Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
kinshu

EPT Prague by Pokerstars.fr - Jour 5 (finale)

Recommended Posts

EPT Prague by Pokerstars.fr - Jour 5 - Finale

Siège 1

Marco Leonzio (italien)

s1-822968.jpg

Chipleader avec 5 075k (101,5 blindes)

Avec un total de 24 000 € de gains en live engrangés cette année sur deux EPT, la bankroll de Marco va gonfler d'un coup. L'italien est chipleader grâce à un monstrueux setup à 13 joueurs restants où il s'est retrouvé à tapis face à deux adversaires avec une paire de rois en mains. Il a tendance à surévaluer certaines de ses mains. Je suis assez curieux de savoir la manière dont il va gérer cette finale avec son imposant stack.

Siège 2

Peter Skripka (russe)

s2-106947.jpg

Deuxième stack avec 4 010k (80 blindes)

Le jeune russe joue au poker depuis six années. Ce passionné de football (et plus particulièrement du FC Zenith) est avant-tout un joueur online. Peter nous a montré pendant ces quatre jours qu'il jouait bien. Il a le profil idéal du vainqueur, surtout en partant avec le deuxième plus gros tapis.

Siège 3

Roberto Romanello (gallois)

s3-506643.jpg

Cinquième stack avec 1 220k (24,5 blindes)

Le pro FullTilt poker est le joueur le plus expérimenté de cette table finale. Avec un palmarès long comme mon bras (près d'un million de dollars de gains en mtt live), Roberto se place comme un sérieux candidat au titre. Dans tous les cas, on compte sur le gallois pour faire le show durant la finale.

Siège 4

Roberto Nulli (italien)

s4-922726.jpg

Sixième stack avec 745k (15 blindes)

Le joueur italien porte bien son nom. Roberto joue au poker depuis 2005 et se présente comme un joueur pro. Pourtant, quand on le voit jouer, on peut émettre certains doutes. Capable de raise/fold avec moins de 10BB, "nemo33838" va devoir chatter s'il ne veut pas rapidement couler dans cette finale.

Siège 5

Jan Bendik (slovaque)

s5-346973.jpg

Huitième stack avec 445k (9 blindes)

Celui que j'ai surnommé "le boucher slovaque" n'est pas là pour rigoler. Jan a fait une multitude de places payées depuis 2005, principalement en autriche. Le poker est pour lui un loisir. Avec un jeu nit-bourrin, on ne sait pas vraiment comment il a réussi à se hisser en table finale. C'est lui qui a éliminé Guillaume Darcourt lors du jour 3 avec un :Ax:Kx joué violemment. Espérons qu'il ne sorte pas son hachoir aujourd'hui.

Siège 6

Emiliano Bono (italien)

s6-603057.jpg

Quatrième stack avec 1 530k (30,5 blindes)

Ce joueur italien aurait dû buster au moins dix fois lors du jour 3. À la table de "Nicbab" et "ManuB", Emiliano a le profil type du livetard italien. Dès qu'il est à tapis, il crie, il chante, il danse. Amateur du Darling, ce sympathique joueur va réaliser LA performance de sa vie, peu importe la place à laquelle il finit.

Siège 7

Manuel Bevand (français)

s6-609985.jpg

Septième stack avec 615k (12 blindes)

Manuel voulait plus que tout accéder en table finale d'un European Poker Tour. Il a enfin réussi. Le français réalise l'exploit de finir dans le top 25 trois années de suite dans cet EPT de Prague. Très concentré tout au long de la compétition, "ManuB" a monté des jetons sans beaucoup de showdowns. Très rarement à tapis durant le tournoi, il va rapidement l'être aujourd'hui pour essayer de doubler et de revenir dans la course. Membre historique de Club Poker et joueur pro de la team Winamax, nous seront tous derrière lui aujourd'hui pour l'encourager.

Siège 8

Marcin Horecki (polonais)

s8-134014.jpg

Troisième stack avec 3 290k (66 blindes)

Joueur pro de la team Pokerstars, Marcin s'est fait remarquer en terminant troisième de l'EPT de Londres en 2008. Depuis, le polonais fait régulièrement des places payées sur le circuit international. Cette finale est l'occasion rêvée pour lui d'empocher une première victoire sur un tournoi majeur.

Payout

Vainqueur - 640 000 €

Runner-up - 435 000 €

Troisième - 247 000 €

Quatrième - 163 000 €

Cinquième - 130 000 €

Sixième - 100 000 €

Septième - 71 000 €

Huitième – 54 550 €

Edited by kinshu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Préface du Manuel

manub-664958.jpg

ManuB : « Je suis déjà en sueur, moi »

Première main de la table finale : Comme un pouvait s'y attendre, le « boucher slovaque » Jan Bendik fait tapis au bouton. La surprise, c'est de voir Manuel Bevand coller tout de suite la boîte du joueur slovaque, officiellement le short-stack de la table. On assiste donc à un showdown qui nous inquiète déjà. Le slovaque est en possession de :As:6c. Quant à « ManuB », il a payé avec :Kd:Qh. Le tableau :Ac:Qc:Js:9c:Jh est en faveur du joueur slovaque et « ManuB » se retrouve crippled à 140k, soit … trois blindes.

Ensuite, il passe sa petite blinde, puis la main d'après, au bouton, « ManuB » pousse tout avec :Qh:Jd et est payé par les deux joueurs dans les blindes qui s'accordent pour checker tout le long d'un board :4h:5s:5h:Jh:Jc qui permet au joueur Winamax de tripler pour revenir à dix blindes. Les deux autres joueurs possédaient :Qc:3c et :Ad:Kh . Ouf !! « ManuB » semblait bien soulagé de s'en sortir et recommence sa finale entamée de la pire des manières.

tf-860857.jpg

Edited by Tapis_volant

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nulli ouvre le bal

nulli-721075.jpg

Aux blindes 25k/50k/5k, Roberto Nulli shove UTG pour un peu plus de 600k. "ManuB" tank en faisant la grimace. Il finit par folder :Kd:Qc. À sa gauche, Marcin coldcall. Les autres joueurs s'effacent.

L'italien dévoile :Ah:Tc et joue face à :Qs:Qh chez le pro polonais.

Le board :Th:Qd:3h:4d:Jc expulse Roberto de cette table finale.

Le joueur italien est le premier sortant de cette table finale. Il empoche 54 550 € pour cette huitième place.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×