Jump to content
This Topic
Dupy_d

Poker en ligne : truqué ou pas ? Le grand débat.

Recommended Posts

Pour résumer une bande de joyeux lurons convaincus que le poker online est rigged (ce qui expliquerait leurs pertes) nous font partager leurs théories les plus merveilleuses sur la riggitude (avec arguments puissants à la clé).

Merci à eux ils nous offrent de bonnes doses de rigolade à chaque post (un bon moyen de s'aérer l'esprit après une grosse session ou les multiples techniques de trucage des rooms nous ont encore une fois empêcher de gagner de l'argent).

Vall, Youplala et cie ne changez rien surtout :my-heart-for-you:

De toute manière, ça se casse la gueule votre "poker" online. Quand on voi que pmu, acf et party poker sont obligé de fusionner pour avoir un nombre ridicule de joueurs, ça prouve que la majorité des joueurs Français pensent comme nous et c'est bien fait pour vos gueules.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute manière, ça se casse la gueule votre "poker" online. Quand on voi que pmu, acf et party poker sont obligé de fusionner pour avoir un nombre ridicule de joueurs, ça prouve que la majorité des joueurs Français pensent comme nous et c'est bien fait pour vos gueules.

LOL?

Comme tout nouveaux business beaucoup d'entreprises se lancent puis certaines meurent faute de clients, c'est juste normal. Demande au leaders du marché si ils se cassent la gueule?

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute manière, ça se casse la gueule votre "poker" online. Quand on voi que pmu, acf et party poker sont obligé de fusionner pour avoir un nombre ridicule de joueurs, ça prouve que la majorité des joueurs Français pensent comme nous et c'est bien fait pour vos gueules.

Quand je vois le trafic général sur le .fr je me dis que le poker online en france a encore de beaux jours devant lui :yes:

Si "notre poker" online ne t'interesse pas je me demande bien ce que tu fous sur ce forum, personne ne te retient ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je vois le trafic général sur le .fr je me dis que le poker online en france a encore de beaux jours devant lui :yes:

Si "notre poker" online ne t'interesse pas je me demande bien ce que tu fous sur ce forum, personne ne te retient ici.

Je n'arrive pas a m'en defaire, vous etes pour moi une source d'inspiration, tellement vous etes.....

Sinon vat voir les chiffres, analyse et reviens me dire si le poker online en France se porte bien.

Edited by Moi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc vu qu'il se porte pas bien il est rigged ?

Marrant ta façon de poser cette question.

Moi j'aurrais plutot dit: "Donc il se porte mal car les joueurs pensent en majorité que c'est rigged ?"

Et la je te réponds, oui mais pas seulement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est marrant car selon mon expérience 90% des gens qui pensent que le poker online est rigged continuent à y jouer. Élément de plus qui démontre que ce sont des retard sans cerveau. Après si tu pense que c'est rigged et que tu n'y joue plus t'es un peu plus intelligent que les autres. Bravo.

D'ailleurs je sais pas si t'as remarqué mais en ce moment pokerstars doit être sacrément rigged. Tout le monde s'en est rendu compte le même jour en plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

DOSSIER: LE POKER EN LIGNE EST-IL RIGGED (TRUQUE) OU PAS ?

Le poker en ligne est-il rigged ? (1ère partie)

Si beaucoup de joueurs de poker en ligne affichent une confiance totale envers les rooms de poker en ligne, beaucoup de gens sont plus sceptiques et se demandent s'il ne serait pas possible, par hasard, que les parties soient partiellement truquées d'une manière ou d'une autre...

Nous allons essayer à travers de ce dossier d'avoir une vue d'ensemble du sujet, afin de conclure sur cette question : Est-ce que oui ou non, le poker online est truqué ?

Mettons fin à quelques idées reçues :

Les gens qui se posent ces questions ne sont pas tous des "fish" qui jouent comme des pieds.

Beaucoup de joueurs qui sont en permanence "break even" (c'est à dire qu'ils ne gagnent ni ne perdent, restant en moyenne toujours au même niveau de bankroll) se posent la question.

Certains bons joueurs, même, après des séries de bad beats particulièrement surprenants et arrivant dans des contextes précis, en arrivent à se demander si le hasard en est l'unique raison...

C'est ce que nous allons tenter de savoir.

Pourquoi une salle de poker truquerait-elle le jeu ?

C'est clairement la première question à se poser pour répondre à la question de la riggitude : pourquoi ? Y a-t-il un mobile possible ?

Là dessus, pas de suspens, la réponse est oui, bien-sûr.

Par contre, un argument souvent entendu, à savoir que les rooms de poker privilégieraient les joueurs pro et plumeraient les petits joueurs, ne tient pas. Pour une salle de poker, il n'y a pas grand chose à gagner à jouer ainsi.

En revanche, imaginez la situation suivante :

Imaginons que deux joueurs (appelons les : Flush et Straight) s'inscrivent sur une room de poker en ligne comme PartyPoker ou PokerStars et mettent chacun 100$.

Imaginons que ces deux joueurs décident de jouer en heads-up, avec des sng à 10$, dont 1$ de rake.

C'est à dire que chacun met 10$ mais que chacun voit 1$ partir en commission pour la salle de poker. Au final, donc, le gagnant remporte les 9$ restant de l'adversaire et récupère ses 9$. Soit 18$ de gain.

Cet exemple est fictif, mais permet de mieux comprendre le mécanisme du gain pour les salles de poker :

Hypothèse n°1

Imaginons que Flush remporte tous les tournois, et Straight les perde tous.

Dans ce cas, au bout de 10 tournois, Straight est broke, Flush a remporté au total 80$ (montant son total à 180), et la room de poker a engrangé au total 20$ de rake.

Straight cessera probablement de jouer au poker, totalement dégoûté, et Flush risque de cashout (retirer son argent sur son compte).

Hypothèse n°2

Imaginons maintenant que Flush et Straight remportent un tournoi chacun à leur tour. A chaque fois. Imaginons que c'est d'abord Flush qui gagne, puis Straight.

Quelle sera l'évolution de leur bankroll, et du rake de la room ?

Début : Straight 100$ / Flush 100$ / Rake 0$

Match 1 : Straight 108$ / Flush 90$ / Rake 2$

Match 2 : Straight 98$ / Flush 98$ / Rake 4$

Match 3 : Straight 106$ / Flush 88$ / Rake 6$

Match 4 : Straight 96$ / Flush 96$ / Rake 8$

Match 5 : Straight 104$ / Flush 86$ / Rake 10$

...

Match 20 : Straight 80$ / Flush 80$ / Rake 40$

Rien qu'à ce stade, la room a déjà engrangé 40$ de rake : deux fois plus que dans notre première hypothèse.

Petit à petit, tout doucement, le compte de chacun de nos deux joueurs se vide, non-pas au profit d'un autre joueur, mais au profit de la room.

Et que se passe-t-il si nos deux larrons continuent à jouer ?

Réponse :

...

Match 78 : Straight 22$ / Flush 22$ / rake 56$

Match 79 : Straight 30$ / Flush 12$ / rake 58$

Match 80 : Straight 20$ / Flush 20$ / rake 60$

Match 81 : Straight 28$ / Flush 10$ / rake 62$

Match 82 : Straight 18$ / Flush 18$ / rake 64$

Match 83 : Straight 26$ / Flush 08$ / rake 66$

Voilà... au bout de 83 matchs, Flush ne peut plus jouer (il n'a plus 10$ pour faire un tournoi), Straight a perdu une bonne partie de sa bankroll, et la room a engrangé 66$ de commission. Une affaire juteuse. D'autant que Flush, se sentant pas si mauvais, pourrait bien décider de se refaire en remettant de l'argent en jeu, et que Straight risque lui aussi de vouloir continuer : il se sent assez bon pour avoir l'espoir de se refaire.

Qu'est-ce que cela démontre ?

Cela démontre que pour la room, savoir qui gagne ou perd n'est pas du tout sans conséquence. Pour gagner un maximum d'argent, la situation idéale pour une room est un niveau parfaitement égal entre tous les joueurs.

Une room aurait donc tout intérêt, sur le plan financier, à "lisser" le niveau des joueurs, afin que l'argent n'aille pas trop vite d'un joueur à un autre, mais plutôt circule beaucoup et se dilapide petit à petit en rake.

Bien entendu, ce qui marche pour 2 joueurs marche aussi pour 10, 20, ou 50 000 joueurs. Le système est exactement le même. J'ai juste choisi l'exemple le plus simple pour que vous puissiez comprendre.

Ce qu'il faut retenir c'est que chaque fois que l'argent circule, la room en prends une petite part. Elle a donc intérêt à le voir circuler le plus souvent possible pour prendre chaque fois un petit peu, jusqu'à avoir tout pris ou presque.

Cela ne prouve pas que les rooms de poker le font, mais cela prouve qu'il y a un intérêt économique à truquer le match pour "lisser" les niveaux, en limitant la casse pour les mauvais joueurs (et donc les gains pour les bons joueurs).

Truquer les matchs : méthodes et hypothèses

Maintenant que nous avons prouvé que les rooms avaient un mobile, encore faut-il savoir s'il est possible que leur rêve se réalise, sachant qu'il demeure un impératif absolu :

Le truquage doit rester le plus discret possible, ou au moins, le plus difficile à démontrer possible.

C'est évident : toutes les salles de poker online jouent sur la confiance pour attirer du monde. Si elles veulent pratiquer la riggitude, ça doit rester impossible à prouver.

Mains désavantageuses

Du coup, écartons d'emblée une hypothèse :

Il n'est pas possible que les rooms vous distribue exprès des mauvaises cartes privées.

Pourquoi ? Parce que ce serait hyper grillé ! De nombreux logiciels de poker permettent d'enregistrer les mains distribuées et de les confronter aux statistiques.

Par exemple, la probabilité de recevoir une pocket pair préflop est de 5,9%. Si avec un outil comme PokerTracker ou Elephant, de nombreux joueurs enregistrent des dizaines de milliers de mains et s'aperçoivent qu'ils n'ont que 2% de pocket pair, cela va se remarquer immédiatement, et le scandale explosera très vite.

Les rooms pourraient éventuellement jouer cela à la marge, réduisant votre probabilité à 5,8% pour pouvoir prétendre que c'est "le hasard" et rendre la chose impossible à démontrer statistiquement... mais le résultat serait franchement limité.

Si aucun scandale de ce genre n'a encore éclaté, c'est parce que les rooms n'utilisent pas une telle méthode.

La seule hypothèse dans laquelle des mains privées pourraient être rigged sans que cela ne se voit, serait d'envisager d'enchainer volontairement un upswing avec un downswing.

Basiquement, nous pourrions imaginer qu'un joueur qui s'inscrit et fait son premier cash-in soit avantagé sur ses 500 premières mains, avant d'être désavantagé juste après. Ce faisant, la room s'assure de créer une moyenne à long terme qui soit juste.

Cela aurait un intérêt dont on reparlera dans nos constatations sur les "cashin upswing", plus loin dans le dossier : il s'agit de rendre addict un joueur et de lui mettre dans la tête que le poker peut être rentable, en commençant par lui faire gagner un peu. Puis lui faire perdre ce qu'il a gagné, pour les raisons que l'on a évoquées plus haut.

Toutefois, cette idée de cashin upswing suivi d'un downswing contrebalançant, est à peu près la seule possibilité d'envisager des cartes privées truquées. Et c'est donc une hypothèse très marginale, qui n'affecte un joueur que sur son début de carrière et n'empêche pas qu'à long terme, les mains qui lui sont données forment une moyenne statistiquement correcte.

Cela reste une nécessité, sinon, le truquage sera vite démontré mathématiquement et la salle ne survivra pas longtemps à une telle constatation de la part des joueurs.

Il existe en revanche une hypothèse de truquage nettement plus compliqué à démontrer.

Tirages désavantageux

Là où il devient possible d'agir, c'est sur la quantité de bad beats imposés aux joueurs.

Prenons un exemple : Admettons que le serveur souhaite avantager Flush et désavantager Straight :

Problème, on ne peut pas vraiment truquer les cartes reçues par les uns et les autres (comme on vient de le voir)... et Straight vient de recevoir AA. Tandis que Flush a reçu 57o. Et Straight vient donc naturellement de se mettre all-in.

Idéalement, Flush, avec sa main très mauvaise, se coucherait. Mais le poker est bourré de mauvais joueurs qu'on aimerait bien voir ne pas se ruiner trop vite. Alors que faire ?

Facile : il suffit de distribuer 468 au flop. Flush touche donc une quinte et Straight, avec sa paire d'as pourtant hyper favorite, perd tout son tapis. Mission accomplie.

Là où le truquage devient malin, c'est qu'il est très compliqué de reprocher au jeu ce genre de bad beats.

Par exemple, dans l'absolu, la probabilité de gagner contre 9 adversaires avec AA préflop est de 31,38%. Et cette probabilité de gagner augmente à mesure qu'il y a moins d'adversaire (notamment parce qu'ils se couchent suite à votre relance), pour atteindre 84,93% face à un seul adversaire.

Si un joueur constate une grosse différence entre cette statistique théorique et la réalité, peut-il prouver pour autant que la room est rigged ?

Hé non !

Parce qu'il faut bien comprendre que le résultat dépend d'énormément de paramètres : façon de jouer au flop, au turn, à la river, nombre de joueurs qui se couchent, etc.

D'où un argument valable souvent utilisé par ceux qui pensent que les rooms sont honnêtes, mais qui reconnaissent que le nombre de bad beats est "anormalement élevé" : "le nombre de bad beats est anormalement élevé parce qu'il y a un nombre anormalement élevé de mauvais joueurs."

Arrivé au flop, un bon joueur qui n'a rien du tout face à vous devrait folder. S'il a 45o et que le flop donne AKJ, la logique voudrait qu'il folde. Mais la quantité de joueurs qui restent en jeu en dépit du bon sens est élevée au poker en ligne.

Du coup, vous augmentez nettement les risques que le type vous suive au turn et à la river... et qu'éventuellement tombe respectivement 2 et 3 : avec A2345, il a une quinte, et votre brelan d'As ne vaut plus rien.

La probabilité de tomber sur une quinte face à AA est très faible dans l'absolu, mais elle augmente à mesure que des joueurs jouent comme des pieds et vous suckout.

Et comme vous ne savez pas qui avait quoi, à part le vainqueur et vous-même, vous ne pouvez pas savoir si le logiciel a tenté de privilégier des tirages de l'espace ou pas.

En pratique, arrivé à la river et avec 3-4 mauvais joueurs, il devient facile de prétendre que la multiplication des bad beats n'est pas le fruit de la distribution des tirages, mais le fruit du jeu de vos adversaires.

La même chose en plus simple

Le problème est simple : avec AA, vous avez près de 85% de chance de gagner face à un seul joueur (vous avez une main statistiquement gagnante), mais 31% face à 9 autres joueurs (vous avez une main statistiquement perdante).

Comment fait-on pour être gagnant dans du poker propre ? Facile : la plupart des mauvaises mains se couchent face à votre relance. Vous vous retrouvez donc généralement avec 1-2 adversaires et donc, de bonnes chances de l'emporter.

Au poker en ligne, face à la quantité de mauvais joueurs qui ne foldent pas quand ils devraient, c'est un peu comme si vous vous retrouviez toujours face à 8-9 adversaires... donc avec une main statistiquement perdante.

Du coup, les rooms de poker peuvent jouer là-dessus si elles souhaitent truquer la partie.

- Comment ça se fait que je perde dans 50% des cas avec AA alors que c'est une carte favorite ? Demande le sceptique.

- Parce que les joueurs mauvais qui vous suivent faussent les côtes et vous placent en situation statistiquement désavantageuse. Répondra la room.

Et le problème est qu'il est impossible de démontrer que c'est faux. Cette explication est crédible. Cela ne veut pas dire qu'elle est vraie pour autant.

Il est tout à fait possible que le jeu à la table soit relativement propre mais que la room privilégie d'autres joueurs sur vous... mais vous ne pourrez jamais le démontrer de cette façon.

2ème PARTIE

Rigged poker : hypothèses et observations

Maintenant que l'on a une explication logique possible, même si indémontrable, sur l'origine des bad-beats, on peut se poser une question :

Puisqu'on a une bonne raison d'expliquer les bad beats, pourquoi chercher à les expliquer par la riggitude des rooms de poker en ligne ?

La raison principale qui poussent certains à envisager que les dés sont pipés au poker online, est que certains types de bad beat suivent un pattern qui ne correspond pas à une réalité statistique démontrée.

Il est des choses qui attirent l'attention, parce qu'elles n'ont pas d'explication rationnelle, ou parce qu'elles apparaissent louche au delà de la simple question des tirages. Des signes qui semblent ne pas tromper.

Cashout downswing

Ainsi, l'un des cas les plus souvent observés par les joueurs convaincus que la salle truque le jeu, est la multiplication soudaine des badbeats et l'apparition d'un downswing (période de pertes majeures) juste après un cashout.

Il n'y a pas beaucoup d'explications rationnelles qui puissent expliquer qu'un type qui vient de retirer une partie de son butin se retrouve soudainement en période de malchance calamiteuse, alors que tout allait bien encore la veille. Et il n'y a en particulier aucune explication mathématique.

Nous pouvons envisager quelques facteurs psychologique : le cashout pourrait entrainer une sorte de mini-tilt inconscient, une modification subtile, imperceptible, de la manière de jouer... mais cela reste totalement à prouver.

D'autant que certains témoignages se recoupent et témoignent du fait que le downswing arrive exclusivement sur la room pour laquelle la personne a effectué un cashout.

Ainsi, des joueurs qui jouent sur plusieurs salles de poker différentes observent un taux de succès tout à fait ordinaire sur toutes les salles, sauf celles sur laquelle ils viennent de cashout.

À tout le moins, on ne peut pas nier que cela interpelle...

D'autant que cette fois encore, on peut trouver un mobile économique : "punir" le cashout, ou encore, essayer de "piquer" l'argent restant du joueur via le rake avant qu'il ne le cashout à nouveau.

Étranges constatations (1)...

Il m'est arrivé moi-même d'observer des choses surprenantes sur certaines tables de poker...

Je me souviens avoir été témoin, par exemple, sur certains freeroll, d'un pattern qui se reproduisait assez souvent et qui défie toute loi statistique.

Pour être précis, il s'agissait des freerolls 100K Guaranteed Qualifiers de PartyPoker.fr : sur ces freerolls, et sur ces freerolls seulement (ni sur les bankroll builder, ni sur les tournois de bienvenue), j'ai observé, plusieurs soirs d'affilée, un même pattern :

À chaque fois, en milieu de tournoi, un joueur (jamais le même d'un soir à l'autre) avec un stack correct bien que pas monstrueux, commençait à se mettre all-in rigoureusement à tous les tours.

Aucun fold, aucun check, aucun call, aucun raise qui ne soit pas all-in : c'était du all-in à chaque tour...

Et à chaque fois que ce joueur était suivi, il remportait systématiquement le tour au tirage, malgré une main particulièrement faible face à des joueurs aux mains corrects.

Le type pouvait se mettre all-in avec 52s par exemple face à AJ : il touchait une quinte. Avec 82o face à AK, il touchait un brelan de 8... avec 22 face à KK : il touchait un brelan, quand ce n'était pas une flush...

J'ai vu ainsi, plusieurs soirs de suite, ce genre de joueurs se mettre all-in de manière systématique sur une cinquantaine de mains, être suivis sur sept ou huit mains, montrer un jeu très médiocre, et remporter all-in l'intégralité de ces sept ou huit mains. Pas UN échec, même avec les mains les plus mauvaises.

Quelle est la probabilité qu'un joueur se mettant all-in à chaque main n'en perde pas une seule sur cinquante mains ? Quelle est la probabilité de remporter six ou sept tirages d'affilée avec des mains médiocres face à de très bonnes mains ?

Indiscutablement, ce genre de scénario défie toute loi statistique.

Ou bien ce joueur à une chance extraordinaire, ou bien il y a quelque chose de louche.

Et quand on observe cette même chance, arriver sur plusieurs joueurs, au travers de plusieurs soirs, toujours sur les mêmes tournois, avec toujours le même pattern, toujours au même moment du tournoi... il y a de quoi s'interroger.

À noter que ces joueurs n'ont d'ailleurs jamais fini qualifiés. Typiquement, ils se mettaient à jouer ainsi quand il restait environ 150-200 joueurs sur les 800 du début, multipliaient leur stack par 10 et éliminaient facilement une bonne quinzaine de joueurs, puis finissaient éliminés autour des places 30 à 50 (seuls les 10 premiers sont qualifiés).

Une hypothèse serait qu'ils ne sont pas là pour gagner, mais que leur unique mission était de sortir des joueurs que la salle ne souhaite pas voir qualifiés...

L'hypothèse du hasard ne peut pas être écartée non-plus. Il n'empêche... il est légitime de rester circonspect face à ce genre d'observations.

Étranges constatations (2)...

Une autre observation étrange est que plusieurs personnes - moi le premier - ont constaté une période de gain (upswing) lors de leur inscription sur une salle de poker, suivi d'une période de perte de l'intégralité des gains collectés, et éventuellement plus encore si aucune mesure n'est prise pour stopper l'hemorragie.

J'ai moi-même fait plusieurs salles de poker : Cake Poker, PokerStars.com, PartyPoker.com, PartyPoker.fr... j'ai pu constater ce scénario à CHAQUE fois : ma bankroll commence par monter de manière assez facile et satisfaisante, avant de plonger aussi vite qu'elle est montée...

Ainsi sur PartyPoker.fr par exemple, je suis passé en quelques jours de 40€ à 60€, avant de redescendre tout aussi vite à 30€ avec une impressionnante série de badbeats... puis de remonter à 40€. Puis, quoique je fasse, je restais break even aux alentours de 40€ (oscillant toujours entre 35 et 45), à l'aide toutefois de quelques freerolls. Tout gain est suivi de la perte équivalente de manière quasi-immédiate...

Je parle de mon cas, mais cet exemple est très connu des joueurs de poker. C'est même un serpent de mer classique du poker en ligne : on lui attribue parfois le sobriquet de "cashin upswing".

Nombreux sont les joueurs à avoir théorisé, à partir de leur propre expérience, que le fait de déposer tendait à augmenter provisoirement les chances de réussite : c'est donc un peu l'inverse du cashout downswing.

L'avantage est qu'un joueur qui commence par gagner tombera nettement plus facilement dans l'addiction.

Là encore, il y a un avantage économique certain :

Le joueur break-even génère (proportionnellement) beaucoup de rake.

Le joueur qui commence sa carrière par un upswing tend à se surestimer et à se convaincre qu'il est un bon joueur de poker, qu'il est potentiellement gagnant, que "c'est possible" : il reste donc à jouer. Tant qu'il ne sera pas broke, il jouera. Et là rebelote : grosse génération de rake. Peut-être même que s'il finit broke, il osera re-cashin, puisqu'il est persuadé de pouvoir être gagnant (après tout il a vu sa bankroll monter de ses propres yeux).

Le joueur qui cesse de monter et reste break-even voire en légère perte n'osera pas trop cashout : il espère toujours se refaire et attends toujours de gagner "au moins un peu" pour cashout : il est difficile d'admettre qu'on a perdu des dizaines d'heures et généré des dizaines d'euros de rake pour en être exactement au même point et n'avoir gagné quasiment pas un kopek, et de se dire "j'arrête là"

Le cashin upswing crée des joueurs captifs, qui deviennent facilement addict. C'est vraiment un phénomène connu de tous les psychologues comportementalistes : il s'agit d'un conditionnement opérant que les psychologues appellent "à renforcement positif" : plus un comportement entraine un résultat agréable, plus son occurrence est renforcée. Au contraire, s'il entraine un résultat désagréable, on l'abandonne nettement plus vite. Classique. On connait tous ça. Mais ce qu'on a tendance à ignorer, c'est que si un comportement entraine d'abord des résultats positifs, il faudra beaucoup, beaucoup plus de résultats négatifs avant de commencer à l'abandonner. C'est un fait connu de tous les addictologues, et notamment les addictologues du jeu. Quasiment tous les gens dépendant aux casinos ont commencé par gagner quelques milliers d'euros sur une machine à sous, avant de tout perdre et de finir ruinés.

Cela peut marcher de la même manière pour le Poker.

Éventuellement, à un moment ou un autre, le rake - ou le tilt - finiront par avoir raison de sa bankroll et il finira dans la longue liste de ceux qui ont investi des sous dont l'intégralité aura fini dans la poche de la salle de poker.

Une fois encore, rien ne prouve que c'est ce qui se passe. C'est juste une hypothèse plausible.

La liste d'avantages potentiels pour la salle n'est que cela : une liste d'avantages potentiels.

Disons que si une room s'amusait à pratiquer ce genre de méthodes, il ne faudrait pas chercher plus loin les bénéfices qu'elle en tire.

3ème PARTIE

Rooms rigged, rooms pas rigged...

Le cas du réseau iPoker

À l'international, l'un des plus gros réseaux de poker est le réseau iPoker.

Concernant ce réseau, le nombre de témoignages similaires impliquant des badbeats à la river est incroyablement plus élevé, par rapport au nombre total de témoignages, que pour n'importe quel autre réseau.

Plus troublant encore : de nombreux joueurs rapportent la même expérience : les badbeats à la river seraient toujours précédés d'un très léger délai avant la distribution de cette dernière carte.

Hallucination collective ? Ou algorithme visant à avantager les mauvais qui ralentis légèrement le deal, le temps de faire les calculs nécessaires ?

Difficile à dire : ces témoignages se recoupent, mais ils ont pu s'influencer les uns les autres. De plus, iPoker est un réseau extrêmement populaire, qui attire donc plus facilement des joueurs de très faible niveau qui auront tendance à accuser la salle plutôt que leurs médiocres performances.

Pour autant, il est étrange de constater ce recoupement de témoignages sur le "léger délai à la river", que l'on ne retrouve que sur ce seul réseau.

L'affaire PlanetPoker

L'affaire Planet Poker n'est pas une affaire de riggitude à proprement parler... du reste il s'agit d'une vieille affaire. Mais pour être exhaustif, il est utile de la citer.

En effet, PlanetPoker a démontré que les RNG (Random Number Generator) n'étaient pas toujours si randoms que ça...

À l'époque, Planet Poker, une room qui se voulait honnête et sérieuse, et assez sûre de la validité de son système. Au point de la publier, pour que chacun puisse se faire son opinion...

Et des opinions, il y en a qui s'en sont fait. Des informaticiens se sont emparés de l'algorithme de génération de nombres aléatoire de la salle et ont constaté que le nombre de decks produit était très inférieur au nombre de deck possible, et qu'avec un peu d'efforts, il était assez facile (enfin tout est relatif), en fait, de prévoir ce qui allait se passer...

Il n'y avait là aucune tentative d'avantager tel ou tel joueur : juste un générateur inefficace ne permettant pas de jouer un vrai poker aléatoire.

L'affaire Absolute Poker : la première room 100% rigged

L'affaire Absolut Poker a fait un bruit énorme sur la toile, et pour cause : Pour la première fois, on a pu démontrer qu'une room était effectivement rigged et qu'un tournoi était vraiment bidonné.

Dans cette affaire un peu spéciale, ce n'est pas l'algorithme de génération des tirages qui fut mis en cause, mais bien une corruption au niveau de la direction.

Un dossier sera consacré à cette affaire bien particulière sur Rigged-Poker.info, mais en attendant, voici un résumé :

Des insiders avaient ainsi accès à toutes les cartes de tous les joueurs à leur table... Pour être précis, un des propriétaires et anciens directeur d'Absolute Poker observait une table d'un tournoi à 1000$ avec un compte spécial lui permettant de voir toutes les cartes de tout le monde. Il transmettait les informations à un ami à lui, Potripper, ancien directeur des opérations d'Absolute Poker, qui jouait à cette table : cela lui permis de jouer le tournoi sans faire une seule petite erreur (forcément, puisqu'il avait accès à toutes les informations), et donc de remporter le tournoi.

C'est ainsi que l'argent misé par les joueurs revint totalement à Absolute Poker, au travers de cette corruption qui permit à des gens de la maison de gagner en trichant.

Hélas pour les tricheurs, un employé a - volontairement ou par erreur ? - dévoilé le pot au rose à celui qui avait fini 2ème au tournoi, en lui donnant un fichier contenant toutes les preuves, et notamment l'intégralité des Hand History de tous les joueurs.

Du coup, on sait désormais que oui, des rooms qui trichent, ce n'est pas quelque chose d'impossible sur internet. Même si une triche de cette envergure est sans doute exceptionnelle (du moins on peut l'espérer), on se rend bien compte qu'il peut se passer des choses pas net sur le poker online.

Peut-on être sûr qu'une room est honnête ?

Les audits de sécurité et d'honnêteté.

Plusieurs salles de poker en ligne bien établies, telles que PokerStars, font valoir un audit régulier de leurs technologies par des sociétés indépendantes, visant à prouver l'honnêteté et l'efficacité du jeu, basé sur de vraies cartes aléatoires.

A priori, c'est un gage de sérieux. Pourtant, si on y regarde de plus près, on constate que les méthodologies de ces "sociétés indépendantes" sont souvent arrangeantes (elles travaillent à partir de ce que veulent bien leur fournir les salles de poker qui font appel à elles : et ces salles leurs donnent bien ce qu'elles veulent).

De plus, ces sociétés dépendent des salles de poker en ligne qui sont leurs clientes. C'est à dire que, concrètement, PokerStars par exemple paye cette entreprise (Cigital dans leur cas) pour dire au public que leur poker est honnête (ou dire qu'il ne l'est pas) : vous imaginez bien qu'il est difficile pour l'entreprise qui touche de l'argent de PokerStars d'aller hurler sur tous les toits "ils trichent !" : ce serait clairement se tirer une balle dans le pied.

La situation en France avec l'ARJEL

En France, la situation est un peu particulière : nous sommes supposément protégés par l'ARJEL, l'Autorité de Régulation du Jeu (d'argent) En Ligne.

Il s'agit d'une autorité étatique qui s'impose à toutes les salles de poker qui veulent opérer légalement en France, qui est donc réellement indépendante de ces salles et a autorité sur elles. Eux n'ont aucun avantage à mentir ou à se taire...

... encore faut-il qu'elle fasse bien son travail. Et au vu de certaines anecdotes, il est permis d'en douter.

En effet, dans le cas de PartyPoker.fr et PokerStars.fr par exemple, il existe plusieurs bugs du logiciel qui viennent pénaliser les joueurs et limiter la sincérité et l'égalité des parties, et qui n'ont pas été relevées par l'ARJEL.

Sur PartyPoker par exemple :

On pourrait noter ainsi le fait que sur les gros tournois multi-tables (MTT), le nombre de joueurs par table soit très variable, entrainant des statistiques tout à fait différentes et un nombre de mains jouées tout à fait différentes d'une table à l'autre.

Plus grave, on pourrait noter que les classements dans les tournois multi-tables se font uniquement par ordre d'élimination, à la seconde. Cela est contraire aux règles du poker, car en principe, au poker, lorsqu'à la bulle, deux joueurs sont éliminés lors de la même main sur deux tables différentes, c'est celui qui avait le plus de jetons au moment de son élimination qui rentre ITM. Sur PartyPoker.fr, c'est uniquement celui des deux dont la main se termine le plus vite. Cela est un bug contraire aux règles du poker qui n'a pas été relevé par l'ARJEL.

On pourrait également noter qu'il y a un problème occasionnel lorsqu'une personne se fait sortir alors qu'il était SB : la personne UTG passe alors SB au lieu de passer Button. Là encore, c'est un bug qui peut pénaliser un joueur et qui n'a pas été relevé par l'ARJEL.

Mais le pire, est à venir...

Les bugs graves des .FR... à la limite de la riggitude.

Ces problèmes ont été constatés sur PartyPoker.fr, PokerStars.fr, et bwin.fr, tous validés par l'ARJEL.

Il semble acquis, à l'aide de plusieurs témoignages cohérents de certains joueurs extrêmement crédibles, qu'il existe deux bugs extrêmement graves dans les logiciel, bien que rarement constatés.

Le premier, constaté par des joueurs sur PokerStars.fr, PartyPoker.fr et bwin.fr fait que le client affiche au joueur des cartes qui ne sont pas les siennes.

Cette accusation est grave, aussi je vais reproduire ici le témoignage de roroboom, joueur extrêmement sérieux et crédible de la communauté PokerStrategy :

c'est deja arrivé à quelqu'un que ses cartes changent? je veux dire qu'a l'abbatage les cartes changent..

[...]

je fais tiens il avait JJ, j'open le replayer et là QQ vs.. 56s!

wtf

comment on peut confondre 77 avec 56s d'abord? et je suis sur de chez sur que j'avais 77, preflop, flop, et turn... (river j'ai juste snapcall j'avais de l'action à coté).

Pour ceux qui ne suivraient pas tout, lisez le thread entier ici

Ce qu'explique ce joueur, c'est qu'à cause d'un bug, le jeu lui a apparamment affiché qu'il avait les cartes 77 alors qu'il avait en fait 56.

Le réflexe est de penser "ok il a foiré, il est de mauvaise foi, il s'invente une histoire".

Seulement roroboom est un membre Diamant de la communauté PokerStrategy : c'est à dire qu'il a joué des dizaines de milliers d'euros, et généré au minimum plusieurs milliers d'euros de rake. C'est un joueur extrêmement sérieux et crédible. Il a aussi plus de 2800 posts sur le forum à son actif, témoignant de son sérieux et de sa crédibilité.

Lui-même avait d'ailleurs eu ce réflexe du doute lorsque le même bug était arrivé à un autre joueur, de moindre envergure.

Roroboom lui avait lâché "arrete de matter du porno à coté ca distrait". Jusqu'au jour où la même mésaventure lui est arrivée.

D'autres ont témoigné avoir vécu à peu près la même chose. Et les .fr n'ont été lancés qu'il y a trois mois au moment où cet article est écrit.

Un autre bug grave rencontré sur PartyPoker.fr, implique de la disparition ou de l'apparition inexpliquée d'argent sur le compte de certains joueurs. Encore une fois, laissons la parole aux PokerStratèges :

Un premier joueur se plaint que 3$ ont mystérieusement disparu de son compte.

Voila toute a lheure je me fais une session et avant de m'arréter je consulte ma BK et je vois x299,90 cts je me dis bon allez avant de close je vais steal et donc mon style marche et la je vois x300,xx la je ferme toutes mes tables, a noter je n'ai pas jouer une seul main sur mes 4 tables.

Je vais o toilettes car le temps que tout s'actualise sa prend 2 min je voulais voir mes points et la je regarde ma BK x297,50 et je suis persuader de n'avoir jouer aucune main ni meme davoir été dans un pot avant mon steal.

Et un autre constate que lui a vu de l'argent arriver de manière inexpliquée sur le sien :

Ecoute, c'est marrant que tu post ça maintenant, j'ai eu le même cas tout à l'heure mais...en ma faveur !

bankroll à 902, je lance le soft et je débloque les 75 € du dilemme SANS jouer.

j'actualise et je me retrouve avec...980 !

Le thread est disponible ici.

Encore une fois, ces témoignages a priori incroyables proviennent de joueurs sérieux et crédibles, très expérimentés et qui ont prouvé leur bonne foi par le passé, et non pas d'idiots débutants qui hallucinent.

D'autres bugs étranges ont pu encore être constatés ça et là...

Que prouvent ces éléments ?

Non pas que ces rooms sont rigged. A priori, si truquage il y a, on imagine qu'il sera plus discret. On voit mal PokerStars prendre le risque de distribuer un pot illégalement à ElkY en truquant purement et simplement les cartes affichées à l'écran d'un joueur expérimenté.

Néanmoins, la présence de bugs aussi graves prouve que l'ARJEL ne fait pas correctement son travail, et qu'elle est incapable de constater des problèmes graves qui peuvent affecter gravement les joueurs.

Par conséquent, si jamais il prends à une room française l'envie de tricher, ce n'est certainement pas l'ARJEL qui pourra en protéger les joueurs.

En d'autres terme, la certification ARJEL c'est du vent, c'est bidon, et les français ne sont pas mieux protégés contre la riggitude que les joueurs internationaux.

Si l'ARJEL voulait faire un vrai travail de surveillance

Chaque tirage du loto est certifié par un huissier de justice. Pourquoi n'en va-t-il pas de même avec le poker en ligne ?

Il ne s'agit évidemment pas de certifier chaque main de chaque partie de poker, car il faudrait une véritable armée de huissiers.

Néanmoins, nous pourrions imaginer le système suivant :

L'ARJEL imposerait à chaque room de poker un ou plusieurs huissier de justice, payé et employé par l'ARJEL qui facturerait ce salaire à chaque room, lequel pourrait naviguer aléatoirement entre chaque table via un logiciel spécial qui l'empêcherait de communiquer avec les joueurs, mais qui lui permettraient de voir en permanence le deck de cartes.

Le deck serait ainsi définitivement fixé avant même la distribution des cartes privées. Et le huissier vérifierait que la distribution des cartes communes correspond bien au deck fixé.

Ce faisant, il peut garantir que les cartes fournies sont déjà fixées et que donc, la room ne décide pas, par un obscur algorithme informatique, de dealer un turn ou une river qui arrange tel ou tel joueur encore en jeu.

En cas d'irrégularitée constatée (la carte donnée à la river n'est pas celle qui était fixée au tout début du tour), il pourrait faire annuler le tour et serait chargé d'effectuer un rapport auprès de l'ARJEL.

Avec un tel système, il serait impossible de distribuer des cartes en fonction des joueurs encore en lice.

Il demeure toujours possible de donner une quinte à un joueur en upswing, mais il est difficile d'organiser des bad beats, et les possibilités de triches sont très réduites. D'autant que, nous l'avons vu, les possibilités de truquage des cartes privées sont très limitées.

Le système Real Deal Poker

Real Deal Poker est une room particulière, et probablement la seule qui soit difficilement accusable de fraude.

En effet, plutôt que d'utiliser un générateur aléatoire, donc virtuel et forcément invérifiable, Real Deal Poker utilise de vraies cartes et une machine à battre et à dealer les cartes, avec capture vidéo.

Les decks sont constitués d'avance et les cartes dealées sont issues des decks.

Cela confère une traçabilité unique sur les rooms de poker en ligne.

Tous les decks sont en effet enregistré en vidéo et il est donc relativement facile, en cas de contestation, de s'en référer à l'enregistrement : si la partie jouée ne correspond pas au deck enregistré, images à l'appui, la partie peut être annulée.

Cette vérification vidéo est effectuée par une entreprise indépendante... Comme je l'expliquais à propos de PokerStars, "entreprise indépendante" ne signifie pas grand chose : on ne mord pas la main de celui qui nous nourrit. Mais la présence d'une trace physique (capture vidéo) des decks constitués à l'avance réduit fortement les risques de fraude.

D'autant que l'entreprise chargée de faire les vérifications est payée à la vérification, et que c'est le joueur demandeur qui paye (50€ par vérification - il reçoit 100 fois cette somme si la vérification démontre une irrégularité) : cela change un peu d'un contrat à rémunération fixe entre la room et un partenaire de celle-ci.

Bien qu'il demeure impossible d'affirmer qu'il est certain à 100% que Real Deal n'est pas rigged, d'autant que d'autres fraudes demeurent envisageables (insiders), il s'agit probablement de la room la plus sûre, la plus clean, et la plus proche du live poker qu'on puisse trouver sur le net.

4ème PARTIE

LES limites de la riggitude

De l'impossibilité technique d'une room parfaitement rigged

Disons le tout net : Même si une room est rigged, il apparait peu probable que l'effet soit totalement prévisible par la salle de poker.

En effet, puisqu'on a vu qu'on ne pouvait pas tricher par la distribution des cartes privées (trop voyant), il faut tricher, éventuellement, avec les tirages...

Mais le résultat du tirage dépend quand-même de ce que font les joueurs. Pour plusieurs raisons.

D'abord, par définition, puisque les cartes privées ne sont pas truquées, les salles seraient limitées en possibilités de tirages lissant le jeu.

Sur une table de poker à 10 joueurs, c'est 20 cartes qui ne peuvent pas être truquées. Le poker se jouant avec un jeu de 52 cartes, ça ne laisse que 32 cartes sortables pour donner un tirage favorisant tel ou tel joueur.

On imagine donc aisément qu'en fonction des joueurs qui se retrouvent en scène post-flop, il n'est pas toujours possible de trouver un tirage qui avantage tel joueur et pas tel autre.

De plus, les possibilités d'avantager ou de désavantager un joueur demeurent limitées par son propre comportement.

Même si une room tente d'imposer un downswing à un joueur, s'il se couche, il se couche. Que voulez-vous y faire ? Il n'est pas possible de le forcer à se mettre all-in, même si on pourrait l'y encourager.

De la même façon, si un joueur mauvais doit être avantagé, on ne peut pas forcément le faire s'il ne fait rien pour.

Si par exemple un joueur à avantager a J3o et le joueur à désavantager a KK, on aura beau avoir prévu de lui donner un tirage quinte, s'il se couche à partir du flop, il se couche à partir du flop. Même si on lui a donné 456 au flop, on a toujours besoin de lui au moins jusqu'au turn pour lui donner sa quinte. S'il couche avant, aucune salle ne pourra rien faire pour lui. Et encore donner 456 dès le flop risque déjà de faire fuir notre KK, qui risquerait de folder.

Évidemment, la question ne se pose pas si au moins un de nos deux larrons est all-in préflop, puisqu'alors le tirage ira jusqu'au bout.

A ce sujet, il faut d'ailleurs noter que même si la possibilité de riggitude reste limitée car confrontée à un fort facteur humain, a priori, mathématiquement, les joueurs les plus faciles à arnaquer seraient les joueursde type tight-agressif, dont le jeu se porte particulièrement bien à ce type d'arrangements, puisque leur jeu est souvent très agressif et va souvent au bout de sa logique, au risque d'un bad beat d'autant plus détestable qu'un tel joueur ne joue que très peu de mains.

En particulier, la Small Stack Strategy (Stratégie du Petit Tapis, ou SPT) en cash game est particulièrement adaptée à une telle hypothèse de triche, vu le nombre de fois où le joueur se retrouve all-in au plus tard au flop, voire souvent avant. Dès lors qu'un joueur est tapis et ne peut donc plus reculer, lui infliger un bad beat est d'office simplifié, car le risque qu'il se couche en sentant venir l'embrouille est nul.

Cela demeure, néanmoins, une simple constatation mathématique. Et elle ne fait que démontrer que dans l'hypothèse où truquage il y aurait, et bien que le truquage reste toujours, en tout état de cause, limité, il le serait un peu moins (limité) dans le cas présent. Un peu moins. Mais limité quand-même.

On peut aussi remarquer que sur une table de 10 joueurs, il n'y a pas forcément 1 joueur à avantager, 1 joueur à désavantager, et les autres qui sont neutres ou transparent.

Que faire lorsque, par exemple, il y a 3 joueurs à désavantager et que ce sont toujours eux qui se retrouvent à se "combattre" post-flop ?

Tous ces éléments mis bout à bout limitent fortement la possibilité d'influence d'une salle rigged. Les possibilités de "lisser" le niveau de jeu pour faire circuler l'argent et multiplier le rake sont réelles, mais ne devraient pas être surestimées : avec seulement 32 cartes utilisables et 5 cartes truquables, jusqu'à 10 joueurs au comportement en partie imprévisible, et des affrontements entre joueurs qui ne suivent pas forcément le modèle "bon contre mauvais" ou "upswing contre downswing", la marge de manœuvre n'est pas si importante et au final, la salle elle-même aura besoin de compter sur la chance pour réussir son coup.

Dernière hypothèse : les insiders

On pourrait imaginer que, sans même tricher, des employés des salles de poker, ou plus probablement de simples bots, puissent participer aux tournois comme aux cash games. Sans même avoir besoin de profiter de leur place d'insider, tout l'argent qu'ils remporteraient seraient autant d'argent qui reviendrait aux salles de poker plutôt qu'aux joueurs. À condition de finir au minimum break even.

Or, dans une room non-rigged, un bot correctement programmé peut facilement devenir break even et même gagnant, en jouant un poker statistiquement gagnant, sur le long terme.

Dans une room rigged, il suffirait de lui donner un upswing conséquent. Et cet upswing pourrait cette fois être d'autant plus efficace qu'éventuellement, le bot pourrait savoir quel tirage est prévu et donc, jouer d'une façon qui facilite le travail visant à l'avantager.

Un tel bot pourrait également servir à sortir des joueurs en downswing dans les tournois et autres freerolls. Sans même parler de leur faire gagner des tournois, ces bots pourraient avoir pour seul rôle de sortir les joueurs qu'on ne veut pas voir gagner.

Les insiders : invisible par excellence

De deux choses l'une : ou les tirages sont truqués, ou ils ne le sont pas. C'est même une lapalissade.

S'ils ne sont pas truqués, alors, parler de ces insiders ne sert à rien. Vous ne devriez pas vous en préoccuper. En effet, pour vous, ils ne changent rien : le poker statistiquement gagnant restera gagnant, le poker statistiquement perdant restera perdant. Quoiqu'il arrive, tout continuera à dépendre de votre niveau de jeu. Ces insiders seront saigneront surtout les fishs, mais ceux-là auraient été saignés de toute façon. Simplement, ça en fera un peu moins pour vous.

Si les tirages sont rigged en revanche, alors ces insiders, surtout s'il s'agit de bots, peuvent éventuellement empirer la situation, en facilitant les downswing et les upswing, en fonction des besoins, faisant encore et toujours plus circuler l'argent.

Ils permettraient même éventuellement de fausser les côtes avec plus de succès, puisque leur hand history restera par définition toujours secrète.

Une telle imposture, cela dit, risquerait d'être peu discrète. En France, on peut imaginer que si le serveur communiquait des informations à des bots, ou pire, pouvait fausser les côtes en affichant au flop des cartes déjà distribuée à un bot, une arnaque aussi énorme serait repérée immédiatement même par la très médiocre ARJEL.

De plus, ces "insiders" restant parfaitement invisibles, ils demeurent pure supposition : rien ne permet d'accuser les rooms d'un tel comportement, rien ne permet d'envisager sérieusement cette hypothèse. Elle ne laisse aucun indice. Dans la plupart des cas, elle ne fausse même pas le jeu au sens statistique.

Des insiders dans une salle non-rigged pourraient aisément rapporter de l'argent à la salle, et même très facilement passer entre les mailles de l'ARJEL puisqu'il n'y a besoin d'aucune triche côté serveur: il suffit de faire jouer des employés, ou des robots sur les ordinateurs des employés.

C'est la seule hypothèse vraiment crédible, mais encore une fois, dans ce cas, vous ne devriez pas vous en préoccuper puisque cela ne fausse pas le jeu au sens statistique.

Le reste tient davantage de la théorie du complot.

L'hypothèse des bots est donc assez peu séduisante : elle manque soit de crédibilité (faute d'indices), soit d'intérêt (faute de fausser vraiment le jeu).

Nous resterons donc sur notre position affichée en début de page : la riggitude trouve vite ses limites. Et sa principale limite est : le comportement humain - donc peu prévisible - des joueurs.

Conclusion

En conclusion, nous avons vu qu'il était, en fait, impossible de démontrer, de quelque façon que ce soit, que la riggitude était une réalité sur les principales salles de poker en ligne.

Mis à part dans l'affaire Absolute Poker, si triche il y a, celle-ci demeure par nature impossible à démontrer de façon convaincante.

Est-ce à dire que les salles de poker sont cleans ?

Non.

C'est à dire qu'on ne peut pas affirmer qu'elles sont rigged.

Pour autant, on ne peut pas affirmer non-plus que les rooms de poker online sont clean.

De fait, il est impossible de prouver que quelque chose n'existe pas. Il n'est pas possible de prouver par A+B qu'il n'y a pas de triche. De manière générale il n'est pas possible de prouver qu'on n'est pas coupable.

C'est pour cette raison que la présomption d'innocence est une base dans toute justice civilisée. Ce n'est pas par gentillesse envers les accusés, c'est par simple justesse : il est impossible de prouver que quelque chose n'a pas lieu.

Du coup, le bénéfice du doute devrait bénéficier aux salles de poker, aussi longtemps qu'on ne peut pas démontrer, statistiques à l'appui, qu'il y a vraiment quelque chose de louche. Si toutefois sur 200 000 mains vous observez une variance significative dans la distribution des cartes privées par rapport aux statistiques attendues, vous aurez alors un début d'indice sérieux de triche. Si par exemple au bout de 200 000 mains vous avez seulement 4% de pocket-pair, vous aurez de bonnes raisons de crier à la riggitude (le taux normal étant d'environ 6%).

Sinon, vous n'avez pas de preuve, ni d'indice, et même si le doute peut exister, pour un tas de bonnes raisons (et certaines sont vraiment bonnes), , à défaut de pouvoir démontrer quoi que ce soit statistiquement, bien obligé d'avouer qu'a priori, rien ne peut être reproché à ces salles.

Bénéfice du doute et doute sur le bénéfice

Néanmoins, il est parfaitement compréhensible qu'une personne qui s'apprête à investir son propre argent, bien à lui, attende un peu plus que "le bénéfice du doute" sur l'honnêteté de la salle à laquelle il le confie en espérant le faire fructifier.

Quand on dépense son argent, on attend que l'honnêteté supposée du marchand repose sur un peu plus que le "bénéfice du doute".

Sachez tout de même que le truquage éventuel des salles ne peut avoir qu'une importance partielle sur le jeu, ces effets sont forcément limités, et au final, ce qui comptera le plus et fera la différence, c'est bien votre niveau de jeu au poker.

Rigged ou pas rigged, chaque jour, des joueurs finissent broke, et d'autres gagnent des sommes parfois importantes, sur les salles de poker en ligne. Vous pouvez faire partie de l'une ou l'autre catégorie, et votre niveau de jeu y sera pour beaucoup.

Aussi, si vous avez un doute sérieux sur la riggitude des salles de poker en ligne, ou sur votre niveau de jeu au poker, mais que vous aimeriez tout de même jouer au poker en ligne, je n'aurais qu'un seul conseil à vous donner : ne dépensez pas d'argent que vous n'êtes pas certain de pouvoir récupérer.

Et quand je dis certain, je ne parle pas, cette fois ci, de statistiques et de probabilités. Mais d'une raison valable de savoir que l'argent sera, de toute façon, récupéré.

Cela est réellement possible et pour savoir comment, je vous enjoint à consulter notre section Le Poker sans risque.

Mais sachez déjà pour résumer que les moyens qui s'offrent à vous sont principalement les suivants :

Ne jouer que des freerolls ou l'argent issu des freerolls

Jouer avec des bankrolls gratuites sans dépôt préalable, telles que celle offerte par Poker Strategy, qui vous apprend à jouer au poker et vous offre 40€ de bankroll gratuite dès que vous êtes prêt, ou par BankrollMob, qui offre des bankrolls gratuites sans condition sur un grand nombre de salles de poker internationales (veuillez noter néanmoins que les salles accessibles aux français se font de moins en moins nombreuses, mais il en reste).

Plus de détails, d'informations et de suggestions dans notre article sur le Poker sans risque.

Au final, nous n'avons pas vraiment répondu à votre question. Mais notre objectif était surtout de vous donner un maximum d'éléments pour que vous puissiez y répondre par vous-même, en votre âme et conscience.

Chacun voit midi à sa porte, tire les conclusions qu'il veut bien tirer, et voit si cela lui convient ou pas.

Ensuite, à vous de voir et à vous de jouer.

‹ Dossier: Le poker en ligne est-il rigged (truqué) ou pas ? (part 3) haut

English

.Pour moi ce qu'il se passe

Par XAVIERDEPARIS (non vérifié), le ven, 01/13/2012 - 04:36.

.Pour moi ce qu'il se passe sur les tables online est plus que louche.Cependant depuis que j'ai pris conscience de la possibilité que les rooms.fr puissent etre truqué , j'ai varié ma facon de jouer .Et je pense que si le tirage est truqué , il est truqué aussi bien a notre avantage qu'a notre désavantage.Pour etre gagnant sur le long terme il faut donc identifier les phases ou le logiciel est rigged a notre avantage et limiter la casse quand le logiciel est rigged pour nous faire perdre.Une gestion impeccable de sa bankroll est donc absolumment nécessaire.Un exemple que j'ai souvent remarqué:Si vous jouez des petites sommmes(sit and go a 1 euro de cave) le logiciel va etre "gentil" avec vous jusqu'a que vous ayez constituez une somme plus importante. Et si vous décidez de jouer cette somme plus importante sur une seule partie(sit an go a 10 euro) ,la le logiciel risque de devenir"méchant" et vous faire perdre en une demi heure ce que vous aviez amassé en 5 heure.Ni vu ni connu .Lorsque l'on gere mal sa bankroll il est trés facile pour les rooms de passer inapercu et que la triche ne soit pas trop évidente.Puisque vous aurez jouez 5 heures en ayant eu des bon tirages et seulement une demi heure avec des mauvais tirages.Donc vous n'aurez pas l'impression d'etre floué par le site alors qu'il vous aura balancé les mauvais tirages spécialement quand plus d'argent était en jeu . Voila mon sentiment actuel mais je n'ai que 5 mois de poker ne ligne derriere moi.Merci pour l'arcticle qui m'a beaucoup interessé et m'a permis d'avancer dans ma reflexion sur le sujet .

répondre Bonjour, J'ai joué plusieurs

Par Anonymous (non vérifié), le sam, 12/24/2011 - 15:22.

Bonjour,

J'ai joué plusieurs dizaines de milliers de mains sur les sites de poker. J'ai constaté beaucoup de choses bizarres notamment ce que j'apelle les mécanismes de compensation : upswing et downswing afin d'équilibrer la bankroll des joueurs dont vous parlez dans l'article. Combien de fois ca m'est arrivé après avoir quitté une table en cash positif de me retrouver systématiquement avec un badluck incompréhensible sur les autres tables...

Et ceci n'est qu'un exemple parmi tant d'autres... Vous vous faites éliminer d'un tournoi sur un bad beat? Pas grave main gagnante sur les autres.

Concernant les bots je suis daccord avec vous cette hypothèse est improbable.

Par contre les bots qui analyse votre facon de jouer est un mécanisme important du système car il permettent de connaitre votre façon de jouer et donc vous faire perdre ou vous faire gagner quand le système le décide (voir mécanisme de compensation) Par exemple savoir quelles types de relances préflop et sur quelle main. Réaction face un tirage couleur et suite au flop, réactions face un bluf, un overbet… En gros quelle situations vous incitent à payer ou à relancer et quelles autres vous incitent a vous coucher. Le but ultime étant de prévoir les réactions des joueurs pour que les mécanismes de compensation soient plus efficaces.

Je suis d'accord également que l'on retrouve plus souvent qu'en réel des grosses mains AK contre QQ, QQ contre JJ etc permettant de gonfler les pots et donc le rake ansi que des boards très riches en surprise et rebondissement.

Vu que le rake est de 8% en moyenne en quelques centaines de mains votre argent ira pour le site et cela représente des sommes considérables, il suffit de regarder les bénéfices des sites de poker...

Bref j'ai donc de très fortes suspicions de tricherie. Mais bon comme le dit bien le commentaire ci dessus c'est en sachant comment le système fonctionne que l'on arrive a s'adapter et finalement d'avoir une bankroll en augmentation. Toutefois cela prend beaucoup de temps (mécanisme de compensation)

Pour conclure, rien ne vaut une bonne partie chaleureuse avec de vraies cartes et de vraies échanges humains.

répondre Bonjour, J'ai joué plusieurs

Par Anonymous (non vérifié), le dim, 12/04/2011 - 17:30.

Bonjour,

J'ai joué plusieurs dizaines de milliers de mains sur les sites de poker. J'ai constaté beaucoup de choses bizarres notamment ce que j'apelle les mécanismes de compensation : upswing et downswing afin d'équilibrer la bankroll des joueurs dont vous parlez dans l'article. Combien de fois ca m'est arrivé après avoir quitté une table en cash positif de me retrouver systématiquement avec un badluck incompréhensible sur les autres tables...

Et ceci n'est qu'un exemple parmi tant d'autres... Vous vous faites éliminer d'un tournoi sur un bad beat? Pas grave main gagnante sur les autres.

Concernant les bots je suis daccord avec vous cette hypothèse est improbable.

Par contre les bots qui analyse votre facon de jouer est un mécanisme important du système car il permettent de connaitre votre façon de jouer et donc vous faire perdre ou vous faire gagner quand le système le décide (voir mécanisme de compensation) Par exemple savoir quelles types de relances préflop et sur quelle main. Réaction face un tirage couleur et suite au flop, réactions face un bluf, un overbet… En gros quelle situations vous incitent à payer ou à relancer et quelles autres vous incitent a vous coucher. Le but ultime étant de prévoir les réactions des joueurs pour que les mécanismes de compensation soient plus efficaces.

Je suis d'accord également que l'on retrouve plus souvent qu'en réel des grosses mains AK contre QQ, QQ contre JJ etc permettant de gonfler les pots et donc le rake ansi que des boards très riches en surprise et rebondissement.

Vu que le rake est de 8% en moyenne en quelques centaines de mains votre argent ira pour le site et cela représente des sommes considérables, il suffit de regarder les bénéfices des sites de poker...

Bref j'ai donc de très fortes suspicions de tricherie. Mais bon comme le dit bien le commentaire ci dessus c'est en sachant comment le système fonctionne que l'on arrive a s'adapter et finalement d'avoir une bankroll en augmentation. Toutefois cela prend beaucoup de temps (mécanisme de compensation)

Pour conclure, rien ne vaut une bonne partie chaleureuse avec de vraies cartes et de vraies échanges humains.

répondre Bon article

Par Anonymous (non vérifié), le dim, 12/04/2011 - 17:30.

Bonjour,

J'ai joué plusieurs dizaines de milliers de mains sur les sites de poker. J'ai constaté beaucoup de choses bizarres notamment ce que j'apelle les mécanismes de compensation : upswing et downswing afin d'équilibrer la bankroll des joueurs dont vous parlez dans l'article. Combien de fois ca m'est arrivé après avoir quitté une table en cash positif de me retrouver systématiquement avec un badluck incompréhensible sur les autres tables...

Et ceci n'est qu'un exemple parmi tant d'autres... Vous vous faites éliminer d'un tournoi sur un bad beat? Pas grave main gagnante sur les autres.

Concernant les bots je suis daccord avec vous cette hypothèse est improbable.

Par contre les bots qui analyse votre facon de jouer est un mécanisme important du système car il permettent de connaitre votre façon de jouer et donc vous faire perdre ou vous faire gagner quand le système le décide (voir mécanisme de compensation) Par exemple savoir quelles types de relances préflop et sur quelle main. Réaction face un tirage couleur et suite au flop, réactions face un bluf, un overbet… En gros quelle situations vous incitent à payer ou à relancer et quelles autres vous incitent a vous coucher. Le but ultime étant de prévoir les réactions des joueurs pour que les mécanismes de compensation soient plus efficaces.

Je suis d'accord également que l'on retrouve plus souvent qu'en réel des grosses mains AK contre QQ, QQ contre JJ etc permettant de gonfler les pots et donc le rake ansi que des boards très riches en surprise et rebondissement.

Vu que le rake est de 8% en moyenne en quelques centaines de mains votre argent ira pour le site et cela représente des sommes considérables, il suffit de regarder les bénéfices des sites de poker...

Bref j'ai donc de très fortes suspicions de tricherie. Mais bon comme le dit bien le commentaire ci dessus c'est en sachant comment le système fonctionne que l'on arrive a s'adapter et finalement d'avoir une bankroll en augmentation. Toutefois cela prend beaucoup de temps (mécanisme de compensation)

Pour conclure, rien ne vaut une bonne partie chaleureuse avec de vraies cartes et de vraies échanges humains.

répondre Interessant mais ...

Par SVCD (non vérifié), le ven, 10/28/2011 - 17:02.

Interessant article mais qui fait surtout une synthèse des "idées reçues". Il me manque des sources, du concrêt pour être convaincu (plus d'info sur Cigital etc), meme si si je suis ici et que j'ai passé 25mn a lire cet article c'est que j'ai aussi des doutes (bien qu'étant gagnant).

Une hypothèse qui n'ai pas formulée ici et qui me semble pourtant la plus cohérente :

Un ordinateur ne peux pour le moment pas calculer le nombre de decks possible (52x51x50 etc...) ce qui fait des milliards de combinaisons.

Seul un 128bits le peu et a part le pentagone p-e, pas grand monde n'a ça.

DONC si l'ordinateur ne peut calculer le nombre de decks possibles, les tirages sont forcement "incorects" et le site doit alors mettre un autre "logiciel" a coté du RNG pour réguler cette "incorectitude", les tirage ne sont donc plus naturels, mais pas forcement rigged au sens ou on l'entend. Pour plus d'info sur cette théorie j'avais lu un e-book trouvable facilement "the poker code cracked" qui explique bien tout cela

répondre Je ne suis pas aussi

Par al-zymmer (non vérifié), le sam, 05/21/2011 - 03:14.

Je ne suis pas aussi categorique que toi concernant la position de l arjel.incompetence certainement.complicite ou complaisance surement.

pourquoi? j ai envoye un mail a l argel leurs expliquant un peu vertement c est vrai mes doutes sur l integrite des rooms de poker.Plutot que d essayer de connaitre les raisons de ces doutes afin de pouvoir appronfir si besoin l arjel s est tout simplement contente de me faire la meme reponse que les supports techniques des rooms en question (notre rng est controle et agree par une societe independante etc etc.) j imagine que je ne suis pas le seul a leur faire part de mes suspicions.

si l arjel etait dans son role ne devrait elle pas au contraire essayer de collecter le maximum d information ( c est a dire de demander aux plaignants de developper leurs arguments afin de pouvoir analyser et verifier la veracite des faits plutot que de donner une fin de non recevoir avec des banalites affligeantes du type ( les rng sont controles par des societes d audits etc etc.

quelques mois plus tards j ai envoyes des copies d ecran de boards totalement hallucinants qui favorisaient toujours les memes joueurs lors d un tournoi ( ce qui est quasimment tjrs le cas) j au reçu une premiere réponse de l arjel me remerciant de mon mail et m assurrant que le dossier serait transmis a des experts afin d etre etudié.celas doit faire trois mois et plus de nouvelles.

n est il pas possible avec le code source de decortiquer le logiciel afin de voir si il y a une arnaque ?

sinon je ne suis pas aussi affirmatif que toi quand tu dis qu il est difficile pour une room de favoriser tel ou tel joueur.

d abord parce que l arnaque peut tres bien etre organisee a partir des pockets .c est a dire kk vs JJ pour 2 joueurs et globalement des mains mediocres aux autres qui folderont suite a l inevitable relance.

donc 2 ou 3 joueurs ds le coup.apres rien de plus simple on sort un j au flop et basta.des exemples ils y en a beaucoup trop pour que ce soit le fruit du hasard.

pour ma part je suis intimement convaincu que le poker en ligne est bidonne.je pense que techniquement on doit pouvoir le demontrer ( peut etre pas avec les stats ou les probas par rapport a des standards mais plutot en decortiquant les logiciels )

voila sinon merci pour ton analyse tres complete ( je me sens un peu moins seul m'etant fait les memes reflexion quand à l interret que les rooms pouvaient avoir a manipuler les tirages sans pouvoir le formuler aussi clairement)

répondre Suffit de lire

Par straight, le mar, 04/12/2011 - 00:03.

Il suffit de lire les disclaimers : Rigged Poker passe par une régie qui se charge elle-même de l'affichage des bannières.

Il suffit de lire les articles, aussi : on ne parle pas de rooms rigged (à part Ultimate Bet et Absolute Poker qui étaient vraiment rigged), mais de l'hypothèse (car oui, ce n'est qu'une hypothèse) de la riggitude dans le poker en ligne.

répondre J'adore la bannière web

Par JoJo... (non vérifié), le mer, 04/06/2011 - 09:19.

J'adore la bannière web publicitaire pour Party Poker en haut de page, sur un article qui parle de rooms rigged.

Merveilleux 21eme siècles.

répondre J'aimerais tellement que

Par JoJo... (non vérifié), le mer, 04/06/2011 - 09:16.

J'aimerais tellement que quelqu'un apporte des preuves tangibles pour pouvoir déposer plaintes contre les rooms rigged et récupérer tout ce que l'on a investit.....

Les voir condamnés à de lourdes peines....

C'est beau les rêves.

Qu'ils aillent au diable.

répondre question pour straight

Par DPJ57 PS.com dan ton U PS.fr (non vérifié), le dim, 04/03/2011 - 01:24.

je voudrais savoir si ce n'est pas une preuve de toucher meme pas la moitier des tirages que je devrait et quand je les touchent il sont aussi perdant plus que deux fois la normale cela sur 400K main en cash game mon probleme sait pour analyser tout ceci sur mon traqueur je n'y comprend rien merci d avance pour ta reponse.

répondre la verite doit eclater!!!

Par Anonyme (non vérifié), le jeu, 03/31/2011 - 03:54.

perso en ce qui me concerne je joue en limit cash game depuis 2 ans a raison de plusieurs heures par jours,pour moi il ny a absolument plus de doute que c'est harchi truque.j'men suis rendu compte des les 1ere semaines qu'il y avaient bien trop d'anomalies,a la base entre bon partisans de la riggitude lol je comprends meme pas pourquoi vous partez dans ds exemples et enumerations qui n'en finissent plus.moi jvais vous dire les 2 premieres trucs a quoi ont voit DIRECT qu'il ny a rien daleatoire ds les tirages 1)les tapis qui sont remportes 1 fois sur 2 (oui oui je sais jsuis pas le 1er a le dire) ben croyez moi sur ce point j'en ai vu des truc de ouf,genre plus d'une dizaines de fois ou jme suis pointe a une table jen gagne pas une sur 20/40 parties et au moment ou jsuis tapis par le plus grand ds hazard je gagne mon 1ere pot 2)il se passe pas 1 a 2h maxi sans que je vois pas 2 joueurs avec la meme mains...alors vous m'epargnerai toute vos statistiques a la con parce que ca en live je sais que ca n'existe pas point barre!!!et des exemples de faits repetitifs,meme si de moindre envergure,jen ai des tonnes...

répondre exact toujour le meme schema

Par DPJ57 PS.com dan ton U PS.fr (non vérifié), le jeu, 03/10/2011 - 04:18.

exact toujour le meme schema moi carrement il mon fait la creme des creme des carre 4 carre d as pour deux fois premiere sur 180 joueur gain 400 dollars a louverture de pokerstars.com ensuite 2500 dollars avec les double ou rien pour ensuite tout reperdre sur 8000 parti et oui sa en fait du racke plus tu te bas plus il te mette la dose niveau regulation passage de limite catastrophique et la je suis en cash sur PS.fr et je perd a chaque fois qu un nouveau joueur me suit sait juste allucinant jai la preuve sur mon traqueur que PS et truquer sa sur 350K main main je voudrait des conseille pour faire mais analye via mon traquer HM sur les stats suptile comme combien de foi je touche mon tirage couleur ou quinte depuis le flop et combien de foi il va tenir jai eux des serie pas un tirage couleur qui rentrer sur pret de 50 ou quil craque a la river sait vrai sait un sujet serieux et la jen et mart de sa fait 3 ans que je fait le naif.le cashin upswing aussi vecu sur carbon et sur 770 sait un truc de dingue sait logiciel a la BERNARD MADHOF

répondre Bravo pour cet article.

Par Adrien57 (non vérifié), le dim, 03/06/2011 - 20:45.

Après avoir joué sur plusieurs sites de Poker en ligne, d’abord sur des sites .com et depuis le début de l’année sur des sites .fr voilà mes impressions.

Tous les sites, (en tout cas ceux sur lesquels j’ai joué) sont rigged, cela est incontestable.

Je retrouve, point par point tous les détails de mes parties à bad beat dans l’article, je devrais dire super article.

Ce qui m’a le plus frappé c’est cette fraction de seconde que l’on peut observer avant que la river ne tombe, a chaque fois que cela m'arrivait je savais que j’allais perdre par un bad beat faramineux.

Je ne jouerais dorénavant plus que des freerolls, je ne miserais plus un centime sur un site quel qu’il soit. Sauf bien sur si les choses changent ce qui m’étonnerait beaucoup.

Pour les débutants « Prenez en de la graine ».

répondre Je confirme ! Ça nous

Par straight, le jeu, 02/17/2011 - 13:30.

Je confirme ! Ça nous intéresse !

répondre expérience récente

Par Alexb (non vérifié), le mer, 02/16/2011 - 16:58.

Je sais pas si je suis parano mais c'est vrai que je commence à me poser des questions sur la validité des donnes de winamax.

J'ai été assez nettement gagnant pendant 200.000 mains, avec près de 3.000 euros gagnés. J'ai alors fait un cashout de 1.000 euros et 5 jours après, j'ai vérifié avec mon tracker, je suis entré dans un downswing dont je ne sors pas depuis 1 mois et demi. Depuis j'ai enchainé les bad beats et les mains pourries (couleurs et brelans dominés notamment), pour 1.300 euros de perte.

J'ai commencé ce matin à recenser mes brelans sur cette période. C'est assez fastidieux alors je n'ai pour le moment qu'un petit échantillon, de 52 cas, mais qui doit représenter en gros l'ensemble de la période en question. Sur 52 brelans floppés avec une pocket pair, 18 étaient battus, le plus souvent par une autre set. Ca fait un tiers et ça me parrait énorme, même si je ne connais pas la stat exacte des chances de flopper un set dominé. Quand j'aurais fini mes comptes je ferai une comparaison avec avant le cash out, si ça vous intéresse, je vous tiendrai au courant

répondre Poker sur internet = poker is rigged

Par Anonyme (non vérifié), le ven, 02/11/2011 - 10:40.

Désinscrivez vous des salles de poker !

aucun intéret à jouer, because on sait que c'est truqué. Ne serais ce qu'avec leur logiciel qui calcule la distribution avec 21! alors que le hasard pur serait 52! a priori je ne suis pas un dingue des maths mais il me semble qu'il y a une différence notable , y'aurait il un mathématicien qui pourrait se pencher sur la question. Merci

répondre C'est en partie pour ça que

Par Neidhr (non vérifié), le mer, 02/09/2011 - 13:26.

C'est en partie pour ça que j'ai mis ne titre "Pas très clair".

Tu peux pas mettre des titre à chaque partie du dossier ?

1- L'intérèt pour les salles de poker.

2- Etrange constatation.

3- Les raisons de douter.

4- Les limites de la riggiditude.

Peux être aussi le fait de me retrouver sur un site "rigged-poker.info" qui influence mon impression sur l'article.

Pour l'ARJEL, avoir le code source ne chance pas grand chose en ce qui concerne les bugs. Regarde le nombre de jeu vidéo et logiciel qui sorte bugger. Et pourtant leur créateur ont bien le code source.

Pour les bugs c'est plus complexe, par expérience personnel -- diplomé en développement d'application -- mais en gros l'hypothèse la plus probable serai qu'involontairement un bug qui les arrangent soit apparu et qu'ils aient décidé de le laissé.

Ce serai un peu long à développer en détail et pas forcément utile puisque je suis d'accord avec toi sur la conclusion :

L'ARJEL n'est pas infaillible, juste une protection de plus.

Maintenant je te remercie du temps que tu as pris pour me répondre et qui m'aide à mieux comprendre le message que tu as voulu faire passé.

répondre Merci pour tes commentaires.

Par straight, le lun, 02/07/2011 - 18:52.

Merci pour tes commentaires. Il faut quand-même que je reprécise certaines choses par rapport à tes réactions :

- Pour AbsolutePoker, au contraire, ça apporte quelque chose. Qu'il y ait eu de la triche, bon... il y en a sur toutes les rooms, mais celles-ci font leur possible pour l'empêcher, c'est un fait (si vous faites de la collusion, vous serez rapidement foutu dehors).

Mais dans le cas d'AbsolutePoker, c'était les employés eux-même - voire les responsables - de la room qui trichaient. Et là on est bien dans la riggitude, quand la room elle-même vole les clients.

- Pour le fait que l'ARJEL ait une dizaine d'employés tandis que les internautes sont des milliers, c'est vrai. Mais vous oubliez un détail : l'ARJEL se voit attribuer le code source du serveur et du client, ainsi que tous les détails techniques dans un volumineux dossier. Les internautes n'ont rien de tout ça.

- Pour le fait que les bugs ne font pas de la riggitude : c'est tout à fait vrai et je l'ai dit moi-même. Ce que je veux dire, c'est que si des bugs aussi graves et involontaires arrivent à passer entre les filets de l'ARJEL, alors des "bugs" volontaires et visant à maximiser les profits de la room contre les clients pourraient tout à fait passer à travers ces filets.

Tout ce que ces bugs démontrent, c'est qu'on aurait tort de se dire "l'ARJEL nous protège, on risque quelque chose avec les .com mais rien avec les .fr". Ce n'est pas le cas.

J'essaye, au maximum, de me tenir éloigné de la théorie du complot. Par exemple je ne crois pas un seul instant que l'ARJEL soit complice (tout au plus, incompétente ou dotée de moyens insuffisants). J'essaye de rester objectif et au final je crois que la conclusion de mon article le reflète assez bien : riggitude ou pas, la vérité, c'est qu'on n'en sait rien, et que quand on ne peut pas prouver quelque chose, le doute doit bénéficier à l'accusé. Mais que si quelqu'un dit "oui mais bon, moi, je claque pas MES thunes si j'ai pas confiance absolue, et confiance absolue ya pas", bah, je peux le comprendre...

répondre Pas très clair.

Par Neidhr (non vérifié), le dim, 02/06/2011 - 06:26.

Dans l'ensemble c'est sympa, avec une tentative d'afficher le pour et le contre mais pas assez.

Je passe sur les étranges constatations, tout simplement parce que lorsque l'on gagne un 50/50 on le remarque moins que si on le perd.

Ainsi que la tendance à voir comme les autres : il suffit qu'une personne dise avoir vu un OVNI pour que quelques jour après, en fait, ils soient des centaines à l'avoir vu. Mais peu être qu'il y à bien eu un OVNI et que c'est le gouvernement qui à étouffé l'affaire... ont est clairement dans le principe de la théorie du complot.

C'est en grande partie subjectif (pas tout).

Pour l'affaire PlanetePoker, il faut déjà souligner qu'un ordinateur ne peux pas généré de vrai nombre aléatoire.

On donne juste l'impression d'aléatoire en utilisant des algrorithmes suffisament complexe pour que le résultat ne soit pas prévisible (visiblement sur PlanetPoker l'algorithme était pas suffisament complexe).

D'ailleurs l'aléatoire n'est que le fais d'un manque de donné.

Il y à même eu un physiscien qui à trouvé les numéros d'un tirage de loto (sans gain, fait par expérience) grâce à des calculs en ayant pris les donnés nécessaire (position des boules, leur poids, vitesse de rotation...).

Pour l'affaire AbsolutePoker ca n'apporte pas grand chose.

Il y à eu de là triche mais là triche à exister bien avant au poker. Il y à nombre de joueur qui on planquer une carte dans la manche ou distribuer avec une technique avantageuse.

Les technologies évolues et les moyens de tricher avec.

Tu peux très bien soudoyez le dealer pour qu'il te donne les mains qu'il faut, s'il est aussi habile de ces mains qu'un magicien on y vera que du feu.

On passe à l'ARJEL qui n'as pas pu contrôler tout les bugs du logiciel...

Quel surprise, à votre avis ils ont pu faire combien de test ? Une dizaine d'employé face à quelques millier d'internaute et quel surprise, le millier d'internaute découvre des bugs que la dizaine d'employé n'a pas trouvé...

Quand au système de contrôle que tu proposes il n'est d'aucune utilité.

Tu propose de contrôler les decks, mais il suffirait de ne généré le deck que lorsque l'huisser passe sur la table avec son logiciel spécial.

Les logiciels ne pourrais pas tricher uniquement pour les mains contrôler, ce qui ferai peu, très peu.

L'ARJEL ce sont pas des magiciens, et des moyens de frauders (durant un temps, on fini toujours par ce faire prendre) il y en aura surement quelques soit les contrôle mis en place.

Quand au témoignage sur les bugs, c'est sans rapport avec le sujet. Les sites de poker n'en tire aucun bénéfice.

Tu connais beaucoup de logiciel qui ne soit pas soumis au bug ?

J'ai aussi un témoignage d'un ami qui à vu la calculatrice Windows buggé et j'ai réussi à flaire planter ma montre.

Chaque jeu vidéo qui sort à rapidement des pages complètes de bug signaler sur internet, mais comme dis précédement, quand il y à des milliers voir des millions de joueurs tu vois plus de bugs que ce qu'a pu signaler une dizaine de testeur.

A propos des Insiders... PokerStar.fr ne s'en cache pas.

Ils appellent ça la team PokerStar (original la nom).

Encore une fois il y à déviance dans le sujet et c'est un débat totalement indépendant du poker "rigged".

Retiré de ton argumentaire ce genre d'élément qui n'apporte rien au débat lui serai bénéfique car là tu lui donne une allure de théorie du complot.

Du genre : si técris le numéro d'un des avions qui c'est écraser sur les Twins Towers avec une certaine écriture sous Micosoft Word tu vois un avion avec 2 tours, c'est un argument qui montre que les américains étaient au courant de ce qui allait se passer !

Ma conclusion à moi :

L'idée de l'article est intéressant, avec une volonté de poussé la réflexion.

Ce genre d'intérrogation est de toute façon bénéfique.

Seulement il y à un manque d'objectivité total et on vois des pseudo-argument qui n'ont rien à faire là, des arguments qui ne convaincrons que ceux qui pense déjà que le poker en ligne est truqqué avant même d'avoir attaquer l'article et dès que tu grattes un peu...

Enfin voilà, comme je le dis c'est vraiment dommage parce qu'il y à un réel effort maos je pense que l'on aurai pu faire bien mieux (quoi qu'avec la possibilité de répondre il se pourrait que l'article s'étoffe et arrive à devenir vraiment exellent.)

répondre Sauf ton respect, c'est pas

Par straight, le sam, 01/15/2011 - 09:17.

Sauf ton respect, c'est pas de la riggitude ça, c'est juste toi qui joue comme un pied, ne suit aucune règle de bankroll management, et prends un bad beat une fois de temps en temps, qui ne serait pas si grave si tu gérais ta bankroll plus sérieusement que ça.

La riggitude c'est un vrai sujet, mais la variance ça existe aussi, les bad beats c'est normal d'en prendre, et évidemment si tu joues 20% de ta bankroll sur un tournoi bah ça fait bobo...

La riggitude est un sujet sérieux, mais quand je vois les cassos' que ça attire je comprends pourquoi la plupart des regs se foutent de la gueule de ceux qui y croient.

Prends des cours de poker, de bankroll management, passe par PokerStrategy, et puis des cours d'orthographe et de syntaxe aussi (ton témoignage est limite illisible), je sais pas moi... mais là tu me fais honte.

répondre vrai arnaque

Par Anonyme (non vérifié), le mer, 01/12/2011 - 02:12.

malheureusement ce ci beau jeu est truqué c'est certain les sites vous laisse gagner au debut histoire de vous garder un peu toujouirs eu l'expereince sur tous les sites visités betclick ou ji est laissé 3500 euros winamax la 1000euros pokerstar je sais plus combien et actuellement partouche.fr tous des voleurs le chemas est toujours identique dernierement je mise 10 euros (peut)cela fesait 2 ans que je metais abstenu de jeu apres les coupsvicieux de s'est sites donc me voila avec 10 euros je gagne un tournoi a 5euros de buy in cool plus un gps au 1er mdr et apres il mot tous repris dardarsauf le gps badsur bad donc me revoila a 0 et l'envie de jouer toujours la alors j'ai reinvestie 100 euros et je suis remonter legerement puis plus rien dernier coup fumant tournoi 100 euros inscription via un sattelitte je me califie pour 20 euros cool et la suis de big blind avec as9 de pique reste 23 joueurs paye 10place la petite blind relance de 3/4 bb je fais une sur relance pour voire le jeu de l'autre il fait une surrelance ooo mefiance je call flop as de trefle 8 de trefle et valet de carreau je parle 1er et avec mon as je tente le tout pour le tout le joueur me couvrai de peu presque egalité je boite il call instantanement et devoile 45depareille dont un terfle turn trefle river trefle qui aurai jouer apres 3h30 de jeu et la bulle arrivant son tournoi de 100 euros sur 45dep apres ma relance ma sur relance et ma boite personne sauf un joueur qui et la pour gagner bon alors a bon ettendeur salut rien ne vaut le live....

répondre reponse a l article

Par Anonyme (non vérifié), le jeu, 11/04/2010 - 13:10.

bonjour a la lecture de se site je suis d accord avec vous moi personnellement en 3 mois aucune paire d as qui a tenu et cela toujours en hu pas 3 ou 4 j dans le coup j ai perdu plein de mains max a la turn ou le joueur en face ne jouer qu une seule carte le dernier en date j ai a10 coeur flop 66 d2 qui me donne couleur max a la turn tais du vilain avec aa et comme d hab la seul carte qu il joue a savoir l as sort un autre j ai ad flop dd2 tapis de aa et encore la river un as y a de quoi se poser pas mal de question

cordialement oui je pense que les site sont rigged

répondre tres bon article

Par Anonyme (non vérifié), le mer, 11/03/2010 - 02:27.

j ai eu l impression de lire tout ce que je vis tous les jours sur les sites. Bravo d avoir enfin dit ce que tout le monde pense

perso j ai déjà ecrit à 2 sites pour temoigner de tout ça : reponse je suis fada bien sur

le plus etrange c est que lorqu on ecrit les 2 jours suivants on gagne comme par hazard et moins de bad beat

enfin le fr a effectivement son tres fort lot de joueurs de mauvais niveau pour pas dire avec pas de niveau du tout donc pour moi maintenant ce sera live de plus en plus raz le bol de craquer tous les soirs alors que normalement ca devrait être un plaisir

temoignage d'une joueuse qui n ecrit pas cela par amertume car je gagne pas mal malgré tout ceci mais cela ne m empeche pas de confirmer les constatations de cet article.

I agree

répondre je confirme j ai arrêté full

Par Anonyme (non vérifié), le mer, 11/03/2010 - 02:16.

je confirme j ai arrêté full tilt depuis 1 mois car énorme les bad beat river c est simple perdu tous mes all in pendant 2 mois avec aa kk etc contre des 56 43 qui touchais evidemment river favorable

répondre triche

Par Anonyme (non vérifié), le sam, 10/23/2010 - 16:29.

personnellement je joue au poker depuis 2 ans et je peux vous dire que j'en ai vu des main des belle et des pas mures je joue sur le logiciel full tilt poker et je peux vous dire que leur river elle est désastreuse moi mon avis je suis sur que ya de la triche dans le poker online c certain après on peux pas prouver mais on peux le constater moi qui suit accroc au poker je n'arrive plus a m'arrêter de jouer que je gagne ou que je perd il vous fais gagner certes a un moment mais sachez qui vous fais plus perdre ds le long terme qu'autre chose

répondre très bon article

Par lapokerteriat (non vérifié), le ven, 09/03/2010 - 08:25.

Salut,

Je viens de lire un commentaire que vous avez fait sur mon site web et je suis venu lire votre article à mon tour.

Vous avez de très bons points sur la riggitude du poker en ligne.

Ça fait plus de 5 ans que je joue au poker en ligne et je dois vous avouez que pour moi, il est certains à 100% que les salles de poker en ligne sont truquées.

Les joueurs qui jouent beaucoup d'heure par jour peuvent facilement voir qu'il y des choses suspects. Néanmoins, je suis un joueur gagnant au poker en ligne car j'ai appris à jouer avec le système. Car le poker en ligne n'est pas la même chose que le poker en live. Bref en ligne, il faut jouer lors que le système est rigged pour vous. LOL! Mais encore là, vous pouvez vous faire avoir...

Un chose qu'il faut savoir sur le poker en ligne c'est que c'est une biseness et le but des sites sont de faire le plus d'argent possible et la façon de faire, c'est tout simplement de faire tourner l'argent le plus possible. Plus l'argent tourne, plus les sites font de l'argent avec les rakes. Alors, c'est pourquoi en ligne nous voyons si souvent des mains perdantes gagner les coups , Ou des "setup flop" (ex: JJ vs QQ .... flop 4-7-10) vous faisant penser que vos JJ sont encore bon, ou des flop inductrice.(tout les joueurs en jeu touchent quelque chose)

Comment de fois avez vous vu un joueur gagner avec seulement une hauteur As? C'est très rare en ligne car il créer de l'action entre les joueurs en jeu.

Un point à ajouter sur les nouveaux joueurs, j'ai aussi constaté la même chose. Lorsque je m'inscrit sur un site de poker, je gagne plussssssss souvent. La raison est très simple, comme dit plus haut, c'est une biseness.

Alors,

si un nouveau joueur s'inscrit et il gagne, es-ce qu'il va revenir jouer? OUI

Si un nouveau joueur s'inscrit et il perd, es-ce qu'il va revenir jouer? NON

Si un nouveau joueur s'inscrit et il gagne, es-ce qu'il va devenir addict? OUI

Si un joueur addict perd, es-ce qu'il va revenir jouer? OUI

Un petit truc lorsque vous venez de perde par une flop setup,badbeat ou inducer, sur fulltilt ou pokerstars, aller faire une recherche sur le nom du joueur sur officialpokerrankings.com et vous constaterez que ce joueur est soit nouveau ou à un ROI d'au-moins -50% et plus

Un autre chose, c'est la distribution aléatoire des cartes... Il est pratiquement impossible pour un programme d'ordinateur de calculer le facteur 52 aléatoirement en 1 fraction de seconde. (imaginez maintenant 50 000 à 150 000 tables simultanées) C'est pourquoi qu'il faut qu'ils utilisent des "patern" de cartes pour accélérer le jeu.Encore une fois, les parterns forment des cartes inductrices qui créent de l'action entre les joueurs.

Si vous voulez voir des videos qui montrent très bien ce que j'essaie de vous expliquer, aller sur Youtube et faite une recherche sur un certain MAGIC612 (http://www.youtube.com/user/magic612) et malgré sont anglais, vous pourrez visualiser les nombreux videos qu'il met en ligne 2-3 fois par semaine et de constater qu'il y a vraiment de quoi de suspect sur le poker en ligne. Magic612 fait aussi un show live à chaque jours sur blog.tv. (anglais)

http://www.blogtv.com/People/PokerStarsIsAScam

Beaucoup de personnes chattent sur ce sujet à chaque jours.

Les heures du blog sont vers 18H à minuit+ (HNE)

Pour finir, je répond à la question, es-ce que le poker en ligne est truqué?

Ma réponse est OUI! Mais il est possible de faire de l'argent quand même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien triste, d'ailleurs je ne joue quasiment plus mais ce soir, encore, pourra-t-on dire je n'ai à aucun moment pu exploiter et mettre en place mon jeu.

Une petite session sur pmu poker ou quoi que l'on fasse on se fait systématique défoncer à la river malgré un jeu au top et des reads de génie.

Jouer pour perdre, voilà ce que propose le jeu online tant il méprise le vrai jeu, la science pourrait-on dire et le travail des gens qui souhaitent progresser.

Le monde du poker est pourri et à part ceux qui sont en cheville avec les rooms et pour qui vous n'êtes que des pigeon, les autres sont fait pour encaisser des 2+2=5 et autres âneries diverses et variées sur une pseudo variance qui donne les nuts backdoor à tous les coups à vos adversaires, qui soit dit en passant jouent comme des trisos.

Impossible de perdre aux échecs 10 fois de suite face à un mongole? Lisez ce fil, vous verrez que certains vous dirons que vous êtes encore plus idiot ou que c'est le hasard!

Voilà le genre de coup que vous perdrez SYSTEMATIQUEMENT par l'opération du saint esprit, environ à chaque fois que votre tapis gonfle un peu à dire vrai.

***** Hand History for Game 11309728500 *****

€4 EUR NL Texas Hold'em - Sunday, January 15, 01:59:22 CET 2012

Table Table 184293 (Real Money)

Seat 3 is the button

Total number of players : 2/6

Seat 3: Moi ( €4.50 EUR )

Seat 2: c ( €14.12 EUR )

Moi posts small blind [€0.02 EUR].

c posts big blind [€0.04 EUR].

** Dealing down cards **

Dealt to Moi [ Ts Th ]

Moi raises [€0.14 EUR]

craises [€0.24 EUR]

M calls [€0.12 EUR]

** Dealing Flop ** [ Jc, 7c, 3h ]

c bets [€0.26 EUR]

Moi raises [€1.31 EUR]

c calls [€1.05 EUR]

** Dealing Turn ** [ 8h ]

c bets [€1.48 EUR]

Moi is all-In [€2.91 EUR]

c calls [€1.43 EUR]

** Dealing River ** [ 3c ]

c shows [ 5h, 3d ]three of a kind, Threes.

Moi doesn't show [ Ts, Th ]two pairs, Tens and Threes.

c wins €8.40 EUR from the main pot with three of a kind, Threes.

Dès qu'un pot interressant se présente c'est ça qui arrive sur 10 tables, quel hasard vraiment.

J'en poste qu'un je vous fait grâce de tous les autres.

Bien sûr quand on se retrouve en face d'un fish en heads up c'est encore pire puisqu'on ne peut strictement gagner aucun coup ni avoir le moindre jeu valable.

BREF, NE COMMENCEZ JAMAIS A JOUER AU POKER ONLINE, j'AI DECROCHE MAIS CE FUT DUR, NE TOMBEZ PAS DANS LE PANNEAU!!!

ps:je le redis encore une fois un logiciel existe pour démontrer à quel point les turn et river ne correspondent en rien aux probabilités, il s'appelle sect et comme quasiment tout le monde ( à part les affiliés aux rooms) vous verrez que ce qui tombe ne correspond en rien au probas et que vous vous faîtes voler.

Le monde du poker=escrocs=maffia=banqueroute.

Share this post


Link to post
Share on other sites

DOSSIER: LE POKER EN LIGNE EST-IL RIGGED (TRUQUE) OU PAS ?

Le poker en ligne est-il rigged ? (1ère partie)

Si beaucoup de joueurs de poker en ligne affichent une confiance totale envers les rooms de poker en ligne, beaucoup de gens sont plus sceptiques et se demandent s'il ne serait pas possible, par hasard, que les parties soient partiellement truquées d'une manière ou d'une autre...

Nous allons essayer à travers de ce dossier d'avoir une vue d'ensemble du sujet, afin de conclure sur cette question : Est-ce que oui ou non, le poker online est truqué ?

Mettons fin à quelques idées reçues :

Les gens qui se posent ces questions ne sont pas tous des "fish" qui jouent comme des pieds.

Beaucoup de joueurs qui sont en permanence "break even" (c'est à dire qu'ils ne gagnent ni ne perdent, restant en moyenne toujours au même niveau de bankroll) se posent la question.

Certains bons joueurs, même, après des séries de bad beats particulièrement surprenants et arrivant dans des contextes précis, en arrivent à se demander si le hasard en est l'unique raison...

C'est ce que nous allons tenter de savoir.

Pourquoi une salle de poker truquerait-elle le jeu ?

C'est clairement la première question à se poser pour répondre à la question de la riggitude : pourquoi ? Y a-t-il un mobile possible ?

Là dessus, pas de suspens, la réponse est oui, bien-sûr.

Par contre, un argument souvent entendu, à savoir que les rooms de poker privilégieraient les joueurs pro et plumeraient les petits joueurs, ne tient pas. Pour une salle de poker, il n'y a pas grand chose à gagner à jouer ainsi.

En revanche, imaginez la situation suivante :

Imaginons que deux joueurs (appelons les : Flush et Straight) s'inscrivent sur une room de poker en ligne comme PartyPoker ou PokerStars et mettent chacun 100$.

Imaginons que ces deux joueurs décident de jouer en heads-up, avec des sng à 10$, dont 1$ de rake.

C'est à dire que chacun met 10$ mais que chacun voit 1$ partir en commission pour la salle de poker. Au final, donc, le gagnant remporte les 9$ restant de l'adversaire et récupère ses 9$. Soit 18$ de gain.

Cet exemple est fictif, mais permet de mieux comprendre le mécanisme du gain pour les salles de poker :

Hypothèse n°1

Imaginons que Flush remporte tous les tournois, et Straight les perde tous.

Dans ce cas, au bout de 10 tournois, Straight est broke, Flush a remporté au total 80$ (montant son total à 180), et la room de poker a engrangé au total 20$ de rake.

Straight cessera probablement de jouer au poker, totalement dégoûté, et Flush risque de cashout (retirer son argent sur son compte).

Hypothèse n°2

Imaginons maintenant que Flush et Straight remportent un tournoi chacun à leur tour. A chaque fois. Imaginons que c'est d'abord Flush qui gagne, puis Straight.

Quelle sera l'évolution de leur bankroll, et du rake de la room ?

Début : Straight 100$ / Flush 100$ / Rake 0$

Match 1 : Straight 108$ / Flush 90$ / Rake 2$

Match 2 : Straight 98$ / Flush 98$ / Rake 4$

Match 3 : Straight 106$ / Flush 88$ / Rake 6$

Match 4 : Straight 96$ / Flush 96$ / Rake 8$

Match 5 : Straight 104$ / Flush 86$ / Rake 10$

...

Match 20 : Straight 80$ / Flush 80$ / Rake 40$

Rien qu'à ce stade, la room a déjà engrangé 40$ de rake : deux fois plus que dans notre première hypothèse.

Petit à petit, tout doucement, le compte de chacun de nos deux joueurs se vide, non-pas au profit d'un autre joueur, mais au profit de la room.

Et que se passe-t-il si nos deux larrons continuent à jouer ?

Réponse :

...

Match 78 : Straight 22$ / Flush 22$ / rake 56$

Match 79 : Straight 30$ / Flush 12$ / rake 58$

Match 80 : Straight 20$ / Flush 20$ / rake 60$

Match 81 : Straight 28$ / Flush 10$ / rake 62$

Match 82 : Straight 18$ / Flush 18$ / rake 64$

Match 83 : Straight 26$ / Flush 08$ / rake 66$

Voilà... au bout de 83 matchs, Flush ne peut plus jouer (il n'a plus 10$ pour faire un tournoi), Straight a perdu une bonne partie de sa bankroll, et la room a engrangé 66$ de commission. Une affaire juteuse. D'autant que Flush, se sentant pas si mauvais, pourrait bien décider de se refaire en remettant de l'argent en jeu, et que Straight risque lui aussi de vouloir continuer : il se sent assez bon pour avoir l'espoir de se refaire.

Qu'est-ce que cela démontre ?

Cela démontre que pour la room, savoir qui gagne ou perd n'est pas du tout sans conséquence. Pour gagner un maximum d'argent, la situation idéale pour une room est un niveau parfaitement égal entre tous les joueurs.

Une room aurait donc tout intérêt, sur le plan financier, à "lisser" le niveau des joueurs, afin que l'argent n'aille pas trop vite d'un joueur à un autre, mais plutôt circule beaucoup et se dilapide petit à petit en rake.

Bien entendu, ce qui marche pour 2 joueurs marche aussi pour 10, 20, ou 50 000 joueurs. Le système est exactement le même. J'ai juste choisi l'exemple le plus simple pour que vous puissiez comprendre.

Ce qu'il faut retenir c'est que chaque fois que l'argent circule, la room en prends une petite part. Elle a donc intérêt à le voir circuler le plus souvent possible pour prendre chaque fois un petit peu, jusqu'à avoir tout pris ou presque.

Cela ne prouve pas que les rooms de poker le font, mais cela prouve qu'il y a un intérêt économique à truquer le match pour "lisser" les niveaux, en limitant la casse pour les mauvais joueurs (et donc les gains pour les bons joueurs).

Truquer les matchs : méthodes et hypothèses

Maintenant que nous avons prouvé que les rooms avaient un mobile, encore faut-il savoir s'il est possible que leur rêve se réalise, sachant qu'il demeure un impératif absolu :

Le truquage doit rester le plus discret possible, ou au moins, le plus difficile à démontrer possible.

C'est évident : toutes les salles de poker online jouent sur la confiance pour attirer du monde. Si elles veulent pratiquer la riggitude, ça doit rester impossible à prouver.

Mains désavantageuses

Du coup, écartons d'emblée une hypothèse :

Il n'est pas possible que les rooms vous distribue exprès des mauvaises cartes privées.

Pourquoi ? Parce que ce serait hyper grillé ! De nombreux logiciels de poker permettent d'enregistrer les mains distribuées et de les confronter aux statistiques.

Par exemple, la probabilité de recevoir une pocket pair préflop est de 5,9%. Si avec un outil comme PokerTracker ou Elephant, de nombreux joueurs enregistrent des dizaines de milliers de mains et s'aperçoivent qu'ils n'ont que 2% de pocket pair, cela va se remarquer immédiatement, et le scandale explosera très vite.

Les rooms pourraient éventuellement jouer cela à la marge, réduisant votre probabilité à 5,8% pour pouvoir prétendre que c'est "le hasard" et rendre la chose impossible à démontrer statistiquement... mais le résultat serait franchement limité.

Si aucun scandale de ce genre n'a encore éclaté, c'est parce que les rooms n'utilisent pas une telle méthode.

La seule hypothèse dans laquelle des mains privées pourraient être rigged sans que cela ne se voit, serait d'envisager d'enchainer volontairement un upswing avec un downswing.

Basiquement, nous pourrions imaginer qu'un joueur qui s'inscrit et fait son premier cash-in soit avantagé sur ses 500 premières mains, avant d'être désavantagé juste après. Ce faisant, la room s'assure de créer une moyenne à long terme qui soit juste.

Cela aurait un intérêt dont on reparlera dans nos constatations sur les "cashin upswing", plus loin dans le dossier : il s'agit de rendre addict un joueur et de lui mettre dans la tête que le poker peut être rentable, en commençant par lui faire gagner un peu. Puis lui faire perdre ce qu'il a gagné, pour les raisons que l'on a évoquées plus haut.

Toutefois, cette idée de cashin upswing suivi d'un downswing contrebalançant, est à peu près la seule possibilité d'envisager des cartes privées truquées. Et c'est donc une hypothèse très marginale, qui n'affecte un joueur que sur son début de carrière et n'empêche pas qu'à long terme, les mains qui lui sont données forment une moyenne statistiquement correcte.

Cela reste une nécessité, sinon, le truquage sera vite démontré mathématiquement et la salle ne survivra pas longtemps à une telle constatation de la part des joueurs.

Il existe en revanche une hypothèse de truquage nettement plus compliqué à démontrer.

Tirages désavantageux

Là où il devient possible d'agir, c'est sur la quantité de bad beats imposés aux joueurs.

Prenons un exemple : Admettons que le serveur souhaite avantager Flush et désavantager Straight :

Problème, on ne peut pas vraiment truquer les cartes reçues par les uns et les autres (comme on vient de le voir)... et Straight vient de recevoir AA. Tandis que Flush a reçu 57o. Et Straight vient donc naturellement de se mettre all-in.

Idéalement, Flush, avec sa main très mauvaise, se coucherait. Mais le poker est bourré de mauvais joueurs qu'on aimerait bien voir ne pas se ruiner trop vite. Alors que faire ?

Facile : il suffit de distribuer 468 au flop. Flush touche donc une quinte et Straight, avec sa paire d'as pourtant hyper favorite, perd tout son tapis. Mission accomplie.

Là où le truquage devient malin, c'est qu'il est très compliqué de reprocher au jeu ce genre de bad beats.

Par exemple, dans l'absolu, la probabilité de gagner contre 9 adversaires avec AA préflop est de 31,38%. Et cette probabilité de gagner augmente à mesure qu'il y a moins d'adversaire (notamment parce qu'ils se couchent suite à votre relance), pour atteindre 84,93% face à un seul adversaire.

Si un joueur constate une grosse différence entre cette statistique théorique et la réalité, peut-il prouver pour autant que la room est rigged ?

Hé non !

Parce qu'il faut bien comprendre que le résultat dépend d'énormément de paramètres : façon de jouer au flop, au turn, à la river, nombre de joueurs qui se couchent, etc.

D'où un argument valable souvent utilisé par ceux qui pensent que les rooms sont honnêtes, mais qui reconnaissent que le nombre de bad beats est "anormalement élevé" : "le nombre de bad beats est anormalement élevé parce qu'il y a un nombre anormalement élevé de mauvais joueurs."

Arrivé au flop, un bon joueur qui n'a rien du tout face à vous devrait folder. S'il a 45o et que le flop donne AKJ, la logique voudrait qu'il folde. Mais la quantité de joueurs qui restent en jeu en dépit du bon sens est élevée au poker en ligne.

Du coup, vous augmentez nettement les risques que le type vous suive au turn et à la river... et qu'éventuellement tombe respectivement 2 et 3 : avec A2345, il a une quinte, et votre brelan d'As ne vaut plus rien.

La probabilité de tomber sur une quinte face à AA est très faible dans l'absolu, mais elle augmente à mesure que des joueurs jouent comme des pieds et vous suckout.

Et comme vous ne savez pas qui avait quoi, à part le vainqueur et vous-même, vous ne pouvez pas savoir si le logiciel a tenté de privilégier des tirages de l'espace ou pas.

En pratique, arrivé à la river et avec 3-4 mauvais joueurs, il devient facile de prétendre que la multiplication des bad beats n'est pas le fruit de la distribution des tirages, mais le fruit du jeu de vos adversaires.

La même chose en plus simple

Le problème est simple : avec AA, vous avez près de 85% de chance de gagner face à un seul joueur (vous avez une main statistiquement gagnante), mais 31% face à 9 autres joueurs (vous avez une main statistiquement perdante).

Comment fait-on pour être gagnant dans du poker propre ? Facile : la plupart des mauvaises mains se couchent face à votre relance. Vous vous retrouvez donc généralement avec 1-2 adversaires et donc, de bonnes chances de l'emporter.

Au poker en ligne, face à la quantité de mauvais joueurs qui ne foldent pas quand ils devraient, c'est un peu comme si vous vous retrouviez toujours face à 8-9 adversaires... donc avec une main statistiquement perdante.

Du coup, les rooms de poker peuvent jouer là-dessus si elles souhaitent truquer la partie.

- Comment ça se fait que je perde dans 50% des cas avec AA alors que c'est une carte favorite ? Demande le sceptique.

- Parce que les joueurs mauvais qui vous suivent faussent les côtes et vous placent en situation statistiquement désavantageuse. Répondra la room.

Et le problème est qu'il est impossible de démontrer que c'est faux. Cette explication est crédible. Cela ne veut pas dire qu'elle est vraie pour autant.

Il est tout à fait possible que le jeu à la table soit relativement propre mais que la room privilégie d'autres joueurs sur vous... mais vous ne pourrez jamais le démontrer de cette façon.

2ème PARTIE

Rigged poker : hypothèses et observations

Maintenant que l'on a une explication logique possible, même si indémontrable, sur l'origine des bad-beats, on peut se poser une question :

Puisqu'on a une bonne raison d'expliquer les bad beats, pourquoi chercher à les expliquer par la riggitude des rooms de poker en ligne ?

La raison principale qui poussent certains à envisager que les dés sont pipés au poker online, est que certains types de bad beat suivent un pattern qui ne correspond pas à une réalité statistique démontrée.

Il est des choses qui attirent l'attention, parce qu'elles n'ont pas d'explication rationnelle, ou parce qu'elles apparaissent louche au delà de la simple question des tirages. Des signes qui semblent ne pas tromper.

Cashout downswing

Ainsi, l'un des cas les plus souvent observés par les joueurs convaincus que la salle truque le jeu, est la multiplication soudaine des badbeats et l'apparition d'un downswing (période de pertes majeures) juste après un cashout.

Il n'y a pas beaucoup d'explications rationnelles qui puissent expliquer qu'un type qui vient de retirer une partie de son butin se retrouve soudainement en période de malchance calamiteuse, alors que tout allait bien encore la veille. Et il n'y a en particulier aucune explication mathématique.

Nous pouvons envisager quelques facteurs psychologique : le cashout pourrait entrainer une sorte de mini-tilt inconscient, une modification subtile, imperceptible, de la manière de jouer... mais cela reste totalement à prouver.

D'autant que certains témoignages se recoupent et témoignent du fait que le downswing arrive exclusivement sur la room pour laquelle la personne a effectué un cashout.

Ainsi, des joueurs qui jouent sur plusieurs salles de poker différentes observent un taux de succès tout à fait ordinaire sur toutes les salles, sauf celles sur laquelle ils viennent de cashout.

À tout le moins, on ne peut pas nier que cela interpelle...

D'autant que cette fois encore, on peut trouver un mobile économique : "punir" le cashout, ou encore, essayer de "piquer" l'argent restant du joueur via le rake avant qu'il ne le cashout à nouveau.

Étranges constatations (1)...

Il m'est arrivé moi-même d'observer des choses surprenantes sur certaines tables de poker...

Je me souviens avoir été témoin, par exemple, sur certains freeroll, d'un pattern qui se reproduisait assez souvent et qui défie toute loi statistique.

Pour être précis, il s'agissait des freerolls 100K Guaranteed Qualifiers de PartyPoker.fr : sur ces freerolls, et sur ces freerolls seulement (ni sur les bankroll builder, ni sur les tournois de bienvenue), j'ai observé, plusieurs soirs d'affilée, un même pattern :

À chaque fois, en milieu de tournoi, un joueur (jamais le même d'un soir à l'autre) avec un stack correct bien que pas monstrueux, commençait à se mettre all-in rigoureusement à tous les tours.

Aucun fold, aucun check, aucun call, aucun raise qui ne soit pas all-in : c'était du all-in à chaque tour...

Et à chaque fois que ce joueur était suivi, il remportait systématiquement le tour au tirage, malgré une main particulièrement faible face à des joueurs aux mains corrects.

Le type pouvait se mettre all-in avec 52s par exemple face à AJ : il touchait une quinte. Avec 82o face à AK, il touchait un brelan de 8... avec 22 face à KK : il touchait un brelan, quand ce n'était pas une flush...

J'ai vu ainsi, plusieurs soirs de suite, ce genre de joueurs se mettre all-in de manière systématique sur une cinquantaine de mains, être suivis sur sept ou huit mains, montrer un jeu très médiocre, et remporter all-in l'intégralité de ces sept ou huit mains. Pas UN échec, même avec les mains les plus mauvaises.

Quelle est la probabilité qu'un joueur se mettant all-in à chaque main n'en perde pas une seule sur cinquante mains ? Quelle est la probabilité de remporter six ou sept tirages d'affilée avec des mains médiocres face à de très bonnes mains ?

Indiscutablement, ce genre de scénario défie toute loi statistique.

Ou bien ce joueur à une chance extraordinaire, ou bien il y a quelque chose de louche.

Et quand on observe cette même chance, arriver sur plusieurs joueurs, au travers de plusieurs soirs, toujours sur les mêmes tournois, avec toujours le même pattern, toujours au même moment du tournoi... il y a de quoi s'interroger.

À noter que ces joueurs n'ont d'ailleurs jamais fini qualifiés. Typiquement, ils se mettaient à jouer ainsi quand il restait environ 150-200 joueurs sur les 800 du début, multipliaient leur stack par 10 et éliminaient facilement une bonne quinzaine de joueurs, puis finissaient éliminés autour des places 30 à 50 (seuls les 10 premiers sont qualifiés).

Une hypothèse serait qu'ils ne sont pas là pour gagner, mais que leur unique mission était de sortir des joueurs que la salle ne souhaite pas voir qualifiés...

L'hypothèse du hasard ne peut pas être écartée non-plus. Il n'empêche... il est légitime de rester circonspect face à ce genre d'observations.

Étranges constatations (2)...

Une autre observation étrange est que plusieurs personnes - moi le premier - ont constaté une période de gain (upswing) lors de leur inscription sur une salle de poker, suivi d'une période de perte de l'intégralité des gains collectés, et éventuellement plus encore si aucune mesure n'est prise pour stopper l'hemorragie.

J'ai moi-même fait plusieurs salles de poker : Cake Poker, PokerStars.com, PartyPoker.com, PartyPoker.fr... j'ai pu constater ce scénario à CHAQUE fois : ma bankroll commence par monter de manière assez facile et satisfaisante, avant de plonger aussi vite qu'elle est montée...

Ainsi sur PartyPoker.fr par exemple, je suis passé en quelques jours de 40€ à 60€, avant de redescendre tout aussi vite à 30€ avec une impressionnante série de badbeats... puis de remonter à 40€. Puis, quoique je fasse, je restais break even aux alentours de 40€ (oscillant toujours entre 35 et 45), à l'aide toutefois de quelques freerolls. Tout gain est suivi de la perte équivalente de manière quasi-immédiate...

Je parle de mon cas, mais cet exemple est très connu des joueurs de poker. C'est même un serpent de mer classique du poker en ligne : on lui attribue parfois le sobriquet de "cashin upswing".

Nombreux sont les joueurs à avoir théorisé, à partir de leur propre expérience, que le fait de déposer tendait à augmenter provisoirement les chances de réussite : c'est donc un peu l'inverse du cashout downswing.

L'avantage est qu'un joueur qui commence par gagner tombera nettement plus facilement dans l'addiction.

Là encore, il y a un avantage économique certain :

Le joueur break-even génère (proportionnellement) beaucoup de rake.

Le joueur qui commence sa carrière par un upswing tend à se surestimer et à se convaincre qu'il est un bon joueur de poker, qu'il est potentiellement gagnant, que "c'est possible" : il reste donc à jouer. Tant qu'il ne sera pas broke, il jouera. Et là rebelote : grosse génération de rake. Peut-être même que s'il finit broke, il osera re-cashin, puisqu'il est persuadé de pouvoir être gagnant (après tout il a vu sa bankroll monter de ses propres yeux).

Le joueur qui cesse de monter et reste break-even voire en légère perte n'osera pas trop cashout : il espère toujours se refaire et attends toujours de gagner "au moins un peu" pour cashout : il est difficile d'admettre qu'on a perdu des dizaines d'heures et généré des dizaines d'euros de rake pour en être exactement au même point et n'avoir gagné quasiment pas un kopek, et de se dire "j'arrête là"

Le cashin upswing crée des joueurs captifs, qui deviennent facilement addict. C'est vraiment un phénomène connu de tous les psychologues comportementalistes : il s'agit d'un conditionnement opérant que les psychologues appellent "à renforcement positif" : plus un comportement entraine un résultat agréable, plus son occurrence est renforcée. Au contraire, s'il entraine un résultat désagréable, on l'abandonne nettement plus vite. Classique. On connait tous ça. Mais ce qu'on a tendance à ignorer, c'est que si un comportement entraine d'abord des résultats positifs, il faudra beaucoup, beaucoup plus de résultats négatifs avant de commencer à l'abandonner. C'est un fait connu de tous les addictologues, et notamment les addictologues du jeu. Quasiment tous les gens dépendant aux casinos ont commencé par gagner quelques milliers d'euros sur une machine à sous, avant de tout perdre et de finir ruinés.

Cela peut marcher de la même manière pour le Poker.

Éventuellement, à un moment ou un autre, le rake - ou le tilt - finiront par avoir raison de sa bankroll et il finira dans la longue liste de ceux qui ont investi des sous dont l'intégralité aura fini dans la poche de la salle de poker.

Une fois encore, rien ne prouve que c'est ce qui se passe. C'est juste une hypothèse plausible.

La liste d'avantages potentiels pour la salle n'est que cela : une liste d'avantages potentiels.

Disons que si une room s'amusait à pratiquer ce genre de méthodes, il ne faudrait pas chercher plus loin les bénéfices qu'elle en tire.

3ème PARTIE

Rooms rigged, rooms pas rigged...

Le cas du réseau iPoker

À l'international, l'un des plus gros réseaux de poker est le réseau iPoker.

Concernant ce réseau, le nombre de témoignages similaires impliquant des badbeats à la river est incroyablement plus élevé, par rapport au nombre total de témoignages, que pour n'importe quel autre réseau.

Plus troublant encore : de nombreux joueurs rapportent la même expérience : les badbeats à la river seraient toujours précédés d'un très léger délai avant la distribution de cette dernière carte.

Hallucination collective ? Ou algorithme visant à avantager les mauvais qui ralentis légèrement le deal, le temps de faire les calculs nécessaires ?

Difficile à dire : ces témoignages se recoupent, mais ils ont pu s'influencer les uns les autres. De plus, iPoker est un réseau extrêmement populaire, qui attire donc plus facilement des joueurs de très faible niveau qui auront tendance à accuser la salle plutôt que leurs médiocres performances.

Pour autant, il est étrange de constater ce recoupement de témoignages sur le "léger délai à la river", que l'on ne retrouve que sur ce seul réseau.

L'affaire PlanetPoker

L'affaire Planet Poker n'est pas une affaire de riggitude à proprement parler... du reste il s'agit d'une vieille affaire. Mais pour être exhaustif, il est utile de la citer.

En effet, PlanetPoker a démontré que les RNG (Random Number Generator) n'étaient pas toujours si randoms que ça...

À l'époque, Planet Poker, une room qui se voulait honnête et sérieuse, et assez sûre de la validité de son système. Au point de la publier, pour que chacun puisse se faire son opinion...

Et des opinions, il y en a qui s'en sont fait. Des informaticiens se sont emparés de l'algorithme de génération de nombres aléatoire de la salle et ont constaté que le nombre de decks produit était très inférieur au nombre de deck possible, et qu'avec un peu d'efforts, il était assez facile (enfin tout est relatif), en fait, de prévoir ce qui allait se passer...

Il n'y avait là aucune tentative d'avantager tel ou tel joueur : juste un générateur inefficace ne permettant pas de jouer un vrai poker aléatoire.

L'affaire Absolute Poker : la première room 100% rigged

L'affaire Absolut Poker a fait un bruit énorme sur la toile, et pour cause : Pour la première fois, on a pu démontrer qu'une room était effectivement rigged et qu'un tournoi était vraiment bidonné.

Dans cette affaire un peu spéciale, ce n'est pas l'algorithme de génération des tirages qui fut mis en cause, mais bien une corruption au niveau de la direction.

Un dossier sera consacré à cette affaire bien particulière sur Rigged-Poker.info, mais en attendant, voici un résumé :

Des insiders avaient ainsi accès à toutes les cartes de tous les joueurs à leur table... Pour être précis, un des propriétaires et anciens directeur d'Absolute Poker observait une table d'un tournoi à 1000$ avec un compte spécial lui permettant de voir toutes les cartes de tout le monde. Il transmettait les informations à un ami à lui, Potripper, ancien directeur des opérations d'Absolute Poker, qui jouait à cette table : cela lui permis de jouer le tournoi sans faire une seule petite erreur (forcément, puisqu'il avait accès à toutes les informations), et donc de remporter le tournoi.

C'est ainsi que l'argent misé par les joueurs revint totalement à Absolute Poker, au travers de cette corruption qui permit à des gens de la maison de gagner en trichant.

Hélas pour les tricheurs, un employé a - volontairement ou par erreur ? - dévoilé le pot au rose à celui qui avait fini 2ème au tournoi, en lui donnant un fichier contenant toutes les preuves, et notamment l'intégralité des Hand History de tous les joueurs.

Du coup, on sait désormais que oui, des rooms qui trichent, ce n'est pas quelque chose d'impossible sur internet. Même si une triche de cette envergure est sans doute exceptionnelle (du moins on peut l'espérer), on se rend bien compte qu'il peut se passer des choses pas net sur le poker online.

Peut-on être sûr qu'une room est honnête ?

Les audits de sécurité et d'honnêteté.

Plusieurs salles de poker en ligne bien établies, telles que PokerStars, font valoir un audit régulier de leurs technologies par des sociétés indépendantes, visant à prouver l'honnêteté et l'efficacité du jeu, basé sur de vraies cartes aléatoires.

A priori, c'est un gage de sérieux. Pourtant, si on y regarde de plus près, on constate que les méthodologies de ces "sociétés indépendantes" sont souvent arrangeantes (elles travaillent à partir de ce que veulent bien leur fournir les salles de poker qui font appel à elles : et ces salles leurs donnent bien ce qu'elles veulent).

De plus, ces sociétés dépendent des salles de poker en ligne qui sont leurs clientes. C'est à dire que, concrètement, PokerStars par exemple paye cette entreprise (Cigital dans leur cas) pour dire au public que leur poker est honnête (ou dire qu'il ne l'est pas) : vous imaginez bien qu'il est difficile pour l'entreprise qui touche de l'argent de PokerStars d'aller hurler sur tous les toits "ils trichent !" : ce serait clairement se tirer une balle dans le pied.

La situation en France avec l'ARJEL

En France, la situation est un peu particulière : nous sommes supposément protégés par l'ARJEL, l'Autorité de Régulation du Jeu (d'argent) En Ligne.

Il s'agit d'une autorité étatique qui s'impose à toutes les salles de poker qui veulent opérer légalement en France, qui est donc réellement indépendante de ces salles et a autorité sur elles. Eux n'ont aucun avantage à mentir ou à se taire...

... encore faut-il qu'elle fasse bien son travail. Et au vu de certaines anecdotes, il est permis d'en douter.

En effet, dans le cas de PartyPoker.fr et PokerStars.fr par exemple, il existe plusieurs bugs du logiciel qui viennent pénaliser les joueurs et limiter la sincérité et l'égalité des parties, et qui n'ont pas été relevées par l'ARJEL.

Sur PartyPoker par exemple :

On pourrait noter ainsi le fait que sur les gros tournois multi-tables (MTT), le nombre de joueurs par table soit très variable, entrainant des statistiques tout à fait différentes et un nombre de mains jouées tout à fait différentes d'une table à l'autre.

Plus grave, on pourrait noter que les classements dans les tournois multi-tables se font uniquement par ordre d'élimination, à la seconde. Cela est contraire aux règles du poker, car en principe, au poker, lorsqu'à la bulle, deux joueurs sont éliminés lors de la même main sur deux tables différentes, c'est celui qui avait le plus de jetons au moment de son élimination qui rentre ITM. Sur PartyPoker.fr, c'est uniquement celui des deux dont la main se termine le plus vite. Cela est un bug contraire aux règles du poker qui n'a pas été relevé par l'ARJEL.

On pourrait également noter qu'il y a un problème occasionnel lorsqu'une personne se fait sortir alors qu'il était SB : la personne UTG passe alors SB au lieu de passer Button. Là encore, c'est un bug qui peut pénaliser un joueur et qui n'a pas été relevé par l'ARJEL.

Mais le pire, est à venir...

Les bugs graves des .FR... à la limite de la riggitude.

Ces problèmes ont été constatés sur PartyPoker.fr, PokerStars.fr, et bwin.fr, tous validés par l'ARJEL.

Il semble acquis, à l'aide de plusieurs témoignages cohérents de certains joueurs extrêmement crédibles, qu'il existe deux bugs extrêmement graves dans les logiciel, bien que rarement constatés.

Le premier, constaté par des joueurs sur PokerStars.fr, PartyPoker.fr et bwin.fr fait que le client affiche au joueur des cartes qui ne sont pas les siennes.

Cette accusation est grave, aussi je vais reproduire ici le témoignage de roroboom, joueur extrêmement sérieux et crédible de la communauté PokerStrategy :

c'est deja arrivé à quelqu'un que ses cartes changent? je veux dire qu'a l'abbatage les cartes changent..

[...]

je fais tiens il avait JJ, j'open le replayer et là QQ vs.. 56s!

wtf

comment on peut confondre 77 avec 56s d'abord? et je suis sur de chez sur que j'avais 77, preflop, flop, et turn... (river j'ai juste snapcall j'avais de l'action à coté).

Pour ceux qui ne suivraient pas tout, lisez le thread entier ici

Ce qu'explique ce joueur, c'est qu'à cause d'un bug, le jeu lui a apparamment affiché qu'il avait les cartes 77 alors qu'il avait en fait 56.

Le réflexe est de penser "ok il a foiré, il est de mauvaise foi, il s'invente une histoire".

Seulement roroboom est un membre Diamant de la communauté PokerStrategy : c'est à dire qu'il a joué des dizaines de milliers d'euros, et généré au minimum plusieurs milliers d'euros de rake. C'est un joueur extrêmement sérieux et crédible. Il a aussi plus de 2800 posts sur le forum à son actif, témoignant de son sérieux et de sa crédibilité.

Lui-même avait d'ailleurs eu ce réflexe du doute lorsque le même bug était arrivé à un autre joueur, de moindre envergure.

Roroboom lui avait lâché "arrete de matter du porno à coté ca distrait". Jusqu'au jour où la même mésaventure lui est arrivée.

D'autres ont témoigné avoir vécu à peu près la même chose. Et les .fr n'ont été lancés qu'il y a trois mois au moment où cet article est écrit.

Un autre bug grave rencontré sur PartyPoker.fr, implique de la disparition ou de l'apparition inexpliquée d'argent sur le compte de certains joueurs. Encore une fois, laissons la parole aux PokerStratèges :

Un premier joueur se plaint que 3$ ont mystérieusement disparu de son compte.

Voila toute a lheure je me fais une session et avant de m'arréter je consulte ma BK et je vois x299,90 cts je me dis bon allez avant de close je vais steal et donc mon style marche et la je vois x300,xx la je ferme toutes mes tables, a noter je n'ai pas jouer une seul main sur mes 4 tables.

Je vais o toilettes car le temps que tout s'actualise sa prend 2 min je voulais voir mes points et la je regarde ma BK x297,50 et je suis persuader de n'avoir jouer aucune main ni meme davoir été dans un pot avant mon steal.

Et un autre constate que lui a vu de l'argent arriver de manière inexpliquée sur le sien :

Ecoute, c'est marrant que tu post ça maintenant, j'ai eu le même cas tout à l'heure mais...en ma faveur !

bankroll à 902, je lance le soft et je débloque les 75 € du dilemme SANS jouer.

j'actualise et je me retrouve avec...980 !

Le thread est disponible ici.

Encore une fois, ces témoignages a priori incroyables proviennent de joueurs sérieux et crédibles, très expérimentés et qui ont prouvé leur bonne foi par le passé, et non pas d'idiots débutants qui hallucinent.

D'autres bugs étranges ont pu encore être constatés ça et là...

Que prouvent ces éléments ?

Non pas que ces rooms sont rigged. A priori, si truquage il y a, on imagine qu'il sera plus discret. On voit mal PokerStars prendre le risque de distribuer un pot illégalement à ElkY en truquant purement et simplement les cartes affichées à l'écran d'un joueur expérimenté.

Néanmoins, la présence de bugs aussi graves prouve que l'ARJEL ne fait pas correctement son travail, et qu'elle est incapable de constater des problèmes graves qui peuvent affecter gravement les joueurs.

Par conséquent, si jamais il prends à une room française l'envie de tricher, ce n'est certainement pas l'ARJEL qui pourra en protéger les joueurs.

En d'autres terme, la certification ARJEL c'est du vent, c'est bidon, et les français ne sont pas mieux protégés contre la riggitude que les joueurs internationaux.

Si l'ARJEL voulait faire un vrai travail de surveillance

Chaque tirage du loto est certifié par un huissier de justice. Pourquoi n'en va-t-il pas de même avec le poker en ligne ?

Il ne s'agit évidemment pas de certifier chaque main de chaque partie de poker, car il faudrait une véritable armée de huissiers.

Néanmoins, nous pourrions imaginer le système suivant :

L'ARJEL imposerait à chaque room de poker un ou plusieurs huissier de justice, payé et employé par l'ARJEL qui facturerait ce salaire à chaque room, lequel pourrait naviguer aléatoirement entre chaque table via un logiciel spécial qui l'empêcherait de communiquer avec les joueurs, mais qui lui permettraient de voir en permanence le deck de cartes.

Le deck serait ainsi définitivement fixé avant même la distribution des cartes privées. Et le huissier vérifierait que la distribution des cartes communes correspond bien au deck fixé.

Ce faisant, il peut garantir que les cartes fournies sont déjà fixées et que donc, la room ne décide pas, par un obscur algorithme informatique, de dealer un turn ou une river qui arrange tel ou tel joueur encore en jeu.

En cas d'irrégularitée constatée (la carte donnée à la river n'est pas celle qui était fixée au tout début du tour), il pourrait faire annuler le tour et serait chargé d'effectuer un rapport auprès de l'ARJEL.

Avec un tel système, il serait impossible de distribuer des cartes en fonction des joueurs encore en lice.

Il demeure toujours possible de donner une quinte à un joueur en upswing, mais il est difficile d'organiser des bad beats, et les possibilités de triches sont très réduites. D'autant que, nous l'avons vu, les possibilités de truquage des cartes privées sont très limitées.

Le système Real Deal Poker

Real Deal Poker est une room particulière, et probablement la seule qui soit difficilement accusable de fraude.

En effet, plutôt que d'utiliser un générateur aléatoire, donc virtuel et forcément invérifiable, Real Deal Poker utilise de vraies cartes et une machine à battre et à dealer les cartes, avec capture vidéo.

Les decks sont constitués d'avance et les cartes dealées sont issues des decks.

Cela confère une traçabilité unique sur les rooms de poker en ligne.

Tous les decks sont en effet enregistré en vidéo et il est donc relativement facile, en cas de contestation, de s'en référer à l'enregistrement : si la partie jouée ne correspond pas au deck enregistré, images à l'appui, la partie peut être annulée.

Cette vérification vidéo est effectuée par une entreprise indépendante... Comme je l'expliquais à propos de PokerStars, "entreprise indépendante" ne signifie pas grand chose : on ne mord pas la main de celui qui nous nourrit. Mais la présence d'une trace physique (capture vidéo) des decks constitués à l'avance réduit fortement les risques de fraude.

D'autant que l'entreprise chargée de faire les vérifications est payée à la vérification, et que c'est le joueur demandeur qui paye (50€ par vérification - il reçoit 100 fois cette somme si la vérification démontre une irrégularité) : cela change un peu d'un contrat à rémunération fixe entre la room et un partenaire de celle-ci.

Bien qu'il demeure impossible d'affirmer qu'il est certain à 100% que Real Deal n'est pas rigged, d'autant que d'autres fraudes demeurent envisageables (insiders), il s'agit probablement de la room la plus sûre, la plus clean, et la plus proche du live poker qu'on puisse trouver sur le net.

4ème PARTIE

LES limites de la riggitude

De l'impossibilité technique d'une room parfaitement rigged

Disons le tout net : Même si une room est rigged, il apparait peu probable que l'effet soit totalement prévisible par la salle de poker.

En effet, puisqu'on a vu qu'on ne pouvait pas tricher par la distribution des cartes privées (trop voyant), il faut tricher, éventuellement, avec les tirages...

Mais le résultat du tirage dépend quand-même de ce que font les joueurs. Pour plusieurs raisons.

D'abord, par définition, puisque les cartes privées ne sont pas truquées, les salles seraient limitées en possibilités de tirages lissant le jeu.

Sur une table de poker à 10 joueurs, c'est 20 cartes qui ne peuvent pas être truquées. Le poker se jouant avec un jeu de 52 cartes, ça ne laisse que 32 cartes sortables pour donner un tirage favorisant tel ou tel joueur.

On imagine donc aisément qu'en fonction des joueurs qui se retrouvent en scène post-flop, il n'est pas toujours possible de trouver un tirage qui avantage tel joueur et pas tel autre.

De plus, les possibilités d'avantager ou de désavantager un joueur demeurent limitées par son propre comportement.

Même si une room tente d'imposer un downswing à un joueur, s'il se couche, il se couche. Que voulez-vous y faire ? Il n'est pas possible de le forcer à se mettre all-in, même si on pourrait l'y encourager.

De la même façon, si un joueur mauvais doit être avantagé, on ne peut pas forcément le faire s'il ne fait rien pour.

Si par exemple un joueur à avantager a J3o et le joueur à désavantager a KK, on aura beau avoir prévu de lui donner un tirage quinte, s'il se couche à partir du flop, il se couche à partir du flop. Même si on lui a donné 456 au flop, on a toujours besoin de lui au moins jusqu'au turn pour lui donner sa quinte. S'il couche avant, aucune salle ne pourra rien faire pour lui. Et encore donner 456 dès le flop risque déjà de faire fuir notre KK, qui risquerait de folder.

Évidemment, la question ne se pose pas si au moins un de nos deux larrons est all-in préflop, puisqu'alors le tirage ira jusqu'au bout.

A ce sujet, il faut d'ailleurs noter que même si la possibilité de riggitude reste limitée car confrontée à un fort facteur humain, a priori, mathématiquement, les joueurs les plus faciles à arnaquer seraient les joueursde type tight-agressif, dont le jeu se porte particulièrement bien à ce type d'arrangements, puisque leur jeu est souvent très agressif et va souvent au bout de sa logique, au risque d'un bad beat d'autant plus détestable qu'un tel joueur ne joue que très peu de mains.

En particulier, la Small Stack Strategy (Stratégie du Petit Tapis, ou SPT) en cash game est particulièrement adaptée à une telle hypothèse de triche, vu le nombre de fois où le joueur se retrouve all-in au plus tard au flop, voire souvent avant. Dès lors qu'un joueur est tapis et ne peut donc plus reculer, lui infliger un bad beat est d'office simplifié, car le risque qu'il se couche en sentant venir l'embrouille est nul.

Cela demeure, néanmoins, une simple constatation mathématique. Et elle ne fait que démontrer que dans l'hypothèse où truquage il y aurait, et bien que le truquage reste toujours, en tout état de cause, limité, il le serait un peu moins (limité) dans le cas présent. Un peu moins. Mais limité quand-même.

On peut aussi remarquer que sur une table de 10 joueurs, il n'y a pas forcément 1 joueur à avantager, 1 joueur à désavantager, et les autres qui sont neutres ou transparent.

Que faire lorsque, par exemple, il y a 3 joueurs à désavantager et que ce sont toujours eux qui se retrouvent à se "combattre" post-flop ?

Tous ces éléments mis bout à bout limitent fortement la possibilité d'influence d'une salle rigged. Les possibilités de "lisser" le niveau de jeu pour faire circuler l'argent et multiplier le rake sont réelles, mais ne devraient pas être surestimées : avec seulement 32 cartes utilisables et 5 cartes truquables, jusqu'à 10 joueurs au comportement en partie imprévisible, et des affrontements entre joueurs qui ne suivent pas forcément le modèle "bon contre mauvais" ou "upswing contre downswing", la marge de manœuvre n'est pas si importante et au final, la salle elle-même aura besoin de compter sur la chance pour réussir son coup.

Dernière hypothèse : les insiders

On pourrait imaginer que, sans même tricher, des employés des salles de poker, ou plus probablement de simples bots, puissent participer aux tournois comme aux cash games. Sans même avoir besoin de profiter de leur place d'insider, tout l'argent qu'ils remporteraient seraient autant d'argent qui reviendrait aux salles de poker plutôt qu'aux joueurs. À condition de finir au minimum break even.

Or, dans une room non-rigged, un bot correctement programmé peut facilement devenir break even et même gagnant, en jouant un poker statistiquement gagnant, sur le long terme.

Dans une room rigged, il suffirait de lui donner un upswing conséquent. Et cet upswing pourrait cette fois être d'autant plus efficace qu'éventuellement, le bot pourrait savoir quel tirage est prévu et donc, jouer d'une façon qui facilite le travail visant à l'avantager.

Un tel bot pourrait également servir à sortir des joueurs en downswing dans les tournois et autres freerolls. Sans même parler de leur faire gagner des tournois, ces bots pourraient avoir pour seul rôle de sortir les joueurs qu'on ne veut pas voir gagner.

Les insiders : invisible par excellence

De deux choses l'une : ou les tirages sont truqués, ou ils ne le sont pas. C'est même une lapalissade.

S'ils ne sont pas truqués, alors, parler de ces insiders ne sert à rien. Vous ne devriez pas vous en préoccuper. En effet, pour vous, ils ne changent rien : le poker statistiquement gagnant restera gagnant, le poker statistiquement perdant restera perdant. Quoiqu'il arrive, tout continuera à dépendre de votre niveau de jeu. Ces insiders seront saigneront surtout les fishs, mais ceux-là auraient été saignés de toute façon. Simplement, ça en fera un peu moins pour vous.

Si les tirages sont rigged en revanche, alors ces insiders, surtout s'il s'agit de bots, peuvent éventuellement empirer la situation, en facilitant les downswing et les upswing, en fonction des besoins, faisant encore et toujours plus circuler l'argent.

Ils permettraient même éventuellement de fausser les côtes avec plus de succès, puisque leur hand history restera par définition toujours secrète.

Une telle imposture, cela dit, risquerait d'être peu discrète. En France, on peut imaginer que si le serveur communiquait des informations à des bots, ou pire, pouvait fausser les côtes en affichant au flop des cartes déjà distribuée à un bot, une arnaque aussi énorme serait repérée immédiatement même par la très médiocre ARJEL.

De plus, ces "insiders" restant parfaitement invisibles, ils demeurent pure supposition : rien ne permet d'accuser les rooms d'un tel comportement, rien ne permet d'envisager sérieusement cette charl-ie hypothèse. Elle ne laisse aucun indice. Dans la plupart des cas, elle ne fausse même pas le jeu au sens statistique.

Des insiders dans une salle non-rigged pourraient aisément rapporter de l'argent à la salle, et même très facilement passer entre les mailles de l'ARJEL puisqu'il n'y a besoin d'aucune triche côté serveur: il suffit de faire jouer des employés, ou des robots sur les ordinateurs des employés.

C'est la seule hypothèse vraiment crédible, mais encore une fois, dans ce cas, vous ne devriez pas vous en préoccuper puisque cela ne fausse pas le jeu au sens statistique.

Le reste tient davantage de la théorie du complot.

L'hypothèse des bots est donc assez peu séduisante : elle manque soit de crédibilité (faute d'indices), soit d'intérêt (faute de fausser vraiment le jeu).

Nous resterons donc sur notre position affichée en début de page : la riggitude trouve vite ses limites. Et sa principale limite est : le comportement humain - donc peu prévisible - des joueurs.

Conclusion

En conclusion, nous avons vu qu'il était, en fait, impossible de démontrer, de quelque façon que ce soit, que la riggitude était une réalité sur les principales salles de poker en ligne.

Mis à part dans l'affaire Absolute Poker, si triche il y a, celle-ci demeure par nature impossible à démontrer de façon convaincante.

Est-ce à dire que les salles de poker sont cleans ?

Non.

C'est à dire qu'on ne peut pas affirmer qu'elles sont rigged.

Pour autant, on ne peut pas affirmer non-plus que les rooms de poker online sont clean.

De fait, il est impossible de prouver que quelque chose n'existe pas. Il n'est pas possible de prouver par A+B qu'il n'y a pas de triche. De manière générale il n'est pas possible de prouver qu'on n'est pas coupable.

C'est pour cette raison que la présomption d'innocence est une base dans toute justice civilisée. Ce n'est pas par gentillesse envers les accusés, c'est par simple justesse : il est impossible de prouver que quelque chose n'a pas lieu.

Du coup, le bénéfice du doute devrait bénéficier aux salles de poker, aussi longtemps qu'on ne peut pas démontrer, statistiques à l'appui, qu'il y a vraiment quelque chose de louche. Si toutefois sur 200 000 mains vous observez une variance significative dans la distribution des cartes privées par rapport aux statistiques attendues, vous aurez alors un début d'indice sérieux de triche. Si par exemple au bout de 200 000 mains vous avez seulement 4% de pocket-pair, vous aurez de bonnes raisons de crier à la riggitude (le taux normal étant d'environ 6%).

Sinon, vous n'avez pas de preuve, ni d'indice, et même si le doute peut exister, pour un tas de bonnes raisons (et certaines sont vraiment bonnes), , à défaut de pouvoir démontrer quoi que ce soit statistiquement, bien obligé d'avouer qu'a priori, rien ne peut être reproché à ces salles.

Bénéfice du doute et doute sur le bénéfice

Néanmoins, il est parfaitement compréhensible qu'une personne qui s'apprête à investir son propre argent, bien à lui, attende un peu plus que "le bénéfice du doute" sur l'honnêteté de la salle à laquelle il le confie en espérant le faire fructifier.

Quand on dépense son argent, on attend que l'honnêteté supposée du marchand repose sur un peu plus que le "bénéfice du doute".

Sachez tout de même que le truquage éventuel des salles ne peut avoir qu'une importance partielle sur le jeu, ces effets sont forcément limités, et au final, ce qui comptera le plus et fera la différence, c'est bien votre niveau de jeu au poker.

Rigged ou pas rigged, chaque jour, des joueurs finissent broke, et d'autres gagnent des sommes parfois importantes, sur les salles de poker en ligne. Vous pouvez faire partie de l'une ou l'autre catégorie, et votre niveau de jeu y sera pour beaucoup.

Aussi, si vous avez un doute sérieux sur la riggitude des salles de poker en ligne, ou sur votre niveau de jeu au poker, mais que vous aimeriez tout de même jouer au poker en ligne, je n'aurais qu'un seul conseil à vous donner : ne dépensez pas d'argent que vous n'êtes pas certain de pouvoir récupérer.

Et quand je dis certain, je ne parle pas, cette fois ci, de statistiques et de probabilités. Mais d'une raison valable de savoir que l'argent sera, de toute façon, récupéré.

Cela est réellement possible et pour savoir comment, je vous enjoint à consulter notre section Le Poker sans risque.

Mais sachez déjà pour résumer que les moyens qui s'offrent à vous sont principalement les suivants :

Ne jouer que des freerolls ou l'argent issu des freerolls

Jouer avec des bankrolls gratuites sans dépôt préalable, telles que celle offerte par Poker Strategy, qui vous apprend à jouer au poker et vous offre 40€ de bankroll gratuite dès que vous êtes prêt, ou par BankrollMob, qui offre des bankrolls gratuites sans condition sur un grand nombre de salles de poker internationales (veuillez noter néanmoins que les salles accessibles aux français se font de moins en moins nombreuses, mais il en reste).

Plus de détails, d'informations et de suggestions dans notre article sur le Poker sans risque.

Au final, nous n'avons pas vraiment répondu à votre question. Mais notre objectif était surtout de vous donner un maximum d'éléments pour que vous puissiez y répondre par vous-même, en votre âme et conscience.

Chacun voit midi à sa porte, tire les conclusions qu'il veut bien tirer, et voit si cela lui convient ou pas.

Ensuite, à vous de voir et à vous de jouer.

‹ Dossier: Le poker en ligne est-il rigged (truqué) ou pas ? (part 3) haut

English

.Pour moi ce qu'il se passe

Par XAVIERDEPARIS (non vérifié), le ven, 01/13/2012 - 04:36.

.Pour moi ce qu'il se passe sur les tables online est plus que louche.Cependant depuis que j'ai pris conscience de la possibilité que les rooms.fr puissent etre truqué , j'ai varié ma facon de jouer .Et je pense que si le tirage est truqué , il est truqué aussi bien a notre avantage qu'a notre désavantage.Pour etre gagnant sur le long terme il faut donc identifier les phases ou le logiciel est rigged a notre avantage et limiter la casse quand le logiciel est rigged pour nous faire perdre.Une gestion impeccable de sa bankroll est donc absolumment nécessaire.Un exemple que j'ai souvent remarqué:Si vous jouez des petites sommmes(sit and go a 1 euro de cave) le logiciel va etre "gentil" avec vous jusqu'a que vous ayez constituez une somme plus importante. Et si vous décidez de jouer cette somme plus importante sur une seule partie(sit an go a 10 euro) ,la le logiciel risque de devenir"méchant" et vous faire perdre en une demi heure ce que vous aviez amassé en 5 heure.Ni vu ni connu .Lorsque l'on gere mal sa bankroll il est trés facile pour les rooms de passer inapercu et que la triche ne soit pas trop évidente.Puisque vous aurez jouez 5 heures en ayant eu des bon tirages et seulement une demi heure avec des mauvais tirages.Donc vous n'aurez pas l'impression d'etre floué par le site alors qu'il vous aura balancé les mauvais tirages spécialement quand plus d'argent était en jeu . Voila mon sentiment actuel mais je n'ai que 5 mois de poker ne ligne derriere moi.Merci pour l'arcticle qui m'a beaucoup interessé et m'a permis d'avancer dans ma reflexion sur le sujet .

répondre Bonjour, J'ai joué plusieurs

Par Anonymous (non vérifié), le sam, 12/24/2011 - 15:22.

Bonjour,

J'ai joué plusieurs dizaines de milliers de mains sur les sites de poker. J'ai constaté beaucoup de choses bizarres notamment ce que j'apelle les mécanismes de compensation : upswing et downswing afin d'équilibrer la bankroll des joueurs dont vous parlez dans l'article. Combien de fois ca m'est arrivé après avoir quitté une table en cash positif de me retrouver systématiquement avec un badluck incompréhensible sur les autres tables...

Et ceci n'est qu'un exemple parmi tant d'autres... Vous vous faites éliminer d'un tournoi sur un bad beat? Pas grave main gagnante sur les autres.

Concernant les bots je suis daccord avec vous cette hypothèse est improbable.

Par contre les bots qui analyse votre facon de jouer est un mécanisme important du système car il permettent de connaitre votre façon de jouer et donc vous faire perdre ou vous faire gagner quand le système le décide (voir mécanisme de compensation) Par exemple savoir quelles types de relances préflop et sur quelle main. Réaction face un tirage couleur et suite au flop, réactions face un bluf, un overbet… En gros quelle situations vous incitent à payer ou à relancer et quelles autres vous incitent a vous coucher. Le but ultime étant de prévoir les réactions des joueurs pour que les mécanismes de compensation soient plus efficaces.

Je suis d'accord également que l'on retrouve plus souvent qu'en réel des grosses mains AK contre QQ, QQ contre JJ etc permettant de gonfler les pots et donc le rake ansi que des boards très riches en surprise et rebondissement.

Vu que le rake est de 8% en moyenne en quelques centaines de mains votre argent ira pour le site et cela représente des sommes considérables, il suffit de regarder les bénéfices des sites de poker...

Bref j'ai donc de très fortes suspicions de tricherie. Mais bon comme le dit bien le commentaire ci dessus c'est en sachant comment le système fonctionne que l'on arrive a s'adapter et finalement d'avoir une bankroll en augmentation. Toutefois cela prend beaucoup de temps (mécanisme de compensation)

Pour conclure, rien ne vaut une bonne partie chaleureuse avec de vraies cartes et de vraies échanges humains.

répondre Bonjour, J'ai joué plusieurs

Par Anonymous (non vérifié), le dim, 12/04/2011 - 17:30.

Bonjour,

J'ai joué plusieurs dizaines de milliers de mains sur les sites de poker. J'ai constaté beaucoup de choses bizarres notamment ce que j'apelle les mécanismes de compensation : upswing et downswing afin d'équilibrer la bankroll des joueurs dont vous parlez dans l'article. Combien de fois ca m'est arrivé après avoir quitté une table en cash positif de me retrouver systématiquement avec un badluck incompréhensible sur les autres tables...

Et ceci n'est qu'un exemple parmi tant d'autres... Vous vous faites éliminer d'un tournoi sur un bad beat? Pas grave main gagnante sur les autres.

Concernant les bots je suis daccord avec vous cette hypothèse est improbable.

Par contre les bots qui analyse votre facon de jouer est un mécanisme important du système car il permettent de connaitre votre façon de jouer et donc vous faire perdre ou vous faire gagner quand le système le décide (voir mécanisme de compensation) Par exemple savoir quelles types de relances préflop et sur quelle main. Réaction face un tirage couleur et suite au flop, réactions face un bluf, un overbet… En gros quelle situations vous incitent à payer ou à relancer et quelles autres vous incitent a vous coucher. Le but ultime étant de prévoir les réactions des joueurs pour que les mécanismes de compensation soient plus efficaces.

Je suis d'accord également que l'on retrouve plus souvent qu'en réel des grosses mains AK contre QQ, QQ contre JJ etc permettant de gonfler les pots et donc le rake ansi que des boards très riches en surprise et rebondissement.

Vu que le rake est de 8% en moyenne en quelques centaines de mains votre argent ira pour le site et cela représente des sommes considérables, il suffit de regarder les bénéfices des sites de poker...

Bref j'ai donc de très fortes suspicions de tricherie. Mais bon comme le dit bien le commentaire ci dessus c'est en sachant comment le système fonctionne que l'on arrive a s'adapter et finalement d'avoir une bankroll en augmentation. Toutefois cela prend beaucoup de temps (mécanisme de compensation)

Pour conclure, rien ne vaut une bonne partie chaleureuse avec de vraies cartes et de vraies échanges humains.

répondre Bon article

Par Anonymous (non vérifié), le dim, 12/04/2011 - 17:30.

Bonjour,

J'ai joué plusieurs dizaines de milliers de mains sur les sites de poker. J'ai constaté beaucoup de choses bizarres notamment ce que j'apelle les mécanismes de compensation : upswing et downswing afin d'équilibrer la bankroll des joueurs dont vous parlez dans l'article. Combien de fois ca m'est arrivé après avoir quitté une table en cash positif de me retrouver systématiquement avec un badluck incompréhensible sur les autres tables...

Et ceci n'est qu'un exemple parmi tant d'autres... Vous vous faites éliminer d'un tournoi sur un bad beat? Pas grave main gagnante sur les autres.

Concernant les bots je suis daccord avec vous cette hypothèse est improbable.

Par contre les bots qui analyse votre facon de jouer est un mécanisme important du système car il permettent de connaitre votre façon de jouer et donc vous faire perdre ou vous faire gagner quand le système le décide (voir mécanisme de compensation) Par exemple savoir quelles types de relances préflop et sur quelle main. Réaction face un tirage couleur et suite au flop, réactions face un bluf, un overbet… En gros quelle situations vous incitent à payer ou à relancer et quelles autres vous incitent a vous coucher. Le but ultime étant de prévoir les réactions des joueurs pour que les mécanismes de compensation soient plus efficaces.

Je suis d'accord également que l'on retrouve plus souvent qu'en réel des grosses mains AK contre QQ, QQ contre JJ etc permettant de gonfler les pots et donc le rake ansi que des boards très riches en surprise et rebondissement.

Vu que le rake est de 8% en moyenne en quelques centaines de mains votre argent ira pour le site et cela représente des sommes considérables, il suffit de regarder les bénéfices des sites de poker...

Bref j'ai donc de très fortes suspicions de tricherie. Mais bon comme le dit bien le commentaire ci dessus c'est en sachant comment le système fonctionne que l'on arrive a s'adapter et finalement d'avoir une bankroll en augmentation. Toutefois cela prend beaucoup de temps (mécanisme de compensation)

Pour conclure, rien ne vaut une bonne partie chaleureuse avec de vraies cartes et de vraies échanges humains.

répondre Interessant mais ...

Par SVCD (non vérifié), le ven, 10/28/2011 - 17:02.

Interessant article mais qui fait surtout une synthèse des "idées reçues". Il me manque des sources, du concrêt pour être convaincu (plus d'info sur Cigital etc), meme si si je suis ici et que j'ai passé 25mn a lire cet article c'est que j'ai aussi des doutes (bien qu'étant gagnant).

Une hypothèse qui n'ai pas formulée ici et qui me semble pourtant la plus cohérente :

Un ordinateur ne peux pour le moment pas calculer le nombre de decks possible (52x51x50 etc...) ce qui fait des milliards de combinaisons.

Seul un 128bits le peu et a part le pentagone p-e, pas grand monde n'a ça.

DONC si l'ordinateur ne peut calculer le nombre de decks possibles, les tirages sont forcement "incorects" et le site doit alors mettre un autre "logiciel" a coté du RNG pour réguler cette "incorectitude", les tirage ne sont donc plus naturels, mais pas forcement rigged au sens ou on l'entend. Pour plus d'info sur cette théorie j'avais lu un e-book trouvable facilement "the poker code cracked" qui explique bien tout cela

répondre Je ne suis pas aussi

Par al-zymmer (non vérifié), le sam, 05/21/2011 - 03:14.

Je ne suis pas aussi categorique que toi concernant la position de l arjel.incompetence certainement.complicite ou complaisance surement.

pourquoi? j ai envoye un mail a l argel leurs expliquant un peu vertement c est vrai mes doutes sur l integrite des rooms de poker.Plutot que d essayer de connaitre les raisons de ces doutes afin de pouvoir appronfir si besoin l arjel s est tout simplement contente de me faire la meme reponse que les supports techniques des rooms en question (notre rng est controle et agree par une societe independante etc etc.) j imagine que je ne suis pas le seul a leur faire part de mes suspicions.

si l arjel etait dans son role ne devrait elle pas au contraire essayer de collecter le maximum d information ( c est a dire de demander aux plaignants de developper leurs arguments afin de pouvoir analyser et verifier la veracite des faits plutot que de donner une fin de non recevoir avec des banalites affligeantes du type ( les rng sont controles par des societes d audits etc etc.

quelques mois plus tards j ai envoyes des copies d ecran de boards totalement hallucinants qui favorisaient toujours les memes joueurs lors d un tournoi ( ce qui est quasimment tjrs le cas) j au reçu une premiere réponse de l arjel me remerciant de mon mail et m assurrant que le dossier serait transmis a des experts afin d etre etudié.celas doit faire trois mois et plus de nouvelles.

n est il pas possible avec le code source de decortiquer le logiciel afin de voir si il y a une arnaque ?

sinon je ne suis pas aussi affirmatif que toi quand tu dis qu il est difficile pour une room de favoriser tel ou tel joueur.

d abord parce que l arnaque peut tres bien etre organisee a partir des pockets .c est a dire kk vs JJ pour 2 joueurs et globalement des mains mediocres aux autres qui folderont suite a l inevitable relance.

donc 2 ou 3 joueurs ds le coup.apres rien de plus simple on sort un j au flop et basta.des exemples ils y en a beaucoup trop pour que ce soit le fruit du hasard.

pour ma part je suis intimement convaincu que le poker en ligne est bidonne.je pense que techniquement on doit pouvoir le demontrer ( peut etre pas avec les stats ou les probas par rapport a des standards mais plutot en decortiquant les logiciels )

voila sinon merci pour ton analyse tres complete ( je me sens un peu moins seul m'etant fait les memes reflexion quand à l interret que les rooms pouvaient avoir a manipuler les tirages sans pouvoir le formuler aussi clairement)

répondre Suffit de lire

Par straight, le mar, 04/12/2011 - 00:03.

Il suffit de lire les disclaimers : Rigged Poker passe par une régie qui se charge elle-même de l'affichage des bannières.

Il suffit de lire les articles, aussi : on ne parle pas de rooms rigged (à part Ultimate Bet et Absolute Poker qui étaient vraiment rigged), mais de l'hypothèse (car oui, ce n'est qu'une hypothèse) de la riggitude dans le poker en ligne.

répondre J'adore la bannière web

Par JoJo... (non vérifié), le mer, 04/06/2011 - 09:19.

J'adore la bannière web publicitaire pour Party Poker en haut de page, sur un article qui parle de rooms rigged.

Merveilleux 21eme siècles.

répondre J'aimerais tellement que

Par JoJo... (non vérifié), le mer, 04/06/2011 - 09:16.

J'aimerais tellement que quelqu'un apporte des preuves tangibles pour pouvoir déposer plaintes contre les rooms rigged et récupérer tout ce que l'on a investit.....

Les voir condamnés à de lourdes peines....

C'est beau les rêves.

Qu'ils aillent au diable.

répondre question pour straight

Par DPJ57 PS.com dan ton U PS.fr (non vérifié), le dim, 04/03/2011 - 01:24.

je voudrais savoir si ce n'est pas une preuve de toucher meme pas la moitier des tirages que je devrait et quand je les touchent il sont aussi perdant plus que deux fois la normale cela sur 400K main en cash game mon probleme sait pour analyser tout ceci sur mon traqueur je n'y comprend rien merci d avance pour ta reponse.

répondre la verite doit eclater!!!

Par Anonyme (non vérifié), le jeu, 03/31/2011 - 03:54.

perso en ce qui me concerne je joue en limit cash game depuis 2 ans a raison de plusieurs heures par jours,pour moi il ny a absolument plus de doute que c'est harchi truque.j'men suis rendu compte des les 1ere semaines qu'il y avaient bien trop d'anomalies,a la base entre bon partisans de la riggitude lol je comprends meme pas pourquoi vous partez dans ds exemples et enumerations qui n'en finissent plus.moi jvais vous dire les 2 premieres trucs a quoi ont voit DIRECT qu'il ny a rien daleatoire ds les tirages 1)les tapis qui sont remportes 1 fois sur 2 (oui oui je sais jsuis pas le 1er a le dire) ben croyez moi sur ce point j'en ai vu des truc de ouf,genre plus d'une dizaines de fois ou jme suis pointe a une table jen gagne pas une sur 20/40 parties et au moment ou jsuis tapis par le plus grand ds hazard je gagne mon 1ere pot 2)il se passe pas 1 a 2h maxi sans que je vois pas 2 joueurs avec la meme mains...alors vous m'epargnerai toute vos statistiques a la con parce que ca en live je sais que ca n'existe pas point barre!!!et des exemples de faits repetitifs,meme si de moindre envergure,jen ai des tonnes...

répondre exact toujour le meme schema

Par DPJ57 PS.com dan ton U PS.fr (non vérifié), le jeu, 03/10/2011 - 04:18.

exact toujour le meme schema moi carrement il mon fait la creme des creme des carre 4 carre d as pour deux fois premiere sur 180 joueur gain 400 dollars a louverture de pokerstars.com ensuite 2500 dollars avec les double ou rien pour ensuite tout reperdre sur 8000 parti et oui sa en fait du racke plus tu te bas plus il te mette la dose niveau regulation passage de limite catastrophique et la je suis en cash sur PS.fr et je perd a chaque fois qu un nouveau joueur me suit sait juste allucinant jai la preuve sur mon traqueur que PS et truquer sa sur 350K main main je voudrait des conseille pour faire mais analye via mon traquer HM sur les stats suptile comme combien de foi je touche mon tirage couleur ou quinte depuis le flop et combien de foi il va tenir jai eux des serie pas un tirage couleur qui rentrer sur pret de 50 ou quil craque a la river sait vrai sait un sujet serieux et la jen et mart de sa fait 3 ans que je fait le naif.le cashin upswing aussi vecu sur carbon et sur 770 sait un truc de dingue sait logiciel a la BERNARD MADHOF

répondre Bravo pour cet article.

Par Adrien57 (non vérifié), le dim, 03/06/2011 - 20:45.

Après avoir joué sur plusieurs sites de Poker en ligne, d’abord sur des sites .com et depuis le début de l’année sur des sites .fr voilà mes impressions.

Tous les sites, (en tout cas ceux sur lesquels j’ai joué) sont rigged, cela est incontestable.

Je retrouve, point par point tous les détails de mes parties à bad beat dans l’article, je devrais dire super article.

Ce qui m’a le plus frappé c’est cette fraction de seconde que l’on peut observer avant que la river ne tombe, a chaque fois que cela m'arrivait je savais que j’allais perdre par un bad beat faramineux.

Je ne jouerais dorénavant plus que des freerolls, je ne miserais plus un centime sur un site quel qu’il soit. Sauf bien sur si les choses changent ce qui m’étonnerait beaucoup.

Pour les débutants « Prenez en de la graine ».

répondre Je confirme ! Ça nous

Par straight, le jeu, 02/17/2011 - 13:30.

Je confirme ! Ça nous intéresse !

répondre expérience récente

Par Alexb (non vérifié), le mer, 02/16/2011 - 16:58.

Je sais pas si je suis parano mais c'est vrai que je commence à me poser des questions sur la validité des donnes de winamax.

J'ai été assez nettement gagnant pendant 200.000 mains, avec près de 3.000 euros gagnés. J'ai alors fait un cashout de 1.000 euros et 5 jours après, j'ai vérifié avec mon tracker, je suis entré dans un downswing dont je ne sors pas depuis 1 mois et demi. Depuis j'ai enchainé les bad beats et les mains pourries (couleurs et brelans dominés notamment), pour 1.300 euros de perte.

J'ai commencé ce matin à recenser mes brelans sur cette période. C'est assez fastidieux alors je n'ai pour le moment qu'un petit échantillon, de 52 cas, mais qui doit représenter en gros l'ensemble de la période en question. Sur 52 brelans floppés avec une pocket pair, 18 étaient battus, le plus souvent par une autre set. Ca fait un tiers et ça me parrait énorme, même si je ne connais pas la stat exacte des chances de flopper un set dominé. Quand j'aurais fini mes comptes je ferai une comparaison avec avant le cash out, si ça vous intéresse, je vous tiendrai au courant

répondre Poker sur internet = poker is rigged

Par Anonyme (non vérifié), le ven, 02/11/2011 - 10:40.

Désinscrivez vous des salles de poker !

aucun intéret à jouer, because on sait que c'est truqué. Ne serais ce qu'avec leur logiciel qui calcule la distribution avec 21! alors que le hasard pur serait 52! a priori je ne suis pas un dingue des maths mais il me semble qu'il y a une différence notable , y'aurait il un mathématicien qui pourrait se pencher sur la question. Merci

répondre C'est en partie pour ça que

Par Neidhr (non vérifié), le mer, 02/09/2011 - 13:26.

C'est en partie pour ça que j'ai mis ne titre "Pas très clair".

Tu peux pas mettre des titre à chaque partie du dossier ?

1- L'intérèt pour les salles de poker.

2- Etrange constatation.

3- Les raisons de douter.

4- Les limites de la riggiditude.

Peux être aussi le fait de me retrouver sur un site "rigged-poker.info" qui influence mon impression sur l'article.

Pour l'ARJEL, avoir le code source ne chance pas grand chose en ce qui concerne les bugs. Regarde le nombre de jeu vidéo et logiciel qui sorte bugger. Et pourtant leur créateur ont bien le code source.

Pour les bugs c'est plus complexe, par expérience personnel -- diplomé en développement d'application -- mais en gros l'hypothèse la plus probable serai qu'involontairement un bug qui les arrangent soit apparu et qu'ils aient décidé de le laissé.

Ce serai un peu long à développer en détail et pas forcément utile puisque je suis d'accord avec toi sur la conclusion :

L'ARJEL n'est pas infaillible, juste une protection de plus.

Maintenant je te remercie du temps que tu as pris pour me répondre et qui m'aide à mieux comprendre le message que tu as voulu faire passé.

répondre Merci pour tes commentaires.

Par straight, le lun, 02/07/2011 - 18:52.

Merci pour tes commentaires. Il faut quand-même que je reprécise certaines choses par rapport à tes réactions :

- Pour AbsolutePoker, au contraire, ça apporte quelque chose. Qu'il y ait eu de la triche, bon... il y en a sur toutes les rooms, mais celles-ci font leur possible pour l'empêcher, c'est un fait (si vous faites de la collusion, vous serez rapidement foutu dehors).

Mais dans le cas d'AbsolutePoker, c'était les employés eux-même - voire les responsables - de la room qui trichaient. Et là on est bien dans la riggitude, quand la room elle-même vole les clients.

- Pour le fait que l'ARJEL ait une dizaine d'employés tandis que les internautes sont des milliers, c'est vrai. Mais vous oubliez un détail : l'ARJEL se voit attribuer le code source du serveur et du client, ainsi que tous les détails techniques dans un volumineux dossier. Les internautes n'ont rien de tout ça.

- Pour le fait que les bugs ne font pas de la riggitude : c'est tout à fait vrai et je l'ai dit moi-même. Ce que je veux dire, c'est que si des bugs aussi graves et involontaires arrivent à passer entre les filets de l'ARJEL, alors des "bugs" volontaires et visant à maximiser les profits de la room contre les clients pourraient tout à fait passer à travers ces filets.

Tout ce que ces bugs démontrent, c'est qu'on aurait tort de se dire "l'ARJEL nous protège, on risque quelque chose avec les .com mais rien avec les .fr". Ce n'est pas le cas.

J'essaye, au maximum, de me tenir éloigné de la théorie du complot. Par exemple je ne crois pas un seul instant que l'ARJEL soit complice (tout au plus, incompétente ou dotée de moyens insuffisants). J'essaye de rester objectif et au final je crois que la conclusion de mon article le reflète assez bien : riggitude ou pas, la vérité, c'est qu'on n'en sait rien, et que quand on ne peut pas prouver quelque chose, le doute doit bénéficier à l'accusé. Mais que si quelqu'un dit "oui mais bon, moi, je claque pas MES thunes si j'ai pas confiance absolue, et confiance absolue ya pas", bah, je peux le comprendre...

répondre Pas très clair.

Par Neidhr (non vérifié), le dim, 02/06/2011 - 06:26.

Dans l'ensemble c'est sympa, avec une tentative d'afficher le pour et le contre mais pas assez.

Je passe sur les étranges constatations, tout simplement parce que lorsque l'on gagne un 50/50 on le remarque moins que si on le perd.

Ainsi que la tendance à voir comme les autres : il suffit qu'une personne dise avoir vu un OVNI pour que quelques jour après, en fait, ils soient des centaines à l'avoir vu. Mais peu être qu'il y à bien eu un OVNI et que c'est le gouvernement qui à étouffé l'affaire... ont est clairement dans le principe de la théorie du complot.

C'est en grande partie subjectif (pas tout).

Pour l'affaire PlanetePoker, il faut déjà souligner qu'un ordinateur ne peux pas généré de vrai nombre aléatoire.

On donne juste l'impression d'aléatoire en utilisant des algrorithmes suffisament complexe pour que le résultat ne soit pas prévisible (visiblement sur PlanetPoker l'algorithme était pas suffisament complexe).

D'ailleurs l'aléatoire n'est que le fais d'un manque de donné.

Il y à même eu un physiscien qui à trouvé les numéros d'un tirage de loto (sans gain, fait par expérience) grâce à des calculs en ayant pris les donnés nécessaire (position des boules, leur poids, vitesse de rotation...).

Pour l'affaire AbsolutePoker ca n'apporte pas grand chose.

Il y à eu de là triche mais là triche à exister bien avant au poker. Il y à nombre de joueur qui on planquer une carte dans la manche ou distribuer avec une technique avantageuse.

Les technologies évolues et les moyens de tricher avec.

Tu peux très bien soudoyez le dealer pour qu'il te donne les mains qu'il faut, s'il est aussi habile de ces mains qu'un magicien on y vera que du feu.

On passe à l'ARJEL qui n'as pas pu contrôler tout les bugs du logiciel...

Quel surprise, à votre avis ils ont pu faire combien de test ? Une dizaine d'employé face à quelques millier d'internaute et quel surprise, le millier d'internaute découvre des bugs que la dizaine d'employé n'a pas trouvé...

Quand au système de contrôle que tu proposes il n'est d'aucune utilité.

Tu propose de contrôler les decks, mais il suffirait de ne généré le deck que lorsque l'huisser passe sur la table avec son logiciel spécial.

Les logiciels ne pourrais pas tricher uniquement pour les mains contrôler, ce qui ferai peu, très peu.

L'ARJEL ce sont pas des magiciens, et des moyens de frauders (durant un temps, on fini toujours par ce faire prendre) il y en aura surement quelques soit les contrôle mis en place.

Quand au témoignage sur les bugs, c'est sans rapport avec le sujet. Les sites de poker n'en tire aucun bénéfice.

Tu connais beaucoup de logiciel qui ne soit pas soumis au bug ?

J'ai aussi un témoignage d'un ami qui à vu la calculatrice Windows buggé et j'ai réussi à flaire planter ma montre.

Chaque jeu vidéo qui sort à rapidement des pages complètes de bug signaler sur internet, mais comme dis précédement, quand il y à des milliers voir des millions de joueurs tu vois plus de bugs que ce qu'a pu signaler une dizaine de testeur.

A propos des Insiders... PokerStar.fr ne s'en cache pas.

Ils appellent ça la team PokerStar (original la nom).

Encore une fois il y à déviance dans le sujet et c'est un débat totalement indépendant du poker "rigged".

Retiré de ton argumentaire ce genre d'élément qui n'apporte rien au débat lui serai bénéfique car là tu lui donne une allure de théorie du complot.

Du genre : si técris le numéro d'un des avions qui c'est écraser sur les Twins Towers avec une certaine écriture sous Micosoft Word tu vois un avion avec 2 tours, c'est un argument qui montre que les américains étaient au courant de ce qui allait se passer !

Ma conclusion à moi :

L'idée de l'article est intéressant, avec une volonté de poussé la réflexion.

Ce genre d'intérrogation est de toute façon bénéfique.

Seulement il y à un manque d'objectivité total et on vois des pseudo-argument qui n'ont rien à faire là, des arguments qui ne convaincrons que ceux qui pense déjà que le poker en ligne est truqqué avant même d'avoir attaquer l'article et dès que tu grattes un peu...

Enfin voilà, comme je le dis c'est vraiment dommage parce qu'il y à un réel effort maos je pense que l'on aurai pu faire bien mieux (quoi qu'avec la possibilité de répondre il se pourrait que l'article s'étoffe et arrive à devenir vraiment exellent.)

répondre Sauf ton respect, c'est pas

Par straight, le sam, 01/15/2011 - 09:17.

Sauf ton respect, c'est pas de la riggitude ça, c'est juste toi qui joue comme un pied, ne suit aucune règle de bankroll management, et prends un bad beat une fois de temps en temps, qui ne serait pas si grave si tu gérais ta bankroll plus sérieusement que ça.

La riggitude c'est un vrai sujet, mais la variance ça existe aussi, les bad beats c'est normal d'en prendre, et évidemment si tu joues 20% de ta bankroll sur un tournoi bah ça fait bobo...

La riggitude est un sujet sérieux, mais quand je vois les cassos' que ça attire je comprends pourquoi la plupart des regs se foutent de la gueule de ceux qui y croient.

Prends des cours de poker, de bankroll management, passe par PokerStrategy, et puis des cours d'orthographe et de syntaxe aussi (ton témoignage est limite illisible), je sais pas moi... mais là tu me fais honte.

répondre vrai arnaque

Par Anonyme (non vérifié), le mer, 01/12/2011 - 02:12.

malheureusement ce ci beau jeu est truqué c'est certain les sites vous laisse gagner au debut histoire de vous garder un peu toujouirs eu l'expereince sur tous les sites visités betclick ou ji est laissé 3500 euros winamax la 1000euros pokerstar je sais plus combien et actuellement partouche.fr tous des voleurs le chemas est toujours identique dernierement je mise 10 euros (peut)cela fesait 2 ans que je metais abstenu de jeu apres les coupsvicieux de s'est sites donc me voila avec 10 euros je gagne un tournoi a 5euros de buy in cool plus un gps au 1er mdr et apres il mot tous repris dardarsauf le gps badsur bad donc me revoila a 0 et l'envie de jouer toujours la alors j'ai reinvestie 100 euros et je suis remonter legerement puis plus rien dernier coup fumant tournoi 100 euros inscription via un sattelitte je me califie pour 20 euros cool et la suis de big blind avec as9 de pique reste 23 joueurs paye 10place la petite blind relance de 3/4 bb je fais une sur relance pour voire le jeu de l'autre il fait une surrelance ooo mefiance je call flop as de trefle 8 de trefle et valet de carreau je parle 1er et avec mon as je tente le tout pour le tout le joueur me couvrai de peu presque egalité je boite il call instantanement et devoile 45depareille dont un terfle turn trefle river trefle qui aurai jouer apres 3h30 de jeu et la bulle arrivant son tournoi de 100 euros sur 45dep apres ma relance ma sur relance et ma boite personne sauf un joueur qui et la pour gagner bon alors a bon ettendeur salut rien ne vaut le live....

répondre reponse a l article

Par Anonyme (non vérifié), le jeu, 11/04/2010 - 13:10.

bonjour a la lecture de se site je suis d accord avec vous moi personnellement en 3 mois aucune paire d as qui a tenu et cela toujours en hu pas 3 ou 4 j dans le coup j ai perdu plein de mains max a la turn ou le joueur en face ne jouer qu une seule carte le dernier en date j ai a10 coeur flop 66 d2 qui me donne couleur max a la turn tais du vilain avec aa et comme d hab la seul carte qu il joue a savoir l as sort un autre j ai ad flop dd2 tapis de aa et encore la river un as y a de quoi se poser pas mal de question

cordialement oui je pense que les site sont rigged

répondre tres bon article

Par Anonyme (non vérifié), le mer, 11/03/2010 - 02:27.

j ai eu l impression de lire tout ce que je vis tous les jours sur les sites. Bravo d avoir enfin dit ce que tout le monde pense

perso j ai déjà ecrit à 2 sites pour temoigner de tout ça : reponse je suis fada bien sur

le plus etrange c est que lorqu on ecrit les 2 jours suivants on gagne comme par hazard et moins de bad beat

enfin le fr a effectivement son tres fort lot de joueurs de mauvais niveau pour pas dire avec pas de niveau du tout donc pour moi maintenant ce sera live de plus en plus raz le bol de craquer tous les soirs alors que normalement ca devrait être un plaisir

temoignage d'une joueuse qui n ecrit pas cela par amertume car je gagne pas mal malgré tout ceci mais cela ne m empeche pas de confirmer les constatations de cet article.

I agree

répondre je confirme j ai arrêté full

Par Anonyme (non vérifié), le mer, 11/03/2010 - 02:16.

je confirme j ai arrêté full tilt depuis 1 mois car énorme les bad beat river c est simple perdu tous mes all in pendant 2 mois avec aa kk etc contre des 56 43 qui touchais evidemment river favorable

répondre triche

Par Anonyme (non vérifié), le sam, 10/23/2010 - 16:29.

personnellement je joue au poker depuis 2 ans et je peux vous dire que j'en ai vu des main des belle et des pas mures je joue sur le logiciel full tilt poker et je peux vous dire que leur river elle est désastreuse moi mon avis je suis sur que ya de la triche dans le poker online c certain après on peux pas prouver mais on peux le constater moi qui suit accroc au poker je n'arrive plus a m'arrêter de jouer que je gagne ou que je perd il vous fais gagner certes a un moment mais sachez qui vous fais plus perdre ds le long terme qu'autre chose

répondre très bon article

Par lapokerteriat (non vérifié), le ven, 09/03/2010 - 08:25.

Salut,

Je viens de lire un commentaire que vous avez fait sur mon site web et je suis venu lire votre article à mon tour.

Vous avez de très bons points sur la riggitude du poker en ligne.

Ça fait plus de 5 ans que je joue au poker en ligne et je dois vous avouez que pour moi, il est certains à 100% que les salles de poker en ligne sont truquées.

Les joueurs qui jouent beaucoup d'heure par jour peuvent facilement voir qu'il y des choses suspects. Néanmoins, je suis un joueur gagnant au poker en ligne car j'ai appris à jouer avec le système. Car le poker en ligne n'est pas la même chose que le poker en live. Bref en ligne, il faut jouer lors que le système est rigged pour vous. LOL! Mais encore là, vous pouvez vous faire avoir...

Un chose qu'il faut savoir sur le poker en ligne c'est que c'est une biseness et le but des sites sont de faire le plus d'argent possible et la façon de faire, c'est tout simplement de faire tourner l'argent le plus possible. Plus l'argent tourne, plus les sites font de l'argent avec les rakes. Alors, c'est pourquoi en ligne nous voyons si souvent des mains perdantes gagner les coups , Ou des "setup flop" (ex: JJ vs QQ .... flop 4-7-10) vous faisant penser que vos JJ sont encore bon, ou des flop inductrice.(tout les joueurs en jeu touchent quelque chose)

Comment de fois avez vous vu un joueur gagner avec seulement une hauteur As? C'est très rare en ligne car il créer de l'action entre les joueurs en jeu.

Un point à ajouter sur les nouveaux joueurs, j'ai aussi constaté la même chose. Lorsque je m'inscrit sur un site de poker, je gagne plussssssss souvent. La raison est très simple, comme dit plus haut, c'est une biseness.

Alors,

si un nouveau joueur s'inscrit et il gagne, es-ce qu'il va revenir jouer? OUI

Si un nouveau joueur s'inscrit et il perd, es-ce qu'il va revenir jouer? NON

Si un nouveau joueur s'inscrit et il gagne, es-ce qu'il va devenir addict? OUI

Si un joueur addict perd, es-ce qu'il va revenir jouer? OUI

Un petit truc lorsque vous venez de perde par une flop setup,badbeat ou inducer, sur fulltilt ou pokerstars, aller faire une recherche sur le nom du joueur sur officialpokerrankings.com et vous constaterez que ce joueur est soit nouveau ou à un ROI d'au-moins -50% et plus

Un autre chose, c'est la distribution aléatoire des cartes... Il est pratiquement impossible pour un programme d'ordinateur de calculer le facteur 52 aléatoirement en 1 fraction de seconde. (imaginez maintenant 50 000 à 150 000 tables simultanées) C'est pourquoi qu'il faut qu'ils utilisent des "patern" de cartes pour accélérer le jeu.Encore une fois, les parterns forment des cartes inductrices qui créent de l'action entre les joueurs.

Si vous voulez voir des videos qui montrent très bien ce que j'essaie de vous expliquer, aller sur Youtube et faite une recherche sur un certain MAGIC612 (http://www.youtube.com/user/magic612) et malgré sont anglais, vous pourrez visualiser les nombreux videos qu'il met en ligne 2-3 fois par semaine et de constater qu'il y a vraiment de quoi de suspect sur le poker en ligne. Magic612 fait aussi un show live à chaque jours sur blog.tv. (anglais)

http://www.blogtv.com/People/PokerStarsIsAScam

Beaucoup de personnes chattent sur ce sujet à chaque jours.

Les heures du blog sont vers 18H à minuit+ (HNE)

Pour finir, je répond à la question, es-ce que le poker en ligne est truqué?

Ma réponse est OUI! Mais il est possible de faire de l'argent quand même.

ou est charlie? J'ai inséré le mot charlie dans ce pavé, à vous de le retrouver!

Share this post


Link to post
Share on other sites

BREF, NE COMMENCEZ JAMAIS A JOUER AU POKER ONLINE, j'AI DECROCHE MAIS CE FUT DUR, NE TOMBEZ PAS DANS LE PANNEAU!!!

t'es dans le bon, t'as plus qu'à décrocher du Club Poker maintenant

Bonne chance :hello:

ou est charlie? J'ai inséré le mot charlie dans ce pavé, à vous de le retrouver!

CTRL - F me dit que tu bluff :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

40 ak à la suite( suité ou non) sans faire la moindre paire sur 40 flops sur PMU poker.

Si vous vous intéressiez un tant soit peu aux probas vous comprendriez que c'est tout simplement impossible.

Sur 400 pages, des tonnes d'arguments sur les bizareries et toujours les mêmes réponses éculées et infondées.

Ko technique pour les rooms et leurs agents de com!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n irais pas a dire que le poker online est rigged meme si parfois ta des coups abusé dans les 2 sens en touchant un carte pour ou contre toi,je pense que leur generateur random de carte aleatoires qui dois pas etre au top...apres ca depend des sites ou on joue.. :yes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur 400 pages, des tonnes d'arguments sur les bizareries et toujours les mêmes réponses éculées et infondées.

Ko technique pour les rooms et leurs agents de com!

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

40 ak à la suite( suité ou non) sans faire la moindre paire sur 40 flops sur PMU poker.Si vous vous intéressiez un tant soit peu aux probas vous comprendriez que c'est tout simplement impossible.

Si tu relisais un minimum tes cours de proba tu fermerais ta gueule!

Share this post


Link to post
Share on other sites

halluciné un peu par ce forum.

je joues sur stars.fr et ce n'est absolument pas rigged enfin...

d'ailleurs si vous pensez que c'est truqué...pourquoi jouez vous?

pokerstars.fr par exemple(je joues la bas) n'est en aucun cas rigged, bidonné ou arrangé.

le tirage est tout a fait aléatoire.

allez, un peu moins de parano,vous perdrez moins de temps et d’énergie, que vous pourrez consacrez a améliorez votre jeu.

gl a tous sur vos tables.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×