Jump to content
This Topic
leratlouche

Les choix de l'impossible

Recommended Posts

missclick -1. 

Depuis la v6 du CP, le missclick -1 n'existe plus et tu peux rectifier dans un sens ou dans l'autre +1 et -1.

Share this post


Link to post
Share on other sites

vous devez revivre à l'infini une seule des 3 journées proposées ou mourir de suite.

 

1/ le jour de votre naissance.

2/ le jour de la mort de votre enfant assassiné.

3/ le jour de votre mort du sida.

4/ mourir tout court.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dépend de l'état dans laquelle je suis le jour de ma mort mais à priori je choisirais ca.

 

Edit: est-ce que tu gardes les souvenirs des journées que tu revis à l'infinis ?

Edited by Sn8ke

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si c'est en mode un jour sans fin (avec souvenirs des fois precedentes) et si sa propre mort est douloureuse je part sur le 2/ le jour de la mort de son enfant, ca doit etre hard core un nombre finit de fois (donc un detail sur l'eternite) mais on doit finir par le surmonter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La deux sans aucune hésitation, tu passes le nombre de vie qu'il faut pour sauver les miches du môme, pis une fois que tu dois avoir la conscience tranquille, tu pars dans tous les trips possibles et imaginables, y a pire comme choix de l'impossible. Par contre j'imagine pas la fois où tu passes au deuxième jour, si t'as passé la journée a te permettre les pires excès et que t'as laissé crevé ton gosse. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ton gosse se fait assassiné, mais tu le revois le lendemain, trop facile. Si sa mort n'est pas douloureuse c'est ce que je choisi sans hésiter. Sachant qu'au bout d'un millier de fois j'en aurais probablement plus rien à foutre tellement cette vie n'aura pas de sens, je commencerai à voyager. Si tes souvenir sont effacés je trouve que la question n'a pas trop de sens, mais pour moi la pire sensation, et de très très loin, ça doit être la mort de son gosse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a le choix entre 2) la vie éternelle avec une forme de douleur 3) la vie éternelle en mauvaise santé/fin de vie 1) la vie éternelle en bonne santé mais sans conscience de son être 4) la mort.

Donc 2). Ne plus ressentir aucune douleur, n'est-ce pas être déjà mort? (vous avez quatre heures).

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah et comment tu sais qu'on ne ressent plus aucune douleur une fois mort?

Relis ma phrase, l'idée est de dire "vivre à tout prix sans douleur, ce n'est pas tout-à-fait vivre".

Quant à l'idée que je me fais de la mort : comme on n'est pas, on n'agit pas, on ne ressent rien, on ne perçoit pas. C'est l'expression contraposée de "si je perçois, si je ressens, si j'agis, alors je vis" (cette définition à l'emporte-pièce me convient).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour en revenir au truc des langues, parler toutes les langues du monde c'est insta ticket de loto hein.

Pas besoin d'être un random interprète (même si avec ça on rembourse déjà les 150k en 1 an max).

T'es le mec qui parle toutes les langues du monde quoi, allo. Insta livre "Moi, Amicalité Totale, Omniglotte", on se fait déjà quelques millions.

Ensuite on balance des bonnes grosses conférences partout dans le monde payées 200k/mini l'intervention. Peu importe le fond de la présentation, tu balances des slides incompréhensibles, des trucs sur le courage au poker et les combats de rue devant les Postes de France.

Et alors ? T'es le mec qui parle toutes les langues du monde et tu peux le prouver, t'emm**des tout le monde.

Tu vas sur les plateaux télé checker tes nouveaux potos du showbiz. 

Si tu te dém**des bien et que t'en as l'envie tu peux ptete même finir ministre.

Niveau gonzesses tu passes dans une autre dimension, et alors que t'es en train d'apprendre à quelqu'un comment on dit "suce toi" en Kazakh, un énième site linguistique te propose 1M/an juste pour avoir ta gueule sur leur front page.

Mais ouais, 150k c'est bien aussi ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

vous préférez 250k€ en cash ou la possibilité de parler toutes les langues dans le monde (et de pouvoir ainsi parler avec n'importe qui dans sa langue natale)?

Je ne comprends pourquoi est-ce que vous vous bornez à comparer l'EV des deux propositions. Personnellement, je prends l'argent sans hésiter. Je parle français et anglais, j'adore ma vie et je n'en ai qu'une. Et ce n'est pas parce que d'un coup je connaissais toutes les langues de la planète que je changerais ma vie pour autant. Ne connaître "que" deux langues suffit amplement à mon bonheur et je ne souhaite pas, contrairement à ce que nombre d'entre vous écrivent, changer de vie sous prétexte que cela me permettrait de gagner largement plus que les 50 (ou 150 ou 200) k€ proposés.

 

Edited by Piercy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pourquoi est-ce que vous vous bornez à comparer l'EV des deux propositions. Personnellement, je prends l'argent sans hésiter. Je parle français et anglais, j'adore ma vie et je n'en ai qu'une. Et ce n'est pas parce que d'un coup je connaissais toutes les langues de la planète que je changerais ma vie pour autant. Ne connaître "que" deux langues suffit amplement à mon bonheur et je ne souhaite pas, contrairement à ce que nombre d'entre vous écrivent, changer de vie sous prétexte que cela me permettrait de gagner largement plus que les 50 (ou 150 ou 200) k€ proposés.

 

Je partage ta philosophie. On dit " à force de trop vouloir apprendre ou d'être trop sérieux,on oublie de vivre dans ce que le plus simple ou le plus directement accessible nous offre comme opportunité". Enfin cette affirmation ne concerne que le cas ou on doit maitriser avant de parler. Pas comme un don qui tombe du ciel.

 

Pour développer ce sixième sens, qu'est l'échange culturel par la parole, me faudrait une espérance de vie de 200 ans pour que je puisse envisager de me prendre un peu plus la tête et de moins privilégier le plaisir "immédiat".


Malgré tout, c'est vilain dépendant. Certains sont cérébrales et apprécient la mutualisation des connaissances par le langage et d'autres seront plus dans l'expérience des sens sans pour autant mettre des œillères sur la notion d'apport d'une langue sous sa forme la plus élémentaire.

Apprendre une langue pour apprécier sa finalité, son accession sociale mais aussi ce qu'elle offre par la maitrise de celle-ci ne se discute pas. Mais apprendre pour uniquement s'enrichir parce que c'est EV+, c'est aussi fermer des sas dans ce que notre instinct d'aimer faire nous dicte d'entreprendre. Peut-on et doit-on travestir notre nature au profit du matérialisme et de ce qu'il est prétendument nous apporter ?

 

La culture, c'est bien un peu, pas trop parce qu'il faut pas oublier le reste non plus. Au milieu de tout ça se trouve un compromis qui permet de se satisfaire d'un petit peu de tout pour mieux apprécier un ensemble de choses.

On est dans la singularité et il n'y a pas de réponse à ce débat. Personne a raison ou a tort.

Edited by Sylvain Cassetêtedeutsch

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×