger :)) est tout excité, il vient d'avoir le fils dont il a toujours rêvé.

Dès les premiers jours de sa vie, le garçonnet comble ses parents, faisant ses nuits et n'ayant pas de problèmes de santé.

Très éveillé, c'est au bout de quelques mois qu'il commence à marcher et à montrer de l'intérêt pour les livres.

C'est donc avec la plus grosse émotion que dans la fin de sa première année Roger entend son fils dire "Papa".

Pour son premier anniversaire, Roger s'adresse ainsi à ce dernier :

- Mon fils depuis ta naissance tu me combles entièrement, et aujourd'hui, jour de ton premier anniversaire, tu es déjà en mesure de comprendre ce que je te dis et de tenir la discussion, c'est tout simplement merveilleux ! Alors pour ton anniversaire je te le demande, que veux tu mon fils ?

- Et bien papa j'aimerais ... une balle de ping pong verte !

Roger, bien qu'un peu interloqué par ce choix, achète donc une balle de ping pong verte à son fils.

A deux ans, le petit prodige a appris à lire et écrire, et commence déjà à faire quelques opérations mathématiques sommaires.

Admiratif, son père lui demande alors ce qu'il veut pour son anniversaire :

- Pour mes deux ans papa j'aimerais ... dix balles de ping pong vertes !

Roger, toujours un peu surpris par le choix de son fils, s'exécute cependant et lui offre ses dix balles de ping pong verte.

A trois ans, l'enfant est au CP, glanant ainsi le titre de plus jeune scolarisé de tous les temps et l'admiration de tout son voisinage.

Roger est devenu une star dans son quartier et voulant remercier son fils comme il se doit lui demande ce qu'il veut pour son anniversaire.

- Cette année papa je souhaiterais ... cent balles de ping pong vertes !

- Ma foi si cela te fait plaisir ...

Son fils possède désormais cent onze balles de ping pong vertes, qu'il conserve soigneusement dans une boite à chaussure, sans donner la moindre explication.

A quatre ans, il a sauté les étapes et entre maintenant au collège, attirant les objectifs des photographes et commençant à obtenir quelques bourses internationales.

Roger, bénéficiant toujours de l'aura dégagée pour son fils, lui demande alors ce qu'il souhaiterait pour son quatrième anniversaire.

- Et bien papa je voudrais ... MILLE balles de ping pong vertes !!!

Et Roger s'exécute à nouveau sans le moindre soucis, comblé par les exploits de son fils.

A cinq ans, ce dernier continue à gravir les échelons à la vitesse grand V et rentre au lycée. Son père n'en revient pas et lui demande alors :

- Mon fils tu as à peine cinq ans et tu rentres déjà en seconde, nous sommes contactés par les photographes de tout le pays, par des agences de publicité, nous touchons des dividendes disproportionnés sur ton image, la moindre des choses est que nous t'offrions un cadeau digne de ton statut. Dis moi ce que tu souhaite et tu l'aura !

- Ma foi papa, ce qui me ferait véritablement plaisir serait ... DIX MILLE balles de ping pong vertes !!!

Roger commence à s'inquiéter de cette obsession pour les balles de ping pong vertes mais une parole est une parole, et il offre ses balles à son fils, qui les conserve maintenant dans trois gros cartons de déménagement posés dans un coin de sa chambre.

A six ans, l'énergumène passe son bac scientifique, affolant les compteurs, défrayant la chronique, et attirant les convoitises de toutes les plus grandes écoles et les plus grosses compagnies mondiales.

Son père lui demande alors ce qu'il veut pour son anniversaire et c'est sans trop de surprise qu'il entend :

- Et bien papa, cette année pour mon anniversaire, je souhaiterais ... CENT MILLE balles de ping pong vertes !

Cette manie est décidément bien étrange, mais Roger la respecte, vouant une admiration sans limite pour son fiston.

A sept ans, il est diplomé de l'X, tout en étant professeur de lettres à la Sorbonne.

- Mon fils, chaque année tu me surprend un peu plus, tu nous rapporte aujourd'hui un revenu régulier, tout en continuant à attirer le feu des projecteurs sur notre famille, c'est vraiment merveilleux. Alors que souhaites tu pour ton septième anniversaire ?

- Et bien papa, je vais te demander ni plus ni moins que UN MILLION de balles de ping pong vertes !

Devant la démesure que commence à prendre cette collection, Roger se pose des questions mais fini par accepter la requête de son fils. Après tout, on ne refuse rien à un polytechnicien.

La piscine de la maison est désormais utilisée pour accueillir les un million cent onze mille cent onze balles de ping pong vertes de son fils, mais si cela peut rendre son fils heureux, so be it.

A huit ans, le fiston à complété sa formation des plus complètes en devenant énarque, tout en rentrant à l'académie française et en étant régulièrement invité à des émissions littéraires.

Son père, sidéré, lui demande ce qu'il veut pour son anniversaire.

- Et bien papa, ce que je voudrais cette année, ce sont DIX MILLIONS de balles de ping pong vertes.

Roger, qui avait déjà prévu le coup, ouvre les rideaux pour donner place au spectacle étonnant des camions bennes déversant des centaines de millier de balles de ping pong vertes dans le jardin familial.

A neuf ans, le fils de Roger à écrit 2 livres et est maintenant ministre du budget, gagnant chaque mois plus que sa mère en une année entière. Étant donné son jeune âge, ce sont toujours ses parents qui récoltent le pactole, et ces derniers ce sont achetés une grande maison pour remplacer leur modeste pavillon.

- Mon fils c'est merveilleux, tu fais notre bonheur le plus absolu, regarde où nous vivons aujourd'hui grâce à toi ! Je te demande donc, que veux tu mon fils, pour ton neuvième anniversaire ?

- Mon cher père je souhaiterais avoir CENT millions de balles de ping pong vertes !

- Haha sacré toi ... Très bien, nous réserverons une des 10 pièces de la maison pour ta collection !

A dix ans, la nouvelle coqueluche des français devient premier ministre. Il possède désormais sa propre maison dans le XVIeme, sort avec Rihanna et à crée sa propre maison d'édition après avoir obtenu le prix nobel de littérature.

Son père, subjugué, lui demande alors :

- Ecoutes je sais que tu es aujourd'hui l'un des hommes les plus comblés de la planète, mais si je peux t'offrir quelque chose d'unique pour ton anniversaire, fait le moi savoir !

- Tes cadeaux seront toujours uniques à mes yeux papa. Je voudrais cette année UN MILLIARD de balles de ping pong vertes !

Un an plus tard, le gamin se fait élire président de la République, bouleversant les moeurs des cinq continents, et devenant ainsi la personnalité la plus en vue au monde.

Son père l'appelle alors :

- Allo, Mr le Président, ici votre cher père ... écoutes mon fils aujourd'hui nous célébrons ton onzième anniversaire, et tu conserves à l'Élysée pas moins de un milliard cent onze millions cent onze mille balles de ping pong vertes ... Je ne vais pas te demander ce que tu veux pour ton anniversaire aujourd'hui, mais plutôt ce qui me brule les lèvres depuis maintenant dix ans ...

POURQUOI, mais POURQUOI des balles de ping pong vertes bon sang !?

- Ecoutes papa, je ne peux pas te dire ça comme ça au téléphone ... c'est délicat ... Retrouve moi devant l'Élysée dans une heure.

- D'accord, merci mon fils, ça me soulagera d'un poids énorme ...

Une heure plus tard donc, Roger trépigne d'impatience face à l'Élysée. Son fils sors du palais, l'aperçois et traverse la rue. Puis, horreur, il se fait percuter par une voiture déboulant à fond la caisse.

Les gardes du corps accourent, mais trop tard, le président est en train d'agoniser.

Roger se fraye un chemin au chevet de son fils et lui dit :

- Mon fils, tu m'as comblé tout au long de ta vie, tu es arrivé aux plus hauts sommets et tu as rendu fière toute ta famille. Ta mort va me désoler au plus haut point, et le chagrin de ta mère sera incurable. Mais avant de partir dis moi une chose, juste une petite chose ... Pourquoi ? Pourquoi des balles de ping pong vertes ???

- *etouffements* Je ... je voulais des balles de ... ping pong vertes ... parce que ...

parce que ... eeuurk .. ________________________________________________________________

:cul:

Edited by Skip

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×