Jump to content
This Topic
deaven

Le WTF !?! Oo thread

Recommended Posts

Citation

Installé paisiblement sur les bords de la Somme, Mario Damatte s'attend à passer une soirée de pêche tranquille. L'occasion pour l'homme de 67 ans de sortir de d'eau quelques brèmes, avant que sa partie de pêche ne prenne un tout autre tournant. "Le scion frémit… signe d’une touche, je ferre et le poisson me prend 30 mètres de fil, d’une vivacité hors du commun… Après 10 minutes de combat le poisson est dans l’épuisette", relate-t-il avec toujours autant de stupeur dans les colonnes du Courrier Picard. Mais au lieu de sauter de joie afin de célébrer sa nouvelle prise, Mario est saisi d'effroi, "J’ai eu de suite un recul en voulant retirer l’hameçon, la bouche du poisson était remplie de dents pointues".

Et pour cause, le Samarien vient d'extraire du canal un piranha ! Abasourdi, Mario s'empresse de gagner un magasin de pêche tenu par le président la fédération locale qui lui confirme qu'il s'agit bien du terrible poisson. Une prise qui n'a pas du tout fait rire les membres de l'AAPPMA, "Ce n’est pas exceptionnel puisque d’autres spécimens ont été pris en France… Mais c’est surtout honteux, c’est l’œuvre d’aquariophiles peu scrupuleux qui vident leur aquarium n’importe où" a fustigé le vice-président.

598045cfbe6b5_B9712743233Z.1_20170729202936_000GF19H3TLV.1-0.thumb.jpg.7f47dc815f2cd875c0a5cd77faf7acb1.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon ben je continue avec mes clopes!

quid de l'assurance dans ce cas?

Citation

L’incident est peu banal mais n’est pas unique. Un automobiliste qui circulait sur le périphérique toulousain, hier matin, a soudain vu sa voiture s’embraser, selon lui, à cause de la batterie de sa cigarette électronique.

Il était aux environs de 7 h 15 lorsque le conducteur d’un poids lourd a donné l’alerte. Il venait d’apercevoir un homme avec une valise enflammée sur le bas-côté de la route, à proximité d’une voiture, une Renault Mégane elle aussi en feu, rue des Cosmonautes, dans le secteur de Montaudran.

Lorsque les policiers et les sapeurs-pompiers sont arrivés, le véhicule était complètement embrasé. Les soldats du feu ont utilisé une lance afin d’éteindre l’incendie. Par chance, aucun blessé n’était à déplorer. Selon les déclarations du conducteur, un habitant du Tarn-et-Garonne, le feu aurait pris au niveau du coffre, dans sa valise. Il se serait propagé à l’arrière et notamment à un pneu. S’apercevant du sinistre en cours, l’automobiliste a eu le réflexe de stopper sa voiture sur le bas-côté et de sortir du véhicule. Il a tout de même récupéré sa valise avant de s’éloigner.

Toujours selon ses déclarations, c’est une batterie de cigarette électronique rangée dans la valise qui aurait pris feu pour une raison indéterminée. La Renault Mégane a été carbonisée.

« Il faut toujours transporter ces batteries au lithium, lorsqu’elles ne sont pas utilisées, dans un étui hermétique, rappelle un policier. Il suffit en effet d’un frottement avec des clefs ou des pièces sur les bornes pour provoquer un court-circuit et des étincelles ».

20170801133014164-0.jpg.26cd58c1eaae0809ae46dacb12aca5c0.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jeudi dernier dans l’Ohio, une femme complètement paniquée appelait le 911 pour signaler une attaque de boa constricteur. Le serpent mesurant près de 1m70 avait les dents accrochées dans le nez de sa victime. Il dut être décapité.

 

L’un de ses boas constricteurs s’est enroulé autour de sa taille, les dents littéralement plantées dans son nez, et elle a tout de même eu le sang froid (c’est le cas de le dire) de composer le 911.

« Le boa vous mord le nez ? Est-ce que vous pouvez lever sa mâchoire et l’ouvrir ? », lui demande alors l’interlocutrice incrédule au bout du fil. « Non, j’essaie, mais il y a du sang partout », répond alors la victime qui ne s’est d’ailleurs pas exprimée sur l’incident. Ce sont les pompiers qui ont rapporté l’histoire à une télévision et un journal locaux. « Je l’ai recueilli hier », explique-t-elle alors au téléphone, ajoutant qu’elle a récupéré deux boas la veille. La femme n’est en effet pas une novice en matière de serpents : lors de la conversation, elle précise qu’elle a déjà 11 pythons royaux.

Les pompiers arrivés sur place, ils découvrirent alors la femme dehors, allongée dans l’allée de sa maison, le serpent autour du cou. « Le serpent était enroulé autour de son cou, était en train de mordre son nez et ne voulait pas se décrocher »

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
partypoker : Summer Freerolls
partypoker : Summer Freerolls