Jump to content
This Topic
SUPER_DJEBEE

Votre pire rencard foiré ?

Recommended Posts

je drague la première babos qui passe pour faire genre, jusqu'à ce qu'elle me dise "je m'appelle Mirabelle LOL."

Hippie + à peine tronchable + random nom de fruit, c'est trop pour moi.

Insta signature !

En gros, je suis assez confiant, je pense que même si je lui avouais avoir le Sida je conclue.

Plus classique mais j'aime beaucoup.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce qu'au moins tu t'es fapfapé en rentrant ?

Edit : je viens de lire l'autre épic pavé, put**n quand t'es parent ça donne pas envie de faire des gosses ... j'imagine la tronche de la mère quand on lui annonce qu'on a retrouvé sa caisse dans le ravin, et pire encore quand elle apprend ce qui a conduit à ça ...

Edited by catlover

Share this post


Link to post
Share on other sites

aha très bon TBF. Ta Mirabelle m'a fait penser à une Capucine. random nom de fruit>random nom de fleur.

Sinon sur quels critères les filles ramènent tjs une copine avec elles pour les premiers rdv ? Tiltant, il devrait exister un numéro vert spécial kidnapping pour ce genre de cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas aussi marrant que certains mais vraiment très frustrant pour moi.

Je devais être en 1ère, donc 16ans et toujours puceau. Un pote me fait découvrir caramail, on se connecte à 2 et on commence à brancher la première meuf venue. Elle envoit des photos, c'est pas Monica Bellucci mais ça reste correct. On met la cam et on parvient à lui faire dire lequel de nous deux elle préfère. Je chatte le flip, bref tout se passe bien. Je lui propose un rdv pour le lendemain, elle accepte, je run good, 1er chat, première fille venue, 50/50 gagné et rdv pour le lendemain, je me sens puissant.

Rendez-vous à Bastille le lendemain, ça se passe pas trop mal bien qu'elle soit aussi timide que moi, on se pécho bref standard. S'en suivent un ou deux autres dendez-vous dans les semaines qui viennent, toujours sur Paris.

Quelques temps plus tard, mes parents sont en vacances j'ai l'appart pour moi tout seul, et lui propose de venir passer l'aprem chez moi. La veille du jour-j le même pote avait dormi chez moi, et on s'était mis dans la tête qu'il pourrait rester discrètement sans qu'elle le sache et pourquoi pas tenter d'éspionner (ba ouais quand on est puceau on pense que c'est la classe). Donc elle se ramène chez moi sans savoir que mon pote est chez moi (que son père devait venir chercher dans la soirée). On se pose sur le canapé et je lance un dvd pour la forme. Au bout de quelques minutes on commence à se chauffer, je vois qu'elle est loin d'être réticente et me dis que je vais bientôt pouvoir trouver le graal. Ca chauffe de plus en plus entre nous deux, et je commence à la désapper, cunni sur le canapé yeah baby I'm getting laid today!! Je lui propose alors d'aller dans ma chambre, elle accepte et on se retrouve tout nu dans mon lit en train de continuer ce qu'on a commencé. On s'y prend certainement mal dans les préliminaires, mais peut importe, l'objectif est de marquer. Mais il faut forcément un bad beat ... Le père de mon pote qui devait venir le chercher en soirée décide de venir le reprendre quand ma conquête est encore là. bad beat 1. Mais son père ne savait pas où j'habitais exactement, et avait convenu d'un endroit qu'il connaissait à 15min de marche de chez moi. Et obv mon pote ne connaissant pas le quartier (il était du 93 et moi du 95) et je devais donc l'accompagner au dit endroit. bad beat 2.

Donc à ce moment là je suis toujours en train de chauffer la fille, et mon pote qui n'est pas censé être là a besoin de moi pour que son père le récupère. Du coup il se décide à faire un peu de bruit pour que je sorte de la chambre. De toute évidence, ne connaissant pas le problème et ayant mieux à faire, je continuais de vaquer à mes occupations, en ne trouvant rien d'autre comme excuse pour expliquer les bruits à la nana, que de lui dire que ce devait probablement être mes chats qui jouaient.

Devant mon indifférence, mon pote commence à faire de plus en plus de bruits pour que je sorte, et finit par mettre le sèche cheveux en marche. Devant le fait, je suis obligé d'avouer à la fille, avec une honte énorme (tout coincé que je suis) que je lui ai menti, qu'on est pas seul, et que mon pote était resté dormir chez moi car il avait la gueuele de bois de la soirée boîte de la veille. Et paf, le 2 outter river, elle me dit que ce n'est pas grave. Tout ceci se passant en 10-15 minutes, on en est toujours aux préliminaires et je n'ai toujours pas fourré. Mais là, voyant que je n'étais pas décidé à sortir, le pote se met à frapper à la porte en m'appelant. bad beat. Je mets un caleçon et sors voir ce qu'il se passe. FFS j'ai d'autres choses à foutre. ET là il m'annonce que son père arrive et qu'il faut qu'il soit au point de rendez-vous d'ici 20-25 minutes :roulette: . Black day, c'est pas pour aujourd'hui quoi... Je retourne dans la chambre et raconte la vérité, toujours aussi géné, à la fille. Ce à quoi elle me répond : c'est pas grave, vient vite alors on a quelques minutes ! Good beaaaaaat. Mais en fait non, pas tant que ça, j'ai alors encore très peu d'éxpérience et parvenir à l'acte était une grosse source de stress pour moi, surtout dans ces conditions... et du coup, je suis totalement coupé et impossible de bander, ni même d'avoir une demi-molle. |^ Gros sentiment de honte, surtout pour une première. Du coup elle se rabille, repars et moi je racompagne mon pote qui ne peut s'empêcher de se foutre de ma gueule obv.

Mais heureusement cette histoire ne l'ayant pas refroidie (décidément elle en voulait), on se redonne un nouveau rendez-vous quelques semaines plus tard chez elle, sans personne à la maison. Habitant dans le 95 et me rendant dans le 94, pendant tout mon trajet en train je me suis mis à gamberger sur ce qui s'était passé la première fois. Ne comprenant pas mon manque d'errection. Je m'attendais à éjaculer trop vite, à tout, sauf à ça. Du coup, à force de gamberger, une fois chez elle, pendant les périodes de chauffage habillés no soucy, à bloque, mais dès qu'il a fallu se désapper, rebelotte, impossible....bien que seuls et sans aucun élément perturbateur....bad beat ultime /(

Edited by alfieros

Share this post


Link to post
Share on other sites

La tête ça dirige la queue, malheureusment il suffit pas de vouloir pour pouvoir.

Faut être assez détendu et insouciant, mais c'est clair que tu t'es pas mis dans les meilleures conditions et après gamberge tout ça ... sick l'idée du pote dans l'appart comme même !

Share this post


Link to post
Share on other sites
malheureusment il suffit pas de vouloir pour pouvoir

Yep, j'étais là genre "mais WTF j'ai qu'une envie c'est de la dérouiller pour pouvoir brag auprès de mes potes, c'est quoi cette malédiction?!!"

Ah oui, j'ai oublié de préciser qu'après ça, j'avais tellement honte que je ne l'ai plus jamais recontactée (et elle non plus d'ailleurs), et elle restera un missed bang pour toujours.

In after viagra : C'était à 16ans, jeune puceau timide et impressionné, c'est révolu heureusement.

D'aileurs j'y pense que maintenant, mais pourquoi ne m'a t-il pas plutôt envoyé un texto au lieu de mettre le sèche-cheveux et de frapper à la porte?

Edited by alfieros

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je dis in after viagra je faisais référence au post de G14B. A mon âge ce serait triste tout de même :)

Et +1 pour cet enfoiré d'autiste, aujourd'hui encore on en rigole, mais c'est vrai que sur le moment j'avais les boules. Ma faute aussi de pas avoir insisté pour lui expliquer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@TDF imo t'a missed le plan à 3...

J'y ai pensé ouais. Ca me paraît chaud quand-même, je les imagine pas du tout dans ce trip là.

A mon avis il y a 2 possibilités qui se dégagent:

-J'ai glissé dans la friends zone parce qu'il s'est toujours rien passé de concret.

-Elle se rend compte qu'un mec un soupçon plus cool et hot que son mec qui met des bérêts dans un but estéthique et qui est dans une école de cirque vient de débarquer dans sa vie, ce qui l'a paniqué (in before: c'est toi qui l'a pas niquée) quand je l'ai appelée. A ce moment là, je devrais pouvoir me la farcir dès que le bouseux sera retourné dans sa Picardie natale.

Je penche plus pour la deuxième option. |>

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai rarement fail un date mais la je vous écris dans la rue, seul comme Bibabu dans le chat après une soirée totalement ratée.

Pourtant je ne me déplace jamais pour rien chez une meuf, la j'avais un plan pas trop mal, sushi + m'y sassy girl, le combo parfait.

Ça commence bien, elle est contente, on rigole pas mal, un peu de vin, elle est semi pompette, occasion de se faire pomper quoi.

On refait le monde, je lui suggère de se faire refaire les seins, tout se passe comme prévu.

My sassy girl fonctionne, le bisou intervient a la scène des giffles dans le métro, la je me dis easy money et prends même le luxe de sortir mes capotes XXL.

On se chauffe et la d'un coup, elle envoie la phrase qui ferait débander pedobear dans une garderie, "tu me fais un câlin ?"

Wtf tu m'as pris pour un bisounours, get a dog si t'as besoin d'affection.

Comme un blaireau je réponds: "non qu'est ce qui t'arrive"

Elle me demande pourquoi, je lui dis que j'avais d'autres projets.

Mauvaise réponse visiblement puisqu'elle me dit: "mais t'es venu que pour ça ?"

Réponse du tac au tac: "Ben ouais, on a plus 16 ans, c'est quoi ton problème"

Deuxième mauvaise réponse, elle me dit de dégager en m'insultant de tout.

Je lui réponds qu'elle aurait pu quand même sucer.

Troisième et dernière mauvaise réponse puisque je suis assis sur un banc à vous écrire cette brool story cro.

FML je vais me branler.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Ca ne te derrange pas si je me met torse nu ?"

Rolf j'ai pleuré de rire.

Je tiens à dire que cette phrase a marché mais qu'elle est copyrighté par moi même.

@ Asier: on est d'accord, une turlutte c'est le minimum.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Rewards
PokerStars : Rewards