Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
kinshu

EPT Prague by Pokerstars.fr - Jour 2

Recommended Posts

EPT Prague by Pokerstars.com – Jour 2

nicbab-manu-702706.jpg

"Nicbab" et "ManuB" en tête du contingent tricolore en ce début de jour 2

Avec 563 joueurs au départ des jours 1a et 1b, cet European Poker Tour de Prague reste dans l'average des dernières années. Comme d'habitude, les tricolores sont un peu chez eux ici et il n'y a rien d'étonnant à ce que la France soit la nation la plus représenté au sein du field. Nos frenchies étaient 64 à participer à cette étape de l'EPT. Au début du jour 2, ils ne sont plus que 35 à espérer égaler la performance d'Arnaud Mattern, qui était venu s'imposer ici même en 2007. Nicolas Babel (191 200), quatrième en stack et Manuel Bevand (145 200), seizième en stack, ont largement les moyens d'aller très loin dans cette compétition. Il faudra surveiller également Guillaume Darcourt, qui avec 128 700, risque d'envoyer des bonnes patates. Le "boa" est capable de tout. Il faudra voir ce que ça donne aujoud'hui.

On retrouve dans ce jour 2 les habituels "rocs" du circuit comme Xavier Detournel (109 600), Christophe Benzimra (106 900) ou encore Bruno "Kool Shen" Lopes (45 500) sont toujours en course pour effectuer une nouvelle place payée dans un tournoi majeur. Toujours en lice, on surveillera aujourd'hui les excellents Yorane "Viirusss" Kerignard (92 800), Marc "Locsta" Inizan (82 900), Fabrice Soulir (80 300), Ronan "Ronando" Collet (76 000), Alain Roy (75 900), Hugo "HHHugo" Lemaire (56 900), Antonin Teisseire (48 100), Stephane Albertini (47 200), Bruno "Brubru " Launais (46 200), Olivier "wooooTe" Daeninckx (45 900) ou encore Antoine Saout (38 500).

Avec des tapis plus réduits, on compte entre autres sur Ronan "Roroflush" Monfort (33 900), Julien "Nori" Labussiere (32 300), Eric Haik (25 300) et Brice Cournut (23 400) pour doubler rapidement.

Ce jour 2 reprend aux blindes 600/1200/100. Les niveaux passent de 60 minutes à 75 minutes. On devrait en jouer six aujourd'hui, si Thomas Kremser (le Tournament Director) ne change pas d'avis en cours de journée. Pour rappel, il y aura 80 places payées dans cet EPT de Prague à hauteur de 8 000 € minimum. Ce jour 2 va être un festival de bustos. On va passer de 254 à moins de 100 joueurs dans cette journée de tournoi.

Principaux chipcounts (en gras les français)

Dirk Richter : 296 700

Elias Brussianos : 199 600

Roberto Romanello : 196 500

Nicolas Babel : 191 200

Tayfeh Sokor Mohsen Jalal : 188 900

Laurence Houghton : 188 800

Drasutis Tauras Narmontas : 187 200

Ruslan Prydryk : 181 000

Tobias Reinkemeier : 171 500

Erst Mike Erstenyuk : 169 000

Nikolay Losev : 165 000

Mikhail Lakhitov : 163 900

Fernando Brito : 160 500

Sasa Stancic : 160 000

Dermot Blain : 153 800

Manuel Bevand : 145 200

Dominik Nitsche : 137 900

Besim Hot : 136 200

Kiril Petrov Zahariev : 135 400

Jonathan Weekes : 134 900

Riccardo Giacalone : 131 200

Guillaume Darcourt : 128 700

Melanie Weisner : 113 700

Xavier Detournel : 109 600

Christophe Benzimra : 106 900

Alain Dupuy : 99 600

Martin Kabrhel : 99 400

Yorane Kerignard : 92 800

Kristoffer Thorsson : 92 200

Florian Langmann : 90 800

Joris Digregorio Zitella : 89 500

Marcin Horecki : 88 800

Martial Blangenwitsch : 88 200

Dan Murariu : 83 500

Marc Inizan : 82 900

Richard Gryko : 80 600

Fabrice Soulier : 80 300

Ronan Collet : 76 000

Alain Roy : 75 900

Matthew Affleck : 71 900

Jamel Maistriaux : 71 300

Joao Barbosa : 71 000

Gianni Giaroni : 69 200

Luca Pagano : 68 600

Liv Boeree : 59 700

Christophe Pereira : 57 300

Hugo Lemaire : 56 900

Kevin MacPhee : 56 700

Salvatore Bonavena : 55 200

Fatima Moreira De Melo : 52 500

Rob Hollink : 52 500

Dominique Franchi : 52 100

Antonin Teisseire : 48 100

Stephane Albertini : 47 200

Bruno Launais : 46 200

Marvin Rettenmaier : 46 000

Olivier Daeninckx : 45 900

Pierre Neuville : 45 700

Bruno "Kool Shen" Lopes : 45 500

Nans Lombardi: 44 400

Sebastian Homann : 43 700

Antoine Saout : 38 500

Ouri Cohen : 36 100

Gilles Michaud : 35 900

Eric Qu : 35 300

Ronan Monfort : 33 900

Julien Labussiere : 32 300

Praz Bansi : 26 000

Eric Haik : 25 300

Brice Cournut : 23 400

Didier Pitcho : 22 700

Pierre Fehner : 22 000

Philippe Ktorza: 21600

Florian Desgouttes : 20 300

Theo Jorgensen : 18 700

Alexis Mathias Fourcade : 14 600

Edited by kinshu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ronan montre la voie

ronan-277284.jpg

Dans un début de jour 2, c'est un peu la tradition, commencer la journée par une news de type "untel a doublé" ou "untel a busto". Alors bien évidemment, on se jette sur nos shortstacks pour savoir qui va avoir l'honneur d'entamer la journée de coverage. Aujourd'hui, l'heureux élu est "Roroflush" !

Au cutoff, Ronan relance à 2,8k avec :2c:2d en mains. Il trouve comme unique payeur une demoiselle en grosse blinde.

Le croupier propose un flop :Qs:Jd:Tc qui n'excite pas nos deux protagonistes. Les deux parties checkent.

La turn est un :2s. Ronan voit son adversaire prendre le lead. En effet, la jeune demoiselle mise 3,1k. Le français, qui a trouvé son set, relance à 8,6k. C'est payé !

La river est un :Js. La miss redonk 6k. "Roroflush" shove ses 20k restants. Il est payé par :Ks:4s en face.

Cette rivière parfaite pour Ronan lui permet de doubler son tapis et de revenir au niveau de l'average.

Share this post


Link to post
Share on other sites

French Meat

fehner-958356.jpg

Pierre : « Je lui aurais bien mis une petite indigestion alimentaire » 

Pierre Fehner, alias « INDIPANDAS » sur Winamax, pensait avoir trouvé une jolie donatrice en la personne de Liv Boeree lorsqu'elle a 3-bet la relance du jeune qualifiée Winamax à 8,3k. Armé d'une main somme toute décente, :Kx:Kx, Pierre Fehner réplique alors avec un 4-bet shove pour un peu plus de 20k. La belle joueuse anglaise qui aime bien les français décide de payer avec :Ax:Qx.

Malheureusement pour lui, le flop apporte deux dames qui viennent buster le joueur français dans ce premier niveau du Jour 2. Liv Boeree digère la bouffe française et voit son stack grimper à plus de 80k

liv-598417.jpg

Liv : « J'aime bien manger français » 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Histoire belge

maistriaux-757839.jpg

Jamel : « Parfois, c'est assez simple les décisions » 

Alors, c'est l'histoire d'un belge et d'un américain qui sont assis à une table de Poker. Le belge envoie une petite relance standard. L'américain, qui en a vu d'autres, met 24k au milieu. Mais comme c'est un malin, il garde quelques jetons verts pour la forme. On ne la fait pas au sympathique belge qui en veut toujours plus et pousse son tapis avec :Ad:Ac. Etrangement, l'américain ajoute ses miettes, mais est plutôt mal en point en dévoilant :Td:Tc.

Le board :6d:6h:4c:8d:8s apporte la chute de l'histoire. C'était pas très drôle mais plutôt enrichissant pour Jamel Maistriaux qui grimpe à 100k suite à cette histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de cadeaux

brice-bruno-392070.jpg

Brice et Bruno, deux redoutables adversaires pour "ManuB"

La table de "ManuB" a cassé. Il faut dire qu'avec plus de vingt éliminations en une trentaine de minutes, les floors ont du pain sur la planche.

Manuel a donc déménagé pour atterrir à une table où sont déjà assis trois français : Martial Blangenwitsch, Bruno Launais et Brice Cournut. Ce dernier a d'ailleurs réussi à double up assez rapidement avec paire de valets face à :Ax:Kx.

À peine arrivé, le joueur du team Winamax a pu observé d'entrée de jeu le profil de la table. Comme une main sur deux, "Brubru" relance à 2,6k (blindes 600/1200/100) en milieu de parole. Brice, toujours intenable, 3-bet à 6,4k au cutoff. Le joueur en petite blinde, qui a l'air d'en avoir marre de l'agression permanente des français, choisit de 4-bet à 14k. Bruno passe, tout comme Brice. Le coup suivant, on prend les même et on recommence... Bruno raise à 2,6k et Brice 3-bet à 7,2k ! Cette fois-ci, c'est Brice qui remporte le pot après un fold du joueur Partouche.

À vingt minutes de la fin du premier niveau de la journée, "ManuB" pointe à 130k, Martial est un poil en dessous avec 110k. Brice et Bruno sont plus shorts avec respectivement 34k et 38k.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alber-tiny

albertini-493686.jpg

Il y a des joueurs qui doublent, il y en a d'autres qui sautent. C'est le cas du malheureux Stéphane Albertini. Après un gros bluff qui s'est terminé en epic fail, le corse du team Poker Leaders est tombé à moins de 17 blindes.

Stéphane a ensuite découvert :Qc:Qd, de quoi espérer doubler. Il trouve un adversaire souhaitant également engager son tapis. Ce dernier possède :Ad:Ks et touche un :Kh sur la turn.

Stéphane Albertini est donc éliminé de cet EPT de Prague. Bruno "Kool Shen" Lopes est le seul survivant du team Poker Leaders puisque Eric Haik a également busté (:9s:9c face à :Ad:Qs).

Share this post


Link to post
Share on other sites

WoooTe The F*ck !

wooote-557807.jpg

WoooTe : « Je commence à aimer les donkaments » 

Alors que Jamel Maistriaux semblait parti pour s'envoler en ce début de journée, il vient de perdre un énorme coup contre le local hero Olivier « WoooTe » Daeninckx.

En milieu de parole, Olivier relance à 2 900 sur les blindes 600/1200/100. Jamel Maistriaux paie la mise au cut-off.

C'est sur le flop :Qd:3h:Jh que les deux joueurs s'excitent. L'amitié franco-belge prend du plomb dans l'aile après une guerre de relances. « WoooTe » mise 3,7k. Jamel répond par une mise à 9,1k. Le joueur Winamax augmente les enchères à 19,9k.

Sur la turn :9d, alléché par la masse de jetons qui se présente devant lui, Olivier Daeninckx pousse son tapis pour 32k. Sans forcément sembler confiant, Jamel Maistriaux engage la somme avec :3c:3d pour brelan. Le local hero Winamax retourne :Qh:Qs pour brelan supérieur et double ainsi à 115k.

Quant au joueur belge, il se retrouve crippled à moins de 8 blindes, qu'il engage en resteal dès la main suivante avec :As:7s. Contre :Ac:5s. Il s'en sort en trouvant tout de suite une flush pour remonter à 25k.

Edited by Tapis_volant

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un monde de brutes

bruno-706601.jpg

Brubru : « C'est déjà ouvert le Darling ? » 

Tandis que Ronan « Roroflush » Roroflush est redescendu à 35k en perdant un gros pot qui aurait pu l'emmener à 90k (les :Ax:Ax contre les :Jx:Jx, valet river), son pote Bruno « Brubru » Launais vient de sortir juste avant la pause.

Bruno a l'air de s'en vouloir un peu de cette sortie et nous a raconté cela en mode « express ». En gros, il a payé trois streets sur :Td:9c:5c:4c:7s avec :As:Ts en main, confiant sur sa lecture. Malheureusement, son adversaire était max, avec :Ac:2c en main pour la flush. C'en est fini des espoirs de « Brubru » dans cet EPT Prague. Il sera maintenant plus que jamais derrière Nori pour l'aider à accomplir une belle perf.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lemaire récolte les dons

lemaire-972319.jpg

Hugo : « C'est marran, on me croît jamais ! » 

Parmi les belles tables qui ont été composé en ce début du Jour 2, on en trouve une qui regroupe Antoine Saout, Luca Pagano, Hugo Lemaire, Guillaume Darcourt et Martin Kabrhel. Après avoir vu le joueur PMU se délester de quelques chips en acceptant de prendre un flip avec :Ad:Ks contre :Qd:Qh, j'ai pu voir Hugo Lemaire doubler contre un adversaire plutôt gentil. En effet, après une relance à 4,5k de « l'homme au bob bleu », « HHHUGO » shove son petit stack de 36k au cut-off avec :Jd:Jh. Son adversaire le paye et retourne :7s:7c. Le jeune joueur Eurosportbet trouve même un brelan sur la river et double ainsi à 75k, revenant presque à l'average.

Chip-count de la table :

Darcourt : 200k

Pagano : 58k

Lemaire : 75k

Saout : 38k

Kabrhel : 30k

Edited by Tapis_volant

Share this post


Link to post
Share on other sites

La mante religieuse

melanie-19883.jpg

En bataille de blindes au début du niveau 800/1600/200, Mélanie Weisner en petite blinde agresse son voisin de gauche.

Le flop affiche :3h:2s:8h et l'américaine mise 4,9k. Le joueur en grosse blinde ne se laisse pas faire et rétorque en relançant à 11,7k. Mélanie ne semble pas effrayée et paye.

La turn est un :8d. Rapide check de Mélanie. Son voisin envoie alors 17,3k. Après plus de trois minutes de réfléxion, la joueuse américaine sélectionne une pile de jetons de 5k et la pose devant elle. Il doit y en avoir pour 40k ou 50k au moins. Son adversaire instafold. Mélanie montre sa main, :Qs:7d.

Ce bluff fait grimper Mélanie Weisner à 160k, soit deux fois l'average.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le plan a fonctionné

saout-862234.jpg

Au bouton, Antoine Saout ouvre à 3,5k sur les blindes 800/1600/200. Il n'a pas forcément une superbe image et a repéré Martin Kabrhel en grosse blinde qui est shortstack comme lui. Après un fold de la petite blinde, Martin fait son cinéma habituel. Le tchèque regarde trente fois derrière lui avant de pousser ses 25k derrière la ligne. Antoine snapcall avec :Ah:9d. Quant à Martin, il retourne :Qc:Td.

Le croupier distille un board :9c:2c:7h:Ad:7d qui vient éliminer Martin Kabrhel. Il pourra aller prendre une douche comme ça. De son côté, Antoine Saout double quasiment son tapis. Le joueur français passe à 60k.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La messe est dite

jamel-476363.jpg

Jamel Maistriaux shove pour 20k au bouton avec :Ah:Kd. Une situation plutôt plaisante au premier abord. Le joueur en grosse blinde réfléchit moins de dix secondes avant de payer avec :Jh:Js.

Le croupier retourne un board :Jc:Qs:7h:As:2d qui ne fait pas pencher la balance du côté du joueur belge. Jamel est éliminé aux alentours de la 200ème place.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Rewards
PokerStars : Rewards