Jump to content
This Topic
Divra75

Vivre au canada

Recommended Posts

Reçu à l'instant via ... Pôle Emploi ... vivre et travailler au Canada / au Nouveau Brunswick.

 

Liens pour s'inscrire à des sessions d'information dans plusieurs villes de France et en ligne, 17 sessions entre le 12 janvier et le 9 février, et deux piqûres de rappel une fin février et une fin mars 2016.

 

http://www.international.gc.ca/canada-europa/france/visas/session_horaire-fr.asp

Share this post


Link to post
Share on other sites

Reçu à l'instant via ... Pôle Emploi ... vivre et travailler au Canada / au Nouveau Brunswick.

 

Liens pour s'inscrire à des sessions d'information dans plusieurs villes de France et en ligne, 17 sessions entre le 12 janvier et le 9 février, et deux piqûres de rappel une fin février et une fin mars 2016.

 

http://www.international.gc.ca/canada-europa/france/visas/session_horaire-fr.asp

Prendre avec beaucoup de pincettes ce que l'on va vous rapporter dans ces réunions d'informations. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Prendre avec beaucoup de pincettes ce que l'on va vous rapporter dans ces réunions d'informations. 

Que veux-tu dire par là?

 

Ma cliffnote - Canada 20x plus grand que la France, 1/2 population. Etats fédéraux. 20% de la population n'est pas native du Canada. Certaines régions anglophones, Québec francophone, Nouveau Brunswick l'un des rares états à reconnaître les deux langues. A partir du 15 mars 2016, il faut faire une demande de "visa" pour venir au Canada (5 minutes sur internet, coût 5€ ($7 ($ canadien)), permis valable pour les 5 années à venir).

Travailler au Canada. CV : sans photo, sans date de naissance, sans situation de famille, sans sexe. Lettre de motivation. Pratiquer la candidature spontanée et le réseautage plutôt que de répondre à des offres d'emploi. Le Canada pratique l'immigration choisie - un étranger qui vient travailler doit apporter une compétence qui manque au Canada. Deux procédures : l'EIMT (Etude d'Impact sur le Marché Canadien), procédure payante (CAN$700 à vérifier?) pour l'employeur qui doit justifier qu'il recrute un étranger parce qu'il ne trouve pas parmi les canadiens. Programme de la Mobilité Internationale, procédure gratuite et un peu plus souple qui permet de faciliter les échanges étudiants et les programmes de recherche scientifique (Doctorat...).

Salaire : salaire horaire, 40h/semaine, 2semCP/an, paye toute les deux semaines, charges patronales plus soft qu'en France (12%), prélèvement de l'impôt à la source (23%). Le Canada dispose d'une sécurité sociale, d'une assurance-chômage et d'une cotisation-retraite, il y a des passerelles entre la France et le Canada pour qu'on puisse cumuler ce qu'on a cotisé en France et au Canada, quelle que soit sa nationalité, quel que soit le pays où on prend sa retraite.

Immigration et demande de nationalité : il faut passer des procédures par lesquelles on teste votre niveau en français, votre niveau en anglais, pour lequel vous marquez des points de bonus si vous êtes jeune (20-29 ans), mais pour lequel vos compétences peuvent à elles seules vous faire monter dans le classement. Le bilan de santé est étudié, quelqu'un qui sera supporté par la communauté (long et coûteux traitement à venir) sera désavantagé par rapport à un bien-portant*. Par la suite, le Canada organise le regroupement familial.

* L'agent de l'immigration à l'ambassade du Canada en France mentionnait le cas de cette personne séropositive, qui avait été refusée dans un premier temps parce qu'elle risquait de contracter le SIDA dans les 18 prochains mois, qui ne l'avait pas contracté et avait à nouveau fait acte de candidature trois ans après, et été acceptée suite à un bon bilan médical en dépit de sa séropositivité.

La conférence vous donne les slides, les liens pour se renseigner ou déposer des dossiers, ils prennent du temps pour répondre aux questions, bonne conférence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que veux-tu dire par là?

 

Ma cliffnote - Canada 20x plus grand que la France, 1/2 population. Etats fédéraux. 20% de la population n'est pas native du Canada. Certaines régions anglophones, Québec francophone, Nouveau Brunswick l'un des rares états à reconnaître les deux langues. A partir du 15 mars 2016, il faut faire une demande de "visa" pour venir au Canada (5 minutes sur internet, coût 5€ ($7 ($ canadien)), permis valable pour les 5 années à venir).

Travailler au Canada. CV : sans photo, sans date de naissance, sans situation de famille, sans sexe. Lettre de motivation. Pratiquer la candidature spontanée et le réseautage plutôt que de répondre à des offres d'emploi. Le Canada pratique l'immigration choisie - un étranger qui vient travailler doit apporter une compétence qui manque au Canada. Deux procédures : l'EIMT (Etude d'Impact sur le Marché Canadien), procédure payante (CAN$700 à vérifier?) pour l'employeur qui doit justifier qu'il recrute un étranger parce qu'il ne trouve pas parmi les canadiens. Programme de la Mobilité Internationale, procédure gratuite et un peu plus souple qui permet de faciliter les échanges étudiants et les programmes de recherche scientifique (Doctorat...).

Salaire : salaire horaire, 40h/semaine, 2semCP/an, paye toute les deux semaines, charges patronales plus soft qu'en France (12%), prélèvement de l'impôt à la source (23%). Le Canada dispose d'une sécurité sociale, d'une assurance-chômage et d'une cotisation-retraite, il y a des passerelles entre la France et le Canada pour qu'on puisse cumuler ce qu'on a cotisé en France et au Canada, quelle que soit sa nationalité, quel que soit le pays où on prend sa retraite.

Immigration et demande de nationalité : il faut passer des procédures par lesquelles on teste votre niveau en français, votre niveau en anglais, pour lequel vous marquez des points de bonus si vous êtes jeune (20-29 ans), mais pour lequel vos compétences peuvent à elles seules vous faire monter dans le classement. Le bilan de santé est étudié, quelqu'un qui sera supporté par la communauté (long et coûteux traitement à venir) sera désavantagé par rapport à un bien-portant*. Par la suite, le Canada organise le regroupement familial.

* L'agent de l'immigration à l'ambassade du Canada en France mentionnait le cas de cette personne séropositive, qui avait été refusée dans un premier temps parce qu'elle risquait de contracter le SIDA dans les 18 prochains mois, qui ne l'avait pas contracté et avait à nouveau fait acte de candidature trois ans après, et été acceptée suite à un bon bilan médical en dépit de sa séropositivité.

La conférence vous donne les slides, les liens pour se renseigner ou déposer des dossiers, ils prennent du temps pour répondre aux questions, bonne conférence.

À l'époque(il y a 5-6 ans), ils avaient tendance à te survendre le Canada et en particulier le Québec, genre c'est le nouvel Eldorado...

Il faut juste être conscient que l'intégration n'est pas si facile que cela, ne pas sous estimer les frais qu'une arrivée peut engendrer, etc...

Pour rajouter à ton très bon résumé, le salaire et bien ça va dépendre où tu te trouves, tu as le salaire horaire pour les employés, le salaire annuel pour les professionnels(équivalent agent de maitrise/cadre pour la France), les congés ça va aussi dépendre, sur la ville de Québec qui est une ville pas mal fonctionnaire, les entreprises  veulent s'aligner sur les mêmes conditions(3-4 semaines de congés + 6-8 jours de congés maladies(pseudo RTT).

Les horaires oscillent entre 35 et 40h, pour le salaire au cumulé c'est 40% qui m'est retiré du brut.

Share this post


Link to post
Share on other sites

yep, exact.

Finalement, on (ma copine et moi) a démarré la démarche en octobre 2014 environ, et on l'a maintenant. Soit un 16 mois de traitement au total environ, ce qui est raisonnable je trouve.

Si des gens ont des questions, ne pas héesiter

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas mon genre mais petite CSB de bon matin, on vient de recevoir l'acceptation officielle pour ma demande de Résidence Permanente...

 

On va fêter ça ce WE comme il se doit !

 

De même ici, confirmation officielle vendredi et tour du poteau le samedi! Un poids en moins!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous, je dois me rendre pour le 7 août à Montréal pour un mariage.

Les tarifs de billet d'avion partent dans tous les sens, avez vous un site à me conseiller pour une réservation, je ne cherche pas un voyage grand luxe mais juste à arriver entier voir bourré.

Edited by clémille

Share this post


Link to post
Share on other sites

BOOM ! 
Le BO429, supprimé sous le gouvernement harper, est de retour, ça a été voté hier.

Pour faire simple, c'est ce qu'on appelle "L'avantage Francophone", et permet à des français donc de bénéficier d'un visa de 2 ans renouvelables s'ils s'installent dans une province anglophone (il faut obv avoir une offre d'emploi).

7 mars 2016 – Ottawa (Ontario) – Le nouveau volet du Programme de mobilité internationale, qui sera lancé le 1er juin, a pour objectif d’attirer des travailleurs qualifiés francophones au Canada et de les encourager à s’établir dans des collectivités à l’extérieur du Québec.

« Nous voulons que les collectivités francophones en situation minoritaire du Canada continuent d’être dynamiques et qu’elles poursuivent leur essor », a déclaré aujourd’hui John McCallum, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté. « C’est pourquoi nous allons encourager les travailleurs qualifiés francophones à venir au Canada et à s’établir dans des collectivités à l’extérieur du Québec, ainsi qu’à présenter une demande de résidence permanente s’ils souhaitent rester. »

À partir du 1er juin 2016, dans le cadre du volet Mobilité francophone, les employeurs n’auront pas à effectuer le processus d’étude d’impact sur le marché du travail quand ils embauchent des travailleurs francophones étrangers pour des emplois de gestion, des emplois professionnels et des emplois techniques et spécialisés au sein de collectivités francophones en situation minoritaire à l’extérieur du Québec.

« La diversité du Canada est enrichie par ses communautés francophones en situation minoritaire partout à travers le pays, a déclaré la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly. Nous souhaitons que ces communautés s’épanouissent dans tout le pays, et l’immigration est un élément stratégique pour assurer leur vitalité et leur prospérité. »

Faits en bref

• L’objectif d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada est de faire en sorte que d’ici 2018, les nouveaux arrivants francophones représentent au moins 4 % de tous les immigrants économiques qui s’établissent à l’extérieur du Québec. L’objectif national est que l’ensemble de l’immigration francophone hors Québec totalise 4,4% d’ici 2023.
• Depuis 2014, les réformes du Programme de mobilité internationale ont permis de veiller à ce qu’il soit conforme à l’objectif de permettre aux travailleurs temporaires de venir au Canada de manière à appuyer nos intérêts économiques et culturels.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/01/2016 à 20:31, taamer a écrit :

Ma cliffnote

Auto-up. Reçu tantôt :

large.20161010_PoleEmploiRecruteAuCanada.png

Site officiel, deux événements gérés par l'ambassade du Canada en France :

15, 16, 17 novembre à Paris (pour travailler au Canada, hors-Québec)

OU 19, 20 novembre à Bruxelles (pour travailler au Canada, hors-Québec)

http://www.destination-canada-forum-emploi.ca/accueil.php?lang=fr

19, 20 novembre à Paris (pour travailler au Québec)

http://journeesquebec.gouv.qc.ca/

 

Edit : @bobilovic

Edited by taamer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×