Jump to content
This Topic
luckystrike

Allez, une blague pourrie (mais drôle)

Recommended Posts

blague louffoque, non sens, mais j'ai eclaté de rire, alors:

un alcolo notoire est accoudé au comptoir, comme toute la journée et tous

les soirs, il se torche la gueule, oui, mais avec une souris....sa souris, alcolo , elle aussi....

mais, un soir, le barman en a marre, et il lui dit:

"tu fous ta vie en l'air, je sais que ta femme s'est barrée avec un autre, mais regarde toi, tu es une larve, une loque, et la seule personne que tu frequentes est une souris....reveilles toi"

et la l'alcolo lui repond ( prendre une vois d'alcolo):

"ouais, je sais, mais que faire?"

-"n'importe quoi, tout mais pas ca, va peter la gueule a l'amant de ta femme!!!"

- ( prendre une vois d'alcolo): "ok, j'y vais tu vas voir, un peu"

et il s'en va avec sa souris, pétés, titubants, et ils arrivent en bas d'une maison et l'alcolo hurle: ( prendre une vois d'alcolo): descends un peu , espece de lavette, je vais te peter la gueule, vas-y descends!!!

la, un type super costaud ouvre les volets et lui gueule " j'arrive, bouge pas..."

et la petite souris hurle au costaud: ( prendre une vois d'alcolo): "et ammene ton chat, aussi"

:lol::D

je comprendrai qu'elle fasse rire personne

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est parti pour un petit thread de blagounettes 8)

Un canard est en train de se reposer au bord d'un point d'eau. C'est alors qu'un crocodile arrive. Le canard lui dit:

- Tu sais qui je suis, moi ?

- Bah, t'as un bec plat, des pattes palmées; on dirait que tu sais voler....... t'es un canard.

- Ouais, bien vu!

- Et moi tu sais qui je suis ? rétorque le crocodile.

- Bah, t'as une grande gueule, une petite queue, un cuir...... t'es un italien.

Spéciale dédicace à Materazzi ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est deux hommes, assis au bar, au sommet de l’Empire State Building. L’un, légèrement éméché, se tourne vers l’autre et lui dit :

- Vous savez, j’ai découvert, la semaine dernière, que lorsqu’on saute du sommet de ce building, arrivé au niveau du dixième étage, le vent est si fort qu’il vous fait faire le tour de l’immeuble et vous fait entrer en douceur par une fenêtre.

Le barman , entendant la conversation, hoche la tête en faisant la moue.

Le second consommateur dit :

- c’est impossible !

Le premier client lui dit qu’il va prouver ce qu’il dit. Il ouvre la fenêtre, saute et au niveau du dixième étage, emporté par le vent, il fait le tour de l’immeuble, ralentit, entre par une fenêtre ouverte et remonte au bar. Son voisin de bar n’en croit pas ses yeux , mais lui dit que ca doit être un hasard si ca a marché. L’autre rouvre la fenêtre et recommence. La même chose se reproduit.

Alors le deuxième consommateur décide d’essayer, convaincu . Il passe le dixième étage , neuvième, huitième ...... et s’écrase sur le trottoir ....

Alors, le barman se tourne vers le premier consommateur et lui dit :

- Tu es un vrai conn**d lorsque tu es bourré , Superman !

Share this post


Link to post
Share on other sites
C’est deux hommes, assis au bar, au sommet de l’Empire State Building. L’un, légèrement éméché, se tourne vers l’autre et lui dit :

- Vous savez, j’ai découvert, la semaine dernière, que lorsqu’on saute du sommet de ce building, arrivé au niveau du dixième étage, le vent est si fort qu’il vous fait faire le tour de l’immeuble et vous fait entrer en douceur par une fenêtre.

Le barman , entendant la conversation, hoche la tête en faisant la moue.

Le second consommateur dit :

- c’est impossible !

Le premier client lui dit qu’il va prouver ce qu’il dit. Il ouvre la fenêtre, saute et au niveau du dixième étage, emporté par le vent, il fait le tour de l’immeuble, ralentit, entre par une fenêtre ouverte et remonte au bar. Son voisin de bar n’en croit pas ses yeux , mais lui dit que ca doit être un hasard si ca a marché. L’autre rouvre la fenêtre et recommence. La même chose se reproduit.

Alors le deuxième consommateur décide d’essayer, convaincu . Il passe le dixième étage , neuvième, huitième ...... et s’écrase sur le trottoir ....

Alors, le barman se tourne vers le premier consommateur et lui dit :

- Tu es un vrai conn**d lorsque tu es bourré , Superman !

nice :D

le film est mieux que ce que laisse penser la BA btw, c'est tout à fait dans le style spiderman pour les amateurs

Share this post


Link to post
Share on other sites
C’est deux hommes, assis au bar, au sommet de l’Empire State Building. L’un, légèrement éméché, se tourne vers l’autre et lui dit :

- Vous savez, j’ai découvert, la semaine dernière, que lorsqu’on saute du sommet de ce building, arrivé au niveau du dixième étage, le vent est si fort qu’il vous fait faire le tour de l’immeuble et vous fait entrer en douceur par une fenêtre.

Le barman , entendant la conversation, hoche la tête en faisant la moue.

Le second consommateur dit :

- c’est impossible !

Le premier client lui dit qu’il va prouver ce qu’il dit. Il ouvre la fenêtre, saute et au niveau du dixième étage, emporté par le vent, il fait le tour de l’immeuble, ralentit, entre par une fenêtre ouverte et remonte au bar. Son voisin de bar n’en croit pas ses yeux , mais lui dit que ca doit être un hasard si ca a marché. L’autre rouvre la fenêtre et recommence. La même chose se reproduit.

Alors le deuxième consommateur décide d’essayer, convaincu . Il passe le dixième étage , neuvième, huitième ...... et s’écrase sur le trottoir ....

Alors, le barman se tourne vers le premier consommateur et lui dit :

- Tu es un vrai conn**d lorsque tu es bourré , Superman !

J'adore :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un gars vivant seul, décida un jour que sa vie serait moins monotone s'il avait une bestiole quelconque pour lui tenir compagnie. Alors il est allé dans un de ces magasins pour animaux et a demandé ce qu'il y avait comme être peu commun. Après un certain temps il arriva à la conclusion que l'idéal serait un mille pattes...

C'est vrai, une bestiole avec 1000 pieds c'est vraiment peu commun...

Il a alors emporté son mille pattes dans une petite boite blanche qu'il a pris soin de placer dans un coin tranquille à l'abri de la chaleur. Il se dit alors que la meilleure chose à faire pour fêter son arrivée serait de l'emmener dans un bar se boire une mousse.

Alors il demande à son mille-pattes:

"Tu veux aller au Frank's prendre une bière?"

Pas de réponse... ce qui l'énerve un peu!

Il attend un peu puis redemande:

"Bon alors, tu veux aller au Frank's prendre une bière?"

Toujours pas de réponse.

Il attend encore un peu se demandant pourquoi son petit mille-pattes ne répondait pas...

Déjà bien agacé, il lui relance:

"BORDEL, TU VIENS BOIRE UNE MOUSSE OU m**dE!!!"

Alors une petite voix sortant de la boite blanche, se fit entendre disant :

"put**n, MAIS TA GUEULE, j'ai compris dès la première fois! Je mets mes chaussures !"

Share this post


Link to post
Share on other sites
dans la série des débiles :

Monsieur et madame Chamel ont un fils, vers quelle profession vont-ils l'orienter???

réponse au prochain numéro

réponse : curé, parce que l'abbé chamel

ps : çà marche aussi avec

l'abbé tise

l'abbé cane

l'abbé vue

l'abbé gnoire

l'abbé tterave

l'abbé résina

l'abbé casse

l'abbé mole

l'abbé rlue

l'abbé stiole

l'abbé rgère

l'abbé lon

l'abbé ne à ordure

etc.

etc.

etc.

bon d'accord je sors

:cry:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un gars, il rentre dans un café ...

... et plouf !

pareil, c'etait une balgue fetiche....

bon, une autre...

c'est un type qui se retrouve perdu en haute montagne et tombe sur 2 bergers, ils l'herbergent, le nourrissent, le rechauffent, et quelques jours passent comme ca, jusqu'au moment ou notre perdu , intrigué, leur demande:

-quand vous vous absentez, l'un apres l'autre, tous les jours, que faites-vous

-ben,, tu sais, il y a pas de femme, ici, alors , tous les jours, on rend visite aux chevres

-et vous les....???

-ben oui, on est au bout du monde, ici, tu veux essayer?

-d'accord, je veux bien

et notre perdu se dirige vers l'enclos, rentre, se fout à poil, et entreprend une chevre, mais il entend les deux bergers, qui se tordent de rire, cachés derriere des fourrés.

-J'en etait sur, vous etes foutu de moi, c'est degueulasse

et les deux bergers lui repondent:

-c'est pas ça, mais t'as choisi la plus laide!!!!

a+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×