Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
Tapis_volant

Table Finale du Partouche Poker Tour 2010

Recommended Posts

Partouche Poker Tour 2010 - En route vers la Table Finale


Le week-end prochain, tandis que le monde aura les yeux rivés vers les November Nine des World Series of Poker, un irréductible village gaulois proposera également "sa" finale. En effet, le 6 et 7 novembre aura lieu à Cannes la grande finale du Partouche Poker Tour 2010. L'occasion de vous présenter les protagonistes de l'événement.

L'édition 2010 fut un grand succès avec 764 joueurs au départ, un prizepool de 5 684 160 € et un field de grande qualité, avec notamment la présence de stars du circuit international comme Phil Yvey, Tom "durrrr" Dwan, Eric Seidel ou encore Phil Laak.

La grande favorite à la succession de Jean-Paul Pasqualini et au premier prix de 1 300 000 € est assurément la talentueuse Vanessa Selbst, qui a démontré tout au long du tournoi ses qualités de grande joueuse de Poker.

Parmi les prétendants au titre, trois joueurs français vont tenter de faire taire les mauvaises langues en prouvant que ce n'est pas parce que l'on mange du boeuf bourguignon que l'on ne sait pas manipuler des jetons. Fabrice "FabSoul" Soulier et Raphaël "raphaelbis" Kroll sont bien placés pour tenter de déjouer les plans de la joueuse américaine. Cyril "Donlimit" André est quant à lui en grande difficulté avec un tapis réduit à 15BB. Il devra prendre des risques pour revenir dans la course.

Signalons également la présence de l'outsider numéro un, à savoir l'homme d'affaires égyptien Ibrahim Raouf (bourreau de Marc Inizan à la bulle), le seul amateur de la table finale, qui peut s'avérer dangereux s'il parvient à nouveau à puiser dans son inépuisable réservoir de c.....

Deux prodiges de la scène online seront également en piste pour faire le show. Tous les deux assis derrière des tapis modestes, Tobias Reinkemeier et Soren Konsgsgaard essaieront de tirer leur épingle du jeu à base de 4-bet light.

Le jeu reprendra au milieu du niveau 20 000/40 000/4 000, le 6 novembre à 15 heures.

table-finale-220834.jpg

Les 9 de Novembre : cherchez l'erreur !



Le chip-count des neuf finalistes 2010 :

1. Vanessa Selbst 3 951 000
2. Fabrice Soulier 3 652 000
3. Ibrahim Raouf 3 492 000
4. Ali Tekintamgac 3 289 000
5. Tommi Etelapera 3 129 000
6. Raphaël Kroll 2 390 000
7. Soren Kongsgaard 1 073 000
8; Tobias Reinkemeier 819 000
9. Cyril André 600 000

Siège 1 : Tommi Etelapera (3 129 000 jetons) est un inconnu. Enfin, on ne sait pas grand chose de ce joueur finlandais, qui possède à ce jour seulement deux places payées sur le circuit EPT (en 2008 à Budapest et en 2010 à Berlin). Il sera tout de même à surveiller, puisqu'il dispose d'un stack conséquent lui permettant de rêver de faire oublier Sami "LarsLuzak" Kelopuro en signant une belle performance.

etelapera-695437.jpg

Tommi Etelapera



Siège 2 : Soren Kongsgaard (1 073 000 jetons) était d'abord un petit génie du online avant de se faire un nom sur la scène internationale en 2007 avec une troisième place à l'EPT Montecarlo pour 814 306 $, assortie du titre de "Meilleur Rookie de l'année". Très discret depuis, il n'en sera pas moins redoutable lors de cette finale. Parmi les short-stacks, le danois, pro FullTilt, entamera la finale avec 27BB et compte bien poser de sérieux problèmes aux gros tapis.

kongsgaard-864997.jpg


Soren Kongsgaard



Siège 3 : Ali Tekintamgac (3 289 000 jetons) a remporté le WPT Barcelone en avril 2010, comment ça ça ne vous dit rien ? En effet, sa victoire est passée plutôt inaperçue et le turque n'a pas forcément fait forte impression lors ce PPT. Pourtant, il est encore là, bien présent avec un tapis supérieur à 3 millions de jetons, avec pour seul objectif d'aligner une deuxième grande victoire cette année. Au moins, il a déjà accompli quelque chose, c'est lui qui a fait sauté la bulle de la TF, en bustant l'obscur Hendrick Vogeling avec AT contre 66 à tapis preflop.

fabsoul-ali-487559.jpg

Ali Tekintamgac (au premier plan)



Siège 4 : Ibrahim Raouf (3 492 000 jetons) est l'énigme de cette table finale. Il est le seul amateur à avoir réussi à atteindre la finale du Partouche Poker Tour 2010, non sans avoir mis les plus belles horreurs du tournoi. Imprévisible, le businessman égyptien sera forcément dangereux pour tous ces adversaires, d'autant qu'il n'a pas vraiment l'air scared money. Ne cherchez pas ces lignes Hendon Mob, il n'en a pas encore (même s'il a déclaré avoir gagné un tournoi de milliardaires à 100K$ l'entrée) A Cannes, une rumeur circulait sur le fait qu'il ne viendrait peut-être même pas à cette finale, sachant qu'il avait des business à gérer à la même période. Alors, viendra, viendra pas ? On lance les paris ?

raouf-272689.jpg

Ibrahim Raouf



Siège 5 : Cyril André (600 000 jetons) est devenu le héros du .fr pour toute une communauté depuis qu'il a dévoilé ses résultats online pendant l'été. Alors, imbattable, le rake ? Décidé à ne pas dilapider ses jetons en position de short stack, "Donlimit" a réussi à se hisser en table finale, non sans avoir fondu pendant le dernier jour. Victime de "l'effet bulle de la TF", il ne disposera que de 15BB pour se battre lors de cet événement. Mais le coach des Limpers connaît très bien cette situation et tentera d'exploiter tous les spots possibles pour faire grossir son tapis. Il se peut qu'il saute très vite, mais s'il parvient à "se refaire", gageons qu'il saura mener sa barque et accrocher les premières places.

andre-296560.jpg

Cyril "Donlimit" André




Siège 6 : Raphaël Kroll (2 390 000 jetons) est avant tout un membre du CP. Connu online sous le pseudo "raphaelbis" où il écume les parties de cash game en 5/10, Raphaël Kroll a impressionné lors des demi-finales du tournoi début septembre. Patient, calme et sûr de lui, il n'a pas été victime de l'effet-bulle de la TF et a augmenté son tapis par deux lors de cette journée, quasiment sans aucun showdown. Bien que très discret, il fait incontestablement partie des favoris de cette table finale. Seul problème de taille, Vanessa Selbst sera assise juste à sa gauche.

kroll-355806.jpg

Raphaël "raphaelbis" Kroll



Siège 7 : Vanessa Selbst (3 951 000 jetons) tient à sa place de chipleader. Disposant de quasiment 100BB au départ de cette table finale, la redoutable joueuse de 26 ans sera la grande favorite de cette édition 2010. Après son titre au NAPT Mohegan Sun en Avril pour 750 000 $, gageons que l'américaine aimerait beaucoup ajouter à son beau palmarès une victoire de choix dans l'un des plus beaux tournois de l'année. Avec la position sur l'excentrique Ibrahim Raouf, elle tentera sans doute de l'attraper et de lui prendre le maximum de jetons.

selbst-809665.jpg

Vanessa Selbst



Siège 8 : Tobias Reinkemeier (819 000 jetons) doit doubler. C'est une certitude. S'il y parvient, le joueur allemand, qui a remporté cette année le High Roller de Monte-Carlo pour 1 272 698 $, pourrait devenir redoutable et se poser en candidat pour le titre. Très régulier ces dernières années sur le circuit européen, l'allemand a soif de reconnaissance et tentera par tous les moyens d'accrocher une nouvelle victoire pour finir l'année en beauté. Même s'il a éliminé notre Nori national aux portes de la table finale, le sympathique joueur allemand aura à n'en pas douter beaucoup de supporters au moment du shuffle up and deal.

reinke-654353.jpg

Tobias Reinkemeier



Siège 9 : Fabrice Soulier (3 652 000 jetons) talonne Vanessa Selbst dans cette table finale. L'ancien réalisateur de télévision devenu joueur de poker émérite a été acclamé par les journalistes à Cannes après avoir décroché cette magnifique table finale. Faut dire que "FabSoul", à l'origine de MadeInPoker, fait un peu partie de la famille. Après une belle - mais décevante - 40ème place au Main Event des WSOP l'an dernier, Fabrice Soulier essaiera d'inscrire la plus belle ligne à son palmarès déjà bien fourni, près de deux millions de dollars en tournoi depuis ses débuts. Représentant de l'ancienne génération de joueurs français, il tentera de prouver à tous qu'il est encore capable de briller sur la scène internationale en allant décrocher ce titre tant convoité.

soulierwinamax.jpg


Fabrice "FabSoul" Soulier (crédit Winamax)



Le tableau des gains :

Vainqueur : 1 300 000 €
Runner-up : 800 000 €
3e : 500 000 €
4e : 360 000 €
5e : 300 000 €
6e : 240 000 €
7e : 187 500 €
8e : 130 700 €
9e : 110 300 €

Un streaming de la table finale est prévu. On ne doute pas que le spectacle sera de mise et que, contrairement à l'année dernière, nous assisterons à une finale de haut niveau. ClubPoker sera présent à Cannes pour vous faire partager la fin de cet événement inoubliable.

Alors, qui sont vos favoris ? Les paris sont ouverts.

Les 8 joueurs


1 Tommi Etelapera - 3.629.000
2 Soren Konsgaard - 1.073.000
3 Ali Tekintamgac 3 289 000 (disqualifié pour triche)
4 Ibrahim Raouf - 3.492.000
5 Cyril André - 600.000
6 Raphaël Kroll - 2.390.000
7 Vanessa Selbst - 3.951.000
8 Tobias Reinkemeier - 819.000
9 Fabrice Soulier - 3.652.000

Site officiel

Coverage Club Poker à partir de 15h


Suivi de l'ambiance avec Tapis_Volant, nous ferons en fonction de l'accès laissé à la table finale et des disponibilités des joueurs... Edited by Tapis_volant

Share this post


Link to post
Share on other sites

woh great job Monsieur Volant !! :up)

un ptit jeu des pronostics?

1. Vanessa Selbst 3 951 000

2. Ibrahim Raouf 3 492 000

3. Raphaël Kroll 2 390 000

4. Tobias Reinkemeier 819 000

5. Ali Tekintamgac 3 289 000

6. Tommi Etelapera 3 129 000

7. Cyril André 600 000

8. Fabrice Soulier 3 652 000

9. Soren Kongsgaard 1 073 000

vaness sera dure a battre meme si le coeur penche pr Ibrahim :my-heart-for-you:

Edited by tilou4fun

Share this post


Link to post
Share on other sites

Up :afro:

" allowfullscreen="true">
" allowfullscreen="true">

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entretien avec Cyril André

cyril-andre-70222.jpg

Cyril "Donlimit" André, le plus gros gagnant de l'été sur les .fr, commencera la finale du Partouche Poker Tour en position de short-stack avec 600 000 jetons aux blindes 20 000/40 000/4 000. Néanmoins, le talentueux coach de la Team Limpers est bien décidé à accrocher une victoire de prestige à son palmarès. Nous avons pu lui poser quelques questions avant l'événement de ce week-end.

ClubPoker : Merci d'accepter de répondre à quelques questions avant la grande finale du Partouche Poker Tour. La finale a lieu samedi et dimanche prochain. A quelques jours du rendez-vous cannois, comment appréhendes-tu l'événement ?

Je suis vraiment impatient d’y aller. Je vais faire le voyage avec des amis et amies et on va tous passer un très bon week-end. Evidemment l’objectif premier reste le tournoi. Ca sera une très belle table finale et j’ai envie de la jouer le plus vite possible.

Quelle impression cela fait de faire partie des "Neuf de Novembre" ?

C’est génial ! Chaque fois que l’on joue un tournoi, c’est toujours dans l’espoir d’atteindre la table finale et faire de son mieux pour le gagner. C’est d’autant plus satisfaisant que le Partouche Poker Tour est un tournoi relevé avec un très beau prizepool.

Parles-nous un peu de ton day5. (pour rappel, Cyril, longtemps parmi les chipleaders, a terminé la journée avec le plus petit tapis) As-tu été victime de "l'effet bulle" de la table finale retardée ?

Je ne suis pas dans une position me permettant de me plaindre mais j’ai effectivement vécu une fin de day5 difficile. J’ai pu jouer les 4 jours précédents parmi les chipleaders pour malheureusement arriver à la bulle de la TF en tant que shortstack. A ce moment-là, ma marge de manœuvre était réduite et j’ai essayé de trouver les meilleurs spots pour engager mon tapis. Des spots qui malheureusement ne se sont pas vraiment présentés. Ca fait partie du jeu, il n’est pas rare de passer par tous les stacks sizes lors d’un tournoi. J’espère que la table finale se passera mieux.

Tu as le plus petit tapis des neuf finalistes ? Quelle stratégie vas-tu adopter lors de cette table finale ?

L’idéal serait d’avoir les As le plus vite possible et de voir un raise, un call avant moi (je déconne). Sinon sans les As, je vais bien observer la table, les états d'esprits de chacun et essayer de jouer mon meilleur poker dans ces conditions. Bien sûr, doubler mon tapis rapidement dans la partie ne serait pas une mauvaise chose, mais si ça n'arrive pas, c'est pas bien grave, je jouerai en conséquence.

Qui seront tes adversaires les plus dangereux lors de cet événement ? Qui redoutes-tu le plus ?

Le field des joueurs qui seront présents sur cette table finale est assez exceptionnel, probablement la plus belle finale de l'année. J’ai joué contre tous les joueurs présents en table finale excepté Ali Tekintamgac. J’essaie de ne pas trop me fixer sur un joueur en particulier et prendre chaque main l'une après l'autre et la jouer de la meilleure manière possible contre les joueurs qui seront impliqués.

As-tu préparé cette table finale ? Analysé le profil des joueurs, ta position à la table ?

Oui, ça serait une grosse erreur de ne pas faire l’effort de travailler la table finale alors que l’on nous laisse deux mois pour le faire. J’ai la chance d’être entouré de très bons joueurs avec qui j’ai discuté de tous les paramètres de la table finale: les membres de la Team Limpers, Aurélien « Guignol » Guiglini et Arnaud Mattern notamment.

On sait que toute la communauté Limpers te soutient. Que changerait la victoire dans ta vie de joueur ?

Oui c'est assez fou d'être à ce point soutenu pour un tournoi poker que ce soit sur limpers, facebook, twitter ou par sms. A chaque fois, cela me donne une energie formidable pour donner le meilleur de moi-même. Gagner ce PPT me permettrait de me rapprocher un peu du jour ou j'irai raser Phil Ivey, Tom Dwan et Patrick Antonius en nosebleed (je déconne). Sinon, plus sérieusement, gagner serait évidemment une énorme satisfaction en tant que joueur, comme une forme d'accomplissement un peu particulier par rapport au travail que j'ai fourni sur mon jeu depuis quelques années... et puis ca changera un peu la soirée que l’on aura après le tournoi. J’en profiterais également pour gâter mes proches et je m’offrirai probablement de petites vacances.

On connaît tes résultats remarquables sur le .fr . Comptes-tu déserter un peu les juteuses tables online et persévérer dans les tournois live après cette finale ?

Je vais continuer à jouer les deux formats de jeu. Je prends énormément de plaisir à jouer au poker en cash game online que ce soit sur des sites en .FR ou en .com et j’aime également beaucoup l'ambiance des tournois lives.

Merci beaucoup à toi de nous avoir accordé cet entretien à quelques jours de la table finale. Et GL pour le PPT !

andre-ivey-230476.jpg

Cyril : "Bientôt, je le raserai en Nosebleed ! "

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entretien avec Raphaël Kroll

kroll-653016.jpg

Régulier des tables middle/high stakes sur les rooms online, Raphael "raphaelbis" Kroll commencera la finale avec 2 390 000 jetons, soit le 6ème tapis. Bien décidé à accrocher la première grosse performance de sa jeune carrière, Raphael mettra tout en oeuvre pour jouer les trouble-fete lors de la table finale du Partouche Poker Tour. Nous avons pu lui poser quelques questions à deux jours de l'événement cannois.

ClubPoker : Merci d'accepter de répondre à quelques questions avant le grand rendez-vous de ce week-end. A quelques jours de la finale, peux-tu te présenter brièvement ? Tu es un membre du forum depuis longtemps mais on te connaît finalement assez peu. Quel est ton parcours de joueur ?

J’ai découvert le poker juste avant ma majorité grâce aux fameux WPT présentés par Patrick ‘The Actor’ Bruel.

Puis mon 1er dépôt le jour de mes 18 ans que j’ai rapidement perdu…

J’ai joué pendant près de 2 ans sans bankroll management et en étant assez sujet au tilt ce qui m’a valu plusieurs allers-retours par la case ‘broke’.

Désormais, depuis 2 ans je joue « professionnellement », principalement en 5/10 avant les .fr et entre la 2/4 et 5/10 avec quelques shoots en 10/20 en fonction du traffic depuis les .fr

Et grâce à cette table finale, je pourrai participer à plus d’événements live cette année, améliorer mon jeu en tournoi et essayer de réitérer une table finale.

Je crois savoir que tu es parti grinder à Malte pendant un moment. Que retiens-tu de cette expérience de joueur de poker expatrié ?

Effectivement j’ai passé plusieurs mois à Malte depuis mars, où j’ai rencontré des membres du ClubPoker qui sont devenus des amis et qui seront d’ailleurs à Cannes.

Venant de Lille, contrée lointaine du nord de la France où le soleil ne se pointe que 3 fois par an, pouvoir grinder dans un cadre magnifique avec soleil et mer était fort sympathique. Et j’encourage tous les amateurs de boite de nuits à faire un tour à Paceville, lieu de décadence de cette petite île.

D’ailleurs je pense m’exiler quelques temps, avec un ami rencontré à Malte, en Thailande pour continuer de grinder avec le soleil.

Pour revenir à ton actualité, comment appréhendes-tu l'événement cannois et cette finale tant attendue ?

Pour le moment je suis très détendu et j’ai plutôt hâte de débuter la table finale.

Je suis déjà satisfait du résultat, de ce fait je jouerai sans pression, je me contenterai de me faire plaisir et d’essayer de jouer mon A-game.

Quelle impression ça fait de faire partie des "Neuf de Novembre ?"

Etre confronté à autant de références du poker online et de joueurs ayant fait leur preuve sur le circuit international, c'est génial !

Pour le joueur online que je suis, c’est une case de cochée, faire une table finale d’un évènement live important était un but.

Il ne reste plus qu’à cocher une victoire ce week-end. 

A partir de quand as-tu commencé à croire en tes chances d'arriver en table finale ?

J’ai commencé à y penser à la fin du day4 lorsque nous n’étions plus qu’une vingtaine de joueurs, sinon lorsque nous étions en train de jouer, j’évitais d’y penser et je me concentrais sur le jeu.

Comment as-tu trouvé le niveau des joueurs lors de ce tournoi ?

Le niveau était très hétérogène : beaucoup de joueurs live francais et italiens avec beaucoup de lacunes techniques ainsi que des bons joueurs live et online expérimentés qui rendaient les tables plus difficiles mais aussi plus intéressantes.

Tu es sixième en chips au départ de cette table finale, avec un tapis de 60 blindes. Quelle stratégie vas-tu adopter lors de cette table finale ?

Comme mon tapis est dans l’average, je vais pouvoir observer la table un moment, les choix stratégiques des différents joueurs notament des shorts-stacks, ainsi que des gros stacks, dont Vanessa Selbst, qui vont déterminer la dynamique de la table et j’ajusterai mon jeu en fonction en essayant de prendre les meilleures décisions.

Qui est pour toi le favori de cette finale ? Quels sont les joueurs dont tu te méfies le plus ?

Je pense que Vanessa sera la joueuse la plus à craindre à la reprise de la table finale, elle est chipleader, a un excellent jeu, et l’expérience de ce genre d’événements.

Bref le siège de gauche rêvé…

Hormis Raouf, ce sont tous de très bons joueurs confirmés donc je me méfierai de chacun d’eux et même notre millardaire est capable de créer la surprise.

As-tu suivi un entraînement spécifique pour cette finale ? Comment t'es-tu préparé ? As-tu étudié le profil de tes adversaires ?

Durant ces 2 mois, j’ai particulièrement travaillé l’aspect détente, relaxation, décompression (bref je n’ai pas beaucoup joué…) mais j’ai tout de même étudié le jeu de mes adversaires avec le temps qui nous a été donné, cela aurait été une grossière erreur de ne pas le faire.

Au contraire de l'année dernière, la génération online dont tu fais partie est majoritairement représentée en table finale. Qu'est-ce que cela t'inspire ?

Je trouve que c’est mérité et représentatif de l’écart de niveau technique général entre les joueurs live et online.

Quel est ton objectif avoué pour cette finale ?

Je suis déjà satisfait d’être en table finale ! Et je n’aurais aucun regrets si je devais sauter 9eme (enfin presque…) même si la seule place que je vais viser, c’est la 1ère !

Que changerait une victoire dans ta vie de joueur ?

La victoire, en plus du trophée, me mettrait évidement à l’abri financièrement pour quelques temps. Et cela me pousserait davantage à m’installer sur le circuit professionnel pour pouvoir regouter à la joie d’une tf et confirmer ce résultat.

Mais je devrais continuer à grind online encore quelques années.

Cherches-tu à être sponsorisé, et ainsi à disputer plus de gros tournois internationaux ?

Si l’occasion d’être sponsorisé se présente, je la saisirais avec plaisir car disputer des tournois internationaux, travailler mon jeu de tournoi aux 4 coins du monde, et regouter au plaisir d’une tf est evidement une chance que je ne laisserai pas passer.

On t'a vu à Lille pour le Barrière Poker Tour, avec également Fabrice Soulier. Etait-ce une façon de te remettre dans le bain avant le grand moment ? As-tu disputé d'autres tournois en guise de répétition avant l'événement cannois ?

Exactement, après ces derniers semaines où j’ai mis le poker entre parenthèses, le BPT m’a permis de retrouver le poker live et de me remettre en condition pour Cannes.

Je suis allé également à Dublin avec des amis lors de l’European Poker Championship mais c’était principalement pour la détente et la guiness ! 

Merci Raphaël de nous avoir accordé cet entretien à quelques jours de la table finale. Et bonne chance à toi pour cette finale

raph-vanessa-380950.jpg

Raphael : " Vanessa, le siège de gauche rêvé ... "

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


English
Retour en haut de page
×